Topor

Pendu

C’est ennuyeux…

(…)

Je ne trouve rien qui m’amuse ou m’intéresse vraiment.

Il y a des jours comme ça.

Et comme je n’ai aucun goût pour le plagiat bien qu’il soit à la mode, je ne vais copier sur personne.

Alors, quand ce genre de langueur me saisit, je fouille dans mes archives.

Et j’essaie d’en sortir un petit trésor.

Qui aujourd’hui rime avec Topor…

 

Ce formidable dessin (quelle métaphore…) est tiré des Chefs d’oeuvre de l’humour noir, Anthologie Planète, 1970 (trouvé chez mon bouquiniste trouvillais, il y a quelques mois)

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (50)

    > Déposer une réclamation
    • Elisabeth T dit :

      Moi en ce moment c’est mon boulot de précaire dans l’Education Nationale qui me donne envie de me pendre.
      Il y a tant à dire sur les abus et irrégularités dont je/nous sommes victimes et une telle omerta…

    • caravelle dit :

      Les botanistes avertis reconnaîtront à coup sûr l’arbre-potence, il s’agit bien sûr d’un joli spécimen de fraisier, le renommé fraisier Ferrytus Professor Déblatoris Inoccuppatus.

    • laura dit :

      “Le silence est le meilleur avocat des morts” Jules Supervielle

    • BertranD dit :

      Topor ? J’adore !
      J’aurais ajouté un chat sur la branche… pour récupérer la langue…

    • Pensez BiBi dit :

      Ce sont les Vivants qui ont la langue bien pendue.
      Et les morts… eh bien, la Mort leur a coupé définitivement la parole.

    • Phildepalma dit :

      Un pan dû à la littérature ou plage il y a.

    • berrou laure anne dit :

      Chère Guy, je comprends ta panne:la rentrée me fait le même effet. Chère Elizabeth, en tant que journaliste, le sujet en question m’interesse beaucoup, et j’en ferais bien un doc. Pouvez-vous prendre contact avec moi sur laberrou@yahoo.fr

    • Tirésias dit :

      C’est un prêté pour un pendu ? ;-)

      « Repens-toi mon fils… repens-toi »

    • Albatros dit :

      Cioran disait qu’il pensait très souvent ( ou tous les jours j’sais plus très bien) au suicide, c’est cela qui lui aurait permis, de vivre jusqu’à 84 ans…

      Moi je me suis suicidé en état de légitime défense. GIONO
      Suicidez-vous jeune, vous profiterez de la mort. DESPROGES

    • Patrice Guyot dit :

      N’allez pas vous pendre ! Il y a tant de raisons de se réjouir (Guérini enfin en examen) ou de s’amuser en suivant (vous êtes de plus en plus nombreux à le faire) le feu d’artifice dont les fusées multicolores illuminent le ciel ici même :

      http://le-pg-express.xooit.fr/f50-Sous-forumLe-Retour-du-Journal-Express-de-PG-avec-son-Billet-d-Humeur-Maussade.htm

      Les Vidéos quotidiennes, les slogans publicitaires qui tuent, le retour annoncé des Unes du Figaro et tant d’autres choses amisantes et distrayantes !

      PG

    • Patrice Guyot dit :

      Ne vous amusez pas “d’amisantes”, ce n’est pas drôle et je suis, moi aussi, d’humeur massacrante !

      Scrogneugneu…

      PG

    • Saraconor dit :

      De tout coeur avec Elisabeth, je n’ai jamais vu l’Education Nationale dans un si piteux état.
      Aucun boulot ne doit donner envie de se pendre, surtout pas celui de Prof. C’est une catastrophe, pour notre jeunesse…

    • pikpik dit :

      Topor !

      (oui c’est tout)

    • Malbrouck dit :

      Chers profs, avant d’aller vous pendre, pouvez vous m’organiser une belle pagaille pour que je puisse voir mon Chatel éparpillé façon puzzle ! Merci d’avance ;-)
      Autant parfois je trouvais incongru certaines grèves autant cette fois ci elle sera drôlement justifiée ! Si au moins on pouvait sauver l’école de la république notre génération n’aura pas tout perdu ! Alors bien sur pas étonnant qu’une journaliste bien en phase avec la réalité ait bien compris la profondeur du message d’Élisabeth ! Quand je vous dis que le principe de réalité va s’imposer à nous c’est pas de la blague ! Courage, ténacité bon sang ! Non seulement je peux promettre à tout le monde qu’on en sortira de toutes nos galères mais qu’on en verra bien d’autres ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      J’adooooooore Topor ! L’absurde n’a rien d’absurde c’est ça le truc ! ;-)

    • Saraconor dit :

      Il y a qq bricoles qui seront durent à réparer, qu’allons-nous dire à tous ces élèves de province à qui on impose une langue, faute de profs d’anglais, oû ceux qu’on envoie par centaines dans des filiales improbables du merveilleux bac pro…L’école en elle-même se remettra vite, des qu’on arrêtera de la mépriser, mais les élèves, quel gâchis !
      Oui heureusement qu’il reste l’humour…

    • Saraconor dit :

      Pardon pour les fautes …fatigue

    • Dominique Godin dit :

      Et n’oubliez pas d’aller visiter le blog de Guyot. Il vous met de bonne humeur pour toute la journée.

    • Patrice Guyot dit :

      Merci Dominique, mon espionnage électronique m’a informé des commentaires surréalistes qui circulent sur Sans Entrave…

      Ici :

      http://sansentraves.heberg-forum.net/sutra93213_euro-2012.html?sid=83d13308496ccc33029da5d3d87ff73a

      C’est assez amusant !

      PG

    • Malbrouck dit :

      Saraconor

      Les fautes c’est pas grave si on n’est pas profs de français face à des élèves ;-) ce qui m’a fait rire c’est que tu aies confondu filiale avec filière ! On est tellement abruti par la culture libérale qu’on voit de la filiale partout ;-) Bien sur qu’il faut rigoler, deux fois plutôt qu’une !

    • Saraconor dit :

      C’est ça, … Ya un lobby quelconque, du grand capital, qui essaie de prendre le contrôle de mon cerveau…

    • michèle rumiz dit :

      je lis chaque jour ce blog et ….les reclamations:pas d’insultes,de l’humour,des idées……Guy,quels filtres miraculeux employez vous ???????

    • Elisabeth T dit :

      Saraconor et Malbrouck merci pour vos messages mais il y a malentendu.
      Je ne suis pas fontionnaire de l’Education Nationale mais bel et bien ce que l’on appelle une “précaire” (CDD, temps partiel) sous contrat de droit privé même si je travaille dans l’Education Nationale.

      Mais croyez-moi, notre situation est encore moins reluisante que celles des profs (qui osent se plaindre devant des gens comme moi, là ce ne sont plus des envies de suicide que ça donne…!) mais personne n’en parle nulle part. Nous sommes très nombreux en France, employés par l’Etat, dans des conditions honteuses et avec des manquements à la législation, et pourtant il y a un silence absolu sur notre situation…

    • Langellier dit :

      Et ben ça pour sûr, y’en a à qui on a envie qu’ils se coupent la langue et qu’ils ne causent plus.
      Histoire enfin de vivre la peinardise.
      On peut rêver, hein, c’est pas encore taxé, le rêve ?
      P.S. Quelqu’un a-t-il pensé à monter une Association de Défense des Poissons Blessés par le geste de Marine Le Pen et de ses euros jetés dans la Seine (fô croire qu’elle en a trop d’euros ?) Même pas “Fille de Scène”, même pas “Fille du Bord de Mer” J’en avais mis un “d” à Mer, comme quoi…

    • martingrall dit :

      Topor, je ne suis pas sur que ce soit de l’humour, mais la caricature d’une nation qui se suicide. L’homme s’étouffe de ses paroles rentrées. Alors nait la dictature des plagiats et ses déserts barbares. La france compte 7 millions d’auteurs, heureusement ça fait 7 millions de lecteurs incompressibles, et tous lorsqu’ils écrivent un groupe de mots, ou un seul, celui-ci ne représente qu’un point dans la voie lactée qui est l’environnement de l’auteur dans son mot transcrit. Il en est de même dans toute société humaine, les dictatures sèment les déserts, de la douzième nation sémites au nouvel ordre mondial, alors plus d’écoles bien sur, ça commence toujours par là, puis l’avidité du sable.

    • Albatros dit :

      Haut et court

      Lu à la une du Monde
      “En campagne, Eva Joly cherche à se donner une image plus “attachante” ”

      Éclairant, lumineux, profond, ce titre…j’imagine une accroche,
      “Eva Joly fait tout pour déplaire aux électeurs ”
      ça aurait de la gueule, ça inciterait plus à la lecture, cela ferait peur être même un scoop, imaginer une seconde, un candidat au poste suprême faire tout pour agacer le quidam…

      Bon je n’ai pas lu la suite, le contenu est dans l’annonce…vide.

      Encore un qui aurait du se couper….la plume.

    • Malbrouck dit :

      Élisabeth,

      Pour moi l’école c’est un tout et en effet tu as raison on parle peu ou moins de la situation du personnel non enseignant ! J’étais presque convaincu que tout le personnel dit TOS dépendait des départements et régions suite au transfert qui avait été annoncé il y a quelques années !
      Je crois comprendre dans ton message un manque de solidarité entre “corporations” et je souhaiterais savoir si le personnel administratif et de service se mettra également en grève ou pas ?

    • Malbrouck dit :

      On va demander à Sonny Wool le mouton devin de nous dire qui va gagner la primaire PS ;-) A une telle épreuve la bête risquerait d’y laisser sa peau !

    • Saraconor dit :

      J’ai qq moutons ici qui disent ” bèèè Montebourg” mais ils broutent des plantes bizarres :)

    • Malbrouck dit :

      ;-)

    • Albatros dit :

      très franchement quand je vous lis ( certains) dézinguer la gauche, qui a des faiblesses c’est vrais, je me demande TRÈS sérieusement si vous avez une pensée de gauche, une fois encore la pensée n’est pas une personne, oui je doute, de certain clients d l’épicerie….
      quoi de plus facile d’intervenir sur des blogs, parfois d’être ultra gaucho jusqu’à la caricature et entre deux, dézinguer, moquer copieusement sans jamais apporter aucune réflexion au débat, bref des casseurs, alors oui, sans être béat devant les élus de gauche, je vous le demande : êtes vous d’honnêtes blogueurs, contributeurs…ou pas.
      Oui tout cela est bien triste et très rad soc….

    • Malbrouck dit :

      Albatros

      Je comprends ta remarque générale, ceci dit tous les internautes ne sont pas de gauche et ceux qui le sont ont de bonnes raisons d’être un peu paumés !
      Quelque soit le candidat de gauche je voterais pour lui face à Sarko ou Le Pen certes ! Mais de quel gauche s’agira t’il exactement ? Celle de la bande à Jospin le Blairiste qui appartient déjà au passé ? Celle d’un Montebourg ou d’un Mélenchon ? Sans compter les verts avec une Éva Joly tout autant à gauche que bien d’entre eux !
      La raillerie vient sans doute de là : le citoyen de gauche ne voulant plus endosser l’habit du naïf !
      Par ailleurs comme en toute démocratie on a droit aux bons mots des supporters de Sarko, de Bayrou voire de Le Pen qui sans forcément annoncer la couleur participent logiquement à écorner la gauche ! ;-)

    • Instant Zarma dit :

      La téloche est formidable !
      Je viens de zieuter (merci Nasri) la vidéo de l’interview d’avant-hier de SR dans l’émission La Matinale sur Canal +. J’ai failli en tomber à la renverse et rester sur le cul tellement j’en reviens pas ! Excusez du peu !
      Donc Mme Royal est invitée à cette émission et y vient pour y deviser de bon aloi. En guise d’intro, pour commencer la conversation, une première question de Mme Caroline Roux-bignoles.
      CR : vous êtes une moins que rien, qu’est-ce que vous v’nez nous faire chier ?!?! (fallait pas m’inviter!)
      Je n’exagère pas ! Je résume en gros les travers que sa « pensée critique » attribue par essence à la personne de SR. C’est qui qui lui à dit ? C’est pas moi, c’est kiki.
      Super ou classe pour entamer le bout de gras et faire un brin de causette !
      Illico presto Mme Royal la remise à sa place avec un joli sourire (c’est une personne polie, elle!) plein de malice.
      Réponse tancée et pesée de SR : les 17 millions qui m’ont accordé leur voix, c’était pour qui, pour kiki ! Ils l’ont fait en lobotomisé ou en toute connaissance de cause, na ! J’suis pas une sainte, mais j’ai quand même quelques qualités, naja !
      J’crois bien qu’leurs mains n’ont pas tremblé, idiosyncrasie ! (ça, c’est moi qui l’rajoute.)
      Sourires fugaces à l’une et à l’autre (car elles sont deux pour tenir de main de maître cette belle téléréalité) et quelques échanges encore pour remplir la matinée.
      Clos du débat : question sur la grossesse de Bruni-S. (y’en a qu’ont pas d’ boulot, mais les « french cancans » ne connaissent pas la crise ou la messe!)
      Question qui se termine par une ode de SR à la fierté d’avoir enfanté. (elle est mère et politique, ouais ! C’est toujours mieux que les mufles qui désespèrent Billancourt mais pas Bettancourt!)
      Réflexion-sanction de l’autre grognasse (mépris=) qui n’a pas tardé (pourquoi s’gêner!) : ma-da-me Bru-ni est fi-è-re, elle au-ssi, d’a-voi-r bien-tôt un mar-mot sur le dos. (écrase-toi!)
      Possible réflexion intérieure de Mme royal : non, tu m’en diras tant ! J’ai pas d’humanité, ça s’connaît ! Mme Bruni.S étant la rombière jeune de S., je n’lui souhaite que du plaisir ! Merde et crotte de nez !
      Elle n’eut pas le temps de répondre à son apostrophe, vu que c’était déjà fini.
      Ce fut court, mais riche d’enseignements. La politesse, pourtant un art français, n’est plus en cours dans notre bonne vielle lucarne. Il est loin le temps de Roger Lanzac, où la courtoisie (encore un art français) faisait loi.
      Les journalistes ont des cernes si tôt le matin et décernent leurs bons points à qui leur convient (c’est tout c’que j’ai trouvé!). En conséquence, sont-ils journalistes ou tribuns ?
      Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. Au royaume des connes, les deux princesses peuvent prétendre au titre de reine des pommes.
      Je terminerais ceci ou cela par une célèbre citation de Travis Bickle, qui n’est pas un poète : You talkin’ to me ?
      Si vous voulez vous en faire une idée, regardez-la (la vidéo) sur le site de Canal. Croix d’bois, croix d’fer, si je mens j’vais en enfer !

    • Saraconor dit :

      Personnellement, oiseau cher à Baudelaire, je restais dans l’humour noir. Je rêve d’un peuple de gauche plus audacieux.

    • Elisabeth T dit :

      Malbrouck je n’ai jamais été gréviste dans l’âme, j’ai tendance à croire qu’à part emmerder une large partie de la population, ça ne sert pas à grand-chose (quitte à mettre des actions en place autant faire une vraie révolution…). Donc personnellement je ne ferai pas grève. De plus ces grèves visent à protéger les acquis des personnels de l’Education nationale (entre autre) or cela ne me concerne pas. D’ici quelques mois mon contrat arrivera définitivement à terme (plus de prolongations possibles) donc je quitterai ce milieu.
      Et quand je vois la façon dont je suis traitée et considérée (ou plutôt devrais-je dire non considérée !), je n’ai aucune envie d’être solidaire de ces gens…

      Pour finir, avec un salaire de 835€ nets mensuels (je fais partie des “pauvres” de France), je ne peux guère me permettre de perdre une journée de salaire !

    • coucou dit :

      ça commence à 26′

    • iban dit :

      il est sur que les interviews sont différents suivants que tu déranges ou pas!
      pauvre petit chat.

    • Albatros dit :

      @ Elysabeth
      vous pouvez et faire grève et ou passez le CAPES…ou l’Agrégation…

      @Malbrock

      Avant que de rêver au meilleur des Mondes, il faut déjà avoir un monde….autrement dit, aies une maison et tu auras toujours loisir, ensuite, dans faire la maison de Marie Claire, Côté Sud ou bien encore, Art et Décoration.

      Bref railler en permanence, demander la lune c’est un peu avoir la même vision, le même désir, celui d’un chaos perpétuel, comme un besoin de merdier permanent en somme…..

    • Albatros dit :

      d’enfer ou mieux,d’en faire
      mais il s’agit bien du dedans ou cet assez beau lapsus
      :=)

    • Malbrouck dit :

      Élisabeth

      C’est un très bon témoignage que tu nous livres et ça en dit très long sur les questions de catégories et de classes sociales ! C’est pénible à entendre et à admettre mais je sais fort bien que la classe moyenne aujourd’hui dans la galère a bien trop négligé le “monde ouvrier” ! Ton exemple caricature à peine la gauche bobo des profs sourde pendant trop longtemps aux problèmes des catégories les plus faibles ! Je ne suis donc pas étonné que tout ceci ne crée pas l’unité et la solidarité ! Dommage mais je comprends !
      Ta condition t’a déjà amené à penser voter FN par rage ou pas ? Je te pose la question très franchement car je suis persuadé que les classes populaires qui votent FN le font par dépit !

    • pow wow dit :

      Inestimable ouvrage que ces “chefs-d’oeuvre de l’humour noir” Guy!

      “Les moeurs des noyés” d’Alfred Jarry p. 74, ah la la quel délice!

    • Malbrouck dit :

      Oui Albatros je ne sais pas s’il s’agit de rêver ou plutôt de tenir compte des réalités ! Le témoignage d’Élisabeth à lui seul est un cas d’école ! Tout est là ! Une société complètement divisée et avec de la colère à tous les étages mais sans cohésion dans la lutte ! Que dire à quelqu’un qui perçoit 835 euros net à la sueur de son front ? Quand on sait qu’il en faut 2000 minimum pour vivre à peu près normalement ! On va demander à Élisabeth de se serrer la ceinture et de contribuer à l’effort collectif ? Bref c’est avec ces réalités là qu’il faut construire un nouveau contrat social !

    • Albatros dit :

      à Malbrouck
      Désolée mais le cas d’Élisabeth pour moi n’est pas scandaleux dans ce sens…tu n’ignores pas que dans l’éducation nationale
      1) il y a des concours et bien difficile à obtenir

      2) que la casse de l’école et le non remplacement des fonctionnaires crée un bordel inoui et une différence menacante entre les établissements, des conditions de travail et donc d’accueil des élèves plus que graves.

      3) le recrutement des candidats comme Élisabeth permet de fracasser ce système déjà bien malade ( lire le dernier numéro de sciences humaines)
      bon son salaire évidemment bien bas mais pour combien d’heures ?

      4) et que penser des élèves à qui on balance un prof sans préparation ni connaissances particulières…
      je ne pense pas qu’elle soit précaire à Henri4 non plus à Louis Le Grand …

      5)

      Normal que ses collègues n’apprécient pas trop le type de recrutement et je vois pas très bien comment il peuvent protester pour elle-eux, se serait même un comble
      (elle : ne représente pas Élisabeth la personne mais bien le poste qu’elle occupe, donc pas une attaque à la personne mais à la fonction )
      Ces recrutement précaires, mettent un bordel inoui et une différence menacante entre les établissements ( la menace une fois encore étant toujours dans la même direction)
      Et quand en plus elle dénigre ceux qui font grèvent et qui parfois au bout du mois ont eu moins que 900euros, et pouquoi, et pour qui…certainement pas pour emmerder les gens… là je rêve.

    • Albatros dit :

      grèves

    • Malbrouck dit :

      Albatros

      Je pense qu’il y a un malentendu au sujet du poste d’Élisabeth ! Il semble qu’elle ne soit pas prof mais employé en CDD dans ce secteur d’activité : elle témoigne de la situation précaire de ce qu’on peut appeler désormais les variables d’ajustement liés à la flexibilité ! On sous traite un max via l’intérim etc…Un signe parmi d’autres que l’école est malade !

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      “langueur”… ;-)

    • Fille Mais Pas Trop dit :

      La réponse d’Albatros illustre à merveille ce que j’évoquais plus tôt : nous autres sommes totalement invisibles ! Les gens ignorent jusqu’à notre existence !

      Je ne suis en aucun cas enseignante, ni ne les remplace (ou alors très ponctuellement et de façon “illégal” quant aux termes de mon contrat ce qui est d’ailleurs une des causes de mon ras le bol actuel mais c’est un tout autre débat).
      Je suis ce qu’on appelle EVS = Emploi Vie Scolaire, embauchée sous contrat aidé. Un poste bien flou (aide administrative à la direction, accompagnement aux activités dans les classes etc.) et surtout totalement méconnu pour ne pas dire nié !

      Luc Chatel a d’ailleurs annoncé hier que 4.000 nouveaux postes de ce type allaient être recrutés !
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/09/97001-20110909FILWWW00566-4000-contrats-aides-pour-les-ecoles.php

      Les contrats aidés sont à la base des contrats prévus pour les personnes ayant des difficultés à trouver un emploi (certaines conditions sont requises pour postuler : en terme de ressources et de durée d’inscription au Pôle Emploi). En principe ces contrats ont pour but de remettre le pied à l’étrier à ces personnes “en difficultés”, de leur donner une expérience mais aussi une formation et un accompagnement dans la recherche d’un emploi plus stable. SAUF QUE ! Aucune formation ne nous est dispensée (même quand il est question de nous transformer en AVS – auxiliaire de vie scolaire- et de nous charger d’accompagner des enfants en situation de handicap !), d’ailleurs si vous cherchez un peu sur le web (tapez : EVS plainte défaut formation), vous trouverez que dans de nombreuses régions de France, des EVS ont porté plainte pour nos respects des termes de leurs contrats et ont GAGNE !! Nous ne bénéficions d’AUCUN accompagnement ! Et à la fin de notre contrat, nous retournons tout bonnement pointer au Pôle Emploi.

      Autre chose à savoir ! ces contrats ont pour but, comme je le disais, de nous aider/accompagner dans la recherche d’un emploi plus stable, nous sommes donc considérés comme étant toujours à la recherche d’un emploi (notre contrat nous permettant de partir sans préavis si nous trouvons un autre poste plus “intéressant”, de faire la période d’essai et si cette dernière n’aboutit pas à l’embauche, l’EVS retrouve son poste). SAUF QUE ! A chaque signature de contrat et de renouvellement de ce type de contrat, nous sommes automatiquement ET SANS EN ÊTRE AVERTI (!!!) désinscrit des fichiers du Pôle Emploi !!!

      Voilà une des nombreuses manipulations du Gouvernement pour faire baisser les chiffres du chomage ! Quel talent et quelle grandeur d’âme…

      Malbrouck pour répondre à votre question concernant un vote FN, je dirais que non ma situation actuelle ne m’a pas conduite à envisager ce vote, par contre d’autres éléments, éventuellement. Mais je ne suis pas là pour débattre de mes opinions politiques. Je suis plutôt de droite à la base mais je fais partie de très très nombreux déçus (pour ne pas dire autre chose) du Sarkozysme. A l’approche des futures élections et à l’heure actuelle je ne sais absolument pas vers qui s’orientra mon vote. Je suis totalement désabusée par les politiques. Je pense que de droiute comme de gauche, ils ne valent pas mieux les uns que les autres. Tous sont pormpts à nous faire de beaux discours et de belles promesses mais au final, rien n’est jamais fait ! Une fois qu’ils sont au pouvoir, ils sont trop contents de pouvoir profiter de leurs avantages…
      ¨Plus le temps passe et plus j’ai des envies au choix : de révolution (mais façon 1789, quelque chose d’assez définitif), ou alors carrément d’anarchie. Ce ne serait certes pas une solution mais quitte à vivre dans le bordel total…

    • Fille Mais Pas Trop dit :

      Correction : des EVS ont porté plainte pour non [et non “nos] respects des termes de leurs contrats et ont GAGNE !!

    • Albatros dit :

      Ne pas partager tous vos points de vus ne vous rend pas invisible…
      que les emplois précaires soient un scandale nous le savons tous parfaitement bien, c’est pas la peine de revenir la dessus sur ce blog.
      Vous n’êtes pas enseignante soit, mais là encore que peuvent faire les enseignants pour vous ? effectivement rien, pour autant sont ils indifférent, cela je ne le pense pas.
      Toutes les personnes en situation de précarités en entreprises ou ailleurs, ne peuvent pas, pardonnez moi, rendre responsable les individus qui sont en postes, c’est un peu court.

      Vous renvoyez la gauche et la droite dans le me^me panier, bing, là encore, si ils n’ont pas les uns et les autres des solutions radicales sur l’emploi ils ont en revanche sur la question sociale et sur l’engagement envers les plus faibles , pas franchement les m^mes approches.
      Votre situation légitime votre colère et votre amertume, mais pour autant, ne ne peux pas vous laisser me dire cela.
      Ennuyeuse, mal faite, pas sexy, la politique c’est quand m^me et uniquement ce qui va déterminer, constituer votre environnent, en bien ou en mal….
      Vous et moi individuellement on ne changera pas le monde, mais en s’intéressant au politique, on peut mieux comprendre ce que l’on vit et ainsi, en fonction de sa pensée, de ses idées, agir collectivement …

      Bonne soirée
      Ps : je viens de penser au SNES et bingo
      Il se préoccupe des situations que vous décrivez, lisez..et contactez les.
      http://www.versailles.snes.edu/spip.php?article2220

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis