Secoué

Jean-Louis Borloo, prochainement dans “la lessiveuse”…

C’est une expression que j’aime bien…

(…)

“Passer à la lessiveuse”…

Une manière de prévenir qu’un gars va être sacrément secoué.

Du coup, ce matin quand j’ai lu ça dans Les Échos, dans la bouche d’un “proche de Nicolas Sarkozy” (ah, cet anonymat des sources…), à propos de Jean-Louis Borloo, je me suis demandé ce que ça signifie à son propos…

Comment comptent-ils le “passer à la lessiveuse”, Borloo, les porte-flingues de l’Élysée ?

En lui préparant des “petites surprises” comme à Dominique Srauss-Kahn ou à Martine Aubry ?

Et est-ce que ça pourrait éventuellement le faire renoncer ?

À suivre.

S’il y va…

Be Sociable, Share!

    , , ,

    RÉCLAMATIONS (36)

    > Déposer une réclamation
    • phil dit :

      Ferry, et maintenant Borloo.
      Faut dire aux mecs à cheveux longs qu’il y a d’autres façons de se faire un shampoing…
      http://guybirenbaum.com/20110601/luc-ferry-et-lancien-ministre-qui-sest-fait-poisser-a-marrakech/

    • coucou dit :

      étonnant votre phrase: “En lui préparant des “petites surprises” comme à Dominique Srauss-Kahn ”

      vous évoquez quoi exactement?

    • ASD27 dit :

      La lessiveuse,c’est ce qui sert à laver le linge sale en famille , non ?
      Et après on en sort blanc comme neige (plusieurs options de sortie possibles :)

    • Albatros dit :

      Mère Denis…

      Ce monde politique n’a jamais autant, de mémoire, atteint un niveau aussi crasse, aussi ordurier, paradoxe, pour salir une personne,…ils parlent de lessiveuse…

      Jamais le vocabulaire, les mots comme les valeurs n’auront été depuis quelques années aussi déplacés, insensés…obscènes.

      Appel de la Mère Denis
      http://www.youtube.com/watch?v=toGcuX_DlN4&feature=related

    • martingrall dit :

      On ne dit pas lessiveuse pour Jean-Louis de Valois, mais centrifugeuse. Toutes les forces amènent au centre, forces contrebalancées par la sarkopète, tous évacués par le bord. Les sarkopètes bien sur, rama de la rade, fadéla manara,…….Ben c’est lui qui devra mettre le savon noir sur la plage.

    • pikpik dit :

      bah , Borloo, Sarkozy quelle différence ? Il a dit amen a tout y compris le débat sur l’identité nationale et le discours de Grenoble (il comptait encore devenir 1er ministre à ce moment là).

      les vrais lessivés après 5 ans a supporter ces arrivistes c’est nous !

    • corto74 dit :

      Peut-on savoir quelles petites surprises les porte-flingues de l’Elysée auraient réservé à DSK et à Martine ? ( argumentations et preuves à l’appui, bien évidemment)

    • nomad.soul dit :

      @corto74

      Sur DSK, écoutez Fabrice Lhomme.

      http://www.dailymotion.com/video/xktj8m_des-affaires-sur-la-vie-privee-de-dsk-etaient-pretes-a-sortir-gerard-davet-fabrice-lhomme_news

      Et puis, remontez un peu le temps, en lisant ce post de BRP de février 2011 :

      http://www.lepost.fr/article/2011/02/10/2401473_2012-le-plan-anti-dsk-de-sarkozy.html

      “Quelles “affaires” ? Si personne n’a aucune preuve formelle, ce seraient des rumeurs sur sa vie privée, comme l’avait laissé clairement entendre Frédéric Lefebvre. “DSK ne tiendrait pas une semaine. On a des photos, elles existent! On les fera circuler, ça ne plaira pas aux Français!”, avait-il confié en 2006 aux auteurs du livre “Holdups, arnaques et trahisons” (Editions du Moment). Le porte-parole de l’UMP avait démenti avoir évoqué l’existence de ces photos. Mais un des auteurs du livre avait maintenu que Lefebvre avait bien prononcé cette phrase…”

      Mais, vous pouvez toujours jouer sur le fait qu’il n’y ait pas de preuves, cela n’empêche pas de s’interroger, comme le font d’ailleurs les avocats américains de DSK sur l’affaire du Sofitel et ses zones d’ombres (le tweet du militant UMP par exemple).

      Borloo, vu ses liens avec Tapie autrefois, ça ne doit pas être difficile de trouver la faille, non ?! Ca ou autre chose, on verra, mais ces officines et ces méthodes de barbouzes sont abjectes en démocratie.

    • Tirésias dit :

      Vivement la Lessiveuse de 2012 … Rêvons… j’attends de voir sa tête réduite façon Jivaro à la sortie ;-)
      Mais il faudra compléter par un coup de Karcher pour finir le boulot et se débarrasser des coupe-jarrets de Sarko, le cabinet noir qui accomplit ses basses œuvres !

    • pikpik dit :

      il y a bien une grosse tâche sur le Tapie qu’il faudrait aussi passer à la lessiveuse puis bien essorer pour récupérer tout le liquide

      Car nul ne pouvait deviner que le Juppé serait séché aux législatives 2007 et donc que Borloo serait muté si tôt pour laisser la place fumante à la Marquise paysanne

    • Dominique Godin dit :

      Je ne crois pas qu’il ira. Sarkozy ne veut pas 36 000 rabatteurs pour le premier tour. Trop dangereux. C’est Bayrou, à mon avis, qui va jouer ce rôle avec l’étiquette centriste. Borloo, après avoir été l’un des ministres les plus importants du gouvernement le plus anti-social depuis la Libération, ne peut pas jouer ce rôle. Il va donc rentrer au bercail. Il n’a rien à y gagner.

    • iban dit :

      mais ou avez vous vu que Bayrou sera le rabatteur de Sarkozy?

    • martingrall dit :

      @ iban, si François Bayrou n’avait fait bande à part, Ségolène Royal devenait présidente. Et les modem’s devenaient incontournables avec 10-15% de députés, et quelques ministres. Marcher sur l’eau on n’ose même plus en lire la légende.
      Il ne faut pas oublier non plus que François Bayrou est de la droite classique.

    • pikpik dit :

      Martingrall : “si … Ségolène Royal devenait présidente.”

      je crois plutot que la défaite de SR est dans l’ordre la faute de son camp, des électeurs, avant d’être celle de Bayrou.

      ça n’est surement pas la faute de SR qui est une personne parfaite :-)

    • borneo dit :

      Ah Oui quand même vous êtes en Accor avec la théorie du complot concernant DSK

    • iban dit :

      Allons donc!
      Droite classique?.Droite peut-être mais classique là,c’est pas marcher sur l’eau c’est juste apprendre à nager;aussi efficace et plus discret.
      Vous faites peu cas de + 150 ans de radicalisme de l’histoire française mais il est vrai que le message politique devient de plus en plus complexe depuis que Moquet etJaures sont cités par la Droite et que les socialistes se rangent au libéralisme et privatisent des services publics

    • Malbrouck dit :

      Iban,
      Bayrou n’est pas un radical : il est le “fils” de Giscard et de l’UDF (la droite classique, sociale démocrate et chrétienne) et il a voulu faire du neuf avec son modem en se prenant carrément pour un nouvel Henri IV ! Il s’est persuadé d’avoir un destin national un peu comme la Ségolène ! Alors bien sur mieux vaut y croire quand on se présente certes mais sur quelle base démocratique ?
      Pour moi c’est le plus toqué du lot ! Désolé ;-)

    • Malbrouck dit :

      Et à l’évidence Borloo veut y aller et Sarkozy ne s’attendait pas à cette revanche aussi rapide ! On oublie comment le Borloo a été éconduit alors qu’il était fin près à aller à Matignon (la facture du coiffeur lui sera resté en travers de la gorge) !
      Alors il y a deux écoles : celle qui dit que la droite doit etre plurielle pour gagner et l’autre école qui a parfaitement compris qu’avec un FN aussi redoutable sans resserrer les rangs c’est mort !
      Borloo veut peut etre en découdre avec Sarko, le faire perdre, se positionner pour 2017 et en effet il va payer cher forcément !
      Disons que Borloo fait œuvre républicaine ce qui m’amène à insister sur le profil du candidat vainqueur des primaires PS : un Borloo rajouté à un Bayrou voire à un De Villepin ça porte un coup fatal non seulement à Sarkozy mais un candidat PS trop social démocrate !

      D’ici qu’on ait un second tour Le Pen/Mélenchon y a pas loin ;-)

    • Malbrouck dit :

      C’est pas si absurde si les candidats se neutralisent les uns les autres jusqu’à laisser les moyens aux extrêmes d’être paradoxalement les plus mobilisés sur leur propre socle ! Alors oui à une voix près l’un peut passer devant l’autre comme pour rire !
      Bref personne ne peut objectivement dire quels seront les deux premiers ! Surtout ce coup ci !
      Ce serait presque “justice” que ce soit les deux extrêmes d’ailleurs : il y aurait là une logique historique en fin de compte !

    • Malbrouck dit :

      La primaire PS va déterminer toute la suite et comme d’habitude le citoyen lambda n’en a rien à cirer de la primaire ! C’est un monde quand même ce binz !
      Vous allez voir les suites de cette primaire !
      Si c’est pas Ségolène les supporters (très remontés) de cette dernière iront grossir le score de Marine !
      Si c’est pas Montebourg, c’est tout bénéf pour l’ami Mélenchon !
      Bref c’est pas si rose que ça en a l’air ce PS !
      C’est quitte ou double cette primaire !

    • Malbrouck dit :

      Conclusion un ticket Montebourg/Royal serait la formule idéale ! Des idées et beaucoup de rêves ;-)

    • Malecki dit :

      Oh oh, je vois les sectateurs du complotisme mondial (merde, je sais pas rayer les lettres, et j’ai surtout pas envie de chercher, et j’ai aucun copain pour m’apprendre, oui je sais je suis seul) FRANÇAIS, voulais-je écrire.
      Mais comment font-ils 6+6+2,5? Car, avec + 24, ça fait + qu’Hollande avec Poutou, et Melenchon (mais son caractère fait que…) et je ne compte ni Nihous ni ni, je cherche, c’est comment son nom au Chevenement de droite?
      Et y’a la marine! On sait plus très bien si la France est à gauche ou antisémite en fait? Va falloir demander aux anglais si l’histoire du christ et des Mérovingiens est réelle? (mais peut-être que c’est les 2, va savoir?) Christ, avec le C majuscule, c’est chiant les claviers virtuels. Et puis c’est chiant d’écrire, surtout des conneries.

    • Malbrouck dit :

      C’est Dupont Aignant le Chevènement de droite ? ;-)
      C’est vrai que ça fait du monde au balcon mine de rien !
      Alors si on y rajoute Nihouls ou encore le très célèbre Cheminade il faudra alors faire appel à un ordinateur de la NASA pour les départager ;-)
      Quel cinéma bon sang !

    • iban dit :

      je suis pas un idolâtre du chrétien-démocrate Bayrou mais il préside un mouvement centriste ou le courant radical est fortement présent comme dans l’UDF(qui n’a jamais été la droite classique)Radical valoisien qui sont les héritiers,n’en déplaise,des rad-soc de la 3ieme république.
      Borloo a un gros défaut pour moi,il fait partie de la stratégie Sarkozy.et je ne voit pas le danger de 2 votes centristes à 7%.Alors qu’un centriste a 14- 18% pourrait être fatal.
      Sarkozy doit faire entre 25 et 30% au premier tour.En dessous il peut se faire doubler soit par le FN soit au centre-droit.d’où l’intérêt pour lui de 2 candidats au centre.il ne faut pas oublier les 17% de bayrou en 2007.A part les encartés centristes il a rassemblé de nombreux “apolitiques”et “sans partis”.Bayrou ou un(e) autre risque de faire 18 a 20%. Tous ces citoyens qui se disent dans les sondages “ni de droite ni de gauche”
      Borloo est sans contexte un sous-marin Ump.

    • Patrice Guyot dit :

      Borloo or not Borloo telle est la question qui fait frémir le client de l’épicerie… Vous le voyez sortir chargé de son burlingue Eliséen et se prendre les pieds dans le tapis ?

      Pendant ce temps les scuds tombent dru sur le 12, rue Falguière… C’est par ici :

      http://le-pg-express.xooit.fr/t1417-Nous-allons-nous-amuser-un-peu.htm?q=#p13779

      Un régal pour les gourmets…

      PG

    • Malbrouck dit :

      Iban,

      Tu me sembles un peu trop généreux avec Sarkozy dans ton pronostic ;-) Pour Bayrou c’est pareil, il n’est pas dit qu’il réitère son coup de 2007 !
      Et puis les français sont plutôt fatigués et auront sans doute besoin de jouer la prudence, la valeur sure pour ne plus se faire piéger !
      Ceci dit on n’en sait rien car on n’a tout simplement pas tous les éléments en mains pour extrapoler, sans compter les circonstances politiques du moment (la sortie de la Grèce de l’euro, la notation de l’Italie et de la France, les paramètres sociaux etc…)
      Il n’est toutefois pas improbable que Sarkozy soit pour quelque chose à la possible candidature de Borloo d’autant que ce fut en effet une option pour les raisons que tu décris fort bien !
      Et puis tout dépend aussi des thèmes forts qui retiendront l’attention des français pour cette présidentielle particulièrement complexe à appréhender ! Je sens bien qu’avec l’aide du FN la question de l’euro (et de l’avenir de l’Europe) risque de devenir centrale et il est heureux qu’à gauche on ait Montebourg et Mélenchon pour peser à leur manière dans ce débat ! Si c’est Hollande ça se complique car lui ne pourra pas faire valoir son soutien au Non du référendum de 2005 alors qu’il fut porteur du oui !
      Une gauche cohérente peut contrecarrer l’ascension funeste du FN : c’est moins sur avec une gauche molle complice du système qu’elle aura bien du mal à dénoncer ! Tordre le cou au concept d’UMPS me parait donc fondamental d’où la nécessite d’un candidat qui fasse le poids idéologique !
      J’émets donc des doutes sur l’électorat “centriste” à propos duquel je n’ai pas d’éléments précis : je garde l’intuition que Bayrou a fait un bon score presque artificiel en raison d’un rejet presque “misogyne” à l’égard de Royal, en raison des déclarations de cette dernière sur les heures de travail des profs, grâce aussi à sa bonne campagne de l’homme providentiel (ça ne marche pas à tous les coups !) etc…Je me demande d’ailleurs jusqu’où ces fameux centristes n’étaient pas plutôt PS à la base ! Bref bien trop tôt pour faire des pronostics viables ! Tant de choses dépendront de la primaire PS (presque aussi importante politiquement que la présidentielle) !

    • frida dit :

      voir la couverture du Nouvel Observateur qui sort aujourd’hui, consacrée aux flingueurs. Flingue, lessiveuse, c’est plus “noble” que les traitements influgés aux ennemis de Kadhafi ou de ses voisins, mais c’est tout aussi immoral/

    • lovely dit :

      Bientôt des sujets brûlants avec des intervenants prestigieux pour disserter sur l’alcool à l’Elysée, l’alcool est-il soluble dans les plus hautes fonctions ? … On vit une époque formidable

    • Malbrouck dit :

      Et voilà que l’enseignement privé va se joindre au public pour la grève du 27 septembre ! Les choses sérieuses vont commencer mon Luc Chatel ! Lui il n’a pas une tête pour la lessiveuse mais pour l’essoreuse ;-)

    • Guy dit :

      Quand je parle de “surprises” pour DSK je ne parle évidemment pas du Sofitel mais d’autres joyeusetés qui lui étaient promises s’il était entré en campagne. Il suffit d’écouter Lhomme et Davet pour savoir ce que préparaient les équipes au pouvoir…

    • christophe clerjaud dit :

      Supernabot pulvérise Bioman !

      Suite à la déclaration suspecte de presque candidature à l’Élysée de l’ex-Colombo du gouvernement, Jean-Louis Borloo, Sarko décide d’organiser la riposte plus promptement que celle visant à anesthésier les marchés financiers. Comme le sait trop bien Kadahfi, le président ne dit jamais “ le processus de paix est enclenché“, mais plutôt je vais “lâcher une caisse“.
      Le rendez-vous est fixé à l’heure de l’apéro, 11h, au Disneyland hôtel.

      Sarko : « Comment va Bernard Minet ? »

      Borloo : « Je t’ai déjà dit de ne plus m’appeler comme ça ! Cela ne fait pas sérieux. »

      Sarko : « Parce que tu crois que c’est sérieux de vouloir se présenter contre moi ? »

      Borloo : « C’est le seul moyen que j’ai trouvé pour atterrir à Matignon. Je ne raterai pas deux fois le coche. »

      Sarko : « Ecoute moi Bioman, si tu crois qu’on peut me faire chanter comme ça, tu te fous le doigt dans le cul ! Les règles, c’est moi qui les fixe, capiche ??? »

      Borloo : « Tu ne m’aurais tout de même pas convié à cette petite partie fine au royaume de Bisounours si tu n’avais pas un peu les chocottes ??? N’est-ce pas mon petit gars ? »

      Sarko : « Tu commences à me saouler grave, toi ! Je vais te renvoyer faire le Grenelle de la circulation à Valenciennes, ça va te faire les pieds ! »

      Borloo : « Je suis sûr qu’on va trouver un terrain d’entente. »

      Sarko : « On va faire comme dans le milieu, on va régler ça aux boules ! Pour toi, le bouchon, c’est Matignon. T’as intérêt à bien viser, car je vais enfiler les carreaux et te noyer dans le pastis. »

      Borloo : « Ça me va ! Tu as beau être adroit comme un singe, je vais te mettre la tête dans le pâté ! Tu finiras par pointer aux ASSEDIC comme Domenech ! »

      Sarko : « On voit bien que tu as été l’avocat de Nanard ! Arrête un peu tes balivernes ! Et vas-y mollo sur la picole, tu vas nous casser un carreau. »

      La partie s’engage et Sarko creuse facilement la tombe de Borloo.
      Score final, 13-3.

      Sarko : « Du pipi de chat, voilà tout ! Comment veux-tu gouverner la France en tirant comme une bille ! Tu me fais vraiment de la peine. »

      Borloo : « Tu as été meilleur, c’est tout ! J’accepte ta supériorité avec fair-play. »

      Sarko : « Ben voyons, morveux ! c’est plutôt que t’as pas le choix ! »

      Borloo : « On ne peut pas faire la revanche au ping-pong. Si je gagne, je récupère le ministère des anciens combattants. »

      Sarko : « Tu vas surtout bien sagement rentrer chez toi et mâter en boucle “ Bienvenue chez les Ch’tis “, parce que c’est ce qui t’attend, andouille ! »

    • Pensez BiBi dit :

      Le JDD qu’on ne peut suspecter d’anti-sarkozysme a rapporté que des responsables de la Majorité avaient fait des «menaces sur les proches» de Jean-Louis Borloo. Ces «menaces sur ses proches» font partie des «trucs qui ont stupéfié [Jean-Louis Borloo]». Ce dernier n’a pas voulu en dire plus.
      Rappelons la grande frousse sarkozyste : ne pas arriver en tête au 1er tour (ou pire) à cause des 4 à 7% que pourrait récolter Borloo au Centre.

      Lire http://bit.ly/l4E4zF

      Faisons une petite pause et rappelons-nous cet autre silence et ces autres dénégations : celle de la greffière de la Juge Prévost-Desprez, celles des témoins qui – lessivés par les pressions – reviennent sur leurs déclarations…

    • 2514 dit :

      contrairement à votre (volontaire) fausse interprétation de la lessiveuse (expression hyper banalisée qui fait bien entendu référence à ce que subissent tous les candidats à la Présidentielle, voir aux primaires – cf déclarations de Bartolone, parmi tant d’autres), la partie du propos la plus intéressante est “au bord du toboggan sans en avoir envie”…
      mais c’est moins drôle à vendre, moins raccord avec les cabinets noirs…

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis