Déjà Vu

Front national : les “gros cons” et les “salauds”…

Petite remarque à caractère historique…

(…)

Hier, Sophia Aram dans sa chronique humoristique de France Inter a lancé à propos des électeurs du FN (après avoir passé un extrait sonore) : “Même si on n’a plus le droit de dire que ce sont des gros cons, c’est quand même pas mal imité, non ?”

Je ne porte aucun jugement sur son propos : l’humoriste a tous les droits.

En revanche, la posture a rappelé quelque chose au modeste archéologue de l’observation du Front national…

…Car si Le Pen est un salaud, ceux qui votent pour eux sont des salauds…” (à 38″).

C’était en 1992.

Nous serons bientôt en 2012.

Dans mon livre Le Front national en politique (Balland, mars 1992) comme dans ma thèse de doctorat, je tentais d’expliquer (lassitude…) combien la ‘tactique’ qui consiste à dévaloriser, stigmatiser, insulter, diaboliser, etc., ne pouvait et ne pourrait, à terme, tenir lieu de stratégie face au Front national.

Dans mon vocabulaire un peu pédant de l’époque, je tentais de résumer ainsi les raisons du caractère vain, voire contre-productif de ces initiatives, sincères mais vouées à l’échec :

Rien n’a changé.

Bien au contraire.

Tout “producteur d’analyses” – humoristes compris – ne peut pas ignorer que ce qu’il dit ou écrit a des effets qui le dépassent et ne vont pas forcément dans la direction qu’il espère ou pressent.

En l’occurrence, les dirigeants du Front national se frottent les mains dès que quelqu’un les “matraque” publiquement, eux ou leurs électeurs, car ils savent bien qu’au bout du compte, “plus cohérents et moins divisés que leurs opposants sur la stratégie à suivre“, ils en tirent les bénéfices politiques.

C’était vrai hier. Cela reste vrai aujourd’hui.

Ça le sera toujours demain…

Be Sociable, Share!

    , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (54)

    > Déposer une réclamation
    • valerie dit :

      Il me semble, tout de même, que le propos d’Aram répond aux tortillements du postérieur autour de l'”analyse” du vote Fn qui serait “protestataire”.
      Personnellement j’en ai un peu assez d’entendre que pour protester on vote pour un parti xénophobe. cela serait considérer que les gens oublient complètement les thèses puantes du front – comment font ils ? – dans le simple but de “protester” ?

      Enfin il me semble qu’on n’est plus dans la “diabolisation” du Fn ; il suffit de voir les multiples chroniqueurs, politiques nous répéter à l’envi que le Fn de la fille n’est pas celui du père (tu parles). Alors, en effet, le Fn se frotte les mains quand on les “diabolise”. Il se les frotte tout autant quand on dit que c’est un parti qui a changé.

    • houhou dit :

      il est clair que plus on tape sur le FN, plus on le met dans le feu des projecteurs mais je ne pense pas que ce soit cela qui lui fait augmenter son audience. son audience, elle croit quand les autres partis reprennent pour leurs comptes les questions posées par le front national et en apportant les mêmes réponses et quand à l’époque, JM LEPEN écrivait les gens préfèrent l’original à la copie, il n’a peut être pas tort. Depuis quelques temps les débats électoraux tournent autour de l’immigration et tout récemment autour de l’Islam comme si les problèmes de la France en découlaient. La réalité est que les 2 partis que je regroupe au sein de l’UMPS sont usés et leur seul argument avancé est de dire qu’ils sont des partis gouvernementaux comme si les autres étaient des lampistes. UMP et PS n’ont pas de projet politique. Ils ne cherchent qu’à plaire et cet appel du PS à voter pour l’UMP pour contrer le front national est à mon avis ridicule quand aujourd’hui bon nombre d’élus de l’ump vont dans le sens du front national. les partis dits de gauche feraient mieux de faire des propositions intelligentes que de chercher à se partager le gâteau électoral même avec leurs opposants directs au risque de se dénigrer. Je préfère de loin l’attitude de certains umpistes ‘ même si je ne suis pas umpiste’ de laisser les électeurs voter comme bon leur semble. Et vivement que le vote nul soit reconnu un jour

    • sknob dit :

      Aux USA (où j’ai longtemps vécu), la “gauche” politiquement correcte n’a pas voulu stigmatiser les extrémistes du parti Républicain (fous de dieu, racistes, obscurantistes etc.).

      Ces idées étant relayées dans la presse, sans commentaires désobligeants, comme n’importe quelles autres idées politiques, elles se sont tout simplement banalisées. Et les défenseurs de ces idées ont pu naturellement accéder au pouvoir au sein du parti républicain, puis au pouvoir tout court.

      Ça ne vous rappelle rien ?

      Donc à mon avis, s’il ne faut pas se contenter de traiter les électeurs de gros cons, il ne faut pas non plus s’en priver si on le pense !

    • EDEN dit :

      Il semble évident que le dénigrement et le mépris manifestés envers les électeurs du FN depuis des années ne servent qu’à les conforter dans leur choix, et à les isoler politiquement, alors qu’ils le sont parfois déjà économiquement et socialement.
      Il également évident que le FN a soulevé des problématiques auxquelles la droite et la gauche n’ont pas su ou voulu répondre, préférant nier les difficultés rencontrées par leurs électeurs.
      Le revirement économique de Marine Le Pen et l’abandon de l’habituelle posture libérale du FN ne font qu’accentuer son attrait électoral.

    • Phildepalma dit :

      Si on vote selon ses propres intérêts de salarié, de retraité, de rentier, d’écologiste, de religieux enfin bref d’égoïste, on reste toujours un bel imbécile.

    • martingral dit :

      Oui, bien sur. Mais non! Le vote communiste, un vote protestataire, 23,..% en 1975! Ben on parle d’archives, Les communistes, tous des salauds tous des pourris.il ne s’appelait pas Tapie mais Couve de Murville, directeur des finances extérieures et des changes de 1940 jusqu’à sa révocation par le gouvernement de Vichy en 1943.
      Bien sur ce premier ministre de de Gaulle!!!! a prononcé ces “anathèmes” alors qu’il discutait avec Jean-Paul Réau entretiens avec Chou-en-Lai, Mao-Tsé-Toung, mais.. non il parlait des français.
      Donc les insultes ça marche puisque Jean-Paul Mélanchon, le dernier des mohicans à fait un petit 1% il y a quatre jours tout net avec une année pleine de Méluche médiatic tic tic tout azimut.

      Oui, les insultes renforce le F.N bien sur mais.
      Le F.N grand satan, pourquoi? Aujourd’hui pourquoi! Aujourd’hui pour qui? et pourquoi pour qui!
      Le grand perdant de ces élections est le parti socialiste, incapable de comprendre son rôle et ses obligations.Il en sera de même dans un an. Lorsque l’on voit et entend cambadélis, moscovoci, montebourg, valls, à trois jours des élections, nous nageons en plein marquisat.

      Donc, bien sur, démontons le front National, fastoche, politiquement fastoche, mais avant revenons à la démocratie. Droit et voix du peuple interdits saut pour voter UMP ou PS, afin d’interdire le front national et surtout tous les autres partis. Réduire le front national à sa base 3 à 4% passe par les élections à la proportionnelle intégrale. A oui bien sur les marquis!

    • Jo dit :

      Quelle horrible bonne femme cette Sophia Aram… Elle est en plus tout sauf drôle…
      Au moins le père Guillon nous faisais marrer, mais le pauvre n’avait en revanche pas la chance d’être une beurette…

    • unflingue dit :

      Ma question : Est ce qu’un seul d’entre vous a déja réussi à convaincre un élécteur du FN qu’il se trompait de bulletin ? juste un ? Vous connaissez la parabole d’Abraham qui négocie avec Dieu pour sauver les villes de Sodome et Ghomore; Dieu finit par lui proposer: si tu trouves dix hommes justes dans ces villes, alors elles seront épargnées… Voilà mon deal: si vous me donnez un exemple d’un seul électeur du Fn à qui vous avez fait changer d’opinion par le débat, j’accepte de ne plus dire qu’ils sont des gros cons qui votent pour des fils de P…

    • Jo dit :

      :D T’es marrant unflingue !
      Le soucis c’est que tu trouveras surement beaucoup plus de gens qui changent d’opinion par le débat pour se diriger depuis les autres partis vers le FN que l’inverse…

    • martingral dit :

      @Phildepalma, mais nous ne votons plus que comme ça. Pour notre gueule avec effet immédiat. 82% des français habitent des agglomérations, englués dans l’obligation urbaine où nait notre insignifiance. Alors pour survivre, nous nous installons un surmoi indépendant des autres larves. Et lorsque l’on tourne le programme de le pen dans tous les sens n’apparait que le tout pour ma gueule. Tous les sociologues le savent, tous les partis politiques le savent.

    • Albatros dit :

      Handicapé de la vie
      je ne stigmatise pas ces électeurs, je n’injurie pas plus c’est pas ma tasse de thé, mais on ne m’enlèvera pas de l’esprit, que pour trouver de près comme de loin dans cette mouvance politique des idées intéressantes ou justes, il faut avoir le cerveau sinon engourdi, assez mal en point pour rendre l’autre responsable de sa mauvaise vie….surtout sur les points récurrents fond de commerce des revendications frontistes

    • guyàBFM dit :

      Jo ta remarquesur Sophia Aram est pitoyable…

    • L'ahuri du jeudi dit :

      Il n’en reste pas moins que la plupart des électeurs du FN (d’après les propos de bistrot que j’ai pu recueillir, en tout cas) n’ont aucune idée de ce qu’est une économie fasciste et ignorent tout du programme social du FN.
      Si ce ne sont pas de “gros cons”, disons que ce sont des gens mal informés. Quant à ceux qui savent, le mot “salaud” ne me paraît pas vraiment excessif.

    • L'ahuri du jeudi dit :

      @ Houhou (10h 48)
      1. Il ne faut pas confondre vote blanc et vote nul. Par exemple, est nul un bulletin portant une marque distinctive, laquelle peut être l’indice d’un vote non libre, soumis à une pression extérieure.
      2. En cas de vote blanc majoritaire, qu’est-ce qu’on fait ? Pas de gouvernement, pas d’Assemblée, rien. On laisse les sociétés privées et/ou les milices faire la loi ?

    • poisson dit :

      J’espère que l’aspirateur de 12h06 va bientôt passer.Je l’attend.

    • l'espace commentaires est un peu brutal aujourd'hui en raison del a présence de sympathisants d'extrême-droite, n'est-il pas ? dit :

      Bon alors, personne n’est disposé à s’insurger contre ces instances strasbourgeoises ou bruxelloises qui empêchent nos chers UMPistes de devenir juges européens ou députés européens ?

      http://www.rue89.com/corinne-lepage/2011/03/24/copinage-en-sarkozie-la-double-honte-de-la-france-a-strasbourg-196747

    • Mad-Dog dit :

      “Il me semble, tout de même, que le propos d’Aram répond aux tortillements du postérieur autour de l’”analyse” du vote Fn qui serait “protestataire”.”

      Haaaa, enfin quelqu’un qui a écouté ce qu’elle disait. Non, parce qu’il y a des tombereaux d’insultes qui lui sont arrivés sur la gueule. Mais par dizaine de millier, dont un parfait “quelle vienne pas se plaindre le jour où elle se fera violer” que je viens de lire sur le Post.fr (Oui, c’est un nid à facho, mais ça choque toujours.)

      Or, elle a au contraire été subtile, en expliquant que NON, ils ne sont pas des gros cons, que c’était un vote contestataire, que c’était des électeurs peureux etc… Avant de conclure par une pique où l’on entendait un type du FN tenir des propos… bah, du FN. Et de laisser les gens se faire une idée sur le fameux “électeur du FN.”

      Tout ce que la presse à retenu c’est : Sophia Aram traite les électeurs du FN de gros cons. Un raccourci, comme d’habitude. Du coup, on reprend totalement à rebours ce qu’elle a dit, et on lui tape sur les doigts pour son “manque de subtilité.” Alors qu’au contraire, c’était SUBTIL.

    • martingral dit :

      @ Mad-Dog, désolé ce n’est pas subtil.Il y a un zemmour et ça suffit!
      Le pen, le vote extrême droite et droite nationaliste est une conviction politique de fond. Le rejet de l’autre,différent ou étranger, Arabe,juif, est une conviction française de fond, et devient une réflexion occidentale. Merkel lâchant au passage, “les arabes ne sont pas miscibles dans l’occident”! Et Diane Fink lance “La France, ”pays le plus dangereux” pour les Juifs”impose un peu plus de réflexion politique.
      Ce qu’oublie Guy, c’est que 8 jours plus tard Tapie s’est excusé auprès des électeurs du front national. Et je doute que la subite promotion de Sofia Azam soit de la pure amitié. Mais elle-aussi peut avoir un livre à vendre, et j’espère qu’elle fera la zemmour en meuf, “tu le veux faut être gentil,tu le veux faut être gentille, tu le veux faut être gentil… mais là c’est du business.

    • martingral dit :

      Sophia Aram.

    • François dit :

      @Valérie :”cela serait considérer que les gens oublient complètement les thèses puantes du front – comment font ils ? – dans le simple but de “protester” ?”

      Comment alors expliquer le vote des ouvriers passant du PCF au FN ?

    • MHPA dit :

      Pigé le message, du constructif alors, encore faut-il qu’il soit entendu et relayé suffisamment dans les médias, ce qui est loin d’être le cas…
      Sinon, par exemple , et déjà :
      http://slovar.blogspot.com/2011/03/front-national-quels-programmes-sur.html

    • Marc FAVREAU dit :

      Dans le même sens de Guy, hier Marine Le Pen était l’invitée sur Europe 1 et pour justifier qu’elle n’est pas du côté des riches et des puissants, elle nous explique que si c’était le cas, Laurence Parisot ne passerait pas son temps à la critiquer.

      Effectivement, rien de bien nouveau sous le soleil…

    • areuh dit :

      Que penser de ce représentant des restaurateurs qui menaçait, y a quelques mois, de faire voter FN si NS touchait à la tva ?? Il ne l’a pas menacé de faire voter extrême-gauche non? chassez le naturel….
      Et ces cons qui votent chasse et pêche ? Ils vont pas à la pêche les jours d’élections ? ils devraient !

    • PMB dit :

      Moi j’apprécie Sophie Aram. Et il y a quand même une certaine différence entre elle et Tapie-la-magouille. Nanard dénonçant les salauds, c’est le bordel qui se fout de la taule. Mais ce billet tapait à côté.

      Un autre livre sur l’improductive diabolisation des électeurs du FN : Démolition avant travaux, de Philippe Meyer. Ecrit en 2002, et hélas toujours d’actualité.

      Un passage :

      La classe politique et la cléricature médiatique ne parlent à aucun de ceux-là. Elles ne s’adressent à personne. Elles mettent devant les yeux de tous ce quelque chose dont parlait Pascal et qui permet de ne plus voir que nous ne courons vers rien. Attendre d’elles qu’elles donnent ou seulement qu’elles proposent une réponse à toutes les questions posées par les transformations de nos sociétés relèverait de la médecine mentale. Accepter qu’elles s’installent dans ce théâtre d’ombres, ne pas leur demander d’affronter ces angoisses et de s’emparer de tous ces sujets, ne pas leur signifier qu’elles doivent d’abord cesser d’en rendre la discussion impossible en multipliant les faux-fuyants, les intimidations, les nuages de fumée et les interdits, ce serait accepter une forme de déréliction qui ressemble au mieux à de la servitude volontaire, au pire à un suicide collectif.

    • valerie dit :

      francois. Parce le FN leur vend du rêve. JMLP a réussi à se faire passer pour le défenseur des petits (ce qu’était effectivement le PCF ; ca n’est pas là qu’ils ont merdé) malgré sa fortune, malgré son ISF, malgré son programme économique à l’avantage exclusif des plus aisés. Je lis des milliers de commentaires chaque jour (je bosse dans la gestion de communautés) et les Le Pen sont vus par beaucoup comme la solution à tous les problèmes.
      la sécheresse ? y’en aura plus quand Marine sera élu.
      un homme tué dans le 93 ? ca sera fini quand Marine sera élu.
      etc etc etc.

    • Guy dit :

      J’ai dégagé deux ou trois baltringues. Et s’il le faut d’autres vont voler. BISOU

    • Umit Pehlivan dit :

      Les thèse du FN, ont elles été appliquée dans le passé? Si oui, par qui et avec quel résultat?

      Je pense que la réponse à ces deux question nous permettra de juger si “gros cons” ils sont… ceux qui défendent ce genre “d’idées” brunâtres …

    • EDEN dit :

      Les électeurs du FN…tous des néoséabonds.

    • poisson dit :

      Il y a une scène formidable dans “Marius et Jeannette” quand Daroussin dit “maaais, enfin…, une fois, une fois, j’ai voté front national”. Le gars qui comprend pas qu’on ait un avis définitif sur lui à cause de ça. D’ailleurs Jeannette fait mine de ne pas lui pardonner, mais on sent que c’est juste pour pas lui lâcher la grappe pour pas qu’il recommence.. Parce qu’elle l’aime bien, on l’aime bien ce Daroussin à cet instant, si pitoyable, il fait ce qu’il peut, peu.

      Autant en tête à tête, face à une connaissance qui se vante de voter FN, on peut essayer de lui faire sentir qu’il a l’air d’un gros. Mais établir un prototype d’électeur et globaliser, c’est pire que faire un sondage j’ai l’impression.

    • iban dit :

      Le taulier a l’air de mauvais poil aujourd’hui.moi je suis perplexe,inquiet mais perplexe.Combien sont-ils a voter fn?
      10% de fachos,intégriste de la croix,ancien Oas et algérie française revanchards…plus les racistes et autres hygienistes.Le reste ont d’autres raisons de voter fn.
      Les républicains ont les moyens,à coup sur, de les battre .Le combat risque d’être âpre à Droite et capital.C’est eux qui ont les clefs!

    • martingral dit :

      Umit Pehlivan 24 mars 2011 à 16h48
      Oui le F.N a été aux affaires dans trois villes de référence au moins: Toulon, Orange, Marignane. Une députée assassinée, Yann Piat. Guy en a édité un livre chez Privé. Un élu toulonais disparu, c’était l’époque des mocassins en béton, Jean-Marie le Chevalier. Sauf Yann Piat, députée sainte Michèle,qui se fit terrassée par les dragons à la gluante et poisseuse constitution , bien que de mer bleue. Dans l’absolu, et sur pièces c’est tout pareil. Marignane, Sarkozy y aurait fait un très bon adjoint aux affaires culturelles façon III reich. En trois mots c’est pas le top, mais ils ont été élus parce que déjà ce n’était pas le top. magouilles, menaces, bourre-pif, voiture dans les calanques, extorsions, la république française quoi, celle du Charles de Gaulle et de ses hélices en bois

    • Guy dit :

      Umit un doc plutôt pas mal fait pour une fois, par les soc. à propos du FN http://www.parti-socialiste.fr/articles/le-bilan-du-fn-quand-il-dirige-affairisme-discrimination-condamnation

    • Albatros dit :

      La vrais question que nous découvrirons dimanche est jusqu’où le mouvement issu du gaullisme l’UMP c’est rapproché de l’extrême droite, nous allons avoir en clair la cartographie de la droite française, ce n’est pas Marine lepen l’enjeu, mais c’est bel et bien, quel visage c’est sculpté la droite depuis cinq ans.
      ( et Fillon le sait bien)
      Toutes ces dérives qui ont tétanisées, affolées, hystérisées le débat politique ces dernières années ont conduit à ce que nous liront dimanche : qu’est devenu la droite républicaine jusqu’où ira t’-elle pour garder le pouvoir.

      Nous assistons à la panique qui vient coiffer les provocations que nous subissons de ce gouvernement sur les questions identitaires, sécuritaires, etc etc alors que le chômage, la pauvreté, l’éducation et la santé, étaient les sujets fondamentaux pour lesquels nous avons eu de biens maigres débats et surtout beaucoup de couleuvres à avaler…bref la droite n’a de choix que de se lepéniser ou de revenir à ses valeurs républicaines….réponse dimanche

    • Albatros dit :

      la page wiki sur le fn son histoire et une biblio
      pas vu le votre GB à signaler :-)
      sinon bon début pour ceux qui veulent plancher sur le mouvement ses mentors et ses origines

    • Albatros dit :

      Patrick Buisson, l’homme qui droitise Nicolas Sarkozy

      “Si vous voulez combattre le Front national, utilisez des arguments de fond, plutôt que d’adopter des postures morales” : Nicolas Sarkozy a rappelé à l’ordre, mercredi 23 mars, ses ministres qui manifestaient des états d’âme sur la consigne donnée pour les élections cantonales : ni FN ni front républicain.

      Le président agit par pragmatisme ou cynisme électoral : les sympathisants UMP ne veulent pas de consigne de vote, comme en atteste le sondage Harris Interactive publié jeudi 24 mars par Le Parisien. Surtout, le chef de l’Etat refuse de diaboliser l’électorat du Front national, dont il a besoin pour être réélu.

      Il s’appuie sur deux conseillers curieusement réunis : le gaulliste social Henri Guaino, 54 ans, et l’ancien directeur de la rédaction de Minute puis Valeurs actuelles Patrick Buisson, 61 ans, qui baigne depuis l’enfance dans l’univers de Charles Maurras.
      suite Le Monde

      http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/03/24/patrick-buisson-l-homme-qui-droitise-nicolas-sarkozy_1497787_823448.html#ens_id=1498041

      ps : elle doit bicher la marine

    • the owl dit :

      Très bonne analyse Mr Guy:La “haine” qu’on renvoie aux haineux ne fait que décupler leur haine et leur esprit de corps.Il faut les travailler à l’individu,s’adresser a leur moi intime,leur conscience d’être humain car quand on est dans l’irrationnel seul le remord peut vous faire changer.

    • thedude dit :

      mouais je comprends bien….ok….m’enfin…quand-meme….faut bien avouer….c’est des gros cons, difficile de le dire autrement :-)

    • poisson dit :

      Un message d’une asinaute dit que la comparaison entre cantonales montre que le fn a baissé, l’ump a dégringolé, le ps aussi et les écolo ont un peu grimpé.
      http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1144812,1145252#msg-1145
      Un article de journal quelque part qui confirme?

      Parce que si en plus le fn a baissé, c’est un comble.

    • […] ne pas mettre dans la bouche d’un candidat à la présidentielle, oui à ne pas prendre comme seul viatique politique – m’a semblé d’une fraîcheur bienvenue, comme un salutaire retour au réel dans sa […]

    • antennerelais dit :

      @ poisson 22h43
      le lien exact pour le post sur @si :
      http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?4,1144812,1145252#msg-1145252

    • the owl dit :

      @thedude:Je disais ça ,comme ça,pour faire avançer le schmilblick.Pas la peine de m’agressez.Car au fond,vous avez tout a fait raison.C’est commes même vraiement des gros cons!

    • nuer dit :

      C’est surtout le politiquement correct de la pseudo gauche qui lui fait perdre des %

    • Guy dit :

      Oui, ça a été écrit partout, la baisse en nombre de voix concerne quasiment tous les partis sauf les Verts. Mais le sujet n’est pas là ! On doit aussi rapporter le nombre de voix au nombre de cantons où un parti présente des candidats, et surtout observer les rapports de forces abstention ou pas !

    • B.L. dit :

      Bonne analyse du vote FN de Todd, sur Marianne 2 (enfin, je trouve) ; et bien d’accord avec Guy sur la contre-productivité de la diabolisation …

    • Jomaltese dit :

      Les cons gagnent toujours. Ils sont trop.
      F. Cavanna.

    • the owl dit :

      @Jomaltese:A qui le dites vous!C’est pour ça qu’il faut les stérilisés…Je plaisante bien sur,car on est toujours le con de quelqu’un,n’est-il pas(comme dirait J.M.L,qui n’est pas mon maitre à penser).

    • Dominique Godin dit :

      Guy dit :
      25 mars 2011 à 05h12

      “On doit aussi rapporter le nombre de voix au nombre de cantons où un parti présente des candidats, et surtout observer les rapports de forces abstention ou pas !”

      Ça se discute. Là où un parti n’est pas, c’est qu’il n’a pas les moyens d’y être, c’est qu’il n’est pas en mesure de couvrir tout le territoire. C’est donc une notion à prendre en compte.

      Sinon il suffirait de présenter des candidats dans des endroits où on fait 60 %.

    • Guy dit :

      Je parle de calculs électoraux Dominique, de chiffres.

    • […] Guy Birembaum, après la chronique de Sophia Aram, par un rappel historique, montre que la diabolisation du Front National lui a toujours permis de renforcer ses positions. […]

    • Si on remonte le temps, comme cet article nous y invite, les placements du FN – leur niche écologique – s’éclaircit assez nettement, par rapport à leurs pratiques actuelles en termes de communication. Car si le parti des Le Pen père puis fille peut à présent se reposer sur un électorat largement réparti dans toutes les couches sociales, économiques, géographiques et culturelles – voire ethniques, ce n’était pas le cas dans les années 80, époque où leur score à un chiffre (pas toujours un grand chiffre, d’ailleurs) l’amenait à une communication envers les théoriciens du complot plus directe, sur le mode “tous pourris sauf moi”, “tous les partis s’entendent pour vous manger la laine sur le dos, nous sommes les seuls contestataires”. A ce moment, ses affiches électorales était plus du genre ligoté sur une chaise et bâillonné, version “il dit la vérité, on le bâillonne”, cf. http://ulfablabla.free.fr/images/2007/mars/affiche%20politique/10%20b%20lependitlaverite.jpg

      Sa communication orale était de même. Exemple : http://www.youtube.com/watch?v=-3kAY1jvRss
      Les techniques employées étaient plus pures, moins lissées : on ne laisse pas un journaliste finir une question, on utilise des globalisants montrant au téléspectateur qu’il existe une coalition des médias visant d’empêcher le FN de défendre l’intérêt du citoyen, langage corporel “pointu”, “agressif” envers un commentateur qui devient symboliquement le représentant momentanée du complot, et surtout, absence de tout geste visant à faire participer le public et à l’inclure dans son propos, comme il est d’usage : il faut apparaître comme seul et isolé contre le monde entier.

      Lorsque l’on revoit la base de sa communication originelle, il devient beaucoup plus clair que le but recherché, dans la stratégie “victime”, est une diabolisation par les médias et les “oppresseurs en place”, comme c’est très bien analysé dans cet article. On réalise alors que ceux qui font le jeu du FN depuis si longtemps ne sont peut-être pas les plus futés…

    • Koopa Troopa dit :

      Mon pauvre Monsieur Poirier, vous êtes bien mal parti… Vos lecteurs font exactement ce que vous reprochez… Ne vous occupez pas de moi, je ne fais que passer… Je lis, je copie-colle, j’archive, je synthétise, j’analyse et je diffuse…

    • Guy dit :

      Je m’appelle Birenbaum et je vous emmerde.

    • […] serait politiquement contre-productif. Ce serait ne pas comprendre la souffrance sociale qui les habitent. Ce serait faire preuve de […]

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis