Les socialistes sous le regard du président Sarkozy

Off

Qu’est ce que ça veut dire ?

Qu’est ce que ça veut dire ?

(…)

Ne ratant presque jamais la lecture d’un JDD (c’est mon côté corporate…), j’y ai trouvé une confidence du Président dont le sens m’échappe.
Je vous la livre.

Elle se trouve dans un petit papier titré « Sarkozy, un oeil sur La Rochelle » (ici).

On y découvre que « Loin de Paris, le président n’a rien raté de l’université d’été du Parti socialiste ».

Et voici la partie qui m’intéresse.

C’est Bruno Jeudy qui la publie entre guillemets et lui confère donc une sorte de statut officiel : « À Nouméa, le probable candidat à sa réélection n’a rien raté de la rentrée politique du PS. ‘On a une belle université du PS à La Rochelle. On n’est jamais déçu’, confie-t-il au JDD après son jogging. « 

Je vous laisse faire pour l’interprétation.

27 Commentaires

  1. Le PS roulerait il pour lui ?

  2. Nicolas Sarkozy n’a rien à dire à propos de l’université d’été du PS, ses communicants ne lui ont rien trouvé à placer comme petit mot, même pas une formule participant à la représidentialisation de son personnage… Nicolas Sarkozy est pris de cours et un peu essoufflé après son jogging, alors il lâche ces mots sibyllins pour qu’un journaliste complaisant les retranscrive sans les comprendre, lui non-plus.

    Charles.
    http://www.lepost.fr/perso/charles-ex-hautetfort/

  3. Le JDD et Bruno Jeudy ont-t-il testé les entrailles de dindes ?

  4. 28 août, c’est la fête des toros !

  5. Sarko veut dire qu’en vérité il se fait chier en plein milieu du Pacifique alors que les socialos font une megateuf

  6. Je trouve qu’il est d’une ironie cinglante. Il jubile à l’avance, en regardant la basse-cour de La Rochelle, à l’idée de plumer une nouvelle fois la volaille socialiste.
    Il aurait tort de se gêner, ces crétins jouent complètement son jeu en disant qu’ils sont contre la règle d’or mais qu’il fallait l’appliquer. C’est toujours Sarkozy qui mène le bal et qui choisit le terrain.

  7. On lui répondra après le 6 mai 2012…peut être bien qu’il aurait raison, et qu’il pourrait durant 5 belles années en profiter pleinement, enfin c’est ce que je lui souhaite……

  8. C’est comme avec les « déçus » du Sarkozysme : on ne sait jamais vraiment de quel coté ils sont ! La déception aboutie n’est elle pas amoureuse ?
    Alors ici on peut y voir un élément de langage puisque Valérie Pécresse sur BFM hier a repris quasiment les mêmes termes au sujet de la clôture à La Rochelle à propos de la diatribe d’Harlem Désir comparant Guaino à Goldnisch ! Face à Michel Sapin, elle n’a eu de cesse de marteler la fameuse règle d’or en présentant l’université PS de La Rochelle tel un concours Lépine de la dépense !

  9. Oui on peut reconnaitre là le coté jubilatoire de Sarkozy que décrit parfaitement Dominique Godin 😉
    En seconde analyse on peut aussi s’imaginer que c’est un « ouf » de soulagement qui présupposait qu’il avait peut etre peur de quelque chose ? Peur d’un Montebourg qui miraculeusement retourne la salle ou que sais je ?
    Qu’il suive de près l’adversaire c’est logique : qu’il rompe le silence d' »un mutisme représidentialisable » (oui faut inventer des mots avec ces mabouls) c’est le signe ou d’un soulagement ou d’un besoin irrépressible de parler dans le poste ! 😉

  10. La gauche manque de perversité en politique : leur honnêteté intellectuelle les perdra 😉
    La règle d’or des 3% d’abord c’est dans le traité de Maastricht que personne n’a jamais su, voulu, ou pu respecter (sauf exception) !
    On ne devrait pas s’y opposer en agitant notre gout justifié pour la protection sociale au sens large car bien sur c’est toujours interprété et caricaturé !
    Je me fatigue à défendre l’idée que c’est avec les thèmes favoris de l’adversaire qu’il faut le coincer ! Non pas en adhérant à leurs thèmes mais en les agitant de manière perverse pour les déstabiliser !
    Une règle d’or de 3% dans notre constitution serait elle valable en cas de graves conflits armés dans le monde au titre de quoi notre indépendance nationale serait menacée ? Voilà des sujets très intéressants qui peuvent offrir une déstabilisation chez l’adversaire !

  11. Alors bien sur j’attends qu’un UMPISTE très patriote me dise non : l’exception aux 3% c’est la guerre bien entendu ! Ce à quoi la gauche peut à ce moment décliner que la paix peut valoir aussi son cout ! (Ce logiciel d’éléments de langage de gauche est offert humblement et gracieusement le temps de la campagne) 😉

  12. erratum : chacun aura rectifié, j’ai encore confondu Guaino à Guéant (désolé) ! en seraient ils vexés qu’on les confondent ? 😉

  13. Et à propos de ces primaires pardon d’être direct mais une campagne électorale d’étape de ce genre ne se gagne pas forcément sur le plan idéologique ! Les moyens marketing sont d’une importance capitale et je propose à Montebourg de mobiliser pas moins de 10 000 autobus : les autobus du « changement » dont le seul objet sera de faire du « remplissage » d’adultes de plus de 18 ans dans tous les quartiers et les bourgs le jour de l’élection ! Un ticket de cinéma sera offert à tout participant et c’est réglé ! La victoire de cette primaire c’est le cout de la location de 10000 autobus et 1 million de places de cinéma : voilà l’ironie de l’histoire démocratique ! ça ne fait jamais qu’environ 370 autobus à remplir par région y compris l’outre-mer 😉 j’aurais gagné le loto j’aurais volontiers financé ce genre de truc pour Montebourg ! Sans vouloir le vexer je suis persuadé que c’est malheureusement plus « rentable » que des meetings réunissant des gens convaincus ! Je n’ai jamais eu contrairement à lui grande illusion en la démocratie : là est son Talon d’Achille d’ailleurs ! On gagne d’abord et après on parle ! 😉

  14. moi j’ai relevé ça sur le Figaro Internet ce matin ! cela vaut son pesant de…. cailloux !:

    Lors d’une visite sans fausse note sur le «caillou»,
    Mais c’est bien le Figaro !!

  15. moi j’ai relevé ça sur le Figaro Internet ce matin ! cela vaut son pesant de…. cailloux !:

    Lors d’une visite sans fausse note sur le «caillou»,
    Mais c’est bien le Figaro !!

  16. Merci à Rachid Nekkaz aussi azimuté que moi dans son genre de contacter ce partenaire pour mettre en œuvre mon projet : http://www.alliance-autocar.com/index.html

    sur ce bonne journée à tous ! 😉

  17. Sur il ne peut pas être déçu du catalan,sa seule belle-fille qui lui reste à marier. Bien placé à droite afin d’être à gauche sur la photo, et l’inverse.
    Au fait , y a une faute, c’est Le Candidat Sarkozy! Ce n’est QUE le Candidat Sarkozy, l’incompétant, joud’hui en un mot, pourtant le bruit, l’odeur, la couleur

  18. Moi, G.B, cinquantenaire à bout de souffle, maté, léger en courage et toute honte bue, passe-plat, grand coupeur d’extensions capillaires en quatre.
    « Each man has his price, Bob, and yours was pretty low »
    R.W.

  19. Ils flottent derrière nos passés possibles
    Certains brillants et fous d’autres effrayés et perdus
    Un avertissement pour n’importe qui au pouvoir
    …….
    Et pousser devant nous les bannières et les drapeaux
    De nos passés possibles, pendent en lambeaux et haillons
    ……..
    Your Possible pasts – Pink floyd

    ça fait longtemps que le monde sait.

  20. Ah non mais c’est mou, c’est faible, pas étonnant que ça donne une image mièvre…
    D.Godin qui encense Sarkozy comme un poulain dans une écurie, mais se trompe de mots: ironie c’est quand on dit le contraire de ce qu’on pense (en vrai, il serait déçu, mais de quoi? Ou « nous », « on » serait déçu, parce que « on » est tous contre lui et pour eux les PS? non je ne comprends pas où est l’ironie) et cinglant comme si ça visait juste alors que c’est une phrase toute faite qui ne vise rien de précis…

    Bah, qui comme un môme cherche ce qui peut bien gêner aux entournures, les points faibles de GB et lui fait un panel ridiculement exhaustif de tout ce qu’il imagine être insoutenable à assumer. C’est Bah qui a un problème avec l’âge, sa forme physique, son asservissement, son statut de marchandise, les choses compliquées, pour ne voir que ça dans le miroir GB dans lequel il réfléchit.
    Ça vole pas haut. Ce n’est même pas amusant, c’est pour ça qu’on les aime les vrais polémistes, qui savent asticoter et nous faire ruer dans les starting blocks, au moins on s’amuse et on s’envole plus haut.

  21. Tu recherches la distraction, l’amusement, ce qui explique ta présence ici.
    je n’ai aucune envie de te divertir, G.B y pourvoit déjà avec assiduité.

  22. Je m’essaye à twitter et dans cette université de la synthèse ou de la phrase courte en ligne j’ai pour objectif d’aller « draguer » les écolos, les ultra-gauche pour qu’ils viennent tout simplement voter (en cohérence) en faveur de Montebourg lors des primaires ! Le cyber-activisme est un passe temps comme un autre et il permet, entre autre, d’observer à quel point l’idée d’une gauche unitaire est bien difficile à vendre ! Chacun braqué dans ses convictions défend son candidat pour la présidentielle et voit d’un mauvais œil toute propagande liée aux primaires du PS ! Dans l’absolu on pourrait trouver ça logique or dans la réalité politique telle qu’elle est il ne me semble pas incohérent que les électeurs écolos et du front de gauche participent à choisir leur allié le plus utile lors de cette primaire qui, surtout pour eux, est décisive en réalité ! L’ironie de l’histoire c’est qu’on finira par nous dire que l’UMP aura quant à elle réussi à bien mobiliser pour faire gagner un Hollande ! 😉

  23. Je ne comprends pas la stratégie du ps.Leur candidate de 2007 a un avantage sur les autres;elle a fait 47% au second tour et cela contre vents et marées et sans l’appui du parti.Là,les militants tendent à choisir 2 candidats sans grandes expériences (surtout hollande).J’ai vraiment du mal avec les socialistes (pas avec les socialistes)
    De plus,bien qu’éloigné de ce parti,je pense que je vais participer aux primaires pur soutenir mon vote du second tour.(avec une cagoule certainement)

  24. #pas avec le socialisme#
    desolé

  25. oui Iban c’est incohérent en effet 😉 Du point de vue purement féministe ce qui m’a choqué c’est que Martine Aubry (excellente Maire de ma ville de Lille) a pris le poste de première secrétaire au service d’un étrange deal avec DSK ! Il a fallu que ce dernier s’auto disqualifie pour qu’elle y aille avec des pieds de plomb et bien tardivement !
    Le PS avait en effet sa candidate mais ils ont fait mine de ne pas avoir de candidats jusqu’à etre parvenu à disqualifier Ségolène (sauf surprise lors des primaires bien sur) !
    Dès lors en toute liberté j’estime que tout ceci appartient au passé et que pour ouvrir une nouvelle page du socialisme, eu égard à ses idées et à sa candidature, l’heure est venu pour Arnaud Montebourg !
    C’est justice puisque c’est lui qui est à l’origine des primaires sinon DSK ou Aubry ce serait autoproclamé candidat sans demander l’avis aux électeurs !
    Oui vraiment il s’agit de donner la chance au socialisme français de sortir de ses vieilles manigances et de redevenir cohérent et crédible dans son jeu d’alliance à gauche !
    Ce Montebourg c’est une aubaine historique : je suis donc étonné que ça ne fasse pas davantage de bruit !

  26. L’ironie en guise de parole,
    la parole creuse en guise de sens
    ce président n’a rien à dire.

  27. Et puis Ségolène a échoué dans sa stratégie d’union sociale démocrate avec Bayrou(qui fonctionne dans sa région) et a donc usé de cette cartouche politiquement donc j’estime etre en droit cette fois ci de ne plus faire confiance à cette alliance contre-nature pour revenir aux fondamentaux DES LORS qu’un candidat propose un retour au vrai socialisme (union de la gauche et écolo plus crédible)!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 Août, 2011

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Un nouveau Gallimard »

« Un nouveau Gallimard »

Il est midi. Il est allongé de tout son long. Conscient. Mais incapable de se relever. La quarantaine. Nous sommes dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale  : devant la Banque de France, au coin de la rue de Sèvres et du boulevard Raspail. Je me suis...

Une journée ratée

Une journée ratée

Ce matin, au Parc de Saint-Cloud, mon chien et moi, nous avons croisé une bonne sœur qui faisait de la marche nordique. Je n'avais pas mon appareil photo. Je refuse de prendre des photos avec mon smartphone. À quoi tient la réussite ou l'échec d'une journée ? Tout ça...