IRL

Trois conversations par an…

Vous avez dit “réseaux sociaux” ?

(…)

La Croix consacre sa “une” à une étude de la Fondation de France sur la solitude ; la lutte contre la solitude ayant été décrétée cette année ‘Grande cause nationale’ par le Premier ministre François Fillon.

En gros, cela ne vous étonnera pas, comme le titre La Croix : “plus on est pauvre, plus on est seul”.

26 associations appellent donc demain à Paris à un rassemblement contre l’exclusion.

Elles défileront notamment derrière ce slogan :  “Je reparlerai dans 122 jours”.

L’explication de cet étrange slogan figure dans l’éditorial que signe Dominique Quinio dans La Croix : 4 millions de personnes en France disent ne pas avoir plus de trois conversations par an…

Je vous conseille de lire l’intégralité de l’étude pour mesurer l’étendue du désastre.

Et nos fameux réseaux sociaux dans tout ça ?

À lire l’analyse de l’étude par Franck Berteau, dans La Croix, le verdict est accablant : “Ce déficit de lien social, les relations virtuelles ne viennent pas le compenser. À l’heure où l’offre de réseaux sociaux et de sociabilité sur Internet explose, les plus pauvres ne semblent pas en profiter. Selon l’étude, seuls 6 % des personnes disposant d’un revenu inférieur à 1 000 € par mois ont recours aux réseaux virtuels“.

Voilà, voilà…

Be Sociable, Share!

    , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (36)

    > Déposer une réclamation
    • Nicolas dit :

      4 millions… Ca parait surréaliste…

    • Guy dit :

      C’est ce que dit La Croix… Surtout le PDF de l’étude est accablant.

    • corto74 dit :

      Coïncidence, je viens de finir de lire cette étude.
      C’est effectivement sinistre mais hélas cela ne m a pas étonné. Ce qui en soi est aussi accablant.

    • MHPA dit :

      Internet est d’une complexité sans nom pour les personnes les plus démunies.
      De plus, le prix du matériel, la méconnaissance totale de l’objet rajouté au fait qu’il n’y a généralement personne pour aider à un apprentissage, décourage les plus pauvres.
      J’ai eu la chance d’avoir ma compagne qui touchait un peu sa bille dans le domaine, sinon je serais toujours à cette sorte d’âge de pierre qui me voyait ouvrir une page Word, taper un truc dessus et réussir tout juste à l’enregistrer sur une disquette.
      Alors réseaux sociaux…
      (la fracture numérique m’a bien l’air d’être une des facettes de la fracture sociale – Chirac, t’es où ???)

    • martingrall dit :

      Je suis seul,
      Désespéré
      Y a t’il quelqu’une
      qui viendra me déseuler ce soir…….
      Pas toutes à la fois je ne fait pas politique.
      Ben rien d’étonnant?
      Qui est absent de farcebook
      Qui est absent de tweeter
      Qui n’a pas ses blogs?
      Avec SFR la solitude ça n’existe pas. “Entre petites soeurs des coeurs et chanter pour avoir moins peur” Bécaud
      Quoique, à trop parler, on ne dit plus rien.
      Cependant, je clique sur la Croix, ce n’est pas la pauvreté qui isole, mais la vie hors sol que nous font vivre nos édiles, afin que jamais nous ne puissions revendiquer nos droits. Et lorsque l’on est seul, on est malléable et corvéable.
      La solitude n’est pas un phénomène de société, mais sa politique!

      Un petit rappel,
      Qui a interdit tout rassemblement de plus de quatre personnes, dans les halls d’immeubles et ailleurs. N.S
      Qui s’est inquiété de la disparition des bistrots, Le sénat.

      Mais cherchons bien, nous les intellos qui faisons les histoires et leurs évenements, combien de fois cette année avons nous eu l’étonnement de nous trouver à 6 heures du mat après une nuit à se parler. (amis non compris)

    • martingrall dit :

      Jour la maison et nuit la rue
      les musiciens de la rue
      jouent tous à perte de silence.
      Paul Eluard, le dur désir de durer.
      Ce qui m’angoisse c’est qu’ils aiment une fois tous les 122 jours.
      La France est un pays où l’on aime plus.

    • Malbrouck dit :

      On peut aussi se dire que les plus pauvres n’ont pas les moyens d’organiser leur solitude comme d’autres y parviennent à l’aide de réseaux sociaux sur internet (sont ils moins seuls pour autant ?)! Cette question de la solitude coïncide pas mal avec l’hyper-individualisme ambiant, le repli sur soi, la crise du vivre ensemble (y compris la transformation de la cellule familiale) etc…Les plus libéraux peuvent y voir un progrès et un rapport à l’autonomie et à la liberté la plus aboutie là où des humanistes y verront la mort d’une civilisation et feront le lien par exemple avec la catastrophe nationale lors de la canicule lorsqu’on a découvert que tant de personnes âgées vivent dans l’abandon le plus complet ! Si c’est de l’égoïsme il nous reste à savoir jusqu’où des libertés si chèrement acquises n’ont pas joué un rôle dans ce fait de société ! Je ne sais toujours pas ce qui relève de l’authentique chez l’être humain : vivre ensemble ou vivre seul ? Sans doute l’un des éléments majeurs pour expliquer la crise du sens dont nous parle un Edgar Morin depuis des lustres !

    • Phildepalma dit :

      Ben oui, rejoignant Martingrall, il y a eu une volonté de rabattre la populace devant les journaux d’angoisse de 20h. Plus l’habitude d’un dernier verre avant de rentrer, des horaires de travail en 4×8 tournant, freinant la participation à une vie associative ou sportive. Les réseaux sociaux ?, je viens de déconnecter mon compte Facebook, trop d’amis, parmi eux mes filles (amies pour Facebook), une cacophonie d’informations mal écrites, sans intérêt. Cela me rappel l’excellent film “La Crise” ou tout le monde parle mais personne ne s’écoute.

    • Malbrouck dit :

      Il me semble que c’est Régis Debray qui parle de “crise de la communion” et on peut légitimement se demander si ce trop plein de solitude ne finira pas par générer ici et là des mouvements sectaires etc…Une des raisons pour laquelle je continue à défendre l’idéal républicain dont l’objet est de faire liberté, égalité, fraternité, laïcité, vivre ensemble ! Autrement dit si la solitude ne fut le résultat que d’une belle liberté individuelle acquise je n’y verrais aucun inconvénient, mais dès lors que ça se traduit en souffrance et en danger sectaire potentiel j’en conclue alors que la république reste une idée neuve jusqu’à preuve du contraire ! C’est ici que j’oppose d’ailleurs le libéralisme à la république dont le but constitutionnel trouve davantage de cohérence dans une forme de collectivisme (disons le socialisme) ! Je ne suis donc socialiste que par nécessité républicaine ! CQFD ;-)

    • chassespleen65 dit :

      “La société n’est qu’un vaste orphelinat où les pensionnaires, en pure perte cherchent à s’adopter entre eux….”

      Capital culturel + Capital fric + l’entre-soi = Cassez vous les autres….

    • lovely dit :

      La solitude est un déterminisme complexe, le cas John Galliano, si riche, si célèbre et pourtant si seul devant ses bouteilles d’alcool dans le Marais.

    • Oblivion dit :

      « la lutte contre la solitude ayant été décrétée cette année ‘Grande cause nationale’ par le Premier ministre François Fillon. »

      Avec leur politique appauvrissant les plus pauvres et protégeant les plus riches, on va de moins en moins discuter. La parole médiatique restant, bien entendu, chasse gardée de la caste dominante.

      Vous m’avez cassé le moral, Guy. :(

    • Malbrouck dit :

      Alors internet a ceci d’extraordinaire qu’il permet de vivre sa schizophrénie de manière idéale : etre seul, claquemuré si possible, bien au chaud, avoir la paix tout en s’offrant l’illusion du collectif en fréquentant des réseaux sociaux et autres blogs ! Celui qui additionnera le plus grand nombre d’amis sur son facebook aura eu le temps des les additionner grâce à sa grande solitude d’ailleurs ;-) Cet internet est d’autant plus troublant qu’on le décrit volontiers tel un univers virtuel alors qu’il n’y a pas plus réel que tous les zigotos dans mon genre qui le fréquentent ! C’est la folie douce des temps modernes qui parvient à conjuguer solitude, égocentrisme, mégalomanie, hyper-individualisme, besoin de célébrité avec anonymat et besoin de collectivisme ! Collectivisme c’est vite dit lorsqu’on découvre que “le groupe” ne fait fonction que de miroir dans lequel on se mire ! Nous en sommes là et disons qu’on a su faire pire dans l’histoire de l’humanité après tout ;-)

    • Cbyt dit :

      Encore un sondage ?!

    • phil dit :

      N. Sarkozy prit conscience de cette tragédie nationale très tôt dans son quinquennat. J’en veux pour preuve ce beau passage d’un discours qu’il a prononcé le 17 octobre 2007 :
      “Il y a sans doute une bonne solitude, celle de la réflexion, celle qui offre le silence la sérénité, la liberté. Mais il y a la solitude poisseuse, celle qui oppresse, celle qui naît de la privation de l’écoute, du soutien, du regard de l’autre, celle qui fait oublier le sentiment d’aimer et d’être aimé.”
      La solitude poisseuse…
      Avec son énergie coutumière, il s’engage alors dans un combat sans merci dont il sort vainqueur en à peine 2 mois.

      Cécilia venait de le quitter.
      En décembre, Carla et lui s’affichaient à Disneyland.

    • Malbrouck dit :

      Alors oui pour conclure on peut saluer le rôle d’internet par exemple pour les révolutions dans le monde arabe en gardant à l’esprit là encore que le “collectif” n’a pour seul but que la quête de liberté individuelle ! La quête de liberté se joue de manière collective non pas au nom du collectif mais souvent au nom de l’intérêt individuel ! Nous sommes ainsi faits ! Le tout c’est de ne pas faire de notre quête de liberté individuelle une addition de solitude dont on ne comprend plus le sens !

    • Albatros dit :

      - 3 conversations par ans…

      C’est d’une violence insupportable.

    • phil dit :

      La vie est trop chère, les gens n’ont plus les moyens d’alimenter la conversation…

    • Cbyt dit :

      “4 millions de personnes en France disent ne pas avoir plus de trois conversations par an”
      sachant que le sondage est sur une base de 4006 personnes : est-ce qu’ils comptent dans les trois la conversation qu’ils ont eu avec le sondeur ?

    • phil dit :

      3 conversations par an !
      T’imagines, le même type qui prend 3 fois le taxi dans l’année. Un cauchemar.

    • Cbyt dit :

      Surtout si le chauffeur est un con ?!

    • phil dit :

      Si y’a Ghesquière et Taponier dans leur échantillon ça fausse un peu les statistiques.

    • Malbrouck dit :

      Ceci dit il faut relativiser car tout dépend si c’est choisi ou pas, si c’est bien vécu ou pas ! La conversation suppose un dialogue interactif or pour ma part je ne sais plus faire car je n’en éprouve plus le désir ni l’intéret ! Soit je m’exprime (plutôt sur internet) sans rechercher le dialogue ou alors dans la vie courante j’écoute et pardonnez moi de dire que je fais mine d’acquiescer pour que le monologue toujours ennuyeux (à mes yeux) s’arrête au plus vite ! Je suis hors catégorie certes (limite autiste) mais je ne dois pas etre le seul acariâtre qui ne supporte plus le dialogue au sens où ça engage intellectuellement : dès lors que l’ensemble de mes interlocuteurs me racontent souvent des âneries en ne parlant que d’eux et de détails à mes yeux insignifiants voire débiles je me sentirais malhonnête d’embrayer là dessus Sincèrement je ne sais que dire à tout ce que j’entends : je n’y comprends strictement rien ! Je ne dialogue jamais à vrai dire : je suis à l’écoute c’est déjà pas mal ! Moi ça sera 0 conservation sinon avec les chats bien entendu ! ;-)

    • NK dit :

      Merci pour le lien vers cet article de “La Croix”.

      Pour le digérer, j’ai dû me rabattre – étrange association d’idées – sur un vieux Tex Avery.

      http://www.youtube.com/watch?v=-AdagShiC64

      Mais dès demain je repasse à l’épicerie pour le relire.

    • nomad.soul dit :

      [Petit apparté sur les réseaux sociaux]

      Vu sur twitter :

      MoiJeMoiJe Enfant du Monde
      “@iclo: En supprimant ce post http://j.mp/oYdzD9 de son blog, Bernard Debré a oublié la puissance des réseaux sociaux” #DSK
      Il y a 14 minutes

      c’est là : http://twitpic.com/5jf6ka

    • nomad.soul dit :

      :-)

      remi_twit Rémi
      Scoop : que se passait-il une heure avant au Sofitel ? #DSK la genèse enfin dévoilée ! http://tinyurl.com/3j86egf
      Il y a 4 minutes

    • Malbrouck dit :

      Que Bernard Debré ait des idées très arrêtées en matière morale et compagnie c’est son droit : qu’il n’assume pas jusqu’au bout son idéologie jusqu’à supprimer ses billets d’humeur ça me parait lamentable ! Plus ça va plus j’ai envie d’une révolution populaire balayant tous ces politicards autant à droite qu’à gauche ! Ils m’agacent tous autant qu’ils sont ! Du balai : quel beau slogan révolutionnaire ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      Pourquoi des débilités genre “secret story” ça marche ? Parce que c’est bien trop pénible de regarder jusqu’au bout “les ténèbres” sur Arte ! Faut etre drôlement solide pour regarder des documentaires pareils : je n’ai plus la santé !

    • Pat dit :

      “[…]
      Avec sa gueule de carême,
      Avec ses larges yeux cernés,
      Elle nous fait le coeur à la traîne,
      Elle nous fait le coeur à pleurer,
      Elle nous fait des mains blêmes,
      Et de longues nuits désolées,
      La garce, elle nous ferait même,
      L’hiver au plein coeur de l’été
      […]”

      http://www.youtube.com/watch?v=BK7yinUWe_0

    • martingrall dit :

      Merci Pat, le matin juste avant de se coucher ça fait du bien. J’appelle les anges.

    • ... dit :

      Il y aura toujours de la solitude pour ceux qui en sont dignes.

    • Phildepalma dit :

      Je connais le dicton du jour autrement : Quand la merde prendra de la valeur, les pauvres naîtront sans trou du cul.

    • martingrall dit :

      Qui peut être digne dans la contrainte?

    • poisson dit :

      Depuis Miller, l’imaginaire a encore changé, j’ai l’impression. Sous sa boutade, on pouvait entendre “tout est bon pour faire du profit, on est pas bégueules nous les riches et notre seul principe est d’exploiter les pauvres, odeurs ou pas”.
      Maintenant, on en est parfois à l’idée d’un nouvel ordre des choses: c’est les riches qui mangent et les pauvres qui font caca. :-)

    • Moris dit :

      Si seulement ma belle mère était pauvre….

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis