Mœurs

La tribu des têtes baissées

Trois fois en trois jours…

(…)

D’abord, c’était un cadre bien mis (c’est probable…) avec une sacoche en cuir un peu élimé ; juste comme il faut.

Je courais derrière lui sur le chemin du stade.

Il a vraiment failli rentrer dans un poteau…

Un réflexe de dernière seconde l’a sauvé.

Hier, au café, mon ami si cher a passé une partie de son temps dans la même posture, alors que nous discutions avec d’autres.

Et ce matin, en courant toujours, ce petit garçon que j’ai croisé était lui aussi dans la même situation.

La tête baissée…

N’allez pas croire que mon histoire est triste.

Que je vais en faire des tonnes sur cette crise qui nous pèse à tous sur les épaules et en contraint certains, plus atteints, à regarder le sol.

Que ce cadre stressé n’avait pas envie d’aller au travail

Que mon ami me boude.

Que le gamin traînait des pieds sur le chemin de l’école…

Non.

Ces gens ne sont pas affligés.

Ils font tous partie de la tribu des têtes baissées

Smartphone enfoncé dans la main (la droite ou la gauche, c’est indifférent), ces piétons avancent dans nos rues d’un pas mécanique, les yeux rivés vers le bas, en scrutant leurs écrans.

Ils boivent aussi des coups ou mangent avec des gens – savent-ils qui ? – en observant à intervalles réguliers leur téléphone ; préférant dialoguer avec d’autres interlocuteurs.

Loin.

La tête toujours penchée vers le bas ; ou juste les yeux.

Ils envoient des sms, publient des tweets, lisent leurs mails, répondent aux messages d’amis sur leurs “murs”, etc.

Presque plus personne ne regarde au large.

On dialogue de moins en moins avec ceux qui nous font face.

Des pathologies connues se multiplient.

Douleurs du cou, vertèbres et muscles endoloris, dos bloqués…

Sans parler des collisions qui les guettent tous ; et pas seulement contre des poteaux ou des arbres…

Mais il y a plus grave.

Les membres de la tribu des têtes baissées loupent des conversations, manquent des paysages, ratent des ciels et surtout des rencontres et des moments.

Et puis, on ne voit plus leurs yeux.

Et ça, ça m’ennuie vraiment…

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (49)

    > Déposer une réclamation
    • ? dit :

      Comment la technologie modifie notre comportement, comment elle modifie jusqu’à notre cerveau
      http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20111018.OBS2756/comment-internet-modifie-notre-cerveau.html

    • H dit :

      Très joli (on prend aussi des poteaux en regardant le soleil se refléter dans une cheminée couverte d’alu, je l’ai vécu)

    • Yohm dit :

      Ca Me manquait de plus te lire.

    • Anthropia dit :

      Pour la nuque, j’ai trouvé la solution, remonter le siège devant l’ordi, on a alors les bras en bas, le dos droit et ça va mieux.
      Jolie chronique, Monsieur Birenbaum.

    • attention dit :

      on y va, tête baissée

      ttp://fr.news.yahoo.com/b%C3%A9b%C3%A9-ours-balade-au-rayon-l%C3%A9gumes-dune-%C3%A9picerie-145600775.html

    • ! dit :

      Pas de siège dans la rue devant son téléphone portable…

    • ° dit :

      pour les membres de la tribu des têtes baissées qui craignent de basculer en avant, Michael Jackson avait inventé un truc
      http://www.metrofrance.com/infos/se-pencher-a-45-le-truc-secret-de-michael-jackson/mifC!DkgDpEP439g02/

    • / dit :

      un ourson ça va, c’est quand il y en a deux que…

    • B.L. dit :

      Oui, jolie chronique … Serais-tu en cure de désintoxication, ou si tu arrives à twitter les yeux au ciel ? :)

    • borneo dit :

      J’ai une parade pas vraiment hygiénique ni écolo et proscrite au gamin
      Tu te roules des cigarettes toi même. Tu tiens le mégot dans une main et le briquet dans l’autre qu’il faut tout le temps le rallumer
      niqué le smartphone

    • V. dit :

      La technologie c’est aussi ça : un sourire doux remplacé par un smiley jaune citron assez moche …

    • gill68 dit :

      Au contraire: tous ces porteurs de lunettes noires en temps de crise rendent votre histoire encore plus triste…

    • Saraconor dit :

      :) ça me a rappelle ma dernière nuit des étoiles, tous les yeux rivés sur leur application…

    • Malbrouck dit :

      Oui la révolution technologique de l’information et de la communication trouve ici une juste description transposée dans le quotidien ! Ce qui est terrible c’est que non seulement ça donne le prétexte de ne plus communiquer en face à face, jusqu’à le fuir à l’aide de cet outil miracle, mais pire ça ne sert pas forcément à communiquer avec d’autres dans cette “boite” ! Nombreux ne communiquent qu’avec eux mêmes puisqu’il s’agit de mettre en scène son hyper-individualisme à l’intérieur de la “boite” ! On a trouvé le truc pour traverser le miroir ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      Ces smartphones c’est quand même plus fun que de se balader avec un miroir : on risque moins l’internement ;-)

    • Phildepalma dit :

      Si tous ces joujoux étaient des Blackberry, nous risquons une forte natalité dans neuf mois.

    • Malbrouck dit :

      C’est mon smartphone, mon pc dans lequel je compte bien délivrer ma vérité au monde entier : le seul petit ennui c’est d’avoir à supporter la vérité de chacun des autres au passage ! Alors au début je cherchais volontiers le dialogue en imaginant que j’allais convaincre chacun bien entendu, les convaincre que je détiens la vérité révélée évidemment ;-) En vieillissant je ne fais même plus l’effort, je m’auto-suffis et j’ai surtout compris que tout dialogue est condamné à tourner au pugilat puisque mes interlocuteurs eux aussi comptent bien délivrer leur vérité révélée ! Non mais ;-) Et après tout pourquoi pas ? Tout internaute est là pour délivrer sa vision toute personnelle du monde ! Autant d’internautes autant de mondes divers et variés ! Très bon pour se soigner de l’universalisme ;-) Communiquer pour n’avoir qu”à exprimer sa singularité totale et absolue : le groupe n’est que miroir, n’est qu’outil pour soi même !

    • martingrall dit :

      Même sans smartphone,sans smart, sans phone, sans tablette. Les français forment le peuple qui regarde ses chaussures. Les français font une boulimie d’activités ne leur laissant pas le temps de se comprendre. Ils baissent la tête alors qu’on les amène à l’abattoir. Ils ne veulent pas savoir.

    • little big horn dit :

      J’envoie des signaux,on est obligé de fumée,c’est mieux,on est obligé de regarder vers le haut…pour les fautes d’orthographe en revanche…

    • little big horn dit :

      correctif
      ..obligé de regarder,je l’avais bien dit!!

    • sachs caroline dit :

      ……..«je revais d un autre monde…..ou la terre
      serait plus…..» ah Telephone …… ;-)

    • Henri dit :

      Il y a quelques semaines, je déjeunais avec trois twiterrers. Deux que je connais depuis longtemps, et le troisième que je rencontrais pour la première fois – une population plutôt encline à céder à la politique de la tête baissée, tu en conviendras…

      Au bout d’une heure et demi, on s’est fait cette réflexion. Aucun de nous n’a regardé son téléphone avant le café. C’est là qu’on s’est dit qu’on allait sûrement se revoir, et partager des choses de la vraie vie, plutôt qu’un simple phénomène…

      J’ai encore dans mon entourage des gens qui vivent la tête baissée. Je les vois de moins en moins.

    • Allais dit :

      Joli texte, mais est-il vraiment fondé ? Les passants ne se regardent pas autant qu’avant, à cause des téléphones, des lecteurs MP4 et autres gadgets ? Faudrait demander une étude au CNRS là-dessus.
      Moi, je peux pas dire, je ne regarde que le trottoir quand je marche dans les rues, mais c’est pour éviter les déjections canines.

    • cudoinj dit :

      Je me sens complètement visé par cet article. C’est vrai qu’entre Facebook, Twitter, ma boite mail, et mes applications Le Monde et Eurosport, j’ai toujours le nez sur mon smartphone… Le pire est que je ne m’en sens même pas esclave!

    • myriam dit :

      En vérité, je vous le dis, tant que la tribu des têtes baissées ne copulera pas avec la tribu des durs d’oreille http://cl.ly/B89a l’espoir demeure de retrouver des nuques raides.

    • Karin dit :

      si les gens osaient dire bonjour à leur voisin et les regarder droit dans les yeux, le monde tournerait sans doute plus rond… Pour réapprendre à vivre, une solution : tout plaquer et vivre en pleine campagne ! Bientôt 7 ans… de vraie vie et d’humanisme ! Le Bonheur !

    • femmedu5962 dit :

      pour moi c est le téléphone ou la clope. comme mon fils m a demande d’ arrêter de fumer.
      j ai trouvé une nouvelle addiction ?!?
      j ai un ifone depuis 2 ans et arrêt de la clope depuis 2ans…
      une addiction en remplace une autre …
      et pour le boulot, on gagne en efficacité.
      on évite le lundi matin avec les 70 mails … et l angoisse du débordement…
      voilà addictive woman libérée de la fumée et de la peur d’y passer
      pour moi vaut mieux le poteau que la Nico LOL

    • sunnie dit :

      tout est une question de dosage…

    • N dit :

      Anecdote authentique :

      Un jour à Paris, rue de la Roquette, je croise un bonhomme plus très jeune qui parle tout seul, tête baissée, la main plaquée contre son oreille.

      Normal.

      Mais arrivé à sa hauteur, je réalise que ce n’est pas un téléphone qu’il tient dans la main,

      C’EST UNE FEUILLE DE SALADE.

      Sa conversation tourne – de mémoire – autour de l’arrivée des Martiens sur Terre.

      Evénement plus qu’imminent, d’après ce vieux monsieur, et dont il semble d’ailleurs drôlement se réjouir.

      Je me permets alors de lui demander pourquoi, tant qu’à faire, il ne “tweete” pas carrément cette nouvelle de première importance… fût-ce avec un épi de maïs ?

      Il me répond simplement qu’il n’est pas assez fou pour prendre le risque de se manger un poteau en pleine rue.

      Bon j’ai menti sur la fin,
      mais le reste m’a marqué pour toujours,

      moi et tous les autres passants qui n’avaient pas la tête baissée à ce moment-là.

      Joli billet d’épicerie à méditer !

    • NK dit :

      * NK !

    • Malbrouck dit :

      Je ne suis pas sur qu’on soit aussi armé que ça pour se défaire des nouvelles technologies comme s’il s’agissait d’un passe temps comme un autre ! Je crois au contraire que nous sommes irréversiblement “robotisés” en partie et je suis sur que notre structure mentale, notre psychologie, notre langage sont en partie cybernétiques !
      La fonction du rire m’a par exemple très vite attiré l’attention et j’ai appelé ça le “lolisme universel” ! Cette espèce de conditionnement au rire par smileys interposés est quand même extraordinaire ! Le monde serait à feu et à sang qu’on en modérerait le message par l’usage systématique du lolisme ! Alors pourquoi sommes nous devenus des robots rieurs ? Mieux vaut ça que de pleurer sans doute ? Mais le rire lui même ou l’humour réel qu’est il devenu dans tout ce fouillis rieur ?
      Je grossis le trait mais c’est pour insister sur cette question majeure du langage dont l’objet se rétrécit par exemple sur twitter : certains pourraient y voir l’avènement de la synthèse là où d’autres peuvent y voir le rétrécissement de la pensée humaine trouvant tout son sens dans le langage sms proprement dit !
      On ne parle déjà plus pareil, on parle d’ailleurs moins et j’avais prédit en plaisantant qu’on finirait par gazouiller (l’homme sans langue) : on y est presque !
      Pas sur que ça me déplaise en fin de compte si ça nous permet de dire moins d’âneries ! Je me fais à tout ! Tout me va à force ;-)Et y a des robots sympas !

    • Saraconor dit :

      Dans ma campagne les gens se regardent, quand ils sont à pied dans la rue, oui mais, ils n’y sont pas souvent. Chez eux ils sont branchés dans toutes les prises et dans les voitures, ils n’ont plus trop le temps de regarder la route…Une nouvelle ère de communication commence et là c’est un peu la période boulimie, mais je trouve ça quand très prometteur pour l’évolution…et surtout,, j’ai fréquenté des robots plus dangereux qu’un smartphone…

    • ASD27 dit :

      Dans un couloir,l’ascenseur,l’escalier (attention a la marche), sur le trottoir (attention aux crottes), le passage protégé (attention au feu:rouge ou vert), mais surtout au volant , alors là il y a vraiment danger de “casse” devant et derrière tout autant;
      Moi qui me transporte en deux roues je ne m’y risque pas (le dessin n’est pas nécessaire;)
      la solution : le 2 roues ;-)) …il y a d’autres risques , puisse Piaggio veiller sur moi !

    • Albatros dit :

      je suis déjà comme un petit oiseau sur la branche, alors si en plus je devais twitter, je serais cui-cui.

      La modernité aujourd’hui c’est de ne pas sombrer dans les lieux communs quand on a rien à y faire.
      Je suis déjà pas mal absorbée par internet, outil magnifique, si en plus je passais le nez sur mon tel, j’aurais le sentiment d’être avalée par la technologie, moi je fais partie de la tribu des têtes en l’air et entends bien y rester le plus longtemps possible
      Si les journées faisaient plus que 24h je prendrais ce temps pour twitter, hélas…

      http://www.youtube.com/watch?v=dNo8gEVLsww
      il n’empêche, que je suis avec bienveillance l’évolution surprenante de ce tam-tam planétaire

    • L'es-tu ? dit :

      Avantage : les ondes de la feuille de salade n’ont pas d’effets indésirables sur le cerveau et les organes sexuels

    • Malbrouck dit :

      ;-)

    • Phildepalma dit :

      J’ai appris à oublier mon portable jusqu’à le perdre. Mais, mes enfants, mes amis trouvaient inquiétant que je me perde sans cette borne, cette puce. J’ai donc à nouveau un portable et je continue à l’oublier. Le soir, je le règle en réveil et après avoir éteint la lumière, je le fait glisser, au hasard dans la chambre pour m’obliger à me lever pour stopper la sonnerie la plus incommodante. Je n’ai plus de contrat, je le recharge comme une cabine téléphonique.

    • Fab dit :

      Bonjour Mr Guy!
      Oui ça manque clairement!
      Très fine cette épicerie!
      Un sourire…!

    • lovely dit :

      A contrario il existe la communauté des têtes en l’air, plus restreinte certes, mais plus avertie étonnamment, car ce n’est pas sur Twitter qu’on éduque ses sens, et les vrais plans drague se font yeux dans les yeux pour commencer…

    • martingrall dit :

      Tiens pour les malades, Google vient de trouver un nouveau médoc – Androïd 4. il fait tout, même twitter sans twitter mais bourre en followers. Mais.
      On dit oui! Oui la France inventive! Tudieu !
      Pour faire lever la tête au peuple courbé, on place des panneaux 15 x 20 reliés à tous les portables et à la loterie l’espace de 1,5 minutes l’écran d’une personne se trouvant à proximité est dupliqué sur l’écran ! Effet garanti. Surtout si en plus une chaîne télé lui est dédié.
      Help Tatatatatata, j’ai déposé le projet.
      Ensuite encore une fois tout est question de politique. S’ils veulent que les français soient volages, toujours le nez en l’air , ils placent les panneaux trèèès haut, s’ils veulent que les français regardent l’horizon de l’a venir, ils les placent à hauteur ed l’homme modulor corbuesque.
      Elle est pas belle la vie. Comme quoi l’homme politique peut encore avoir une certaine utilité.

    • martingrall dit :

      @ Lovely, vous me l’enlevez du clavier.
      Je m’étonnais de mon regain de sex appeal durable, 4 ans,. et cela coïncide pile poil avec l’abandon de mon dernier portable. en cette belle et profonde méditerranée. Et oui! Si on veut garnir son lit, ce qui selon les périodiques les plus vendus est l’activité principale des françaises et des français, jetons nos portables par dessus les moulins.

    • martingrall dit :

      Une phrase très réaliste de Madame Hillary Rodham Clinton hier au Club économique de New York.

      « Nous devons nous positionner pour diriger dans un monde où la sécurité prend forme dans les salles de conseils d’administration et sur les places boursières, en plus des champs de bataille », a-t-elle affirmé.

      Je suis sûr que cela va intéresser Sarkopé.

    • michèle rumiz dit :

      un peu de poésie dans ce monde de com…merci

    • Charles dit :

      On pourrait dire que cette tribu est un peu en adoration devant son smartphone, son veau d’or aliénant.

      Pour moi, cette tribu est le sous groupe d’une tribu plus vaste qu’un ami par le terme les “technobofs”! Groupe social dont nous faisons tous un peu partie, sauf bien sûr cette ami réfractaire à toute innovation techno.

      Il y a des têtes baissées plus agréables à voir et à côtoyer: les têtes baissées vers un enfant dans sa poussette, vers un autre à qui l’on donne la main (qui raconte les grands évènements de sa journée d’école, par exemple). Ou encore les têtes baissées pour discuter avec une personne en fauteuil roulant que l’on pousse. Les têtes baissées pour écouter une personne âgée un peu voutée -à qui l’on donne le bras- parlant avec peine à cause du froid, de l’effort, ou parlant bas par sagesse.

      Charles.
      http://www.lepost.fr/perso/charles-ex-hautetfort/

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis