Laïc ?

Nicolas Sarkozy : encore ces foutus guillemets !

Ça continue…

(…)

Il y a quelques jours je me demandais d’où sortaient des guillemets dans un article du Figaro (ici).

Et là c’est ce soir dans Le Monde que des guillemets surgissent qui posent trois questions.

1) Est-ce le Président qui parle ?

2) Si ce n’est pas lui, qui parle entre ces guillemets ?

3) Comment celui qui parle peut-il s’exprimer ainsi ?

Voici donc la phrase en question, tirée d’un article d’Anne Devailly titré “M. Sarkozy rend hommage au protestantisme cévenol” :

Le président avait visiblement envie de développer ce thème. “L’Histoire n’est pas une nostalgie, a-t-il dit. Nous ne venons pas de nulle part et nous méconnaissons trop souvent ce qui fait l’identité de la France. Ma venue ici, c’était un plaisir, mais c’était surtout un devoir.” Ce discours et la visite du Musée du désert permettent aussi au président de faire de cette visite le “pendant protestant de son voyage catholique”, à la basilique de Vézelay, au printemps.

Vous avez bien lu, entre ces satanés guillemets, le président a fait de cette visite le “pendant protestant de son voyage catholique” !

Je ne savais pas qu’un président de la République pouvait faire un “voyage catholique”, puis son “pendant protestant”…

 

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (16)

    > Déposer une réclamation
    • SamGion dit :

      Pourvu qu’il s’arrête là. Je n’ose imaginer son voyage scientologique.

    • myriam dit :

      Mais c’est l’infini champ des possibles du “pendant laïc de ses voyages protestant et catholique” qui s’ouvre désormais.
      A moins qu’après l’épisode “Mon président chez les parpaillots”, “Mon président chez les cathos” viennent “Mon président chez les israélites”, “Mon président chez les mahométans” et autres aventures à lire religieusement dans le Fig’haro.

    • iban dit :

      C’est surtout sa nostalgie pour l’histoire d’avant 1789 qui me pose question.Sa recherche d’identité dans le profond de l’Histoire de France me semble totalement anachronique pour un Président de la République.A croire qu’il regrette le droit divin,les féodaux et les serfs.Est-il porteur d’une mission?. Vraiment il surfe toujours sur des ambiguïtés gênantes,éternel borderline.

    • Saraconor dit :

      Il est pathétique dans sa recherche de son identité française et pénible de nous la faire subir. Ne peut-il étudier le peuple, pendant les qq mois qui lui reste. Il pourra faire les châteaux de la loire plus tard…

    • Phildepalma dit :

      Peut-on faire une distinction entre ce qui est écrit par un président et ce qui est écrit par ses conseillers et lu ou appris par lui ? De la à faire dire par un journaliste des mots attribués à un discours présidentiel, il n’y a plus vraiment pour le lecteur, de sens véritable à la valeur morale de notre élu démocratique.

    • Malbrouck dit :

      On aura tout subi avec ce Sarkozy, quoique je peux encore lui suggérer un voyage musulman de mosquée en mosquée pour fêter Laid El Khébir suivi d’un voyage bouddhiste etc…
      On retrouve là une marotte liée à la question de l’identité nationale qu’il veut associer de manière prosélyte à une histoire religieuse de la France et faisant fi de la conquête laïque justement !
      ça devient pathétique à la longue !

    • Albatros dit :

      On the road church
      Le saint….ww.youtube.com/watch?v=lRlbmV39Zhw

      Traduction road church : route du blanchiment

    • poisson dit :

      J’ai déjà croisé des prénommée “Guillemette”.
      Il pourrait l’appeler “Guillemet”?
      Pour l’esthétique et l’ordre des choses.

    • martingrall dit :

      Oui mais. Comme tout mâle bien né, ne disposant que de deux profiteroles, il nous évitera le pendant juif de ses voyages chrétiens.
      Ben non !
      Oui mais. Comme tout mâle bien né, ne disposant que de deux profiteroles, il nous évitera le pendant islamique de ses voyages judéo-chrétiens.
      Ben non !
      Oui mais. Comme tout mâle bien né,
      Ben non !
      Oui mais. Comme tout mâle bien né,
      …….
      Oui mais. Comme tout mâle bien né, ne disposant que de deux profiteroles, il nous évitera le pendant doute de ses voyages Bouddhistes.
      Ouf !
      Comme des petits veinards ont vu Bouddha en vrai, le non Dieu, puisqu’il a vraiment existé.
      Ben non!
      Les autres également, Moïse, Jésus, Mahomet, Calvin, Luther, ont tous été vu et entendu, c’est ensuite que naquit le doute quant à la fonction réelle du vide.
      Ben oui !
      Vide, qui est la fonction réelle de not p’tit Nicolas le dénaturé, puisque la nature ne peut accepter le vide. Le problème pour nous pauvres pécheurs devenus c’est que n’importe qui, plutôt n’importe quoi le remplit, not’p’tit Nicolas, même des guillemets eux aussi venus d’ailleurs, c’est dire.

    • lovely dit :

      Se remémorer son voyage au Vatican avec sa belle-mère et Jean-Maris Bigard.

    • martingrall dit :

      Un qui n’aime pas les protestants c’est brice la grimace à droite sur l’écran de contrôle du grand ordinateur.
      “Un peu de tenue bon dieu”.
      D’autant que le protestantisme n’est pas un acte religieux mais un acte politique! S’rait pas un peu béotien par la cuisse droite l’hortefeux.

    • PMB dit :

      (Tiens, vous ne faites pas d’article sur Saint Jobs, patron des geeks. Z’êtes pas normal, vous)

      Dans cette affaire, l’attitude de quelques dirigeants protestants est puante de servilité naïve (?), qui s’extasient devant ce qui n’est que de la com’ préélectorale.

      Et bien cynique : en même temps qu’il salue l’esprit de résistance des protestants, il fait non loin embastiller des gens qui protestent contre l’extraction du gaz de schiste !

      (Bien lire son discours et voir comment, in fine, il parle surtout de lui, notre Narcisse 1er)

    • Tirésias dit :

      Pas très catholique tout ça ! Plutôt cathodique… en espérant piéger quelques croyants à la dérive.

      « Que vaut-il mieux? S’asseoir dans une taverne, puis faire son examen de conscience,
      Ou se prosterner dans une mosquée, l’âme close?
      Je ne me préoccupe pas de savoir si nous avons un Maître et ce qu’il fera de moi, le cas échéant. »
      O. khayyam

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis