Tourneboulé

Des nœuds dans la tête…

Je ne sais pas quoi penser…

(…)

J’ai reçu dans ma boîte mail un message du think tank terra nova.

Il s’agit de l’annonce d’ une réunion publique, demain, à La Rochelle, avec Olivier Ferrand, Elie Cohen et Lionel Zinsou.

Bon, je ne vous cache pas que je ne vais pas faire Trouville/La Rochelle dans la nuit pour m’y rendre.

Mais ce mail m’a quand même sacrément perturbé.

Le texte de présentation de la réunion contient une phrase qui m’a tourneboulé…

De la Grèce aux Etats-Unis, une menace plane au-dessus des économies occidentales : l’implosion par la dette. La France n’est pas épargnée. Sa dette publique est désormais égale à 85% du PIB. 25000 € par habitant. Après plusieurs années d’alarme, faut-il dire que la France ruinée ?

Ndgb Oui, les gars, j’ai bien vu qu’il manque le verbe “être” entre “la France” et “ruinée”, mais ça, c’est pas grave.

Non la phrase qui me soucie la voilà. Juste après…

Les générations de demain, sur lesquelles reposeront le remboursement de la dette, ne sont-elles pas devenues de fait les générations d’aujourd’hui ?

Et puis après ça finit comme ça : L’austérité est-elle la seule issue possible ? Ou la France peut-elle retrouver les moyens de la croissance ? De la prospérité ? Comment ?

Bah j’en sais rien moi !

Mais surtout j’en reviens au passage qui me turlupine : ces générations de demain devenues de fait les générations d’aujourd’hui.

Voilà mon problème.

Qui est aussi le votre au passage.

Si les générations de demain sont devenues les générations d’aujourd’hui, quid des générations d’aujourd’hui ?

Je veux dire les vraies ? Pas celles de demain devenues celles d’aujourd’hui…

Et surtout, si les générations de demain sont devenues les générations d’aujourd’hui, qui seront les générations de demain ?

Si quelqu’un ici peut répondre à ces questions, ça m’aidera à passer une meilleure soirée, parce que là terra nova, tu m’as fait des nœuds dans la tête !

Be Sociable, Share!

    , , ,

    RÉCLAMATIONS (64)

    > Déposer une réclamation
    • corto74 dit :

      Ben alors, quoi d’étonnant, du Terra Nova dans le texte !

    • martingrall dit :

      J’ai pas la réponse, mais j’ai la question de la réponse,qui devient la réponse. Terra Nova. L’instabilité, la terre, la fulgurence la nova ette étoile devenant très brutalement
      extrêmement brillante, avec une grande augmentation de son éclat, cette vive luminosité ne dure que le temps d’un colloque, et terra nova reprend ensuite sa fadeur initiale. En géométrie c’est ce que l’on appelle une grosse couille, j’ai pas le temps ce soir c’est feu d’artifice, tout plein d’étoiles avec de grands bruits, les mômes de ma voisine adorent. mais cela ressemble un peu à ça. une géante perd de sa masse, qui débordant du lobe, au profit de la naine blanche par l’intermédiaire du point leo Lagrange.
      Donc on est bien à la Rochelle patrie socialiste SFIO devenue. mais je peux me tromper.

    • Threnes dit :

      Excellent !

    • loicbergeon dit :

      En fait c’est simple, comme la théorie de l’univers en expansion (les astronomes sauraient mieux expliquer que nous), si ce n’est que la matière expansive, c’est nous tous… alors qu’on imaginait que ce serait nos enfants uniquement. Alors non seulement nos enfants sont endettés jusqu’au cou, mais ça on le savait depuis un moment, mais voila le boomerang pour nous aussi… on est dans le trou noir…

    • Xapa dit :

      Et comme dit la chanson: “Aujourd’hui, peut-être, ou bien alors demain, ce maudit soleil me tourne la tête…”

    • poisson dit :

      Pour être progressiste, ça c’est progressiste.

    • little big horn dit :

      Alors que l’on pensait laisser la facture à nos enfants,c’est finalement nous qui allons la payer!!En revanche,Mme.Bettencourt qui veut payer plus,de quelle génération est-elle?D’avant-hier?

    • Oblivion dit :

      Boh ! Fastooooche !
      Voici les explications par Professeure Moustache, c’est grâce à la machine à remonter le temps :
      http://tumourrasmoinsbete.blogspot.com/2011/08/jeudi-les-vacances-cest-fini.html

    • Zgur_ dit :

      Chez Terra Nova, il faut qu’ils arrêtent d’écouter Patrick Timsit quand ils tricotent :

      “Comme disait mon grand-pére tout les ans il y a de plus en plus de cons, mais cette année j’ai l’impression que les cons de l’année prochaine sont déjà là.”

      Ils nous prendraient pas pour des cons, d’hier et d’aujourd’hui les TerraNovistes ?

      Arf !

      Zgur_

    • gill68 dit :

      C’est une tuerie ce mail, faut le mettre en ligne et le faire partager !
      (une pensée pour l’électorat de Montebourg qui croit pouvoir sauver “l’honneur du socialisme” en restant au PS)

    • Sire d'Abeille dit :

      • Accessoirement, les rédacteurs de Terra Nova font planer, eux, une menace sur la syntaxe:

      “…Les générations de demain, sur lesquelles reposeront le remboursement de la dette…”

      Si les interventions écrites dans le champ politique étaient un peu mieux tournées et un peu plus relues, ça ne nuirait d’ailleurs pas à la clarté générale.

    • Malbrouck dit :

      Tous ces laboratoires à questions alambiquées et saugrenues sans apporter de réponses concrètes commencent à me courir sur le haricot ! Ce qui m’apparait indécent c’est surtout la culture ambiante chez ces supposés chercheurs : une culture école de commerce et comptable, marketing, business plan et compagnie ! Leur trouvaille c’est de vouloir faire gagner la gauche au centre en ayant pour stratégie de ne pas tenir compte des “couches populaires” supposées définitivement perdues (ni plus ni moins) ! C’est presqu’aussi cynique que la stratégie de Bayrou qui en définitive utilise l’élection présidentielle telle une loterie en espérant que ça finisse par lui “porter chance” ! Si la politique c’est devenue de l’arithmétique ou de la pensée magique on est vraiment mal barré !

    • non journaliste dit :

      Si les générations de demain pouvaient me donner aujourd’hui les résultats du quinté+ de demain, ça m’arrangerait… Merci.

    • iban dit :

      du pur think thank.du laboratoire d’idée en polo et portable.
      Vraiment du bullshit,ils me font penser a ces inspecteurs de ddass qui n’avaient jamais parler a un clodos et qui on passait 1 an a m’expliqué combien de temps je devais passé avec eux a leur acceuil et l’importance de le noter sur mon logiciel pour les stats.
      quant au cynique,il fait ce qu’il peut

    • Charles dit :

      Soit les rédacteurs de ce mail ont des noeuds dans la tête.
      Soit les “générations de demain devenues de fait les générations d’aujourd’hui” sont de nouvelles générations spontanées.
      Soit les auteurs de ce mail sont des lecteurs de Lamartine. Dans ce cas, pour répondre à votre question, Guy, les vraies générations d’aujourd’hui, eh bien, elles n’ont à elles que le jour d’aujourd’hui.
      “L’univers est à lui [Dieu], Et nous n’avons à nous que le jour d’aujourd’hui…” écrit, en effet, Lamartine.
      L’univers, Terra Nova même combat.

      Mais je pencherais plutôt comme vous, Guy, pour les noeuds dans la tête et j’ajouterais qu’il ne faut pas trop que ce mail vous tourneblogboule!

      Charles.
      http://www.lepost.fr/perso/charles-ex-hautetfort/

    • Charles dit :

      ou vous “tourneblogoboule” pour continuer à néologismer(!) et emprunter ouvertement -sans intertextualité macé-scaronienne- à Sébastien Fontenelle.

      Charles.

    • Malbrouck dit :

      non journaliste

      Prends la base de trois chevaux avec le 6-10 et 14 : ces 3 là doivent etre dans le quinté de demain ! Rajoutes des cloches ;-)
      A demain !

    • Malbrouck dit :

      Iban

      Je pense que les électeurs les plus idéalistes sont justement ceux qui votent Bayrou !

      Je dis simplement que lui se sert de ce mythe, de cette croyance en l’homme providentiel et je lui reproche de faire peu de cas du militantisme réel et de celui du peuple de gauche en particulier !

      L’offre Bayrou déstructure le jeu démocratique !

      On peut y voir une volonté de faire sauter les verrous comme on peut y voir un opportunisme cynique !

    • areuh dit :

      c’EsT quoi cette dette que seules les générations futures doivent payer, pour nous ? On voit les banquiers et on dit: svp, donnez nous des sous, nos GF vous les rendront ?
      On s’endette, soit; mais en échange on crée des structures qui vont durer, non ? Les GF vont en profiter…
      Putain d’été, les agences de notations ns ont terrorisé, le marché a souffert, vous pouvez pas savoir, et maintenant la dette qui explose…

    • Dominique Godin dit :

      Y-a-t-il vraiment un intérêt à se faire des nœuds dans la tête à propos des élucubrations de ces zozos ? Ou c’est juste histoire de remplir votre blog ?
      Je dis ça parce que si ça vous amuse de vous creuser la tête, il existe des ouvrages ludiques de tous niveaux avec toutes sortes de jeux, des mots croisés, des labyrinthes, des énigmes…

    • pikpik dit :

      si seulement la génération d’hier voulait bouger un peu … Mais non ! Ils y tiennent à leurs 30 glorieuses ! Remarque, ça se comprend.

      Mais oui mais c’est bien sur !

      Villepin ! …. recommencer la France … !

    • pikpik dit :

      “Ou la France peut-elle retrouver les moyens de la croissance ? De la prospérité ? Comment ?”

      Déjà on pourrait commencer par ré-ouvrir les maisons closes. Et les classer dans la catégorie “parcs d’attractions” puisque Fillon a eu la riche idée de les taxer plus.

      http://www.youtube.com/watch?v=4Y2xfRFOILU

    • pikpik dit :

      tiens et pour ceux qui ne l’ont pas encore lu, puisqu’ il est question de Bayrou, qui écrit sans aucun doute mieux que le rédacteur de ce mail de Terra Nova – et qui a peut-être une meilleure vision aussi que les “penseurs” de Terra Nova, ça vaut son pesant de cacahuètes

      http://www.lepoint.fr/politique/bayrou-minc-le-clash-25-08-2011-1366705_20.php

    • Guy dit :

      Dominique godin, je vais vous expliquer un truc. À vous et à d’autres. L’intérêt des choses c’est moi qui le vois. Ce que j’écris, ce que je publie depuis février 2006, ce n’est pas pour remplir un blog (je n’aime pas du tout qu’on me dise ça, d’où ma réponse sèche), c’est parce que j’y fais absolument ce que je veux. Et que ça va continuer. Et ceux que ça n’intéresse pas, personne ne les force. Voilà. Et en plus vous le savez…

    • phil dit :

      C’est l’effet DSK dont la fondation se veut (se voulait ?) proche.
      Depuis l’affaire on ne dit plus ‘sauter une génération’. D’où cette phrase à la mords-moi-le-nœud…
      ;)

    • Churchill dit :

      On voit que vous êtes perturbé par votre âge, cher Guy. :-)

    • solko dit :

      Tout ça ressemble à du Devos…

    • borneo dit :

      S’agissant de Terra Nova en fait
      We don’t Care

    • lovely dit :

      Big Boss a récupéré son passeport, ça devrait s’arranger sous peu…

    • yapacpuca dit :

      Je ne sais pas si vous avez remarqué mais Guy l’économie il n’en a rien à Fiche?
      Vraiment tout à fait honnêtement cette crise gouverne le monde politiquement, économiquement et stratègiquement. D’aucun pensent que c’est une crise centenaire voire millénaire (1x tous les 1000ans). Nous ne laisserons pas de dette à nos enfants car figurez vous que la théorie de l’hiver de Kondratieff dit que les dettes vont se retrouver purger par cette crise (c’est son role) par contre nous allons laisser un monde en ruine et 2 crises majeures sur les bras ( peak oil énergétique et climat) alors ils auront tout le temps de nous maudire. Je ne sais pas pourquoi mes amis m’appellent Cassandre. La seule piste qui me semble fiable c’est l’adaptation de l’économie au développement durable et la problèmatique de décroissance : la croissance nous tue.

    • Albatros dit :

      Au commencement, il avait “Verbe”….
      .
      Quand on ne croit pas ou peu à ce que l’on raconte, il est toujours très difficile de l’écrire.
      Le verbe vient à manquer, quand le ” Sujet ” est absent…

      L’opacité et ou l’erreur, masque souvent, la faiblesse du discours, des convictions, des croyances incertaines….

      De la reproduction des valeurs..

      Encore un effort pour renouer avec les valeurs socialistes, ainsi, le verbe comme le pollen sur des mots devenus stériles, s’accordera avec les “sujets” pour un discours fécond.

    • Albatros dit :

      Au commencement était le Verbe

    • poisson dit :

      Prédire des désastres, on ne peut pas s’en empêcher, yapacpuca. C’est à longueur de siècles, de millénaires qu’on en use de ce procédé. C’est pour se donner de l’importance, se faire “plus grosse que le bœuf”. Laisser entendre qu’après nous plus rien ne perdurera, ça vous pose une époque. C’est prendre la loi du perpétuel renouveau qui fait s’enchainer la mort et la vie, et essayer de la zigouiller. La jouissance de se dire si je meurs, d’accord mais les autres avec, peut-être. Je ne m’explique pas, mais quand on tâtonne en soi, à certains instants de la jeunesse, on a cette vision que l’acceptation de la mort passerait par la case “seulement si les autres aussi”..

      Donc pas de panique, et si l’économie était bannie sur ce blog, ce billet serait une exception qui confirme la règle. Ou quoi?

      La crise, la crise. On nous assène des chiffres. Mais la Grèce est grosse comme l’île de France! Comparez le PBI de chaque région de France: marqueur de crise de la région centre ou de la région parisienne, faudrait voir. La question de la disparité d’un territoire ne se serait jamais posée, et on aurait vraiment aucune idée pour la résoudre? L’Europe, mission impossible? Juxtaposition, administration, certains ont déjà décidé et voient que ça lézarde l’édifice, alors on nous raconte des trucs.
      En France sur le budget annuel de l’état en 2011, 290 milliards de charges, 200 milliards de ressources. Entre 2007 et 2011, 1000 milliards soit 250 milliards par an, alors on va vers du mieux? Mais c’est encore la crise ou c’est plus la crise? Si on peut faire 90 milliards, pourquoi on a fait 250 milliards en vrai les années précédentes?
      Quelqu’un peut-il encore discerner les artéfacts trompeurs au milieu de ces chiffres? Je crains que oui et que les chiffres servent de prétexte.
      Le vrai marqueur de la crise, pour nous c’est notre pouvoir d’achat, notre budget qui se rétrécit. On le palpe. Mais ce phénomène est-il une conséquence de la crise, ou de la peur de la crise qui fait engranger des bénéfices et paralyse l’économie?
      Le chômage, autre marqueur, est-il une conséquence de la crise boursière ou une conséquence de l’exploitation du peuple chinois, des peuples des pays de l’est? Le coût du travail n’est pas côté en bourse, mais c’est comme si il l’était, on spécule sur lui, trop cher il ne se vend plus.
      Tout ces facteurs résultent de choix, faits par des gens qui défendent leurs intérêts et contre lesquels nous n’avons pas trouvé encore de contre-pouvoirs. Quand Total ou d’autres sociétés auront des bénéfices raisonnables, on verra si c’est la crise. La crise au sens fatalité.

    • martingrall dit :

      Ceci étant Terra Nova , c’est l’essor civilisateur le germe de l’évolucon radicale.
      Ce que je pense est –
      Rien à voir avec l’autre, le nain géant.
      Ce que je dis, est.

    • martingrall dit :

      Tiens la France, bon sarkozy,mais c’est pareil, va déclarer la guerre à l’Algérie. Trop de gaz, trop de pétrole non spéculatifs, et puis ils ont attaqué le chef de l’Otan.

    • iban dit :

      si vous le dites !!!
      si le seul angle d’attaque est son “messianisme” vous m’accorderez une faiblesse dans l’argumentation.Argument commun a l’ump et au ps.Amusant et pathétique pour des partis qui sont dans la recherche perpétuelle du héros ou du champion.
      Et si plutôt nous parlions de République laïque et égalitaire,de l’idéalisme pur certe mais un moteur pour le “vivre ensemble”

    • Saraconor dit :

      Contente te de voir que je ne suis pas la seule à croiser les neurones devant la prose de Terra Nova.
      Si les générations de demain sont devenues les générations d’aujourd’hui, quid des générations d’aujourd’hui ? Bein, on devient celle d’après demain, si si.
      Et surtout, si les générations de demain sont devenues les générations d’aujourd’hui, qui seront les générations de demain ? Les robots, je me tue à vous le dire.

    • martingrall dit :

      la laïcité n’existe pas. Puisque personne ne peut vivre sans le doute et l’irrationalité.
      La terre neuve est un désert, et que contruit l’homme avant toutes choses, pas le partage par la toise et la monnaie, mais la maison du dogme.

    • Terminator (le même) dit :

      Décidément elle n’est pas mal cette Saraconor, je renonce à attenter à sa santé. Par ailleurs, comme dirait l’autre, il faudrait créer l’Xxtreme Klout. Un classement Klout qui noterait également la domination d’un think tank sur les autres.

    • iban dit :

      la laicité n’a pas vocation à nier le doute de l’existence mais permet a chacun de le vivre sans se voir imposer le dogme de l’autre

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      la laïcité existe et Nicolas Sarkozy ne doute de rien (c’est même à ça qu’on le reconnaît)

    • Malbrouck dit :

      Iban,

      Je pense avoir défendu ici ou là nos valeurs républicaines et l’idéal républicain plus que de raison et jusqu’à l’excès d’ailleurs ! J’ai saoulé tout mon monde avec ma république fantasmagorique !
      Désormais, je m’autocensure volontiers en la matière et j’essaie même de faire un virage à 180° en portant enfin intérêt à la démocratie que j’ai tant critiqué !

      Je respecte parfaitement ton point de vue et ton adhésion au modem : ce n’est pas toi que je critique !

      Je critique la stratégie de Bayrou ! Je suis d’autant plus à l’aise pour le critiquer que j’avais espéré en 2007 qu’il fasse l’effort entre les deux tours d’appeler à voter pour SR en vue d’une coalition sociale démocrate ! Par pur pragmatisme, par sens des responsabilités, par sens de l’intérêt général ! Ce dernier fut introuvable et s’est terré je ne sais où jusqu’à provoquer l’épisode invraisemblable d’une Ségolène allant sonner à sa porte sans pouvoir le toucher !

      Bref je veux bien passer ma vie d’imbécile heureux à avaler des chapeaux et des couleuvres mais au bout d’un moment je dis STOP !

      Dès lors je me radicalise et je reviens aux fondamentaux que je n’aurais jamais du abandonner !
      Je soutiens Montebourg au seul but qu’il y ait alliance forte avec Mélenchon ! Et pour te mettre dans la confidence je pleure Arlette Laguillier carrément !
      Ras le bol à la longue !
      Conclusion : le compromis est une très mauvaise idée et vive la révolution complète et totale !
      Et pour etre complet je n’y crois pas à cette élection : je suis persuadé que tout finira par se régler dans une révolution sociale plus que chaotique ! Nous n’y échapperons pas !

    • iban dit :

      j’entends bien!
      je continue a croire désespérément au jeu démocratique en France pour la seule et unique raison que j’œuvre ,ailleurs, pour qu’un jeu non-violent soit réel et effectif.Sans rien renié,en demandant pardon pour certaines erreurs,le jeu démocratique a l’avantage d’évité le sacrifice d’individu ou de génération entière.
      Pouvoir faire ses preuves tout en restant sur ses gardes

    • Malbrouck dit :

      Iban

      C’est là où notre conversation devient presque comique car justement je reproche à Bayrou et son modem plutôt fantôme de ne pas etre représentatif du jeu démocratique puisqu’il n’a pas de base militante aussi forte que celle qui existe à gauche ! Ce n’est pas manquer d’objectivité que d’en prendre acte !

      Je lui reproche donc de compter sur la chance jusqu’à imposer ses vues aux militants de gauche à l’arrivée puisqu’il ne me semble pas vouloir convaincre des umpistes ou alors c’est un truc de fou !

      Qui veut il convaincre au juste ? j’aimerais beaucoup qu’on m’explique son rapport à la démocratie justement !

      Alors oui je lui ai donné crédit jusqu’au moment où j’ai compris que son seul but c’était de devenir PRÉSIDENT là où en 2007 il pouvait mettre en œuvre une dynamique de coalition sociale démocrate avec la dame du Poitou ! Premier ministre ça ne lui allait pas ! Pardon de te dire que pour moi c’est tous des tarés et qu’à force de folie le peuple poussé à bout va se rebiffer ! Ils ont tous trop tirés sur la corde !

    • Malbrouck dit :

      Comme toi Iban j’ai rêvé à l’idée d’un front républicain y compris sous forme de coalition sociale démocrate etc…Le problème c’est que c’est qu’on a affaire à une bande de mégalo-égocentriques irresponsables qui veulent tous le même poste ! C’est pour ça que ça va mal finir et que sous une forme ou une autre il y aura du remous !
      Que ça passe par les urnes avec une victoire de Marine Le Pen face à Aubry qui entrainera une guerre civile ou que ça passe par une révolution directe !
      Personne n’y a mis du sien pour une union raisonnable ! Zéro !

    • iban dit :

      Du moment que cela reste comique!
      j ‘ai moi aussi été déçu par son non-engagement entre les 2 tours mais il a laissé le choix(d’où mon vote royal)
      j’apprécie beaucoup la petite phrase de shaw.elle me convient parfaitement.
      Le peuple de gauche n’existe pas,il n’y plus que des conso-gestionnaire.Quelques citoyens peut-être mais pour avoir un peuple il doit se sentir opprimé,la il tout juste frusté

    • iban dit :

      #là,il est tout juste frusté#

    • Malbrouck dit :

      oui pour l’instant frustré : ça commencera à devenir sérieux lorsque les fonctionnaires, les retraités etc…ne seront plus payés à 100% pour cause de restrictions budgétaires (ça leur pend au nez) ! Tant qu’on tient tout ce beau monde à peu près la tête hors de l’eau c’est des frustrés gentils je sais bien !

    • nomad.soul dit :

      La dette ? Quelle dette ?

      “Wall Street termine la semaine en forte hausse”, dixit le Nouvel Obs.

      Comme quoi, les fluctuations de la Bourse, sont totalement irrationnelles, que les états les utilisent un peu trop facilement pour nous imposer, par la peur, leur cure d’austérité, avec comme perspective de supprimer partiellement ou complètement (privatisations) la plupart des services publics.

      Quand je lis ce qui suit, j’ai vraiment l’impression d’un grand foutage de gueule mondial !

      Didier Roman: «Les entreprises du CAC 40 devraient réaliser des profits records en 2011»
      http://www.20minutes.fr/economie/bourse/776080-didier-roman-les-entreprises-cac-40-devraient-realiser-profits-records-2011

      “Plus de 50 milliards d’euros de niches fiscales peu ou pas efficaces selon l’inspection des finances”
      http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/08/26/19-des-niches-fiscales-sont-inefficaces-selon-l-inspection-des-finances_1564112_3234.html

      En 2009 :

      “532 milliards de dollars planqués par les banques françaises dans les paradis fiscaux”
      Ces 532 milliards génèreraient un manque à gagner pour le Trésor de 20 milliards d’euros chaque année.
      http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20090327trib000360322/532-milliards-de-dollars-planques-par-les-banques-francaises-dans-les-paradis-fiscaux.html

    • martingrall dit :

      nomad, ce qui, comme l’iceberg, ne représente que la partie visible.

    • nomad.soul dit :

      En 2010 déjà, ce papier sur ASI.
      Aujourd’hui, et après l’annonce de mesures d’austérité ? Cette niche existe toujours.

      “La super niche fiscale, bien plus coûteuse que le bouclier…
      …mais dont personne ne parle. Pourquoi ?”

      “Comment Sarko et Copé ont offert 20 milliards au CAC 40″
      http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2751

      En 2007 déjà :

      “La Sécurité sociale a perdu 3 milliards d’euros de recettes en raison des exonérations de cotisations sociales dont bénéficient les stock-options, dénonce la Cour des comptes dans son rapport annuel publié mercredi 12 septembre.”
      http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/social/20070913.OBS4768/les-stock-options-plombentles-comptes-de-la-secu.html

      Quelles mesures ont été adoptées, alors même qu’en 2008, une première crise commençait ? Rien.

      Quid des bonus des traders, des retraites-chapeaux, des paradis fiscaux ?

      Faudra-t-il ressortir (grâce au net) tous les discours et vidéos anti-capitalistes de Sarkozy, lorsqu’il se prenait pour le nouveau Besancenot, pour le mettre une fois de plus devant ses responsabilités pendant la campagne, puisque rien n’a été fait, puisque cet individu et sa clique se permettent aujourd’hui de nous faire la morale sur les dépenses, et ça c’est insupportable, inacceptable !

    • Buzz dit :

      Moi qui suis de la génération d’hier, je m’en branle complètement… d’autant plus que j’ai pris la précaution de ne pas faire d’enfant.

      Pour la génération d’aujourd’hui et de demain, continuez à en faire plein pour payer ma retraite. Car j’ai bien l’intention de vivre le plus longtemps possible.

    • Saraconor dit :

      Moi aussi je te klout Terminator 

    • yapacpuca dit :

      Salut poisson

      >Quelqu’un peut-il encore discerner les artéfacts trompeurs au
      >milieu de ces chiffres?
      Je crois que oui Je pense avoir trouvé au fil de mes pérégrinations internet des gens qui ont touché la corde de la réalité du doigt (en tout cas leur explication raisonne bien)
      > et que les chiffres servent de prétexte.
      Les chiffres sont noyés dans les chiffres et ceux qui devraient etre importants sont écrabouillés ( par ex le pib américain) et les thermométres sont cassés au profit de la pensée politique dominante (ultralibéralisme)
      > Le vrai marqueur de la crise, pour nous c’est notre pouvoir
      > d’achat, notre budget qui se rétrécit. On le palpe.
      La baisse du pouvoir d’achat a debuté avant la crise on s’en aperçoit quand on regarde la part des revenus du travail dans la richesse produite. Cette part est en baisse et la part des revenus financiers augmente. En clair la valeur du travail baisse et le pouvoir d’achat des employes/travailleurs
      pour un meme travail aussi.
      > Mais ce
      > phénomène est-il une conséquence de la crise, ou de la peur
      > de la crise qui fait engranger des bénéfices et paralyse
      > l’économie?
      C’est la conséquence de la crise pour le moment car la peur apparait dans la consommation et cette consomation commence tout juste à baisser mais cela pourrait changer.

    • Malbrouck dit :

      Une réflexion qui prend de l’épaisseur et des réponses parmi d’autres à Yapacpuca

      http://www.lcp.fr/videos/reportages/18129-discours-de-arnaud-montebourg

    • yapacpuca dit :

      @ malbrouck
      vu et apprécié. Il va bien falloir que des hommes & femmes politiques neufs s’engagent sur ces questions. Les anciens
      ne comprennent pas!

      … ces générations de demain devenues de fait les générations d’aujourd’hui.

      ha ben

    • Dominique Godin dit :

      @ Guy

      Vous faites ce que vous voulez, personne n’en doute. Mais si vous ouvrez un espace de commentaires, c’est pour qu’on commente, non ? Mais peut-être ne voulez-vous que des laudateurs ? Croyez-moi, ce serait rapidement ennuyeux.

    • Guy dit :

      Il n’est pas question d’être laudateur. Je prouve tous les jours que j’accepte la critique et même publiquement dans mon travail. Mais ce qui est drôle c’est que donc vous, vous pouvez me dire ce que vous pensez de mon billet, mais pas moi de votre réclamation ? Tel est pris…

    • Dominique Godin dit :

      On peut aller loin comme ça…

    • Guy dit :

      Non. On s’arrête là ;-)

    • Habiba dit :

      Bonsoir,
      Je ne prétend pas avancer l’idée que l’auteur de la phrase “qui fait des nœuds dans la tête”, cependant voilà comment je l’ai lue. La dette est non seulement si importante qu’il faudra compter sur les générations présentes pour payer la facture, mais son caractère exceptionnel fait des générations d’aujourd’hui, les tenantes du sort d’un “demain” s’il y’en a un. Autrement dit nous sommes ceux dont dépend l’existence d’un lendemain (qu’il chante ou pas). Il aurait fallu, à mon sens, séparer le deuxième “demain” par des tirets ou des guillemets. finalement elle est pour moi très pessimiste cette phrase, elle fait des nœuds à la tête mais aussi à la gorge et à l’estomac. Mais ce n’est que mon interprétation.

    • verdun17 dit :

      1ère fois ici. Sans vouloir vous offenser ce que je lis fais dans l’ensemble poussiéreux et pour que verdun 17 le dise…Alexandre le Grand ça vous dit quelque chose? Comment il a tranché le noeud gordien. Il ne l’avait pas dans la tête. Il faut revenir aux fondamentaux (j’aime bien cette phrase). Diminuer la dette ou dans un premier temps la stabiliser en pensant à une croissance peu consommatrice en matières premières dont la France est dépourvue. Des pistes parmi d’autres: 1)permettre un développement de la recherche 2)favoriser une formation initiale et continue. 3)penser à la santé des français. Ca vous dit quelque chose? c’est le programme de DSK. La marge de manoeuvre financière? Pensez aux 70 Milliards de niches fiscales (sans parler des niches sociales)pour lesquelles Sarko et Coppé ont eu des faiblesses.Quand on aime (ses copains les très riches) on ne compte pas. Un exemple et j’arrête mais vous pouvez continuer. La France donne 18 milliards(d’€) pour paraît-il aider la recherche, l’Allemagne la moitié; que croyez-vous qu’il arriva l’Allemagne dépose par tête d’habitant 2 fois plus de brevets que la France. Chercher l’erreur.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis