Slogan

“Je pense que la politique peut tout…”

La petite phrase – capitale – est bien cachée…

(…)

Et pourtant…

Ne manquez surtout pas le moment de l’interview de Marine Le Pen (à partir de 6’50” environ) où la patronne du Front national évoque le rôle de la et du politique par rapport à l’économie…

“Je pense que la politique peut tout…”

Qui n’a pas – encore – compris que c’est l’envie de croire en ce discours/slogan qui motive les électeurs de Marine Le Pen ?

Je pense que la politique peut tout…

Be Sociable, Share!

    , , , ,

    RÉCLAMATIONS (43)

    > Déposer une réclamation
    • Anthropia dit :

      Oui, c’était la même chose avec Sarkozy. Les gens qui l’ont élu pensait qu’il pourrait tout, il le disait.

      Alors, c’est vrai, la politique peut beaucoup, par exemple comme en Italie, quand Berlusconi est blackboulé par plus de 90% des votants. La politique peut beaucuoup si on n’invalide pas le vote des citoyens (comme sur le référendum européen).

      Demandons-nous ce qui se serait passé si l’Europe n’avait pas pu s’asseoir sur notre vote. N’aurait-elle pas été obligée de faire un peu plus sur l’Europe sociale ? Bref, notre vote n’aurait-il pas pu servir à bouger les lignes, bloquées aujourd’hui au niveau européen, justement ?

      http://anthropia.blogg.org

    • Dante Haguel dit :

      Jospin avait affirmé le contraire avant de se faire balayer en 2002. C’est un message pour son electorat en quête de protection face au chomage et aux exces du sans-frontierisme. C’est bien vu, elle continue de tisser sa toile…

    • Guy dit :

      Je sais bien Dante.

    • Pullo dit :

      En effet, c’est bien l’idée que la politique et les politiques peuvent agir sur les choses qui motive les électeurs attirés par la fille du cyclope de Montretout. Comme pour Sarkozy en 2007. Et comme pour Sarkozy, si elle est élue, ils iront au devant de cruelles déconvenues, le contenu étant aussi avarié que le package était séduisant…

    • martingrall dit :

      Ce qui est dommage, elle est la seule à encore le croire. Et ce qui m’effondre ce sont les pignoufs politiques qui eux savent que ça n’est plus le cas, et ne l’a jamais été qui tentent nous l’affirmer: la politique ne sert strictement à rien. D’autre qu’a s’en mettre plein les fouilles. Parce qu’il est vrai que passer son temps de secrétariat de tas à faire des essayages chez Dior, ça passe pas .

    • bof dit :

      @ Pullo
      T’inquiète. Si le PS gagne, ses électeurs iront aussi au devant de tout aussi cruelles déconvenues.

    • gill68 dit :

      La politique aussi… n’est fertile que lorsqu’elle est futile.

    • Viveliane Westwood dit :

      La veste de Marinoeud, c’est un appel envers l’électorat “Chasse et Pêche”? Ou veut-elle faire passer un message :”J’ai des couilles, une couille sur chaque épaule” ?

    • Albatros dit :

      les électeurs finalement pensent et résonnent politique comme ils jouent au loto, 100 pour cent des gagnants ont tenté leur chance.

      Il suffit qu’avec lepen ou Sarkozy ils entendent gagnants gagnants ( je relève au passage toute la vulgarité de ce slogan) pour que la magie de l’embrouille les emportent.

      Dormez tranquille les petits, on s’occupe de vous et nous avons quelques catastrophes, chaos dans notre escarcelle pour justifier en temps voulu, toutes les raisons de notre incompétence avec une bonne police nous saurons vous muselez à l’heure de la déprime….

    • Albatros dit :

      museler

    • keren dit :

      Il me semble que Jacques Chirac avait dit à peu près la même chose, mais de façon plus élégante :

      “La politique, c’est l’art de rendre possible ce qui est nécessaire.”

    • Malbrouck dit :

      Comme Sarkozy ? Au contraire on se doit de comprendre que Sarkozy représente l’échec du tout libéralisme économique et que la brillante Marine Le Pen s’est sérieusement documentée sur la question d’une alternative économique ! Elle surfe sur un créneau redoutable qui en effet avait permis un non cinglant lors du référendum de 2005 ! Elle fait du Mélenchon et elle a pour elle le positionnement nationaliste qui va avec par dessus le marché : ce cocktail est d’une puissance inouïe ! Je crains que beaucoup la sous estime et sous estime la crise en Europe ! Si la gauche continue à ignorer la puissance de frappe de Marine Le Pen nous allons assister à la déconfiture du PS ! Je continue à penser qu’il faut provoquer un électrochoc politique et que la gauche ne gagnera qu’unie dès le premier tour en se fédérant autour d’un Front Républicain Social et Écologiste au titre duquel le ou la candidate doit carrément se présenter avec une équipe gouvernementale présentée en amont ! Surtout dans un contexte où l’UMPS trouve écho à travers le soutien d’un Chirac à Hollande ! Oui tout est chambouler lorsqu’on a un FN aussi redoutable !

    • non journaliste dit :

      Comme Sarkozy, comme tous, toujours mais à des moments différents.

    • martingrall dit :

      Y veut bien essayer de se refourguer, l’henri le Gueno nouveau.
      Not p’tit nicolas n’arrive toujours pas à bien lire le sublimale, passant vite fait la romance pour passer en mirage. Et marine, qui elle tout de go passe en croisière subliminale, met bien en-dessous de la ceinture le stimulus incorporé dans son objet. Pourtant l’Henri n’a pas écrit Lang. Sur le papier qu’elle ne lit pas vers 4,21 on sent bien que ça lui racle la gorge, qui de Jack et Karl l’attrapera là là là. Et ça lui fait tout drôle à la marine, si pour les deux chiards, quand on s’aime on a toujours vingt ans, la pucelle renforcée à la gomme arabique qui ne peut voir la rose, stationnée en prime adolescence, participe à la théorie de la confusion. L’Henri l’avait écris “veut”
      La politique veut tout, c’est pourtant criant de vérité.

    • little big horn dit :

      A la différence de beaucoup,j’aurais tendance à croire que la politique peut beaucoup si elle est animée d’une vraie volonté d’agir.Je ne peux me résoudre à subir les diktats d’une économie mondialisée car dans ce cas plus besoin de voter,obéissons sagement et abandonnons tout espoir!En ce qui concerne le traité de Lisbonne,de quoi s’agissait-il sinon d’une volonté politique de Sarkozy de bafouer le “NON” en utilisant les moyens mis à sa disposition par la constitution,le Congrès.

    • Malbrouck dit :

      Oui Little big horn, entièrement d’accord avec toi et avec ….Marine Le Pen ;-))) Faudra bien s’y faire lorsque lors des débats ce sera elle la grande révolutionnaire face à la doxa libérale ! Ce qui est terrible c’est que cette histoire de dette au nom de laquelle tout le monde s’est transformé en expert en 2007 va venir se réinviter en boomerang : sauf que cette fois ci nombre de français ont à l’esprit que cette dette est une escroquerie et qu’elle représente à elle seule des intérêts exorbitants ! Je vous dis que c’est très mal barré et je conseille à la Aubry, au Montebourg, au Mélenchon et au Hulot de se mettre d’accord et au plus vite au mieux ! Qu’ils se débrouillent !

    • martingrall dit :

      Si le cas marine est vrai, c’est à dire, s’il n’est pas un coup foireux de l’U.M.P.S lui permettant de se dédouaner de sa ”non politique” permettant à quiconque de mettre la France à sac, quand j’écris quiconque, ils ont tous des noms, sont tous des noms sur une liste, il est tout à fait naturel (au s’cours Jean-Jacques, y sont tous d’v’nus fous) que le nationalisme soit une évidence de la nation.
      Lorsque depuis 40 ans, 1968, il faut bien prendre une date, on peut prendre 1945, le politique qui évidement ”peut” tout interdire, interdit ! Aux agriculteurs de cultiver, aux pêcheurs de chasser et chasseurs de pêcher, aux commerçant de vendre, aux entreprises de fabriquer, aux cyclistes de vélocypéder, (à paris cela ne s’écrit pas comme ça, mais je ne suis plus de paris) aux amoureux de s’aimer, aux catholiques de ne pas être chrétiens, aux athées de ne pas être bien catholiques,… cette négation à être français génère un ensemble de bic et de broc totalement hétéroclite, un peuple disparate, singulier et composite, ne pouvant obtenir l’existence qu’à travers une nation, sa Nation ! Lorsque l’on interdit à un peuple son naturalisme, ce peuple impose sa nation ! Dommage que la gente politique, toujours à se palucher et s’échanger poux contre morpions, ne puisse s’en rendre compte.
      Mais hélas c’est un coup foireux !
      Sinon le premier, dans notre civilisation de mémoires d’hommes, a avoir construit une nation majeure à partir d’individus, contraires, esclaves, bourreaux, mixtes, impurs, dissemblables, disparates et irréguliers est Moïse.
      Y a pire !
      Alors qui pour faire Charlton ? Si non, si personne, y a la marine.

    • Kwartz dit :

      Je suis triste que la politique ne fasse plus rêver :

      http://encyclopediadramatica.ch/images/d/db/Strausskhan.jpg

    • little big horn dit :

      @Malbrouck
      optimiste ou naif je ne veux pas croire à Le pen en 2012!J’espère simplement,comme toi, que la gauche ne fera pas d’erreurs!

    • Déja-Vu dit :

      “Ensemble tout est possible”

    • biou_biou dit :

      “Yes we can”

    • Phildepalma dit :

      Depuis la sortie de la grotte, deux phénomènes caractérisent le domptage de l’être humain, la pyramide de Maslow et le réflexe de Pavlov. Deux outils que “le politique” use. Moi je ne veux pas d’Iphone du haut de ma pyramide et j’ai de moins en moins de larmes devant les misères du monde qui me sont comptées

    • Malbrouck dit :

      Ce qui m’apparait grave c’est que les deux partis de gouvernement UMPS se font à l’idée que le FN sera au second tour en espérant l’un comme l’autre etre le second pour en appeler ensuite à l’unité républicaine ! Et bien il n’est pas dit que les français n’aillent pas jusqu’au bout avec le FN cette fois ci ! C’est d’ailleurs scandaleux que l’ensemble des partis républicains ne mettent pas leur idéologie dans leur poche en pareille circonstance préférant la loterie à une solution politique ! Lorsqu’on est capable d’en appeler à l’unité républicaine factice après coup, on se doit d’en etre capable de manière réelle avant coup !

    • Albatros dit :

      J e pense très sincèrement qu’employer la formule UMPS est non seulement dangereuse mais totalement inepte, elle est fabriquée par tous ceux qui veulent détruire le débat politique.

      Par ailleurs la France et les Français ne sont pas des révolutionnaires, cela ce saurait et Mélenchon casserait la baraque.

      Son score inimaginable quand il prit intelligemment la porte du PS prouve juste que certains électeurs de gauche aspirent à plus d’idéal et de politique à gauche, bref revenir aux fondamentaux.

      Mais les fondamentaux de cette gauche mûre en 40, n’a plus le même paysage, ni l’urgence, à mes yeux tout aussi réelle, si bien masquée par les sirènes libérales ( gagnants gagnants) et les structures politique insidieusement mise en place au mieux ces 30 dernières années.

      Les français et les européens sont plus portées par une tiède tempérance, typo social démocratie, ni trop libérale, ni trop étatiste.

      Alors un pays se construit avec toutes ces composantes mais si nous voulons faire évoluer les consciences, c’est pas en tirant sur le PS et sur ses carences sa faiblesse, ou tout ce que l’on voudra mais c’est certainement en élargissant le débat et en cherchant des liens communs ( j’ai pas dis lieux hein les petits malins) et
      fédérer un socle républicain allant de la droite de la gauche à la gauche de la gauche.

      UMPS non mille fois non
      L’injure n’a pas de place dans ce combat politique…enfin c’est ce que je crois

      La politique n’est pas un rêve on y vient et on s’en empare pour justement ne pas laisser le terrain aux anti républicain…perso je préfère lire de la littérature ou encore plus de la poésie, mais mais….

    • Albatros dit :

      et par ailleurs, l’humanisme populaire qui permettait de ne pas s’attaquer aux Roms, aux Pauvres, aux noirs aux Arabes était incarné par L’abbé Pierre et Soeur Thérésa tous deux issus des grandes misères de la première et seconde guerre mondial,
      Aujourd’hui aucune figure aussi forte pour incarner cette misère sociale de manière humaniste

      Ps : à noter qu’un lycée catho de Rennes a organisé une journée pour le respect la tolérance de l’homosexualité, avec manifestations et badges tout cela avec la bénédiction des autorités….mais que font les laïques….

    • Albatros dit :

      Noirs

    • Malbrouck dit :

      Je ne mets plus de gants avec un PS qui s’apprêtait à imposer à l’ensemble du peuple de gauche un DSK au nom de je ne sais quel pacte secret ! C’est pas de mon fait si Marine Le Pen a nombre d’éléments objectifs pour tirer à boulets rouges sur un UMPS dont les français ne veulent plus entendre parler ! Bonnet blanc, blanc bonnet disait cette brave Arlette Laguillier ! Je suis d’autant plus à l’aise pour insister sur la chose que le PS ne semble pas plus concerné que ça et continue à parler de sociale démocratie si bien conseillé par les terra nova et touti quanti ! Quand toute la gauche redeviendra de gauche on pourra songer à une éventuelle alternance ! Je ne vois rien de tel pour le moment !

    • Albatros dit :

      Alors soyez pret pour Lepen perso j’ai des mômes et je réfléchie…

      mais si demain elle devait tenir les rênes du pays, elles prendraient le maquis, mais je crois que si ne nous pensions pas de manière nombrilisme et moi et moi, nous pourrions enfin travailler utilement, à plus de justice même si cela ne sera pas et JAMAIS La Justice…et d’ailleurs j’ai une défiance assez grande pour ceux qui veulent assujettir collectivement le Monde à leurs idéaux, qu’ils soient politiques ou religieux….

      Nous formons une mosaïque et nous devons le conceptualiser autrement que par ça ou rien….

    • Malbrouck dit :

      Et en matière d’humanisme laïc républicain c’est quand même curieux d’avoir à se référer à l’Abbé Pierre et à Mère Thérésa ou encore à Sœur Emmanuelle…Qu’un clown tel Coluche soit venu s’en mêler ça a donné un coté plus laïc on va dire…Bien sur qu’ils ont tous fait œuvre utile mais quel camouflet pour l’égalité réelle que doit garantir tout gouvernement ! Ce que je retiens c’est que la classe populaire vote FN et ça me dérange au plus haut point ! On a forcément déçu ces gens là d’abord à gauche puis à droite avec ce Sarkozy ! Comment regagner leur confiance en quelques mois ?

    • Malbrouck dit :

      Au contraire Albatros je dis que la gauche doit provoquer un électrochoc d’une puissance rare pour contrer la montée de ce FN de malheur ! Ce n’est pas en vantant la sociale démocratie qui a échoué que nous convaincrons les classes populaires ! Je pense que Mélenchon et Montebourg ont compris les enjeux ! De mon point de vue les autres se fourvoient à nouveau !

    • Albatros dit :

      de mon point de vu, et j’ai les mêmes amitiés que les votre nous ne sommes pas seul, et cette composantes est l’alpha et l’oméga…

      Nous sommes tout et partie d’un champ, si vous ne comprenez pas l’autre partie du champ ou mieux si vous la niez nous irons à la perte.

      Je préfère mille fois avancer sûrement à petits pas que de me perdre dans des exigences intenables…à gauche tout de même.

      Il ne s’agit pas de diluer ses convictions mais de poser pierre à pierre les éléments favorables à une société moins démoniaque….sinon attendons la révolution et je vous citerais une fois encore ma phrase lanterne sur cette crise profonde et aussi dangereuse, si nous ne pensons pas ni ne trouvons un chemin digne…ce n’est pas la fin du monde, mais la fin d’UN MOnde

    • Albatros dit :

      Désolée mais pas d’électrochoc possible avec les partis politiques républicains…une prise de conscience lente laborieuse, oui …sinon des barricades, perso je préfère une lente et pérenne maturation des esprits.

      Bonne nuit
      :-)

    • poisson dit :

      Les petites phrases, marre!
      http://www.youtube.com/watch?v=GNrS9RHMc-I
      Pour bien se défouler allez jusqu’au bout de la vidéo, sinon moins drôle.

    • Dominique Godin dit :

      @ Albatros

      On pourrait comprendre la politique des petits pas… si les pieds étaient tournés dans le bons sens. Or, jamais le programme du PS (prêt à choisir DSK, l’homme de Terra Nova, ne l’oublions jamais) n’a été aussi faible alors que l’urgence commande un peu plus de radicalité contre le capital et en faveur des plus faibles.
      C’est tout de même malheureux d’accepter que Marine Le Pen donne l’exemple en matière de volontarisme politique.

    • borneo dit :

      si nouriel Robini voit juste (et Paul Jorion !)la zone euro aura exploser avant cinq ans.
      Et la Grèce l’aura expérimenter bien avant notre élection de 2012.
      Seuls effectivement Marine Le Pen et Jean Luc Mélenchon se placent réellement dans cette perspective. C’est dire que leurs actions politiques se situent dans le réel tel que décrit par désormais une majorité d’économistes (en colère)

      A contrario, Le programme développé par les autres candidats semblent irréel, fondé sur des actions qu’ils savent ne pas pouvoir conduire et dont ils n’ont de plus guére la volonté: maîtriser la spéculation, contraindre les entreprises à partager la richesse produite et leurs dirigeants à faire preuve d’un esprit de responsabilité sociale ils se condamnent effectivement à ce que nous faisions ce constat: nos politiques sont impuissants.

    • Malbrouck dit :

      Je ne suis pas un idéologue obtus et je comprenais jusqu’ici parfaitement l’idée d’un énième compromis pragmatique avec la sociale démocratie, avec l’idée de réguler socialement le libéralisme ambiant etc…Sauf que depuis tout s’est cassé la gueule et que nous en sommes à douter et de l’union européenne et de l’euro ! Les peuples d’Europe ont peur pour leur avenir et se réfugient dans le national populisme ! Et il se trouve qu’en France le FN a tissé sa toile depuis tellement d’années qu’il peut aujourd’hui incarner une alternative autant à la droite qu’à la gauche ! Dans un tel contexte je suis consterné par le manque de réaction de la classe politique face à un FN qui est bien trop haut dans les sondages ! C’est pas le tout de gagner tant à gauche qu’à droite ! Mon problème c’est ce rendez vous avec l’histoire qui se rapproche pour ce FN qui monte à la faveur des échecs tant de la gauche que de la droite au pouvoir ! L’objet n’est pas tant de gagner mais de s’assurer qu’on puisse faire reculer ce FN de manière à ce qu’il ne puisse jamais gagner le pouvoir : une autre paire de manches que la trouvaille des terra nova (consistant à tourner le dos aux classes populaires pourvu qu’on gagne) ! Je vois ça comme une sorte de cause nationale au titre de quoi on n’a pas d’autre choix que de proposer aux français un pacte républicain sous la forme d’un nouveau contrat social du niveau du CNR ! Je trouve trop qu’on a les bras ballants et ça ne m’intéresse pas d’avoir à continuer à commenter l’arrivée d’une météorite cataclysmique sur la terre ! C’est un monde quand même ce binz !

    • martingrall dit :

      @Albatros,pourquoi l’U.M.P.S parce qu’en trente ans ils ont tous deux obtenu et abusé du pouvoir absolu. Sans autre optique, autre objectif que notre exploitation absolue. Ce n’est pas sarkozy, ni même le guignol blanc chirac qui nous donnèrent au marché financier et sa spéculation d’enrichissement immédiat contre menue monnaie, mais l’U.M.P.S dans son entier.
      Le parti socialiste est collaborateur de l’U.M.P pas du tout opposant, même pas concurrent, simplement le machin concourant à l’hégémonie de l’argent rapide et facile pour une infime partie, et je ne suis pas sûr que dedans il y ait des français.
      Lorsqu’on lit les programmes du réservoir à idées terra nova, think tank du P.S, Hollande en tête, on n’a pas le droit d’amener le Parti Socialiste au pouvoir. IL n’a jamais été qu’un simple ersatz de l’accompagnement de la réduction de l’humanité, la liberté, l’égalité, etc c’était bon pour la colonisation et l’exploitation des masses au 19me siècle.
      Et puis pour faire simple l’U.M.P.S c’est le truc qui toutes les semaines bouffe ensemble au “Siècle ” justement. Et je n’écris pas, où et comment ils continuent et finissent la nuit , puisqu’il n’est pas besoin de le dire.
      Le problème, avons nous le temps de créer un parti politique en un an ?

    • Albatros dit :

      je ne crois pas à l’angélisme m^me si je collectionne des anges…

      Mais si pour toi, et pour certains d’entre vous qui fréquentez l’Epicerie, Sarko, Lepen, Hollande sont tous des vilains et des coquins, c’est clair je ne mange pas à cette table.

      Vous voulez un PS plus à gauche ( moi aussi), soit, mais tous les électeurs de gauche ne partagent pas cette option, alors que faire….sortir les bazookas.

      Non la politique c’est cela dénoncer avancer, parfois savoir reculer bref, il faut convaincre et cela ce fait sur les ans, les siècles, c’est comme ça.

      Travailler sur ce qui est possible c’est aussi cela être responsable.
      Admettre que nous ne pourrons pas tout changer mais participer, oeuvrer dans ce sens, l’humilité c’est aussi une grande force en politique.

      Commençons par exiger le renforcement des syndicats me semble le premier outil pour cette classe ouvrière et pour les salariés en général.

      Plus que le grand soir qui me semble bien chimérique.

      quand à un nouveau parti de Gauche si tu n’as pas peur de la noyade….perso je trouve qu’elle est suffisamment représentée il faut juste qu’elle nous représente tous, et sur sa droite et sur sa gauche….ensemble.
      Unido quoi…

    • martigrall dit :

      @Albatros, ce ne sont pas les mêmes, dans la présentation, le monologue, la représentation, le marketing, la publicité seulement. 15 ans de gauche 15 ans de droite. Et le résultat.Il n’y a plus ni gauche ni droite, mais une saine colère.
      Attendons.

    • martigrall dit :

      @Albatros, bien sur je voterai à Gauche, j’ose une majuscule dérisoire, dans la vie en vrai. Cependant dans un blog, où personne ne nous connaît, on ne peut faire part que de notre vérité.
      Et j’en ai marre de ces pourritures de pouvoir, incapables d’aucune politique. Dans tout peuple il faut trois générations pour balayer ce que l’on nous a imposé contre nature.
      De Stéphane Essel nous faisons notre “indignez-vous” pour ce qu’a mis en place le “Programme du Conseil national de la Résistance” pour tous les français. Pas, jamais, pour l’un contre l’autre. A chacun son tour à être dans le tonneau, ça c’est pour le rêve cher à Montebourg, réellement toujours le même dans le tonneau. L’U.M.P.S, le bipartisme (tout comme la social-démocratie) est toujours l’aplatissement des idées et la neutralisation des actions. Et nous n’avons de moins en moins les moyens de peupler notre pays à la “va comme les autres le poussent”

    • Antoine dit :

      Je ne comprends pas l’utilité de ce billet monsieur Birenbaum ? Selon vous la politique ne peut pas tout, est-ce ça ?

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis