Proverbial

Les regrets n’engagent que ceux qui les croient…

Ah les regrets…

(…)

Selon ces propos, rapportés par l’AFP, le ministre de l’Intérieur regrette ses propos sur les comoriens de Marseille…

On a un problème récent de violences de personnes comoriennes, pas de Français d’origine comorienne, j’ai répété ce qu’on m’avait dit, mais si cela a pu blesser des Français d’origine comorienne et des Comoriens tout court, je le regrette“.

C’est ce qu’a déclaré Claude Guéant devant la presse, après son audition par la commission des Lois.

Ces regrets tardifs me semblent largement dictés par les circonstances.

Et puis, comme le dit si bien le proverbe comorien :

DEYA DJAMBA NGU DIWAZO CHAYA DE YADJANBILOI KADIWAZA !

Traduction : “La personne qui à pété oublie, mais celle qui a senti l’odeur n’oublie pas”.

Source.

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (45)

    > Déposer une réclamation
    • An K dit :

      Il est surtout désolé qu’on s’étonne.

    • frida dit :

      on pourra écrire “regrets éternels” en lettres de plaqué or.

    • martingrall dit :

      Gueant, le gué joli entre les commores et la Roumanie.
      Guéant un grand pas en l’opprobe.
      10 % des vols en france sont commis par des roumains.
      Oui mais, en € par tête ça fait combien.
      Immaginons Kerviel, 5 milliards à lui tout seul, ça fait combien de français voleurs. Ben il en manque un paquet, vite il faut naturaliser les commoriens roumains.
      Gueant le seul ministre de l’application des lois du monde contaminé par le voleur français. Et on ne parle que de Kerviel, il y en a d’autres en col très blanc, quelque fois rayée de bleue, 420 € en solde.
      Pov not guéant, sarko lui a montré la chambre dans laquelle il va finir sa vie. sauf, il y a toujours un sauf, si les laboratoires Servier trouvent un vaccin contre l’embonpoint.D’Argent sale.

    • Thomas dit :

      IL est désolé, c’est trop chou.

      Imaginons un ministre de l’intérieur qui viendrait sur une radio pour dire :

      « les Roumains qui foutent le bordel, y en a plein partout dans Paris, rien qu’à leur gueule on les reconnaît, bon j’ai pas vraiment le droit de dire comme ça mais on se comprend, quand tu vois les vols de bagnole, les mendiants qui te harcèlent et les enfants qu’on oblige à faire la manche, on sait bien que c’est des Roumains »

      Ca serait a peu près du même niveau, non ? Ca serait scandaleux, non ?

      C’est pourtant ce qui s’est passé dimanche soir, ça n’a pas choqué grand monde et ça m’étonne.

      C. Guéant RTL, le Grand jury, 11/09/2011, réécoutable ici à 18’50
      http://www.rtl.fr/emission/le-grand-jury/ecouter/claude-gueant-invite-du-grand-jury-rtl-7717621109

      “Actuellement il faut savoir – ça ce sont des chiffres d’origine judiciaire – que 12 euh 10% des déférés à la Justice à Paris sont des Roumains, ça c’est une réalité. Et d’ailleurs il suffit de se promener dans la rue pour voir qu’il y a une forte présence pour autant qu’on puisse reconnaitre la nationalité des gens sur leur visage, mais ils pratiquent des types de délinquance qui sont très connus comme par exemple les vols à la tire, les vols après mendicité, l’exploitation des enfants, c’est quelque chose qui est très cruel, pour les roumains il y a presque la moitié des roumains interpellés qui sont des mineurs.”

      Je crois pas avoir entendu de regrets pour ça.

    • "Vent" debout contre Guéant dit :

      Décidément Collard fait des émules dans la métaphore scato

    • Thomas dit :

      “pour autant qu’on puisse reconnaitre la nationalité des gens sur leur visage,”

      Chacun appréciera si cette nuance sauve in extremis C. Guéant d’un dérapage ou si au contraire elle l’enfonce en prouvant que son propos ne marche que si on accepte ce présupposé intrinsèquement raciste.

    • Michael Ange dit :

      Très drôle cette citation africaine sur les péripéties d’une flatulence !
      Comme quoi, même les sujets délicats peuvent présenter un aspect drôle pourvu qu’on sache les manier :-)

    • Albatros dit :

      Je veux bien lui pardonner…le jour ou je saurai qu’il est définitivement hors d’état de nuire.

    • Phildepalma dit :

      Heureusement que nous avons la couleur et que les voix ne sont pas chevrotantes sinon, chaque intervention politique pourrait se confondre avec des périodes historiques malheureuses.
      Peut-être que bientôt, après chaque journal d’informations, il y a aura ce texte défilant :
      “toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. “

    • Anne Onyme dit :

      (HS)

      Bruno Roger-Petit, à propos d’Eolas :
      “Ainsi, dans l’affaire de l’audition en tant que témoin de DSK, un confrère de Maître Eolas est venu apporter un point de vue d’expert radicalement différent de celui du plus aimé des blogueurs du net, et il l’a fait à visage découvert. Les avis d’experts ont beau se présenter comme neutres, cela n’empêche pas qu’ils soient parfois divergents.”

      Mais comment BRP sait-il qu’il s’agit d’un confrère de Maître Eolas puisqu’on ne sait pas qui est Maître Eolas ? Et si ce confrère était en fait… Maître Eolas lui-même, qui, pour brouiller les pistes, interviendrait à visage découvert, présentant un avis opposé à celui qu’il aurait formulé sous couvert de son pseudo. Et si Maître Eolas avait plusieurs personnalités ?

      … Et si Bruno Roger-Petit était Maître Eolas ?

      pfffffffffff… là c’est vertigineux, il faut que j’arrête…

    • ema / la bienveillante dit :

      Va falloir arrêter avec les excuses à la “si”.
      Exemples récents : j’ai Alzheimer mais y en a plein.
      Manière de dire que l’auteur ne voit pas le problème.
      Mais “si” il avait simplement dit “c’était choquant”.

    • Albatros dit :

      à Anne

      j’apprécie que modérément BRP rares sont les sujets ou je l’ai trouvé pertinent et éclairant, mais là je dois dire que je suis absolument et sans réserve aucune, d’accord avec lui, il pose les questions justes, sur l’irruption dans la sphère publique, de Maitre Eolas, que j’apprécie, et que je suis depuis fort longtemps …mais sur ce coup BRP nous offre un très bon papier.
      La question qu’il soulève à propos, mérite débat.

      Du bon journalisme.

    • little big horn dit :

      Ce dicton comorien me plait bien et il faut dire que Guéant sent particulièrement mauvais.

    • Saraconor dit :

      Choupinou, il a juste répété ce qu’on lui avait dit….ce n’est pas de sa faute. Il n’est que ministre de l’intérieur le pauvre…

    • pikpik dit :

      il y a aussi le fameux proverbe russe

      “Qui pète trop vite chie”

    • poisson dit :

      J’aimerais bien un arc en ciel de t shirts à droite de l’écran, dans le “vrac”… C’est facile il faut changer tous les jours: un violet, un bleu marine, un bleu turquoise, un vert foncé, un vert printemps, un jaune (à garder plusieurs fois), un orange, un rouge orangé, un rouge foncé… Le reste m’indiffère.
      Euhh, je viens de lire “Séraphine de Senlis” (peintre atypique qui a finit malade mental). Je me suis un peu identifiée… Et on va tous finir par se replier sur un monde imaginaire, tellement ça devient moche, vous croyez pas?

    • Malecki dit :

      Je sens que je vous manque, alors je commémore.

    • hatch dit :

      C.Guéant souhaite donc nous expliquer que 90% des personnes interpelées sont donc françaises.

    • Malecki dit :

      C’est dingue de savoir que j’attire à ce point les cons, hatchoum.

    • Malecki dit :

      Y’a un vieux proverbe de par chez moi qui dit qui n’y croit n’y mal y pense, et le joueur, il n’y a que des dés, pourvu…
      Je suis au centre.

    • Malbrouck dit :

      La question du racisme me mettra décidément toujours mal à l’aise parce que même dans une société supposée civilisée nous ne sommes toujours pas en mesure d’en débattre sérieusement !
      Au risque de choquer l’assistance ce qui me dérange dans les excuses de Guéant c’est de s’adresser à d’éventuelles personnes qu’il aurait pu blesser !
      Voilà quelqu’un qu’on nous présente tel un serviteur de l’État soit disant républicain et qui au lieu de présenter ses excuses à la république pour en avoir bafoué les fondement, s’adresse à des “personnes” potientiellement blessées ! Autrement dit l’excuse porte en elle une approche communautaire !
      Si le non racisme ne devait trouver sens que dans une posture de politesse à l’égard d’autrui ça ne me satisfait pas du tout !
      Même le caractère obligatoire du non racisme me dérange !
      Je regrette de ne pas voir de pédagogie d’un non racisme réfléchi, étudié, disséqué qui reposerait sur un support idéologique et culturel plus profond et plus fiable qu’un exercice d’excuse comparable à une figure imposée !
      Si le non racisme n’est pas libre et responsable il est nul et non avenu !
      Le non racisme (admettons qu’iml soit utile ou nécessaire) ne peut etre la conséquence et la résultante d’une conception de sa citoyenneté républicaine !
      On y adhère ou pas POURVU qu’on en débatte sur le fond ! C’est la gadgétisation d’un non racisme imposée et de circonstance qui m’horripile !
      Bref soit nous sommes civilisés et prémunis de tout racisme ou alors nous sommes des barbares incultes irrécupérables et au titre de quoi nous méritons de la déchéance généralisée de la nationalité française !
      On doit réapprendre pourquoi et à quel titre et pour quel objectif notre république ne peut accepter le racisme ! Ce boulot là personne ne le fait !
      Si le non racisme n’a pas davantage de sens que le racisme lui même ça revient au même !

    • Malbrouck dit :

      En conclusion j’attends d’un raciste qu’il m’explique dans le détail pourquoi il l’est, comment il le devient et j’attends tout autant d’explications d’un non raciste ! Oui parfaitement je suis un emmerdeur fini ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      Grrrrrrrrr erratum @@@@
      il fallait lire : Le non racisme (admettons qu’il soit utile ou nécessaire) ne peut etre QUE la conséquence et la résultante d’une conception de sa citoyenneté républicaine !

    • Malbrouck dit :

      J’assume d’écrire qu’il faut d’abord passer par le pénible exercice intellectuel d’admettre que le non racisme puisse etre utile, nécessaire au delà même de n’être que moral ! C’est fondamental pour anéantir le racisme !
      Alors bien sur la posture morale surtout si elle vient d’un bon sentiment métaphysique impalpable, celui du cœur c’est TRÈS BIEN ! Merci bien pour l’humanité ! Vous m’en direz tant !
      Et bien moi je compte bien y rajouter un non raciste d’intérêt, un non racisme qui puisse trouver valeur matérielle dans ce monde libéral à la con : un non racisme pragmatique qui assure la paix dans le monde et ma paix égoïste en particulier !
      Très important de donner une valeur égoïste à la lutte contre le racisme surtout dans une civilisation d’abrutis d’hyper individualistes que nous sommes !
      Ne pas etre raciste ne serait ce que pour ne se faire zigouiller par son prochain c’est un bon début croyez moi : ça mobilise !
      Alors si Guéant fut républicain il aurait une vision impérialiste aussi odieuse que la mienne pour obliger tout citoyen sur notre sol à devenir français qu’il le veuille ou non d’ailleurs (quitte à le payer) ! Si Guéant fut un républicain utile (idem pour Hortefeux) il verrait chez chaque individu sur le sol français un etre à civiliser et j’ose dire franciser pour ne pas dire républicaniser !
      C’est l’ironie de l’histoire, le comble d’attendre d’un Sarkozy, d’un Guéant, d’un Besson voire même d’un Le Pen d’être des sortes de Napoléon des temps modernes qui ne reverraient d’ailleurs que de FRANCISER d’abord l’Europe, ensuite le monde entier et y compris TOUS LES CHINOIS !
      Racisme, racisme : si au moins ça avait de l’allure !

    • Patrice Guyot dit :

      Ah ! Les loufs, voilà un sujet rafraichissant dans cette période exquise et délicate… Le N° 10 du Journal du noctinaute est en ligne ici… C’est assez frais également !

      http://le-pg-express.xooit.fr/t1417-Nous-allons-nous-amuser-un-peu.htm?start=15#p13854

      En cliquant sur mon nom vous avez le panarama complet…

      PG

    • Patrice Guyot dit :

      Panama ou panneau (tomber dans) Telle est la question !

      PG

    • Malbrouck dit :

      Plus long que d’habitude parce qu’un sujet aussi grave mérite un argumentaire suffisamment clair pour que je me fasse bien comprendre !
      C’est parce que j’ai bien conscience que le racisme est un cancer très difficile à traiter que je lui consacre un temps de réflexion important ! Chacun son “objet” dans la vie !
      Je prétends proposer des pistes de réflexion pour participer à la lutte contre le racisme !
      Au delà de toutes les autres solutions proposées ici ou là j’en propose d’autres et en particulier le concept de “racisme positif”, celui que j’inscris dans une conception moderne du post-colonialisme français ! Le colonialisme qui a fait des dégâts invraisemblables et dont certains ont vanté les aspects positifs c’est une base de travail pour réfléchir à notre arrogante volonté de civiliser le monde malgré lui (et à quel prix ?) !
      Le droit d’ingérence c’est une suite présentée comme plus humaniste et que ferait on en Libye ou en Afghanistan (et ailleurs) si nous n’étions pas toujours et encore dans cette logique !
      A partir de ce matériau tentons alors de fabriquer ce que j’appelle “le racisme positiviste” déjà ici en france dès lors que l’idéal républicain n’est rien d’autre qu’une forme de racisme positiviste puisqu’il a vocation universelle ! Neutraliser les différences par l’égalité, la laïcité, la fraternité pour tendre vers l’universel je peux y voir un racisme positiviste que j’oppose au racisme à visée négative et mortifère !
      Tout l’intérêt humaniste de cette réflexion intellectuelle c’est bien entendu d’accorder à priori une neutralité totale et absolue à l’idéal républicain à partir de ses valeurs universelles ce qui DE FAIT annule, éradique toute forme de racisme ! A cette étape ce sont “les français dit de souche” qui ont à mener une révolution culturelle pour se désapproprier la république et la rendre neutre ! Pas simple ;-)
      Je tente de démontrer qu’avec pour moteur “un racisme positiviste” (au sens où moi je le conçois) nous pouvons éradiquer toute forme de racisme !
      Par la républicanisation de l’ensemble des citoyens, y compris la naturalisation généralisée nous fabriquerons les citoyens universels que nous sommes censés etre et qui au passage seraient donc tous français pourvu qu’être français soit intimement associé à l’idée de neutralité républicaine et laïque !
      A partir d’un sentiment humain aussi stupide soit il mais qui existe et qui est là, au lieu de le nier et de l’enfermer dans un non-dit moral paralysant toute réflexion utile, j’estime que nous pouvons en faire quelque chose de positif jusqu’à parvenir à l’éradiquer ! Le regarder pour le transformer c’est y mettre fin d’une certaine manière !

    • Saraconor dit :

      Racisme, xénophobie, antisémitisme sont des concepts très clairement définis et interdits par la loi. Mais leur vice est d’eviter les propos racistes. Ce gouvernement stigmatise sans cesse une population au détour de petites phrases récurrentes et ça me dégoutes parce que les répercutions sont immédiates dans cette société. Mais, il est tard Milord…

    • Malbrouck dit :

      Et puis la nuit j’ai l’impression de moins déranger le cours du débat et l’espace parait infini ;-)
      Je sais que mon approche républicaine trop universaliste ne plait pas à beaucoup d’amis qui tiennent beaucoup au respect des cultures, des différences…
      A ceux là je leur dis qu’ils m’ont très mal lu, très mal compris et pire ils n’ont rien saisi à ce qu’est l’idéal républicain !
      Je leur demande même des comptes car leur défense aveugle dans le droit aux différences remet en cause la capacité pleine et entière de la république à respecter le droit fondamental à la différence !
      Insister de manière si exagérée sur le droit aux différences sous tend l’idée que la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité ne garantiraient pas ce droit absolu aux différences !
      Je les porte donc en partie responsables de participer sans le vouloir à remettre en cause les principes républicains !
      Pire, leurs positions détricotent le pacte républicain et participent à une approche communautariste sous couvert de générosité !
      Vouloir se faire plus généreux que la république c’est la bafouer, c’est la remettre en cause ! C’est la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf !

    • Malbrouck dit :

      Alors l’intérêt politique c’est de discréditer à juste titre le FN en présentant ce parti tel une secte qui veut anéantir la france, l’amoindrir, la rapetisser ! Par sa vision étriquée, voire communautariste, le FN remet en cause la vision universaliste voire impérialiste de la France ! Là où la france a vocation a faire rayonner ses valeurs dans le monde entier le FN compte en faire un petit village gaulois sans prétention aucune et qui se mourrait à terme par une démographie déclinante ! Je reproche au FN son manque de patriotisme total et sa volonté suicidaire d’éradiquer la france de la carte ! Le FN n’aime ni la France ni la république ! C’est un front anti-national par sa nature ! Un parti complètement étranger aux valeurs républicaines ! Alors je dis très calment que tout parti politique remettant gravement en cause les fondements de la république se doit d’être interdit ! La démocratie ne consiste pas à accorder à des sectes anti-républicaines le droit d’établir parti politique !
      Oui je me suis fait du bien et je peux maintenant aller me coucher ! ;-)

    • martingrall dit :

      Saraconor, le racisme français est crée par l’interdit de la loi française. Ce qui fait de la France le pays le plus raciste du monde. Ce qui fait de la France le premier pays du rejet de l’autre.
      Deux éléments : L’ignorance est le premier moteur du racisme. Et ne pouvoir ni en parler ni en débattre génère obligatoirement les conflits, le rejet et la violence.
      Aucune loi ne construit la société si elle n’est conforme à l’usage naturel d’un peuple. Une loi ne peut être que la confirmation d’usage. Et le peuple français parle et écrit.
      Et Guéant,, qui est tout sauf con et seul, se sert de cette aberration pour placer le P.S, le P.C, les verts, Europe Ecologie, sur ce qui les détruit systématiquement. La défense du primo arrivant contre tout les autres Français. Et lorsque l’on entend Benoît Hamon, Toutenkarton définitif, guéant a bien joué. 95% des français ne veulent plus de nouveaux étrangers.
      Et le résultat : Relation de causes à effet . L’extrême droite représente 3% d’un corps électoral dans tous les pays occidentaux, la française Marine le Pen prend 40% aux dernières élections.

    • martingrall dit :

      marine le pen , pardon.

    • Albatros dit :

      @ Malbrouck
      Voila de quoi répondre à tes question et en plus en bas de page une excellent et bibliographie complète.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Racisme

    • Albatros dit :

      questions

    • Malbrouck dit :

      Oui Albatros merci pour le lien ;-)
      Au delà du fait que le concept de races est en principe aboli, le propre de la citoyenneté française implique une opposition intrinsèque à l’idéologie raciste !
      On ne peut à la fois etre français et raciste et c’est en cela que je déplace volontiers la question du racisme sur la question de l’identité nationale !
      On a malheureusement loupé ce débat de fond mais je continue à penser que la pédagogie la plus viable pour combattre le racisme consiste à accompagner tout citoyen français à se réapproprier son appartenance citoyenne à la république !
      Alors mon propos n’a pas vocation à s’adresser aux citoyens éclairés, aux non racistes mais au contraire il ne doit porter intérêt qu’aux racistes potentiels qui souffrant d’un problème identitaire évident se mettent hors la loi, hors la france, hors la république !
      Nous avons le devoir d’aider tout raciste à retrouver sa citoyenneté pleine et entière !
      Je ne me satisferais jamais d’une posture anti-raciste qui n’aurait pour but que de conforter des racistes dans le rôle dans lequel on prend même plaisir à les enfermer !
      Je suis pour l’intégration de tout le monde à la république ! ;-)

    • NK dit :

      Sur cette photo, le Ministre est net, mais derrière lui les flics sont flous. C’est normal, toute mise au point nécessite de faire un choix !

      Admirez donc cette belle lumière qui ceint le front du grand homme qui regrette, et à qui le tout-puissant (pas la Président, l’Autre), semble avoir déjà pardonné. Guéant, ici, est émotion. Il est bonté. Et surtout, puisqu’il est “errare”, il est “humanus”. Cet humble sourire dans lequel vient de fondre sa sévérité légendaire, ce regard pétillant comme du champagne enfin libéré de son carcan, c’est bien celui de l’Homme frappé par la Grâce et transfiguré par l’Amour du prochain ! Il viendrait d’apercevoir Belluci sur la Croisette à Cannes en robe transparente qu’il nous ferait à peu près la même tronche. Alors bien sûr, avec les deux larrons derrière lui, ça contraste un peu. Le logo sur leur casquette bleue n’est qu’une pauvre tache blanche, mais c’est toujours la mise au point qui veut ça. D’ailleurs, sont-ils vraiment de la Maréchaussée ? Pour celui de gauche, le petit, on hésite tellement son frac est négligé (gardien de parking ? Vigile de supermarché ? Chasseur de sangliers dans l’Isère ?). Quant à l’autre, bien plus massif et soigné, il serait davantage crédible, sans ces lunettes épaisses et ces sourcils en V qui l’assimilent plutôt à un prof de collège en ZEP reconverti dans la sécurité. Bref, si dans la Police, Guéant ne veut voir qu’une seule tête, il a pas trop intérêt à se retourner… bien que ses deux agents regardent dans la même direction, ce qui en soi, déjà, n’est pas si mal ! Eux, ils n’ont pas vu Monica. Ils ont l’air d’assister à un spectacle affligeant (peut-être un accident de circulation, ou l’agression d’une vieille), ou d’entrevoir carrément leur propre avenir tout déconfit – seulement voilà, ils ont reçu l’ordre de ne pas bouger. Le temps de la photo. Dont un tirage géant trouvera sans doute un jour sa place au musée du Louvre, aux côtés du Richelieu de Philippe de Champaigne.
      Ce sera “Le Regret du Cardinal de Guéant” !

    • Albatros dit :

      @ Malbrouck
      Tu veut poser un toit alors que nous en sommes toujours à poser les fondations…

      Cela me ramène aux 3 petits cochons, une construction durable ou pour le moins solide, demande des matériaux stables, de la force et….du temps

      http://www.youtube.com/watch?v=6vhaEAtKZ9M&feature=related

    • Albatros dit :

      tu veux

    • Albatros dit :

      ……..Faire-Monde.

      Ainsi en plein 21ème siècle, une grande démocratie, une vieille République, terre dite des « Droits de l’Homme », rassemble dans l‘intitulé d’un ministère appelé en premier lieu à la répression, les termes : immigration, intégration, identité nationale, co-développement. Dans ce précipité, les termes s‘entrechoquent, s’annulent, se condamnent, et ne laissent en finale que le hoquet d’une régression. La France trahit par là une part non codifiable de son identité, un des aspects fondamentaux, l’autre en est le colonialisme, de son rapport au monde : l’exaltation de la liberté pour tous.

      ……..

      …..Les murs menacent tout le monde, de l’un et l’autre côté de leur obscurité. C’est la relation à l’Autre (à tout L’Autre, dans ses présences animales, végétales, environnementales, culturelles et humaines) qui nous indique la partie la plus haute, la plus honorable, la plus enrichissante de nous-mêmes.
      Nous demandons que toute les forces humaines, d’Afrique d’Asie, des Amériques, d’Europe, que tous les peuples sans États, tous les « Républicains », tous les tenants des «Droits de l’Homme », que tous les artistes, toute autorité citoyenne ou de bonne volonté, élèvent par toutes les formes possibles, une protestation contre ce mur-ministère qui tente de nous accommoder au pire, de nous habituer à l’insupportable, de nous faire fréquenter, en silence, jusqu’au risque de la complicité, l’inadmissible.
      Tout le contraire de la beauté.

      Patrick CHAMOISEAU
      Edouard GLISSANT

      LE TEXTE ICI :http://les4saisons.over-blog.com/article-12295896.html

      ICI :Les murs menacent tout le monde, de l’un et l’autre côté de leur obscurité. C’est la relation à l’Autre (à tout L’Autre, dans ses présences animales, végétales, environnementales, culturelles et humaines) qui nous indique la partie la plus haute, la plus honorable, la plus enrichissante de nous-mêmes.
      Nous demandons que toute les forces humaines, d’Afrique d’Asie, des Amériques, d’Europe, que tous les peuples sans États, tous les « Républicains », tous les tenants des «Droits de l’Homme », que tous les artistes, toute autorité citoyenne ou de bonne volonté, élèvent par toutes les formes possibles, une protestation contre ce mur-ministère qui tente de nous accommoder au pire, de nous habituer à l’insupportable, de nous faire fréquenter, en silence, jusqu’au risque de la complicité, l’inadmissible.
      Tout le contraire de la beauté.

      Patrick CHAMOISEAU
      Edouard GLISSANT

      ICI :Les murs menacent tout le monde, de l’un et l’autre côté de leur obscurité. C’est la relation à l’Autre (à tout L’Autre, dans ses présences animales, végétales, environnementales, culturelles et humaines) qui nous indique la partie la plus haute, la plus honorable, la plus enrichissante de nous-mêmes.
      Nous demandons que toute les forces humaines, d’Afrique d’Asie, des Amériques, d’Europe, que tous les peuples sans États, tous les « Républicains », tous les tenants des «Droits de l’Homme », que tous les artistes, toute autorité citoyenne ou de bonne volonté, élèvent par toutes les formes possibles, une protestation contre ce mur-ministère qui tente de nous accommoder au pire, de nous habituer à l’insupportable, de nous faire fréquenter, en silence, jusqu’au risque de la complicité, l’inadmissible.
      Tout le contraire de la beauté.

      Patrick CHAMOISEAU
      Edouard GLISSANT

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      @ Malbrouck

      Je vous ai trouvé des racistes en plusieurs exemplaires. On peut les contacter en appelant le commissariat de la Gare du Nord, Paris Xème.
      Mot de passe pour engager la discussion : « Ferme ta gueule, j’aime pas les Roumains ».

      http://www.rue89.com/2011/09/14/policiers-un-roumain-avec-un-iphone-ne-la-pas-forcement-vole-221973

    • eden dit :

      « Le lumpen-prolétariat – cette lie d’individus déchus de toutes les classes qui a son quartier général dans les grandes villes – est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions, l’inscription : “Mort aux voleurs !”, et qu’ils en fusillèrent même certains, ce n’était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la conscience qu’il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. Tout chef ouvrier qui emploie cette racaille comme garde ou s’appuie sur elle, démontre par là qu’il n’est qu’un traître. »

      Karl Marx & Friedrich Engels – La social-démocratie allemande

    • martingrall dit :

      Eden on ne peut prendre le matériau meuble et étirable, l’essentielle glaise, dont on fait l’épure d’une doctrine, pour une vérité. Personne ne peut vivre dans une doctrine, et personne n’y vit jamais.
      L’ouvrier prolétaire n’a d’autre choix que de répondre à la dure loi de la nécessité avec la seule force que lui laisse celui qui décide de lui.
      Ils sont peu ceux qui s’y refusent, quels qu’ils soient. Toute société est cartésienne, elle se comprend par la plus petite partie, la plus infime, le rire et le râle.

    • […] Les regrets n’engagent que ceux qui les croient… | Le Blog de Guy Birenbaum […]

    • Malecki dit :

      Ha Malbrouck, je t’aime, putain, malgré que je lis pas tout, et qui m’en blâmera!
      Bon, je vais lire, ça se trouve dans 5 minutes j’aurais des raisons d’être raciste.

    • papoose dit :

      Qui pense à la solitude de Claude Guéant,
      qui habite seul avec maman, dans un petit appartement,
      rue Lauriston.
      C’est une rue om l’on se sent chez soi, moins que dans les années quarante mais quand même….

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis