Oubli

Séguin, un autre temps, une autre politique…

Philippe Séguin est mort le 7 janvier 2010…

(…)

J’ai bien l’impression en faisant le tour du Web aujourd’hui que tout le monde a oublié cette date (démentez-moi si vous trouvez…).

Alors, pour l’Histoire…

 

 


 

BONUS

Pour sourire, cet extrait inoubliable du doc. “Paris à tout prix” : la “réconciliation” Séguin/Panafieu…


Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (23)

    > Déposer une réclamation
    • Patricia dit :

      Merci pour cette vidéo que je n’avais encore jamais vue (je n’ai regardé que la 1ère).

      Un dialogue d’une qualité remarquable, qui se termine en dialogue de sourd : quand F. Mitterrand oublie de douter, en imposant son autorité intellectuelle et statutaire à son interlocuteur, il écoute fort mal…

      Seul Philippe Séguin reste clairvoyant jusqu’au terme de l’échange, malheureusement pour nous aujourd’hui. C’est effectivement un très bel hommage historique pour un homme qui est tombé sous les coups multiples de politiques qui ne supportaient pas son intégrité.

      Le coup fatal, c’est bien Sarkozy qui le lui a porté, en lui donnant raison alors qu’il espérait – de toutes les forces de son argumentation – avoir tort.

      Sarkozy a cassé l’Europe de ses enjeux et nous en sommes là.

    • Manureva dit :

      On est le 7 janvier, et ça fait 3 semaines qu’il n’y a aucun sondage nulle part, dans aucun journal… Je trouve ça franchement étrange, à 4 mois des élections… Quelqu’un aurait le début d’une réponse à ce mystère ???

    • Patricia dit :

      En passant par le bonus, je viens de regarder ceci : http://www.dailymotion.com/video/x4p06t_panafieu-depasse-les-bornes_news?ralg=meta2-only#from=playrelon-2

      Là encore, le sourd ne semble en fait pas être celle qui est désignée comme telle… Si ?

    • Issu de “Paris à tout prix”, ça ne vaut pas la séquence culte où Seguin et Roxane Decorte (alors tête de liste dans le XVIII quand lui n’est que 4è) sont dans un bistrot et où elle lui lit l’horoscope. Son regard dépité face à la petite voix fluette de Roxane Decorte c’est excellent

    • Malbrouck dit :

      On raconte que Mitterrand souffrait le martyr ce jour là et qu’une fois lancé dans le débat d’idées face à Seguin il avait retrouvé toute sa vigueur !
      Philippe Seguin était un bel esprit et une sacrée pointure politique, il est mort relativement jeune et usé !
      Le contraste avec le surjeu de Panafieu est saisissant de vérité ;-)

    • Guy dit :

      Mitterrand dut avoir une piqure…

    • michel dit :

      @manureva
      explication : villepin est à 8% et à l’Elysée c’est la panique avec interdiction de publier
      Bayrou 9, villepin 8, la peine (à jouir) autour de 20 ça fait 37 en moins pour le nabot et les talonnettes en tremblent

    • Patricia dit :

      Une piqûre de rappel ? Très triste, si c’est le cas…

    • François-Paul Léotard-Léautaud dit :

      Séguin était comme l’île du même nom, solitaire, esseulé.

      Aujourd’hui nous avons des politiciens particulièrement remarquables qui volent en escadrille… J’aime assez l’image des lapins crétins développée par un billet paru sur le site du Nouvel Obs :

      “La politique actuelle française ressemble par moment à ces jeux vidéos où des lapins crétins sortent des terriers, et où l’on tente de leur taper sur la tête avant qu’ils n’y retournent. Las ! Cela va tellement vite que, à peine a-t-on fini d’en exploser un que l’autre a déjà sorti son museau du trou.”

      Séguin, attentif aux comptes, ne regardait pas de haut ses concitoyens gagnant moins de 5000 euros par mois. Alors qu’aujourd’hui 50 ou 60 millions de “minables” sont tous ensemble méprisés par le même homme, qui voudrait pourtant bien les diriger en 2017 : Jean-François Copé.

      http://leplus.nouvelobs.com/contribution/229201-jean-francois-cope-50-millions-de-minables-vous-disent-merci.html

    • Manureva dit :

      @michel,
      merci beaucoup michel, lors de mes recherches je suis tombé sur le blog de Thierry Desjardins qui en parle, mais je ne connais pas trop le garçon et je ne sais pas quoi trop en penser… Je suis quand même très étonné que ce thème n’ait pas apparu ces temps-ci dans les médias… On est à ce point dans la censure ???

    • c.patou dit :

      Législatives : Jack Lang atterrit dans les Vosges

      ça va le changer de la place des Vosges

    • Patricia dit :

      Les pros de la com’ sont TOUS SNAC.

      Veuillez m’excuser pour cet impardonnable excès de langage, en criant qui plus est.

    • Pat dit :

      “Il jouait aux échecs et prétend que je voulais casser la gueule à tout le monde…” : putain, mais j’en connais plein des Copé, moi !

      Enfin, moi, on m’a jamais dit que je voulais casser la gueule à tout le monde (#genreEtNombre).

    • Malbrouck dit :

      Patricia

      …une piqure d’analgésique (morphinique) puisque Mitterrand avait le cancer de la prostate…

    • Patricia dit :

      Oui, Malbrouck, j’avais bien compris… Mais ceci n’empêche pas … les effets secondaires indésirables. Voyez c’ke j’veux dire ?

      Tiens, d’ailleurs, il paraît qu’en ce moment les cancers de l’ego se soignent au botox. Et voyez les effets sur notre petite vie quotidienne à nous. Pourtant, il y en a plein des gens qui n’en veulent pas de leur botox et faux seins siliconés. Mais ils envahissent quand même bien la caboche des djeuns – et de tous ceux et celles qui “rêvent” de le rester – avec leur pourriture d’amouroir…

    • Pat dit :

      La flagrance du 4e pouvoir entre le 9 novembre 2011 et le 7 janvier 2012…

      http://guybirenbaum.com/20111109/cest-ballot/#more-10935

      C’est ballot, ballot… non ?

      Je n’arrive toujours pas à rire en écoutant cette chronique, très belle linguistiquement parlant.

      Ballot.|

    • martingrall dit :

      Dommage,cette crise cardiaque qui tombe à pic. Tellement bien à pic. Mais il fallait que le peuple tombe.
      D. De Villepin, F. Bayrou, ne pas oublier Hervé Jacques Louis Morin récoltant tout ou partie de la définition de ses deux derniers prénoms. effectivement sarko 40 et hollande 60 cela n’existe que pour le spectacle médiamétrique. à 1 euro les cents clics ou la tête de pipe. copé(lovici) dit tête de nœud,

    • hitano dit :

      C’était autre chose, en effet…

      Le premier sondage de l’année par l’institut de la patronne du MEDEF

      http://www.lexpress.fr/actualite/politique/presidentielle-2012-hollande-a-de-moins-en-moins-de-marge-sur-sarkozy_1069211.html

    • Pat dit :

      L’anosognosie de Jacques Chirac est aussi grave que la nôtre, et inversement.

    • Malbrouck dit :

      Et puis on nous annonce (pour la énième fois) que les français ont le blues et ils l’ont tellement qu’ils jouent tous au loto et au tiercé ! Quelle bande d’enfoirés lorsque je songe que c’est les mêmes qui me mettent au coude à coude (quasiment) le Sarkozy et le Hollande ! Ça y est, ça commence, ça recommence : pschitt la déception et l’antisarkozysme (que j’ai toujours trouvé suspect) ! Début janvier on commence à revoir sa copie ! Je les connais mes fourbes croyez moi ! C’est un monde quand même ces français ! On a presque peur de fermer l’œil tant en une nuit ils peuvent tous tourner casaque comme pour rire ! :-)

    • Pat dit :

      Oui mais ces % sont établis sur quelle base ? Le nombre de réponses, ou le nombre de réponses exprimées par rapport au classique “je ne sais pas” ? J’ai pô encore eu l’temps de chercher, mais il y a bien quelqu’un ici qui l’a déjà fait… Non ?

    • Béatrice Houchard dit :

      Merci de ces vidéos. J’avais signalé le deuxième anniversaire de la mort de Philippe Séguin, qui m’honorait de son amitié, samedi matin sur Facebook et Twitter. Je constate qu’Henri Guaino l’a fait aussi sur Facebook.

    • nef des fous dit :

      Philippe Séguin, Marc Ladreit de Lacharrière et moi sommes dans un ascenseur qu’est-ce qui reste ?

      Souvenir d’une journée à Sciences Po.
      Me voilà dans un ascenseur, coincée entre Philippe Séguin et Marc Ladreit de Lacharrière, je tente vainement d’endiguer l’inondation sudorale de Philippe à coup de dérisoires mouchoirs en papier tout en jetant discrètement un coup d’oeil à la charge maximale de l’ascenseur, les deux litres perdus lors de son allocution précédente ne m’apparaissant pas suffisants à me rassurer sur les capacités de cet ascenseur à nous mener à bon terme. Du côté de Marc Ladreit de Lacharrière, c’est l’admiration qui suinte de tous les pores. Il faut reconnaître que Philippe Séguin a été ce jour-là particulièrement en verve, ne démentant pas sa réputation de meilleur orateur de sa génération politique. Arrivés dans un des petits salon de science po, je m’installe tranquillement à leurs côtés, sans que l’un ou l’autre ne s’en offusque, mon rôle de distributeur de mouchoirs, ma jeune blondeur et ma fonction d’attachée de presse, me rendant aussi transparente qu’un pot de fleur ou une machine à café, objets reconnus par tous comme n’ayant ni oreilles ni cervelle. Libérée de mes angoisses ascensionnelles, je laisse traîner cependant mes invisibles oreilles dans leur conversation.

      Côté Philippe Séguin : rien de surprenant une violente opposition au Traité de Maastricht, avec des arguments connus de tous, côté Marc Ladreit de Lacharrière, pour moi symbole de l’ultralibéralisme mondialisé, la découverte que je suis face à un fervent noniste.

      Aujourd’hui de tous côtés, rumeurs et contre-rumeurs concernant une éventuelle dégradation des notes des obligations de pays européens viennent rendre hommage à Philippe Seguin, Marc Ladreit de Lacharrière n’oublie surement pas en ce moment, son ami et leurs conversations d’antan.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis