Garde-fous

Cette technologie française qui flique le Web libyien

C’est (encore) Michel Grossiord qui m’a montré ça, tôt ce matin…

(…)

Au cœur d’un papier du Figaro “La France mal armée pour enquêter sur le Net” figure un assez étonnant aveu…

“Pour développer les interceptions sur Internet, le ministère de la Justice a mis sur pied la plate-forme nationale des interceptions judiciaires (PNIJ). Il s’agit d’un gigantesque serveur qui permettra, d’ici à 2013, de centraliser l’ensemble des données interceptées sur Internet ainsi que l’ensemble des écoutes téléphoniques. L’appel d’offres du projet, dont Le Figaro s’est procuré une copie, révèle qu’à terme le serveur sera accessible à 60 000 officiers de police judiciaire (OPJ). ‘Il s’agit de mettre en place une plate-forme faisant l’interface entre les opérateurs et les officiers de police judiciaire, explique un porte-parole au ministère de la Justice. Celle-ci permettra d’adapter les moyens d’investigation à l’évolution des technologies ainsi que de rationaliser les frais de justice.’ Cette technologie a été commercialisée par la France en 2008 en Libye, ‘sans les garde-fous de protection des citoyens qu’il y aura dans l’Hexagone’, précise un proche du dossier. Développé par Thales en France, ce dispositif a pris beaucoup de retard et ne fait pas l’unanimité.”

Les citoyens libyens, ainsi livrés à la surveillance de Kadhafi, doivent apprécier cette absence de garde-fous…

  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Blogplay
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • Technorati
  • Tumblr
  • Twitter
  • Wikio IT

, , , , ,

RÉCLAMATIONS (19)

> Déposer une réclamation
  • martingral dit :

    Certes, mais. Il restera combien de libyens fous en Libye? Après toute l’aide qu’apporta la France à dos d’homme aux révolutionnaires. Un tout seul kadhafi.

  • leshauts dit :

    Ce n’est pas la seule chose qu’on leurs a vendu, hélas.
    De l’armement principalement.

  • Phildepalma dit :

    Les connaissances et les méthodes de manipulations des peuples sont conjointement aussi évolutives que la science d’investigation policière avec son joujoux phare qu’est l’idendification de l’ADN. Même si un quelconque pouvoir est l’issue d’une révolution, ses acteurs sauront préserver leurs acquis par connaissance de la recette révolutionnaire et de ses antidotes.

  • little big horn dit :

    C’est Enthoven qui va être content!

  • nomad.soul dit :

    Tiens, tiens, la France dans la même “liste” que la Libye !

    “Une sacrée victoire pour la France”
    http://www.korben.info/une-sacree-victoire-pour-la-france.html

    Sinon, voilà comment on arrive insidieusement à fliquer tous les citoyens.
    Un jour, ce sera obligatoire pour se faire soigner dans un hôpital.

    “La biométrie entre à l’hôpital avec l’accord de la CNIL”
    http://www.cyberdroit.fr/2010/04/la-biometrie-entre-a-lhopital-avec-l%E2%80%99accord-de-la-cnil/

    C’est déjà en pratique dans un centre de radiothérapie de Lille (http://www.jim.fr/e-docs/00/01/DB/1E/document_actu_pro.phtml ).

    A force de ne regarder que les pays dits totalitaires ou dictatoriaux, on ne regarde même plus ce qui se passe de tout aussi inquiétant dans les dites démocraties.

  • bête de Seine dit :

    “les garde-fous de protection” Formule bien trop vague pour être rassurante.

  • phil dit :

    Ça s’appelle Kadhopi en Libye…

  • dupond dit :

    Toujours à taper contre son camp GB…

    Qu’est-ce que cela dit de sa personalité ?

  • the owl dit :

    “sans les garde-fous de protection des citoyens qu’il y aura dans l’Hexagone”

    Comme bête de Seine, croyez vous sincèrement, mes amis, que des petites mains bien intentionnées vont se contenter de faire bouh! ouh! aux délinquants et autres contrevenants. La naïveté à un prix, elle s’appelle même Sarkozy.

  • Guy dit :

    j’ignorais que j’avais un camp super dupont…

  • Pullo dit :

    Après Kadhafou, Kadhopi. On n’arrête pas le progrès. Lequel au fait ?

  • Ju dit :

    Pour avoir testé les services Syriens, c’est plutot vers chez eux qu’il faudrait aller chercher cette technologie qui fonctionne magnifiquement bien.

  • phil dit :

    C’est pas plutôt un oued libyen !
    Et fliquer des cours d’eau toujours à sec ça sert à quoi ?
    Peut-être qu’ils confondent avec le Canal de Suez…

  • the owl dit :

    Kadhafi, le feu bon ami de Mr Sarkozy. Quelle errance de notre diplomatie ! Sous ce quinquennat, rien n’aura été construit . Les derniers évènements en Syrie montre encore leurs cécités et incompétences, eux qui avaient fait de ce pays un des pôles stabilisateurs de la région. Quelle faillite ! Chirac n’était pas plus bon, mais au moins lui se la jouait modeste.

  • leshauts dit :

    Le pire c’est qu’on a la même chose en France! :(

  • nomad.soul dit :

    Ben voyons !!

    “Votre carte d’identité sera bientôt biométrique”

    Le Sénat examine ce mercredi la proposition de loi qui instaurera, d’ici 2013, une nouvelle Carte nationale d’identité. Une puce contiendra les empreintes digitales. Objectif: lutter contre la fraude grandissante.
    http://www.rmc.fr/editorial/159025/votre-carte-didentite-sera-bientot-biometrique/

  • dibe92 dit :

    1984 ou le meilleur des mondes…au choix.
    C’est pas démocratique comme choix??

  • nomad.soul dit :

    Les garde-fous dans ces régimes autoritaires, comme l’a dit Assange , ceux sont “les activistes, et tout ceux qui veulent voir le monde de la technologie prendre une autre direction, [Internet] peut apporter des choses que nous souhaitons tous”.

    “Le réseau téléphonique Libyen piraté”

    Le colonel Kadhafi perd une partie de son système de surveillance des télécommunications.
    http://www.zataz.com/news/21156/telephone–libie–lybie–libye–kadhafi–gadhafi–hack–phreak.html

  • nomad.soul dit :

    Il n’y a pas que la France.

    “Le marché florissant de la censure”

    Jillian York : “Si le but du programme pour la liberté de l’internet est, comme l’a exprimé Hillary Clinton, d’exporter la liberté du Net, peut-être faut-il commencer par ne plus exporter la censure de l’Internet.”

    (Jillian York travaille au Centre Berkman pour l’Internet et la société, à l’Ecole de droit d’HarvardGlobal Voices)

    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/04/29/le-marche-florissant-de-la-censure-sur-internet_1514787_651865.html

DÉposer une RÉCLAMATION

Souscrire à ces commentaires.

*

*Champs Requis