Godwin

“En ce temps-là, Neuilly s’appelait Vichy”

J’ai toujours autant de mal avec les raccourcis historiques…

(…)

Vous n’allez pas être contents de moi…

Mais je n’écris pas vraiment pour faire plaisir.

Lisant un article de Bernard Maris dans Charlie, papier consacré à Stéphane Hessel, j’ai été étonné et à vrai dire troublé par cette phrase :

“En ce temps-là, Neuilly s’appelait Vichy”.

Je n’étais pas au bout de mes étonnements.

Je vous laisse prendre connaissance du texte intégral…

Et pour ceux qui n’auraient pas compris le raccourci, certes séduisant à l’oreille, Neuilly/Vichy, un dessin de Luz vient ponctuer la chronique.

Ayant le bonheur personnel de pouvoir encore parler au quotidien avec un “simple participant à la Résistance”, (j’en parlais ici, dans un billet qui préfigurait étrangement l’épicerie), proche justement des réseaux du Héros Manouchian qu’évoque Maris, je me demande ce qu’il va bien pouvoir penser en lisant cet “apéro”, peut être un peu arrosé.

Je crois le deviner…

Be Sociable, Share!

    , , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (84)

    > Déposer une réclamation
    • […] This post was mentioned on Twitter by guybirenbaum, Benjaminovitch, Jean B. and others. Jean B. said: Du lulz chez “@guybirenbaum: "En ce temps-là, Neuilly s'appelait Vichy". http://t.co/VkN13nD” […]

    • Dante Haguel dit :

      J’aime bien l’esprit manichéen et le narcissisme qui émanent de cette tribune: Nous les gentils, Eux les méchants. Nous les pauvres, eux les riches. Nous les indignés, eux les résignés. Nous les héros, eux les salauds. Etc.

      Par ailleurs, on notera que Neuilly est une ville où le vote FN est toujours bien inférieur aux moyennes nationales. Mais bon allez expliquer ça rationnellement à un pamphlétaire qui vient de se trouver un nouveau bouc-émissaire…

    • léon dit :

      A Charlie, ils l’ont pourtant joué sacrément profil bas durant l’embrouille Siné-Val.

    • yf dit :

      Touchée d’avoir relu votre texte de 2007
      Je n’aime pas cette apologie du personnage Hessel,ça sonne faux tout ça.
      Désolée

    • Dans sa grande faculté à aller au-devant des problèmes des français, la droite de Neuilly, positivement indignée par les propos de ce retraité ne regardant pas TF1, rechercherait une “aisselle” à tondre à la libération…

    • gill68 dit :

      Oui là c’est d’une telle débilité, on se croirait à l’apéro de la règle du jeu (de BHL pas de Renoir, of course).
      Ici Bernard Friot parle, avec plus de pertinence, de la gouvernance de la droite dans la défaite, de Pétain à Sarkozy. http://www.dailymotion.com/video/xg3ow0_bernard-friot-l-enjeu-des-retraites-suite-3_news

      Salutations respectueuses à votre père.

    • dedalus dit :

      Bah… ce n’était qu’une tentative de raisonnement hyperbolique. Le procédé comparatif est non seulement caricatural mais éculé. Alors l’hyperbole se mord la queue et, au final, le papier est bien plat, plus insipide que mauvais.

      Mais ne faisons pas semblant, c’est souvent ainsi dans Charlie, comme dans tous les journaux satiriques : faut lire neuf conneries sans saveur pour se marrer à la dixième, voire lui trouver un intérêt. C’est déjà pas si mal.

      Sinon, quand on parle de raccourci historique, moi qui suis un brin mégalo du gland, ça me fait toujours penser à ma circoncision.

    • AlainEtCo dit :

      Il dit tout haut ce que trop de gens pensent trop bas.

      Honnêtement de Hessel et cie, je m’en fout un peu. C’est allez chercher du “vieux” parceque impossibilité de trouver mieux, caution morale, charme vintage, etc… etc… Mouaip, je suis pas convaincu.

      Je commencerais à être convaincu quand la presse généraliste et grand public (pour ne citer qu’elle)et tous les moutons droitiers auront compris que oui ils se sont fait rouler dans la farines par un petit facho et que oui aujourd’hui la France est plus réac que le pire des néocons US de la “grande époque”.

      Quand à l’argumentaire Neuilly vote plus UMP que FN il est rigolo. Ils n’ont pas besoin du FN ! Ils ont l’UMP, la vrai, l’originale qui fait le boulot du FN !

    • Albatros dit :

      Transmission

      Il aura certainement envie de boire avec vous un excellent verre de vodka, non pas par peur,….

      PS : pas étonnant, pas surprenant, avec un tel patrimoine que vous ayez choisi de perpétuer l’Esprit de l’Épicier (je viens de prendre connaissance de ce billet)

    • phil dit :

      Très injuste.
      Neuilly a fait preuve d’une grande résistance.
      A la loi SRU…

    • iban dit :

      Alors qu’en pense l’ancien des M.O.I?

    • Fabrice dit :

      Alors qu’en pense l’ancien des M.O.I?

      +1

    • Guy dit :

      Je vais vous dire ça, mais là il n’est pas connecté ;-)

    • Dominique Godin dit :

      Bernard Maris, c’est pas le mieux placé pour prêcher la rebellitude, lui qui fut un économiste “différent” avant d’avoir son rond de serviette sur Inter aux côtés de Jean-Marc Sylvestre :
      http://www.acrimed.org/article3116.html
      Bien entendu, l’homme-lige de Philippe Val, qui est également l’un des principaux actionnaires de Charlie-Hebdo, ne s’est pas particulièrement illustré par son courage lors de l’affaire Siné.
      Vous avez raison, Guy, à propos des raccourcis historiques. D’ailleurs, ceux qui s’y livrent risquent fort le retour de bâton :
      http://blogbernardgensane.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/12/04/bernard-maris-collabo.html

    • poisson dit :

      C’est pas la peine de tout lire finalement. La phrase sur “Le risque qui donne un sens à la vie…etc.” qui vient après une tentative de faire une distinction, basée sur un truc indicible, entre deux sortes de risques (Tant qu’à inventer un mot il aurait pu écrire risquophile).
      La finalité de l’indignation et de la révolte qui serait une recherche égotiste d’exaltation, ça fait peur. C’est comme “Neuilly blues” de Gilbert Lafaille. Au lieu de se plaindre d’avoir une vie confortable et non pas d’habiter un HLM, d’être explusé, etc., il se plaint d’habiter 60 ans trop tard pour vivre l’exaltation de la résistance.
      Qu’à cela ne tienne on va faire pour de faux, il a la combine: on dirait que Vichy ça serait Neuilly? Mais on prend pas l’option camps, torture et tout, d’ac?

    • Bonsoir Guy, bonsoir tout le monde,
      Il y a une marge entre applaudir voire simplement cautionner les saloperies de la droite actuelle – qui n’en est toutefois pas à exterminer les gens, autrement il est vrai qu’en laissant les pauvres s’enfoncer dans la misère pour mieux gaver les riches -entre voter UMP donc et collaborer avec un ennemi étranger ayant envahi puis occupé le territoire national. Aussi est-ce un mauvais procès à faire aux Neuilléens que de prétendre qu’ils auraient tous été dans le camp de la gestapo. Mais il y a un mais. Mais les très grands bourgeois et patrons du sommet de la pyramide – exemple Pierre Pécheu, le véritable assassin de Môquet, et son Comité des forges, ancêtre du Medef – ont eu une tendance très majoritaire à préférer Hitler au Front populaire et à faire au passage de bonnes affaires avec les nazis.

      Quant au dessin de Luz… S’il faut le préciser, non, Sarkozy n’est pas Hitler.

      Tiens, ça m’inspire un billet. Pour mon “Kiosque permanent”, revue de Web pluri-quotidienne 6 jours sur sept sur abonnement pour une piècette de 2€ pour un mois ;-)

    • Albatros dit :

      Le sous titre m’a fait trébucher :

      ” L’indignation fait jouir ”
      Il a du s’empêtrer les circuits neuronales…

      l’après coup peut certainement apporter de l’estime de soi et le désir refleurir mais la jouissance de l’indigné c’est un peu comme l’église et ses indulgences.
      L’outrance c’est comme le maquillage quand il y en a trop ….

    • lovely dit :

      Oui bon le billet est écrit à l’heure de l’apéro. Article bidon qui mentionne Fadela Amara comme une ancienne révoltée en Pimkie, bref la référence qui annihile le sérieux de l’article. Guy commence mal l’année, il prend ses lecteurs et lectrices pour des cervelles démunies de neurones.

    • PMB dit :

      Une seule phrase : merci Bernard Maris !

    • urbain dit :

      Mon cher guy,
      alors toi aussi tu rates le coche ?

      Faire un billet sur de les polémiques à deux balles , plutôt que sur le livre, et surtout sur le phénomène que constitue son succès ( que comme tu sais je suis assez bien placé pour observer ) ça ne me semble pas digne de toi .
      Maris ou Poujadasse , en réalité c’est la même incapacité “médiatique” à saisir tout simplement un réel qui se situe bien au delà de écrans.
      ça n’est pas tant le contenu du livre de Hessel qui est un évènement que le fait que sa diffusion disqualifie totalement la “société du spectacle”.
      L’autre point essentiel , qui justifie l’occultation systématique du contenu ( notamment sur la palestine ) et son euphémisation répugnante c’est évidemment l’auteur , “sa vie son oeuvre” et le fait qu’il constitue le seul médiateur au travers de qui tous ces gens ont peut constater, enfin, que le réel était restitué avec toute sa charge de fécondes contradictions …

      Amusant phénomène que d’observer l’indignation que suscite “indignez-vous”, sur tous ceux qui jusqu’ici ne se sont pas indignés de grand chose , sinon d’insignifiantes péripéties “médiatiques” et de futilités mondaines .

      Là réside en effet le vieux fond du dépit , du pétainisme transcendantal . Cette pente en a capté beaucoup et qui passaient pour les meilleurs hélas .

    • Guy dit :

      Non je ne fais pas un billet sur un livre que je n’ai pas lu. Et surtout urbain, tu me connais assez pour savoir que je fais surtout ce que je veux.

    • Pat dit :

      Le texte de Stéphane Hessel est magnifique pour ce qu’il donne au lecteur : des repères à la fois historiques et personnels pour se poser, en toute conscience, des questions essentielles sur notre droit à l’indignation.

      Le raccourci historique de B. Maris est stupide, a minima. Et je comprends que Guy réagisse après avoir lu son texte du 10 août 2007, bel hommage à Moshe, Régine et Robert.

    • martingrall dit :

      T’es tout tromper! En ces temps là Vichy s’appelait Neuilly! Et ça n’a pas changé, sauf, peut-être et encore pour le carré Vichy remplacé par l’Hermes. Toujours patron des voleurs.
      Bon maintenant ça fait un petit 70 ans, et ce dont on nous gave quotidiennement, seuls les gens de 90 ans et plus peuvent le connaître.
      Et à Neuilly comme à Vichy 1940-45, 1% un pour cent d’habitants, beaucoup n’étaient pas français, étaient pétainistes, pas Nazi, et 1%, donc beaucoup, voir un peu plus,n’étaient toujours pas français, mais étaient contre le Nazisme. Donc, à priori, il reste très peu de gens ayant participé à l’une ou l’autre de cette fracture qui fit 50 000 000 de morts sur le front européen, dont 6 millions de juifs, et 40 millions d’occidentaux chrétiens, les arméniens à part, on ne sait toujours pas où les mettre, chrétiens, occidentaux, surtout que Devedjian habite Neuilly.

    • martingrall dit :

      trompé,

    • urbain dit :

      Guy dit : 7 janvier 2011 à 04h49
      C’est bien pour ça que je t’en fait l’observation .
      à l’instant à un commentateur qui observait en rapport à toute cette insignifiance “virtuelle” qui évite par dessus tout d’aborder le sujet “réel” que :
      “Faut croire que 30 pages, c’est encore trop…” pour eux, pour toi ?

      je répondais :
      Surtout quand elles sont truffées de mots clef répulsifs , du genre “juste répartition” opposé à “injustice sociale” , sort des opprimés” associé à “palestiniens”, “médiocrité des politiciens”, “méfaits de la mondialisation”, “cynisme affairiste” , “financiarisation de l’économie” , “insupportable inégalité” …
      où abondent des expressions aussi vulgaires que “pauvres” et “riches” , réunies dans de scandaleux raccourcis à prétention édifiante,
      des grossièretés comme “indignez-vous” , sans parler du répugnant “révoltez-vous”.
      mais le plus insupportablement lassant c’est que c’est tellement “évident” que chaque lecteur a l’impression de déjà savoir tout ça ( toutes ces portes si largement déjà ouvertes ) et a tendance candidement à se l’approprier sans le salutaire recul critique que lui fournissent pourtant d’abondance tous ces scrupuleux médias qui, pour le coup, enfin … s’indignent de quelque chose

    • urbain dit :

      Pat dit : 7 janvier 2011 à 06h17

      Il ne s’agit nullement d’un “droit à l’indignation” mais d’un DEVOIR d’indignation qui débouche naturellement sur le “droit de se révolter” cher à Sartre ( un des maîtres et modèles de Hessel ) .
      Ced ont s’indigne Guy , ici, ça n’est pas de ce qu’évoque hessel c’est de l’interprétation qui en est faite.
      En quoi il procède exactement comme la médiacratie qui utilise tous les biais disponibles , à l’intérieur du microcosme des “commentateurs” , pour euphémiser , réduire et occulter in fine la question centrale , et la seule qui intéresse le réel , les gens, la seule qui justifie qu’on … “s’indigne” et qu’on se révolte contre la domination .

    • Guy dit :

      Ce n’est que ton opinion urbain et elle ne vaut pas forcément plus que la mienne parce que tu la répètes.

    • Guy dit :

      Et je ne m’indigne pas… Justement.

    • urbain dit :

      Guy dit : 7 janvier 2011 à 09h53
      Comme tu l’as dit toi-même tu n’as pas lu le livre de Hessel , il ne peut donc s’agir d’opposer “mon opinion” à la tienne sur ce livre .

      Quand je dis ( pas à toi de surcroit ) :
      qu’il ne s’agit (dans le propos d’hessel ) nullement d’un “droit à l’indignation” mais d’un DEVOIR d’indignation qui débouche naturellement sur le “droit de se révolter” cher à Sartre ( un des maîtres et modèles de Hessel ) .

      Non seulement je ne me répète pas , mais il ne s’agit pas d’une “opinion” . Je ne fais que restituer le contenu ( facilement vérifiable) du livre , pour ceux qui ne l’ont pas lu . Contenu qui est parfaitement explicite à ce sujet, et si tu regardes la vidéo d’hessel , tu constateras qu’à tout moment il “enfonce le clou” sur ce point.

      Et quand j’observe que ce dont tu “t’indignes” ici
      ça n’est pas du contenu du livre de hessel ( que tu n’as pas lu ) , mais des futilités circulaires du microcosme autiste de la “médiacratie” , du “buzz” de tes “confrères”,
      je pointe la double inconsistance de ta position.

      D’abord au motif que je viens d’évoquer et qui consiste à parler et “critiquer” tout à fait autre chose que ce dont il s’agit dans le livre, pour mieux éluder ce qu’il peut y avoir de “réllement” subversif dans le livre de ce vieux monsieur qui est tout sauf un “extrémiste” ou un “islamo gauchiste ” allumé :
      le fait qu’en proférant cette exhortation à l’indignation, moteur de la juste révolte , à l’intention des générations qui viennent ,
      il pallie ( avec la sanction “populaire” que l’on sait ) l’inconsistance ( complice) des “médiateurs” , et leur incapacité à informer, c’est à dire à donner une forme intelligible ( et même spontanément évidente et reconnue comme vraie ) au réel qu’ils constatent empiriquement, et pour beaucoup douloureusement .

    • astrid dit :

      Nous devrions nous réjouir de ce succés d’édition.
      C’est toujours plus sympa de savoir que c’est un livre de Hessel qui cartonne plutôt qu’une biographie de Loanna ou un roman de Marc Lévy.
      Aprés sur l’article du Canard, je ne vois pas vraiment sujet à s’indigner.
      Le parallèle peut sembler osé mais pas dénué de sens.
      Dire que c’est pondéré et impartial, c’est autre chose.
      Le canard n’est pas connu pour faire des manières qu’il soit passé par la case apéro ou pas.

    • astrid dit :

      Sombre cruche, c’est le Charlie Hebdo et non le canard.
      Remarque, cela ne change pas grand chose dans la manière de procédé.

    • Mad-Dog dit :

      J’aime bien Hesselle, mais je n’ai pas lu son livre. C’est juste qu’il permet AU MOINS de secouer un peu le cocotier des journalistes complètement bloqués sur les sujets “qui font polémiques” et adoptés un point de vue assez biaisés. (Tiens, encore une Une de Le Point contre les arabes ?)

      Ca fait un appel d’air, j’aime bien. A force de défendre les sans papiers sur le web, je suis assez blasé de voir ce qu’on peut lire, et l’indifférence des gens, voir le mépris, face à la douleur des autres.
      Ouf, je ne suis pas le seul. Ouf, il y a des gens qui achètent ça et qui approuvent. Ouf.

    • lovely dit :

      La bonne conscience pour 3 euros.

    • Albatros dit :

      @urbain,
      comparer Neully a Vichy en s’appuyant sur Hessel, pour ceux qui connaissent cet homme bien avant ce livre, ils ne peuvent qu’être choqué par la violence et la bêtise du propos ( dans ce contexte) qui vient à coup sûr desservir les messages de Stéphane Hessel.
      Je n’ai pas lu ce livre je connais les positions de Stéphane Hessel je l’ai en revanche offert à mes enfants. Je pense aussi, que la critique est une forme de liberté elle est aussi garante…de notre pouvoir d’indignation.

      C’est pourquoi j’ai une indignation bienveillante sur votre propos, non pas celui concerne GB, il est bien assez grand, mais de la différence de lecture que j’ai d ce billet et des billets en général de l’épicier ….mais je peux aussi faire comme vous un contre sens.

    • martingrall dit :

      Ethnologues, géographes, démographes, s’interrogent à juste titre, sur l’installation, pas assimilation ni intégration, des petits enfants d’immigrés, cette fameuse et souvent fumeuse troisième génération, la génération des révoltes. Et contre toute attente, ce n’était pas attendu, la génération des révoltes est française de souche! “insultée” de française canal historique, d’occidental chrétienne, de ….. puisque dans la France laïque on ne peut naître que d’une religion. On ne peut exister que par et dans une religion. Indignez-vous!oui,et ce livre doit faire parti de l’éducation, étage instruction civique, Honte à nous,évidemment, Revendiquez-tout, bien sûr, révoltez-vous! Et on n’a jamais autant appelé les protestants au parloir.

    • gill68 dit :

      Là j’imagine votre père entrain de vous botter le cul pour que vous vous indignez enfin ! ))

    • gill68 dit :

      indigniez
      (et sur la vidéo de Friot c’est à 3’40!)

    • martingrall dit :

      gill, j’aimerais, mais la seule chose qu’il se permettait est la plus belle phrase du monde, il te faut apprendre à tourner trois fois ta plume dans l’encrier. Et ça me fait le majeur droit crochu.

    • Omnibus dit :

      D’accord avec PMB.
      Cet article est très bien. Ce n’est pas un raccourci historique, c’est une comparaison rhétorique, excessive et caricaturale comme c’est le propre des pamphlets.
      Vichy ne veut pas dire “nazisme” mais “pétainisme”. Je ne vois rien de choquant à dire que Neuilly (i.e. le symbole de l’UMP) a une mentalité pétainiste : fermer les yeux sur n’importe quoi du moment qu’on y trouve son intérêt. Marris n’a jamais sous-entendu qu’on y pratiquait un génocide.
      On a l’impression que, depuis l’invention des :) , plus personne ne comprend l’ironie (ici mordante comme il se doit) si on ne met pas les points sur les i.

    • Hajer dit :

      Cher M. Birenbaum, c’est au blogger que cette réclamation s’adresse. Le 6 janvier dernier, deux bloggers tunisiens, dissidents du régime, militants de la liberté d’expression, ont disparu en Tunisie. La dernière fois que le téléphone de Slim Ammami était allumé, Google Latitude l’a situé au Ministère de l’Intérieur. Nous sommes sans nouvelles d’eux depuis cette date. En Tunisie, le pouvoir est engagé dans un massif fichage des tunisiens actifs sur Internet, en témoigne la vague de piratage des comptes mail et facebook dans ce pays, ou encore la censure de la page “paramètres” de compte fb, afin d’empêcher les internautes de modifier leur mot de passe. La répression s’intensifie, et nous craignons le pire pour les personnes “arrêtées”, sachant que la torture des dissidents est très répandue dans les commissariats tunisiens (dans les faits, il s’agit de kidnapping, les proches sont sans nouvelles). Peut être pourriez-vous aider à attirer l’attention sur ce scandale à propos duquel les medias français sont frileux? Par solidarité avec des bloggers, qui souhaitent, comme vous, s’exprimer. Sauf qu’ils ont le malheur de vivre dans un pays où ce n’est pas permis. Et si vous avez des amis avocats qui pourraient faire preuve de solidarité à l’égard de leurs confrères tunisiens persécutés, n’hésitez pas à leur passer le mot. http://english.aljazeera.net//news/africa/2011/01/201116193136690227.html

      (PS : ce commentaire est peut être hors sujet avec le fond de ce qui est rapporté dans votre billet, mais pas tellement en réalité, il s’agit aussi de s’indigner….)

    • martingrall dit :

      indignez-vous!
      Les actionnaires des entreprises du CAC 40 vont recevoir quelque 40 milliards d’euros de dividendes au titre de l’année 2010, France Télécom serait au premier rang des payeurs.

      ça fait le suicidé à combien ?

      Vomissez-vous est plus adapté!

    • Albatros dit :

      Omnibus

      ” plus personne ne comprend l’ironie “….faut pas pousser m”mémé;

      bien évidemment la caricature et aussi l excès de caricature peut être justifié.

      Pour moi, le fait qu’il s’adosse aux propos d’Hessel qui viendrait de facto, cautionner son billet, oui je coince car à mon sens sonner la cloche sur le tocsin peut tout au plus déchirer le tympan et finir par rendre sourd les mal intendants…et ils sont nombreux, parfois quand un mouvement prends forme, il devient inutile de prendre des fourches pour piquer les arrières trains du quidam….

    • Albatros dit :

      l’arrière train ou des quidams

    • parisaddict dit :

      Moi je vais créer un tour operator pour tous ses messieurs bien pensant!
      Dans mon catalogue: Stage déguisée en femme en Afghanistan.Danseur de country à Cuba.
      Homo en Iran, Ouvrier en Corée du Nord, journaliste en Russie…
      Lycéen qui veut avoir son bac à Bondy, Mère de famille qui prend le train de banlieue matin et soir,
      Chef d’entreprise employant 20 salariés , Jeune entrepreneur (désolée pour ce gros mot ) qui démarre. Artisan boucher pendant une semaine. Habitant du quai saint martin qui refuse le tri sélectif. Au catalogue également : Faites votre coming out sur twitter facebook ou par sms…Avouez que vous prenez des bains, que vous n’avez pas de composteur, que vous avez voté Sarkozy, que vous êtes content de ne plus avoir de découvert à la banque, Que vous aviez peur en traversant la cage d’escalier de votre hlm à Créteil même si vous aviez votre carte de touche pas a mon pote. Que vous faites fabriquer des trucs en chine … Si vous voulez prendre des risques messieurs sortez et vivez comme les vrais gens!
      Les balles ne sifflent pas au dessus de nos têtes ,les bruits de bottes ne retentissent pas sur le pavé Parisien …j’entends plutôt le bruits des semelles molles comme les cerveaux étriqués de ces chroniqueurs de cette gauche qui victimisent les pauvres comme ils disent…
      Bande de vieux ronchons nous sommes en démocratie Sarkozy à été élu.
      Je ne supporte plus ces journalistes qui appellent à la résistance !
      Il faut oser …en France en 2011… Un bon verre à la main dans un bistrot douillet ou la gestapo débarque rarement avant la sixième tournée.
      Frissonner par procuration en ressortant les grands héros….
      Vous avez du sépia plein les doigts! (j’adore cette formule de Delerm.)
      Moi je fais mon coming out: j’ai adulé les grands résistants, succombé au bourrage de crane des trotskistes puis au vent soit disant purificateur de 1981…Puis le Dal et patati et patata…
      Le bilan, j’ai rencontré tout ce que vous combattez ( dictature de la pensée, terreur intellectuelle, flicage permanent paranoïa ,pauvreté des sentiments, anti sionisme fleuretant souvent avec l’anti sémitisme) Culte du passé, peur de l’avenir ,la haine, le nivèlement par le bas, la misogynie…
      Bien sur comme vous j’ai imaginé le grand soir en me cachant derrière un pseudo, en imprimant des tracs au fond d’une cave surveillé par des nervis tout droit surgis de l’armée des ombres…
      Mais c’était en 1979 et comme des chauves souris quand nous sortions dans la vraie vie nous ne risquions que de rencontrer d’autres zombis traînant les oripeaux d’un passé que trés peu avaient portés (les staliniens et les fachos). Merci Guy de nous poser les bonnes questions, si j’ai le temps je vous raconterais “c’est quoi le risque en 2011…
      MORT AUX CONS NI DIEU NI MAITRE SOYEZ VOUS MÊME TROMPEZ VOUS MAIS OSEZ !

    • gill68 dit :

      Martin, le mien a fait l’Algérie et s’en indignât un peu tard…du coup j’ai le poing crochu. )

    • Albatros dit :

      @parrisaddict
      une chose est certaine c’est que les extrêmes rejoignent toujours les extrêmes …pour avoir fréquenté les caves alors que, comme vous le dites si bien il n’y avait pas mort d’hommes, ( les années 70 80 furent de belles années…) aujourd’hui c’est pas parce que vous nous faites votre coming out que cela fait de nous des caves.

      Sans doute le commentaire le plus misérable…il y a des misères de fait que l’on combat seul….celle là en particulier

    • parisaddict dit :

      Je revendique mon diplome de cave…

      Je suis trés fiere de mon cv.

      Les années 70 80 ..de belles années ,moi je ne trouvais pas ces années fun.
      La belle époque du mur de berlin ,du bloc communiste de Pinochet,de l’apartheid…
      Je trouvais le monde pas beau sinon je n’aurais pas passé autant de temps dans les caves…
      Elles furent de belles années car nous étions jeunes ,fous et plein d’energie…
      J’ai fais un coming out pour de rire cher oiseau.
      Je suis toujours folle moins jeune et pleine d’energie!
      “il ya des miseres de fait que l’on combat seul”(le rideau rouge se ferme la salle applaudit)je vais toucher le fond du commentaire misérable… A tous les anciens TOUT pétez un coup!
      Mais le jour ou j’entends vraiment des bruits de bottes je sortirais de ma cave!

    • Guy dit :

      Moi j’aime les indignations à contresens d’urbain et ça fait longtemps…

    • Guy Liguili dit :

      Tout ce beau CV pour finir par appeler à voter Martine Aubry, la vieillesse… je préfère me taire !

    • Guy Liguili dit :

      Pour argumenter, je dirai que la fille de M. Delors n’est pas très vigoureuse à défendre les acquis du CNR et ce serait pour elle que nous, peuple de gauche, devrions voter. Je pense qu’à ce niveau, M. Hessel n’a plus la lucidité de sa jeunesse pour mettre ses paroles en accord avec ses actes.

    • urbain dit :

      Plutôt amusant de parler de contresens à propos de mon commentaire , en dénotant n’y avoir rien compris …

      Guy, lui, a parfaitement compris, de quoi je parle et qui n’a évidemment rien à voir avec maris ( parfaitement insignifiant et dont tout le monde se contrefiche ), mais le choix fait :
      de ne pas traiter le sujet ( et donc ce qui permettrait éventuellement de porter un jugement argumenté sur le commentaire commenté ),
      de ne pas lire le livre ,
      mais de revenir indéfiniment ( pour le contester ) sur tout ce qui peut référer ce que Badiou appelle le pétainisme transcendantal (Neuilly=Vichy) et qui , en effet est bien une conclusion que rejoint Hessel ( voire la vidéo , où je lui pose explicitement la question ) .
      Donc si c’est bien ce que tu contestes Guy ( Neuilly=Vichy) , et au-delà de la balourdise insignifiante du texte que tu choisis de commenter ( plutôt que les 30 petites pages du livre d’Hessel ),
      eh bien tu fais un contresens, un vrai, sur le sens du livre de Hessel , car lui est assez d’accord avec ce “raccourci” et il est assez bien placé pour savoir de quoi il retourne .

    • Albatros dit :

      De fait, et pour cause, je n’avais saisi que la moitié de votre commentaire jusqu’au choix de prendre ce texte pour détourner etc etc, la suite n’appartenant qu’à vous deux……

      Mais je retiens vivement votre conclusion ( éclairant), n’étant pas dans dans le saint des saints, il est évident que mes commentaires auraient été différents, ( je ne m’en serais certainement pas mêlée) si j’avais lu cet échange avant….

      et là j’ai bien compris….

    • PMB dit :

      Dans mes bras, Omnibus !

      Heu… dans mes bras aussi, Urbain, ya de la place !

      (Pas taper, Guy ! Ou alors, pas avec le crucifix du Fou du Puy :-)

    • urbain dit :

      @albatros,
      pour bien comprendre où je veux en venir :
      http://levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2010/12/24/bravo-poujadasse.html

    • Pat dit :

      Merci gill68 et urbain pour ces liens.

      @ urbain,
      J’avais lu hier soir votre réponse à mon commentaire, ainsi que les échanges qui ont suivi et j’avais décidé de m’abstenir de répondre, convaincue que le malentendu ne pourrait pas être levé sans en introduire de nouveaux.
      J’ai regardé les vidéos et lu votre texte sur le traitement de l’info par D. Pujadas. Je pense maintenant pouvoir vous répondre.
      Si j’ai choisi (et c’est un choix délibéré) le mot Droit en lieu et place du mot Devoir, c’est parce que j’ai le sentiment que ce droit de s’indigner est insidieusement remis en cause par nombre de personnes que je côtoie, notamment dans le cadre professionnel. Et que je croise des regards de renoncement à ce droit d’indignation.
      C’est très personnel, je le conçois. Pas très sartrien, je l’admets. Mais c’est aussi ma réalité. Je me sens le droit de m’indigner et le devoir de me révolter… Je ne me sens pas forcément le droit d’imposer à mes interlocuteurs un devoir d’indignation.

      J’espère ne pas avoir ajouté du malentendu au malentendu, sachant que je me sens en accord avec vous sur l’enjeu essentiel du texte de Stéphane Hessel et de son succès, ainsi que sur le traitement médiatique qui en est fait.

      Quant aux échanges avec Guy, je ne me sens pas le “droit” de m’en mêler.

      Et merci à la librairie des tropiques !

    • Pat dit :

      Je viens de voir que j’ai oublié un point important dans vos commentaires. Donc je complète…
      Mon propos n’était pas de déformer le texte de Stéphane Hessel, qui a toute la légitimité de son parcours et de ses actions pour défendre le devoir de s’indigner et le droit de se révolter. Encore une fois, je suis en accord avec le message et la légitimité du messager.

    • Guy dit :

      Oui urbain tu es totalement à contresens me concernant. Et du coup tu vises comme toujours à m’imposer ta vision d’un sujet parce que t’elle te semble la seule légitime et pour ce faire tu multiplies les arguments d’autorité pour délégitimer ce que dise les autres, moi le premier. Mais tu sais bien et depuis fort longtemps que ça ne m’impressionne en aucun cas. Et surtout que je ne t’en tiens pas rigueur le moins du monde ;-)

    • Guy dit :

      Par ailleurs je vais venir t’acheter le livre, quand je peux et je vais évidemment le lire mais tu sais je déteste faire comme tout le monde. À froid c’est toujours mieux. Garde m’en un !

    • Albatros dit :

      Alors nous sommes de nouveau dans la nécessite d’une mise au point. (bienveillante)
      Préambule : J’affirme de nouveau, que adosser le texte de Stéphane Hessel, à
      Vichy Neuilly-sur-Seine – Vichy, est non seulement contre productif mais potentiellement
      destructeur.

      De ma compréhension du style légèrement Dandy de GB, je dirai ceci :
      Sur ses billets, je ne viens pas chercher des infos, des éditos sur les sujets
      d’actualité, n’y même en débattre, pour cela j’ai d’autres sources puissantes argumentés, ou l’analyse
      ne tiens pas en deux trois phrases rebelles …ou pas mais certainement facétieuses.

      L ‘épicerie et bien avant le post, canal par lequel j’ai découvert ce blogueur,
      – par la suite je découvrirai qu’il était un peu plus que blogueur du post –
      m’offre une page de re- création, un sas ou je viens à demi mot,
      rire de ce qui ne me fait pas rire du tout.

      C’est un courant chaud ou tiède sur lequel je me laisse porter quelques
      minutes par jour et qui m’éloigne sans m écarter de la fureur du monde,
      voir rôle du courant marin.

      ( PS : au Liban lors des années de plomb, jamais la fête ne fut plus
      dense- danse dans les caves, les bars etc etc, la vie est plus forte.e )

      Alors ce que GB pense, pensait, pensera ne me regarde pas, parce que,
      à la marge je ne suis pas éloigné de tout ce qu’il propose,
      il renseigne, propose, rappel à une partie de mon cerveau ce besoin de mise à distance
      écologique par une diversion rattachée.

      ” on peut rire de tout mais pas avec tout le monde”.
      car cela implique que “l’amuseur” par delà le rire, ai analysé et senti la pique…

      Les liens auxquels vous faites référence je les connais depuis le 6 décembre
      très exactement, je voulais en faire un post et puis…bref c’est un autre sujet.

      Pour remonter aux sources récentes de ce livre je vous mettrais ce lien http://www.lepost.fr/article/2009/03/05/1445685_politique-resistance.html , et vous
      soumettrez cette phrase qui nous concerne plus particulièrement sur ce “débat”, “” Nous appelons à l’insurrection pacifique ”
      mais qui est fondamentale, et dans laquelle je m’inscris.

      Du ” pétainisme transcendantale ” au concept de” l’esclave affranchie “cher à Deleuze et à Nietzsche.

      L ‘indignation est le verrou qui ouvre sur le vertigineux versant
      du statut de l’esclave affranchie, je suis dans cette recherche,
      qui est à l’évidence le troisième pilier, le plus inaccessible et le plus expérimental sans doute
      celui qui séquestre notre douloureux rêve de ” Liberté ”
      Antigone le paya de sa vie, pourrons nous dans ce siècle y parvenir sans nous occire….,

      Je ne crois pas aux révolutions juste une, celle du savoir, de la connaissance
      débarrassée de la peur (je pense à Finkelkrault qui ne voit que des ennemies partout.. terrible !! ),
      car c’est elle qui nous jette dans les bras des dictateurs ou des dominants.

      Pour un collectif productif, il faut au préalable cheminer seul…et longuement.

      Pas toujours facile d ‘exprimer, de confronter une idée sur ce mode d’échange ( blog),
      forcément réducteur…je pourrais,
      vous entretenir durant des lignes et des lunes.
      :-)

      PS : L’épicerie comme le zinc de Jean Carmé

    • gill68 dit :

      à Urbain,
      Mais qu’est-ce que vous êtes allé vous fourvoyer en acceptant d’organiser une mise en scène pour un reportage du JT de France2 ?! C’est bien pire que ce que vous reprochez à cet article de GB !
      Indignez vous… mais restez digne !
      (bien amicalement je provoque, un peu)

    • Guy dit :

      On n’a pas fini ici. J’attends la suite avec impatience ;-)

    • gill68 dit :

      (attendez…je ne l’ai pas encore comparé à un résistant trahissant ses camarades en faisant entrer la gestapo dans sa cave…)) Joke!

    • urbain dit :

      @gill68,
      il semble que même un livret de 30 pages pose ici quelques problèmes de lecture, mais je présumais qu’un billet de quelques dizaines de lignes pouvait être lu jusqu’au bout ( et en comprenant tout) .
      ça semble avoir été encore trop présumer de vos capacités de lecture …
      ( essayez de bien lire, tout lire … :
      http://levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2010/12/24/bravo-poujadasse.html
      )
      Vous avez une “leçon de chose” sur l’art et la manière de noyer le poisson ( quand on ne peut l’ignorer ), autrement dit comprendre le mot information comme action de rendre informe.
      Guy ne procède pas autrement quand il affecte de “ne pas savoir” , en omettant de parler du livre de hessel , de son contenu , des conditions “objectives” de sa réception publique qui disqulifie totalement les “commentateurs” professionnels et qui en font un phénomène tellement subversif que guy lui-même “refuse l’obstacle” .
      parlons du sort des palestiniens, de la politique de l’état israélien, de l’islamophobie.
      parlons du pétainisme transcendantal, de l’affairisme désormais “décomplexé”, de Neuilly=Vichy ,
      du sionisme réactionnaire de la plupart des intellectuels juifs français, et de la “réaction philosémite” :
      http://www.librairie-tropiques.fr/article-ivan-segre-la-reaction-philosemite-53926124.html
      de “la trahison des clercs” : des élites prétendument intellectuelles et réellement veules et corrompues, prospérant cyniquement dans leur microcosme d’autosatisfaction hypocrite et de sarcasmes insignifiants .

      Hessel en parle et vous explique qu’il y a en effet de quoi s’indigner , ET se révolter .
      C’est de ça qu’il parle, aux gens, et c’est ce qui explique le succès foudroyant du livre .
      C’est de ça dont on peut commencer à parler, commenter , débattre, dans le réel :
      http://www.librairie-tropiques.fr/article-bernard-friot-l-enjeu-des-retraites-1ere-partie-62828843.html
      C’est ça qui importe , c’est ça la vie “des gens”, les “rapports sociaux” comme on dit, qu’il faut affronter et changer …

    • gill68 dit :

      Mais nom d’une pipe en bois vous allez cesser de nous réexpliquer ce qu’on a très bien compris depuis le début! ))
      Je ne vous ai même pas attendu pour poster ici le lien de Friot (mon 1er comm)…un comble ça !

      De même, ni moi, ni ceux qui ont acheté le bouquin, n’ont attendu Hessel pour s’indigner pour les palestiniens…
      Personnellement je me réjouis du succès de son livre (“Ouf!” comme il est dit dans un comm plus haut), et c’est justement dans cette perspective que je critique le billet, plein de niaiseries, de Marris.

      Je ne vois pas que GB en nous le mettant en pâture participe à cette “informe action” que vous dénoncez ici, et qu’on voit effectivement se répandre ailleurs (chez Askolovitch, par exemple).

      Enfin, je ne vous ai pas non plus attendu pour ne plus regarder les JT du 20h00…et en connaissance de cause. C’est pourquoi je m’étonne de votre naïveté à avoir accepté une telle mise en scène (avec Hessel et les éditeurs, si j’ai bien lu ?), et à fortiori de vous voir vous offusquer du résultat: un reportage plus que prévisible dans la forme et le fond.

      Etant l’un de vos spectateurs assidus, de vos lectures filmées, vous comprendrez la sincérité de mon étonnement.

      à suivre … ))

    • Guy dit :

      Urbain… Non je ne sais pas et mon sujet n’est pas monsieur Hessel pour qui j’ai sympathie et respect. Mon sujet c’est ce que je choisis, que ça te plaise ou pas. Et je ne “procède” à rien d’autre qu’à l’examen consterné de la rumba du n’importe quoi, comme tous les jours. Je n’omets rien, je m’intéresse à autre chose qu’à ce que tu décides être intéressant pour les autres du haut de ton autorité qui m’amuse toujours autant.
      Et je ne refuse aucun obstacle, je n’en vois aucun !
      Alors, s’il te plait, arrête de donner des leçons à tous ceux qui ne sont pas d’accord avec toi.
      Respecte les autant qu’ils t’estiment et te respectent et évite de me dire, à moi, chez moi, ce dont je dois parler.
      J’ai passé l’âge très largement.
      Je ne viens pas dans ta librairie pour te dire que ce que tu vends est de la merde et que tu n’as rien compris à rien me semble-t-il ?
      Je te répète donc – très gentiment et avec affection – que je vais venir te l’acheter ce livre et que je te dirai alors ce que j’en pense.
      Là ce n’était pas mon sujet, ni mon angle.
      Ne fais pas éternellement semblant de ne pas avoir compris ;-)

    • urbain dit :

      Mais , mon cher guy, comme tu l’as parfaitement compris, j’ai parfaitement compris, et c’est en effet ce que tu résumes fort bien que je pointe : ça n’est ni ton sujet, ni ton angle.
      Ton angle ça n’est pas de commenter l’événement , mais le commentaire insignifiant d’un autre commentateur, au motif que selon toi il y aurait lieu de s’indigner de son interprétation du livre de hessel, résumé dans la formule Neuilly= Vichy .
      Seulement , comme c’est une “interprétation” que Hessel lui-même ne dément pas ( bien au contraire ), je te donne une idée de là où ce genre de rhétorique peut mener :
      http://www.dailymotion.com/video/xghg6d_hessel-et-sa-vie-de-merde-selon-lizabeth-levy
      Elizabeth Levy a au moins ce mérite de dire haut et fort ce que ses petits camarades pensent tout bas …
      D’ailleurs , on peut observer que personne, en fait, sur ce “plateau” ( de fruits de merde ) ne … s’indigne .
      Je vous ai fait un digest mais vous pouvez aller regarder le podcast .
      Ils ont simplement tous leur petite variante d’euphémisation réductrice.
      Ils sont juste plus “nuancés” .
      Mais tous tracent le cercle de la raison , compatissants pour les pauvres nigauds (qui achètent, lisent et approuvent niaisement “indignez-vous”) , et se placent, eux les “élites” qui ne s’en laissent pas compter, au centre de ce cercle de malins rigolards, dépités et haineux .

    • Pat dit :

      Que de mépris dans ce duo Lévy-Sollers ! Chacun dans son style, tout aussi surfait et arrogant l’un que l’autre : ont-ils seulement conscience d’endosser un rôle ou sont-ils vraiment ce qu’ils laissent à penser ?

      Je me contrefiche de la réponse, et je me réjouis de penser que ces petits acteurs du microcosme élitistocratique se ridiculisent face au (bientôt) million d’exemplaires du texte de Stéphane Hessel…

      Leur mépris n’a d’égal que leur impuissance à contrer “ceux qui marchent contre le vent” – http://www.indigene-editions.fr/

      Urbain, votre lutte est légitime et vous apportez beaucoup aux lecteurs de l’épicerie par vos commentaires : et c’est bien l’épicier qui vous le permet. Mais, s’il vous plaît, ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain ;-)

    • Guy dit :

      Décidément… Les gens auxquels tu feins de me comparer montrent que tu es soit mal inspiré, soit mal réveillé, ou alors que ce sujet te fait perdre toute capacité de jugement. Je te laisse le choix des alarmes…

    • Albatros dit :

      La parole désinhibée
      De France Culture aux émissions de télé on entend bien la parole chargée d’identifier et instruire sur le mal nouveau….
      La stigmatisation des populations musulmanes ou d’origine musulmanes est “proprement” établie, organisée, elles n’ont aucun salut même “assimilées” elles doivent encore prouver leur innocuité…

      Ces procureurs ne trouvent malheureusement guère de résistances et d’avocats de la défense, même quand un des procureurs pète les plombs en direct tellement elle pense être certaine de ne pas subir l’opprobre,ce qui je pense est le plus troublant, inquiétant….

      @Urbain
      je ne savais pas qui vous étiez il y a 2 heure. ( pas la librairie). Sur S. Hessel vous en savez à l’évidence bien plus que moi…
      réactionnaire toutefois me semble bien plus approprié que vichy, cette période renvoie à des faits et des images si précises si symboliques qu’il est je le pense quasi impossible de les utiliser, hors contexte.
      J’ai écouté les vidéos Ivan Segre, le travail des chercheurs est une solide base pour argumenter et ralentir ce travail de proc si solidement implantés dans le paysage audiovisuel et radiophonique.

      Ces sujets auraient plus de raison, il me semble , d’être soulevés sur arrêt sur image, sur médiapart ou la ligne jaune…

    • Albatros dit :

      oui une ligne jaune avec E Lévy et un contradicteur j ‘en serai ultra ravie qu’elle s’explique, argumente sur ses saillies ouvertement, haineuses, racistes et insultantes….

    • urbain dit :

      à tous,
      c’est évidemment par ce que j’aime bien Guy et que je lui dois pas mal de choses, que je me “m’acharne” circonstanciellement .

      Je juge avoir assez clairement exprimé mes objections ici et ne vais pas davantage encombrer ce fil.

      Mais le débat, le VRAI débat se poursuit , et je ne doute pas qu’il se poursuivra ici comme ailleurs.

      je conclue donc pour ce qui me concerne pour re-dire qu’en dépit de la balourdise coutumière de Maris et de Charlie et leurs approximations foireuses et de la niaiserie réductrice de la forme, il demeure que :
      OUI, on peut dire , de manière historiquement fondée, que “Neuilly=Vichy” :
      http://www.dailymotion.com/video/xe30j6_1940-le-choix-de-la-defaite_news
      et que c’est , AUSSI, ce qu’atteste le livre , le témoignage de Hessel, qui a connu et éprouvé tout ça, , et ce dont il faut que les générations actuelles abusées par des strates susccessives d’occultation, de “trahison des clercs” doivent clairement prendre conscience .
      L’histoire ne se répète surement pas mais elle a un sens, et ce sens est intelligible, et c’est heureux car c’est ainsi que nous nous donnerons des chances d’y participer.
      salut à tou(te)s.
      à une prochaine fois .

    • Guy dit :

      Vous aurez compris que je suis en désaccord total avec urbain.
      Et que ni la lecture d’Hessel, ni les affirmations d’X ou Y ne parviendront jamais à me convaincre que Neuilly = Vichy.
      Il faut apprendre à peser ses mots quand on parle d’Histoire.

    • urbain dit :

      C’est bien là le problème …
      Quoi qu’on te dise, quelque fondés que soient les arguments, témoignages, faits historiques …
      Tu “ne VEUX pas le savoir” ( quand ça te pose un sérieux problème ) .
      Chacun peut désormais, en conscience , porter un jugement “informé”.

      Bon cette fois j’arrête et je laisserai donc courtoisement le dernier mot à Guy.
      salut Guy et désolé de t’avoir accaparé de mon insistance prolixe .

    • Guy dit :

      Le dernier mot c’était celui du dessus ;-)

    • gill68 dit :

      (bon, un dernier qui ne comptera pas)
      Tout à coup je m’interroge : avec lequel des deux “Guy” sommes nous entrain de converser ? Evidemment les deux savent (et nous savons) de quoi Guy est le nom…mais celui qui fait fonction de transmission et de continuité feint quelque fois de (nous faire) croire que ce Guy là n’est en fait qu’un troisième, et qui n’avait pour seule fonction que de disparaître dans une foule en liesse un soir d’été 45.

      CAPTCHA Code 4Z7L … )

    • Albatros dit :

      Très belle image, Gill 68…puissante.

    • Guy dit :

      Joli Gill…

    • gill68 dit :

      mince, en y revenant y a ça aussi … “ En ce temps-là, Guy qui ne s’appelait pas Guy, veillait déjà à ce que Neuilly ne s’appelât jamais Vichy ”
      )

    • oui dit :

      Les problemes sont les capacités à agir pas les mots.
      On peut faire une comission qui surveille la comission qui surveille la comission qui surveille la comission.
      Bref, déjà qu’on nous ment si en plus on nous endort.
      Il ne restera plus qu’à donner un petit coup de blush (maquillage à l’histoire) est le tour est joué.
      Etape 1 moins d’emotions, ou fausses émotions.
      Etape 2 moins d’intelligence=robotisation.
      Etape 3 recycler son caca pour le manger.

      Vive les animaux !!!

    • Cactus dit :

      That’s way more clever than I was expecting. Thnkas!

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis