Démago

Riche idée

Donc “les riches” n’ont qu’à bien se tenir, il paraît que ça va bientôt être leur fête…

(…)

Du coup certains d’entre-eux sentant le vent du boulet, anticipent la curée…

Bon…

Déjà, “riche” je ne sais pas ce que ça veut dire.

C’est très subjectif.

Par exemple, je suis “riche” par rapport à beaucoup de gens dans mon pays.

Et pourtant, évidemment, je ne le suis pas.

En vrai.

Aujourd’hui, c’est donc François Hollande – un récidiviste – qui les a moqués, “les riches”, à La Rochelle.

Si j’en crois ce que je lis, il a lancé : Ils prient pour être taxés enfin. Nicolas Sarkozy n’a pas cédé, pour l’instant il tient bon (…) Nos riches protestent : ‘Nous voulons payer d’avantage et pas jusqu’en 2013′. Mais qu’ils nous attendent, nous arrivons !”

Donc François Hollande arrive.

Son canif entre les dents.

Mais François Hollande, par exemple, il est bien plus “riche” que moi (du temps où il vivait avec Ségolène Royal, ils payaient l’ISF).

Donc les “riches” dont il parle et qu’il menace, ils doivent être encore beaucoup plus “riches” que lui (et moi forcément)…

Mais alors, a-t-il envisagé, François Hollande, qu’en employant ce vocabulaire démagogique, sans aucune précision, comme pas mal de ses camarades, il chauffe à blanc des gens (la majorité) pour qui lui, comme pas mal d’éléphants du PS, sont aussi des “riches” ?

Bref, toutes ces histoires naïves de “faire payer les riches” me font doucement rigoler.

Parce que ceux qui veulent les faire payer ne voient pas qu’ils sont eux-même considérés comme “riches”.

Et parce que j’ai tendance à croire que ceux qui ont vraiment du gros pognon, personne ne réussira jamais à leur faire payer un euro de plus.

Donc au bout du compte ceux qui vont payer, bah c’est pas les bons.

Je ne sais pas si j’ai été clair…

Tant pis…


Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (43)

    > Déposer une réclamation
    • Saraconor dit :

      Super clair…et vraiment c’est si ENORME toute cette mégalomanie électoraliste, de droite comme de gauche.
      Certains veulent participer à l’effort de crise, mais sans prendre aucune initiative, ça coute pas cher les appels sur internet.
      Et le PS en redresseur de tords, c’est hiiiiilarant

    • Dibe dit :

      En plus il est amusant de demander à son voisin ce qu’est un riche.
      Si on parle Salaire en général les gens reponde quelqu’un qui gagne 50% de plus qu’eux.

      Commencez par demander à partir de quel niveau ou peut etre considéré comme riche multipliez par2 et divisez par 3 ecrivez le chiffre sur un papier

      Et maintenant demandez à votre interlocuteur son salaire…à 10% près ,vous l’avez écrit sur le papier

      Vérifier à plusieurs reprises par votre serviteur…quelque soit le niveau des questionnés.

    • iban dit :

      si sarkozy taxe à 3%,c’est pour leur dire”avec moi en 2012 cela ne sera pas trop douloureux,tandis qu’avec les autres…”
      et hop on saute a pieds joint dedans.
      n’est pas jaures qui veut

    • Irfan dit :

      Je crois que t’es un peu parano ou pessimiste quand tu écris “Et parce que j’ai tendance à croire que ceux qui ont vraiment du gros pognon, personne ne réussira jamais à leur faire payer un euro de plus.” … ils payaient bien 65% d’ISR sous Giscard non ?
      J’espère que tu as eu le temps de regarder l’émission d’ASI, Liêm Hoang-Ngoc y est très intéressant !

      Quant au reste, il y aurait tant à dire… l’attaque sur Hollande, qui sera une antienne de la droite sans doute (Borloo, Sarkozy, Baroin, Le Pen et les autres, pourtant plus riches, ne se gêneront sûrement pas), est étonnante. Je doute qu’il cherche lui-même à s’exempter de cette contribution (réelle, imposée, pas une petite taxounette bientôt périmée).

    • lovely dit :

      Girls wanna have fun !

    • Malbrouck dit :

      Cette question des très riches se doit d’être associée à la question de la citoyenneté et j’ai failli dire à la question de l’identité nationale !
      Il va de soi que dans un monde aussi globalisé, tout riche au sens réel peut mettre son argent à l’autre bout du monde (paradis fiscaux) sans même parler d’exil fiscal etc…
      Celui qui ne compte pas donner 1 euro de plus a donc les moyens et la latitude de le faire en effet !

      Et bien dans le cadre d’une élection où il s’agit aussi de piéger l’adversaire dans ses thèmes favoris je défends l’idée d’un nouveau code la nationalité assorti d’une obligation fiscale à vie au nom de l’amour de sa patrie ! Les nationalistes en seront pour leurs frais c’est le cas de le dire ! ;-)

      Le droit international ça existe : je préconise la citoyenneté fiscale !

      Y a pas d’autre issue et au moins ça me réduit la nuisance du FN à défaut d’aboutir sur quoi que ce soit !

    • antennerelais dit :

      Le passage du discours de Hollande sur “la lutte contre l’inégalité” est visible là :

      http://www.dailymotion.com/video/xkqvq1_francois-hollande-la-lutte-contre-les-inegalites-27-08_news

      (le “sketch” sur les riches commençant lui à 1’35 de la vidéo)

    • Jean Meyran dit :

      Effectivement la dernière émission d’ASI est passionnante sur le sujet.

      Entre une déclaration d’intention à l’emporte pièce et une politique fiscale précise, il y a une démarche (mais ce n’est pas incompatible).
      Le programme du PS, sauf erreur, c’est en résumé :
      Unification IR et CSG
      Retenue à la source

      Le jour où ils arriveront à me dire leur méthodologie, je signe.
      Le reste (pourcentage, abattement…) c’est un détail. Il y a des moulinettes à Bercy qui devraient faire ça très bien.
      Je pourrais en faire des pages, mais on est samedi soir (sur la terre, comme dirait Francis)

    • Malbrouck dit :

      Cette question me traverse l’esprit depuis que j’entends parler de “gel des avoirs” de tout dictateur que les peuples du monde font tomber !
      Si on sait geler leurs avoirs il existe donc des moyens coercitifs disponibles dans le droit international !
      Tout évadé fiscal se doit donc de mériter le même régime de “gel de ses avoirs” ! J’ai horreur des traitres à leur nation !

    • Tours2France dit :

      Quand Hollande parle des “riches qui réclament de payer davantage”, il fait clairement référence à l’appel des 16 paru dans le NouvelObs.
      Ces riches-là ne sont pas les “riches next door”. Et, en l’occurrence, c’est votre généralisation qui est un peu démago, voire méprisante pour notre intelligence collective.
      Je suis capable de faire la distinction entre les gens qui gagnent plus que moi (et ils sont nombreux) et ces ultra-riches (au-delà de toute proportion, au-delà de toute justification).
      Et je ne doute pas que nombre de ceux qui me jugeraient plus riche qu’eux-mêmes sont également capables de faire cette distinction. Pas vous ?

    • Dominique Godin dit :

      @ Tours2France

      Ben non, tout le monde fait pas la distinction entre riche et riche. Loin de là. Lorsque la gauche est arrivé au pouvoir, on a fait croire à ceux qui n’avaient rien, qui ne payaient même pas d’impôts tellement ils n’avaient rien, qu’on allait tout leur prendre. Et ça a marché.

    • non journaliste dit :

      C’est ce qui arrive quand on donne une réponse morale à un problème politique. Hollande ne va pas développer une critique du capitalisme, ne va pas se laisser envahir par ce fameux surmoi marxiste (mouarf). Il est responsable, Hollande, moderne, pas archaïque. Il aime bien les riches, au fond ; sa classe. Alors, lui aussi, il veut “moraliser le capitalisme”, c’est à dire tempérer les réflexes égoïstes de certains individus. Attaquer des caricatures produit des sketchs.

    • Malbrouck dit :

      J’insiste sur cette question sous-jacente d’évasion fiscale car on ne nous la présente jamais tel un acte criminel ou délinquant mais au contraire telle une liberté toute permise incarnant une sorte de toute puissance : si on est trop juste en matière fiscale attention ils vont se barrer (tout le monde a ça en tête) ! On fait des gorges chaudes à propos du défaut d’intégration citoyenne de certains groupes de population mais les riches eux en seraient donc exonérés ! Exonérés de tout en somme !

    • Malbrouck dit :

      L’idéologie libérale a détricoté tout esprit de cohésion nationale et j’ai souvent pensé qu’il existait un antagonisme de fait entre libéralisme (hyper-individualisme)et république (intérêt général)! Or la culture libérale a fini par nous déterminer au point de donner un statut catégoriel (communautariste ?) aux citoyens riches que nous sommes censés remercier de participer à l’effort national et à la solidarité nationale ! On nous a même habitués à saluer “les entreprises citoyennes” qui par miracle affirment leur appartenance à la nation ! C’est toute une mentalité qui est à revoir lorsqu’on y songe ! Je lui en ferais voir moi du patriotisme à cette droite complètement schizophrène !

    • Albatros dit :

      Le problème n’est pas d’être riche, le problème n’est pas les personnes fortunées, le problème c’est un système politique qui consiste a faire fructifier de manière indécente et anti démocratique les grandes fortunes, peu nombreuses sur : les rémunération du travail au profit des bourses, sur le detricotage des systèmes d’aides, solidarités nationales, sur la privatisation de l’éducation et de la santé, après privatisation de EDF, Telecom etc etc.

      Un système qui met en place tout un vocabulaire pour mieux faire passer cette mise en coupe réglée.
      EXp : Les fainéants ce ne sont pas ceux qui perçoivent sans bosser des revenus de la bourse ( et donc du travail des autres), les fainéants ce sont les pov types virés qui se retrouvent au chômage, un système qui rend l’école, les études inégalitaires etc etc

      Le problème n’est pas d’être riche, mais bien comment on le devient très riche aujourd’hui dans ce pays, et pour quelle politique.

      Et cela est une question essentielle pour la gauche, mais aussi pour la droite.

    • yapacpuca dit :

      todd parle de nouvelle classe sociale. Les “riches” seraient la classe de ceux qui gagnent plus avec leur revenus financiers que par leur travail.

      a la lumière de cette définition la course aux parachutes dorées et stock option s’explique mieux : vous en êtes ou pas .

    • euromix75 dit :

      Faire payer les riches c’est une expression qui ne dit rien.
      Augmenter les droits de succession, rendre l’optimisation fiscale inopérante en tuant les niches, ça pourrait éventuellement dire quelque chose.

      Quand aux riches qui veulent payer plus d’impôts spontanément il faut rappeler qu’ils en payent si peu parce que ça va créer des emplois, donc messieurs les riches sous taxés, créez des emplois (pas des stages payés au lance pierre) ou remboursez.

    • martingrall dit :

      Oui, mais. par ailleurs François Hollande, comme tant d’autres, ont remarqué que dans l’appel des zeise ou quatorze selon, on compte la moitié qui portent à gauche et qui étaient fonctionnaires P.S à leur début. Tiens le docteur es mecanica Louis SCHWEITZER, Président de la haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité ancien directeur de cabinet de Fafa? et puis il y a l’autre.. et encore,…. et bis repetita. Et encore le patron de France telecom et le patron de la banque française de dépot. Si on compte bien il n’y a guere que la patrone de l’Oréal qui a gagné honnêtement sa fortune en enrichissant les autres.

    • B2WZ dit :

      GB, le petit frère des riches. Voir aussi : quand les riches font l’aumône, GB approuve : http://guybirenbaum.com/20110816/chiche-maurice/

    • NK dit :

      Subir un régime amaigrissant comme l’a fait Hollande pour fustiger les riches revient à se faire opérer de la cornée dans le seul but de se moquer des binoclards.
      Sauf que lui est toujours aussi riche, en effet !

      Plus généralement, comment se fait-il que les candidats socialistes à la Primaire soient aussi MAUVAIS ?

      Pourquoi imposer ces personnalités qui, en fonction des cas, frôlent l’amateurisme, suintent la duplicité, exhalent le ridicule – voire l’imbécillité profonde ?

      Le P.S regorge pourtant de talents (hommes, femmes, jeunes, vieux, pauvres, riches, riches, riches, etc.).
      – Alors ?!! Pourquoi eux ?!!

      Selon la théorie boulversifiante que j’ai pu entendre récemment [je crois que c’est Emmanuel Todd qui la soutenait face à Mélenchon sur @SI], le P.S ferait EXPRÈS de perdre chaque Présidentielle, en gros, pour éviter les emmerdes et conserver ses régions.

      Ou bien, autre explication possible, il faut rappeler qu’à l’origine, dans l’Antiquité, la notion de suffrage ne correspondait pas à un procédé visant à élire quelqu’un, mais plutôt à le bannir (on écrivait son nom sur un fragment de terre cuite).

      Or il arrive aujourd’hui que nos chefs d’Etat concentrent si bien la violence sociale, cristallisent à un tel point l’hostilité et l’exaspération de la nation que l’on est en droit de se demander si ce n’est pas précisément -entre autres- à cette qualité pressentie au moment du vote par les citoyens qu’ils doivent leur fauteuil, comme si leur élection constituait finalement une sorte de Bannissement Suprême… D’où peut-être la stratégie adoptée au sommet du P.S ?

      En attendant, j’ai peur de ne plus pouvoir aller voter.

      Montebourg pourrait sembler plus intéressant que les autres, éligible pour de meilleures raisons, alors pourquoi pas ?

      J’en sais rien.
      Mais il aurait drôlement intérêt à se bouger.

    • Controller des impôts dit :

      Savez-vous si François Hollande a Jean-Marie le Pen dans son viseur ? http://www.politique.net/2007122602-enquete-sur-la-fortune-de-le-pen.htm

      DD47

    • Guy dit :

      Gb petit frère des riches, c’est la meilleure de l’année. Parfois je me demande comment quelqu’un peut écrire des trucs aussi idiots. Et puis après je me dis que ce n’est pas grave ;-)

    • Albatros dit :

      Ce qui me préoccupe le plus en ce monde, , _ a dire vrai sans trop de justes réponses, depuis plus de 20 ans, _ c’est comment les plus pauvres très nombreux votent comme les plus riches, forcé loin nombreux …

      Sinon, excellent débat sur mediapart http://www.mediapart.fr/journal/economie/250811/l-homme-oublie-ou-de-l-actualite-d-un-reexamen-du-new-deal

    • nomad.soul dit :

      HS /

      En référence à l’oeuf pondu du jour, une webcam en direct sur New York :

      http://www.livestream.com/breakinglivenow

    • Malbrouck dit :

      Oui Albatros je suis dans le même questionnement depuis plus de 20 ans : pourquoi “les classes populaires” vont elle voter à droite ? Le rêve libéral de richesse ou l’attraction pour la réussite, l’ambition des classes supérieures ?
      Voilà qui répond à NK en partie car si on prend en compte les sondages on peut se questionner sur les 5% de Montebourg face à la percée extravagante de Hollande ! C’est aux citoyens de se bouger : les candidats font ce qu’ils peuvent et avec les nouvelles technologies de l’information personne ne pourra venir dire qu’il ignorait la différence entre un Hollande et un Montebourg !
      Le citoyen a peur : il joue la prudence, il joue la sociale démocratie et c’est son droit SAUF que je continue à observer un décalage incompréhensible entre ce que je lis ici ou là et les intentions de vote !

      Les NRV, les AJT, les Chéguévaristes en herbe, les antisarkozystes les plus virulents sont si bruyants qu’ils tiennent le haut du pavé sur la toile par exemple sauf qu’à l’arrivée les retraités conduits par bus entiers dans les bureaux de vote continuent à faire la différence toujours est il !

      La majorité silencieuse est conservatrice et fait la pluie et le beau temps dans ce pays ! Les autres auront beau s’agiter ça n’y changera pas grand chose (sauf révolution)
      Rajoutons à ça que les NRV sont peu stratèges, parfois incohérents et en tous les cas fort peu unis pour imaginer un vote cohérent d’ensemble ! Bof !

    • poisson dit :

      Si les riches décident tout seul de quand et combien ils donnent des sous, est-ce que par respect pour une symétrie sociale, on ne peut pas autoriser les quasi-pauvres à décider tout seul, de ne pas en donner parfois?

    • Malbrouck dit :

      Et pour revenir au fond de ce billet, tel que je peux l’entendre, c’est qu’en définitive le vrai débat social doit avoir lieu entre classes moyennes (ceux qui sont “riches” de ne percevoir qu’un malheureux 5000 euros en moyenne par mois) et les plus pauvres qui soit au smic à 1000 euros ou soit au RSA à 400 euros sont noyés dans la galère (et eux voient des gros bourges partout forcément) ! Un projet de société ne peut pas s’appuyer sur la petite poignée de très grosses fortunes qui viendrait miraculeusement transformer l’ensemble (qu’on ne devrait voir que comme un bonus à la marge)!

    • Malbrouck dit :

      On se doit donc de ne pas tout focaliser sur ces fameuses grosses fortunes supposées régler par magie les problèmes concrets des français ! On doit toujours partir des besoins réels et ne porter intérêt qu’au niveau de vie et au pouvoir d’achat du plus grand nombre ! Et là pardon d’avoir à dire que je n’ai pas entendu un seul candidat dire haut et fort qu’il est objectivement IMPOSSIBLE de vivre normalement avec un smic à 1000 euros lorsque LA SOCIETE ou le système vous en demande au minimum 2000 !!!! C’est un monde quand meme ce binz !! Alors si on me dit qu’on ne peut pas augmenter les salaires j’en suis fort aise POURVU que des revenus de transfert viennent s’associer au revenu global d’un ménage afin de donner dignité déjà au moins aux smicards !! Il y a le salariat d’une part mais il y a le revenu de transfert d’autre part (solidarité nationale) c’est à dire l’allocation logement, l’allocation familiale, la taxe d’habitation, l’impôt sur le revenu, les bourses d’études etc….La justice sociale ce n’est pas l’État Providence présenté tel un gaspillage, c’est un projet politique répondant aux besoins d’une population par la redistribution “normale” des richesses !

    • Malbrouck dit :

      Sans oublier que si on ne se focalise pas sur la hausse des revenus parlons alors de la baisse des prix (c’est mal barré avec l’exemple des sodas et compagnie) ! La question des besoins réels est donc plus pertinente que la question du revenu au sens strict ! Si le loyer des smicards fut gratuit par exemple ça viendrait dans ce cas justifier en partie leur bas salaire ! Un salaire à 100 euros dans une société qui ne coute rien tout le monde est riche ! Bref quels sont les besoins réels ? personne ne parle JAMAIS des besoins réels ! Pourquoi ? parce que c’est tabou et qu’on n’ose pas dire clairement que nous adorons gaspiller pour partie !! Oui parfaitement !! La fourberie généralisée empêche tout débat de fond !

    • Malbrouck dit :

      Oui j’ajoute sciemment “réels” car mon concept des besoins réels a pour but de venir ennuyer les esprits : j’adoooooore ça ! Ma conception du besoin réel que nous allons avoir GRAND PLAISIR à détailler ensemble c’est le besoin qui se sera débarrassé, délesté des demandes exprimées ici ou là et qui ne correspondent en aucun cas à des besoins réels SAUF si on est en mesure d’en authentifier collectivement LE SENS ! Vous comprenez pourquoi on ne parle JAMAIS de l’essentiel ? ;-) mieux vaux noyer le poisson et parler d’autre chose non ?

    • Malbrouck dit :

      Conclusion : mon miroir d’une méchanceté rare vient de me dire que mon besoin réel n’est pas de fumer mes cigarettes très chères qui nuisent à ma santé ! ça commence mal cette question de besoins réels ! Ma fumisterie est mise à mal ! ;-)

    • poisson dit :

      Le fond de ce billet est que Hollande n’est pas crédible. En restant flou sur les personnes visées par le mot “riche” son discours est de la pure démagogie, pour que les riches (au sens large) aient peur des socialistes et votent à droite?, pour rallier les gauchistes idiots?
      Hollande a été converti de force au PS. Ça suinte de partout.
      Il est en son parti, rien ne l’oblige à parler flou, mais il parle bien au dessus de la tête des militants, à qui s’adresse-t-il?
      À chaque fois, que ce soit lui ou Martine Aubry, qui a besoin d’afficher en public sa fidèle amitié (elle n’a qu’à l’inviter à manger pour lui marquer sa présence attentive, il peut comprendre le DSK) on a envie de dire: “encore raté”.

    • B2WZ dit :

      “(du temps où il vivait avec Ségolène Royal, ils payaient l’ISF)” GB n’est pas journaliste mais ce genre de remarque le qualifierait pour France Soir (Le Figaro et Atlantico sont un peu plus exigeants).

    • Malbrouck dit :

      Oui Poisson, je retiendrais que la campagne de Hollande fut lancé depuis la Corrèze par Jacques Chirac en personne ;-) Hollande c’est le syndrome Terra-Nova : il espère gagner au centre et si l’arithmétique lui dit que les couches populaires n’ont aucun intérêt il n’a pas d’état d’âme pour y croire ! C’est aux citoyens de faire mentir cette primaire qui n’a pas encore eu lieu après tout !

    • Malbrouck dit :

      (oui lancée ée je sais ;-)

    • martingrall dit :

      http://youtu.be/1vM3Q0arl9k
      Et moi aussi.
      “reusement que nous sommes tous frères dans la plus libre des démocraties, égalitaire. Sinon tous les pauvres voteraient pour les riches, et les riches pour les pauvres. Et comme il y en a moins, % et ben le vote des pauvres gagne. Et il faut toujours respecter la décision des pauvres en démocratie.

    • Malbrouck dit :

      Irène rétrogradée en tempête tropicale par je ne sais quelle agence de notation ! Corrompue au libéralisme cette Irène n’est même pas capable de noyer Wall-Sreet pour le geste, pour le symbole ! D’ici que ça tombe sur la Nafitassou avant que cette dernière ne se fasse expulser y a pas loin ! ;-)
      http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE77R09H20110828

    • Guy dit :

      Mon cher B2WZ votre réclamation est si idiote que je vais me dire qu’elle est l’œuvre d’un robot comme votre pseudo l’indique…

    • B2WZ dit :

      Vous êtes mon maître en idiotie

    • Malbrouck dit :

      Un François Hollande qui peut finir par être disqualifié pour “faux départ” façon Usain Bolt : même chez les plus grands athlètes l’arrogance ne paie pas et tout manque de concentration se paye cash ! Tant que les jeux ne sont pas faits, ils ne le sont pas : très bonne leçon du jour ! ;-)

    • Guy dit :

      B2WZ épargnez nous les “C’est çui qui dit qui y est”. Ici on évite…

    • poisson dit :

      Usain Bolt s’est fait voler sa médaille par une règle qui est anti-jeu, une règle qui ridiculise le sport.
      Si un athlète était repéré pour avoir une tactique d’exploitation à outrance et systématique de l’anticipation du départ, la fédération et les arbitre peuvent le pénaliser autrement.
      Que l’arbitrage fasse en sorte que les meilleurs perdent, on atteint le point culminant.

    • pikpik dit :

      est-ce qu’en rendant nos riches moins riches on rendrait nos pauvres moins pauvres ? mmh … mmh … mmh …

      Bon 17h20 et j’ai un creux. Je vais faire un tour à la pâtisserie

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis