Beatles

Mais que ça fait du bien !

Enfin quelque chose de positif…

(…)

Il est assez rare que l’exercice solitaire et quotidien du blogueur ne parte pas d’une colère, d’un émoi, d’une indignation (mot galvaudé), d’un énervement…

Pourtant ce matin ce n’est pas le cas.

C’est même tout le contraire.

Au détour d’un clic, je suis tombé sur une nouvelle qui m’a fait un énorme plaisir.
C’est si rare.

Ça se passe en Angleterre.

Et ça parle des Beatles.

Si tu viens souvent dans l’épicerie, tu as compris que j’ai grandi avec eux.

Du plus loin que je me souvienne, je n’ai aucun souvenir qui ne puisse être rattaché à une chanson des Fab Four.

J’en reviens à la bonne nouvelle…

Non il ne s’agit pas du mariage de Paul

Je m’en fous de ça !

Non la bonne nouvelle est très différente.

En lisant le Guardian, j’ai appris que les Beatles ont refusé de jouer devant un public “ségrégué”.

C’était stipulé dans un contrat, signé par le manager du groupe, Brian Epstein, pour le concert du 31 août 1965, au Cow Palace, à Daly city, en Californie.

Dans ce contrat, il est écrit noir sur blanc (hi hi hi) the band stipulates it will not play in front of a “segregated audience”.

Voilà. C’est ici.  Et en français, pour le moment, il me semble que seul Le Figaro l’évoque.

Tu tombes là dessus et tu te dis, au réveil, que, décidément, ces quatre mecs que tu aimes depuis toujours, là non plus ne te déçoivent pas.

Tu respires un grand coup.

Et tu n’oses même pas imaginer ce qui se serait passé si tu avais découvert le contraire…


 

(Ces documents seront rendus publics le 20 septembre. Ils vont être vendus par la société de ventes aux enchères Nate D. Sanders Auctions.)

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (53)

    > Déposer une réclamation
    • elmone dit :

      Guy, tout pareil que toi. Merci

    • Langellier dit :

      Ah ça fait du bien cette nouvelle du matin. Pour ceux qui ont un peu oublié, une petite révision s’impose :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9gr%C3%A9gation_raciale_aux_%C3%89tats-Unis
      Deux livres à lire d’urgence, celui de Stockett “The Help” ou “La couleur des sentiments” et surtout surtout si ce n’est pas déjà fait de Harper Lee “The mocking bird” ou “Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur”.
      Quand j’ai repris de études à U.C.L.A. en summer session 1989, dans l’ascenseur il y avait une petite affiche : “Tu es noir, tu veux réussir tes examens, rejoins-nous.” J’ai du la relire à deux fois.
      Merci Guy. Des mecs bien ces Fab Four.

    • ASD27 dit :

      Autant ajouter le complément au dit contrat et ne pas le laisser au fond avec le “Yellow submarine”:-)

      Dans ce contrat, les Beatles demandent aussi “pas moins de 150 policiers” pour sécuriser le concert et une “plateforme spéciale pour le batteur Ringo Starr”.

      Le groupe demande aussi des choses très modestes, en comparaison des demandes des stars d’aujourd’hui, indique le Guardian : “de l’eau et de l’électricit锑, ainsi que pour les loges “quatre lits de camp”, des “miroirs”, un “seau à glace” ou des “serviettes propres”.

      NB : le concert a eu lieu le 31 août 1965 au Cow Palace à Daly city, en Californie, yeah !

    • MsTeshi dit :

      Whouaou Bon, je vais alors reconsidérer les Beatles et arrêter de crier à tout va que les Rolling Stones sont mieux :p

    • Guy dit :

      Le complément n’a pas d’intérêt !

    • Albatros dit :

      Découvrir en 2011 un sujet sur les beatles, à de quoi (vous) émouvoir, c’est un peu miraculeux et naturellement merveilleux.

      Savoir que ceux que l’on aime, avec qui on a grandit, livres, musique, amis, parents etc etc ne sont pas des salauds, c’est forcément bon pour le moral.

    • sachs caroline dit :

      ayant ete voir au cine hier soir “la guerre des boutons”,
      je suis tentee de repondre par un oxymore (…)tel “silence eloquent”……
      Et dire que 1965 c etait “yesterday”…..

    • phil dit :

      Un concert des Bourre-Faf devant ces fachos de ségrégationnistes.
      Inconcevable !

    • lovely dit :

      Donc a contrario les autres groupes ( les Stones… ) ont joué devant un public ségrégué, sélectionné selon son type et/ou sa couleur de peau. Il est toujours intéressant de relever l’étonnement des fans devant l’intelligence de leur groupe fétiche. Moi je suis tombée sur un arrêt de 1956 (!!!) où déjà Johnny Halliday ( Smet dans le commentaire ) dénonçait le caractère abusif du contrat de sa maison de disques, il était âgé d’à peine 17 ans.

    • NK dit :

      Good news from the stars, indeed !

      Je m’associe à la joie du blogueur pour les mêmes raisons, bien qu’élevé aux Fab Four en léger différé.

      Joie mêlée d’un peu d’émotion tout de même, puisque quelques mois plus tard, l’excellent Brian Epstein casse sa pipe au volant d’une hémorragie cérébrale.

      Il n’empêche, on connaissait déjà le pied de nez à la Reine d’Angleterre (“Ceux du premier rang, pas la peine de frapper dans vos mains, secouez juste vos bijoux !”)

      Mais là c’est du secret déclassifié, une clause de contrat à leur honneur dont personne n’avait encore eu l’idée de faire la publicité (comme c’est curieux).

      Toutefois je me suis laissé dire qu’en 65, les Beatles étaient quand même un peu ségrégationnistes, bien malgré eux ! (= public composé à 99,9% de gamines en chaleur qui aujourd’hui iraient hurler devant Shakira, Dance Machine ou je ne sais quelle daube ! D’où le ras-le-bol de nos héros, la fin des concerts et la Renaissance en studio cette même année…)

    • Langellier dit :

      @NK Oh mais les gamines c’était bien pis !
      Quand je suis arrivée dans ma famille anglaise, l’été 65, les Beatles venaient de se produire à Bournemouth.
      On sonne. J’ouvre. J’ai cru que c’était quelque jeune voisine qui venait de s’être fait attaquer : visage ravagé de larmes, griffé, cheveux arrachés par poignées, hoquetante. Le père, very brit, m’a juste dit : “Let me introduce you to my third daughter : Elizabeth”
      YE… Its been a hard day’s night !

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      ASD27 : “Dans ce contrat, les Beatles demandent aussi “pas moins de 150 policiers” pour sécuriser le concert et une “plateforme spéciale pour le batteur Ringo Starr”.”

      Quand je pense que Nicolas Sarkozy a demandé pas moins de 160 policiers pour sécuriser son discours en Libye et une plateforme spéciale pour Bernard-Henri Lévy… C’est sûr, on regrette 1965.

    • NK dit :

      J’imagine, Langellier ! L’idolâtrie en meute, c’est toujours un peu abstrait, mais un cas isolé qui rentre au bercail en vrac, c’est tout de suite plus parlant ! Anecdotique, mais grand moment… :]

    • NK dit :

      Bien vu, FP !

    • martingrall dit :

      Ben j’ai mis le temps mais j’ai trouvé. Pourquoi le figaro arrive encore à vendre quoi que ce soit, puisqu’il est de toutes les télé, pas trente secondes sans voir une ou un du fig dans n’importe quoi, mais public. Donc le titre fait dans la nouvelle de l’exclu. Beatles , tout de suite,le 17, pour nos dîners en ville, le 20, pour les manants de la machine à café, les très chanceux pouvant être devant la machine à café les autres bien plus nombreux dans les files de queue des promos des hypers, et des resto.
      Même le CSA, organisme privé , ben non public, puisque payé avec mes sous, donne au figaro et à personne d’autre la méthode pour pouvoir disposer de 7 chaines HD supplémentaires. Espérons que les beatles y soient.

    • Phildepalma dit :

      Faire du bien ? Je n’ycrois plus depuis longtemps. C’est plutôt un acte visionnaire dans une période à fleurs surtout si un producteur horticulteur veille aux graines.

    • martingrall dit :

      ‘tention c’est pas d’la figue, mais
      Carla Bruni, enceinte de 8 mois, aurait ressenti les premières douleurs qui pourraient bien être des contractions. Et le thénard ne devait sortir que le 15 octobre.
      Tiens mieux que le fig, v’la pourquoi thénard est au figortf.
      Thenard as Figaro in “The Barber of Seville” Galerie Theatrale 1828.

    • Phildepalma dit :

      L’homme pressé ?

    • martingrall dit :

      Ben s’il veut profiter du carla one! Après les 75000 € du four à réchauffer les pizza, 250 000 € la nurserie.

    • Malbrouck dit :

      C’est ce qu’on appelait des artistes engagés et qui par convictions et principes ont veillé à l’essentiel ! C’est heureux parce qu’on peut malheureusement découvrir des années plus tard que telle ou telle “idole” n’était pas forcément habitée par des principes qu’on aurait pu lui prêter à priori ! Et puis les Beatles c’est quand même tout autre chose que Jacky Kennedy par exemple ! ;-)
      Il ne s’agit pas d’être aveuglément nostalgique d’une certaine époque mais on peut quand même prendre acte qu’il existait une culture de l’engagement sur des principes bien plus percutante qu’aujourd’hui !
      Même par rapport aux années 80, on a tous souvenir d’un certain nombre d’actions humanitaires du genre “artistes sans frontières” pour par exemple sensibiliser sur la famine en Éthiopie ! Rien vu de tel au sujet de la catastrophe humanitaire dans la corne de l’Afrique dont tout le monde se fiche royalement ! Autre temps autres mœurs on va dire !

    • iban dit :

      vraiment decidé à gacher votre boom (j’aime les beattles)
      http://www.lejpb.com/paperezkoa/20110917/291272/fr/Madrid-sacharne

    • iban dit :

      et pan un coup de pied dans ton mange-disque
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/17/97001-20110917FILWWW00454-les-indignes-manifestent-a-paris.php
      Dans la zique j’aime que les slow

    • Malbrouck dit :

      Une autre boum a lieu à la fête de l’huma et j’y ai installé un applaudimètre des plus performants pour savoir si Montebourg a des chances ou pas de “gratter” les voix qui lui seront indispensables ! Sinon les fervents défenseurs de la 6ème république pourront continuer à attendre Godot en réécoutant en boucle les Beatles : lot de consolation non négligeable ;-)
      Iban reviendra l’heure du régionalisme exacerbée pourvu que tu laisses au moins le temps à l’histoire de revenir à du nationalisme exalté : chacun y trouvera son compte ! ;-)

    • Albatros dit :

      @ Malbrouck
      L’individualisme comme les marchés ( folie des marchés prospèrent, sur ce terreau…) participent,à l’effritement, la fragmentation des sociétés dans le monde.

      Peut être bien que le net, malgré ces imperfections , est en train de corriger cela…. qu’il n’est jamais trop tard, ça c’est la seconde raison de mon optimisme.

      Je viens d’écouter J. DElors et je le conseille vivement
      http://www.lcp.fr/emissions/questions-d-info/vod/17941-jacques-delors-ancien-president-de-la-commission-europeenne

    • iban dit :

      j’ai toujours eu horreur des soirées ou on parlait musique,”t’as écouté le solo de guitare de x;et le dernier 33 de y;moi je préfère z je l’ai découvert lors d’un sejour(linguistique)en angleterre.
      Avec l’acné mes pires souvenirs d’ado

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      Internet c’est à double tranchant car ça a ouvert des horizons certes mais ça participe à diluer l’énergie si on n’y prend pas garde ! Pour reprendre l’exemple des années 80, toute l’énergie était concentrée pour conquérir des libertés nouvelles avec une soif collective particulière (radios libres par exemple) et on peut donc se demander si l’illusion libertaire offerte par le net et ses réseaux sociaux n’est pas à l’origine d’une forme paradoxale de désengagement collectif ! C’est toute la question de l’hyperindividualisme qui se pose : comme chacun est persuadé d’être engagé individuellement il n’y a donc pas de raison de créer des collectifs, et chez les artistes on a droit à des sympathiques Grégoire nés sur le net mais peu de chance de voir émerger des groupes du genre “artistes sans frontières” par exemple ! Comment liberté et démocratie peuvent elles à ce point s’auto-annuller voilà la question qui me taraudera toujours ! ;-)

    • Saraconor dit :

      Donc je ne vous demanderai pas quelle est votre période préférée des Beatles, ni ce que vous pensez du potentiel de Sean, bon…Moi, j’adorais ces conversations, je me disais que si, finalement on peut aussi discuter avec un mec :)

    • Albatros dit :

      Il impulse des énergies ou pour le moins les réveille, il transportes des contenus, de l’information qui déborde des territoire fixés par le pouvoir, il est comme nous le savons bien aussi porteur de haine ( voir l’excellent dossier, le fn en europe, que le monde a mis en ligne http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/07/04/cartographie-de-la-blogosphere-politique-la-methodologie_1544699_823448.html),
      de médiocrité en tout genre, mais aussi,il ramène, fabrique aussi du collectif nous avons vu tous déferler les révolutions arabes qui sans ces outils….

      Nous verrons aussi le rôle qu’il va jouer pour 2012, je suis confiante…

    • Albatros dit :

      transporte
      territoires

    • Albatros dit :

      La liberté un Graal, parfois nous pensons l’avoir trouvé, elle se dérobe, et nous n’en avons surement jamais assez… toujours à conquérir.

    • iban dit :

      ou apprendre à jouer au rugby.Dans le Sud-Ouest,ça aide pour converser!

    • Guy dit :

      Moi j’aime tout des Beatles mais surtout à partir de 65/66

    • Malbrouck dit :

      Iban,

      C’est un peu comme dans le coup de gueule de l’œuf pondu du jour : l’internet qui finit par écœurer de tout en particulier à travers la fonction de partages de liens, de coups de cœur, de j’aime et de je n’aime pas ! C’est pas faux !
      Ceci dit c’est un bon exercice d’humilité et au moins de réalisme au sens où si les Beatles sont par exemple ce qu’ils sont c’est bien parce que ça parle à beaucoup de monde ! Je ne vais pas me mettre à détester les Beatles si j’apprends par exemple que Marine Le Pen les aime tout autant ;-) Au contraire j’essaierais de comprendre comment les artistes ont cette capacité extraordinaire à réunir tant de gens différents en faisant vibrer en eux la même émotion ! Cette émotion là m’intéresse : elle dit quoi, elle défend quoi ? J’aime creuser dans cet inconscient collectif là (Jung oblige, désolé pour Freud) ! Alors bien sur chacun se croit toujours plus ému ou sensible qu’un autre : c’est terrible quand même cet atavisme ! ;-)
      Le puriste, parfois ou souvent arrogant, aurait donc tort de regretter que la culture soit démocratique alors même que la culture a justement pour objet d’essayer de réunir les êtres !
      Bref on a le monopole de rien et surtout pas de la culture qu’il s’agit de recevoir en partage sans exclusive particulière ! Alors partageons ce qui est déjà en partage, y a pas mort d’homme même si on est un peu misanthrope ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      Qu’est ce qui relève du populaire et qu’est ce qui finit par relever du populisme ? C’est sans doute cette angoisse là qui traverse l’esprit du misanthrope dans l’œuf pondu du jour ! On se méfie de tout ce qui est populaire en particulier chez les bobo qui à force d’élitisme se sont éloignés du peuple ! On connait le résultat ! Je n’attends pas non plus à ce que tous les responsables de gauche se mettent à danser façon Nadine Morano mais faut faire un effort ! ;-)

    • Saraconor dit :

      Pour l’enfance c’était le double rouge, je le connaissait par coeur,le bleu un peu et l’adolescence: le double blanc…mon refuge…et j’ai toujours affiché cet amour Proustien. On en a eu de la chance nous les vieux cinquantenaires. La musique de notre jeunesse….une bulle incroyable de création tous azimuts. Tous ces pauvres gens qui ne connaitront jamais le Rock…dur, pas cool. Hihi j’ai pris la machine à remonter le temps un instant :)

    • Patrice Guyot dit :

      Magnifiques Beatles…

      Que serions-nous sans leurs innombrables merveilles ?

      Un instant d’émotion pure :

      http://www.dailymotion.com/video/xou4f_beatles-get-back-rooftop-concert_music&start=17

      Maintenant si vous voulez voir les miches de PG (tentation bien compréhensible pour les dames et les gays) je vous les offre en exclusivité (et en vidéo) ici-même :

      http://le-pg-express.xooit.fr/t1417-Nous-allons-nous-amuser-un-peu.htm?start=30&q=#p13869

      Amusez vous bien…

      PG

    • iban dit :

      En espérant,sincérement, que vous ne gavez pas vos progénitures avec vos gouts musicaux de jeunesse.
      J’avais un pote,dans les années 75; ses parents étaient fans de Luis Mariano et des opérettes de Francis Lopez.Je l’entends encore fredonner “Toréador,ton cœur n’est pas en or” et nous,de l’écouter hilare et moqueur.Le pauvre,j’en ris encore!
      Mais vous allez me dire,c’est pas pareil

    • Saraconor dit :

      Oui 65/66, le rouge, Baby you can drive my car…
      @ Iban, si si je les ai gavé avec Beatles, Doors, higelin, janice, Hendrix, bowie, gabriel, queen et tant…pas de réclamation pour le moment. 

    • Malbrouck dit :

      Patrice Guyot,

      Connais tu Paltalk ?
      Je pense que tu te plairais bien sur Paltalk et si tu as besoin de clasher en direct il y existe des “rooms” plutôt trash dans lesquelles tu pourrais t’exprimer en conférence vidéo (ou pas vidéo) avec des internautes !
      Je dis ça parce que tu me rappelles vraiment l’esprit Paltalk !
      Ceci dit comme Paltalk est international je ne recommande pas forcément les rooms françaises dont la plus peuplée s’appelle “la france aux français” (pour vous situer le niveau) ;-)
      En tous les cas, excellent laboratoire d’observation (ou plutôt d’écoute) pour des sociologues !
      http://www.paltalk.com/

    • Malbrouck dit :

      Plus sérieusement au sujet de Paltalk j’ai vu évoluer sur quelques années le contenu idéologique des rooms en Europe et même si on peut y entendre des nolife plutôt paumés, addict au net et qui pour la france représente en gros des populations d’un racisme primaire se confrontant à des “arabo-musulmans” tout aussi azimutés, je m’inquiète de la présence d’idéologues venant y faire des “conférences privées” du genre Alain Soral curieusement adulé par des islamistes en quête identitaire etc…
      Le phénomène est identique sur les rooms allemandes où par exemple la room la plus peuplée se nomme “Islam is the best way for Germany” !
      Un terrain d’enquête très intéressant pour un journaliste d’investigation ;-)

    • Saraconor dit :

      Ba ça alors …connaissais pas ce truc. merci

    • Saraconor dit :

      Merci mais il est trop tard pour salir mes oreilles et mes yeux avec ce charmant homme. Cauchemars assures….;)

    • Malbrouck dit :

      âmes sensibles s’abstenir ;-) bonne nuit Saraconor

    • Saraconor dit :

      Bonne nuit 

    • Saraconor dit :

      Bonne nuit 

    • sachs caroline dit :

      a l attention de PG petite citation d Epicure
      “Hatons-nous de succomber a notre tentation,
      avant qu elle ne s eloigne” …..
      donc…. ;)

    • NK dit :

      Je comprends bien les réserves d’Iban relatives aux palabres cache-misère à n’en plus finir sur la musique (on peut ajouter le cinéma, les petits trains électriques, les techno-gadgets… et tout autre sujet traité sous l’angle de la monomanie).

      Cependant, comme personne ne le rappelle, je me permets d’ajouter ceci pour conclure ma petite réclamation – en restant dans le sujet :

      – Les Beatles seront sauvés pour un temps du naufrage et des luttes intestines par un Noir – O Lord ! – j’ai nommé le pianiste Billy Preston qui leur a redonné la pêche (notamment sur “Get back”…) alors qu’ils étaient au plus bas moralement.

      – Pas de ségrégation anti-vieux non plus chez eux.
      Au contraire, un des très rares exemples de coopération intergénérationnelle que le monde (de l’art) aie connu, grâce à un producteur -George Martin- qui n’aimait que la musique classique (!) et devait souvent aller chercher ses p’tits gars occupés à fumer des pets dans les toilettes (ambiance !), d’où ce résultat unique à l’arrivée.

      Ya basta !

    • Patrice Guyot dit :

      Malbrouck, allez vous acheter un cerveau pour revenir en deuxième semaine !

      Ou allez faire un tour sur l’émission de la nuit :

      http://le-pg-express.xooit.fr/t1417-Nous-allons-nous-amuser-un-peu.htm?start=30&q=#p13880

      PG

    • Guy dit :

      On se calme Patrice. Nous ne sommes pas obligés de n’être passionnés que par ton histoire…

    • Patrice Guyot dit :

      Je ne suis pas né calme Guy… Et je ne le suis pas devenu avec le temps !

      J’ai beaucoup d’amitié et d’estime pour toi, tu le sais je crois. Je ne veux évidemment pas pourrir ton excellent blog qui fait mon bonheur quotidiennement.

      Ce n’est pas du tout mon but ! En réalité la crème d’@si où je suis (indignement) tricard traîne ses Clarks chez toi, ce qui me permet de leur signaler mes diverses facéties en réponse aux censures Schneidermaniennes.

      Internet est un petit monde, tu le sais mieux que personne, toi qui pérore chaque jour à ce propos sur Europe 1…

      Maintenant pour ce qui est de me calmer, Daniel me l’a conseillé. Sans succès, tu peux le vérifier sur mon site qui constitue ma base arrière.

      Enfin si mes messages te gênent tu sais comment me joindre en privé. Je ne veux en aucun cas t’embêter et je te remercie au passage d’avoir l’élégance de ne rien censurer. C’est la vraie classe, l’élégance définitive et indiscutable (tu devrais filer un cours à DS, il en a le plus grand besoin !)

      Avec mon amitié la plus profonde,

      PG

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis