Suite

In The Fall

Merci à Vinvin d’avoir trouvé la chute de mon billet d’hier

(…)

 

In The Fall from Steve Cutts on Vimeo.

 

Et regardez bien la date de naissance au début de la vidéo.

Be Sociable, Share!

    , , ,

    RÉCLAMATIONS (34)

    > Déposer une réclamation
    • Malbrouck dit :

      On a peur de se jeter dans le vide ou quoi ? ça se bouscule moins que d’habitude ! Je me dévoue ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      La vie est une chute plus ou moins longue dans un vide abyssal que pour ma part j’ai toujours trouvé sublime ! Non pas par nihilisme mais au contraire parce qu’en débarrassant tout de ces oripeaux il nous est possible de nous limiter à non pas regarder notre nombril mais à voir comme la nature est grandiose et magnifique : le désert en particulier ;-)

    • Malbrouck dit :

      Je distribue les parachutes : n’ayez pas peur ;-)

    • Malbrouck dit :

      Alors oui on peut voir dans ce genre de billets successifs un coup de blues, un état de déprime, le contre coup de la cinquantaine tout comme on peut y voir un travail d’introspection ! Ce qui est intéressant c’est qu’on sent bien que ça met mal à l’aise, ça peut faire peur, ça peut tétaniser, et puis chacun est renvoyé à ses propres doutes existentiels ! On s’arrange alors pour faire mine de ne pas saisir en parlant d’autre chose etc… Des sujets qui me passionnent ;-)

    • Saraconor dit :

      1960 un grand cru… Ah tiens je n’ai jamais goûté un vin de cette année.
      A bon liseur.

    • Mad-Dog dit :

      Il y a un coté “Cyanide and Happiness” dans cette vidéo.

      Alors, pour ceux qui ne connaitrait pas, il s’agit d’un webcomics très célébre du net, mettant en scène des personnages dessinés très sommairement, mais l’humour est totalement désabusé, noir, cynique quand cela ne tourne pas dans le trash.

      Il existe aussi des épisodes en dessinés animés (totalement inédit) qui me rappelle beaucoup ce petit dessin animé.

      Petits exemples :
      http://www.explosm.net/comics/2245/
      http://www.explosm.net/comics/2491/

    • NK dit :

      Mais non, il meurt pas, le mec à la fin !

      http://smotri.com/video/view/?id=v3769411797

      Sont dispensés de visionnage, entre autres :

      – les gosses (c’est un poil violent)

      – ceux qui n’ont plus que 13’29 minutes à vivre *

      * à condition qu’ils le sachent, naturellement.

    • Malbrouck dit :

      Mag dog

      le sad larry est à mourir de rire : j’adoooooore ;-)

    • Wall dit :

      Malbrouck,

      Je traverse une crise de la quarantaine (assez proche de la crise de la cinquantaine finalement à ce demander si c’est pas la même). Quels conseil me donnes-tu ? Tu as quel âge ?

    • Malbrouck dit :

      Wall

      Je te répondrais que la crise est à tous les étages (même à wall street) : la crise d’ado, la crise de la quarantaine, la CMV (crise de milieu de vie), la crise de foie….;-)
      Ne touches à rien malheureux : c’est ce qui permet de combler l’ennui ;-)

    • Malbrouck dit :

      Moi j’ai 46 ans et j’ai horreur de vieillir ! Façon Lovely je conseillerais le progress homme de chez Loréal qui repigmente les cheveux gris ;-) Je suis homosexuel alors le rapport au jeunisme est encore plus développé voire pathologique…Ma dernière trouvaille depuis quelques années c’est une reconversion dans l’univers des travestis…Mon personnage est du meilleur effet et j’ai gagné au moins 10 ans grâce aux perruques de chez lighinthebox (le bon coté chinois de la mondialisation) ;-)
      Pour ceux qui sont dans la norme je leur conseille de se satisfaire d’avoir des enfants à faire grandir tel un prolongement d’eux mêmes etc…

    • Wall dit :

      Moi j’ai deux enfants, je suis très satisfait d’eux mais justement de les voir grandir (7 ans et 11 ans) me fait constater une chose : ils partent un jour et ce jour là ? Alors ce jour là, je serai seul face à moi et face à leur mère sachant que je suis tombé amoureux d’une autre car ma crise de la quarantaine contrairement à celle de Guy est plus complexe. Pourtant je pense être dans la norme justement et mon cas de figure est aussi très banal, non ? Je suis bien triste d’être un cliché, moi qui ai passé toute ma vie à tenter l’excellence en plus de vouloir me démarquer de la moyenne. Mais j’avoue que quand je croise celle que j’aime je suis très heureux d’être ce cliché banal. Je n’ai pas cette sensation de fin comme Guy, c’est pour ça que pour moi ça n’est pas une crise de milieu de vie mais bien une crise de la quarantaine car je pense encore assez largement n’avoir pas réalisé le plus gros de ma vie. En fait même, si je m’écoutais ce soir, je ferai ma valise. Tu vois Malbrouck, je suis bien tes conseils ;-)

    • Wall dit :

      (ferais ma valise avec un s)

    • Malbrouck dit :

      Ce qui est particulier pour notre génération c’est d’avoir vécu un bout des 30 glorieuses, la révolution post-industrielle et la révolution technologique de l’information et de la communication ! Genre des trucs qui prennent des siècles en à peine 40 ans ! Alors forcément ça fait bizarre de parler de la piste aux étoiles, de la séquence des telespectateurs et de se retrouver propulsé dans Second Life ;-) Rajoutons à ça la médecine, l’allongement de la durée de la vie, le rapport diffèrent au corps, l’esthétique, le jeunisme, le look etc..et ça vous donne des clones ni jeunes, ni vieux, inclassables…Les Tanguy éternels adulescents ne comptent pas vouloir vieillir trop vite !

    • Malbrouck dit :

      On appelle ça aussi “le démon de midi” ! L’expression m’a toujours fait rire même si elle cache de réelles souffrances ! C’est aussi la rançon des libertés acquises : la génération de nos parents semblaient etre davantage déterminée par des normes sociales, culturelles, religieuses les empêchant de tout envoyer balader à la première crise venue ! Aujourd’hui la liberté nous permet tout alors forcément ça donne le tournis, ça dérègle tout le système ! On a bien du mal avec cette liberté dont on n’a pas le permis de conduire ! On devient gourmand, on veut vivre plusieurs vies dans une…C’est ni bien ni mal, c’est comme ça ! ;-)

    • Wall dit :

      J’ai longtemps porté des jugements de valeurs maintenant, je m’abstiens. C’est d’ailleurs un des gros avantages de ma crise de la quarantaine, je deviens très ouvert à tout et maintenant, tout me parait possible. Je me sens d’une tolérance presque sublime.
      Et je n’ai pas cette sensation de fin, plutôt l’intime conviction d’un début qui se résumerait en 3 mots : être enfin moi.

      Démon de midi, oui et non : celle dont je suis amoureux, je l’ai connu avant ma femme, elle était en quelque sorte mon second amour de jeunesse (vers 26 ans) mais à l’époque, je n’ai rien osé, trop timide et puis elle était trop fantasque et elle m’a fait peur. Ça n’est pas du jeunisme, elle est plus vieille que ma femme !
      Je crois qu’elle représente ce que j’ai toujours voulu, c’est dans ce sens là que je vois les choses. Pour toi Malbrouck le jeunisme est une donnée mais comment tu fais pour ne pas t’ennuyer avec un jeune ? Tu as l’air pourtant assez instruit, tu mériterais d’être avec un instruit comme toi avec qui débattre nuit et jour. A moins que tu ne vives dans le fantasme d’éduquer l’autre comme les romains et que le débat, tu le réserves aux blogs et forums, tous vieux que nous sommes.

    • Wall dit :

      (Je vais arrêter de discuter de tout ça, ma femme lit parfois ce blog). Je sais en tout cas une chose : mon père a trompé ma mère trop souvent pour que ça me donne envie de faire pareil. Sans doute “avant” ils faisaient comme ça, ils s’arrangeaient notamment avec le pouvoir religieux et la valeur sacrée du mariage incontournable. Mais moi je suis non croyant et “aller voir ailleurs” pendant mon mariage alors que j’ai promis le contraire, ça n’est pas du tout mon modèle de vie, je reste très romantique dans l’âme et je préfère quitter et garder mes valeurs intactes.

    • iban dit :

      réfléchis mec! a 3 5 7 fois.et surtout pour tes 2.et pour elle aussi!tes valeurs elles sont la aussi.les danseuses,c’est ephemere.
      j’dis ça mais c’est ton probleme (et pas le meilleur endroit) mais reflechis a tes Valeurs!!!

    • Malbrouck dit :

      Wall

      Lorsque j’évoque le jeunisme je ne parlais pas de mes partenaires mais de moi, de ceux qui à 30, 40, 50 ans aujourd’hui ne veulent pas vieillir ! Et paradoxalement l’age n’est pas du tout un critère dans le choix de mes partenaires ! Je suis hors les normes, je ne conçois la relation intime que d’un point de vue sexuel et j’ai fais le deuil de toute forme de relation amoureuse ! Mon tempérament est trop passionnel ou immature pour prétendre à je ne sais quel amour unique ! L’amitié me convient mieux et encore à petite dose ;-) Autrement dit je te trouve très respectueux des valeurs et Iban a du mal te lire sans doute ! Je trouve même ton histoire très belle, honnête, sincère, teintée de romantisme ! A mon sens tu ne trompes pas puisque tu aimes celle qui t’était plus ou moins destiné : ça n’enlève rien au respect bienveillant que tu gardes pour ton “foyer familial” ! L’idéal c’est de pouvoir conjuguer un tout pour n’avoir à faire souffrir personne…Alors bien sur la vie n’est pas un long fleuve tranquille ;-)

    • Wall dit :

      iban,

      J’y réfléchis mais je me rends bien compte que la réflexion ne suffit pas dans certains moments d’une vie, d’ailleurs, s’il n’y avait que la réflexion comme vecteur de choix de vie; je pense que je ne me serais jamais marié, ni n’aurais fait des enfants, ni n’aurais vécu le millième de ce que j’ai vécu sur le plan affectif avec ma femme notamment. La réflexion n’est qu’une part infime dans les critères qui font qu’on constitue un choix et pas un autre pour soi. Et je ne peux pas tout à coup me couper des autres critères en ne focalisant que sur la raison et la réflexion pour dépasser cette crise. Ça serait trop artificiel, immature aussi si je faisais ça et ça serait surtout me déshumaniser.

      Pour mes enfants et pour ma femme, je sais une chose : si je ne change pas ma vie, demain ils se trouveront devant un père et un mari neurasthénique et sans doute pour longtemps.
      Et j’arriverais par ce choix néfaste à la crise de la cinquantaine avec peut-être l’envie d’en finir. Est-ce l’image que je veux proposer de la vie à mes enfants ? Je sais ce qui se transmet et ça n’est pas ce que je veux transmettre. Ma femme n’est pas d’une nature à se laisser aller, j’ai déjà constaté sa capacité à rebondir.

      La crise de la quarantaine n’est pas, comme la crise de la cinquantaine que traverse Guy, une crise de réflexion existentielle sur la vie et sur la mort. Elle n’a pas une lueur mystique et contrairement à notre taulier, ce qui m’occupe c’est plutôt très concret et ça consiste essentiellement à maintenir la vie en moi. Pour ça, je sais ce qu’il me reste à faire parce que l’amour a cette faculté de faire pousser de la vie partout, je l’ai bien senti et je ne pense pas me tromper en disant ça.

      Pour Guy qui peut se réjouir d’avoir une vie familiale plus satisfaisante, il reste maintenant sans doute juste maintenant à trouver la foi (la vraie) pour arriver à la paix éternelle et tout sera résolu ;-)
      (J’espère qu’en faisant ma crise de la quarantaine, il me sera épargné cette crise de la cinquantaine parce que trouver la foi pour moi qui n’ai jamais cru en Dieu, ça sera particulièrement insoluble).

      Malbrouck,
      Vivre sans amour traditionnel, c’est un sacré challenge mais c’est possible, au vue de ce que vivent certains mystiques. Je pense ici notamment à Sainte Thérèse de Lisieux, ne me demande pas pourquoi; hier je regardais justement le film d’Alain Cavalier “Thérèse” et je me disais que vraiment c’était mouvementé en même temps que très plat, en un sens sophistiqué donc. Je suis plus rudimentaire que toi, une histoire d’amour me suffit. Bonne journée, je file au travail.

    • Malbrouck dit :

      Wall

      Ton témoignage vaut de l’or par sa sincérité et son intelligence ! Et en effet si c’est pour etre malheureux et rendre tout le monde malheureux je comprends parfaitement ta volonté de vouloir “changer de vitesse” ! Quand on fait les choses avec intelligence je pense que ça peut amortir bien des souffrances ! Bonne journée ;-)

    • Malbrouck dit :

      Et pour ne pas apparaitre tel un monstre sans sentiment aucun je témoigne pour ma part que mon vécu de l’amour “traditionnel” n’a été que tumultueux et douloureux ! Appelons ça l’amour passion si on veut mais pour ma part ça s’est toujours très mal terminé et j’ai fini par comprendre que c’était pas fait pour moi tout simplement ! L’amour qui se passe bien je ne connais pas et en cela j’ai toujours été en harmonie avec le coté mélo dramatique des romans ou des chansons d’amour dont le contenu est rarement heureux ! Bref il faut savoir sortir de ses scénarios de vie à tendance masochiste et je suis très satisfait d’avoir fait le deuil d’un “truc” auquel je ne comprends rien, je n’ai pas le mode d’emploi, je ne suis pas outillé ! Chacun chemine comme il peut avec sa propre histoire et bon vent à tous ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      Ici Ménie Grégoire…A vous les studios ;-)Et en parlant de studio, c’est Martine Aubry qui est de passage ce matin sur Europe 1 !

    • Malbrouck dit :

      Et l’info du jour c’est aussi les JMJ qui ouvrent leurs portes ce soir à Madrid ! Chaque année je reste très frappé par l’enthousiasme des jeunes cathos et ça vient démentir la supposée perte de vitesse des religions ! Une jeunesse qui parait concernée mais qu’on ne retrouve pas sur le terrain politique (ou alors elle y reste invisible) ! Je serais curieux de savoir ce que cette jeunesse catho aurait à dire et à partager avec la jeunesse indignée en Espagne par exemple ! Un même monde ou deux mondes séparés ?

    • Albatros dit :

      Printemps, été, automne, hiver… et printemps
      http://www.youtube.com/watch?v=0ijOE8HqIH0

    • martingrall dit :

      combien de tics, combien de tacs, nous séparent du dernier mur?

    • martingrall dit :

      il y a quarante ans, un mur est tombé.

      “Il y a 40 ans aujourd’hui, le président des Etats-Unis Richard Nixon a fermé la ‘fenêtre de l’or’ et inauguré, pour la première fois de l’histoire humaine, un système mondial de devise papier sans entrave sous plein contrôle de l’Etat”.

      Bien entendu, nous savons précisément où nous étions et ce que nous faisions lors de ce jour fatidique. Nous regardions la télévision…

      Richard Nixon, président de Tous les Américains, avait quelque chose de terriblement important à dire à son peuple. Mais il était inquiet. Il a donc réuni ses conseillers et leur a posé la question clé :

      “Faut-il interrompre Bonanza ?”

      Je n’ai jamais vu Bonanza, mais je suis sûr que not’p’tit nicolas en était fan.

    • martingrall dit :

      http://youtu.be/MqAfyOJvMEs
      Y a pas à dire ça arrache.

    • martingrall dit :

      Toute la pluie tombe sur moi
      Mais moi je fais comme si je ne la sentais pas
      Je ne bronche pas car
      J’ai le moral et je me dis
      Qu’après la pluie vient le beau temps
      Et moi j’ai tout mon temps.
      j’ai des bottes, un chapeau et un manteau
      Dans l’arbuste du bois de mon tombeau.

    • Malbrouck dit :

      C’est un couple franco-allemand volontariste qui se présente à nous non seulement pour adresser un message aux marchés mais pour permettre à ces deux là de prendre de cours leurs adversaires politiques ! Ceux qui imaginaient que Sarkozy était fini en sont pour leurs frais ;-) Je reste donc persuadé que seul un langage de rupture avec un système obsolète peut offrir à l’opposition la capacité de reprendre la main !

    • Malbrouck dit :

      Martine Aubry s’est avancée trop vite ce matin en annonçant avec assurance que le couple franco allemand n’annoncerait rien ! Elle a fait confiance aux rumeurs médiatiques selon lesquelles la chancelière ne comptait faire aucune proposition ! Je m’arrête là dessus car ça peut démontrer l’inexpérience politique chez une Martine Aubry un peu trop sure d’elle et qui aurait tendance à oublier l’extraordinaire volonté de ses adversaires à vouloir garder le pouvoir ! Pour échapper à l’intox d’où qu’elle vienne je conseillerais donc à la gauche de défendre une position de rupture permettant d’échapper à tout piège politique à l’avenir !

    • Malecki dit :

      La vie est un long moment à attendre que les choses se passent
      Prem’s.

    • Malecki dit :

      Pas tout bu, mais le cru est bon!
      Dern’s

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis