THE WHO

Won’t Get fooled again !

L’épicerie repart demain…

(…)

En attendant un vrai cadeau…

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (20)

    > Déposer une réclamation
    • Dominique Godin dit :

      Ils ont pris du speed, non ?

    • Albatros dit :

      A changement qui me fatigue, je préfère définitivement le mot devenir, comme pour amour celui de désir, qui au fond,sert aussi bien, complète et même devance le devenir.

    • martingrall dit :

      Et les Who ont triplement raison! Il faut toujours faire un choix, celui du peuple. Et personne ne peut mettre le feu, puis partir. Et jourd’hui autre époque des Who,la mondialisation ne lui laisse plus pour seul havre que la maison de tolérance. Avec pour seule obligation d’y besogner cuisses et fesses ouvertes.

      Donc les Who ont bien raison, révolution, constitution, armes aux pieds, mais ce sont les menteurs qui prieront à genoux.

      Reste donc au parti socialiste à faire le choix, prier ou re ce que nous voulons qu’ils soient. garants de la liberté, de la sécurité et de l’égalité de chacun. Et comme le sarkozysme en est l’entier contraire, cela ne doit aps être trop difficile. Ou alors qu’ils apprennent à prier. L’autre,que disait-il? Ils ne mourront pas tous, mais tous seront frappés l’autre,?

    • martingrall dit :

      prier ou être ce que voulons qu’ils soient….

    • martingrall dit :

      Je n’ai jamais aimé à revenir sur mes pas, encore moins renouer avec ceux de qui je me suis une fois séparé. Lorsque le charme est tombé, on ne peut trouver que déconvenue dans ces retours incertains. (Jacques Abeille, le cycle des contrées) Et c’est pour ça que le premier changement à imposer est le changement du parti socialiste. Qu’il ne soit plus jamais pareil, qu’en aucun cas on puisse le décider, du sarkozysme le même. Qu’ils apprennent le rôle fédérateur du vase de Soissons. – Ainsi as-tu fait du vase à Soissons -

    • martingrall dit :

      Et oui, pour ceux qui ne l’ont jamais appris. Les gallo-romains ne se sont pas déincarnés pour se diffuser en la belle Gaule, Mais réduits par Clovis roi des francs.
      Et oui cela change beaucoup de jugements hâtifs. zut je prends la place de quelqu’un, milles excuses,

    • martingrall dit :

      Chaillot, ce qui est con c’est qu’il ne montre pas le modèle. Apriori ce n’est pas Martine, encore moins carla.

    • Malbrouck dit :

      Sauf que les Who n’y croyaient déjà plus en annonçant qu’il s’agit de ne plus se faire avoir à l’avenir ! Et je me demande jusqu’où on ne se trompe pas au sujet des révoltes dans le monde arabe auxquelles on a prêté bien vite le désir de démocratie à l’occidentale ! Les peuples d’aujourd’hui ne veulent plus voir qui que ce soit les gouverner et j’ai le pressentiment que nous entrons dans l’ère de la révolution populaire permanente ! C’est pas plus mal d’ailleurs ! On va monter des coopératives par petits quartiers chacun avec sa monnaie ! Allez hop ;-) Anarchie ? peut etre ?

    • martingrall dit :

      Franchement,je ne pensais pas à vals, mais pour l’heure nous sommes dans la politique de l’étonnement.

    • Malbrouck dit :

      Excellent fond musical pour “fulminer” dans les meilleures conditions ! Oui je suis ulcéré autant par une droite libérale sans vergogne au pouvoir que par une gauche avide de pouvoir qui dans le passé a fait le minimum syndical sans pour autant changer les fondements d’un système ! Ma rage est encore plus vive lorsque j’ai à constater à quel point leur affaire DSK prend en otage tout le peuple de gauche réuni et en particulier les plus démunis qui attendent Godot depuis des lustres ! Pire encore lorsque je ne vois pas monter dans les maudits sondages un Montebourg (qui ose offrir au moins illusion de rupture) et encore moins un Mélenchon ! Autrement dit je savais parfaitement que toute l’agitation antisarkozyste que j’ai eu à me farcir lors de cette législature n’était que feu de paille et comédie pseudo-citoyenne ! Loin des urnes, dans un explosif principe de réalité tout finira bien par se décanter un jour !

    • martingrall dit :

      L’Allemagne veut embaucher des chômeurs européens.
      A la recherche de main d’oeuvre, l’Allemagne veut attirer désormais les chômeurs européens laissés sur le carreau par la crise financière. j’comprends plus rien. les teutons sont dans le même monde, dans la même Europe que nous, avec toutes les mêmes sales contraintes que nous, et leurs usines embauchent et nous elles ferment, sauf l’atelier de clones de vals. Il y quelque chose qui cloche. Et c’est peut-être seulement ça la révolution à faire, trouver ce qui cloche, ou ceux qui clochent. Bon on va pas faire tout le boulot pour les sp’tits et gros bourges du P.S.

    • Malbrouck dit :

      Et je salue bien entendu le retour à l’entartrage y compris avec de la mousse à raser http://fr.wikipedia.org/wiki/Entartage

    • Malbrouck dit :

      Alors oui j’entends d’ici tous ceux qui m’expliquent depuis des lustres que les sondages sont bidonnés et qu’il ne faut pas en tenir compte : je leur réponds “et les élections réelles, elles sont aussi bidonnées pendant que vous y êtes ?” ! C’est d’un agaçant cette culture du complot qui comme par hasard s’arrête net le jour du vote fatidique ! Je préférerais qu’on reconnaisse tout simplement que ce peuple est fourbe ou au minimum complétement dépassé ! Celui qui me redit que les sondages sont trafiqués je lui prépare une tarte ! ;-) Ceci étant dit je garde pour minuscule espoir le fait d’avoir vu un Nicolas Hulot se faire dégommer par une Éva Joly et je me dis secrètement que la primaire socialiste peut donner une belle surprise ! Un peuple qui se rebifferait enfin intelligemment c’est peut etre possible : à suivre !

    • rimbus dit :

      Les Who voteraient Montebourg, si j’en juge par le refrain de cette chanson:

      Je lèverai mon chapeau à la nouvelle constitution
      Ferai une révérence à la nouvelle révolution
      Sourirai ou grimacerai aux changements de tous côtés
      Prendrai ma guitare et jouerai
      Simplement comme hier
      Puis je m’agenouillerai et prierai
      Pour que nous ne nous fassions pas avoir une fois de plus

    • Malecki dit :

      La rebiffe, c’est qui?
      Montebourg mon amour, mon coeur valse.
      Soyez raisonnable va t’en guerre, Hollande ou Aubry? Monsieur De n’est pas encore à l’heure. C’est un fait indéniable que toute les causeries ne changeront. Qu’il pourfende les baronnies certes, mais il ne fait qu’assoir la future défaite. Libre à lui de rejoindre les nationalistes. Liberté, égalité cela suffit comme devise. Fraternité est soeur de toutes les infamies.

    • Malecki dit :

      Toutes, comme mes fautes.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis