2.0 pointé

Il tweete pas, il blogue pas, mais il cause…

Ça se blogue…

(…)

Papier intéressant sur les journalistes politiques dans M, Le magazine du Monde (signé par Bastien Bonnefous).

L’ensemble est éclairé par des encadrés en forme de mini-portraits de quelques journalistes politiques : Nabil Wakim (Lemonde.fr), Christophe Barbier (de chez Christophe Barbier), Vanessa Schneider (Le Monde), Alain Duhamel (vous connaissez…) et Thomas Legrand (France Inter, Slate.fr, Inrockuptibles).

Ce sont quelques mots prêtés à Legrand qui m’intéressent.

Voilà l’encadré…

Je ne suis évidemment pas d’accord avec la dernière partie du propos du chroniqueur.

D’abord, Legrand a probablement oublié qu’il a bel et bien un blog sur les Inrocks.com.

Mettons que je comprenne la modestie qui le pousse à ne pas considérer qu’il blogue vraiment sur les Inrocks.com.

En revanche, comment appelle-t-il cette page nourrie de Slate.fr ?

Enfin, Thomas Legrand a-til oublié qu’il lui est aussi arrivé d’écrire ailleurs sur le Web ?

Quel est le statut de cette “tribune” consacrée à Didier Porte sur Rue89 ?

Une “tribune” balancée avec réactivité justement et émotion sur un site ouvert comme Rue89, cher Thomas Legrand c’est identique à un billet de blog, où je n’y connais rien…

Mais passons sur la petite coquetterie qui consiste à dire qu’on ne blogue pas.

Et arrêtons-nous précisément sur les derniers mots de l’encadré entre guillemets : “…ces outils incarnent la réactivité, mon métier consiste au contraire à ralentir et réfléchir“.

Je ne conteste pas le propos concernant Twitter, même si Legrand sous-estime – ou feint de méconnaître – l’apport essentiel des liens fournis toutes les secondes sur le réseau social…

En revanche, s’agissant des blogs Legrand se plante.

Je parcours, de part en part, la Toile tous les jours.

Je suis toujours surpris, étonné, enthousiasmé par des billets de blogueuses(eurs), connu(e)s ou inconnu(e)s, qui montrent de manière éclatante (dans le monde entier) que le journalisme n’a pas du tout le monopole du “ralentir et réfléchir”.

Il faudra quand même un jour sortir définitivement de la caricature qui fait de l’Internet un outil dont la “réactivité” est la seule qualité…

 

Source du cartoon.

 

 

 

Be Sociable, Share!

    , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (36)

    > Déposer une réclamation
    • Al-Kanz dit :

      C’est de la suffisance ou il est vraiment à côté de la plaque ?

    • Oliver dit :

      Juste une précision, la BD est issue du très bon site

      http://geekandpoke.typepad.com/

    • Guy dit :

      Merci pour la précision Oliver.

    • lovely dit :

      L’affaire DSK a bien mis en évidence que Thomas Legrand sur France Inter mettait dans ses chroniques réflexion et recul. Bref.

    • sachs caroline dit :

      …..”ralentir,reflechir”….n est ce pas plutot la definition
      d un poete? d un philosophe?d un Sage …. au faite,
      combien d annees d etude en Ecole de journalisme
      faut il pour ecrire cela …..

    • phil dit :

      Retarder et ruminer, c’est son métier…

    • martingrall dit :

      Il a tout raison, le grand. Puisque le virtuel, comme beaucoup de gens des médias aujourd’hui est sa source. Il en fait sa sauce. Qu’il lit et déglace avec un oeuf et de la gnole fétide, et les reclasse dans son canard en son nom.
      Et il est comme tout le monde, ce qui est rassurant, lorsque l’on conduit un truc que l’on ne connaît pas, qui va toujours trop vite, qui n’a jamais suffisamment de freins, il faut ralentir et réfléchir pour ne pas se manger et un arbre et un fossé. Arbres et fossés qui sont quand même la référence des anamorphoses des followers. Followers qui ne sont que des dames michu,” Vous avez vu la petite babache avec le petit con”, “vous avez la voiture de truc sous le porche”, ….z’avez vu les semelles à bascule de nicolas.

    • Claudius dit :

      Entièrement d’accord avec toi.
      Pourtant j’aimais bien les chroniques de Thomas Legrand du temps où j’écoutais le 7/9 d’Inter.
      Mais il semble de bon ton pour les journalistes, comment pourrait-on dire, institutionnalisés, de crachoter un peu sur les blogs et les réseaux sociaux, avant (et là, visiblement pendant) d’y apparaître en tant qu’acteurs.
      Un genre de snobisme, comme les acteurs de cinéma vis à vis de la télévision.

    • Albatros dit :

      En vérité je vous le dit ….

      Il faut être sacrément perdu, isolé sur sa planète pour se persuader et ou écrire, que la parole officiel estampillé journaliste et l’unique qui sache réfléchir, prendre de la distance, analyser…écrire et ou parler.

      Cet acharnement à confondre les blogs et les commentaires qui eux sont effectivement rédigés dans le sillage, des posts, dans l’immédiateté, seraient, si ils devaient être réécrit plus mesurés plus argumentés…mais il y a aussi du charme, à répondre entre instinct et inconscient ( pas inconscience), mais a la façon des surréalistes faire lien, de près ou de loin avec le billet proposé….

      Bref une fois posé le fait que le web charrie nous le savons tous ce qu’il y a de plus idiot ( comme la télé), haineux, on y trouve aisément beaucoup d’intelligence….mais qu’il se rassure le plus noir du web, ne le lirait pas, qu’il en fasse autant pour eux, qu’il ne les lisent pas et qu’il nous informe sur ceux qui derrière leurs claviers, essaiment de belles pages

    • Albatros dit :

      dis

    • martingrall dit :

      Le coin coin à Le grand, lorsqu’il parle, http://youtu.be/xqBiE0nUnMM

    • Guy dit :

      Merci Myriam.

    • NK dit :

      Encore un camembert qui dit au roquefort : “Tu pues !”
      Mais à trop ralentir, parfois le moteur cale – et certains bouquins vous tombent des mains :

      “J’essaie de suivre le rythme que le président imprime à la vie politique française. […]. Je suis essoufflé, comme si j’avais voulu lui emboîter le pas dans l’un de ses fameux joggings. […] Depuis août 2008, sur un total de deux cent trente papiers, deux cent douze contiennent le mot Sarkozy au moins une fois ! […] On a beaucoup écrit sur […] ce rythme infernal qu’il imprime à la politique française. […] Il nous met tous dans son essoreuse à idées. On en ressort groggy.”

      (extrait de “Ce n’est rien qu’un président qui nous fait perdre du temps”, T. Legrand, 2010)

      … Bon dimanche tout le monde

    • Malbrouck dit :

      Je ne connais rien au sujet mais j’ai le réflexe de me demander si dans d’autres pays d’Europe et ailleurs cette sempiternelle question entre journalisme traditionnel et internet se posent dans les mêmes termes ?(chez les anglais par exemple ? et aux USA ?)
      Un débat franco-français ou autre chose ?
      Est ce de la schizophrénie ? Est ce la peur d’être pris en défaut de distance et d’objectivité à l’épreuve du temps réel ? Est ce un signe ultime d’allégeance au pouvoir officiel, le pouvoir d’un employeur auprès duquel on s’excuse de “parler” sur internet ? Internet c’est pour “de faux” !
      Il y a un mythe du “parler officiel” et du “parler officieux” qui laisse entendre qu’il existerait ici “un parler vrai” et là “un parler faux” : comme si le parler officiel échappait à toute erreur d’analyse, à toute faute professionnelle là où sur internet on continue à nous raconter que c’est un “monde virtuel” donc quasi factice, l’univers de la rumeur en somme !
      On est dans la vraie vie uniquement lorsqu’on n’allume pas son ordinateur : toute connexion vous transporte dans une fausse vie (ça en fait de la fausse vie dites moi donc) ! J’y vois l’angoisse de se faire démasquer parce que justement l’illusion de virtualité a pour incidence de libérer la parole authentique, de désinhiber ! Internet est un divan psychanalytique voilà ce qui fait peur !
      Bref tout ceci m’apparait absurde et ce débat devient anachronique à la longue ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      Et ça me fait penser, par ailleurs, à tout ce débat concernant le droit à l’oubli sur internet : des âneries qu’on aurait écrit ici ou là et qu’on n’assumerait plus jusqu’à vouloir les effacer, les faire effacer ! Je trouve ça très flippant cette manière de penser ! J’assume l’ensemble de mes écrits y compris les horreurs que j’aurais pu écrire et que j’écrirais : je suis un tout singulier mais tout aussi complexe qu’un autre et je n’ai pas à m’autofabriquer homme parfait à postériori (quelle horreur) !
      La liberté n’a pas de prix !
      En parallèle il me plait toujours de songer que tout ce beau monde sous des pseudonymes divers et variés, à pas de loups, à pas feutrés sont presque tous passés sur des sites pornographiques ou au moins de “rencontres” dont le caractère sexuel fait partie intégrante de l’existence humaine (tout à fait légale je précise) : c’est ça en dernière instance qui me démontre que la liberté pleine et entière d’être soi même est loin d’être gagné ! Notre compartimentage si nécessaire, si soigné finit forcément par se voir comme un nez au milieu d’une figure ! Tabou quand tu nous tiens ;-)
      Oui je fais le lien à dessein avec notre vie sexuelle parce que c’est le même mécanisme schizophrène : on a le culot extraordinaire de se positionner virtuel là encore, dans le fantasme pour se dédouaner d’être authentique (alors qu’il n’y a pas plus authentique qu’une jouissance ou alors faudra qu’on m’explique) !

      Bref vie publique, vie privée, vie réelle, vie virtuelle ça en fait des vies dans une pourtant si courte ! Quelle arrogance ;-)

    • Albatros dit :

      On ne peut évidemment rien présager à cette heure, mais la tendance au vu des premiers résultats, irait dans le sens d’un basculement historique

      Une chaude introduction pour parler sérieusement de changement….pour 2012
      http://www.senat.fr/senatoriales_2011.html

      Le déplacement à la bastille, le 1er octobre, se justifierait comme en 81

      PS désolée pour les fautes d’ortho….récurrentes.

    • Malbrouck dit :

      Le Sénat est en passe de passer à gauche : un signe pré-révolutionnaire ?
      En attendant sur BFM TV c’est Montebourg pour ceux que ça intéresse ! ;-)

    • Albatros dit :

      pré révolutionnaire, non, mais un très très bon signe oui, et il se consolide…un tapis vers l’Elysée….y’a d’la joie….
      De quoi redonner à Hollande, le courage d’affirmer des idées plus socialistes peut être….

      Montebourg excellent sur BFM

    • Albatros dit :

      yessssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

    • snif !!! dit :

      Isabelle Balkany (UMP), très proche du président de la République, a été battue, après avoir déjà perdu, aux cantonales de mars, son siège de conseillère générale.

    • Malbrouck dit :

      Montebourg était autant gêné d’avoir à passer son temps d’émission à commenter ce qui se passait au Sénat en temps réel y compris avec l’apparition de Martine Aubry (on lui a épargné Hollande) que d’avoir à cacher sa joie pour parler d’un Sénat dans le cadre de sa 6ème République ;-)
      Il sait rester calme Montebourg : c’est un atout non négligeable !
      Et j’ai le même problème qu’en 2007 lorsque j’évoquais l’idée que mon vote Royale défendait une conquête féministe face au machisme dominant et à la beaufitude (je ne croyais pas si bien dire), aujourd’hui j’évoque un vote générationnel au sujet de Montebourg !
      Je suis de ceux qui pensent que les symboles sont moteurs du mouvement !

    • martingrall dit :

      Re-youpi.

    • Albatros dit :

      Non Hollande est arrivé en premier…j’étais sur les deux écrans Montebourg a été très digne….

      Larcher s’accroche, c’est pathétique….

      Balkany c’est la preuve que la page se tourne, et qu’un mauvais si mauvais roman s’éteint.

      C’est pas la fin du monde mais véritablement la fin d’un monde et certainement celui de la bande à sarko.

    • Albatros dit :

      MARTIN ON PEUT Y CROIRE

    • Dominique Godin dit :

      Quelle est la différence entre Thomas Legrand et Christophe Hondelatte ?
      Je sais pas, je cherche.

    • martingrall dit :

      Y croire? On y va!
      La victoire en chantant nous ouvre les carcans..
      Bon on vient de terrasser la bouteille de Port Ellen 43 ans d’âge.
      Ça le vaut! Et comment.
      Je finirai le couplet demain.
      Douce nuit.

    • Patrice Guyot dit :

      Eh ! Ben ! C’est exactement ça Guy…

      La preuve en vidéo en cliquant sur mon nom !

      Pour Gredin qui pose une question bête : Hondelatte vient d’enregistrer un disque et de s’énerver très fort chez Ruquier contre celles qui ne l’aimaient pas…

      PG

    • Cbyt dit :

      A Malbrouck

      “Et j’ai le même problème qu’en 2007 lorsque j’évoquais l’idée que mon vote Royale défendait une conquête féministe face au machisme dominant et à la beaufitude (je ne croyais pas si bien dire), aujourd’hui j’évoque un vote générationnel au sujet de Montebourg !
      Je suis de ceux qui pensent que les symboles sont moteurs du mouvement !”

      Ben faut voter Marine alors : elle est jeune et c’est une femme :)

    • Malbrouck dit :

      Derrière les symboles forts dont je parle mon combat idéologique si situe à gauche cher Cbyt !
      Je sens bien une prise de conscience chez certains responsables politiques à gauche mais j’ai comme l’impression que cette lucidité arrive trop tard, un peu comme ce Sénat gagné trop tard !
      Je crains un décalage avec un peuple qui lui a suffisamment décroché avec le système pour justement trouver davantage de sens chez la jeune femme dont tu parles en souriant !
      Ce basculement du Sénat apparait comme une bonne nouvelle là où je le vois telle une décomposition de l’ancien système, la fin de la 5ème République annoncée !
      Il reste donc à en finir avec le bipartisme et ma grande crainte c’est que dans ce contexte politique pré-révolutionnaire un seul parti politique peut remporter dès le premier tour l’élection présidentielle : le FN ! La force transversale de ce parti m’obsède depuis des années !
      Bref avec humour tu décris parfaitement mon inquiétude

    • Malbrouck dit :

      Mon objectif n’est pas de gâcher la fête mais de veiller à rester lucide ! Désolé mais cette victoire historique d’une gauche (et d’un groupe écolo) au Sénat je ne parviens à y voir une lueur d’espoir ! Je ne sais pas faire ! Ce serait même une faute politique que d’y voir une victoire sure et confortable de la gauche !
      Quand la situation politique, sociale, économique de la france se trouve dans un état si grave l’heure n’est certainement pas à la fête !
      Je redis que ce basculement du Sénat fait partie intégrante d’un cataclysme politique plus profond : je ne me réjouirais jamais d’un cataclysme quand bien même c’est favorable à très court terme à mon “camp idéologique” ! Grandes réserves !

    • Malbrouck dit :

      Autrement dit j’en attends davantage de la gréve unitaire privé et public concernant la sérieuse question de l’avenir de l’école dans ce pays !
      J’attends de voir également comment symboliquement BNP Paribas va nous entrainer dans le fond du gouffre : quand les cartes bleues seront bloquées chacun regrettera alors de ne pas posséder son propre potager, son jardin ouvrier !
      Aucun champagne à sabrer en de telles circonstances ! Bonne journée à tous ;-)

    • […] Guy Birenbaum s’amuse, à juste titre, des récente confessions de Thomas Legrand dans la nouvelle formule du magazine du Monde. L’éditorialiste de France Inter semble refuser avec gourmandise et fierté les nouvelles technologies. On oublierait presque qu’il bosse aussi pour Slate.fr, et entretient un blog sur les Inrocks. […]

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis