BIS

Mercredi 25 avril 2007/Mercredi 25 avril 2012

Voilà…

(…)

Cinq longues années sont passées.

Jour pour jour.

Et je ne peux pas faire autrement que de publier à l’identique ce billet, publié le mercredi 25 avril 2007 sur feu le Domaine d’Extension de la Lutte.

Mort et résurrection du lepénisme.

 

“Le lepénisme est le grand vaincu de cette élection, le lepénisme de droite et le lepénisme de gauche. Ce dernier, fondé sur la rumeur et l’invective, prospère, notamment sur Internet, dans les eaux de l’anti-libéralisme avec une idéologie qui tient en un mot : l’anti-sarkozysme. Un phénomène qui, à certains égards, relève de l’hystérie collective”. FOG.

Je ne vais pas m’intéresser à la deuxième partie du propos du patron du Point, tant une discussion sur ce qu’il nomme le “lepénisme de gauche” me semble inutile (Le Fontenelle ferait cela bien mieux que moi). Cumuler dans un même envoi, d’un côté la rumeur, l’invective, l’hystérie collective, le net et de l’autre la légitime critique du libéralisme et ce que FOG nomme “l’anti-Sarkozysme” dit déjà beaucoup…

Au delà de ces raccourcis bidons, ce qui me questionne vraiment, ce sont plutôt ces neuf mots.

“Le lepénisme est le grand vaincu de cette élection”.

Voilà, sans doute, la proposition à la fois la plus confuse, la plus embrumée mais aussi la plus erronée que j’ai lue  – et depuis longtemps – sous la plume de l’un de nos éditorialistes les plus chevronnés.

Non. Le lepénisme n’est en aucun cas “le grand vaincu de cette élection”.

Le grand vaincu, le seul, se nomme Jean-Marie Le Pen.

Et cela n’a malheureusement rien à voir.

Le lepénisme, à savoir les idées qu’il a imposées dans le champ politique, ses “valeurs”, ses raccourcis et même désormais certains de ses excès, sont valides et validés tant ils ont été digérés et intégrés dans sa réflexion et dans son expression par le candidat de l’UMP.

Nul besoin d’un très long raisonnement pour montrer que la structure du discours de premier tour de Nicolas Sarkozy avait très largement pour objet d’attirer à lui les cohortes d’électeurs de Jean-Marie Le Pen.  Ce sont bien eux qui lui ont permis – et c’était très important symboliquement – de se situer 10 points plus haut (!) que Jacques Chirac, au premier tour, les deux fois où il a été élu Président. Quasiment aussi haut que VGE en 1974.

Mais, comme je l’ai déjà écrit hier, on ne ramène pas des électeurs à la raison en flattant leurs instincts les plus vils ; en ostracisant, en discriminant, en brutalisant, en effrayant. On les ramène juste dans son propre camp – à soi – ; et par pur oppurtunisme électoral. Pour gagner !

En tentant le 22 avril 2007 la synthèse entre l’électorat traditionnel de la droite et ces électeurs (que je ne méprise nullement pour autant), Nicolas Sarkozy a commis sciemment une faute. Quiconque a fait l’effort de lire et relire plusieurs de ses propos, d’écouter et de regarder nombre de ses prestations, sait que Nicolas Sarkozy avait décidé d’envoyer les signaux nécessaires à ces électeurs qu’il voulait conquérir sans d’ailleurs s’en cacher ! Les anciens électeurs du FN ont donc reçu le message 5 sur 5 et, lassés d’un candidat inéligible, ils sont passés dans le camp de celui qui leur ouvrait les bras et, surtout, leur disait exactement ce qu’ils avaient envie d’entendre.

“N’ayez pas peur”… nous dit-on…

Ce transfert s’est accompli sans compromission. L’honneur serait sauf… La “digue des hommes” aurait tenu ; elle serait restée debout. Aucun ministre du FN ne serait jamais du voyage.

Juste leurs valises…

C’est là où la faiblesse – coupable – du discours sarkozyste se conjugue idéalement à la fausse naïveté de la réflexion de FOG.

Les hommes passent ou pas, mais les idées, elles, et surtout les pires, restent et prospèrent.
Comme fichées au coeur des pays, des coeurs et des mentalités pour des décennies, indépendamment de ceux qui les portent. Il est totalement vain de prétendre que les idées peuvent changent de couleur, de texture ou de nature uniquement en fonction de celui qui prétend les incarner ou les reprendre à son compte !

Un ministère de l’identité nationale et de l’immigration est aussi blessant dans la bouche d’un Sarkozy que dans le mufle d’un Le Pen !

Le “mouton égorgé dans une baignoire” n’est pas moins vulgaire lorsqu’il est prononcé depuis Neuilly que depuis Saint-Cloud !

Les errements sur la génétique, la pédophilie, ou encore le suicide de jeunes, de Nicolas Sarkozy m’ont autant choqué et surtout sont aussi dénués de teneur scientifique que les certitudes raciales ou médicales maintes fois énoncées par un Le Pen depuis vingt ans.

Jusqu’à cet incroyable discours de Nicolas Sarkozy à Nice ; discours qui reproduit – à quelques nuances près, évidemment – la réécriture historique de la colonisation et de la deuxième guerre mondiale, en des termes que je n’avais entendus jusque-là que dans la bouche des élus du Front national… Un hasard, sans doute lié à la particularité politique du maire de Nice, unique exemple de migration – je veux dire nationalement visible et connu – du Front national à l’UMP. Ce que l’on nomme un transfuge.

Il y a donc eu, pendant la deuxième partie de ce premier tour et pour des raisons purement électoralistes, une complète validation des thèmes et des idées imposées dans le débat par Jean-Marie Le Pen.

Sur l’autorité, sur la délinquance, sur la sécurité, sur l’immigration, sur le travail, sur… Nicolas Sarkozy a dépouillé Jean-Marie Le Pen. Un hold-up.

Nous sommes exactement au coeur même de ce que Robert Badinter nomma, il y a bien longtemps déjà au Sénat (c’était en février 1997, face à Jean-Louis Debré alors encore ministre de l’Intérieur…) la “lepénisation des esprits”.

Il faut donc être bien ignorant de la chose politique – ce que n’est évidemment pas FOG – ou plus simplement objectivement partisan – pourquoi, alors, ne pas juste le dire et l’assumer ? – pour en conclure, péremptoire, à la défaite du lepénisme.

C’est tout le contraire qui nous arrive.

Jean-Marie Le Pen est mort.

Vive le lepénisme !

25 avril 2007

Errare humanum est, perseverare diabolicum

J’avais déjà re-publié ce texte ici, un matin de colère, le 7 mars 2011. 

 

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (60)

    > Déposer une réclamation
    • xYohmx dit :

      “Ce à quoi l’on résiste, persiste” comme dirait Jung…

    • myriam dit :

      “Chaque fois que l’on fait passer nos différences avant nos ressemblances, on met le doigt dans un processus d’affrontement.” Badinter. Elisabeth.

    • Marc dit :

      Tout le monde politique et médiatique manipule tout le monde et c’est ce qui rend la politique dangereuse. Trop facile d’incriminer les uns plus que les autres et Marine n’est pas Jean Marie… Donc ce billet date bien du 25 avril 2007 !

    • Guy dit :

      Marc… Le sujet c’est l’idéologie. Pas les hommes. Ni la femme.

    • poisson dit :

      Un peu de clairvoyance dans ce monde embrouillé.
      J’aspire à lire de tels textes.
      Oui j’avoue c’est parce que c’est court et que je n’ai pas la capacité d’ingurgiter des livres qui me décrasseraient la pensée.

      Qu’importe le flacon, c’est le poison qu’il contient qu’on ne digère pas, Marc n’a pas bien compris… ou fait semblant de ne pas comprendre pour le plaisir de citer le nom de sa pouliche.

    • Malbrouck dit :

      J’aime beaucoup la construction de ce billet parce qu’il distingue l’euphorie électoraliste du moment faisant feu de tout bois avec l’idéologie véhiculée en profondeur qui elle s’installe dans les esprits pour bien longtemps !
      Et les électeurs du FN se rappellent au bon souvenir de Sarkozy et de ses promesses électorales : une bonne part de l’antisarkozysme par rebond !
      J’ai souvent limité mon propos à analyser ce que pouvait bien contenir l’antisarkozysme et cette déception multiforme non sans hasard !
      L’espoir qu’a suscité le mouvement du Front de Gauche, sur lequel je misais une éventuelle reconquête de l’électorat populaire déçu par Sarkozy, n’aura pas fait long feu malheureusement ! On peut d’autant mieux évaluer l’ancrage lepéniste qu’il y a eu une offre contestataire anti-système à gauche !
      L’idéologie lepéniste est trop bien ancrée et son électorat revendique avec exigence des promesses qui ont été tenues ! Des promesses électorales ressassées s’appuyant même sur l’idée de décomplexer le propos jusqu’à l’instituer durablement !
      Sarkozy a rompu la fameuse digue républicaine et a scellé le sort d’une droite populaire prise en otage par le FN !
      Symboliquement la situation d’un Christian Vanneste avec un pied dans l’UMP et un pied dehors est très parlante !
      Le Lepénosarkozysme a eu raison du Sarkolepénisme et c’est avec cette réalité que l’autre moitié de la France aura à composer désormais !
      Une France coupée en deux, divisée comme jamais non pas sur les thèmes économiques et sociaux mais sur la question du rapport à l’étranger !
      C’est dramatique !

    • little big horn dit :

      Non seulement le lepenisme n’est pas mort mais il progresse et s’installe,ses idées ne font plus peur car reprises et aseptisées par l’UMP!

    • Malbrouck dit :

      C’était d’ailleurs trop beau, miraculeux que cette campagne électorale 2012 ne soit pas emprisonnée par les questions récurrentes d’immigration, de sécurité qui ont fait et défait tant de gouvernements depuis 30 ans !
      Malgré l’horreur de l’actualité le premier tour y a échappé !
      Le second tour n’y échappera pas !
      On est durablement coincés !

    • Malbrouck dit :

      Et je plains Hollande, ce candidat normal qui aura tout fait pour limiter le propos à l’essentiel, à l’apaisement et dont le calme, le recul risquent de le faire passer pour un faible dès lors que les thèmes sont musclés (même artificiellement) !
      C’est aussi courageux que suicidaire de continuer à défendre dans un tel contexte le droit de vote des étrangers aux élections locales !
      Je me suis opposé à cette mesure parceque d’abord c’est une vieille lune mitterrandiste qui aujourd’hui ne correspond plus à grand chose mais aussi parceque j’avais bien en tête la lepénisation des esprits !
      Loin de moi l’idée de reculer lâchement face aux thèses du FN mais inutile de contribuer à renforcer le FN en agitant des propositions contreproductives !
      Il n’y a qu’une seule issue pour combattre le FN : c’est la république, toute la république, rien que la république !
      L’idéal républicain nous invite à lutter fermement contre le communautarisme !
      La gauche serait donc mieux inspiré d’insister sur la déghettoisation par exemple !
      Liberté, égalité, fraternité, laïcité on n’inventera pas mieux ! Tout colloque est inutile merci d’avance !

    • EDEN dit :

      Depuis 30 ans, toujours les mêmes débats au sujet du vote FN. A chaque élection, on y a droit. Les spécialistes auto-proclamés s’interrogent gravement, les universitaires font des thèses, les politiques dénoncent ou promettent, les médias jouent à se faire peur.
      30 ans que ce débat pollue la vie publique, 30 ans qu’il occulte soigneusement une réalité que l’on ne veut pas voir, celle du déclin d’un pays dont les structures politiques, économiques et sociales sont vermoulues.
      Le FN ne sert à rien, ne joue aucun rôle dans la vie politique du pays. Sa gestion des quelques communes qu’elle a dirigées a été catastrophique. Son programme ne peut tenir 5 minutes sans être soigneusement démonté.
      C’est un épouvantail que l’on agite sous les yeux des électeurs, afin de cacher les turpitudes d’un système a bout de souffle, qui ne sera pourtant jamais remis en cause.

    • tasmant dit :

      @Malbrouck
      “Loin de moi l’idée de reculer lâchement face aux thèses du FN mais inutile de contribuer à renforcer le FN en agitant des propositions contreproductives !”
      :D
      :D
      :D
      :D
      C’est mort!
      C’est déjà fait et accompli!
      Et Guy a raison.
      Et tu participes!
      A l’insu de ton plein gré!
      :P

    • NK dit :

      Pour “anecdote”,

      En 2007 également, dans plusieurs pays européens (Italie, Allemagne), de courageux citoyens musulmans sont montés au créneau pour dénoncer certaines décisions de justice – pourtant favorables à d’autres individus de même confession. *

      (* acquittements de pères ayant séquestré, voire égorgé leur fille, acquittements de maris ayant tabassé à mort leur épouse).

      Aux “juges” qui avaient fondé leur verdict sur le principe de liberté de culte (sic), validant au nom de l’Etat la conformité d’une telle barbarie à “l’esprit du Coran” (re-sic), nos chers voisins laïques musulmans ont donc osé répliquer, en demandant à ce que tout citoyen italien (ou allemand) soit jugé de la même manière sur son sol, quelle que soit sa religion.

      La cause de ces valeureux avait été quelque peu relayée par la presse, notamment en France, via une dépêchounette dans “Libération” (juillet 2007). Mais a-t-elle été entendue (la Cause), ou simplement lue (la dépêchounette) ? On dirait pas.

      Évidence acoustique, le con qui hurle fera toujours plus de bruit que le sage qui se tait. Il n’en demeure pas moins que dans notre Hexagone, nous avons la chance de compter également un bon nombre de Français-musulmans-laïques (certes un peu difficiles à “segmenter”, pour le business, ils sont chiants !), et ce serait déjà un bon début si on pouvait les voir – un peu plus souvent – mis à l’honneur.

      Merci d’avance,
      Amitiés aux journalistes, ainsi qu’à tous ceux qui font déjà ce qu’ils peuvent, soit au sein d’une rédaction, soit à l’échelle d’un immeuble, d’une rue ou d’un quartier.

    • Albatros dit :

      Dessine moi un mouton
      ou

      Sas de décontamination

      Tous vos billets depuis que je vous lis participent à dire, dévoiler, interpeller, rallumer les esprits, usant de partitions décentrées, sur un territoire trop éloigné pour les myopes, jouant d’une petite musique comme le joueur de flute entrainant les enfants, et l’enfant que je peux encore être… pour dire et en en venir à cette conclusion que vous avez déjà formulé sur un autre billet remis en ligne fort justement.

      Pour ceux qui vous lisent comme moi, l’épicerie, cet îlot, une cave de Beyrouth à l’abri des attaques, ou je peux partager un film de Monty Python, un sketch de Desproges, des Max Brothers, une chanson des beatles, la glane-rie du jour, etc etc, elle me permet de subir avec humour la gravité de ces années de plomb sans perdre la foi….

      Mais bon chacun remplit son panier comme il l’entend, chacun sa lecture, m^me si celle d’aujourd’hui est sans sous texte.

    • hollandgirl certifiée dit :

      il y en a qui ne l’aiment pas
      comme c’est bizarre

      “En cas de défaite, Sarkozy imaginerait, avancent certains, d’être en 2017 le recours d’une UMP dévastée et dotée de leaders affaiblis, battus pour certains dans une triangulaire aux législatives. Echafaudages délirants ? Abracadabrantesque ? Peut-être. “S’il est battu, plus personne ne sera derrière lui”, tranche un ministre. Sans doute. Mais d’autres dans la majorité, qui aimeraient en être tout à fait certains, en sont à espérer qu’il sera laminé “pour être sûr qu’il débarrassera le plancher”. Bref, l’échauffement des esprits en dit long sur l’atmosphère qui règne dans la majorité. ”

      http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120425.OBS7083/quand-carla-bruni-sarkozy-evoque-l-avenir-de-son-mari.html

    • Malbrouck dit :

      Pas d’accord cher Tasmant ;-)
      Ce n’est pas en conversant avec des gauchistes, ou des républicains au sens large, au sujet du FN et à la manière de le combattre que je participe de près ou de loin à son évolution ! Faut pas exagérer !
      Ça fait 20 ans qu’on me fait ce coup là : si j’en parle je lui fais de la publicité et si j’en parle pas je suis un naïf qui n’a conscience d’aucune réalité !
      C’est un peu facile ;-)
      Ce qui m’importe c’est de démêler les contradictions et les positionnements irrationnels !
      C’est irrationnel et en tous les cas sans doute raciste de ne pas vouloir accueillir un seul étranger dans ce pays : ça procède à une logique raciale, ethnique, identitaire délirante ! OK !
      Mais c’est tout aussi irrationnel de plutôt raser les murs sur cette question en faisant presque entendre que l’amour passionnel effréné dans le genre humain consisterait à être pour l’accueil de tout étranger disposé à venir !
      Tout le monde est complètement à la masse et ridicule dans cette histoire et on passe à coté des questions objectives concernant la capacité d’accueil, de logement, d’emploi, de formation des populations concernées !
      C’est même irresponsable de la part des grands blocs dont l’UE de ne pas avoir mis en œuvre un plan international de la politique d’immigration pour fixer un objectif cohérent pour chaque pays en fonction de sa taille, de ses moyens etc…
      Une question humaine objective à traiter de manière collective se transforme en délire irrationnel ! C’est ça qui me dépasse !
      Sarkozy porte une lourde responsabilité d’utiliser ainsi les instincts les plus débiles de l’humanité ! On aura beau m’expliquer que ce Sarkozy est rempli d’humanité en privé et qu’il manipule donc les électeurs FN à des fins de pouvoir ça le rend d’autant plus responsable de tirer une population vers le bas que lui même ne sera pas capable de rattraper !! On n’en peut plus de tout ça ! On arrive au bout d’une fatigue et d’une nausée ! Ça n’en finit plus !!

    • Malbrouck dit :

      C’est le plus beau discours d’Hollande dans le cadre de cette conférence de presse ! Très fort !

    • Albatros dit :

      ces population sont françaises, et c’est bien là le hic, elles sont toujours vu comme étrangères et sont misent dans le m^mes panier fantasmé des sans papiers et autres personnes sur le territoire fraichement arrivées. Le fond du problème que tu tentes d’évacuer ne réside pas tant sur les populations immigrés mais bel et bien sur les immigrés ayant acquis la nationalité française et cerise de religion non catholique ou chrétienne et ben oui….

      Malbrouck veut laver plus blanc que blanc

      On va quand m^me pas chercher à calmer les angoisses des gens de gauche au prétexte que regarder cette dure réalité leur ferait presque parler comme ceux qu’ils disent vomir.

      Oui pour chercher à concilier des différences, cela demande patiente et auteur de vue et parfois, souvent, accepter une certaine solitude face aux , à la masse des y’a qua, puisqu’ils le disent que c’est à cause d’eux, on peut pas faire autrement, on n’est pas raciste mais, etc etc

      Oui il faut accepter les coup et garder la t^te froide plutôt que te capituler à la première salve qui est bien loin d’être la dernière.

      Quelques résistants dans notre histoire et dans l’histoire des nations ont fait avancer les sociétés et reculer la barbarie, souvent au prix de leur vie, ils étaient toujours si peu nombreux face aux hordes des y’a qua, on peut pas, etc etc…

    • Albatros dit :

      populations, vues, coups, immigrées….

      je suis un peu agacée…

    • hollandgirl certifiée dit :

      Malbrouck découvre Hollande

      bienvenue

    • Malbrouck dit :

      Hollandgirl,

      Je suis adhérent au PS avant même que tu sois née tant la fraicheur de ton propos me fait apparaitre une bien sympathique jeune fille !!

      Albatros,

      J’ai suffisamment fatigué mon monde sur le DEL dès 2006 pour savoir faire la différence entre la question des étrangers, des immigrés et celles des français issus de l’immigration !
      C’est bien pour cette raison que j’ai toujours estimé que la question du droit de vote des étrangers participe justement à la confusion !!!
      J’ai toujours milité pour l’intégration républicaine des français issus de l’immigration VICTIMES de l’apartheid socio éthnique soigneusement mis en œuvre par la droite et la gauche réunie !! La tribu blanche occulte, illégale, traitre à la Nation et à la République, innocente aux mains pleines est la grande responsable de tous les maux !
      En grâce ne me cherchez pas trop alors que jusqu’ici je vous ménage plutôt bien !
      Défoulez vous sur Sarko et Le Pen il y a matière !
      Basta !!
      Zérma ils vont m’apprendre ce que c’est d’être de gauche ! C’est le bouquet !!

    • lovely dit :

      Si la gauche en 1981 avait sérieusement pris des dispositions pour intégrer ses immigrés, le FN serait un parti folklorique. En 2012 des générations d’enfants d’immigrés sont confondues avec les nouveaux arrivants aux moeurs bien visibles dans les administrations, les cercles sociaux, assimilés à des délinquants potentiels peu fiables et sujets à la controverse, les femmes sont des pondeuses couvertes d’un grillage, et les hommes nécessairement musulmans pratiquants intégristes et polygames. Ainsi, on ne parle que de femmes voilées, d’allocations, de barbus sacrifiant au passage cette masse de travailleurs besogneux et discrets, branchés et polyglottes, libres et rasés de près…

    • Esther dit :

      “Intégration” so 80’s…..
      Malbrouck sérieux tu te vois de gauche ? Moi tu me fais trop penser à carlabruni. Comme dit Nicolas une girouette idéologique. Je pourrais même t’imaginer pute dans un cabaret de travestis fréquentés par des nazis sous vichy (tout comme je te vois bien finir dans un camps ). Pour moi t’incarnes le flou politique complet.

    • Malbrouck dit :

      Moi le combat idéologique je le mène depuis des années en indiquant par le menu les mesures à prendre !
      Je ne me cache pas derrière une générosité à bon compte qui consiste à se féliciter de “recevoir” des pauvres immigrés sous des tonnelles, dans le froid, dans la faim et le racisme le plus violent qui soit !!
      Je ne vais pas militer FAUSSEMENT pour le droit de vote d’étrangers TANDIS que les francais issus de l’immigration ne savent pas quoi faire de leur carte d’électeur tant ils ne se sentent pas français (quand ils ne votent pas Sarkozy ou Le Pen d’ailleurs) !
      Je continuerais jusqu’à mon dernier souffle à exposer les causes de ce FN !
      J’accuse la tribu blanche traitre à la république d’avoir organisé la division territoriale de la république en fabriquant des ghettos ethniques et un communautarisme de masse !!
      C’est très nouveau au PS l’idée de déghettoiser : forcément la politique des quartiers et des zones c’est EUX !! Quelle bande d’irresponsables !!
      On paye la facture d’une très longue histoire !

    • Esther dit :

      Lovely fais des textes plus courts svp.” La gauche intégrer ses immigrés en 81″. . Mdr.
      Enfin j’hésite aussi avec le dégoût.

      Comment on peut encore sortir des âneries pareil en 2012 et s’imaginer détenir des solutions pour freiner le fn? En fait lovely c’est hibernatus ton deuxième prénom ?

    • Malbrouck dit :

      Et au lieu de s’empoigner ici comme ailleurs sur des idées, des arguments, un vrai bon débat contradictoire qui aille au fond des choses, on aura toujours à une personnalisation égocentrique inutile réduisant tout à des invectives inutiles et stériles ! C’est d’un pénible cette société ! Nous n’en sortirons jamais ! J’ai fait le deuil depuis bien longtemps !

    • lovely dit :

      @ Esther: le principe d’un blog est simple, il repose sur des posts libres et consentis, avec respect et politesse, si vous ressentez un quelconque embarras avec vous-même la lecture de posts ne résoudra pas votre problème.

    • Malbrouck dit :

      Sarko et Le Pen organisent la pagaille et la dispute à tous les étages :-)
      Fatalitas !

    • Albatros dit :

      on paye la facture d’une trop longue histoire

      ben c’est l’argument du mec qui vote fn avec moins de culture politique que toi, c’est pour cela qu’il se fait enfumer et qu’il passe le gué, lui au moins on peut lui trouver l’excuse, (du moins, celui qui n’est pas xéno dans les veines) de ne pas savoir, pouvoir combler sa frustration réelle par des arguments intellectuelles, des connaissances donc, qui contrairement à ce que tu écris, sont les seuls moyens d’accéder à la raison, pour à vivre en groupe, avec l’autre…les autres.

      Mais rassure toi tes propos fleurissent aussi à gauche je n’ose dire prospèrent je ne veux pas me faire peur….

      Et je dois dire que depuis que je te lis, je crois comme Esther, qu’il y à beaucoup instabilité dans tes idées, si je me réfère à une année de com…..

    • Malbrouck dit :

      La dette ? Le pouvoir d’achat ? C’est secondaire ! On a mieux à discuter et à débattre grâce au scénario Le Pen/Sarkozy ! Action et cascades en tous genre garantis ! Je déclare la campagne 2012 enfin ouverte ! Pauvre France !

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      Tu as le droit de croire ce qu’il te plaira !
      Pour ma part je tente la cohérence dans mon propos et il me semble avoir reçu bien des reproches de ta part lorsque mon obsession du FN dérangeait tes fantasmes de voir la vie en rose !!
      Sans perdre de vue la réalité moi aussi j’ai cru que Mélenchon parviendrait à réussir son pari !
      Il a fait ce qu’il a pu et j’espère qu’Esther compte au moins sur l’électorat du FG pour qu’on parvienne malgré tout à avoir une majorité !
      C’est ma cohérence et ma clairvoyance qui sont sans doute agaçantes !
      J’ai toujours douté de la nature gauchiste de l’antisarkozysme ambiant grâce à notre belle langue française qui m’a toujours donnée la bonne définition du mot “déception” !!
      Tu m’en veux parceque tu as cru que la déception antisarkozyste nous donnerait une gauche à 80% dès le premier tour ! Je n’y peux rien saches le !!!
      Je sais bien que tu n’aimes pas être tirée par la manche pour qu’on te prévienne des RÉALITÉS ! Oui j’avais bien noté cette étrange manière de débattre !

    • Malbrouck dit :

      Et puis c’est pas nouveau : toute personne osant exprimer des idées se fera abattre sur internet ! C’est la règle et je fais avec !
      Sont à l’abri la majorité silencieuse qui lit sagement ainsi que les clients qui ne se limitent qu’à vous fournir des liens en faisant mine de participer et en utilisant un baragouinage suffisamment flou pour ne pas être pris à partie ! Évidemment !! Au moins ça, ça ne change pas ! ;-)

    • Albatros dit :

      le soucis dans tes arguments c’est pas le fn, Mélenchon, l’immigration, non le soucis c’est la manière dont un, tu disposes de Mélenchon, deux la mayonnaise que tu en fait, et souvent pardonne moi mais l’hytérisation n’est jamais bien éloigné, bref tu prends les bons ingrédients, parfois il en manque, et souvent, le dosage me semble approximatif

      oui je t’ai sans doute à tord ( quoique), je le reconnais humblement fustigé sur le fn il n’en reste pas moins que en parler avec peur et crainte à toutes les sauces est un élément fondamental de leurs stratégies de guerre

      mais rassure toi nombreux sont les observateurs qui sans brailler, considèrent que se score est somme toute pas si paniquant…Todd pour ne citez que lui….moi je continue de lire, écouter pour mieux comprendre ce scrutin avec ceux qui depuis longtemps scrutent notre France et le monde….

      Alors oui il faut un peu de temps, de distance pour agir en conscience, pour trouver les bonnes analyses pour comprendre ce que sera demain, les forces en présence, leurs poids, leurs desseins …

    • Albatros dit :

      ne citer…

    • Malbrouck dit :

      Tu sais Albatros ma grande inquiétude c’est de voir que Sarkozy garde un bon score et que le FN soit si haut malgré la tentative du FG ! C’est troublant et consternant !
      Oui j’avais misé sur la réussite de Mélenchon et je me suis fait avoir par la vision en trompe l’œil de toutes ces foules dans ces meetings !
      J’ai cru qu’il y avait une dynamique contestataire à gauche depuis Montebourg lors des primaires jusqu’à Mélenchon !
      J’étais persuadé qu’on gagnerait la partie contre la montée du FN !
      J’ai déjà dit cent fois que je suis socialiste et que je n’ai pas lu le programme du Front de Gauche dès lors que mon attention particulière au mouvement autour de Mélenchon signifiait pour moi la reprise en main et le contrôle par la gauche d’un électorat populaire capté par le FN et l’UMP ! La situation est bien plus grave aujourd’hui qu’hier parceque l’expérience de 10 ans de sarkozysme additionnée à une réponse politique contestataire à gauche n’ont pas permis de convaincre cet électorat !
      L’échec est cuisant de mon point de vue et cette analyse n’a rien à voir avec l’éventuelle et probable victoire de François Hollande !
      Je parle de l’état de la société au delà de l’élection en tant que telle !!

    • Albatros dit :

      oui nous faisons le m^me constat
      nous partageons les m^mes craintes
      nous n’en parlons pas de la m^me manière

      et cela compte un peu pour pouvoir agir

      dans peu de jours nous saurons et nous retrouverons je le souhaite tant des échanges plus sereins

      bonne soirée Malbrouck

    • Esther dit :

      Malbrouck,
      Je ne compte pas sur les melenchonistes pour le ps. 
      Ça fait plus de deux mois que melenchon leur a  inculqué la haine de hollande, Ils auront  plus que du mal à voter pour lui maintenant. 

      Trop conditionnés par cette haine récente. Le cerveau ne peut pas switcher comme ça si facilement.

      Et puis ils sont trauma là. 

      Leur élu melenchon vient de se prendre une déculottée par Lepen. 
      Et même pas le père, même pas en combat de coq virile… Non, une grosse claque dans la gueule par une marine lepen à peine sortie de son œuf !

      J’avoue, honte à moi – j’irai  me flageller avec des tessons de bouteilles – mais, j’ai joui devant les scores des deux extrêmes.

      Trop trop drôle……..

      Castration du père en direct live. Un patriarcat qui s’effondre, la fin d’un monde imaginaire.

      Tu vois ces images d’une statue de Lénine qu’on déboulonne  sur une place communiste ? Ben, je suis sure qu’ils ont vécu le déboulonnage de melenchute pareil.  

      Je te dis pas dans quel état ils sont maintenant. Ils se cachent tous comme des rats. Plus un bruit.

       Hier, j’en ai rencontré deux entre deux portes, et ils m’ont fait croire qu’ils avaient voté hollande finalement. Puis ils ont filé le nez dans leur écharpe. 

      La melenchonite est passée de fièvre du samedi soir à maladie honteuse. 

      Non, non, donc… je compte plutôt sur les électeurs du front pour faire gagner la gauche. C’est plus sur… 

      Autant dire que c’est pas gagné du tout quoi.

      Et melenchon aura sa part de responsabilité en cas de défaite. Il aura divisé la gauche. Une gauche divisée, c’est quasi la certitude d’une Victoire de la droite. Il ne pouvait pas ne pas le savoir.

      En plus, quel taré. Avoir joué au révolutionnaire communiste en pleine présidentielle, évidemment que ça a galvanisé l’extrême droite! 

      Beaucoup d’électeurs sont partis vers marine lepen à cause de cette excitation par la gauche. La haine et la peur du communisme est forte en France. Elle mène à tout. Même au pire.

      Si on a ce score du fn, c’est grâce à melenchon donc. 
      En plus du talent et de l’intelligence de marine lepen évidemment.  Et de l’affaire merat et de Sarkozy qui lui aussi a excité .  Etc…

      Reste à prier pour un miracle. 

    • tasmant dit :

      Malbrouck

      “Ça fait 20 ans qu’on me fait ce coup là : si j’en parle je lui fais de la publicité et si j’en parle pas je suis un naïf qui n’a conscience d’aucune réalité !
      C’est un peu facile ;-)”

      Ce n’est absolument pas ce que je voulais exprimer. Il faut parler du FHaine. Je parle avec des gogo FN. Plutôt le genre ouvrier, tu vois…

      Comme je suis plutôt un ouvrier dégrossi avec un vernis culturel, je peux causer à des ouvriers qui font du culturisme.
      Ne te méprends pas sur moi, je suis quelqu’un de profondément brutal, dangereux, je suis un mâle dévoré par sa testostérone, je prend du plaisir à casser la gueule du connard qui me manque de respect, je prend moins de plaisir quand il a le dessus, je bosse comme un taré, j’adore jouer à qui pisse le plus loin, j’adore avoir le dernier mot dans un débat.

      Je suis un gros con.

      J’ai un pote qui vote pour le front de la haine, qui est sidéré par ma culture, mais si je cause politique avec lui, à l’apéro, ça finira forcément mal.
      Je voudrais être pédagogue, mais je suis toujours brutal devant le TNA.

      There is no alternative!

      Il y a toujours une alternative, à l’intérieur de moi. Je la rencontre dans les yeux merveilleux de la femme que j’aime. Elle ne m’admire pas quand je suis un chimpanzé qui pisse partout pour marquer son territoire. Mais je la fais rire quand je deviens une caricature d’Übermensch, quand je pose sans ambiguïté mes convictions, desquelles je ne varie jamais, avec lesquelles je peux imposer certains concepts dans un débat sans avoir l’impression de me battre.

      Cela dit, pour te faire comprendre que je respecte tes idées, que je préfèrerais avoir un débat, avec toi, pas une foire d’empoigne, laissons de coté nos passions!

      Je suis fédéraliste, anarchiste (ne pas entendre, comme mon pote FN “Ouais, alors j’ai été r’garder sur internet, t’es anarchique? T’es désorganisé, quoi!”) et je suis profondément humaniste. L’empathie pour l’humanité dans son ensemble aura toujours plus de sens pour moi que l’internement sectaire dans les concepts de Nation ou de Patrie ou de Pays.
      Je n’ai aucun rêve, je n’ai aucune utopie, j’ai juste un projet, que je n’ai pas construit tout seul dans mon coin. J’adhère à une forme de pensée complexe, construite au fil des siècles, de Lao Tseu à Voltairine de Cleyre, entre autre, en passant par pas mal de monde et mon idéologie est tout à fait perfectible et sujette à débat.

      Mais il faut se débarrasser des TNA.
      Le premier TNA, entre toi et moi, c’est: La France, ta religion, ta secte.
      Il n’y a pas d’étranger pour moi.

      Je ne me sens rien de commun avec un alsacien, avec un corse, ou avec un parigot, plus qu’avec un native nation Quechua, un berbère, un thaïlandais, un gars du Xinjiang, où autre chose.
      Mon altruisme n’a aucune limite.
      Surtout pas celle de cette secte nommée nation.
      Et moi, j’ai les moyens de tout perdre, pour supporter une démocratie mondiale, ou tout le monde aide tout le monde.

      Parce que je n’ai pas peur de travailler, de crever ni de souffrir et d’apporter mon aide à celui qui passe, quelque soit son origine.

      Et je vais être un tout petit peu méchant, si j’amalgame tes éléments de langage et ceux du FN, et si je considère que vous êtes des petit gamins peureux?

      Il n’y a pas d’étrangers.
      Il y a juste une peur de l’étrange.
      C’est ce qui définit la peur.
      Trouillard, va!
      ;)

    • Esther dit :

      Tasman je je je je je je je je je je je je je je je
      tu peux pas utiliser un autre pronom ?
      Ta femme arrive à te supporter ? O_o

      Je te jure, relis ton texte devant un miroir.
      Ça doit valoir le coup ne serait- ce que pour constater à quel point tu dis rien dans tes phrases.
      C’est limite fascinant. Un vrai bad trip. O_•¥

      Hibernatus, t’es mure, tu devrais postuler pour le grand journal.
      Une sorte de nouvelle madame Agnès.
      Ta définition des blogs waouw. J ai eu pitié. Entre pivot et pollack je sais qui je suis et pourquoi . Ciao votez utile votez ps.

    • tasmant dit :

      Esther
      Je ne suis pas autre chose que moi et je ne représente que moi.
      Non, personne ne me supporte, aucune femme aucun homme.
      J’ai pas le moindre besoin de supporter.
      Je porte un avis perfectible sur les choses qui m’entoure, et j’aime bien l’absurdité de ce que je dis.
      Bon cela ne te fait pas rire, désolé!
      ;)
      Je ne dis rien?
      Si! Inutile d’être agressive. Je suis parfaitement en phase
      Justifie la nation à laquelle je m’oppose, plutôt que de partir dans l’invective.

      La nation peut être un cadre pour un système d’idée intéressante, genre les droits de l’homme, l’égalité, la fraternité ou la liberté.

      Si elle devient le cadre du culte de Jeanne d’Arc, de Napoléon et de Charles Martel, ça finit par faire gerber le gros con que je suis.

    • Esther dit :

      J ai trouvé le blog politique de Lovely !! Ah non, c’est celui de gb !!’ en tout cas y a de l’action !

      http://www.youtube.com/watch?v=LWrUykkc-bs&feature=youtube_gdata_player

    • Malbrouck dit :

      Je viens de te lire Tasmant ;-)
      C’est pas de la peur mais de la colère lorsque je constate que nous en sommes encore là après 10 ans de Sarkozy !
      Pour combattre le FN j’use en effet du concept de nation pour que l’idée de nation ne soit pas confisquée mais surtout pour lui associer l’idéal universel républicain qui annule de fait l’aventure nationaliste !
      La nation univers versus la nation nationale !
      Tout est histoire de “paire de lunettes” en fin de compte !

    • tasmant dit :

      Malbrouck
      La nation universelle qu’a défendu Mélenchon, c’est bien ce dont je parle.
      Celle qui l’a conduit à faire perdre le front de gauche avec le discours du Prado, avec un plaidoyer très courageux sur le métissage, mais totalement contre productif, électoralement.

      Esther est complètement excessive, mais elle a raison, comme mon vieux papa, quand elle dit: “Une gauche divisée, c’est quasi la certitude d’une Victoire de la droite. ”

      La stratégie contre le fn, il n’y en a pas. J’ai lu son programme, début 2011 et je l’ai relu début 2012, (j’ai beaucoup vomis) c’était tout et son inverse. C’est un serpent gluant, insaisissable. On ne peux pas le combattre avec des idées.
      Marine LePen utilise le “vive la France” qui parle au tripe. Les gens qui votent pour elle, généralement, n’ont qu’une vision bâclée de l’histoire et de la société française. (vive Jeanne d’Arc, quoi)
      Dans le registre de la foi, de la passion, le “vive la France” de Mélenchon, nation républicaine et éclairée, ne pouvait que perdre.

      Bon sinon, chez moi, dans le for intérieur de moi même à moi tout seul que je sers à rien du tout, comme l’a bien constaté Esther, chez moi, il n’y a pas de “vive la France” qui tienne. Qu’elle crève, la France, que crèvent toutes les lubies qui empêchent les gens de s’ouvrir à l’altruisme. Mais on verra ça plus tard, beaucoup plus tard, ce vers quoi je tends nécessite un énorme travail de l’humanité sur plusieurs génération.

      Et en plus je peux me tromper.
      ;)

      Bon, par contre, voilà sur quoi j’ai tiqué:

      “C’est aussi courageux que suicidaire de continuer à défendre dans un tel contexte le droit de vote des étrangers aux élections locales !”
      “Loin de moi l’idée de reculer lâchement face aux thèses du FN”

      Là, désolé, mais il est important que Hollande reste constant. Stratégie électorale: pas de reculade, sur rien. Pas d’adaptation de son programme aux thèses du FN.
      Sinon, il perdra.

    • Esther dit :

      Vraiment vous êtes… Réveillez vous à gauche. Qu’hibernatus en soit encore à parler de 81 et de Mitterrand, c ‘est normal, elle est de droite. Ele fait avec son neurones. Mais toi Malbrouck, même si ton idéologie est de droite pareil, tu pourrais réfléchir autrement qu’avec ce pauvre argument du vote des étrangers ! T’es intelligent quand même !

      La lepennisation des esprits, c’est surtout dans l’électorat de gauche qu’elle s’opère en ce moment. Et c’est d’ailleurs ça qui fera que et qui permettra à Marine Lepen d’émerger.

      Comment on la détecte ?

      Pleins de détails… Des exemples : on est en 2012, et la gauche bobo en est encore à voter à une présidentielle “selon son cœur”. Pourtant, 2002 est passé par là. Ben, non. Ils ont toujours rien capté.

      Ça vote melenchon. Bayrou. Tout sauf royal. Ça fait du tourisme politique comme toi Malbrouck ! Au ni de n’importe quoi : un sexe qui convient pas, un programme qui plaît pas, un leader trop mou.

      Pour d’autres, Ça vote toujours pas, au nom de je sais plus quel argument…
      Gb c’est quoi votre argument déjà ? Je me souviens plus. C est pas le vote blanc blabla ? Il me semble…. ( d’ailleurs il a voté gb cette année ? J’imagine que non ?).

      Bref, ça s’amuse comme si on en était encore à pouvoir se permettre ça. Ça veut pas vieillir quelque part… Et ça joue aux années 90, inconscient. Ça oublie qu’on est dans un autre monde. Avec de nouvelles règles. L’électeur de gauche ( pas tous, j’exclus les 28% de hollande), ça n’a aucun pragmatisme, c ‘est devenu con. À l’ouest.

      Mais y a pire… Les bobos mêlenchon, je les ai entendu au meeting de la bastilles.

      Quand on leur posait la question d’un éventuel second tour Sarkozy-Lepen… Sur un échantillon de 20, y’en avait 13 qui disaient qu’ils n’iraient pas voter Sarkozy si on en arrivait là. Ils resteraient chez eux.
      Cette gauche là vote donc Lepen par un principe de passivité volontaire. Ce sont des lepennistes (d’ailleurs même toi Malbrouck, je te sens tout à fait capable de faire ça, tu vus trop la politique avec tes affects).

      Et bien, la lepennisation des esprits, c’est ça. Les affects. Et elle est très forte en ce moment à gauche.

      Les gens de gauche ne sont plus ce qu’ils ont été. Ce sont eux qui feront gagner Marine Lepen. Si pas dans 5, dans 10. Les affects.

    • Esther dit :

      Par ailleurs, relativiser le score 2012 de Marine Lepen ou le minorer est une énorme erreur.
      Elle a fait plus de voix que son père.
      Or, c’est une femme. Rien que ce détail aurait du la faire se casser la gueule en France. Mais non.

      Les électeurs de droite sont moins misogynes que ceux de gauche : ils ont soutenu leur candidate. Ils ont fait une très bonne campagne tous derrière elle. Le genre de truc qui n’est pas prêt d’arriver à gauche !!

      (À gauche, dès qu’une femme apparaît, ils la tabassent direct. Cf joly, royal. Je rentre pas dans les détails tellement c’est écœurant).

      Et Marine Lepen le sait : si elle avait fait un score en dessous du père, elle aurait raté son intronisation. Elle l’a gagné definitivement.

      Il s’agit d’une vraie victoire pour elle et son parti car elle s’est battue contre la gauche, la droite mais aussi contre… Son père. Il aurait pu l’écraser par ce qu’il incarnait : le fn.
      Elle l’a dépassé, tué, elle lui a officiellement volé le front.
      Sa première bataille nationale est une victoire absolue et ça marquera les esprits de façon définitive. Elle a façonné l’inconscient collectif.

      Et le père le sait, il en est très fier. C est aussi sa victoire a lui. Il a fabriqué une combattante, comme royal, joly.
      Les combattantes se relèvent toujours. Elle dépassent tout, elles traversent les événements. Les échecs. Elles ont ce truc qui ne meurt plus.

      Melenchon lui n’en est pas un. Il vit tout dans l’amertume, la vengeance, la fierté mal placée. Les affects. Comme toi Malbrouck….

      MarineLepen à moins d’un accident, est là pour 20 ans au moins.
      Elle imposera sa vision de la France. Si y a une candidate en laquelle je crois, c’est elle. Malheureusement. Elle a réussi.

      ….

    • lovely dit :

      Le jour où Marine Le Pen s’est retrouvée entre Nicolas Sarkozy et François Hollande à l’enterrement militaire des victimes de Mohamed Merah, il fallait conclure à une socialisation du parti frontiste.

    • Esther dit :

      - Inconscience de la gauche bobo trop dans l’affect. Et qui vote Lepen par passivité… Indirecte.
      – Vulgarisation des idées du FN entreprise par Nicolas Sarkozy depuis 5 ans (aidé par copé hortefeux  etc, débat minaret, foulard, burka, immigration).

      Mais y’a aussi le même phénomène à gauche où certains intellos d’extrême-gauche s’amusent à exciter l’antisémitisme de masse.

      En cité, les Lepen ont la côte et Hitler, on lui trouve des charmes… Des merats, j’en rencontre pleins. 
      Ça n’existait pas avant. Dans le passé, ils votaient tous à gauche. Maintenant, ils se tournent vers le front et plus loin encore. 

      Pourquoi ? Y’a pas qu’une raison de vie misérable. 

      Les jeunes, on leur distille de l’anti sémitisme volontairement. Qui ?

       La  gauche blanche intello bobo politis-vive le feu-monde diplo. 
      Une gauche OBSÉDÉE par le conflit Israëlo-Palestinien. Obsédée par israël, à un point qu’on en vient à se demander si au fond ça ne cacherait pas un antisémitisme pas assumé. Très français finalement.

      Une obsession en tout cas qui, une fois diffusée dans les masses, se transforme quasi automatiquement en anti sémitisme décomplexé.

      Cette gauche intello répand ses idées sans aucun garde fou.

       Sans jamais relever par exemple le négationnisme, le révisionnisme de tous les chefs d’état arabes. Les petites phrases qu’on occulte au nom de la cause…

      Le nombre de mouchoirs blancs que je les ai vu poser sur le sujet…. Et en direct ! 
      (j’ai été éduquée par cette gauche, je les connais). 

       “ahmadinejad est révisionniste ? Faut pas en parler, c’est un con, c’est tout”.

      Evidemment, ils ne viennent jamais dans les cités pour voir les effets de leur propagande sur les masses. Les cités, ils en ont peur !

       Ils aiment les arabes et les jeunes des quartiers, oui-oui, mais… De loin de très loin, en mode carte postale ! Ou dans leurs articles. Au delà, ça va pas être possible…

      Je les vois jamais dans mon secteur du 93. Sauf une fois par an où ils passent pour tenir un colloque sur la cause palestinienne. Invités par les indigènes qui font relais et… Cordon sanitaire… 

      Et les voilà tous ces intellos en train d’expliquer le problème palestinien à des gens de on quartier qui vivent avec le rsa depuis qu’ils sont en âge de le toucher. 
      20 ans de carrière rmi pour les plus vieux du public.
      Mais ça, c’est pas leur problème à la gauche intello bobo. Ce qui  compte c’est qu on parle de la Palestine… Et du méchant Israël. Puis pourquoi pas, les méchants israéliens…

      À la sortie, les masses se réapproprient ces discours  à leur sauce et voilà. Marine Lepen récupère un électorat. 

      Ça critique Sarkozy et ses débats sur les minarets mais au fond, ça fait pareil dans le monde diplo. Et c’est pas faute de le dire mais ça veut rien entendre.

      En rentrant chez eux peut-être même que ça espère qu’un merat émergera grâce au colloque ? Qui sait?
      Le sale boulot, de toute façon, pour les arabes. Pas pour eux…   Eux, ça reste propre sur soi. Ils en ont les moyens financiers et intellectuels. Eux ils ont les gardes fou.

    • Esther dit :

      Et ils se les gardent bien en poches…. Les blancs savent se préserver.

    • poisson dit :

      @ Esther: si vous n’êtes pas en service commandé, ne serait-il pas trop vous demander d’être plus synthétique et de faire qu’on puisse comprendre exactement où vous voulez en venir?
      Quand je vois sur la droite des messages qui disent “bla bla ça vaudra mieux pour tout le monde” en visant directement l’épicier pour le faiire taire, je suis un peu dans l’expectative face à des commentaires exponentiels qui pourrissent un peu l’ambiance. Même si je sais que des personnes sont spontanément capables de s’épancher sans retenue (euh moi aussi j’abuse parfois du confort de ce mode d’expression sans entrave).

    • Tirésias dit :

      Je résume poisson …

      « La morale à tirer de cela, monseigneur,
      C’est qu’il ne suffit pas de parler :
      Il faut parler juste. »
      William S.
      ;-)

    • Malbrouck dit :

      J’aime vous lire quand vous débattez avec vos tripes ! J’aime voir comme chacun défend sa vision du monde ! C’est enrichissant qu’on soit d’accord ou pas d’accord !
      Qui a raison ou tort ça devient si secondaire : tout le défi c’est d’admettre qu’il n’y a pas une vérité révélée !
      Pas simple du tout, complexe mais passionnant !
      Que faire d’autre sinon de s’exprimer toujours et encore jusqu’à son dernier souffle ! La vie ;-)

    • Esther dit :

      Quand je pense que je m’auto censure
      un maximum, j’en reviens pas de me faire engueuler pardessus. •_•!
      Internet s’a tué.

    • tasmant dit :

      Esther
      Je ne comprend pas bien ta colère.
      Vis à vis de quoi?
      Bon, les bobos, oui, c’est le mal suprême. Mais si tu reprend des éléments de langage de Zemmour, c’est pas mieux que les bobos qui excitent l’antisémitisme des arabes.
      Moi, j’ai la position de Onfray, souvent. (ahhh! Onfray! Sâle bobo de merde, il est pas bo! il est méchant!!!) Mais ausi détestable qu’il soit, je suivais ses cours sur France Culture et il m’a rendu un peu moins con. Un peu moins. Pour moi, tous les monothéismes sont de la merde, à partir du moment où on a pas un certain niveau d’analyse. C’est pas le cas des gens qui sont en échec scolaire ou au RSA.
      C’est pas le cas des gens qui fuient la misère du Pakistan, par exemple, et qui trouvent un Eden dans le territoire “des droits de l’homme”
      Mais j’ai pas tout bien compris tout k’est ce que tu dis qu’est ce que t’exprime. Et je voudrais bien.
      Mais je suis con, et fais moi la grâce de reconnaître que j’ai reconnu que je suis con.
      Par exemple, je te cite:
      “Elle l’a dépassé, tué, elle lui a officiellement volé le front.
      Sa première bataille nationale est une victoire absolue et ça marquera les esprits de façon définitive. Elle a façonné l’inconscient collectif.

      Et le père le sait, il en est très fier. C est aussi sa victoire a lui. Il a fabriqué une combattante, comme royal, joly.”

      en là, je pense que tu as oublié un truc, plutôt que de se vautrer dans la castration féminine de Karl Abraham et de Freud, vaudrait mieux se tourner vers le complexe d’Electre de Jung.

      Marine, elle a jamais killer sa mère, elle pourra jamais, c’est pour cela que c’est une grosse démente semi-sénile.
      Qu’elle n’est pas foutue d’aligner 2 idées raisonnables à la suite.

      Royal, un peu, mais surtout Joly sont des personnes équilibrées.

      Et moi, j’ai voté Joly. Idéologiquement, elle est excellente. Cette femme devrait être le phare de l’anarchisme.
      Cette femme devrait être le phare de la France.
      Okay, niveau charisme, c’est pas ça!
      Mais la comparer avec LePen

      A propos de femme…
      “Ta femme arrive à te supporter ? O_o”
      Je, je je..
      “TA femme?”
      TA?
      TA?
      TA?
      De quoi?
      Personne ne m’appartient. Surtout pas celle que j’aime!
      Et elle peut baiser avec qui elle veut (je serais pas content, mais surtout contre moi-même), vivre comme elle l’entend, mais surtout pas m’appartient pas!
      Elle ne me supporte pas, elle m’élève.
      Elle m’a dit une seule fois: “je suis pas ta mère!”
      ‘Tain, le poncif!
      J’adore ma mère, mais pour avoir envie de la baiser il faut au moins être aussi con que mon père.
      Qui me hurle dessus à propos de Hollande.
      Et mon père, il me dit ce qu’il veut, je suis trois fois plus balèze que lui aujourd’hui… (enfin, je suis pas sûr, au niveau des 160 de QI qu’il avait, quand il était jeune, champion universitaire de marathon, de 4000 au 400 et rugbyman squelettique)
      Et c’est marrant, mon père il te ressemble.
      Il s’est marié avec une dingo, qu’il aime encore et qui l’aimera toujours, il a engendré une handicapée mentale et une brute sanguinaire(moi). Il a pas de bol, mon père.
      Bon sinon, tu veux pas tuer ta mère, comme MLP, pour rester dans les poncifs?

    • tasmant dit :

      C’est ça que j’aime, chez Guy, je peux pas me corriger!
      Résumé: MLP a besoin de tuer sa mère.
      C’est pour cela qu’elle est démente.
      Une vraie saloperie.
      Donc, Esther, la confond pas avec des femmes infiniment plus respectable qu’elle.
      Joly et Royal ne passent pas leur temps à baiser avec leur père.
      Métaphoriquement, s’entend.
      Et elles ont tué leur mère.
      C’est balèze.

    • Esther dit :

      Ok si tu veux. Moi les psychopathes comme toi, je peux rien leur refuser. Donc T’as complètement raison, je retire tout ce que j’ai dit.

    • tasmant dit :

      Juste une chose: je dis moi-je, moi-je…
      Et je dis que des conneries.
      Mais toi, en mettant dans le même sac les profils psychologique de MLP, de Eva Joly et de Royal…
      Le meurtre du père!
      Je te rappelle Karl Abraham, ce gros con:
      “Bien des êtres féminins, enfants ou adultes, souffrent par moments ou en permanence du fait d’être nés filles. En outre, la psychanalyse nous apprend qu’un grand nombre de femmes ont refoulé le désir d’être homme; nous rencontrons ce désir dans toutes les productions de l’inconscient, en particulier dans les rêves et les symptômes névrotiques.”

      Tandis que Jung a inventé le complexe d’Electre, beaucoup plus intéressant.

      Donc quand tu parle du meurtre du père de MLP?
      Tu dis rien sur toi même?

      Et là le psychopathe, il te dit….
      :D

    • tasmant dit :

      Et là, le psychopathe anar, qui chantait, dans sa jeunesse “J’peux pas encaisser les drapeaux,
      Quoique le noir soit le plus beau,
      Le bleu MARINE me fait gerber,
      J’aime pas l’travail,
      La justice et l’armée!”
      Il va aller se soigner en retapant les toits de 2 militaires.
      Un ancien d’Algérie, un en active.
      J’en ai au moins pour 1 mois et demi à les fréquenter.
      Ils ont l’air sympa, mais pas trop de gauche.
      Pourquoi ils ont signé mes devis, ces cons?
      Merde!
      ;)

    • NK dit :

      … bon courage !

      Et merci à vous deux pour cette belle discussion ! ! !

    • NK dit :

      (Sur les femmes, on peut toujours se plonger dans “Le Deuxième sexe”, de Tata Simone… non seulement ça se lit tout seul, mais en plus, tout le reste, c’est que des conneries (ok, sauf Jung à la rigueur, c’est vrai, il paraît)).

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis