Édito

La dérive et le public

Ah ces satanés lecteurs…

(…)

Titré “Dérive médiatique” et consacré à l’affaire DSK, l’éditorial dominical d’Olivier Jay a suscité mon intérêt.

Après quelques généralités sur la présomption d’innocence, le patron du JDD évoque a deux reprises le “public”, comme pour expliquer la fameuse “dérive”.

Pendant six semaines, la vie de DSK a été fouillée dans ses moindres recoins. Les médias du monde entier ont répondu avec précipitation à la curiosité de leur public, comme en témoignent les chiffres d’audience des journaux, radios, télévisions et sites Internet“.

Un peu plus loin, Jay ajoute : “En même temps, les médias s’emballent dans des prurits successifs. Un emballement accentué par une concurrence violente et une redistribution des rôles entre Internet, téléphone, télévision et presse écrite. À nous de rester fidèles aux faits et de respecter les personnes. À nous de ne pas tirer nos médias vers le bas même quand le public semble le demander. Et de garder le droit de dire simplement : nous ne savons pas“.

C’est très beau sur le papier (sic) ces grandes déclarations d’intention sur l’emballement, la concurrence, les nouveaux réseaux…

Un naïf pourrait même croire le discours du type “on ne nous y reprendra plus”.

Mais faire porter le chapeau au “public”, à sa “curiosité” et à ce qu’il “semble demander” (qu’on tire vers le bas ?), n’est-ce pas un peu facile ?

Et finalement “les médias” n’ont-ils pas le “public” qu’ils méritent ?

Be Sociable, Share!

    , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (55)

    > Déposer une réclamation
    • Sébastien Diet dit :

      Les médias ont le public qu’ils peuvent bien espérer avoir. Il n’y a malheureusement pas de place pour 36 Le Monde ; la presse se plie aussi à la loi de l’économie selon laquelle toute demande attire l’offre.
      Pourquoi ne pas retourner la conclusion : le public n’a que les médias qu’il mérite ?

      Après tout, ça doit être une sacrée souffrance de connaître les arcanes du vrai journalisme pour servir de la soupe à la plèbe…

    • lovely dit :

      Le public dont je fais partie estime que les deux protagonistes ne sont pas vertueux. Et l’outrance exhibitionniste du couple DSK-Sinclair n’éteindra pas la curiosité du public. Le couple prend plaisir à parader dans les rues new-yorkaises, alors que sur le fond rien n’a changé: une relation sexuelle entre le président du FMI et une femme de chambre. C’est assez pathétique.

    • non journaliste dit :

      Ha, ces grands professionnels distraits qui feignent de ne pas être noyés dans un/le marché…

    • borneo dit :

      Vous semblez posez une question d’éthique alors qu’en fait, c’est une question économique.
      Sommes nous toujours dans une société libérale ou les lois de l’offre et de la demande sont la règle ?

      Ben non justement, nous vivons dans le régime de la dictature de l’offre.

      Et c’est beaucoup plus simple à gérer puisque un quarteron d’oligarches suffit à en décider

    • Pat dit :

      Olivier Jay n’est-il pas directeur de la rédaction du JDD ? Quel est le rôle d’un directeur de la rédaction ?

      “Rester fidèle aux faits” : je ne comprends pas ce qu’il veut dire. Les faits doivent être vérifiés, recoupés, analysés en tenant compte de ceux qui les produisent ou énoncent, puis présentés sous un angle qui est nécessairement une interprétation. Une question d’honnêteté intellectuelle plus que de “fidélité aux faits”.
      “Respecter les personnes” : ben oui, y compris les lecteurs qui composent ce fameux “public”.

      “Les navigateurs sont souvent obligés d’attribuer à l’action des courants la dérive de leur vaisseau” Buffon

    • ossobuco dit :

      On raconte (à tort ou à raison) qu’une fellation tua le président Félix Faure ; en ce sens Jack Lang avait raison : dans cette affaire, il n’y a pas mort d’homme – seulement d’ambitions présidentielles (du moins est-ce tout ce qu’on souhaite après avoir tant cru en DSK).

    • Albatros dit :

      instructif de petit film que publie Medapart sur le défilé des inféodé à la finance qui se précipitent a la fiesta de A. Minc…le tout Marianne était présent…et bien d’autres…

      Moi j’ai rien contre l’argent, sauf quand il dicte les allégeances les compromissions et les soumissions …le peuple est l’otage d’une forme de presse qui les prend pour des ânes …c’est en substance ce que révèle cette grande plume du JDD.

      Et c’est ce que Bourdieu que la presse méprise a bien analysé.

    • B.L. dit :

      Bornéo dit juste : “nous vivons dans le régime de la dictature de l’offre.”

      Ajoutons, pour paraphraser un Faure qui n’est pas Félix, que le public n’est pas une girouette, mais que ce sont les vents (soufflés par les médias dominants) qui tournent …

      (Guy : dommage pour to epad perdu, mais j’aime bien ta réaction positive : il fera le bonheur de qqun …)

    • Albatros dit :

      inféodés

    • little big horn dit :

      Le JDD n’a jamais tiré ses lecteurs vers le bas,naturellement.

    • Malbrouck dit :

      L’affaire DSK passionne les foules et fait le bonheur de la presse papier si j’en crois les chiffres ! Olivier Jay n’y a peut etre pas trouvé son compte et comme tant d’autres il égratigne au passage la liberté d’expression du diabolique internet cause de tous les emballements et de je ne sais quelle concurrence ! Alors oui si les journalistes de presse veulent entrer en concurrence avec des citoyens qui se donnent droit d’imaginer toutes les hypothèses et même les plus invraisemblables on n’est pas sorti de l’auberge ! Internet a décidément bon dos et Olivier Jay n’insiste pas suffisamment sur le fait que la presse américaine à scandale (les tabloïd entre autre) fait le pluie et le beau temps médiatique dans cette affaire : grandes pages sur le “pervers” et grandes pages sur “la prostituée” etc….Une concurrence entre journalisme anglo-saxon et journalisme français qui fait écho au comparatif entre justice américaine et justice française ! Tirer vers le haut, tirer vers le bas c’est de la mythologie sinon de l’arrogance ! Il y a d’une part une affaire judiciaire dont les faits n’ont d’intérêt que pour la justice dont c’est le travail et il y a d’autre part sa couverture médiatique entremêlant des faits et des hypothèses, des opinions, des analyses et tout le blabla humain qui va avec ! Le monde du journalisme est comme complexé, comme culpabilisé de ne pas pouvoir laver plus blanc que la justice elle même : c’est un monde quand même ce binz ! Olivier Jay a peut etre pour fantasme le pouvoir du contrôle de l’information qui aurait pour vertu de tirer vers le haut un public demandant à etre tiré vers le bas ? Moi j’ai le fantasme qu’on nous coupe tous la langue à la naissance pour qu’on apprenne à gazouiller autrement ! La vérité absolue, pour paraphraser Napoléon, c’est comme l’histoire : une succession de mensonges sur lesquels on est d’accord ! Point trait terminé, circulez y a rien à voir ;-)

    • Guy dit :

      Pas un iPad bernard un iPod. Mais ce n’est qu’un objet ;-)

    • David dit :

      ça me fait penser à ça, à la 3ème minute 57 s
      http://www.allocine.fr/film/fichefilm-185294/interviews/?cmedia=19227792

    • martingrall dit :

      Oui, mais. Pourquoi un aspirateur médiatique à concentrateur de flux. Au temps du J.D.D de m’sieur Claude (asprolovitch) c’était bien moins maniéré.

    • martingrall dit :

      D.S.K La performance d’un grand, d’un énorme, d’un monumental inspirateur sans perte d’aspiration.

      Moi j’dis que le slogan de feu la rolex vribrante, d’un coup vient de faire plante verte de location.
      Si si , j’aspire voir le Dominique aux primaires, où les immentals et les rateurs essaieront de lui brouter ce que dyson lui laissa.

    • nomad.soul dit :

      Quel rigolo celui-là !

      Et quand la plupart des journaleux et médias dominants, nous ont romancé le retour de Cécilia auprès de son mari malheureux, futur candidat à la Présidentielle, pour nous vendre leur semblant de famille recomposée à la Kennedy, c’est le public qui l’a demandé cet étalage de vie privée, ce mensonge organisé par monsieur Jay et la majorité de ses confrères ? Quand on connait la suite (le divorce)…

      Il ferait mieux de s’interroger sur son indépendance d’esprit ce monsieur Jay, sur les conflits d’intérêts entre les marchands d’armes, propriétaires des médias et le candidat qui va servir leurs intérêts.

      Il ferait mieux de relire ce papier de Médiapart et de militer pour interdire ces collusions dans la Constitution :

      “Contre la concentration des médias et pour un nouveau modèle économique”
      http://blogs.mediapart.fr/edition/association-des-lecteurs-de-mediapart-alm/article/280209/contre-la-concentration-des-me

    • nomad.soul dit :

      “DSK: l’Elysée prévenu par Accor”
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/07/03/97001-20110703FILWWW00120-dsk-l-elysee-prevenu-par-accor.php

      C’est qui déjà qui a balancé son super scoop mondial par twitter avant tout le monde et qui a favorisé quelque peu cet emballement médiatique ? :-)

    • Patrice Guyot dit :

      DSK reste une énorme vermine qui a tiré une femme de chambre comme un gros goret.

      Les traces de foutre qui trainent un peu partout en attestent,

      Je ne suis pas moralisateur, ordinairement, mais les milliardaires qui molestent les bonniches ça me gonfle singulièrement !

      Je ne sais pas pourquoi…

      PG

    • carole dit :

      Finalement, que ce soit les politiques ou les journalistes, même combat : le mépris du citoyen quand il est en masse, quand il est pris dans la masse, le peuple pour le politique, le public pour le journaliste.

      Ce journaliste qui parle de responsabilité fait bien partie de ces médias qui font un entrefilet quand un soldat français meurt en Afghanistan et des pages et des pages sur deux journalistes enlevés dans ce même pays ? Qui privilégient le fait divers sur la guerre ? Ah non, c’est le public qui préfère 2 otages civils vivants aux 63 soldats morts, j’ai oublié. Après tout, quand ils crèvent, ils sont bien payés pour ça, non ? On va pas les plaindre, en plus !

    • figaro dit :

      Marine Le Pen est en train de gagner sur tous les tableaux:
      – Les immigrés (noirs, musulmans, etc…) apparaitront pour ce qu’ils sont: des menteurs, profiteurs, délinquants, etc…
      – L’image de DSK dans l’opinion restera durablement négative.
      – Le PS est dans la m… avec sa primaire et un non-lieu probable (où comment donner l’impression qu’il ne veut pas empêcher un partouzeur de le représenter à la présidentielle).
      – Sarkozy avec le risque que des preuves de manipulation (groupe Accor) apparaissent bientôt.

    • Albatros dit :

      Figaro-ci, Figaro-là ». Il est l’amoureux, l’entremetteur, le discoureur, le serviteur virevoltant, mais aussi le nigaud maladroit, le cabotin provocateur et finalement le valet résigné.

      C’est pas de moi mais de wiki. et je trouve pas mieux pour vous répondre Figaro…et nous ne sommes pas tous des idiots et encore moins des serviteurs résignés….

      Marine ne sera pas au second tour la France est mal mais le mal être ne charrie pas que de la bêtise, il peut et c’est souvent le cas, être un moteur de réflexion et de désir de changement collectif pour une démocratie plus forte…

      même si l’excitation peut paraitre à son avantage, c’est juste que les extrêmes sont toujours plus bruyants

    • nomad.soul dit :

      @figaro (à 21h00)

      “- Les immigrés (noirs, musulmans, etc…) apparaitront pour ce qu’ils sont: des menteurs, profiteurs, délinquants, etc…”

      “pour ce qu’ils sont” = C’est ce que vous pensez vous, Figaro ? J’ai pas bien compris vos dires.

      Sinon, je ne vois pas pourquoi le PS serait dans la m… avec sa primaire. Expliquez-moi en quoi ?
      C’est la consigne, les éléments de langage donnés par l’Elysée que vous nous chantez là ?

      Depuis que le grand chef l’a dit, le 1er juillet exactement (http://www.lefigaro.fr/politique/2011/07/01/01002-20110701ARTFIG00642-pour-l-elysee-les-embarras-du-ps-ne-sont-pas-termines.php), tous les petits soldats umpistes répètent en choeur la même chanson.

      Ben on verra, hein figaro !!

      L’actualité va si vite, un évènement en chasse un autre aussi vite. D’ici la primaire, il s’en passera des choses, l’actualité de New York sera déjà loin. Nous serons alors dans un autre temps politique. Il n’y a pas que DSK au PS, et puis, qui vous dit qu’il se présentera ? De toute façon, ce sont les français votants à la primaire qui choisiront parmi les candidats.

      Sur DSK, ça n’a pas gêné Sarkozy de se vanter de l’avoir soutenu lors de sa candidature au FMI, malgré son penchant pour les femmes. Il se vantait même d’être le DRH du PS !! Faut croire que ce n’était pas un problème à l’époque pour exercer de hautes fonctions, mais aujourd’hui, ça le serait alors ??

      Trop de blabla en France ! Des experts en tous genre, des sondages à gogos, des journaleux qui ne savent plus quoi écrire pour remplir leur page blanche, qui extrapolent sur du vent, des supputations sans grand fondement. Faut meubler en France. Les rois de la parlotte !

      @Patrice Guyot

      Pourriez-vous nous épargner votre vulgarité récurrente sur DSK, merci !

    • Guy dit :

      Patrice franchement ces commentaires me gonflent. Je n’aime pas la vulgarité gratuite. Merci d’avance.

    • Zgur_ dit :

      Comme disait Coluche :

      “Quand on pense qu’il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça se vende pas”

      Mais si “on” ne leur mettait pas sous le nez, les gens n’achèteraient/regarderaient pas.

      Politique de l’offre.

      A tout prix.

      Jusqu’à l’indécence.

      Ploutocratie.

      Arf !

      Zgur_

    • Albatros dit :

      De la brevitude

      lu dans dépêche AFP

      Peu de journaux, comme Libération, saluent “la rapidité foudroyante” avec laquelle la justice américaine a tiré les conséquences de ses erreurs en libérant l’ex patron du FMI. “Par différence, combien d?années pour sortir du cauchemar d?Outreau, lié à l?entêtement d?un juge, cherchant à faire entrer de force la réalité dans le mauvais roman qu?il avait imaginé, des hommes et des femmes payant cette folie en années de prison?”, écrit Nicolas Demorand.

      Ben mon vieux.

      OUI le petit bout de la lorgnette qui consiste à comparer des carottes avec des espadrilles…si DSK était un vendeur à la sauvette ou un cadre d’une holding x y il ne serait , un pas entré en prison sous les flash et deux il y pourrirait encore cause que l’avenir du proc ne serait pas inquiété d’une once….
      ( et qu’il n’aurait pas deux stars du barreau, (impressionnant du reste) )
      Bref cette presse qui encense ou qui détruit mais pour de l’analyse construite nous pouvons nous brosser…

      Quand à Martine que nombreux sont à laminer dans la même dép^che, il est surprenant de lire comment au lendemain et sans distance nos diafoirus de la presse, rende compte de la maladie du PS et du quasi coma de Martine, comme si les évènement les plus importants ne seraient pas à venir….et quid du , des soutiens de DSK nimbé de sa puissance retrouvée, prodiguant sa grâce pour accompagner le PS ou Martine ou Un autre à la victoire des élections….

      Une presse pressé qui nous m^me à la baguette, virevolte au gré des infos, une chose et son contraire de la brève certes, mais moins bonne que celle du comptoir….

    • martingrall dit :

      @ Albatros,même pas grave. il est prévu dans les semaines qui viennent de baisser drastiquement les revenus des journaleux et publicistes et les permuter par des tous(te) jeunes préformaté(e)s sans mémoire, rentabilité oblige. Donc à partir de tout de suite, on parle d’agents de propagande pour les plus nombreux et de terroristes pour les quelques journalistes restants.

    • Albatros dit :

      Dans tout les cas, la plume quel que soit le bras qui la tient, n’est tenue que par le patron qui la paye…

      Comment peut on raisonnablement imaginer avec les patrons de presse que l’on sait, que ces hommes qui travaillent dans ces rédactions, aient une once de liberté, d’indépendance….

      Un peu comme ces médecins qui travaillent pour les labos, libre certes mais de rentabiliser la boite…par tout les moyens, y compris celui d’intoxiquer.

      Bon moi j’attends les suites judiciaires probables avec (ou sans) Accord, mais je ne sais pas si c’est le groupe qui va attaquer pour diffamation ou si, l’enquête du proc américains ne va pas mener à l’audition de ces braves hôteliers….e poi…vediamo, vediamo

      Pour sauver sa peau, il va falloir qu’il comprenne qui l’a manipulé…avec lui on est certain qu’il va investiguer sec, c’est à la fois son job et sa survie…je me demande ce que le direceur de la police de N Y va lui raconter dans son bureau….un vrais polar digne de Chandler….j’ai les écoutilles à 100/100 open

    • martingrall dit :

      @ Albatros, jourd’hui Dominique Strauss-Kahn est tout nickel-chrome pas du 10/18 comme n’importe quelle paillasse d’évier mais du 50/50 en vrai, ses trois bosses explosées. Juif, c’est fait, riche jusqu’à l’indécence, c’est fait, la céphalée primaire toujours en place c’est fait. Reste D.S.K l’homme de sur-état sans qui nous ne serons plus rien. Il suffit de suivre les raids des financiers contre les pays petits ou grands pour comprendre que nous n’avons pas trop d’autre choix. Ensuite pour l’intérieur…..nous avons nos législatives.

    • Albatros dit :

      De la Politique chez les pygmées

      Bref, l’inconscient collectif en surchauffe et des images subliminales en passe d’être modifiées ?

      Bon je suis pour une évolution lente des esprit plutôt qu’une révolution forcément récupérée et pas par que des gentils….au boulot les socialos et DSK comme figure morale ce serait un big bang après les déclarations de notre président sur le peu de moralité de la gauche….

      Si la politique est un chaudron, nous sommes en plein milieu et les buches qui chauffent la casserole ( ici on peut lire les ) flambent de belles, puissantes et hautes flammes ( pas celles de fn), qui vont en cramer plus d’un….

    • pikpik dit :

      Finalement, aujourd’hui, on n’est sur que d’une chose

      DSK aime les putes et les pâtes.

    • As dit :

      Après lecture des commentaires, je trouve que c’est pikpik qui résume le mieux la situation.

    • nomad.soul dit :

      Guéant peut fustiger les “accusations odieuses” socialistes, mais après tout, sans parler de complot sur DSK, ces méthodes peu scrupuleuses sont toutes à fait possibles, comme :

      “En 2005, Bush demandait à la CIA de discréditer un détracteur de la guerre en Irak”

      L’agent a rapporté l’incident au responsable de son unité, le Conseil national du renseignement. Mais le lendemain, il se souvient avoir intercepté un dossier comportant “des notes désobligeantes sur le style de vie” de Juan Cole qui allait partir vers la Maison Blanche.

      Source : Le Monde.fr du 17/06/11

      (je posterais le lien plus tard car ça ne marche pas)

      PS : moi je vois bien ça comme ça = “certains” ont dû sauter sur l’occasion pour piéger DSK, se sont précipités, trop contents de l’aubaine. Le seul HIC, c’est de n’avoir pas prévu que la femme de ménage n’était peut-être pas celle que l’on croyait !! Zut, raté !

    • Albatros dit :

      @Nomad

      après l’emballement façon POnt Neuf de Christo…survient le déballonage, puis le déballe-ment…

      Bon sinon D C perd un peu les pédales sur Arrêt sur Image

      Le problème c’est pas Diallo, c’est en quoi Diallo a servit cette impressionnante actualité…, on dirait qu’il regrette que DSK ne soit pas l’horrible prédateur qu’il nous a servit et pas qu’entre les lignes…j’aime bien DC mais il pousse loin le bouchon sur cette actualité…

    • pikpik dit :

      il vaut mieux claquer du fric dans des pâtes aux truffes que se faire claquemurer par une pute qui trafique

    • Jo Maltese dit :

      Excellent l’oeuf pondu du jour

    • Jo Maltese dit :

      J’ajoute que Diallo a elle aussi droit a la presomption d’innocence maintenant…

      (j’etais coupe du web et du monde ces dernieres semaines – ca fait du bien de temps en temps – d’accord avec GB une fois de plus, la grosse emotion, et le coup de vieux c’est la mort de Columbo, RIP)

    • Anthropia dit :

      En fait le public fait ce qu’il a à faire : il zappe, et ne regarde plus les JT quand ils nous serinent pour la énième fois la même info, sans valeur ajoutée.

    • nomad.soul dit :

      @Jo Maltesse

      Mais en l’occurrence, vous semblez oublier (comme DS d’ASI) que c’est le procureur lui-même, celui qui est censé la défendre, qui a mis en doute la crédibilité de l’accusatrice.

      Après, c’est sûr, il est préférable d’éviter de lire les différentes rumeurs distillées par le New York Post, ce tabloïd répugnant !

    • pikpik dit :

      Et durant tout ce temps où régnait à travers le pays un climat lourd d’immoralité, de dépravation et de scandales à répétition, Christine Boutin, qui ne disait rien mais n’en pensait pas moins, préparait en secret son grand retour médiatique, attendait à l’ombre des peupliers de sa vaste demeure bourgeoise, le moment propice de sa réapparition, de sa renaissance miraculeuse à la vie politique de cette France qu’elle chérissait tant et qui, en réalité, n’attendait qu’elle sans même le savoir.
      Car elle aussi avait entamé un régime protéiné. Elle aussi avait engagé un coach de sport, le beau Rodolphe, dont les séances dirigées de main de maitre lui apportaient le plus grand bien et la préparait physiquement à affronter des semaines éprouvantes. Christine n’avait pas encore osé engager un masseur à domicile, mais elle y songeait sérieusement depuis quelques temps. Et peut-être qu’un jour elle franchirait ce pas essentiel, telle l’huile dont elle se laisserait enduire le corps, jusque sous les aisselles, avec un bonheur non dissimulé. “Vous me chatouillez, grand fou !” lâcherait-elle alors, avant de partir dans un immense éclat de rire qui raisonnerait longtemps jusque dans les étages supérieurs.

    • Malbrouck dit :

      L’affaire DSK a plus ou moins écarté ce dernier de la primaire socialiste mais je continue à m’interroger sur le courant de sympathie (selon les sondages) qui promettait à DSK de gagner la présidentielle ! Au point où malgré sa situation personnelle on continue à imaginer son retour ! Faudra qu’on m’explique par quelle mystérieuse alchimie la majorité des électeurs serait attachée à la sociale-démocratie tandis qu’un FN pointe sérieusement le bout de son nez et que tant d’internautes me feraient presque croire que nous sommes dans une ambiance de gauche radicale quasi-révolutionnaire ! Tout ce grand cirque commence à m’agacer au plus haut point ! On ne peut à la fois rêver que l’ex chef du FMI soit président de la république française et décrier son action par exemple vis à vis de la Grèce etc…Mystère et boule de gomme que ce pays de schizophrènes invétérés ! Pour moi la vrai affaire DSK est là ! S’il était si extraordinaire pour 2012 j’exige qu’on m’explique pourquoi Ségolène Royal avait les faveurs des militants PS en 2006 ! Bref si tout est aussi incohérent que je le subodore il n’est donc pas saugrenu d’imaginer la victoire d’une Marine Le Pen ! J’ose même dire que ce serait le premier truc cohérent qui pourrait arriver dans ce pays de cinglés ! Zut à la longue !

    • Gaël Legras dit :

      Nous devrions tous être sincèrement désolés d’avoir ainsi tiré le journal d’Olivier Jay vers le bas.
      La meilleure façon de ne plus nous y faire prendre serait sans doute de passer désormais devant son kiosquier le dimanche et de ne pas sortir l’euro 50 qui nous permet de rentrer chez nous avec le prestigieux JDD sous le bras.

      Je l’ai fait un temps, après ça: http://www.dailymotion.com/video/xhe88g_antisemite-plus-grave-que-raciste-y_news

      Après son fameux édito d’il y a deux jours, je vais de nouveau m’abstenir pendant un moment

    • Malbrouck dit :

      Autrement dit j’attends des journalistes qu’ils enquêtent sérieusement sur cette inadéquation entre la passion pour DSK (peu importe l’affaire) et le mouvement de fronde populaire dont les indignés en Europe sont les symboles ! J’attends qu’on m’explique comment un social-démocrate plutôt pragmatique avec le système libéral (c’est son droit) serait il tant attendu tel un messie au moment même où le national-populisme gagne un terrain fou ? Où sont les politologues ? la chronique judiciaire masque en réalité l’incapacité des journalistes à traiter des vraies questions ! Je n’ai rien lu sur l’incroyable décalage entre les sondages mirifiques pour DSK et la rumeur populaire ! C’est un monde quand même !!

    • martingrall dit :

      Ah ces satans électeurs.
      Normal pour le Journal Du Diablotin.
      Mais accusateurs ou adversaires?

    • Malbrouck dit :

      Je peux donc en conclure, sans passer par l’excès, par l’extreme, par l’absurde, par la victoire d’une Le Pen, que Sarkozy a donc toutes ses chances pour regagner en 2012 puisque derrière la fronde en tout genre se niche en réalité le rêve libéral maudit des fourbes et des sournois qui me la jouent chéguévaristes ! Oui messieurs dames ! Où sont les journalistes qui décryptent les désirs conscients et inconscients de ce peuple maudit ?

    • martingrall dit :

      En attendant que l’huile descende au fond de la boîte de transfert, en bidouillant dans les hot spots de la WLAN du port j’ai une petite pensée pour Anne Sinclair. Ce ne fut pas simple.

    • pikpik dit :

      Géronto-médiacratie.

      le clivage par l’age est assez pertinent, je pense

      Les millions de pappys et mammies vont être choyés, bordés, sécurisés par des gentilles berceuses durant la campagne.
      Guéant pour leur faire peur le jour avec des invasions barbares
      Sarkozy pour les rassurer le soir avant d’aller au dodo.

      Sarko et M. Lepen vont se chamailler les + de 60 ans comme des chiffonniers

    • Albatros dit :

      @ Malbrouck

      heu…vous êtes sur que vous allez bien…parce que la Marine, elle vous obsède pas mal…

    • bob dit :

      ah ces pauvres journalistes victimes de la soif de scoop de leurs lecteurs, obligés d’en faire des tonnes pour attirer l’attention du lecteur/auditeur/tvspectateur alors qu’ils aimeraient tellement faire de la pédagogie, aller au fond des choses.

      c’est un peu l’histoire de l’oeuf et de la poule, c’est le lecteur qui fait le journaliste ou le journaliste qui fait le lecteur ?

    • baillergeau dit :

      Prendre du recul par rapport à un leader politique je n’ai jamais su: PMF/Rocard/DSK, je crois que je ne changerai jamais, mais j’ai maintenant deux gros nuages noirs qui me masquent la vue
      * Les outils médiatiques ne sont plus compatibles avec notre usage passé: journaux du matin ou du soir, radios rares et réservées.
      * L’énormité du pouvoir “abandonné” aux présidents/rois conduit à se poser la question de l’incompatibilité de l’exercice du pouvoir et d’une addiction avérée à l’alcool, la drogue, le sexe ou… le travail!

    • Joe dit :

      Après l’insurrection du 17 juin,
      Le secrétaire de l’union des écrivains
      Fit distribuer des tracts dans l’allée Staline.
      Le peuple, par sa faute, a perdu
      La confiance du gouvernement
      Et ce n’est qu’en travaillant doublement
      Qu’il pourra la regagner.
      Ne serait-il pas plus simple
      Pour le gouvernement
      De dissoudre le peuple
      Et d’en élire un autre ?

      On peut légitimement se poser la question.

    • Pêcheur de Lune dit :

      Qui fait quoi ?
      Qui de la poule ou de l’oeuf?

      Incriminer les journalistes, élevés au marketing et aux parts de marché, qui ne seraient devenus que des détaillants ou des épiciers du l’amusement informatif dédouanne-t-il les individus d’élever eux-mêmes leur niveau de réflexion ?
      Dois-je être con parceque j’ai lu dans les journaux que c’était à la mode ?
      Quels sont les titres qui se vendent le plus, si ce n’est Voici, Voilà ou Voilou ?
      Quelle information sortie de l’amusement park médiatique a fait de l’audience ces derniers jours à la téloche ? Le mariage princier d’un blanchisseur d’argent sale en chef, sur un rocher fiscal paradisaique !!
      Alors je veux bien mais quand dans un restaurant on me sert de la merdasse je ne la mange pas en me plaignant que c’est la faute du resto qui me l’a servi…

      J’admets volontier qu’un schéma mettant en scène des stratégie convergentes revient à (souvent) uniformiser le contenu d’informland, mais lorsque l’intuition nous offre assez de doute sur la corporation et ses pratiques, on se doit de faire le tri et de ne plus acheter le spectacle qui ne nous amuse plus…….

      “Et dire qu’il suffirait de ne plus en acheter pour que ça ne se vende plus” je vous laisse trouver l’auteur.

      Finalement si les braves gens souvent braillent, ne serait-ce pas du fait qu’ils sont aveugles ?

    • elenapoint dit :

      Bonjour,

      Ma petite question stupide du jour (oui, je plagie Guy !).

      Je me suis demandé : et si une femme de chambre avait accusé l’Abbé Pierre de l’avoir violée, tout le monde l’aurait-il crue ?

      L’aurait-on pensé capable du fait, lui ?

      Bien amicalement,

      Elena.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis