Running Gag

Sécurité ? Terrain miné !

Je ne suis pas certain…

(…)

En visite surprise à Marseille, Martine Aubry a donc déclaré : “Je serai la présidente de la sécurité pour tous les français” …

 

 

Je vais vous dire la vérité, cette déclaration ne m’emballe pas.

Pas du tout.

Non pas que je ne crois pas Martine Aubry sincère et déterminée, comme en atteste son emploi du futur (“je serai”).

Non ma réserve est personnelle.

J’en ai par dessus la tête – et le reste – qu’à chaque présidentielle les candidats me parlent d’abord de sécurité.

Oui, je sais, vous allez me dire que je ne connais pas l’insécurité, la précarité et tous ces trucs infâmes qui finissent pour la plupart en “té”…

Ok ok, c’est vrai, je l’admets aisément, je suis un super privilégié (ça ça finit en “ié”…)

Il n’empêche…

Je pense que ce terrain – celui de la sécurité – est miné et que la stratégie, en forme de running gag, qui a consisté à courir devant ou derrière les ministres de l’Intérieur et les présidents de la République s’est avérée perdante depuis 1995 ; et tout particulièrement, bien sûr, en 2002 et en 2007.

Alors je sais que vous allez me répondre que la gauche doit se montrer crédible sur le sujet et que la politique menée par Nicolas Sarkozy n’a pas réussi.

Et que donc il faut le marteler pour convaincre les électeurs.

Je connais le refrain.

Il n’empêche que je pense qu’à chaque fois qu’un candidat de gauche “la ramène” sur le sujet, il ou elle se “ramasse”.

Comme si cet enjeu finissait toujours par retomber dans l’escarcelle du camp d’en face.

Presque na-tu-re-lle-ment.

Faites en ce que vous voulez…

Be Sociable, Share!

    , , ,

    RÉCLAMATIONS (48)

    > Déposer une réclamation
    • frida dit :

      Miné ? c’est de la dynamite ! attention danger. Difficile de se risquer sur ce terrain, surtout à Marseille. Donc aujourd’hui, il y avait deux “bonnes mères” près du Vieux-Port !

    • Homer dit :

      Sécurité et pouvoir d’achat: bla bla.
      Si déjà, on parlait emploi? Finalement, c’est la base de toute économie saine…

    • non journaliste dit :

      Faut dire aussi que même quand ils ne la ramènent pas sur le sujet, ils se ramassent également…

    • martingrall dit :

      Oui, mais. Quelle sécurité! sécurité des français à l’hôpital assurés des meilleurs soins quelque soit son origine, Sécurité d’un enseignement accompli et achevé non réservé aux écoles confessionnelle. Sécurité d’un emploi normalement rétribué, sécurité d’une pension non modulable vers le pente inférieure, selon les désidératas des agences de notation, sécurité des français …. il y a beaucoup de sécurités à assurées. Et en cela Martine Aubry est dans son rôle, de chef de la nation qui doit et la justice et la sécurité. Ce qu’ignore not p’tit nicolas le patron de l’externationalisation.

    • Malbrouck dit :

      Assez d’accord avec le fond de ce billet ! Je crains que ce soit une Martine Aubry sans doute affolée par les sondages qui a cru bon reprendre le sempiternel thème de la sécurité à son compte ! C’est un signal qui confirme que cette femme pourtant très respectable est complètement à coté de la plaque, dans une autre époque etc…Moi même obsédé par le FN je ne parle même plus d’insécurité car ma qualité de citoyen de base m’oblige à porter intérêt au réel, à la question économique liée au projet de société dans un monde en crise ! Même la Le Pen c’est là dessus qu’il s’agira de la battre cette fois ci (et ça sera pas du gâteau avec cette histoire d’euro)! Le fond de ma pensée c’est que cette femme de culture ne s’était pas préparée à y aller et dès lors qu’elle a lié sa candidature à celle de DSK (et à son sort invraisemblable) c’était déjà mal barré ! L’époque Jospin c’est terminé, les gens veulent voir du “neuf” : faut il encore que ses femmes et hommes d’expérience, utiles au pays, finissent par s’en rendre compte ! C’est là où je sens que l’altermondialisme est arrivé à maturité : ça ringardise de fait tout ce beau monde ! Déplacez vous au moins à Bruxelles le 17 Septembre pour entendre ce qu’ont à dire les indignés ! Eux ils marchent d’un bon pas toujours est il ! ;-)

    • martingrall dit :

      sécurités à assurer,….. S … la ….

      Il FAUT virer sarkozy, pas la droite, sarkozy!

    • little big horn dit :

      La sécurité est un piège pour la gauche,qu’elle en parle ou pas,cela se retourne contre elle.La question réelle est:les français vont-ils enfin se rendre compte que le bilan de la droite est désastreux dans ce domaine,qu’il n’y a que des effets d’annonce et des coups de menton?Si oui,la sécurité sera un enjeu comme un autre et ne reviendra pas systématiquement sur le tapis!

    • Saraconor dit :

      Je dirais même + que si j’en avais, ils me les casseraient avec leur sécurité. Nous sommes dans un pays sûr, les ministres n’ont qu’à faire leur boulot correctement au lieu d’agiter des chiffons puants pour faire oublier qu’ils sont incapables de faire leur job. Nous avons une police et une gendarmerie tout à fait capables et bien formées. La police est aux ordres du gouvernement et les quartiers difficiles attendent toujours (depuis 20 ans) qu’on respecte les promesses …Police de proximité, pas de police de proximité, si t’avance et qu’tu recule…ouais en 1er VIRER SARKO !

    • iban dit :

      La sécurité ne sera sujet des présidentielles qu’en fonction de l’actualité “faits divers” du moment et selon la couverture médiatique.Cela sera un sujet a variables multiples et surtout facilement manipulable par quelques tireurs de ficelles.Le ps se fait avoir sur le sujet depuis 95!
      Donc émeutes en banlieue ou fait divers avec étranger,+fn
      agression de retraité,meurtre par psy,evasion de prison…,+ump
      pour le ps j’ai beau chercher,je trouve pas!

    • Malbrouck dit :

      Même avec 36 papy Voise je sens que ce coup ci l’ambiance sera ailleurs : dans les porte-monnaie ! ;-)

    • Albatros dit :

      Le jour ou l’on pourra parler normalement, logiquement, simplement aux électeurs…il n’y aura sans doute plus besoin de président…

    • Sophia Ammad dit :

      “je ne connais pas l’insécurité, la précarité et tous ces trucs infâmes qui finissent pour la plupart en “té”

      Moi je connais et en plus je connais Marseille bien mieux que MA, Edmonde et bien d’autres lui confirmeront. Celui ou celle qui parle et ressasse le mot sécurité n’a aucun autre argument à donner aux citoyens pour justifier la situation. C’est le terme facile qui a pourtant des conséquences. Si Aubry ou Sarkozy veulent aller sur ce terrain alors qu’ils sachent que la France a déjà des comptes à rendre en la matière devant la cour internationale de justice, exactement comme Khadafi ou Assad, Benali, Moubarak et même Bouteflika. Il faudrait que tous arrêtent de faire les autruches et regarde la réalité en face. Nul part dans le monde la répression n’a fonctionné, elle n’a amené que conflits, attentats ou guerres, est ce qu’ils veulent pour la France ?

    • Sophia Ammad dit :

      “Ok ok, c’est vrai, je l’admets aisément, je suis un super privilégié (ça ça finit en “ié”…)”

      Je connais aussi, c’est qui me permet de faire la part des choses…..

    • chassespleen65 dit :

      Martine Aubry ne va pas s’attarder sur ce sujet .Elle montre qu’elle prend en compte ce droit et ce, sur l’ensemble du territoire …Elle parle de droit et de principe fondamental. Elle ne se place pas sur le terrain du sensationnel. Pas de cristallisation sur un endroit plutôt qu’un autre .
      Et là , c’est un point partout.
      Cela lui permettra de mieux mettre en avant les autres droits sociaux intégrés dans un projet globlal .

    • Andre_Ar dit :

      Bon, ça c’est fait ! Espérons que maintenant, elle va parler des vraies solutions aux vrais problèmes…

    • Zgur_ dit :

      Une petite “règle d’or” pour taper sur les doigts des délinquants ?

      Arf !

      Zgur_

    • Dominique Godin dit :

      Je suis d’accord avec Guy.
      Ben ouais.

    • Patrice Guyot dit :

      La sécurité c’est pour réconforter les papys et les mamies qui ont les chocottes qu’on leur chourave leur porte-monnaie.

      Votez pour moi, je vous défendrai, vous n’aurez plus rien à craindre, même pas la mort : je me charge des maladies qui gênent : cancer, cardio-vasculaire, sida et autres petits désagrément j’en fais mon affaire !

      So funny !

      Au fait, ceux qui veulent voir les soixante photos que j’ai faites pendant le pique-nique d’@si… Il faut cliquer sur mon nom au dessus !

      Ou ici pour les handicapés de la souris :

      http://le-pg-express.xooit.fr/t1411-Tres-beau-troisieme-pique-nique-d-si.htm

      PG

    • En réalité quand on prends la phrase dans son ensemble le contenu est un peu different.
      Elle a déclare vouloir être la présidente de la sécurité de TOUS les français. Ce qui semble être une attaque a Sarko sur le fait que les attaques sur les personnes ont grimpe en flèche alors que c’est les attaques sur les biens qui ont ralenti.

      C’est donc bien une fibre “sociale” qu’elle a voulu implanté dans sa déclaration même si cela semble montrer un très mauvais usage des médias…

    • areuh dit :

      à en fin du dernier gouvernement jospin, le ministre vaillant de l’intérieur, avait rempli comme jamais les geôles de la république mais sans oser s’en vanter… bien mal acquis ,ne profite jamais.

    • Guy dit :

      Bah oui ludodelaherche pour TOUS les français. Comme je l’ai écrit… #boring

    • B4nafter dit :

      Je me demande encore et toujours comment les gens peuvent penser que la droite va résoudre leurs problèmes de sécurité. En effet, ce serait plutôt la gauche qui souhaiterait les voir sortir des débats, et donc les résoudre. La droite n’a aucun intérêt à ce qu’on se sente en sécurité, pour pouvoir ressortir le problème à la prochaine élection. Demander au croque mort de régler le problème de mortalité…

    • Malbrouck dit :

      Moi ce qui m’interpelle c’est que les statistiques INSEE viennent confirmer une catastrophe sociale et économique (pour l’année 2009 alors que seront les chiffres pour 2010 et 2011 ?)! http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1365

    • NK dit :

      Très naïvement, à propos de ces mots “infâmes qui finissent en té”..

      En parcourant un magazine*, j’ai découvert récemment que les notions de Liberté et d’Egalité seraient non seulement, comment dire, des antonymes ?

      Sot que je suis, il ne m’était jamais venu à l’esprit que dès qu’untel fait usage de sa liberté, le principe d’égalité risque d’être mis à mal. Et à contrario, que le souci d’égalité implique de rogner sur cette liberté individuelle susceptible de provoquer un quelconque déséquilibre (c’est fort mal dit mais on m’aura compris, tout comme on aura reconnu ici un certain clivage Gauche/Droite – d’ailleurs je suis sûr que tout le monde ici savait ça sauf moi, aussi j’insiste pas).

      Donc, sachant que ces deux termes composent pour deux tiers notre devise nationale, n’y aurait-il pas d’entrée comme un oxymore hypocrite, une profession de foi bipartiste, voire une couille dans le potage sur les frontons de nos bâtiments officiels ?

      Sachant aussi que nous sommes tous attachés à ces deux valeurs, mais pas d’accord sur l’hypothèse d’un dosage réalisé tant bien que mal en dépit de la contradiction, le corrigeant même parfois dans notre petit coin, en notre fors intérieur, selon l’occasion ou l’humeur, est-ce pour cela, donc, qu’a été ajoutée cette notion de “fraternité” qui fait de notre devise la plus ironique, la plus culottée, la plus drôle du monde, non seulement au vu de l’Histoire, mais sur le plan philosophique?

      Questionnement gonflant, naïf, mal exprimé, pollueur de forum, tout ce qu’on voudra et avec raison – j’encaisserai sans broncher le cas échéant !

      … mais c’était dans le cadre de ces “trucs infâmes qui finissent en té”.

      Je ferme ici la parenthèse,
      car je réalise à quel point il est inconvenant d’entrer dans une épicerie pour y apporter sa vieille tranche de pâté.

      Mi scusi… :]

      * Concernant la lecture mentionnée, il s’agissait de la belle série de huit articles d’Elie Barnavi sur les Utopies, parus chaque semaine dans le supplément “été” de Marianne (on va dire que j’ai enchaîné les attentes chez le coiffeur/médecin/gynéco de ma soeur/etc.)

    • NK dit :

      coquille : “non seulement” (deuxième paragraphe)

      maintenant je vais voir le lien proposé par Malbrouck

    • Malbrouck dit :

      Et je ne me fais aucune illusion sur la manière dont on pourra traiter plus ou moins rapidement les problèmes : droite ou gauche personne n’a jamais été capable de démontrer une juste gouvernance !

      Deux choix s’offrent au peuple : une révolution avec tous ses aspects chaotiques ou alors la prise en otage de ce fameux Montebourg (dont on chuchote qu’il se préparerait plutôt pour 2017 ou que sais je) !
      Oui une prise d’otage c’est à dire l’utilisation citoyenne de cet individu, de ce citoyen pour mener à bien un putsch tout à fait démocratique au sein du PS !
      Alors bien sur là encore je n’ai AUCUNE illusion à propos de la primaire et son issue annoncée !

      Ce qui m’amuse c’est d’avoir à démontrer jusqu’à quel degré de sottise nous participons à la parodie démocratique ! Ce qui m’amuse c’est de passer mon temps à démasquer les fourbes finis qui se cachent derrière un anti-sarkozysme de façade ! Passionnant croyez moi !

      Bref pour rester vulgaire les français ou au moins le peuple de gauche a les moyens démocratiques, institutionnels de niquer le PS par la prise d’otage de ce brave Montebourg qu’il sera plus facile de conduire chez un Mélenchon pour mener à bien une forme de révolution citoyenne toujours moins violente que dans la rue ! Ces deux là ne feront AUCUN miracle mais on aura au moins écarté, éliminé, liquidé BIEN DU MONDE au passage ! Ce serait déjà énoooooooooooorme lorsque je songe que seul le destin nous a évité un DSK ! Vous m’agacez chers citoyens !

      Ras le bol de l’imbécilité collective !
      Et alors quand on ose voir dans mon soutien à ce Montebourg je ne sais quelle adoration fanatique je pète un câble ! Je suis un ovni sans affect !!

      C’est un monde quand même cette démocratie à la con non ?

    • Malbrouck dit :

      Et puis alors le Frédéric Lefebvre lui c’est le bouquet ! Il rêve d’un vieillissement de la France à l’allemande là où la seule richesse de la france (pour l’Europe) c’est sa natalité !
      Ce qui m’enrage c’est qu’on peut les dégager tous par les urnes, de manière pacifique et même ça on n’en est même pas capables !

    • Malbrouck dit :

      Oui à l’indignation si c’est à la mode ! Parfait : mais dans ce cas merci d’avoir l’indignation cohérente SVP ! M’indigner pour m’indigner ça n’a aucun intérêt !

      J’observe que nous avons les outils et nous ne les utilisons pas à bon escient (une primaire : un possible putsch offert par le PS , un Montebourg : l’otage idéal) Il leur faut quoi d’autre à mes indignés à la noix ? Je mets donc en doute l’indignation non pas parce que je n’accepterais pas qu’elle soit ÉVENTUELLEMENT minoritaire, je la mets en doute dans son incapacité à etre COHÉRENTE ! C’est parce qu’elle est incohérente qu’elle restera minoritaire et au service de Sarkozy ! Oui parfaitement !

      Point trait terminé circulez y a rien à voir ! ;-)

    • Grenouille dit :

      Moi je suis content que le sujet soit abordé par la gauche. Je vis depuis récemment dans un centre ville beaucoup moins bien famé que je ne l’imaginais et me surprends à tenir parfois des propos d’un style que croyais réservé aux godillots.

      Il y a donc lieu d’aborder le sujet puisque c’est une préoccupation réelle et quotidienne. La manière de le traiter reste à voir. Impossible d’évoquer les devoirs sans évoquer les droits. 10 ans de sarkozysme ont écorné dangereusement les seconds. Réaffirmer les premiers efficacement implique un discours clair sur les obligations de chacun, à commencer par celles du judiciaire et de l’éducatif, qui ont failli pour de multiples raisons, politiques, idéologiques, financières.

      Bien d’accord avec Guy sur le risque de plantage. Et quant on “réaffirme la sécurité comme un droit fondamental” on en reste au grands coups de menton. C’est inopérant sur le terrain, c’est tactiquement inefficace car l’adversaire a aussi un menton, c’est stratégiquement contreproductif parce qu’immature.

      Té, j’aimerais bien qu’on nous parle comme à des adultes intelligents. Raté ce coup là, Martine.

      Malbrouk, en attendant Montebourg, Méluche pourra nous faire patienter.

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      @ NK

      Il me semble que vous faites erreur car d’une part, il n’y a aucunement contradiction entre le principe d’égalité et celui de liberté ; et d’autre part, cette “antimonie” égalité / liberté ne recoupe pas le clivage gauche / droite. Ce sont des clichés relayés depuis très longtemps par la pensée de droite.

      Le clivage gauche / droite si vous en voulez un, il est dans le fait, ou non, de présenter ces deux principes comme antinomiques. Le faire, c’est à mon sens perpétuer une vision réactionnaire du monde.

      Pour le dire brièvement, s’il n’y a pas contradiction, c’est qu’il y a antériorité. Car ce n’est que dans la mesure où l’égalité est garantie entre les hommes que leur liberté à chacun est possible. En d’autres termes, je ne suis pas entièrement libre tant que l’inégalité persiste entre les hommes. Et dire cela, c’est être de gauche.

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      “antinomie” (zut, je deviens dyslexique…)

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      Déjà que je me vais me faire traiter de communiste… ;-)

    • Malbrouck dit :

      Grenouille,

      Méluche ne fera patienter strictement personne et ta réflexion a au moins l’intérêt de démontrer l’absurdité du système démocratique (une salle d’attente) ;-)

      L’insécurité c’est surtout le fruit d’une fabrication industrielle de paumés sans aucun bagage, sans savoir, sans culture sauf celle de rêver l’hyper-consommation sans un sou en poche ! Alors forcément on sait ce que ça donne ! Sauf que ça fait 40 ans que ça dure !

      Dans un Etat de Droit je ne reconnais QUE le Droit ! Je ne reconnais aucun devoir au contenu occulte !

      Dans notre droit commun l’ensemble des devoirs y sont énoncés expressément pour la simple et unique raison que le droit n’est fait que pour décliner l’ensemble des devoirs formellement institués !

      Opposer droits et devoirs c’est rentrer dans un langage de droite occulte et illégal !

      Pas de devoir qui tienne sans le DROIT !

      L’escroquerie intellectuelle de la droite libérale maudite a piétiné le droit en agitant de manière subliminale et éhontée qu’un droit serait synonyme d’un acquis en quelque sorte (un droit à l’aide sociale ???)

      Quelle infamie ! L’idée courte : “ils ont des droits beinh il faut aussi qu’ils aient des devoirs” ! C’est grave car ça remet en cause LE DROIT y compris lorsqu’il prévoit amendes, peines et sanctions !!!

    • Malbrouck dit :

      Je ne connais pas encore d’université qui vous délivre une maitrise ou un DEA en devoirs ! Dans une église, une synagogue ou une mosquée ils ne s’y hasardent pas non plus ! On se moque de vous tout simplement !!! Détricotez le verbiage de droite bon sang !

    • Grenouille dit :

      Malbrouk,

      Si Montebourg se repositionne pour 2017, vous devrez bien patienter. Pour ma part, l’option Méluche ne cesse de gagner en crédit. Pour l’instant, j’ai l’impression que nous sommes tous deux en salle d’attente à regarder les murs lézarder.

      Vous aurez remarqué que je n’oppose pas, je complémente le concept de “droit à la sécurité” (qui n’est qu’un outil médiatique et non le Droit) par les devoirs des institutions républicaines. Ces devoirs, ou missions (régaliennes) ne s’opposent en rien au Droit, qui j’en suis bien d’accord, a sévèrement souffert de 10 ans de “droite libérale maudite”, affaiblissant l’ensemble de l’édifice républicain.

      Si l’insécurité est le résultat d’un long processus, sa résolution passe par un processus également long, mais sa gestion immédiate sur le terrain est inévitable et le sujet doit être traité de manière complète. Pas avec des coups de menton.

    • Grenouille dit :

      Malbrouk, J’ai l’impression que la proximité des termes droits & devoirs vous a fait me prendre pour un autre ;)

    • nomad.soul dit :

      Je ne m’étonne plus, qu’au nom de cette fameuse “sécurité”, qu’un député de droite veuille qu’Hadopi contrôle les réseaux sociaux !

      La “sécurité” selon la France, en Libye, quand Kadhafi, grand démocrate, était leur copain :

      “Libye : une filiale de Bull aidait Kadhafi à espionner les opposants, selon le Wall Street Journal”
      http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/libye-une-filiale-de-bull-aidait-kadhafi-a-espionner-les-opposants-selon-le-wall-street-journal_1025173.html

      “La Libye sur écoute française”
      http://owni.fr/2011/06/10/la-libye-sur-ecoute-francaise/

    • NK dit :

      Merci F.P.L.L :]

      Je n’avançais rien et suis très heureux que quelqu’un (et vous, en plus !) ait comblé mes espérances en chopant la balle au bond pour m’apporter du grain à moudre sur ce point titillant pour un ignare tel que moi. Votre réponse m’est précieuse, une nouvelle fois (car je n’ai pas oublié la Haine et son confluent la Trouille, ça m’a marqué !), et bien que vos précisions soient assez définitives, le débat en moi n’est pas clos et va progresser grâce à vous.

    • Malbrouck dit :

      Grenouille

      J’ai bien compris depuis où tu me parles ;-) J’ai simplement rebondi pour l’intérêt du débat car tu n’es pas sans savoir que la gauche reprend volontiers cette opposition entre droits et devoirs : c’est rentré dans la pensée unique mine de rien !
      Alors oui on attend Godot, il est drolement long ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      Tres intéressant l’échange NK vs FPLL ;-)

    • François-Paul Léotard-Léautaud, parfois péremptoire dit :

      @ NK

      Au contraire c’est à moi de vous remercier, ça m’a rappelé des discussions amusantes lors de déjeuners familiaux… du genre toute la famille RPR vs. le petit dernier gauchiste ;-)

    • NK dit :

      J’imagine ces déjeuners familiaux, F.P.L.L, bien qu’issu d’une famille pour laquelle le mot “Droite” est un gros mot, on s’y étrippait autant qu’ailleurs !
      Je me sens d’ailleurs moi-même de Gauche, non pas idéologiquement parlant (car l’idéologie, c’est quand on a la réponse avant de connaître la question, selon Althusser, je crois…), mais plutôt par “capillarité” (on va dire ça, faute de mieux, l’expression est rigolote), vis-à-vis de certaines personnes intéressantes et enclines au dialogue qui s’en réclament depuis longtemps, sous ce nom ou sous un autre !
      Donc, je voulais balancer ça en l’air pour voir ce qui retomberait -ou pas-, car l’idée me chiffonnait ! Et en deux secondes, tac, vous m’avez aidé.
      Comme quoi, les forums, c’est comme les palaces de Ribes et Topor, “on les aime AUSSI pour ça !”

      Echange Malbrouck vs Grenouille très intéressant itou ;-)

    • poisson dit :

      NK a raison. Mais cette devise n’est pas tombé du ciel et a déjà été décortiquée. Pas de souvenirs de où je l’ai lu, mais quelqu’un a réglé son compte à cette histoire de liberté qui est incompatible avec l’égalité, en remarquant avec justesse que c’est le mot “fraternité” qui lie la sauce de ces deux composants autant non miscibles que l’huile et le vinaigre. De vague mémoire, un texte de Badinter?

    • NK dit :

      C’est vrai que j’aurais pu me renseigner un peu avant…
      Merci !

    • charles dit :

      Dixit JNB, sur @owni : J’ai rarement un article aussi vide… Guy Birenbaum n’est pas d’accord avec Martine Aubry : c’est de l’info de premier choix.

      Ok la gauche s’est égarée sur l’insécurité et c’est un sujet où elle est en difficulté. Rien de bien nouveau.

      Quand on est influent (qui se finit en -ent!), on peut se permettre d’écrire des billets dépourvus d’analyse.

    • Malecki dit :

      SE CU RI TE
      MA RINE LE PEN

      C’est bon, ça marche

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis