Luc Ferry, l’imparfait du subjonctif

Dans un plaidoyer indigeste Luc Ferry tente de se justifier dans Le Figaro

(…)

Au milieu de ce pensum, cette saillie inoubliable :

“Résultat : je voulais ouvrir une réflexion de fond, on me chercha sur le scoop. Je voulais parler de vérité et de dissimulation, on souhaitait que je me transformasse d’urgence en balance médiatique”.

Cuistre.

Ferry mériterait que le sobriquet “l’imparfait du subjonctif” lui restât. (je me demande si ma conjugaison est bonne…)

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (34)

    > Déposer une réclamation
    • B4nafter dit :

      Tout à fait correct monsieur Birenbaum.
      Il est toutefois à noter que le subjonctif présent l’eût été tout autant :)

    • Naqdimon dit :

      Je parlerais pour ma part d’Imparfait du Subjectif, quand on cite Ferry-Bibi…

    • martingrall dit :

      Quant on est sotériologue, pratiquant la doctrine du salut, ( vivre de façon convenable et honorable le temps qu’il nous reste à vivre) l’imparfait du subjonctif s’oblige. N’empêche que le Luc est un cador, côté ethnologie sociale. Et c’est là que ça coince. Une règle: jamais un politique de droite ne doit parler dans le figaro ni écrire dans T.F.1 sans se faire alpaguer. Et ça m’ennuie de constater qu’il est lui aussi devenu , non je ne l’écrirais pas, Luc Ferry devait et doit toujours d’ailleurs écrire dans Mediapart, Rue 89 est un peu tangent sur les questions d’éthique, culs et chemises.
      Copé a décidé de son élimination, Et Ferry est seul, il n’est pas Finki’s dans la diaspora.
      Père Claude a raté sa fonction de “point d’eau” lieu où chacun oublie ce qu’il est aux yeux des autres pour aller à l’essentiel, l’eau. Mais non pas l’Ô, vous êtes désolants. Et ce point d’eau, Médiapart peut le devenir voir le conforter.

    • florence dit :

      Ferry: usage de l’imparfait du subjectif, mais faute d’accord à l’indicatif: “ni ce papier ni les déclarations de l’ancien patron des RG n’avaient suscités la moindre réaction”

    • phil dit :

      L’indic hatif conviendrait mieux au plus-que-défait Ferry non ?

    • “Le premier qui dit la vérité, il sera exécuté”. Chapeau bas, l’auteur de l’article donne raison au poète. Chapeau bas.

    • phil dit :

      ou l’indic à tifs c’est comme on veut…

    • Raymondb dit :

      Florence,

      … “n’avaient suscité (sans s) la moindre réaction”.

    • poisson dit :

      C’est une consigne dans son cahier des charges, il est obligé. C’est pour alimenter au maximum “le conjugueur”, site qui est en partenariat avec le figaro.
      Servir ses maîtres au mieux, c’est instinctif chez lui, intuitif. Et avec discrétion, toujours.

    • poisson dit :

      “imparfait du subjonctif” est un peu long comme surnom. “imparfait du sube” irait mieux, mais que à l’oral.
      Ou “transformas” qui sonne comme fantômas, et va à l’oral comme à l’écrit.

    • Malbrouck dit :

      Oui la langue française ne manque pas d’outils pour assurer à nos concitoyens experts-contorsionnistes de manœuvrer comme ils l’entendent ! Sans user d’imparfait du subjonctif d’autres ont même le talent de se la jouer contestataire chéguévariste tout en finissant par conclure que Montebourg ne peut pas incarner le bon candidat de gauche : il n’aurait pas l’étoffe selon la vox-populi ! N’ont l’étoffe pour représenter la gauche ou la droite que des ultralibéraux selon l’avis formel des anarchistes eux mêmes ! Oui l’ironie c’est une forme d’imparfait du subjonctif ! Le français n’est pas une langue qu’on peut mettre dans sa poche ! ;-)

    • martigrall dit :

      Fantômas! Et fantômettes.
      Tiens entre de Funés/Jean Marais et jean-françois copé(lovici) je prend le funeste copé.
      Ce sbire va Créer un « FBI » de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales envers les pauvres bénéficiaires du R.S.A.
      Ce ne quoi c’est vraiment une bonne idée un Fédéral.Bureau.Investigation, de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales envers les élus tout aussi organisés en bandes.
      Et copé a entendu nomad-soul et mag dog, Anticor devient le F.B.I.:-)
      (HS) Je cherche des actionnaires pour monter une société de transport de V.I.Personnes, de Paris vers la Hollande. Ils louent leurs prisons “all inclusive” pour moins cher qu’un ticket repas de la sodexo.

    • florence dit :

      Raymondb:précisément, c’est la présence superflue du S que je signalais.

    • Malbrouck dit :

      Eurêka : grâce au concours de beaucoup d’internautes je viens de comprendre le problème ! L’élection d’un président de la république en France n’est pas une question d’arithmétique mais une question de conjugaison, c’est une “faute d’accord” collective ! Ce n’est plus de la faute à Rousseau, c’est de la faute à Bescherelle ! (on aime bien concourir à faire de l’esprit sur ce blog et j’ose espérer faire au moins petite illusion) ;-)

    • Raymondb dit :

      Florence,
      Je m’en suis douté juste après après l’envoi de mon message …. mille excuses !

    • little big horn dit :

      Il eut mieux valu qu’il se tût!

    • billevesée dit :

      little big horn:
      “il eût mieux valu qu’il se tût”
      A cuistre, cuistre et demi…

    • nomad.soul dit :

      @Malbrouck (9 juin 2011 à 12h31)

      Malheureusement, l’image ou la perception que l’on a de quelqu’un, compte !

      D’ailleurs, expliquez-moi pourquoi DSK était aussi haut dans les sondages ? Pourquoi les sympathisants et militants socialistes auraient voté majoritairement pour lui lors de la primaire (disait-on) ??

      Pourquoi ? Parce qu’ils adhéraient à ses idées ? Mais quelles idées ??? Celles du FMI, de la BCE et de l’Europe libérale, celles qui vantaient l’austérité dans l’unique but de préserver le système tel qu’il est ?? Etaient-ils capables de nous citer, ne serait-ce qu’une seule idée de gauche de DSK ???

      Non, la seule raison de voter pour lui, c’était parce que les sondages (commandités par qui ?) avait poussé sa candidature. Les sondages, les faiseurs d’opinion disaient qu’il était le mieux placé pour battre Sarkozy (la seule raison valable à leurs yeux), qu’il avait la stature internationale adéquate, qu’il était un demi-dieu sur terre, le génie “homme providentiel” qui allait sauver la France !! :-)

      Ne me dîte pas, Malbrouck, que les socialistes votent pour des idées !! Ils votent pour le plus médiatique d’entre eux (ou le plus adoubé par les médias) !! C’est affligeant d’ailleurs !

      Quant à Montebourg, quand certains commentateurs craignent qu’il ne soit pas assez aimé par le parti, je me souviens de la candidature de Ségolène Royal, et vous avez vu le résultat en 2007 !! On ne remerciera jamais assez les apparatchiks socialistes de lui avoir savonné autant le plancher !! Elle avait pourtant les sondages pour elle !! Mais pas le parti !

      Alors si Montebourg n’a ni les sondages, ni le parti pour lui, aucune chance ! La faute à ce “maudit peuple” ou la faute au système politico-médiatique qui préserve l’ordre établi ?

      Alors oui, aussi par protestation contre l’establishment (les partis traditionnels qui ne se renouvellent pas, qui ne laissent pas de nouvelles têtes émerger, comme les éléphants du parti qui tiennent les rênes), ce “maudit peuple” vote FN !

    • Albatros dit :

      Vérité et dissimulations

      Pas d’inquiétude, vu le nombres d’assos qui veulent le déferré, il va être rapidement comblé, s’exprimer au présent, et préciser dans un mode indicatif, plus que parfait, les éléments pouvant confondre le, les bougres, qui ont commis le crime dont il parle et ceux qui les ont couverts…fini le subjonctif maladroit, et cela, grâce au présent ressuscité.

    • Patrice Guyot dit :

      Rhôôôhhh ! Pas meilleur en Français que pour garer une Jaguar devant les caméras de France 2…

      D’un autre côté, face au plouf mémorable du du lamentable Luc Chatel infoutu de répondre à une question de CM 2 :

      http://www.dailymotion.com/swf/video/xj4oco

      Il fait encore presque bonne figure… De toute façon, entre buses ils se tiennent chaud tous ces gars-là !

      Et puis le Ferry, il aurait aussi bien fait de la boucler, parce que maintenant tout le monde lui en veut d’émarger depuis des années à 4.500 Zeuros par mois pour Zeuro heure de travail… Même qu’il risque de devoir rembourser… La vie est dure pour les buses ces temps-ci, demandez un peu à DSK ou Tron !

      PG

    • Patrice Guyot dit :

      Pardon, pour le bégaiement, je devais penser à Duduche, probable !

      PG

    • martigrall dit :

      @ Patrice Guyot, à ce qu’on dit, il ne faut pas tirer sur le pianiste lorsqu’il fait ses gammes. Au regard de la riposte de l’ancien ministère de l’éducation nationale encore tout dévoué à leur jack, sûr il manque un métronome dans les partis. Ce qui m’inquiète c’est que tout le monde lui tape sur la figure. Et sur la gauche et sur la droite, il ne lui manque même pas un crochet sur le menton.

    • little big horn dit :

      @billevesée
      pourquoi tant de haine!!?

    • Charles dit :

      Moi je l’aime bien Luc Ferry.

      Tout le monde lui cherche des noises. Je ne comprends pas trop pourquoi.
      Jack Lang se serait senti visé par les propos de LF, mais, Jack Lang est-il le seul -ancien- ministre à avoir séjourné au Maroc?

      Charles.
      http://www.lepost.fr/perso/charles-ex-hautetfort/

    • Patrice Guyot dit :

      @ martigrall, j’aime beaucoup les pianistes, qu’ils soient de jazz, classiques… Ou ma femme !

      J’évite donc de tirer dessus, d’autant que je m’interdis la possession d’armes à feu (je suis beaucoup trop doué pour les manier)

      En revanche j’ai une profonde antipathie pour les politiciens médiocres, profiteurs et irresponsables… C’est pourquoi je tire sur eux – très volontiers – à coups de quolibets et autres lazzis.

      PG

    • antennerelais dit :

      “Le courage ne consiste pas à s’attaquer à des personnes visibles mais sans pouvoir, mais d’oser prendre à contre-pied ceux qui ont des positions de puissance.”
      http://pascalbonifaceaffairesstrategiques.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/06/09/melissa-theuriau-caroline-fourest-sophia-aram-et-le-courage.html

    • Plainte contre X

      Qu’il ne se berce surtout pas d’illusions
      parce qu’il saura en descendant dans la rue
      qu’il n’y a que la Révolution …
      pour passer l’ultime coup de balai…
      parce que nous sommes de vieux enfants
      parmi nous, seuls les plus jeunes
      ont droit de prendre le relais
      pour voir la vérité de plus près !

      http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/plainte-contre-x/

    • Malbrouck dit :

      Bien vu pour l’article de Marianne cher Nomad Soul ;-) Les lazzi et les quolibets de Patrice Guyot m’ont fait éclater de rire (c’est presque du Aznavour) ;-)

    • martigrall dit :

      @ je dispose d’une inimitié se dégradant en tenace rancune , envers le monde politique qu’ils soient de droite, de gauche,… Ou ma femme, enfin ex ! Mais elle n’y est pour rien. Enfin un peu, puisqu’elle m’y désala, bien plus efficacement que l’eau pour la morue (le politique) et au fond du pot mes illusions, cependant intactes et toujours juvéniles, je crois.
      En revanche j’ai une amitié sans borne pour les pianistes de jazz partageurs et sans borne, le jamaïcain Alexander, Michel Graillier, Delbecq puis Basie et Ellington bien que je sois exclusivement guitare.
      je hais les politiques et nous sommes quitte puisqu’ils me le rendent au centuple.
      Je hais surtout le gâchis.Nous avons suffisamment d’intelligence et de compétences pour satisfaire les besoins normaux, logement, 25m2 par personne, un emploi dans toutes les catégories avec un salaire suffisant, promotion sociale,
      etc.

    • narvic dit :

      @Guy

      Contrairement à B4nafter, je me demande s’il n’y a pas un petit souci de concordance des temps dans ton emploi de l’imparfait du subjonctif dans ce cas. Un subjonctif présent (“lui reste”) me semblerait plus approprié, puisque le verbe précédent est au présent (“Ferry mériterait”).

      Pour un emploi correcte de l’imparfait, il eut fallu que le premier verbe fût lui aussi conjugué au passé: “Ferry aurait mérité que le sobriquet “l’imparfait du subjonctif” lui restât.” Sauf que ça n’a pas beaucoup de sens, car s’il avait mérité dans le passé, il mérite toujours aujourd’hui que ce sobriquet lui reste.

      Conjugaiement… ;-)

    • T-A-M de Glédel dit :

      @ Narvic

      Non. L’imparfait du subjonctif est de mise lorsque le temps de la principale est au présent du conditionnel.
      Le présent du subjonctif est toléré depuis un siècle, mais faux.

      Pour revenir à la remarque première. Pourquoi critiquer l’utilisation de l’imparfait du subjonctif par Luc Ferry puisqu’il est le seul correcte ici ? Pourquoi devrait-il s’exprimer incorrectement ? Pour faire plaisir aux minables comme vous et moi ? Soyons sérieux.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis