Indulto

La Grâce

C’est la féria de Nîmes et je n’y suis pas…

(…)

Sais-tu, que parfois, le taureau ne meurt pas ?
Un souvenir inoubliable.
C’était en 2009…

 

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (78)

    > Déposer une réclamation
    • Q9F dit :

      J’ai vu 3 induldo (pas celui-ci) dans ma vie, c’est frissons assurés.

    • phil dit :

      On va à une corrida pour voir un taureau mourir et on est content quand il n’y meurt pas…

    • Galahad dit :

      Rappelons vite fait les ingrédients de la magie du spectacle :

      Les yeux enduits de vaseline pour désorienter le taureau.

      Les membres enduits d’essence de térébenthine qui lui procure des brûlures insupportables, dans le but de l’empêcher de rester tranquille.

      Les testicules dans lesquels on insère des aiguilles cassées, dans le but de l’empêcher de s’asseoir ou de s’affaler.

      Les naseaux dans lesquels du coton est enfoncé et descend jusque dans la gorge, dans le but de rendre plus difficile la respiration de l’animal.

      L’échine et les reins auxquels sont infligés des coups de pieds et de planches. Ces coups ne laissent aucune traces. Juste avant d’entrer dans l’arène, il peut arriver qu’on laisse tomber une trentaine de fois sur l’animal immobilisé des sacs de sable de 100 kg.

      L’usage en dose massive de tranquillisants, d’hypnotisants, voire même de sprays paralysants – identiques à ceux utilisés par les forces de l’ordre – et altérant la vue, a également déjà été constatée.

      Question grâce, on a donc la dose maximum ..

    • CorinnePerpinya (@CorinnePerpinya) dit :

      Je me souviens du 30 Mai 2004, un Dimanche matin, et Enrique Ponce…
      Très heureuse pour Javier Conde, le torero flamenco, coqueluche de la gente féminine ;-))
      Mais celui qui me manque, qui me faisait pleurer à chaque fois, c’es Pablo Hermoso de Mendoza http://www.dailymotion.com/video/xdj9lq_pablo-hermoso-de-mendoza-et-son-che_sport

    • Guy dit :

      Never explain, never complain…

    • Grand Popo dit :

      Le principe de la chaine alimentaire est cruel et le plaisir humain est encore pire. Juste un autre exemple.

    • Grenouille dit :

      Never underestimate the power of stupid people in large groups…

    • Galahad dit :

      Bah bah bah, pas de danger que le taureau se plaigne ou tente de s’expliquer, il crèvera torturé dans un combat où il n’a aucune chance, en aurait-il une que ce serait encore pire, pour satisfaire un rite barbare et, aussi quelques gens très bien en mal de sauvagerie.

    • Grand Popo dit :

      Never follow the ones who teach hatred

    • little big horn dit :

      Désolé,je ne comprendrai jamais comment on peut aimer la corrida!

    • Guy dit :

      Mais je ne vous demande rien, vous savez. Je publie ce qui me plaît, comme chaque jour, ici, et vous aimez ou pas. Et vous le dites. Et tout va bien. Bon dimanche.

    • gwadanata dit :

      merci, magnifique,
      je sais, c’est pas bien d’aimer la corrida…..

    • iban dit :

      « Il est certaines gens dont l’indifférence et le mépris font plus d’honneur que l’amitié et les louanges. »
      Axel Oxenstiern.
      voila ,voila!

    • Moboutou dit :

      Région paca, les blancs ont 2 passions : tuer des taureaux et chasser les arabes.

    • NK dit :

      Héros de mes fesses ! Tradition de mes couilles ! Divertissement à vomir, archaïque, aberrant, pitoyable…

      MERDE à la corrida ! ! !

      (désolé pour ceux qui “aiment ça”, mais chacun son chiffon rouge…)

      Et au fait, mon cher Iban, pardonne-moi, mais qu’a-t-il donc fait, ton Axel Machin-Chose, pour mériter aujourd’hui d’être associé à tes propres turpitudes ? … Es-tu bien certain qu’au 17ème siècle, en son royaume de Suède, il appréciait autant que toi ce genre de “boucherie en tutu” ?!

      Sans rancune,
      Amitiés,
      Bon week-end à toi, bon week-end à tout le monde

    • iban dit :

      nk.
      fallait lire dans le sens opposé.
      je n’ai qu’ indifférence et mépris pour c’est “art”
      natif de la “1iere ville taurine de France” en 1737 ,je connais un peu le monde des aficionados. Trés peu pour moi.
      Pire que la mort du taureau ,le snobisme et l’élitisme tauromachique m’indisposent.
      En règle générale,je ne réponds même pas sur le sujet d’ou mon indifférence et mon mépris.

    • Malbrouck dit :

      Je n’ai rien à dire ni à expliquer sur l’éventuelle cruauté qu’on pourrait voir dans la tauromachie ou la corrida ! Trop de morts en Syrie pour oser aller m’en prendre au monde de la corrida ! Le sport en général n’a t-il pas pour fonction institutionnelle de transcender l’esprit belliqueux pour au moins en proposer des figures acceptables ?
      J’ai traversé toute l’Andalousie et j’ai compris qu’il y avait là un art parmi d’autres ! Ce monde ne tient à peu près debout qu’avec ses folklores si divers et variés ! Désolé NK !
      Il y a une esthétique indiscutable (rien que les costumes déjà) et nombre de gravures de Goya la retranscrivent !
      Chacun peut y trouver son allégorie ! Celle avec la guerre bien sur ….
      Mon allégorie est de nature sexuelle bien entendu : le mâle incarné, le sexe fort mythologique (inutile d’aller me le comparer au sexe dit faible merci d’avance) c’est ici l’entremêlement entre le torero et le taureau ! Mon centaure préféré c’est ce beau et si téméraire Mehdi Savalli dont je suis volontiers fan ! http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=12eURbugn7w

    • Jimmy dit :

      Barbare …

    • Malbrouck dit :

      Moins barbare que l’abatage bovin qu’on ne voit pas et qui se transforme en jolis biftecks dans nos menus !
      La corrida a au moins le mérite d’offrir une esthétique avec ses codes et rituels : sans commune mesure avec la réelle boucherie qui nourrit des millions d’âmes !
      Pas sur qu’un monde de végétariens ne finisse pas par se transformer en un cannibalisme invraisemblable d’ailleurs !
      Vaste débat !
      Je ne vous conseille pas d’aller voir les vidéos en ligne sur l’abattage bovin : c’est bien plus perturbant que le spectacle d’une corrida !
      Quelle chance que d’être un taureau et de ne pas finir bœuf castré juste bon pour l’abattoir :-)

    • Albatros dit :

      Fino y queso
      Paco Oreda, Mazanaef que de beaux souvenirs, Nimes, Dax, Jeres de la Fontera, Madrid, les soirés flamenca à Seville, la semaine sainte, l’arène de Ronda…

    • Albatros dit :

      Manzanares

    • BertranD dit :

      L’actualité est-elle tellement ennuyeuse en ce dimanche pour aller ranimer le vieux et lassant débat sur la corrida ?

    • NK dit :

      Iban,

      Mes excuses les plus plates, les plus sincères, les plus repentantes…
      Je suis vraiment désolé.

      Merci d’avoir pris la peine d’accorder cette précision à un gros neuneu comme moi,
      Ton serviteur ;-)

    • NK dit :

      Malbrouck,

      J’ai déjà vu certains de ces documentaires, sur l’abattage mécanique des animaux… mais je n’ai pas le souvenir d’avoir payé, applaudi, et encore moins de m’être bourré la gueule pour fêter ça !… Ni d’avoir jeté mon oreiller en l’air, tellement j’avais apprécié le “spectacle” !

      Ce genre de rapprochement, mon ami, me semble très fallacieux !

      J’ajoute que les pratiques “modernes” en vigueur, dans l’industrie “agro-alimentaire”, aussi condamnables et révulsantes soient-elles, peuvent au moins renvoyer à ces temps très anciens où l’Homme, tout en bas de la chaîne, super démuni, était la proie d’à peu près tous les animaux de la création !… Et en vrai, le tout premier à se faire boulotter par les autres !

      C’est horrible, mais j’avais fait le lien, j’avoue, en lisant des nouvelles de J.H Rosny-Aîsné, et notamment cette célèbre “Guerre du Feu”… dont l’adaptation ciné, limitée à quelques gentilles bestioles perdues dans la brousse, ne restituait pas du tout l’angoisse quotidienne de nos ancêtres – probablement comparable à celle de nos actuels lapins de garenne !

      Tandis que ces mises à mort “ritualisées”… cette “esthétique”, comme tu dis, de charcutiers en ballerines… ne m’évoque que la fameuse formule de Juvénal, qui résumait déjà tout ce que réclame le Peuple : “Du pain et des Jeux”… (sauf que lui, c’était à l’époque des gladiateurs romains !… Et qu’aujourd’hui, les pauvres ont la Télé-Réalité… )

      Alors bien sûr, on peut sillonner l’Andalousie, observer un “monde [qui] ne tient à peu près debout qu’avec [ce genre de] folklores”… et rentrer chez soi, bien renforcé dans sa misanthropie, si tu vois ce que je veux dire !

      De même qu’à l’inverse, on peut établir une analogie avec le régime actuel de Bachar El-Assad… laquelle me semble un peu capillo-tractée, je dois l’admettre, mais il n’était sans doute pas superflu d’oser un tel parallèle, afin de pouvoir mentionner ici cette autre horreur (d’un genre assez différent, je te l’accorde).

      Je passe sur le fait que Goya a peint des corridas (il a également représenté la famille du roi d’Espagne en se foutant de sa gueule, ainsi que des scènes de cauchemars fiévreux, issues de son imagination psychotique…), et je passe encore plus vite sur l’argument qui voudrait que le taureau, au moins, a cet avantage sur le boeuf, qu’il conserve ses testicules au moment de se retrouver en face de son exécuteur…

      Ça m’embête déjà beaucoup d’être parti en polémique !

      Et d’avoir fait l’idiot, face à l’ami Iban !

      Mais Guy semblait dire que ça le gênait pas du tout qu’on donne notre sentiment.
      D’ailleurs, de mon côté, je suis toujours ravi qu’il nous fasse partager ses goûts, quels qu’ils soient.

      Bonne Pentecôte, tout le monde, et courage à ceux qui bossent

    • Albatros dit :

      Nk que vous ne soyez pas un aficion je n’en discute pas, mais que vous ayez un vocabulaire aussi tristement vulgaire pour argumenter votre non connaissance de la corrida et des comparaisons aussi stupides, cela est affligeant….

    • Malbrouck dit :

      NK

      Je fabriquerais bien volontiers une polémique par jour pour avoir le plaisir de te lire ! C’est sincère !
      Je ne suis pas un défenseur de la corrida ou de quoi que ce soit d’autre : j’essaie de comprendre et de respecter ceux pour qui ça peut représenter une passion, donner un sens à leur vie !
      J’essaie également de comprendre ceux que ça heurte !
      A ceux qui aiment la corrida je leur parlerais esthétique ! A ceux qui détestent je leur parlerais du respect de la vie ! Je vais me lancer dans une carrière politique :-)

    • NK dit :

      Au moins, Albatros, je vous ai donné une occasion d’être enfin lisible

      Je comprends, Malbrouck !

    • Malbrouck dit :

      Et puis le pain et les jeux parceque sinon rien d’autre que ce grand vide que je reste bien le seul à trouver sublime !
      C’est pathologique d’aimer la solitude et le néant ! Je comprends donc l’agitation et la nécessité pour tant d’êtres de gesticuler, s’animer à travers toutes sortes de folklores, de croyances ! Alors bien sur les gesticulations humaines sont plus ou moins barbares et c’est bien parceque je sais jusqu’où ça peut gesticuler que je m’oblige à la tolérance ! Il y a une nécessité de compromis pour que puisse régner à peu près la paix ! Un pays en guerre n’a pas le temps d’organiser ni corrida ni match de football !

    • Malbrouck dit :

      Je parle beaucoup de guerre en ce moment parceque nous devrions y être “normalement” et je célèbre donc le miracle extraordinaire que nous n’y soyons pas ! En d’autres temps la crise de l’euro aurait déjà fait bien des morts ! Depuis on voyage, on reçoit ses voisins, on discute, on essaie de sauver la paix avec des hypothétiques “zeurobondes” fédéralistes ! Espérons que ça puisse durer ainsi ! Qui vivra verra ! :-)

    • Albatros dit :

      Vous qui aimez les colloques de l’E.N.,
      voilà de quoi améliorer votre sens critique NK
      ne me remerciez pas….
      http://www.diffusion.ens.fr/index.php?idcycle=239&res=cycles

    • NK dit :

      Je n’ai pas le droit d’exprimer mon sentiment, Albatros ?

      Savez-vous bien ce qu’est la vulgarité, pour taxer de vulgaire un propos qui se réfère à Rosny-Aîné ou à Juvénal ?

      Et que signifie cette “non-connaissance de la corrida”, dont vous m’accusez, simplement parce que je n’aime pas ça ?

      N’avez-vous rien à dire, sinon qualifier mes “arguments” de “stupides” ?

      Albatros, je trouve réellement que vous avez été lisible pour la première fois, et je m’en félicite.

      Aucune faute d’orthographe, aucun cafouillage syntaxique, aucun enchaînement lourd de proverbes et de clichés, sans ponctuation, à la Sancho Panza (moins l’humour et la jugeotte).

      Aucune de ces envolées lyriques dont vous nous gratifiez si souvent, mais qui hélas, ressemblent davantage aux atterrissages du fameux oiseau auquel vous avez emprunté le nom.

      Aucune référence, même, à ce petit livre de Régis Debray que sembliez si fière d’avoir acheté (cinq références en deux semaines, et cinq hors-sujet).

      Autant de preuves qui témoignent qu’aujourd’hui, le sujet vous tenait vraiment à coeur…

      Vous n’avez même pas pris le temps d’observer que je présentais des excuses à ceux qui “aiment ça”, pour la dureté de mes propos.

      Aussi, vos liens savants, Albatros… je m’en tamponne, comme de votre petit goût pour une certaine corrida.

      Je préfère m’arrêter ici.

      Vous ne m’intéressez pas.

    • Charles dit :

      Vous y étiez aussi? nous aurions pu nous croiser. Lol.

      Charles.

      Sinon c’est la Pentecote…
      L’esprit ou l’Esprit souffle d’une manière étrange: la palme d’Or revient à un film où JL Trintignant incarne, si je comprends bien le scénario du film, le rôle d’un Bertrand Cantat âgé.
      Et “grâce” à une chute chez François Pinault, l’évêque di Falco aurait eu les idées remises en place et se soucierait désormais de la faim dans le Monde (comme il vient de la faire dans Le Point).
      Bref beaucoup de tartufferie. Heureusement qu’il y a la grâce de ce souvenir de Nîmes en 2009.

    • Albatros dit :

      Vous vous égarez en propos violents et disproportionnés pour quelqu’un qui nous invitait au très impressionnants colloques de Barthes, ( il y a si peu d’où mon lien) c’est émouvant comme les lectures et l’écoute laissent parfois si peu de traces….
      Vous vous remettrez et calmez vous, cet échange ne mérite pas que vous en fassiez une jaunisse
      Gardez votre colère pour des combats plus glorieux….

      Salve

    • NK dit :

      je ne suis pas en colère, vous me faites juste pitié

      Ciao

    • NK dit :

      Et je vous ai dit ce que je pense de vous depuis des mois

    • NK dit :

      Vous avez réagi en parfaite fanatique qui pousse des cris d’orfraie au premier blasphème.

    • Albatros dit :

      il y a déjà longtemps que certains clients de l’épicerie me donnent envie de ne plus communiquer c’est d’un chiant les gens comme vous et vous me donner une belle occasion de le faire
      Dans la vie j’évite les crétins et les faibles c’est pas pour me les farcir ici.

      La lecture seule de ce blog me suffit la vacuité et le niveau des échanges me file la gueule de bois.
      Rideau sans passion

    • NK dit :

      Vous avez fait votre maximum pour le relever, le niveau… Mais ce modeste espace d’expression libre ne méritait pas de continuer à recevoir vos lumières.

      Merci pour tout !

    • Malbrouck dit :

      :-) ça se termine en corrida en toutes circonstances :-)

    • Guy dit :

      En matière d’écoute, de respect de l’autre ou de dialogue impossible, en France, le test “corrida” est encore plus révélateur que le test “élections”..

    • Q9F dit :

      Mon enfance au milieu des taureaux en question, puis la découverte, le questionnement, l’amitié, la beauté, le choix d’aimer ou pas. L’anatomie de la connaissance de la Corrida (et SURTOUT de tout ce qu’il y a autour) s’apprend pas en un jour ou devant un bon repas et se débat encore moins.

      Personnellement j’ai perdu une énergie considérable à vouloir expliquer pourquoi j’aime la Corrida et parce que je la connais si bien à des gens qui me balançaient leur haine à la figure dès que ce sujet était abordé, des années à entendre toujours les mêmes arguments irrationnels.

      Maintenant j’assume le plus tranquillement du monde le fait que je sois systématiquement rangée dans le cas des méchants.

      Ça va, et toi là-bas qui me hurle dessus dans ta tête, je ne te crois pas capable d’aimer ces taureaux en question plus que je les aimes moi.

    • NK dit :

      Il est vrai que mes cinq premiers mots de la journée ont été un peu crus, mais c’était pour refléter la violence que je perçois dans un pareil spectacle. J’ose espérer qu’un habitué, ne serait-ce qu’un seul, de cette arrière-boutique où l’on aime tant causer, reconnaîtra qu’un tel langage ne m’est pas habituel. J’avais d’ailleurs pris quelques précautions, même cette fois, pour ne pas m’enfermer dans un cachot de certitude, et pour ne pas réduire à des stéréotypes toutes les personnes un peu différentes de moi, en ce simple fait qu’elles aiment ça. Sans oublier qu’il s’agissait pour moi d’exprimer un simple sentiment, juste en passant, pour rebondir, comme un petit écho à la phrase du billet de GB qui m’était en partie adressée (“sais-tu que parfois, le taureau ne meurt pas ?”), mais sans aucun désir d’alimenter des polémiques stériles (lesquelles m’ennuient toujours beaucoup). Ainsi, mon échange du jour avec Malbrouck a pris une direction agréable et enrichissante, je dois le lui dire, et je l’en remercie. Mais malheureusement, j’ai aussi rapidement été insulté (“stupide, vulgaire, crétin, affligeant, faible, et [finalement] chiant”) par une fanatique, je maintiens le terme, qui manifestement ne supportait pas le moindre blasphème ni la moindre atteinte à son Sacré-à-elle. Et qui n’avait strictement rien à dire, se limitant à des injures personnelles – c’est là que j’ai pu apprécier l’effet du test “corrida”, en ce qui la concerne – plutôt que de proposer un témoignage ou une réflexion intéressante (comme l’on peut en trouver par exemple dans la réclamation de Q9F, postée juste au-dessus, ce matin, à 5H46).

      Désolé d’avoir contribué à plomber l’ambiance, bien malgré moi.

    • NK dit :

      Une dernière petite chose, c’est promis,

      Au lieu de me fatiguer, j’aurais pu me contenter de citer Pierre Desproges :

      “Avez-vous reniflé les effluves de sang lourd, épanché du taureau sacrifié au crétin bariolé qui brandit sa queue fauve, au nez des connes humides des étés madrilènes ?” (dans “J’ai envie de tuer quelqu’un”)

      … Mais j’ai bien conscience de ne pas avoir le talent de tonton Pierre, pour me draper religieusement de son génie – et couper court ainsi à toute discussion. Et surtout, je n’éprouvais pas l’envie, ni le besoin, d’injurier qui que ce soit de façon si péremptoire.

      Adios

    • Islera dit :

      D’abord taureau ça s’écrit toro. Moi je pense à août 1949 et à mon aïeul et je suis fière des Miuras. D’ailleurs une fois que le toro a pris conscience du leurre, il faut le tuer très vite sinon il gagnerait à chaque fois.

    • Malbrouck dit :

      J’ai beaucoup de sympathie pour NK et je n’ai pas jugé agressive sa position personnelle sur le sujet ! J’ai du mal à comprendre l’agressivité récurrente d’Albatros, qui à chaque fois en profite pour donner ses coups de griffe à l’endroit des clients de ce lieu dont elle semble attendre quelque chose de particulier ! Oui misanthrope je le reste parceque les gens m’agacent vite ! Trop de malentendus, trop de premier degré, trop de méchanceté gratuite et absolument inutile !
      Je vois bien que le complexe d’infériorité cache souvent un complexe de supériorité ! Au lieu de s’enrichir du savoir qu’on vous offre généreusement on préfère bien souvent y voir un objet de conflit, une éternelle et stupide question de pouvoir ! Absurde et ridicule !
      C’est un monde quand même…ce monde ! :-)

    • poisson dit :

      Souvent je gracie une araignée, avec un verre une carte postale, schlack! le verre dessus, sheee, je glisse la carte, hop on déménage ma totoche, j’ouvre la porte, j’allume la minuterie, et dehors, loin. Ou une mouche, j’éteins la lumière de la chambre, j’allume le couloir, hop elle sort et va nourrir une araignée.
      Pour les moustiques c’est différent. Là il y a une corrida, debout sur le matelas, et le sang qui gicle sur le mur blanc par le coup de grâce (expression ambigüe, isn’t it?) de la tapette à mouche. Je sais que c’est mon sang, pris derrière le genou avec plein de larves mêlées qui ne naitront jamais, et non pas le sang du moustique dont les oreilles et la queue sont irrécupérables dans cette bouillie.

    • Malbrouck dit :

      Je suis en passe de réussir mon pari : l’accession à bac moins 20 ! Figurez vous que je viens d’être admis à un stage d’alphabétisation (seul stage rémunéré disponible pour les assistés escrocs de la nation) Je suis un intermittent de la formation professionnelle rémunérée 6 mois l’an pour me payer mes voyages ! Je ruine le pays à moi seul !
      Maitrise des savoirs de base : très bel intitulé !
      Me voilà en compagnie de dames voilées fort sympathiques qui m’apprennent un tas de bonnes astuces culinaires et me font prendre conscience que le communautarisme, que j’ai tant décrié et combattu, a quand même ses bons cotés lorsque je découvre que l’éducation des enfants est la priorité chez tout ce beau monde !
      Ce que la république n’a pas voulu et pu faire, voilà que le communautarisme y parvient plutôt bien ! Quelle belle gifle dans ma gueule !
      Passionnant !

    • poisson dit :

      Écrivez un reportage Malbrouck. Votre vision va s’approfondir au fur et à mesure et ce serait bien de figer jour après jour vos impressions (et émotions)…
      (Si vous finissez à la maison des examens pour passer un oral faites un signe.)

    • NK dit :

      Malbrouck,

      Merci pour ton soutien.

      Soit dit en passant, je pense que tu fais partie, pour citer à nouveau Desproges, de ces “faux misanthropes, qui, en réalité, aiment trop les humains pour les tolérer médiocres” * … Ce qui n’expliquerait pas tout, mais peut-être une partie ;-) Et merci également pour l’édifiant communiqué de 13h28, à la fois drôle et instructif…

      (* “Des femmes qui tombent”, roman, 1985, Seuil, p.119)

      – – –

      Poisson,

      Je me retrouve à fond dans ce que vous avez écrit… Voilà bien le genre de “fulgurances”, si vous me permettez, dont je vous parlais tantôt… et dont je me sens pour ma part totalement incapable !

      J’ajoute que vous venez de faire une très bonne suggestion à Malbrouck, et je m’y associe totalement (car je serais très intéressé de lire un tel reportage signé de sa main, le cas échéant !)

    • Malbrouck dit :

      Oui Poisson ça mérite un reportage :-)
      La semaine dernière on nous a diffusé le film “la source des femmes” ! Les réactions m’ont fort amusées !
      Cette obsession de vouloir absolument émanciper toutes ces braves femmes qui dans le fond se portent plutôt bien :-)
      Quelle blague !

    • Patrice Guyot dit :

      Il reste encore quelques hommes (mais si peu…) Et c’est beau, merci Guy !

      Allez donc lire “Mort dans l’Après-Midi” du grand Hemingway, ceux qui piaillent, vous apprendrez des choses…

      PG

    • Bob Marley dit :

      Vous nous apprenez qu’Hemingway est grand, sans vous…

    • gwadanata dit :

      toujours le même combat…
      moi c’est la boxe qui me dégoute…voir une bande d’illuminés en applaudir deux qui sont en train de se taper dessus……je trouve pas ça civilisé…
      et enfin, une question, c’est qui l’éleveur qui va élever des toros de corrida, si il n’y a plus de corrida?
      parce que c’est pas une race qu’on trouve dans les champs en bord de route, ils regardent pas passer les trains….

    • poisson dit :

      J’aime mieux comment Emma tue ses cochons. http://www.youtube.com/watch?v=K3ceBCEWNTY
      Est-ce qu’on tue comme nous voulons mourir? Nos forces vitales épuisées, mais révélées, tel le toro sauvage dans l’arène.
      Si la corida tombe en désuétude ce sera pour d’autres raisons que la sensiblerie. Quand on a peur pour le matador, la sensiblerie pour le taureau devrait s’effacer, sinon est-on si sûr de son humanité/humanerie?
      Si je me mets à la place de l’homme, j’exige qu’on attache au moins les pattes avant ensemble, dites?, en plus des banderilles et tout…
      Donc j’ai du mal, je ne regarde pas. Nous les femmes, comme pour les sports à risque, ça nous amuse peu la mort au bout. Sauf à posséder une ultra bonne gestion de ce risque qui relègue la mort et à imaginer une finalité qui est en dehors de la mort. Si la mort est l’unique sensation, c’est contraire à notre façon d’intégrer la vie et c’est pareil pour pas mal de gens passé un certain âge casse-cou. Franchement quand on fait naitre, la première chose qu’on ressent c’est la mort.
      Manet a découpé sa toile pour isoler son matador, et je le vois très seul, à l’instant de sa mort et on ignore tout de ses regrets d’avoir jouer sa vie. Il a changé son nom “matador mort” est devenu “homme mort”.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Edouard_Manet_073.jpg

      Toulouse Lautrec n’a gracié personne:
      http://storage.canalblog.com/82/89/119589/35328741.jpg

      Ça va je fulgure, ou pas?
      Et j’arrive à expliquer pourquoi non sans intolérance, ou pas?
      oupa oupa

    • Malbrouck dit :

      On devrait créer des villages thématiques…Des espaces de vie tenant compte de ce que les gens aiment ou n’aiment pas (des villages facebook) ! Mes villes, mes villages futuristes seraient exagérément démocratiques ! Ici une ville de mordus du FN, là une autre avec des mordus de Mélenchon ! Un village de pro-corrida, un autre de pro-boxe, et d’autres d’anti-corrida et d’anti-boxe ! Des villes d’opinions où chaque voisin serait condamné à ne pas pouvoir se chamailler avec son voisin ! Mon village fumeurs à quelques kilomètres du village non-fumeurs ;-) On veillera à mettre des clôtures pour qu’aucun contact n’ait lieu entre villages de pensée ! En fonction de l’évolution de chacun on expulsera chacun vers son lieu idéal ! La paix absolue est moche à imaginer :-)

    • Malbrouck dit :

      Oui tu fulgures Poisson, tu fulgures ;-)

    • Patrice Guyot dit :

      @ Bob Marley…

      Non rien !

      PG

    • Q9F dit :

      Un jour j’ai vu un très jeune novillero de 50kg à tout casser qui sortait de l’arène sur un brancard encore conscient et qui venait d’être planté durement par un novillos (un taureau de moins de 4 ans)et sur le bas côté un anti-corrida qui lui crachait dessus et essayait de le faire tomber de son brancard. Pendant ce même instant plein de ses copains anti-corrida (en associations organisées) hurlaient “j’espère que tu va crever”, comme une meute avec une violence inouie. Mais ce n’est malheureusement qu’une anecdote parmi plein d’autres. Ce message n’est pas pour faire du misérabilisme, juste un témoignage de violence ordinaire qui est juste partout.

      Pour en revenir à ces toros. Essayez de vous intéresser à l’avenir de cette race sans la Corrida, renseignez vous sur le pourcentage de ces races (dites taurines) qui meurt de de leur propre mort dans la nature et ensuite comparez ces chiffres avec tout les autres bovins qui sont pour la grande majorité que des biftecks. Mais là, encore ce n’est qu’une des multiples facettes de l’hypocrisie qui tourne autour du combat anti-corrida. On ferme les yeux que sur ce qui nous arrange.

      Bisou, laule.

    • Esther dit :

      Je serais intéressée de savoir ce que les pro corrida pensent de l’égorgement des moutons dans les baignoires que pratiquent bcp de musulmans dans le cadre d’un rituel ancestral. En général quand on leur pose la question, ça les répugne. Comme si certains sacrifices étaient propres et d’autres plus sales…. D ailleurs pourquoi ce rituel là n’est pas admis dans la société française alors qu’on tolère la corrida ?

    • Esther dit :

      Et Malbrouck en général ceux qui n’aiment pas la corrida n’aiment pas plus l’abattage des bêtes à la chaîne. On peut tout à fait détester l’un et détester l’autre pour les mêmes raisons. Souffrance de l’animal.

    • […] voulu réagir par un article après la lecture des commentaires laissés sous une vidéo postée sur le blog du journaliste Europe 1, Guy Birenbaum. Je pensais vraiment qu’en 2012 les pro-corridas […]

    • NK dit :

      Q9F,

      Je suis d’accord avec vous, s’acharner de cette façon sur un blessé, et à plus forte raison sur un agonisant, c’est toujours consternant… Mais pour ce qui est de cette fameuse comparaison avec la production industrielle, dans le secteur dit “agro-alimentaire”, elle a déjà été évoquée plus haut – et même encore à l’instant, juste au-dessus, par Esther. Je reste néanmoins sensible à certaines précisions que vous nous avez apportées hier.

    • Dominique Godin dit :

      De toutes façons, il n’y en a plus pour longtemps. Même en Espagne la corrida attire moins de monde et en Catalogne elle va, ou est en passe d’être interdite ( http://www.rfi.fr/europe/20110925-espagne-derniere-corrida-catalogne ). Il n’y a que ce crétin de Simon Casas pour croire que si la corrida ne remplit plus les gradins, c’est à cause de la crise.

    • Bob Marley dit :

      Un expresso, at that time -^ :D

    • HAL Chipset dit :

      Un expresso, at that time ———^

      Ok now. ;)

    • Esther dit :

      Nk t es trop mignon<3

    • Esther dit :

      Te laisse pas faire albatros est une vilaine :-p

    • Esther dit :

      Les gens qui aiment la corrida sont des.gens qui ont un fond méchant. Faut les éviter. La boxe c’est différent, c’est humain contre humain. Deux choix. Deux volontés.
      La corrida, le taureau il a rien demandé à tous les cons (99% sont saouls ou snob bobos) qui le regardent.

      Perso tant que les taureaux savent pas lire ou écrire pour signer un papier “oui, j aksept d allé meuh fer défonceé la vie dans l arain”… Je suis contre ce sport.

      Aimer la corrida c’est aussi con qu’aimer les sacrifices de nouveaux nés (et encore à choisir je préfère qu on sacrifie des nouveaux nés) et souvent j ai remarqué que les gens qui aimaient la corrida aimaient aussi enfin aimaient pas trop les arabes. À mon avis y a un lien et la corrida leur sert de pis aller………………

    • Esther dit :

      Dans le public, j ai remarqué c ‘est soit des saoulots soit des bobos snob qui viennent s encanailler. Le bobo a besoin parfois d aimer les sports popu mais il les sélectionne: rugby corrida (foot il évite) s encanailler ça lui permet de se sentir différent du bas peuple ( dont il conchie les activités culturelles ex tele etc) mais pareil.
      Mais quand même différent. Etc …

    • Esther dit :

      Je préfère les cowboys. Du côté de mon père c était des cow boy, au moins ils respectaient le bétail. Yeah.

    • Esther dit :

      Cette dernière phrase c était spécial kassdedi à tasmant je je…

    • poisson dit :

      Esther ne peut plus se passer de Tasmant.
      Il est comme la charpente sur laquelle Esther pense poser ses tuiles?

      Je me demande pourquoi une tuile veut dire un soucis?

    • Grand Popo dit :

      Le flou des multiples-identités et le fou venant d’Afrique.
      Paris péremptoire et plus que fou.

      Pain & misery

    • Marzet dit :

      Mon Dieu pourquoi perdre son temps à répondre à de telles âneries . Les antis on les connait et n’ont droit qu’au mépris.aucune culture , vulgarité , violence!!! Ça suffit non ! Apprécions notre art en paix dans heureusement un pays de Liberté .et ignorons ces gens la de grace

    • NK dit :

      Daignez nous accorder le droit de trouver ce spectacle répugnant, et même de dire pour quelles raisons, sans être traités d’“ânes”.

      Vous attribuez aux divers intervenants qui ont exprimé ici leurs doutes (et dont je fais partie) des arguments qui n’ont strictement rien à voir avec ceux qu’ils ont soutenus.

      Sans doute n’avez-vous pas éprouvé le besoin de nous écouter, puisque déjà vous nous connaissez.

      C’est votre droit à vous, en contrepartie du nôtre.
      Tout comme vous avez celui, que personne ne vous contestera, de lancer cet appel un peu tardif à vos semblables, pour leur conseiller de rester entre vous et de ne pas nous répondre… (ils ne vous avaient peut-être pas attendu, mais vous pouvez encore les rejoindre, en pressant un peu le pas)

      J’ajoute pour les statistiques que votre réclamation porte environ à 28,5% le pourcentage des aficionados qui n’ont eu ici que l’injure à la bouche, n’acceptant pas le moindre blasphème ni la moindre atteinte à leur sacré-à-eux.

      Ce qui ramène à 71,5% le pourcentage des pas-comme-vous, que je me dois de saluer – dans le vide… Ça reste un bon score, relativement !

      (mon dieu, quel débat du jour… et quel dommage aussi que les bonnes pistes proposées par Malbrouck * aient été court-circuitées sur-le-champ… // * 27 mai à 22h26 et à 22h45)

    • NK dit :

      … Je viens quand même d’apprécier ce billet…

      http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/11/guy-birenbaum-corrida_n_1873031.html?utm_hp_ref=france

      Et plutôt que de le voir ouvrir un nouveau débat, j’aimerais autant le laisser refermer celui-ci…

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis