Sarko TV

Looking For Nicolas Sarkozy : exorcisme télévisuel on line

Hier soir, dans un bel ensemble la plupart des adversaires les plus résolus de Nicolas Sarkozy que je fréquente sur le Web (et j’en connais pas mal) ont regardé et commenté en direct le documentaire d’Arte Looking for Nicolas Sarkozy.

(…)

Et les uns et les autres de se réjouir de ce qui m’a eu l’air d’une belle séance de SarkoBashing au travers du regard de journalistes étrangers.

Je ne l’ai pas regardé et je n’ai donc absolument aucun avis sur l’objet télévisuel probablement très réussi et qui a atteint une très bonne audience (1290 000 téléspectateurs, soit 4,6 % du public).

En revanche, ce qui m’intéresse c’est le phénomène qui a conduit ces irréductibles, souvent attachants, à avoir envie de revoir et de commenter ensemble, en une sorte de communion masochiste on line, ces bientôt cinq ans de souffrances. Car ils le vivent ainsi, comme des millions de français.

J’ai donc suivi un bon moment leurs échanges sur Twitter.

C’était assez fascinant de les voir psalmodier en 140 signes, répéter en boucle, en une sorte de séance d’exorcisme collectif en ligne, les mots clés du quinquennat : “Fouquet’s”, “Cécilia”, “Yacht”, “Bolloré”, “Carla”, “Bigard”, etc. ; il y en a tant d’autres…

Ils étaient là.
Devant.
Comme fascinés par leur propre répulsion et par l’expression de toute sa brutalité.

Du coup, ce reportage en forme de catharsis ou d’exutoire les a simplement confortés dans leur détestation du président et dans leur certitude que l’analyse des journalistes étrangers est bien plus intéressante et indépendante que celle des journalistes français, trop connivents, trop proches du Président.
Même si – paradoxe à méditer… – ils n’ont, pour la plupart, rien appris de neuf à un ou deux détails près. Ce qui tend à montrer, au passage, que nos médias finissent bien par traiter les sujets qui fâchent, sous les pressions combinées de la presse étrangère (en de rares occasions) et du Web (régulièrement).

Ne m’en veuillez donc pas.

Je n’ai pas participé à la séance d’exorcisme. Sinon par procuration.

J’ai perdu le goût de ce genre de cérémonies.

Je suis gavé depuis 2006 de ces images, de ces informations, toutes rabâchées, toutes commentées, échangées, tweetées, bloguées…
Et je n’ai plus du tout envie de les revoir. Plus jamais, pour tout vous dire.

Comme Nicolas Sarkozy, peut-être…

Be Sociable, Share!

    , , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (68)

    > Déposer une réclamation
    • corto74 dit :

      “en une sorte de communion masochiste on line….Comme fascinés par leur propre répulsion et par l’expression de toute sa brutalité”

      entre eux…

      je n aurai pas dit mieux ! Twitter, quand c’est la fête à Sarko & c° à la télé, devient grotesque !

    • martingrall dit :

      1290000 électeurs, c’est pas mal. Encore trop, mais pas mal

    • Albatros dit :

      comme les mômes ils veulent des histoires cauchemardesques pour pouvoir s’endormir et que le pire ne pourra plus les atteindre, rêvent ils, encore pour une nuit….moi je ne regarde pas car l’onguent ne fonctionne plus vivement la gauche pour retrouver une autre marque de cataplasme…

    • beyondtheeyes dit :

      Je ne porterai pas de jugement sur une émission que je n’ai pas regardée, et ce essentiellement car cela m’attriste d’entendre le discours selon lequel « Ce n’est rien qu’un président qui nous fait perdre du temps » (Thomas Legrand, Paris, Éditions Stock, 2010), c.-à-d. qui ferait beaucoup de bruit pour rien, qui ne serait pas à la hauteur de la fonction, etc.. Ce discours là, oui il est plaisant à entendre, pour certains (et j’en suis). Il est facile d’y adhérer. C’est tellement plus simple de mépriser et de se moquer de ce que l’on croit n’être qu’un mauvais président. Et si justement il faisait très bien le job ? À savoir surtout ne pas remettre en cause les structures du système, mais faire reculer les libertés, casser tous les jours un peu plus le système social, les services publics, l’État, etc. Lisez plutôt « Le sarkozysme sans Sarkozy » (Serge Portelli, Grasset & Fasquelle, novembre 2009). Sarkozy mène une politique savamment orchestrée. Pour moi, ce documentaire participe à cette intoxication médiatique qui consiste à laisser à penser que son bilan politique serait désastreux. Oui il l’est, mais pas parce qu’il n’aurait pas été à la hauteur, au contraire, il l’aura tout à fait été. Et son bilan n’est pas désastreux pour tout le monde, notamment les 1%… Après, le système pense peut-être qu’il sera mieux servi pendant les 5 prochaines années par le candidat du Parti Socialiste. Ce dernier présentera sans doute mieux, fera moins de vagues. Et alors ?

      Et je la trouve révélatrice cette sélection de mots-clefs : “Fouquet’s”, “Cécilia”, “Yacht”, “Bolloré”, “Carla”, “Bigard” etc.

      On aurait pu aussi choisir “Karachi”, “Woerth-Betancourt”, “Copenhague”, “RGPP”, “LOPSSI”, “Hadopi”, “Clearstream”, etc.

    • Mad-Dog dit :

      J’hésitais à le regarder, mais je pense qu’au fond tu as raison : je ne vais pas me gâcher les fêtes avec ça.

      “1290 000 téléspectateurs, soit 4,6 % du public” : Pour Arté, hein.

    • non spectateur dit :

      J’ai cru préférable, plutôt que ce truc, de regarder la série américaine “Boss” (trouvable avec un peu d’astuce) ; Bien m’en a pris !

    • Jean-François dit :

      J’aime bien votre détachement, Guy. La stratégie de l’assommoir, ça me fatigue aussi, à la longue. Car le Sarkobashing fait bien partie de la stratégie de communication de l’Élysée. Être là. Partout. Tout le temps. Occuper le terrain. Donner le tempo. Même dans la victimisation : “Qu’est-ce qu’on aurait dit si je n’avais pas agi ?”
      Je fatigue. Je ne peux plus le voir. Plus l’entendre. Plus entre parler de lui. Il me pourrit la vie depuis bientôt cinq ans, avec ses copains. J’attends le mois de mai avec une de ces impatiences !!!

    • Moris dit :

      Il est encore temps de faire notre liste au père Noël.
      #magiedenoel #jeveuxunautrepresidentmaisplusceluilasiuoplait
      #takavoter

    • hitano dit :

      C’est vrai que ce président m’a soulé, mais d’une force…
      En cinq ans, j’ai l’impression d’avoir assisté à deux septennats.

    • Pat dit :

      Moi je vais vous dire ce qui me fout encore plus en l’air que tout le reste. C’est que je “gave grave” N°1 quand je veux juste la convaincre qu’il ne lui reste que quelques jours pour s’inscrire sur les listes électorales. Pas pour l’inciter à voter hein, encore moins pour lui dire qui choisir dans le bulletin du 1er tour. Non.

      Juste pour lui dire que, au-delà du 31/12/2011, si elle change d’avis et veut exprimer une voix, sa voie, elle ne pourra tout simplement plus.

      Ben si vous avez un truc pour m’aider… ne me le dites surtout pas. Il n’y a pas plus mal chaussé qu’un cordonnier.

    • Au karcher et les cass’ toi pauv’.. du nerveux, avec Pujadas ils font la paire, on se croirait dans un film de Kug Fu aux infos.

      Arte ne vaut le coup qu’avec Annette. :)

      Flop flop

    • catnatt dit :

      Mouais…

      J’ai un peu de mal avec ce genre de raisonnement parce que pour le coup, je ne suis pas sûre que les Français aient l’habitude d’entendre la presse étrangère.

      Par ailleurs, ça parlait tout autant de la France en général et du rapport que nous avons au pouvoir, et ça c’était vraiment intéressant.

      Par ailleurs, c’était aussi intéressant de tout voir en perspective. J’avais oublié certaines choses.

      Pour finir, on nous surgave actuellement de petites phrases, de micro polémiques sur la présidentielle qui ne sont, in fine, pas très intéressantes pr déterminer le choix que nous devons faire en mai. Dc franchement, je coince un peu avec “le détachement” sur ce doc.

    • martingrall dit :

      @beyondtheeyes, la vraie gagne pour not p’tit nicolas c’est l’absence effrénée d’opposition de tous les partis d’opposition sur tous les sujets, sur l’intégralité des sujets est plus approprié ! La gauche et le parti socialiste connaissant l’organisation de la crise de la spéculation qui se construisait, qui se baladant dans les hautes sphères de la finance, FMI bien sûr, mais banque mondiale, s’en est allé aux bois étoffer leur cheptel, et un’tit’stagiare de 18 ans révolus et puis une aut’tit’étudiante de 21ans à peine, puis un très mignon, le parti socialiste est de progrès social, surtout qu’il ne faudrait pas laisser l’élevage aux seules cougars.
      Pas un seul mot, même susurré, même inaudible, pour chacune des atteintes aux droits fondamentaux !
      Morano faisant licencier une vendeuse disant à une copine, ”qu’est-ce qu’elle vient ici celle-là !”
      On peut bien sur faire l’inventaire des casses sociales et économiques des cinq années sarkozy, et on peut couper tous les arbres du bois de Boulogne pour faire le papier d’un seul exemplaire de la liste, mais pas une seule sèche ne perdra sa poche pour apporter l’encre des, d’un désaccord ne serait-ce que de principe !
      Sarkozy ne peut pas gagner, son électorat de droite ne veut plus de lui ! Dommage que François Hollande à commencer de perdre dès mai 2007.
      Si pendant cinq ans not p’tit nicolas a pu ne faire que de la pub , c’est que François Hollande a toujours été un acheteur consciencieux au lieu d’être un consommateur exigeant.

    • martingrall dit :

      Le seul, l’unique, l’obligatoire mot d’ordre pour le 22 avril, votez François Hollande. Ensuite pour le mois suivant les législatives de juin, c’est comme vous voulez mais en respectant le programme des partis, soit pour EELV, et le P.S, et le FDG et.. pour tout le monde, pas de cumulards ni de récidivistes, un seul mandat et deux fois maxi, retroaction incluse. C’est con pour les têtes de gondoles, mais ce sont eux qui ont fait le programme! :-)

    • iban dit :

      Et bien moi ,j’ai trouvé la programmation fort judicieuse.Aucun détachement ,aucune retenue.Si cela lui a couter une seule voix,bravo.Pas de fine bouche!!!Juste pour les roms

    • Guy dit :

      Marrant comme certains passent à côté. Mon choix de ne pas regarder met-il en cause celui de ceux qui ont fait le choix inverse ? En rien. J’observe et je donne mon point de vue personnel. C’est interdit ? Je ne crois pas. Marrant…

    • GdeC dit :

      @guy : comme je comprends ce dégoût… Après avoir moi aussi commis un billet sur le sujet, alors que je n’avais pas vu le docu, je l’ai regardé attentivement… Peut-on dire qu’une quinzaine de journalistes étrangers se livrent à un complot contre sarko, et font ce que tu nommes du sarkobashing ? je ne crois pas, à moins d’insulter leur intelligence… J’ai plutot trouvé la plupart de ces journalistes plutot objectifs et détachés des événements, contrairement à nous autres. ILs font une bonne analyse collective du positionnement de Sarko et de son évolution en termes de com au fil du temps. Et surtout du fossé qu’il y a entre ses paroles et ses actes. Puis du tournant sécuritaire et xénophobe, de la perception à l’étranger de cette logiquee héritée en droite ligne de Buisson et de ceux de la droite populaire… Un bon docu, qui permet de se remémorer à distance et avec objectivité, ce que nous disons et écrivons depuis 5 ans… Merci arte. ça fait toujours du bien de mettre des mots sur les maux.

    • Sophia A dit :

      Pas regardé non plus puis j’avais aussi lu ça de William Karel auteur du documentaire :

      « La seule façon d’obtenir des fonds de la part du Congrès et du Sénat c’était de rendre la situation de plus en plus dramatique, donc les photos ont été dramatisées et ces photographes ont été salariés par le gouvernement.»

      « Il se plaît à rappeler les mots de François Truffaut, selon lequel un documentaire est mille fois plus menteur et manipulateur qu’une fiction, où les cartes sont mises sur table dès le départ. »

      Ca m’avait laissé perplexe…

    • Pat dit :

      Zêtes tromignons avec toutes vos certitudes…

      En 2002, on croit connaître TOUTES les erreurs des veaux aux 1er et 2nd tours –> c’est faux.

      En 2007, on savait tous que Nico 1er De Nagy Bocson ne pouvait pas gagner >>- c’est archi-faux. On savait tous pourquoi il allait gagner, après + de 10 ans de pouvoir aux postes clés (on dit régaliens aussi, non ?)

      En 2012, martin donne une consigne de vote analogue à celle du 2e tour de 2002. Votez Chichi, sinon vous entrez en dictature brunâtre. Le résultat ? Un roi intrônisé, tellement sûr de lui, le bougre, qu’il enclenche des législatives. Il se dit “I will win, with the fingers in the nose” et sinon, ça m’en touchera une sans faire bouger l’autre, hein, avec mes 81 et qq %… Poussières, poussières… Irrésistible charmeur en toutes choses, il paraît le Jacquot.

      Dans ce raz-de-marée In-Con-Tes-Table, les chevilles de François Hollande seraient tellement gonflées qu’il ne résisterait pas à son miroir, mon beau miroir, dis-moi chaque matin quand je me rase que je suis l’héritier, le seul, des forces de l’esprit. Je le mets le chapeau ce matin ? Je l’achète le labrador ? Tu veux vraiment que je l’appelle Lucrèce ? Hou-là, gonflé le miroir… Vigilance ! Hou-là, je deviens timbré où c’est bien mon miroir qui me dit ça ? Ah non, pas d’inquiétude, moi je suis jeune, c’est pas de l’anosognosie… Tu te souviens, miroir, quand ce timbré de Chichi a appelé à voter for me as a so good joke ?

      Alors voilà, cette fois, moi je dis que chacun et chacune vote comme il/elle le SENT i.e. ressentir la sincérité ou non des candidats, de leur programme affiché, de leurs actes réels et attendus versus packagés et reportés comme des promesses jamais tenues… en fonction de leurs aspirations les plus vitales : penser sereinement à l’avenir en sachant que leurs gosses et futurs petits-enfants auront une tête bien faite (le nez dans les nuages sans frontières tchernobylo-fukushimesques) dans un corps équitablement nourri (le juste équilibre entre le gourmet et le gourmand quel que soit l’âge de leurs artères).

      Si vous voulez, je me présente : avec les twittos, j’aurais bien au moins 25 signatures… Tiens, ça me rappelle le zozo qui avait fait un site présenté comme le site officiel de la candidature de GB à la présidence. J’ai suivi un peu ce qu’il a semé sur le ouèbe, le gars. J’ai l’impression qu’il a un peu changé d’avis… un peu ?

      Bref, plus sérieusement, laissons à chacun(e) le DROIT de voter ou ne pas voter (surtout si on dissocie vote blanc, vote avec ratures et absence de vote). Rappelons à chacun(e) le devoir de mémoire à celui, et plus encore (ben oui, hein, désolée) à celle qui s’est battue pour que chaque français puis, beaucoup beaucoup plus tard, chaque française puisse s’exprimer électoralement (“élire par sa voix”, l’étymologie ?).

      Quelle autre pédagogie que celle-là pour des élections ? Sinon, c’est vous qui prenez vraiment les électeurs et électrices pour des “veaux, vaches, cochons… et autres z’animaux de basse-cour…
      Ni mouton, ni Panurge, ni petit-prince ni Saint-Exupéry, etc. Non, que nenni ! Juste se rappeler que les femmes ont, en politique, toujours le grand tort d’avoir raison trop tôt. Ben ouais, hein, ça vous scotche ça. C’est dans ces moments-là que je me sens vraiment féministe, comme Louise Michel. Jamais comme Terra Femina and co, quand ils en rajoutent dans les rubans roses du golden marketing.

      Bon, j’ai mal aux 4 doigts qui me servent à taper sur ce foutu clavier ;-)
      Alors, un mot encore, @catnatt : lisez-vous, de temps en temps, Courrier International ?
      – OUI ? Et bien faites-en la promo sur vos favoris Web…
      – NON ? Eh ben, alors, vous vous y mettez quand ?
      – Ah, c’est trop cher ? Pfff, il y a des trésors entièrement gratos depuis belle lurette (l’histoire n’a pas besoin de scoop dans la minute du temps qui passe).

      Et vous savez quoi ? Ce magazine n’a pas de coeur de cible, pas 1 SEUL : en fait, il en a autant, de coeurs de cible, que de lecteurs multi-ethniques et multi-générationnels. Mes jeunes collègues (cool ce mot, aucun genre :-) ) le lisent régulièrement, mais toujours en fonction de leurs inquiétudes / à leurs racines d’ici ou de là-bas.

      Bref, bougez-vous et comme dirait l’épicier, faites un triomphe à Jacques Rosselin co-fondateur de canards multiples (CI, puis d’autres…), sur la twittosphère !
      … Alors là, sérieux, je débloque grâve comme diraient mes chers ennemis. En tout cas, j’ai perçu le bond en avant de La Tribune depuis qu’il en est le rédac’chef. ET du coup, la saine concurrence relevée comme un défi par Les Echos, qui se pâmaient un peu trop sur leurs sciences-po’esques lauriers…

      Et maintenant, vous voulez que je vous dise pour qui j’ai voté au 1er tour des primaires socialistes ? et au second tour ? Et chaque fois, très heureuse de mon choix a posteriori, en écoutant les murmures de nos chers politikos de toutes engeances ? Et vous voulez aussi que je vous dise pourquoi je n’ai pas pris part aux primaires des écologistes ?

      As you want.

    • Pat dit :

      Heu, j’ai oublié de préciser que ce soir-là, j’ai regardé “Happy Feet” sur France 4. Là encore, fort heureuse de mon choix programmatique a posteriori ;-)

    • nomad.soul dit :

      BRP, sur son blog, a posté le documentaire entier, pour ceux qui veulent le voir quand même.

      http://leplus.nouvelobs.com/contribution/225317;video-quand-arte-fait-campagne-contre-nicolas-sarkozy.html

      Mais comme GB, je n’ai aucune envie de regarder.

      Par contre, je ne décolère pas contre la majorité des journaleux français, qui ont participé (en 2006-2007 et après) à la mystification de ce personnage vulgaire, mesquin et sans aucune hauteur de vue. Ils ont trompé sciemment les citoyens (comme ce fut le cas avec DSK avant sa chute).

      Et le pire aujourd’hui est de voir avec quel mépris ce guignol fait sa campagne, pensant qu’en reprenant seulement son programme de 2007, avec les mêmes discours vus et revus, après avoir dit et fait tout et son contraire, les français se laisseront duper.
      Tellement narcissique, qu’il ne perçoit même pas la détestation qu’il inspire à la plupart des français, même de droite. Les courtisans et les députés godillots de sa majorité contribuent à l’éloigner du réel. D’un côté, je les remercie, plus dure sera la chute.

      Ce qu’il mérite, c’est d’être éjecté dès le 1er tour, afin qu’il ne puisse plus se représenter à aucune autre élection présidentielle future. Il suffit de voir un Poutine pour comprendre que ces assoiffés de pouvoir ne décrochent jamais si on ne les y oblige pas clairement.

      La seule chose qui me désole, c’est qu’il laissera une ardoise salée à son successeur. Et comme Obama, Papandréou ou Zapatero, les peuples ayant souvent la mémoire courte, son successeur sera tenu responsable de la situation dont il aura hérité !

      Tandis que le guignol bénéficiera d’une bonne planque, celle du Conseil Constitutionnel, et de bonnes retraites aux frais de la république.

      Ces gens-là (Sarkozy, Bush, Blair, et tant d’autres) vivent dans l’impunité la plus totale, c’est ce qui me révolte le plus.

    • Pat dit :

      @nomad.soul,

      faut pas, Nomade ;-) Eux aussi, ils écoutent trop leur beau iroir le matin… ou sur l’oreiller. Juste comme ça, je viens de voir QUI a “retwitté” le” RT qui compte” envoyé par GiBi The Twittos il y a 14 heures…
      Valérie T. la journaliste qui ne se mêle pas de politique… Et avant, quand elle était journaliste totalement objective, elle était totalement objective avec les zéléfans du PS ?
      Même question @ Audrey Pulvar et consorts/soeurs de leurs cercles d’initiés. Et je n’en suis pas, croyez-le bien. Je n’ai aucun compte à rendre ni à donner à personne (j’ai des collègues, dans le secteur Privé (gras souligné), qui sont journalistes de formation mais qui ont fui – au sens propre du mot – ce milieu de connivences en tous genres, entre-mêlées à de pur(e)s Don Quichotte).

    • Pat dit :

      miroir
      Encore une “couille” aka coquillette…

    • Pat dit :

      Si j’oubliais un instant que le fou rire est l’impolitesse de l’espoir, je vous suggèrerais bien de lire le dialogue entre @HugoMe et @la_question, du tout début à la toute fin, suite au famous RT du jour de l’épicier.

      J’en ris encore,comme ça :-) :-) :-)

      J’espère que cette passe d’armes a appris quelque chose @HugoMe et @la_question… peut-être même à tous et à chacune…

    • areuh dit :

      on est entrain de payer grave les primaires socialiste. Pour rétablir l’équilibre et en mélangent les genres pour le président, on n’entend plus que les voix de droites dans ce pays. C’est pas supportable

    • ASD27 dit :

      En retard…occupé ailleurs, beaucoup de parlottes en tous sens ,on s’y perd.
      Pat en a fait beaucoup, l’inspiration en fin de soirée sans doute, pas mal.
      Sinon, vu le doc , c’est de l’info , on en pense ce que l’on veut…. l’étaler ne sert à rien sinon à la ramener !
      Après demain c’est Noël , vive nos enfants et bon Noël en famille , c’est la trêve :-)

    • catnatt dit :

      Guy (si jamais ton commentaire me concernait, je précise, on sait jamais, les malentendus, c’est vite arrivé), je ne crois pas que je sois passée à côté de ton billet. Il n’est pas question ici pour moi de remettre en cause le fait que t’aies pas regardé et inversement. Il est juste question que je ne suis pas d’accord sur le fait que tu juges de manière aussi brutale les gens qui l’ont regardé et commenté.

      Je cite entre autres “en une sorte de communion masochiste on line”. C’est dur, tu trouves pas ? Du moins, j’ai le droit de dire que oui, je trouve ça raide.

      En aucun cas, je t’ai interdit d’émettre une opinion. Je te fais part de la mienne.Peut-être maladroitement. Voire brutalement (tiens, tiens…)

    • Pat dit :

      @SD27
      Je t’emmerde : c’est clair ?

      Tiens justement, voilà ce que j’écoute pour me détendre à l’instant :
      http://www.youtube.com/watch?v=nAAVbLS489Q&feature=related

      Et je me retiens dans les GROS MOTS, hein

    • Pat dit :

      @catnatt
      Heureusement que j’ai désigné le “coeur de cible” de ma colère de 01:37 ;-)

    • Pat dit :

      Tiens, ASD27 au cas où t’aurais pas compris : http://www.youtube.com/watch?v=6-IR_TVFihk&feature=related

    • Pat dit :

      ET de fils en aiguilles…
      http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=Dd4qNh4STgU

      J’en ai marre. Point. Barre.

      Rappel : mon sang est un des plus métis que j’imagine… Et je suis blanche de peau et verte de peur.

    • Pat dit :

      Et vous voulez que je vous ré-explique pourquoi ma famille et moi avons si mal vécu ce geste de Gainsbourg ?

      Vous connaissez certaines études de Psycho-sociologie qui montrent que la taille d’une pièce de 1 penny (US) est dessinée par un tout petit cercle (+ petit que la circonférence de la pièce réelle) par les gosses de CSP aisée et un très gros cercles par les gosses de CSP très pauvres ?
      Et vous voulez que je vous parle d’une étonnante corrélation a posteriori entre l’origine culturelle – et donc des racines – des gamins en question ?

      ARF, j’en ai ras le bol de toutes ces saines mais vaines colères.

    • Pat dit :

      Le geste en question parce que la colère est réelle, le lapsus l’est aussi :
      http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=pqqj0_ecFkM

    • AMEL dit :

      C’est drôle à la fois ce regard extérieur que vous portez sur un phénomène auquel vous collaborez assidûment : Twitter, et la distance que vous voulez prendre vis-à-vis des twitos que vous côtoyez quotidiennement ? Comment prendre ça ? Comme du mépris pour ces “gentils couillons” qui expriment leur rejet d’une politique et surtout d’un homme qui n’attire pas franchement le respect, ni pour sa personne, ni dans la représentation de sa fonction ? Hier soir sur Arte c’est un énorme bêtisier qui a été présenté, idem à ceux que proposent toutes les chaines chaque fin d’année. Le web certes permet beaucoup de choses mais il est rare que les choses soient dites d’une telle manière. Voyageant très régulièrement j’ai bien entendu écho de la vision qu’a la presse étrangère sur Sarkozy, mais combien de personnes ont cette opportunité ? Oui ce documentaire n’a fait renforcer les convictions de chacun tant les antis que les pros Sarkozy.
      La très forte baisse des ventes de la presse papier à céder la place à une information prédigérée et souvent insupportable servit par des médium qui n’en sont plus. L’audience est devenue le maitre mot et rares sont les magazines qui traitent réellement un sujet. Au fil des jours, l’info spectacle chasse une autre info spectacle, le spectaculaire tue l’information et le public pense que les événements sont vite dépassés, voire oubliés. Hier soir Arte à montré finalement que la mémoire des faits existent et il est bien dommage que cela ait été fait uniquement avec des journalistes étrangers. Un dernier point, si Sarkozy n’avait commis l’erreur de vouloir nommer les patrons de l’audiovisuel français, il n’aurait certainement pas autant décrédibilisé les journalistes français.
      Vous êtes bien placé qu’il ne faut pas déplaire au locataire de l’Elysée, certains l’ont payé au prix fort.
      Qui a lancé #SiHollandeDirigeaitAujourdhuiLaFrance ? C’est drôle mais ce n’en est pas moins un autre moyen d’exciter le twito : )

      Mais que les pros Sarko se rassurent Nico survivra !

    • Dominique Godin dit :

      Je n’ai pas regardé, moi non plus. Mais apparemment, ce documentaire ne nous apprend rien que nous ne savons déjà. Donc, il ne doit pas être si dérangeant que ça pour le pouvoir.
      Par contre, il est un film qui est très dérangeant pour le pouvoir et pour les éditocrates et autres médiacrates, c’est “Les Nouveaux Chiens de Garde”, de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat. Arte, par l’intermédiaire de Bernard-Henri Lévy, a refusé de participer à son financement.
      C’est donc en allant le voir dans les bonnes salles qui le programmeront, à partir du 11 janvier, qu’on pourra aider au succès de ce film fort réjouissant.
      http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/spip.php?page=sommaire

    • borneo dit :

      Depuis le temps que je fréquente la maison, quand vient cette lamentation assez récurrente, moi je…vous ..vous me lassez, c’est que le taulier va pas fort.

      Donc si vous décidez de prendre quelques distances dans l’avenir et bien merci pour tout et bon vent

    • Guy dit :

      Euh tout va bien ;-) Ce qui me lasse c’est le programme qu’il y avait à la télé. Non je ne visais personne en particulier Catnatt et par ailleurs oui je prends de la distance AMEL et pas par rapport à des “couillons” (pas un mot désagréable me semble-t-il) mais par rapport à toutes ces activités où nous sommes tous à la fois acteurs ET observateurs. Je vous rappelle que c’est aussi mon métier…

    • MireilleLoretta dit :

      Je suis étonnée : vous avez vraiment l’habitude d’entendre de tels propos sur NS sur une chaîne publique ? Pas moi. Sur les autres medias et singulièrement sur internet Oui, mais à la télé, c’est plutôt les courbettes de la cour de Louis XIV ordinairemeent

    • Albatros dit :

      je n’ai rien compris au dernier com de GB !!

      par ailleurs moi je ne peux plus regarder parce que je suis gavée de gavée et donc mon cerveau disponible est rentrée en résistance tellement il ne reste plus de dispo pour autre chose, test stress sur test stress…repos obligatoire mise en quarantaine pour une durée relative.

      pour autant ces émissions sont réalisées pour tous ceux qui ne pianotent pas des heures durant, qui ne lisent pas 10 quotidiens par jours et 6 hebdos semaine sans compter les livres, émissions twittes, abonnés mediapart, arrêt sur image etc etc

      pour ceux qui n’ont que france inter europe 1 rtl et parfois un soupçon de f.culture, et de c dans l’air, c’est certainement un très bon rééquilibrage

      et je ne parle pas de ceux qui se piqousent chaque jour aux tristes radio débilitantes que je n’ai pas besoins de nommer. ( des ados à la maison, même si écoute fortement en diminution, ça casse )

      bon on est en campagne donc les bonnes émissions politiques les bons reportages je les attends et les souhaites, sinon c’est canal sarko pour 6 mois… m^me si je ne regarderai pas forcément ….mais je lis

    • catnatt dit :

      @Pat
      Alors oui, d’ailleurs à ce sujet, faut qu’on parle!

      nan, j’déconne ;)

    • frida dit :

      Le pire pour moi a été la journée d’hier. Comment peut-on avoir table ouverte à la cantine du Bristol et pousser l’audace jusqu’à visiter un dépôt des Restos du Coeur” ? Moi, je lui en aurais interdit l’accès, ou je l’aurais “accueilli” avec des pierres ! Je passerai sur le fayotage de l’ex Madame Colucci, honte à elle, en souvenir de Coluche.

    • claudius dit :

      c’est surtout l’accumulation de ses attitudes sur un temps réduit qui est fascinante, ainsi que le fait que 53% des votants aient choisi un pareil personnage.

    • Phildepalma dit :

      J’ai regardé cette émission et j’ai eu un sentiment de dégoût vis-à-vis du journalisme français. Au delà de la personnalité de ce président qui semble avoir joué Alice, je minimise sa responsabilité dans toutes les hontes que nous pouvons avoir face aux autres pays. S’il n’y avait pas eu tant de dévouement d’une famille politique ni de pernicieux scribes ventriloques, ce président ne rassemblerait pas tant de critiques.
      Comme le dit “beyondtheeyes” (22 décembre 2011 à 16h48), le président à bien fait son boulot au regard des objectifs voulus par les préceptes de la Communauté Européenne et de quelques spéculateurs institutionnalisés de la grande économie française. L’erreur finale sera surement cet acharnement contre la Turquie et là, je ne sais pas si c’est un sentiment particulier du président ou une volonté européenne.

    • Pat dit :

      @catnatt
      Ah bon ? … :-) :-) :-)

      @Frida, ces gens n’ont RIEN compris et ne comprendront sans doute jamais ce qui nous indigne.

      Hier, en faisant (encore !…) quelques cadeaux de Noël pour ma petite famille sur 3 générations, j’ai croisé un stand, tenu par une jeune femme qui s’échinait pour valoriser son superbe étalage multi-culturel et respectueux de tous les environnements : il y avait à la fois de superbes animaux sculptés sur bois ou sur résine et de fort drôles sculptures de Gainsbourg et caetera… en passant par Tintin et Milou, le duo de choc ;-)

      Celle que N°2 a immédiatement remarquée en rigolant, c’est une statue d’environ 30 cm de haut. J’ai tout de suite compris ce qu’elle avait vu et ce qu’elle n’avait pas pu voir…

      Je vous explique : la tête représentée était clairement celle de Nico 1er… dans toute sa “splendeur”. Il portait la salopette de Coluche (j’ai toujours la mienne depuis des lustres, elle est impeccable et je l’ai prêtée à number one, à sa demande…). Et, par-dessus tout ça (par-dessus-tête, koi !…) une caquette géniale avec une inscription, en blanc sur fond rouge ;-)

      Devinette : qu’est-ce qui était inscrit sur ce couvre-chef ?
      Devinette (bis) : qu’est-ce qui a fait rire N°2 ?
      Devinette (ter) : qu’est-ce qui aurait encore exaspéré number one, si elle m’avait vue rire à propos de cette effigie ?

      Je prends les paris et j’ouvre la mise : 1 centimes d’euro ;-)

      Nota Bene : inutile de vous dire que le rapport Qualité / Prix des objets vendus sur ce stand m’a paru tout simplement défavorable… –> à l’équipe de jeunes qui a conçu le-dit stand, of course !

    • martingrall dit :

      @ Pat, permettez-moi d’être militant antisarkoschisme, je suis de toutes mes fibres et cellules contre chacun des trente thèmes/thèses du nazisme, et que l’intégralité d’une seule de mes vies ne peut influencer la plus petite partie de l’une de ces trente.
      Par expérience, je sais qu’aucune chanson ne change quoi que ce soit :-) ce qu’avec bonheur, tout le monde conçoit aujourd’hui, qu’aucun livre ne change quoi que ce soit, ce que beaucoup continuent de croire, pire les auteurs-editeurs SAVENT qu’ils sont la conscience du changement, quelque soit l’origine et la direction des influences, que la ligne de crête de la propagande, et ses versants de l’information dirigée ne sont autres que de ridicules pichenettes du billard à trois bandes. Rien de ce qui s’écrit, se lit, s’entend et se regarde, ne change le regard que l’on porte sur notre vie. Et tous, votons pour que notre vie change. Et je suis très mal dans la mienne parce que je suis contraint de vivre dans un pays édifiant la religion de ces trente.
      Je peux aligner les trente thèses du nazisme et poser une action de sarkozy sur chacune d’elle !
      Je peux les justifier en posant un ministre, ses lois et décrets sur chacune d’entre- elles !
      Quid de longuet, madelin, devedjian, etc, etc, …. tous d’extrême droite, de l’ extrême-droite française la plus dégradante pour le genre humain.
      Je vous comprends, personne ne rêve de François Hollande, il est cependant le seul frein à cette négation française. Maintenant si les autres partis de gauche avaient travaillé pendant ces cinq ans, il ne seraient pas tous battus à plates coutures par lepen, l’extrême droite modérée.
      A plus,

    • catnatt dit :

      Ce que j’ai aimé aussi dans ce doc, c’est le sentiment partagé avec une bonne partie des Français ce me semble, de la presse étrangère. On s’est fait avoir.

      Nicolas Sarkozy n’est jamais aussi bon qu’en campagne. Cette “arnaque” peut se reproduire. C’était pas mal de revoir la mécanique : l’art de la séduction et de la communication, la droite décomplexée, l’arrogance, la “chute”.

      Si Nicolas Sarkozy est réélu, c’est terminé, les gens ne pourront plus crier à l’erreur. Et pas seulement les Français.

    • Pat dit :

      J’espère inutile de vous dire à quel point je suis d’accord avec vous, Martin et CatNatt…

      Mais François Hollande saura-t-il poursuivre dans cette voie-là ? Là, je l’espère vraiment, comme l’ensemble de ses vrais/faux amis et de ses vrais/faux ennemis, en genre et en nombre. D’Henri IV à Richard 3, and so on…

      C’est Humain, tellement humain.

    • NK dit :

      Tous les soirs ou presque, au générique d’une émission de radio plutôt réjouissante (“Des Clics et des Claques”), on peut entendre la voix mixée de Maurice Levy affirmer que “c’est la conséquence de Facebook, de Tweeter”… sans qu’on sache très bien d’ailleurs en quoi consiste cette fameuse conséquence, ni même à quoi se rapporte la citation du publicitaire (au “printemps arabe” ?), puisque justement, elle est mixée.

      Or, hier soir, quelle aurait pu être la conséquence de Tweeter ? Celle de juger un documentaire à l’aune de réactions rabougries (“140 signes”), ou bien à travers le coup d’oeil de suivants / suiveurs qui manifestement – c’est ce qu’on nous dit aujourd’hui -, n’avaient absolument rien d’intéressant à en dire ?!

      Cet écueil – il faudrait bien l’appeler ainsi – est heureusement évité, dans l’ensemble, par l’Épicier (dont on sait et respecte l’attachement aux gazouillis électroniques), mais pas totalement : “Du coup, ce reportage en forme de catharsis ou d’exutoire…” = quelle forme ? Celle qui lui a été donnée par son auteur, ou celle qui lui a été donnée par l’Autorité de Régulation Tweeteuse ?

      Au-delà du quinquennat du président Razykos (l’expression peut laisser rêveur malgré l’angoisse), il semblerait donc que l’actualité du jour revienne sur la désormais sempiternelle opposition entre ce que l’on pourrait – trop rapidement – appeler son traitement à chaud (twitter & co) et son traitement à froid (médias classiques).

      Nous ne reviendrons pas sur ce qu’en pense le bien nommé journaliste politique Thomas Legrand – pourtant évoqué plus haut… puisque son sort, me semble-t-il, a jadis été réglé ici-même.

      http://guybirenbaum.com/20110925/il-tweete-pas-il-blogue-pas-mais-il-cause/

      J’estime pour ma part que ces deux types de traitement (à chaud et à froid) sont ô combien nécessaires et complémentaires, et regrette d’en voir les représentants respectifs se tirer la bourre à la moindre occasion, dans une énième querelle d’Anciens et de Modernes.

      Une telle rétrospective, celle proposée par le documentaire, n’était sans doute pas inutile tant il s’en est passé, et pour les raisons que d’autres Épiceros ont souligné plus haut à juste titre. Tout le monde n’a pas forcément le temps de lire ou de relire, par exemple, les délectables “Chroniques de Nicolas 1er” signées Patrick Rambaud, lesquelles seront peut-être enseignées un jour dans les écoles – s’il en reste…). D’un autre côté, le tweet est utile pour chercher / trouver la petite bête, relayer le détail qui, d’ordinaire, sans faire de bruit, comme un voleur dans la nuit, provoque davantage de bouleversements que les grands titres matraqués en “unes” par la presse. Enfin, et c’est mon cas, on peut à la fois être gavé de “geste sarkozienne”, dépourvu de télévision mais pas de mémoire, et complètement largué par la révolution un brin chronophage générée par ces “gazouillis” d’un genre nouveau : ce n’est que provisoire, et je n’en suis pas moins reconnaissant envers celles et ceux, tous autant qu’ils sont, même à leur corps défendant, qui ont pour vocation de nous instruire et de nous informer.

      Bonne fin d’année tout le monde

    • Albatros dit :

      Comme un garnement

      mon petit doigt me dit( parfois il se trompe), que Nicolas est entrain de perdre ces bons points gagnés avec Angéla sur l’autel de la furie turque….

      clic : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Bons_points.jpg

      Ca barde sec

    • catnatt dit :

      Désolée, vous l’avez peut-être vue mais moi, rien que la réaction de Lionnel Luca, c’est #priceless :)

      Je cite “Durant 1h30 de propagande anti-Sarkozy ces petits procureurs néostaliniens n’ont eu de cesse que de critiquer, dénigrer et ridiculiser le Chef de l’Etat oubliant que tout ce qui excessif est insignifiant… ”

      C’est bien traiter les correspondants du Times ou NYT de procureurs néostaliniens, stratégiquement, c’est la BONNE IDEE lol !

      http://www.lionnel-luca.fr/

    • martingrall dit :

      @Albatros, ça barde, et ça chante, bon à moitié tant pis, c’est de réjouissance ! not p’tit nicolas a oublié que dire et ordonnancer n’est pas preuve de vérité. La population française est une unité incompressible sans distinction d’origine(s) d’opinion, de religion. Les 500 000 Arméniens de France comme tous les autres, ils le lui font savoir.

    • martingrall dit :

      autres. Ils le lui font savoir!

    • Pat dit :

      J’ai bien fait de revenir lire les clients de l’épicerie. C’est la preuve qu’il ne faut jamais me prendre au sérieux, même si je touite et si je cause – et en plus, je fume ! sale engeance :-)

      Bref, mon sujet de l’instant : en lisant NK, je me rends bien compte que l’eau tiède, dans tout ça, c’est la fameuse génération des 50-50 + ou – 2…

      La mienne en l’occurrence, celle de Thomas Legrand également, celle de l’épicier aussi, il nous l’a suffisamment dit.

      Donc, dans ce débat binaire, il manque – comme pour passer de la logique booléenne à la logique floue – une réelle implication de cette foutue génération de SOUMIS – oui, je répète, de soumis au métro-boulot-dodo and so on.

      Si cette génération de jeunes séniors et sénioras ne se bouge pas le popotin, on restera dans le conflit, l’opposition anti-constructive, le sophisme en lieu et place du syllogisme. Tout ça tout ça.

      Et ne me dites pas que j’étale ma culture, je suis inculte en politique et dans bien d’autres sujets. Je m’y intéresse parce que ça me paraît VITAL, c’est tout.

      Comme un chat échaudé ne craint plus que l’eau tiède, je vous livre un fait concret : j’ai dit STOP (ça suffit quoi) à mon employeur, il y a quelques jours. Et je me sens franchement libre depuis. Pour les conséquences matérielles, … comment dire ? Qui vivra verra ! En attendant, je devais recevoir une confirmation formelle que ma décision était positivement comprise au plus tard le 15/12… Et je n’en ai reçue AUCUNE pour l’instant.

      Conclusion : je ne regrette pas d’avoir dit poliment, et dans le respect des règles des pires DRH (faut pas être con, non plus), quelque chose qui pourrait être interprété – à tort – comme un WTF.

      Donc, merci de ne pas me répondre un truc du genre que j’en rajoute ou que j’ai un pb de chevilles. On m’a déjà fait le coup des tonnes de fois.

      @+ les clients et le boss.

    • malbrouck dit :

      Beckett a tout dit en une phrase ! Bien souvent je suis tenté par le silence et c’est ce qui me rend paradoxalement très bavard, par réaction car je dois être un banal réactionnaire ! Je ne réagis pas forcément à l’information ou à ce qui se produit, ce qui a définitivement lieu ! Je n’ai presque pas d’avis ou opinion et je trouve presque vulgaire de donner son opinion sur ce qui aurait eu lieu ! J’ai toujours trouvé ridicule l’opinion : un truc pathétique qui n’a pas grand sens ni intérêt !
      Ce qui explique ma critique de ce qu’est la démocratie ! Bref un réactionnaire c’est un silencieux qui n’est bavard que pour questionner le bavardage, l’agitation et le bruit :-)
      Ma seule réserve avec cette phrase de Beckett c’est que je ne connais pas son interprétation du néant et ça m’ennuierait d’apprendre qu’il le décrive de manière négative là où je continue à considérer qu’il est sublime ce néant absolu et total de l’existence !
      L’opinion c’est la décoration imaginaire du néant, c’est l’expression de l’angoisse du vide qui forcément finit par le remplir de réalités pour satisfaire au bien mauvais film dans lequel nous sommes acteurs parfois malgré nous !

    • bouyer emilie dit :

      Comme mon allergie à ce triste sire a atteint des sommets,je n’ai pas regardél’émission.Qu’on répertorie l’ensemble des comportements de ce drôle de président n’est pourtant pas pour me déplaire si ça peut ouvrir les yeux de ceux qui n’ont pas compris sauf s’ils tranportent leur décision sur madame Le Pen.

    • malbrouck dit :

      Alors ce reportage je n’en connais rien mais je sais que les journalistes étrangers sont souvent bons dans l’analyse des faits, leur description…(les belges en particulier)…à regarder, à écouter pour peut être essayer de comprendre ! C’est donc bien souvent le commentaire, nos commentaires et autres avis qui sont en trop même si je peux comprendre l’exercice collectif d’exorcisme ou même d’illusion démocratique que ça pourrait procurer !
      Je suis sévère avec le citoyen qui considère qu’il fait acte démocratique en donnant son opinion surtout pour satisfaire à son illusion de pouvoir somme toute inexistant puisque nous sommes dans l’ère hyper individualiste du tout à l’égo ! Cette illusion de l’expression démocratique est même devenue un danger pour la démocratie réelle puisque à force de croire qu’en donnant son avis personnel on peut faire bouger les lignes ça n’encourage pas à du mouvement collectif seul rapport de pouvoir efficace ! Illusion et monde virtuel finissent par nous arranger : on a les moyens technologiques de faire semblant d’être là ! On est auto satisfait d’avoir donné son opinion chacun pour son propre compte ! Bof !
      Bref on aime savoir, on aime faire croire qu’on sait tout mais combien désirent agir sur le réel ?
      Ceci dit c’est mieux que rien qu’on soit tous plus ou moins au courant de la nature des tuiles qui nous tombent dessus : s’il nous plait de les décrire :-)

    • malbrouck dit :

      Oui c’est vrai j’exagère : reconnaissons que le dernier grand acte citoyen très engagé fut d’élire Sarkozy ! Il serait injuste et même naïf de ne pas s’en souvenir ! Rendons à César….

    • Tirésias dit :

      J’ai regardé…
      C’est bien d’avoir des avis extérieurs pour nous changer des affrontements pro/anti Sarko où souvent règne la mauvaise foi, dans les 2 camps d’ailleurs.
      PPDA qui a été éjecté de TF1 après une remarque sur le monarque de poche (remarque tendancieuse ;-) ) doit s’en souvenir… « Vous êtes comme un enfant ….dans la cour des grands… ».
      Le service public lui a donné un parachute doré pour attendre la retraite.

      « Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant
      Et dont les Princes mangent dès le matin
      Heureux le pays dont le roi est né noble
      Dont les Princes mangent au temps voulu
      Pour prendre des forces et non banqueter »
      La Bible, L’Ecclésiaste.

    • antennerelais dit :

      Le gros avantage de ces 18 journalistes étrangers, et c’est ce qui explique leur liberté de parole (si étonnante pour le téléspectateur français gavé de journalisme de complaisance) : leurs employeurs ne sont pas amis personnels de N. Sarkozy.

    • antennerelais dit :

      Le gros avantage de ces 18 journalistes étrangers, et c’est ce qui explique leur si étonnante liberté de parole pour le téléspectateur français gavé de journalisme de complaisance : leurs employeurs ne sont pas amis personnels de N. Sarkozy.

    • AMEL dit :

      Ah la mémoire électorale … Elle est bien courte ! Gageons que ce reportage sera déjà oublié le 22 avril prochain d’autant que Sarko 1er commencera sa campagne pas avant la fin février. Plus la campagne sera courte, plus il sera fort. Une campagne trop longue le desservirait et la “bête de campagne se réveillera”. Espérons que le PS sera aussi fort pour mener une campagne courte et puissante, sinon les surprises sortiront des urnes le 6 mai 2012. Aux urnes citoyens et ne vous trompez pas de bulletins dans l’isoloir. Pour le moment ce sont nos “très chers Ministres” qui font une campagne anti-socialistes pour certains et de séduction des électeurs du FN pour les autres.
      Attendons le scoop de 31 où notre Sarkoléon nous promet ! Il dissout l’assemblée ? ; )

      Juste un rappel 1981 élections de Mitterrand, dès 1984 dans tout PARIS on se vantait “Mitterrand je me suis trompé une fois, mais je jure que je ne recommencerais plus” Pourtant … Il y eu 88. Alors restons vigilent !

    • Pat dit :

      Vigilance et optimisme !

      Le contraire du béni oui-oui, quoi ;-)

      @Malbrouck : il ne tient qu’à vous, à moi, à nous, de les écrire. Et en les écrivant, on peut savor si ces expériences sont isolées ou, bien au contraire, douloureusement communes.

      Devoir de mémoire (sans AUCUNE intention malveillante, bien au contraire) : [oooups…] Mais elle est mal rangée, cette épicerie ! Je cherche une archive et je loupe à chaque essai ;-)

      Bon, le lien que je voulais retrouver concerne l’article sur l’expérience de “P’tit Génie” dans son cadre professionnel…

      Les échanges y ont été passionnés, donc passionnants :-)
      Et les douleurs engendrées par ces situations au sein des différents cercles dans lesquels nous évoluons ne peuvent que nous révolter et, selon moi, nous amener à partager nos expériences… sur ce sujet ou d’autres.

      See you soon, commentatrices et commentateurs !

    • Pat dit :

      Ah les coquilles… Je vous laisse corriger.

    • Pensez BiBi dit :

      Le Fouquet’s, le Yacht Bolloré, L’Egypte avec Carla, ce n’est rien comparés à l’ignoble discours de Grenoble et aux cabanes roms balayées comme fétus de paille par les pelleteuses de Besson et la police d’Hortefeux.

      Ces images qui nous débectent, qu’on ne veut plus voir…

      Oui on aimerait pouvoir ne plus les voir. Mais derrière l’écran, derrière les images, les actes au quotidien, les mises en actes commandées par le Premier des Français continuent.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis