Débat

Les voix des électeurs du Front national ont-elles une odeur ?

Oui, je sais, c’est une question provocante…

(…)

Mais d’abord, j’en ai plus qu’assez qu’on évoque les lendemains d’élections, de manière homogène, univoque, sans réfléchir et, souvent, sans en connaître les particularités, “l’électorat Le Pen”. Comme n’importe quel électorat, c’est un agrégat composite qu’on ne saurait caricaturer ni résumer. Il y a mille façons de voter FN ou PS, la sociologie électorale l’explique depuis des lustres et je ne crois pas que l’électeur FN est plus “rationnel” qu’un autre.

Lorsque je suivais le Front national (durant de longues années), j’ai, par ailleurs, toujours essayé de différencier les responsables du parti, ses militants actifs d’un côté et de l’autre ceux, peu politisés parmi les électeurs, qui se laissent prendre ou séduire par tel ou tel aspect de la propagande de ce parti et votent pour ses candidat(e)s.

Surtout, j’évoquais dès 1992, le risque de la diffusion et de la dilution du système de pensée du FN dans la société française, via les leaders d’autres familles politiques. Ils s’appelaient alors VGE (oui VGE) ou Balladur ; sans oublier ceux qui, à gauche, aussi, contribuaient à sa “publicité”.

La campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy a illustré à merveille cette intuition, certes datée, à travers la méthode du siphonage électoral.

Mais en 2012, en allant encore plus loin sur les terres du Front national, Nicolas Sarkozy a reçu la monnaie de sa pièce.

Les électeurs sont revenus au “bercail”, préférant l’original à la copie, dans des proportions suffisantes pour faire perdre le président sortant.

Patrick Buisson, son conseiller aux affaires extrêmes, n’avait pas anticipé cet effet Attila. Une fois que l’on est passé sur le terrain du Front national, l’herbe n’y repousse pas une seconde fois. Il fallait essayer un autre chemin.

Venons-en, alors, à la question provocante que pose ce billet.

Les voix des électeurs du Front national ont-elles une odeur ?

À voir certains s’insurger des appels du pied plus ou moins explicites de candidats de l’UMP en détresse (Nadine Morano et consorts) se tourner vers les électeurs du Front national, quémander leurs voix, serait une Faute.

Et pourtant, on peut relever au passage que les mêmes ne s’affolent pas trop publiquement lorsque Marine Le Pen appelle à faire battre Nathalie Kosciusko-Morizet et donc à voter socialiste dans une autre circonscription.

Mais si chacun était cohérent, il serait opportun de refuser publiquement les voix promises et offertes par Marine Le Pen ; d’affirmer que l’on ne veut en aucun cas de ces électeurs-là et de leurs sales votes !

C’est ici que rien ne va plus.

Si le Front national est autorisé à concourir aux élections, si le Front national est un parti démocratique, si le Front national a table ouverte dans les médias, etc., comment peut-on reprocher à des électeurs de voter pour lui ?

Avec des arguments de quel type ?

Moraux ? Politiques ? Émotionnels ? Rationnels ? Irrationnels ?

Quelqu’un m’explique ?

Et que veut dire l’expression ‘front républicain’ contre un parti autorisé à participer au processus électoral ?

S’il faut hisser un ‘front républicain’ contre lui, c’est que ce parti ne l’est pas.

Ou alors, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.

Dés lors, soit on considère que les idées présentes du Front national et notamment certaines des propositions inscrites dans son programme (la préférence nationale par exemple ou le rétablissement de la peine de mort pour n’en citer que deux) sont absolument contraires à la Constitution, aux valeurs de la République voire à des normes européennes supra-constitutionnelles et on combat sur le fond, pour que ce parti, alors hors la loi et hors les valeurs, soit interdit s’il n’accepte pas de renoncer à ses projets.

Soit je ne vois pas bien comment on peut se pincer le nez devant ses électeurs et leurs bulletins de vote déposés dans les urnes.

Bien sûr, on peut toujours leur “faire la leçon”.

Leur répéter sur tous les tons que “c’est mal” de voter Le Pen ; que leurs votes blessent ;  qu’ils excluent les plus fragiles.

Qu’ils sont idiots, qu’ils ne comprennent rien.

On peut tenter d’utiliser tout un tas d’arguments qui échouent régulièrement depuis trente ans.

On peut aussi vouloir les convaincre qu’ils ont forcément tort par l’outrance ou l’insulte, comme le fit un Tapie les traitant de “salauds”.

Mais le Front national est toujours là, lui. Plus Tapie.

On peut aussi sur-jouer la compréhension, l’empathie.

S’ils votent FN, c’est qu’ils sont malheureux, menacés, laminés, épouvantés, etc. Comme si tous ceux qui sont malheureux, menacés, laminés, épouvantés,etc. votaient FN…

En tout cas, une attitude reste insupportable : celle de ceux qui feignent de porter des pinces à linge, tout en acceptant les voix des électeurs FN en regardant ailleurs ; une attitude cynique et déplaisante, et ce d’où qu’elle vienne.

Si nous en sommes là, c’est parce que personne n’a osé se coltiner depuis de longues années avec la question du caractère démocratique et républicain du Front national, sur le fond, proposition après proposition, en le faisant reculer là où il veut faire reculer la République.

Par trouille du vrai débat ou crainte de l’opprobre médiatique, presque plus personne n’ose dire sur un plateau de télévision ou écrire que certaines des propositions du Front national ou de Marine Le Pen, ne sont pas seulement démagogiques et outrancières. Mais qu’elles peuvent placer le Front national de fait en dehors de la République, hors-jeu, puisqu’elles ne peuvent pas être appliquées sans remettre en cause nos fondamentaux constitutionnels et/ou républicains.

Alors, plutôt que de renifler l’odeur des voix des électeurs, ne faudrait-il pas, enfin, oser ce débat ?

Be Sociable, Share!

    , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (121)

    > Déposer une réclamation
    • Philippe dit :

      Brillante analyse ! +10000

    • P. Frachon dit :

      Rien n’est supra-constitutionnel sauf la volonté de la majorité du peuple français

    • Thed dit :

      Je crois que le problème n’est pas “quoi” mais “comment”. En la matière, la façon de Morano d’aller chercher les voix du FN est particulièrement obscène.

    • Phildepalma dit :

      Ce qui étonne beaucoup. c’est que l’on parle à présent, de valeurs et non plus de programme. Ainsi, des candidats UMP disent n’avoir aucune valeur commune avec la gauche et prétendent partager des valeurs avec le FN. Pourtant je pense que PS et UMP partagent les même valeurs de la République et seuls leurs programmes divergent.
      Quand aux électeurs, on ne peut faire leur bonheur malgré eux. Il sont soumis à des lois souvent réprimantes, à des droits dilués dans les restrictions européennes et des devoirs qu’ils n’arrivent plus à identifier. Le sport préféré des électeurs n’est il pas de rechercher un assistance sociale tout en évitant de payer l’impôt.

    • Rajiv dit :

      Il y a un assymétrie fondamentale que vous ne relevez pas. Lorsque l’UMP appelle à voter FN, c’est en expliquant qu’ils sont proches de leurs idées. L’idée sous-jacente étant celle d’un vote FN atténué. Et quoiqu’on dise, leurs idées sont nauséabondes et un tel racolage me choque de la part de leaders de la droite traditionnel (enfin me choquais, ça ne m’étonne plus à présent).
      Dans l’autre sens, à aucun moment (je simplifie un peu). Les socialistes n’ont ainsi fait d’appel du pied ou ne se sont revendiqués des idées du FN.
      Je pense que vous vous trompez, le problème n’est pas de glaner les électeurs FN, mais de reprendre leurs idées.
      Sur la non-légitimité d’un tel parti, j’avoue que je suis circonspect. On a le droit d’être raciste et xénophobe en France. De dire que tel civilisation est au dessus d’une autre. Je reconnais leur droit à tenir de tels propos, mais je les condamne de toutes mes forces et ils ne portent pas les valeurs de la France.

    • Maxime Bellec dit :

      On voit avec votre billet que réfléchir un peu la tête froide, ça fait du bien… :)

      Pour reprendre votre argument, il est vrai que la fin de la peine de mort étant inscrite dans la Constitution, on pourrait considérer le FN sur cette base comme ayant un programme anti-constitutionnel… Mais justement, à partir de quand, combien de mesures, quel degré d’anti-constitutionnalité considérer que ce parti doit être interdit ?

      Surtout quand il a engrangé non loin de 20% à la dernière élection… C’est plus facile d’interdire un groupuscule qu’un parti de masse, et je ne pense pas que cela soit une solution (vous n’avez pas l’air de le penser non plus).

      Concernant la préférence nationale, je ne crois pas que la Constitution permette de juger clairement cette mesure comme étant clairement contraire aux valeurs de la République.

      C’est toute l’habileté du FN d’avoir toujours fait jouer, dans son programme et hors dérapages verbaux, la distinction sur la nationalité, ce qui lui permet d’être en phase avec l’article 1er : “Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion.”

      Comment alors ne pas comprendre ici, avec la grille de lecture du FN, “citoyens FRANCAIS” dans cet article ?

      Vous pensez à d’autres mesures, probablement. Je ne sais pas si stricto sensu, remettre en cause le droit à l’avortement serait anti-constitutionnel… Ce n’est au fond qu’une loi à abroger, et cette volonté ne figure apparemment même plus au programme du Front, qui d’après son discours, souhaiterait s’en tenir à ne plus rembourser de la même façon.

    • Raphi Pons dit :

      A ma modeste mesure, j’ai tenté de décortiquer “point par point” le volet “Immigration” du programme du FN, en comparant le père et la fille Le Pen.

      http://blog.m0le.net/2012/05/04/jlp-vs-mlp-round-1-limmigration/

      Le temps me manque un peu en ce moment pour continuer sur les autres thématiques, mais je ne désespère pas.

      Je suis du coup entièrement d’accord avec vous sur le manque de dialogue “de fond” lorsque l’on parle du FN, l’empathie ou le tabassage automatique n’étant pas un bon moyen d’informer.

      Bonne lecture.

    • Galahad dit :

      A supposer que le FN puisse être déclaré illégal, qui aurait intérêt à engager un processus de dissolution ?

      La gauche ? Sûrement pas il est l’épouvantail idéal qui discrédite la droite.

      La droite ? Non plus, elle préfère siphonner ses voix.

      Enfin, légal ou illégal la dissolution du FN interpellerait et désavouerait directement 15% du corps électoral et là c’est plus Patience des Guns qu’on écouterait mais Civil War.

    • Je crois tout simplement que le FN s’est installé depuis plusieurs décennies dans le paysage de la politique française. Il a un vivier d’électeurs insensibles à l’abstention. Plus que les idées qu’ils défendent c’est leur potentiel de mobilisation des électeurs qui intéressent les partis dit républicains.
      J’ai l’impression que ce que l’on cherche se sont des gens qui ne sont bons qu’à mettre un papier dans une enveloppe sans trop réfléchir.

    • Rapha dit :

      Bonjour,

      j’ai tenté, à ma modeste mesure, de décortiquer point par point le volet “Immigration” du FN, en comparant motamment les programmes du père et de la fille Le Pen.

      http://blog.m0le.net/2012/05/04/jlp-vs-mlp-round-1-limmigration/

      Le temps me manque malheureusement pour brosser toutes les thématiques, mais je ne désepère pas.

      Tout ça pour dire que je souscris à votre constat du manque “de fond” quand on évoque le FN, l’empathie et le tabasse automatique n’étant pas à mon sens une bonne manière d’informer.

      Bonne lecture.

    • lovely dit :

      Dans ma circonscription les militants PS haranguent les badauds en langue arabe couplée à des youyous. Il faut une grande force morale pour ne pas succomber à de sombres pensées.

    • Anecdote: à chaque fois que je m’abonne et/ou liste un profil Twitter du FN (avec mon compte @ToPolitiq) je ressens une atroce douleur dans le postérieur.

      Autre anecdote: les outils de Google m’alertent souvent qu’ils dé-référencent ma page qui présente les profils Twitter du FN sans que je comprends pourquoi (ni le souhaite).

    • Médard dit :

      Aaaah ! C’est la chose la plus censée que j’aie pu lire sur le sujet depuis bien longtemps ;-)))

      Ras-le-bol des explications sociologisantes à deux balles et carrément méprisantes, genre “vote péquenaud”, “banlieusards complexés” et toussa® !

      Bon, ras-le-bol aussi des captchas ;->>

    • Aniba dit :

      L’existence du FN fait les affaires des deux principaux partis depuis le commencement. Mitterrand avait bien compris sont intérêt. Sarkozy aussi. S’il existe toujours, c’est pour les mêmes raisons. Il reste utile. Son programme bien que très limité représente aussi ce à quoi aspirent un grand nombre de Français. J’habite l’une des régions où le FN obtient les scores les plus important et je vois bien au quotidien ce que cela signifie.

    • Seb dit :

      Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès inverse. On peut très bien trouver que les valeurs défendues par le FN, bien que légales, soient contraires à sa propre morale, son référentiel de valeurs.

      Voire, on peut même conspuer les thèses du FN, les trouver nauséabondes, dire que c’est rétrograde ou stupide. Donc oui, on peut se pincer le nez devant les bulletins FN déposés dans les urnes. On peut aussi le faire avec les votes NPA, ou tout autre parti/idée/tendance.

      Après tout, certains électeurs bien pensants de droite hurlent à l’abomination socialiste, avec tout un tas de thèses totalement délirantes sur la perte des valeurs et autre fourre-tout idéologique fumeux.

      Et eux auraient le droit de se pincer le nez devant des bulletins socialistes, mais pas les autres devant des bulletins FN? Diantre!

      A force de dire “Puisque le FN est légal, on ne peut le conspuer”, on oublie de dire qu’on peut (qu’on doit?) conspuer ses idées, ses valeurs, ses dogmes. Et dire que ses valeurs (comme celles d’autres partis) sont incompatibles avec la devise de mon pays “Liberté, Egalité, Fraternité”.

    • Seb dit :

      @aniba: “et je vois bien au quotidien ce que cela signifie”

      Alors là… j’avoue ne pas comprendre. J’habite en milieu rural, là où le FN fait de gros score (1er ou 2nd aux dernière élections), et je n’arrive toujours pas à comprendre en quoi le FN, dans son programme, a quoi que ce soit pour s’attaquer aux problèmes que mes concitoyens et voisins rencontrent (qui n’ont d’ailleurs rien à voir avec l’immigration, sauf à regarder TF1).

      Ah ça, pour “dénoncer” les problèmes, pas de problème! Ce sont d’ailleurs les seuls (ceci explique peut-être cela). Mais pour proposer ne serait-ce que le soupçon d’une amorce de solution, y’a plus personne…

    • Phildepalma dit :

      Mais le plus inquiétant reste certains candidats de droite disent partager des valeurs avec le FN tout en dénonçant les alliances de la gauche avec la gauche extrême.
      L’électeur lui, ne vote qu’en fonction, bien sur d’une propagande des parties extrêmes, peur de l’étranger pour celle de droite et guerre contre l’argent pour celle de gauche mais, aussi en fonction des avantages de caste proposés par les parties traditionnels.
      Un retraité propriétaire ne vote pas de même qu’un jeune chômeur mais tous les deux peuvent être influencés par ces fameuses valeurs communes.

      Après, que l’on prenne un déodorant pour un parfum ou que l’on se parfume, le masque ou l’attrait olfactif n’ont que l’importance de l’enjeu personnel de chaque candidat.
      Les chiffres circulent beaucoup actuellement sur ce que rapporte le système électoral français alors qu’un élu ne devrait se soucier que du bien commun.

    • Malbrouck dit :

      Oui c’est tout à fait ça ! De deux choses l’une : soit on débat sur le fond, en envisageant l’interdiction pure et simple d’un parti politique dont des éléments idéologiques sont contraires aux principes républicains et constitutionnels (y compris à l’échelle UE) ou soit on privilégie la démocratie pour principe intangible et supérieur au cadre républicain !
      Le fameux débat distinguant république à démocratie !
      Des lors que le conseil constitutionnel n’a jamais rien trouvé à redire jusqu’à maintenant on aura bien du mal à expliquer aux citoyens qu’on interdise soudainement un parti pour lequel est né une adhésion sur une aussi longue période (et avec un FN bien plus virulent sous JMLP) !
      Il reste la bataille politique des idées ! Mélenchon pourrait nous en parler !
      Pas d’issue tranquille à cette question !

    • Malbrouck dit :

      L’électeur n’est pas en faute : tout peuple à qui on propose du nationalisme dans son jeu démocratique utilisera, surtout en période de crise, ce vote nationaliste ! De mon avis c’est le vote le plus écolo-naturel qui ressemble plutôt bien à la nature humaine : je continue à être étonné du très faible score de ce FN d’ailleurs !!! Quelle chance qu’ils ne soient pas déjà au pouvoir entre nous soit dit !
      Il n’y a pas plus humain que le réflexe identitaire !!
      L’histoire du monde repose là dessus et c’est donc bien le travail des “sages” du conseil constitutionnel que de veiller à interdire ce type d’idéologie dans le jeu démocratique des lors qu’on accepte que le cadre républicain met des limites à la fameuse démocratie !
      Sinon inutile d’aller manifester comme en 2002 pour remettre en question la présente absolument légale de JMLP
      au second tour !
      Ça a le don de m’agacer cette schizophrénie citoyenne ! Je ne supporte pas la mauvaise foi ! C’est un monde quand même ce binz !

    • cricrib dit :

      en clair : personne, aucune juridiction n’a jamais tranché la compatibilité du FN avec la République .. C’est un “acquis’ qu’il faut se coltiner.
      Alors qu’il existe un conseil constitutionnel pour “vérifier” les Lois, rien n’existe pour les programmes politiques des partis.

    • Marc dit :

      Et si tout simplement, à droite nous en avons marre d’être la droite la plus bête du monde ? Une droite qui n’assume pas sa politique de droite et préfère une politique mi figue, mi raisin et bien moi qui vote depuis longtemps UMP, j’en ai marre de ces gens frileux qui n’ont aucun courage et c’est pour cela que j’ai choisi Marine Le Pen aux dernières élections présidentielles.
      Il y a dans certaines villes une trop grande population immigrée qui ne s’incorpore plus et au contraire impose sa loi islamique aux habitants de toujours..
      Plus aucune sécurité sur la voie publique, refus d’obéissance aux contrôles de la police de la route,et beaucoup de ces gens ont la nationalité française que pour les avantages et pas pour les devoirs, il n’y a qu’à regarder les mariages ou les matchs de foot on ne voit plus que des drapeaux maghrébins et pas de drapeaux français et même à l’élection de Président de la république !… Et bien les Français de base n’en peuvent plus et ils ne leur restent qu’une solution : Voter pour Marine Le Pen et ses représentants !
      Et vous verrez cela ne fait que commencer….

    • HAL Chipset dit :

      Ce que je trouve ridicule c’est ce glissement vers le slogan utilisant le prénom de la nouvelle chef du FN, c’est à la fois insidieux et ridicule ! Le résultat dans les médias à quelque chose de choquant parfois, quand il est repris par un journaliste à la télé ou à la radio.
      De plus nous dire qu’avec elle c’est “mieux” qu’avant, que l’antisémitisme a été dépassé alors qu’elle s’en prend toujours avec virulence aux maghrébins… c’est faire preuve de beaucoup d’angélisme vis-à-vis d’un extrême de la part d’un journaliste, voire d’une faute professionnel.

    • Islera dit :

      L’explication de ce vote a magistralement été écrit par Claude Weill
      http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120424.OBS7052/pourquoi-les-lepenistes-votent-le-pen.html
      Un débat ne servirait donc à rien.

    • Islera dit :

      “écrite”, bien sûr !

    • tasmant dit :

      “j’ai, par ailleurs, toujours essayé de différencier les responsables du parti, ses militants actifs d’un côté et de l’autre ceux, peu politisés parmi les électeurs, qui se laissent prendre ou séduire par tel ou tel aspect de la propagande de ce parti et votent pour ses candidat(e)s.”
      Perso, je me coltine la base. Ce ne sont pas des gens que je hais. Je prend l’apéro avec eux.
      (mais ça, je l’ai déjà dit)
      Si on interdit le vote FN, pour une question constitutionnelle, ce sera pas la guerre. Justement parce qu’ils ne sont pas politisés.
      Ils sont aliénés. Liés à des idées qu’ils peuvent entendre et comprendre, des slogans à la con.
      Il n’y a que le dynamisme d’une éducation philosophique, sociologique, laïque, gratuite et obligatoire jusqu’à 18 ans, qui nous débarrassera de ces scories.
      Mais cela ne fera l’affaire d’aucun groupe politique en place.
      Un peuple raisonnable et auto-géré, parce que chacun maitrise une vision sociale et philosophique, se regarde pour ce qu’il est dans le gloubi-boulga mondial, n’est pas manipulable et va contre les intérêts de la nation, des idées simples des partis.

      Vaut mieux des crétins électeurs du FN et des supporters de foot que des gens qui prennent conscience.

      (mon chapcha c’est 7put, ça veut dire quoi, ça? Ca fait SMS pourri, je trouve! C’est vraiment du hasard?)
      :D

    • Manu dit :

      bonsoir Guy, merci pour ce billet. J’ai vu lundi soir un présentateur du JT parler gravement du “problème” des accords avec le FN. Mais jamais annoncer gravement que M Le Pen était invitée sur sa chaine lorsque c’était le cas.
      Une remarque
      Sur le programme “contraire à la Constitution, aux valeurs de la République voire à des normes européennes supra-constitutionnelles”, les promesses n’engagent que ceux qui les croient …Même si il est écrit, il est virtuel. De plus le parti qui vient d’être au pouvoir a proposé des lois qui ont été jugées contraires à (…)puisque le conseil constitutionnel les a retoquées.
      Un lien
      http://www.franceinter.fr/emission-a-votre-ecoute-coute-que-coute-la-femme-connue-qui-avait-un-probleme-d-haleine-0

    • tasmant dit :

      @Malbrouck

      “Il n’y a pas plus humain que le réflexe identitaire !!”

      200% d’accord.
      Avec tes 2 comm.
      Et j’ai voté UDB!!!
      :D
      Je suis anti-nation, anarchiste, fédéraliste…
      (je te le dis depuis 2006 ou 2005?)
      Mais j’adore la culture, l’histoire…
      Je considère que les pingouins qui ont planté des menhirs et des allées couchées à moins de 300 mètres de chez moi risque d’être mes ancêtre et les tiens.
      (c’était pas des gaulois, c’était bien avant, en -3500, Astérix est une grosse connerie)
      Ce qui est marrant, c’est qu’ils ont laissé des légendes orales qui ont survécu dans les vêpres, jusqu’au milieu du XX° siècle. Mélangées avec plein d’autres apports.
      C’est ce que j’ai appris en fac d’histoire.
      La France, c’est une maladie qui n’a pas trop contaminé mon pays jusqu’à la révolution.
      Maintenant, ça génère des crétin qui me parle de racines chrétiennes.
      Personne, dans les paysans, les artisans, les pêcheurs, qui font la lignée de mes ancètre, n’a jamais rien compris ni au christianisme, ni à la France.
      Ces gens là comprenaient la terre ou l’océan et adaptaient la bible à leur sauce.
      Les FN me martèlent du Martel (il a battu le Sarrasin, mais les Bretons lui ont mis sa taule, grave!), la France, racine chrétienne!
      Anticonstitutionnel!
      Tu dégages, tu ferme ta gueule, le FN, avec ton Martel et tes racines chrétiennes!
      La France ne peut être que républicaine, et la république ne peut être qu’universelle!

      Tant que ça m’empêche pas de danser aux festou noz et à prendre la mer quand j’en ai envie, pour défier l’océan, je m’en fous!

      ;)

    • Dominique Godin dit :

      Bien entendu, nous ne sommes plus à l’époque où l’on se posait la question de l’interdiction du Front national. Il n’en demeure pas moins que l’on peut se poser la question, à son sujet, de la compatibilité d’un programme xénophobe avec les valeurs de la République. Je suis entièrement d’accord avec Guy lorsqu’il fait le distinguo entre les électeurs du FN et les dirigeants, qui ne sont jamais mis en cause à propos des saloperies de leur programme. On en a encore vu un exemple récent à Arrêt sur images avec un Daniel Schneidermann qui invite sur son plateau un dirigeant du FN qui a pu se poser en victime, ou qui dresse le portrait d’un Steeve Briois (celui qui a préparé le terrain à La Pen dans le Pas-de-Calais) super sympa, qui claque la bise à tout le monde sur le marché, même aux Arabes. Ce qui est ressorti du reportage sur le terrain du grand éditocrate omniscient, c’est qu’ils sont sympas au FN. Quant au programme, Daniel Schneidermann n’avait rien à en dire.
      Bien entendu, ne vous avisez pas à lui dire qu’il participe à la dédiabolisation du FN, il ne le supportera pas et vous éjectera des forums d’ASI après avoir censuré votre commentaire.

    • Malbrouck dit :

      Tasmant :-)

      Marc,
      Je suis très heureux de croiser un citoyen qui ose dire qu’il vote FN et qui je l’espère accepte le débat contradictoire !
      Si on parvient à démontrer, arguments précis à l’appui, que le FN doit être interdit car non soluble dans la république, on peut au contraire réfléchir à la transformation radicale de la constitution pour adapter la république aux thèses idéologiques du FN !
      Je crains que ça ne soit trop compliqué si on admet que l’idéologie FN est une antithèse de l’idéal républicain !
      Je serais donc curieux de connaitre l’opinion des électeurs frontistes sur la nécessité pour leur projet de modifier en quasi-totalité les principes républicains qui jusqu’ici sont notre identité nationale !
      Je suis ouvert à tout débat pour essayer d’imaginer quelle pourrait bien être la devise nationale qui pourrait correspondre aux frontistes si par hasard ils devenaient majoritaires ? quel projet ? Quel idéal national ?
      L’incohérence est générale lorsque j’observe que Marine Le Pen n’a eu de cesse que de républicaniser le FN ! Je n’apprécierais pas du tout si je fus frontiste ! :-)

    • tasmant dit :

      Malbrouck
      Républicaniser le FN avec Soral, Dieudonné, Golnish… Antisémites assumés…???
      Et l’alliance FN-Tsahal, version Marine Le Pen…
      Genre on va confondre les islamistes Chiites et Sunnites dans le même moule!
      Comme Sarko!
      http://www.youtube.com/watch?v=5fP4d4Hl9Rk

      Plus les gros cons se font prendre pour des billes, plus ils aiment ça! En 2007, ils ont élu un analphabète crétin, ils sont prêts à tout pour prendre plus grave, dans l’incohérence!

      Comme gode, Marine Le Pen, c’est leur sex toys absolu!
      :D

    • Charles dit :

      Oui mais Guy,je ne vois pas ce que l’on peut objecter, par exemple, sur les deux points du programme que vous citez…

      Parce que la peine de mort ne posait de problème qu’à très peu de monde avant Robert Badinter… Etait-ce anti-constitutionnel avant?

      Et sur la préférence nationale que peut-on dire quand un Manuel Valls (qui, oubliant son micro-cravate, disait vouloir plus de blancs dans sa commune lorsqu’il était filmé) est aujourd’hui Ministre de l’intérieur? Là, pour moi les propos de Manuel Valls était pire que la préférence nationale, cela relevait de quelque chose de plus nauséabond.
      Et que peut-on dire quand ce sont les mêmes qui ont appelé à voter Jacques Chirac malgré son discours d’Orléans sur le “bruit et l’odeur”? Qui y avait-il comme différence entre Le Pen et Chirac? Pour moi il n’y en avait pas. Ca puait dans les deux cas.
      Et on dit quoi sur la préférence nationale quand un transporteur français de premier plan est soupçonné de faire venir des conducteurs étrangers embaucher en France? Que ce n’est pas de la préférence nationale, que c’est juste contraire au droit du travail?

      Charles.

    • Malbrouck dit :

      Tasmant

      (je réfléchis à vois haute – je me questionne)
      Figures toi que Soral reproche à MLP d’être trop dans le système (son mari en particulier) :-) Soral est obsédé par l’idée d’un grand complot judéo maçonnique et il essaie de vendre son concept de réconciliation entre gauche du travail et droite des valeurs, il tente aussi de séduire le communautarisme musulman pourvu que ce dernier se revendique suffisamment patriote !
      Il y a par ailleurs une revendication républicaine depuis quelques années au FN (la dé-diabolisation)…
      Je suis sans doute intellectuellement malhonnête lorsque je fais mine de ne pas admettre l’idée que la liberté, l’égalité, la fraternité peuvent s’entendre dans une démarche nationaliste entre français de souche réhabilités par leur sacro-saint droit du sang fraternel (c’est leur revendication fondamentale que VGE ne rejetait pas totalement)! Des bons républicains franchouillards vivant dans un entre soi ! L’idée est elle sotte ? Doit on la rendre illégale, hors la république ?
      On aurait grand tort de ne pas décliner l’idéal républicain façon nationaliste pour bien vérifier l’incompatibilité avec les valeurs républicaines : ça peut parfaitement se tenir pourvu qu’on mette aux oubliettes la dimension universelle (mondialiste)
      En débattre pour bien saisir que le projet change radicalement d’objet !
      Une approche universelle de la république que je défends et dont j’admets d’ailleurs l’arrière fond colonialiste civilisateur qui paradoxalement est complètement abandonné par le FN ! Aucun esprit impérialiste chez le FN qui ne compte civiliser que les siens !
      La vie est une blague non ?
      Va savoir qui est le plus raciste dans le fond ? Celui qui prône le séparatisme identitaire encourageant de fait le communautarisme dont la conséquence renforce l’identité de chacun ou celui qui comme moi a tendance à vouloir gommer tous les folklores trop visibles et bruyants de nos différences identitaires ? L’universaliste a tendance à vouloir fabriquer un clone sans autre attache qu’une uniforme vision du monde !
      On n’a pas fini d’en parler puisque le débat n’a jamais eu lieu !

    • Malbrouck dit :

      Provoquer le débat ! Personne n’ose ! Là est le drame national : ne pas oser parler clairement de ce que signifie l’aventure nationaliste ! Et même le FN ne le fait pas puisqu’il lui suffit d’agiter quelques chiffons pour se faire comprendre sans que jamais rien ne soit énoncé ! C’est le plus agaçant pour tout intellectuel qui voudrait y réfléchir !
      “On est chez nous !” voilà ce que scandent les frontistes : quelle est la signification ? Aucun journaliste ne s’est aventuré à questionner ce slogan ! On rase les murs et on attend les résultats d’une élection en croisant parfois les doigts ! Tout le monde verse dans l’irrationnel !

    • CQFD dit :

      La préférence nationale est inconstitutionnelle.
      Elle est la matrice du FN.
      Donc le FN est, au delà de sa légalité, d’essence inconstitutionnelle.

    • Malbrouck dit :

      Et puis j’ai une sacrée bonne nouvelle pour les frontistes :-) Je tiens à leur signaler que leur préférence nationale est mise en œuvre depuis des lustres et c’est ce qui explique d’ailleurs le communautarisme dont certaines conséquences viennent alimenter le FN ! Une histoire de dingues à la française avec ses intérêts très bien compris !!! :-)
      Comprenez mon agacement lorsque, cerise sur le gâteau, mes camarades de gauche sont convaincus qu’en combattant le FN ils combattent une éventuelle préférence nationale !
      Quel culot de toutes parts ;-)

    • Malbrouck dit :

      Je suis d’ailleurs persuadé que la situation française n’a tenu debout jusqu’ici QUE parce qu’il y a eu préférence nationale tant en matière d’accès à l’emploi, au logement etc…. il y a une distribution inégalitaire en fonction de l’origine ! Point trait terminé circulez y a rien à voir !
      Et j’y vois une logique dans le fond :-)
      Ce qui devient gênant c’est qu’ensuite on ait encore le culot de montrer du doigt “des assisté” qui par définition ont davantage de chance d’être de couleur en raison même de cette préférence nationale de fait ! C’est un monde quand même ce binz ! :-)
      Mon sentiment ? Autant en faire un bon livre comique ! :-)

    • CQFD dit :

      J’ajoute que quand on demande aux responsables l’UMP ce qui les différencie fondamentalement du FN, ils ne parlent plus de la préférence nationale. B. Hortefeux répond : “ils sont contre l’euro” . Ce matin sur Inter, A. Juppé, auto-intronisé inflexible envers le FN, a répondu : ” ils sont pour la retraite a 60 ans, comme la gauche”. Voilà la droite “républicaine” aujourd’hui. Voilà leur grille.

      Aujourd’hui, un responsable de l’UMP a justifié son refus du front républicain par le fait que “gauche et droite, ce n’est pas pareil” :

      Il y 15 ans la droite disait grosso modo : “gauche et droite, ce n’est pas pareil, MAIS nous avons la république en partage, contrairement au FN”
      aujourd’hui, les mêmes, ou leurs successeurs, disent “gauche et droite, ce n’est pas pareil, DONC on n’appelle pas à voter PS”

      Mêmes prémices, point d’arrivée different : ça s’appelle une évolution. Le ni-ni, c’est juste la moitié du chemin vers le pourquoi pas.

    • Malbrouck dit :

      Bref les conséquences sociales de l’exclusion de masse, via une préférence nationale dépassant la seule nationalité (au faciès), permettent presque cyniquement aux frontistes de s’appuyer sur les dégâts occasionnés pour faire valoir leurs thèses ! C’est tout de même pathétique !
      Le défaut d’intégration, l’échec républicain qui occasionne le communautarisme jusqu’à ce que ce dernier devienne l’argument fallacieux pour désigner des coupables ne voulant pas s’intégrer ! Quel tour de force !
      C’est quand l’exclusion commence à couter bien cher dans ses conséquences à la société qu’on commence à fabriquer une histoire qui nous arrange ! Évidemment !
      Le FN est là pour donner une autre allure au suicide franco-français ! Quel gâchis invraisemblable !

    • Malbrouck dit :

      Oui l’UMP ou la droite classique s’adapte et paye le prix fort du sarkozysme ! Je me demande jusqu’où l’impossible association entre UMP et FN n’est pas le fait que Marine Le Pen a pour objectif de siphonner à son tour une partie de la droite !
      Si un contexte économique et social s’y prête, le FN sait qu’il peut devenir leader !
      Qui a pouvoir et marge de manœuvre sur les circonstances ?

    • Malbrouck dit :

      Et à Rajiv on doit dire qu’il se trompe et qu’en France sont interdits le racisme, la xénophobie !
      Même si l’ambigüité règne ;-)

    • Seb dit :

      @Marc: tout d’abord, j’aimerais savoir si vous vivez dans une de ces banlieues ghetto? Non parce que votre discours je l’entends ici, village de 300 habitants, où le plus proche ghetto est à une trentaine de kilomètres, sachant que personne d’ici n’y va jamais, que ce soit pour le travail (y’en a pas là), les études (rien en enseignement supérieur et quand il y avait la carte scolaire, ça n’était pas le rattachement), les loisirs (y’en a pas là)… Donc à part “connaître” les problèmes des banlieues ghetto autrement que par les médias, je vois pas.

      “j’en ai marre de ces gens frileux qui n’ont aucun courage et c’est pour cela que j’ai choisi Marine Le Pen aux dernières élections présidentielles.”

      Quel courage pour hériter (avec l’aide de) du parti de Papa! Quand on pense que le FN vante la méritocratie (se hisser à force de travail dans l’échelle sociale) et qu’il met en oeuvre le népotisme, ça commence déjà à me faire rire.

      “Il y a dans certaines villes une trop grande population immigrée qui ne s’incorpore plus et au contraire impose sa loi islamique aux habitants de toujours..”

      Vous le vivez? Votre femme, votre fille, sont-elles obligées de porter le niqab (qui a mon sens est plus une aliénation patriarcale et sexiste que religieuse), bien que cela soit contraire à votre religion? Vous avez des amis proches (pas des gens qui ont dit à des gens qui l’ont dit…)? Des exemples svp.

      Les habitants de toujours: les banlieues ghetto sont principalement le résultat des années 60 et de l’immigration massive VOULUE (pénurie de main d’oeuvre), donc leurs habitants “de toujours” sont plutôt issus de l’immigration que de 12 générations de français. Et que dire des fils et petits-fils d’immigrés (beaucoup d’italiens et de polonais par chez moi, mine oblige) qui n’ont rien de “de toujours”, mais qui votent massivement FN?

      “Plus aucune sécurité sur la voie publique, refus d’obéissance aux contrôles de la police de la route”: y’a effectivement une part de vrai, mais elle n’est pas spécifiquement liée à l’immigration. Sans doute bien plus liée à la société du “chacun pour soi, existez en consommant”.

      “et beaucoup de ces gens ont la nationalité française que pour les avantages et pas pour les devoirs”: quels avantages? Vivre librement dans un pays démocratique en paix?

      Et c’est quand même incompatible avec le discours ressassé de “les étrangers ont tous les droits” (sous-entendu: plus que les français). Mais alors… POURQUOI diable veulent-ils devenir français?

      “il n’y a qu’à regarder les mariages ou les matchs de foot on ne voit plus que des drapeaux maghrébins et pas de drapeaux français et même à l’élection de Président de la république !”: et c’est triste. Et c’est déplorable. Parce que ça signifie que des français issus de l’immigration (puisque pour la plupart des gens cités, ils sont français) se sentent plus algériens, marocains, etc… que français. Qu’ils se sentent plus proches, plus “intégrés” à un pays dans lequel ils n’ont jamais vécu qu’avec le pays de leur vie.

      C’est un constat d’échec d’intégration. C’est le message. Et vous, vous préférez tirer sur le messager. C’est d’une logique… particulière, pour le moins.

      “… Et bien les Français de base n’en peuvent plus et ils ne leur restent qu’une solution : Voter pour Marine Le Pen et ses représentants !
      Et vous verrez cela ne fait que commencer….”: soit. Mais est-ce finalement le problème numéro un des français, l’immigration (puisque vous en faites une fixette)? N’est-ce pas plutôt le chômage, et pire, le phénomène d’appauvrissement des travailleurs? Et pour ça, que propose le FN?

    • Marc dit :

      Malbrouck !
      Ou avez vous lu que Marine Le Pen voulait modifier en quasi-totalité “les principes républicains qui jusqu’ici sont notre identité nationale” ?
      Quels principes républicains ?
      -Celui de laisser la France aux immigrés maghrébins islamistes ( Puisque vous le constatez en Tunisie ou en Egypte ou en Libye ou en Algérie, la démocratie n’existe pas, seul l’islam dirige…), oui des islamistes qui veulent modifier notre mode de vie laïque et imposer la charia ?
      – Cette Europe inégale trop grande avec des différences énormes de revenus, de charges sociales, de gabegies bruxelloises, etc..
      – L’euro ? cette monnaie qui a permis une augmentation énorme des prix et qui nous mets sous tutelle allemande ?
      – La préférence nationale ? C’est ce que font la plupart des pays comme les USA, la Chine, tous les pays sud américains, l’Australie, le Japon, la Corée etc…
      J’en ai marre de voir toutes les usines françaises disparaître afin de permettre à de très grands groupes capitalistes d’inonder le marché français avec des produits fabriqués avec des gens qui gagnent 50 euros par mois ?
      – La sécurité ? Oui je veux être tranquille quand je me promène dans les rues et ne pas être sur mes gardes afin de ne pas être agressé.
      Voilà un exemple de ce qui me pousse à voter Marine Le Pen et si vous avez un soupçon d’honnêteté ? Vous constaterez qu’il n’y a rien qui touche vos principes républicains !

    • borneo dit :

      Je comprends bien la question mais la juge bien dangereuse. En premier lieu par la délégitimisation de toutes propositions politiques hors les rails qu’elle implique. On l’a bien vue avec Ségolène Royal dont on a contesté plus que les positions politiques, le populisme de l’appel aux militants, populisme dont on instruit le procès à nouveau à propos de Mélenchon qui pourtant s’est bien gardé de la moindre critique anti européenne ou même anti monnaie unique.

      Or le prétendu populisme prend sa source dans les sujets de société que les forces politiques traditionnelles refusent d’affronter soit parce qu’elles n’ont pas de réponses à apporter soit parce qu’ils appartiennent pour eux à la case pertes et profits.

      De sorte que le sujet perdurant, les faits sont têtus disait Lénine on verra revenir par la fenêtre ceux qui le portent quand on leur aura fermer la porte au nez.

      La droite et l’extrême droite ont toujours exister en France comme dans tout autre pays, c’est un peu comme la prostitution, il ne sert de rien de l’interdire mais on peut éviter d’alimenter le champ ou ils prospèrent du bon engrais de la mauvaise foi.

      Dans le cas présent, c’est la disparition programmée de la classe ouvrière et de la petite bourgeoisie qui lui est associée économiquement dans nos pays développés.

      Reste un sous prolétariat précaire sans droits appelés à effectuer les tâches sans gloire qui n’ont pu être délocalisées.
      En viendrait-on à vouloir proposer l’interdiction du FN que Copé exigerait immédiatement celle du Front de gauche dans le parallèle qu’il se plait à établir et que de nouveaux mouvements surgiraient se protégeant de l’illégalité par l’amour proclamé de l’uniforme dans le style Croix de Feu.

    • Grand Popo dit :

      “immigrés maghrébins islamistes” c’est loin de faire tous les rebeux des cités, de les dénombrer et les différencier.

      -On peut être musulman sans être islamiste.
      -On peut être d’origine maghrébine et être athée.
      -On peut même être d’origine maghrébine et bouddhiste.

      etc

      Mais si tous les rebeux sont islmistes… on comprend que celui qui écrit ça est aveuglé par sa haine de l’autre, employant un vocabulaire formaté émanant d’incultes… et votant pour une grosse truie parce qu’elle est blonde !

      (pas besoin d’en lire plus de la part du français Marc, tiens j’ai un oncle maternelle qui porte ce prénom…)

    • Marc dit :

      Grand Popo
      Je comprend l’arabe algérien et ayant travaillé dans des pays islamiques, je connais bien la mentalité de ces gens. Citez moi des maghrébins laïques en France ?
      Peut être 1 à 2 % ? La démocratie et l’islam ne peuvent pas collaborer, c’est impossible, d’ailleurs citez moi un pays musulman démocratique ? Alors arrêtez avec votre “baratin” qui ne repose que sur du vent. Quant à votre mépris, il prouve le manque d’intelligence et de lucidité dont vous faites preuve ! à part l’insulte que vous n’oseriez jamais me faire en face, qu’avez vous donc à proposer ? ? Rien… Bien entendu !

    • Grand Popo dit :

      En face ? Sans ton gun ?

      Votre proposition étant le rejet la mienne est l’accueil.

      Je veux bien être bête si être intelligent c’est être comme vous.

      Encore un qui a tout fait, ben moi je sais dire bonjour et merci dans tous les arabes et deux trois autre trucs, comme porc… :D

    • Grand Popo dit :

      Je vais te dire mon petit la différence entre musulman et islamiste :

      c’est le prosélytisme.

      Capice ?

    • borneo dit :

      Sur les seules thématiques racistes anti homos, anti avortement l’extrême droite ne parvient pas à capitaliser de Boutin à De Villiers ou aux diverses scissions radicales du FN de Karl Lang à Mégret
      et Sarko s’est planté sur ces thèmes
      C’est donc bien sur les problèmes économiques (Le Pen a été un élu Poujade)que le FN fait ses scores que l’on ne s’y trompe pas. Après bien sûr dans ses rangs il y a toute la cohorte de détraqués mais ce ne sont pas eux qui permettent la vendange

    • Marc dit :

      Ah les bobos gauchos français ! Ils sont impayables, eux qui habitent souvent dans les beaux quartiers à l’abri des agressions et des bagnoles incendiées. Ils me font sourire avec le soi disant racisme du FN et la jalousie de ceux qui réussissent par le travail et non pas par la fonctionnarisation comme les bobos gauchos.
      Les “survêts” de sport, les capuchons, les frocs qui dégringolent jusqu’aux genoux, le laisser, en guise de mode, de culture et dont on est fier. Les endroits de “non droit” , territoire de petits caïds qui y font leurs lois.
      Ah ! quelle est belle la France des “collabos”, car pour moi il n’y a aucune différence entre la période 1937/39 et la période actuelle, les mêmes genres de personnages étaient pour la paix et la collaboration, et c’est ce qui se passe aujourd’hui avec l’islamisme pur et dur !
      On se tait, on se soumet et on se laisse envahir…..

    • Malbrouck dit :

      Marc,

      On ne peut pas non plus généraliser et se mettre à décrire une société française sous le joug islamiste de la charia :-)
      Ceci dit on ne peut pas continuer à rejeter bêtement ce genre d’argument comme si rien n’existait !
      Je vois bien les comportements prosélytes dont tu parles, je vois bien le sentiment d’insécurité qu’occasionnent certains groupes de jeunes dans nos rues et transports communs !
      Sauf que tu oublies de faire la critique de nos institutions : qui a organisé la politique du logement, du peuplement ? Quelle est cette école de la république incapable de fabriquer du citoyen et ne produisant que des baudets à la tonne ? Quelle est donc cette police et cette justice qui permettent un climat d’incivilité et d’insécurité ? Pas assez de moyens pour faire appliquer la réglementation ?
      Je veux bien prendre en compte les conséquences dont tu sais fort bien parler pourvu que tu n’oublies pas de nous parler des causes ! C’est le déficit de république qui est cause de tous les maux ! Un déficit de république que tu soutiens puisque tu estimes que la France est incapable d’intégrer qui que ce soit sauf ses gaulois d’origine ! Le rayonnement de la France est aux oubliettes à ce tarif là ! Je reproche aux frontistes leur faiblesse, leur manière de baisser les bras, leur désamour de la France qui à leurs yeux serait incapable de tout !

    • Malbrouck dit :

      Un déficit de république qui met en grand danger l’islam de France d’ailleurs ;-)
      Tous les baudets dégénérés fabriqués par l’anti-république française, à coup de millions d’euros puisque ça ruine un pays l’exclusion scientifique organisée, on va donc les retrouver dans une dérive psychotique identitaire islamiste de mes deux dont l’objet est la guerre symbolique avec un système qui les a engendré ! Cadeau surprise à l’islam de France condamné à se coltiner des ahuris !! :-)
      Ce qui m’ennuie avec Marc c’est qu’il ne voit aucun coupable, aucune responsabilité !
      On a donc une génération spontanée de communautés insolubles dans la république si je comprends bien !

    • Guy dit :

      Je vous lis tous avec intérêt.

    • Marc dit :

      Malbrouck !
      Si j’évoque le problème de l’islamisme, c’est le fait du premier reproche fait à Marine Le Pen et sur les messages précédents vous pouvez lire comme moi que l’on ne parle que de l’immigration. Mais si vous voulez que j’évoque l’économie je peux le faire et je pense qu’il y a une solution entre la politique de l’UMP et celle de la gauche, je met à part le soviet Mélenchon car je suis un anti communiste farouche et j’ai des raisons.
      Nous sommes arrivés au bout d’une impasse et sans un demi tour rapide nous fonçons droit dans le mur et ce n’est pas la politique d’Hollande qui va nous en sortir. Il faut des mesures radicales pour sauver les emplois qui restent et faire revenir les usines en France. Il faut protéger nos avantages sociaux en taxant les importations de pays à bas coûts de MO afin que l’on puisse être concurrentiels en France. Je connais bien ce problème, je fabriquais du matériel en matériaux composites ou il y a beaucoup de M.O et l’affaire tournait bien, jusqu’au jour ou nous avons été en concurrence avec du matériel fabriqué en Roumanie ( 3 fois moins cher que nous..)et même si nous avions un meilleur produit, les sociétés préféraient acheter le “prix” ! Actuellement nous avons un déficit environ de 20 à 30% par rapport aux étrangers et il serait possible de le combler et des dizaines de milliers d’emplois pourraient être recréés en France, donc Marine Le Pen a raison sur la préférence nationale, c’est dans l’intérêt de tous les Français.
      Ce sont des actes qu’il faut et non des paroles comme lorsque l’on nous racontait que les produits de haute technologie resteraient en France et bien c’est faux, les chinois, les coréens, les indiens sont aussi capables que nous et le prouvent tous les jours. Il faut faire comme en Argentine après le krach…
      Protection nationale et d’ailleurs beaucoup de pays ont commencé à le faire et nous comme des imbéciles, nous subissons.. Pas de réciprocité et nous continuons à importer leurs produits !

    • Malbrouck dit :

      J’ai longtemps été un laïque arrogant qui espérait que la république parviendrait à tout ! Je suis bien obligé d’avoir à reconnaitre qu’à défaut de république j’ai vu grossir le rang des femmes voilées ! Un repli identitaire religieux dont le contenu psychorigide ne viendrait pas promouvoir la liberté que j’aime tant ! Une psychorigidité cependant fort utile pour l’éducation d’enfants dont la nouvelle génération échappera à la débilité complète toujours est il ! Je deviens un laïque pragmatique !

    • Malbrouck dit :

      Marc,

      Tu n’es pas loin de l’analyse de Dupont Aignant et c’est ta phobie de l’islam, du musulman qui t’amène au FN ;-)
      Cette question de la réindustrialistation nationale (Montebourg ?), faire revenir les usines je la comprends parfaitement sauf que ça pose à nouveau la question de l’immigration ;-)
      Je garde à l’esprit une vision mondialisée de l’économie puisque si on déshabille Paul (une usine en Tunisie ou au Maroc) pour rhabiller Jacques (nos terroirs) va t-on ensuite se plaindre de LA DÉFERLANTE MISÉREUSE IMMIGRATIONNISTE dépourvu du moindre emploi !
      :-) Pas simple à gérer ce monde !

    • Grand Popo dit :

      Bobos ça m’fait bien rire…

      Marc lui est carrément parano ! JDCJDR of course !!

      Ce qui excuserait ce qui n’est autre que du racisme.

      GP

    • Grand Popo dit :

      Soit dit en passant, surement le tertiaire culturel parigots encore… qui se dévergonde avec des idées borderlines…

      :D

    • Grand Popo dit :

      “1937/39″ c’est point de Godwin JDCJDR still. :)

    • Grand Popo dit :

      limite, indeed.

      GP

    • Malbrouck dit :

      Je ne vais pas monopoliser le lieu même si je trouve grand plaisir à débattre avec Marc !
      Je ne suis pas sur d’avoir répondu point par point à l’ensemble de son argumentation et je note que nombre de clients ne s’y aventurent pas :-)
      Combattre les idées du FN nécessite en principe un contre-argumentaire qui ne doit pas se limiter à tenter de discréditer par l’invective sa parole !
      Alors bien sur il y a une part d’irrationnel tant dans son mythe nationaliste que dans mon mythe universaliste !
      Dépasser l’irrationnel, revenir aux questions concrètes, traiter tous les sujets sans détour… Passionnant !

    • HAL Chipset dit :

      On ne va pas revenir à l’antisémitisme n’est rien rien d’autre qu’une forme de racisme et qui je crois est historiquement prouvé chez la droite Nationaliste contemporaine française.
      Mais plutôt dire que le violence transparait aussi de ce mouvement, non seulement par la parole mais aussi par le geste… alors dénoncé la violence de l’autre, le ghettoisé, soit mais il faudrait peut-être faire preuve de grandeur soi-même et ne pas se compromettre dans la laideur.

    • Mary Vaut dit :

      Et l’abstention, a t elle une odeur l’abstention ?

    • Marc dit :

      Malbrouck
      Pour en finir également, j’étais sarkoziste il y a encore peu de temps, mais je ne pardonne pas à Sarkozy de ne pas avoir tenu ses promesses électorales et d’avoir pactisé avec la gauche. Si je vote pour un homme politique de droite, je veux qu’il mène une politique de même nom..
      Et je n’ai pas voté pour Marine Le Pen pour le principe, mais parce qu’elle peut amener une approche tout à fait différente de tous les partis politiques actuels.
      Quant aux implantations d’usines, je vous ferais remarquer qu’il y a une trentaine d’années, les pays fabriquaient encore eux mêmes leurs principaux besoins. Et pourquoi ne pas y revenir quand on voit la cacophonie actuelle ? à qui a profité la mondialisation ? Aux grands trusts internationaux et aux multinationales sans pitié ! Et si vous regardez bien l’implantation des usines en Allemagne, vous vous apercevrez qu’une multitude de PMI et PME forment une toile dans ce pays et résistent encore très bien aux multinationales. Donc il y a la possibilité de mener une autre politique que celle de l’UMP ou du PS…

    • Phildepalma dit :

      L’abstention a l’odeur des champs, des fleurs si la météo le permet. Elle peut aussi avoir l’odeur du poisson pêché le long d’une rivière. Belle odeur l’abstention.

    • Grand Popo dit :

      Il a pas voté… et demain il devient une bonne-soeur ! :D

      Franchement y’en a ils sont pas très intelligent mais ils sont drôle !

      J’avais cru du haut de mon perchoir… :|

    • Esther dit :

      Être rock And roll ok 2.0 ok: pire que Le twitt d’hier, c est possible, si…
      Guy birenbaum, tu peux me foutre la paix ? Je suis passée à autre chose alors maintenant Zap la prame. Merci.

    • iban dit :

      La pompe à aspiration du FN marche à plein.Et l’uMP est tenté ,très tenté même.
      Qui fera le ver,qui sera le fruit?

    • Seb dit :

      @Marc: j’entends bien ton discours. N’empêche qu’avec toute cette belle diatribe sur la litanie des problèmes, je ne vois pas le début du commencement de l’ombre d’une solution globale.

      Ah si, le protectionnisme. C’est marrant, les allemands ne le pratiquent pas, et ça n’a pas l’air de les déranger. mais effectivement, peut-être pourrait-on moduler des taxes aux frontières, en fonction du pays d’origine des produits. Solution peu ou prou avancée par Dupont-Aignan et… Mélenchon (désolé d’avoir froissé votre anti-communisme primaire).

      La sortie de la zone euro: là, je pouffe. Le coût en serait brutalement horrible (et ce sont des économistes “iconoclastes” – les économistes atterrés – qui le disent, donc pas ceux “du sérail”). Solution évoquée là aussi par Dupont-Aignan.

      Sinon, pas une réponse à mes questions. Mais encore et toujours une liste de “ce qui ne me plaît pas” (je passe sur l’aspect vestimentaire des jeunes: regardons en arrière, les années 70 c’était pas piqué des vers! ^^ ) et de “c’était mieux avant” (les 30 glorieuses, je présume). Ben oui, sauf que la société a “un peu” évolué, que la population mondiale a “un peu explosé”, que les ressources naturelles se sont “un peu raréfiées”… bref, que le monde a changé.

      Quant à un pays à population principalement musulmane, je cite l’Indonésie, 4e pays le plus peuplé du monde, 1er pays à majorité musulmane pour le nombre de croyants et de la 3e démocratie en nombre d’habitants. Et c’est une république démocratique. Apparemment z’ont réussi à concilier islam (non radical) et démocratie.

      Et juste pour la route “car je suis un anti communiste farouche et j’ai des raisons”, moi je réponds “car je suis un anti fasciste farouche et j’ai des raisons” (une partie de mon arbre généalogique blanc, chrétien et “de souche”, non communiste mais résistant, a été fusillé dans les Vosges). Un partout. Arguments spécieux donc non recevables.

    • C’est un bon billet. Un peu long, peut-être (comme s’apprête à l’être mon commentaire). La concision te va mieux au teint. Il faut aussi toujours se méfier des papiers dans lesquels on pose des questions sans forcément y apporter de réponse.

      Nonobstant. Parlons sociologie. D’une manière générale, à part une infime minorité de citoyens informés, une frange non négligeable de l’électorat échappe à peu près à toute classification et se caractérise surtout par sa très grande inconstance, voire incohérence. Même si au dernier moment, quelques réflexes familiaux, culturels, de classe, orientent son choix. L’électeur du FN déroge moins que les autres à cette versatilité anthropique, capable de passer de l’extrême gauche à l’extrême droite sans ciller. Les sondeurs s’y perdent lamentablement. Si l’on peut s’appuyer sur les résultats des élections pour tenter de l’identifier, on sera bien en peine d’établir un portrait-robot absolument fiable. La seule chose certaine, c’est qu’un électeur FN est un être humain de nationalité française, majeur, qui vote pour le FN.

      Ce faisant, il est globalement peu politisé et peu rationnel, je suis d’accord avec toi. Mais pourquoi introduis-tu à ce sujet un drôle de paradoxe dans ton texte, en rappelant la méthode Sarkozy, gagnante en 2007, perdante en 2012 ?

      Parenthèse : je pense pour ma part que Nicolas Sarkozy n’a aucune idéologie et que Patrick Buisson se moque éperdument que ses idées soient portés par untel ou unetelle. L’important, c’est qu’elles se diffusent dans la société française. Et c’est réussi. Parenthèse refermée.

      Le paradoxe est que, si les électeurs du FN retournent au « bercail », c’est bien qu’ils connaissent la nature du FN et qu’ils préfèrent donc « l’original à la copie ». Difficile alors de les exonérer de leur attitude sur l’air de « ils ne savent pas ce qu’ils font ». C’est leur droit de voter comme bon leur semble mais qu’on ne vienne pas me dire, dans ce cas là, qu’ils ne partagent pas les valeurs du FN. C’est justement ne pas les traiter en « idiots » que de voir les choses sous cet angle. En « salauds », c’est plus proche de la vérité.

      Il faut arrêter de dédouaner le citoyen de sa décision, au risque de le considérer, pour le coup, pour un crétin sans cervelle. Si l’on sait ce que sont les valeurs, les idées, l’histoire, le programme du FN, et que l’on glisse, en conscience, un bulletin en sa faveur dans l’urne, on le cautionne, on le légitime, on crée les conditions de lui permettre d’appliquer sa politique. Si on ne le sait pas, on ferait mieux de s’abstenir.

      Dans tous les cas, si on assume, on prend le risque de se faire expliquer vertement en quoi ce parti est anti-républicain, voire de se faire traiter de gros con. Ce qui n’est pas non plus la mer à boire, pauvres petites choses, et n’empêche pas de répliquer, sur le même ton ou en argumentant. Si on n’assume pas, on n’a plus qu’à fermer sa gueule, sans pleurnicher, sans crier à l’ostracisation, faut pas déconner.

      Parce que, oui, un parti qui s’est constitué sur la haine de l’autre et sur la préférence nationale, pour ne citer que ces deux éléments, est forcément anti-républicain. La République s’honore de lui permettre d’exister, la démocratie se grandit de le combattre. Tous ceux qui tentent d’expliquer comment il faut agir ou ne pas agir face au FN, sans le moindre résultat, ne font que temporiser, laissant s’empiffrer la bête immonde.

      Depuis que je suis en âge de suivre le débat politique en France, on m’explique qu’il ne faut pas agresser le FN et ses dirigeants, ne pas traiter ses électeurs comme des pestiférés. Que c’est contre-productif. On me serine qu’il faut combattre au plan des idées, en faisant de la pédagogie. Or, ce travail est fait depuis des dizaines d’années. À longueur de journaux, d’éditoriaux, de livres (y compris écrits par des personnalités de droite telles Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurence Parisot), de documentaires, d’émissions de télévision et, désormais, de réseaux sociaux. Cela a changé quoi ? Rien. Et pourquoi ? Parce que l’immense majorité des électeurs n’a pas accès à cette masse d’information. Parce qu’elle ne le peut pas ou parce qu’elle ne le veut pas, pour faire court. Voir le début sur la sociologie.

      Quant au débat, il existe, contrairement à ce que tu laisses entendre. Par le truchement des mêmes canaux, grâce à toute cette matière disponible. Mais à quoi bon débattre avec les leaders du FN qui maîtrisent l’outil médiatique et la rhétorique populiste ? Idem pour les électeurs du FN. J’en croise tous les jours. Le plus grand dénominateur commun, c’est leur racisme primaire. Je réussis parfois à détourner leur attention, voire à les faire taire, jamais à leur faire changer d’avis.

      Il n’y a que deux raisons à la montée du FN, la nature humaine et les crises. Il n’y a qu’une seule façon de le faire reculer, c’est de rendre les gens plus heureux. Simplet et sans illusion, mais de bon sens.

      En attendant, on a bien le droit de se boucher le nez pour ne pas sentir les odeurs nauséabondes que dégage le FN sans tergiverser ni se faire engueuler parce qu’on serait vraiment trop méchant avec ses électeurs puisque c’est quand même un parti légal, merde quoi (Sarkozy pendant la campagne, Morano dans « Minute ») et que (lapalissade) la fille n’est pas le père, allons (Longuet dans « Minute »). Quant à « accepter » ou pas le vote de ceux qui, un jour, ont voté FN, c’est évidemment impossible (c’est écrit sur les listes d’émargement ? sur les bulletins ?), là n’est pas la question. En revanche, vouloir les séduire en relayant les thèses dégueulasses qui les ont un jour convaincus de franchir le pas, c’est une autre histoire. Celle-ci est à l’œuvre depuis 2007 et s’amplifie depuis les premiers mois de 2012. Si la gauche ne réussit pas, 2017 est un horizon inquiétant. Cela vaut bien quelques insultes et quelques bourre-pif.

    • Marc dit :

      Vivement 2017 ………….

    • Malbrouck dit :

      Marc,

      On peut espérer quand même que la situation s’améliore pendant le quinquennat d’Hollande et que ça t’amène à voter pour lui en 2017 :-)
      Blague à part, si on parvient à admettre que la haine de l’étranger caractérise l’électeur du FN j’observe que ceux qui combattent cette idéologie ne préconisent pas pour autant l’amour irrationnel à l’égard de l’étranger !
      En général on s’oppose au racisme en admettant désormais qu’il y a bien trop d’immigrés, qu’on ne peut recevoir toute la misère du monde etc…
      Il reste donc à savoir quelles seraient les mesures concrètes que mettraient en œuvre un pouvoir FN pour satisfaire à son électorat : expulsion de tous les étrangers ? expulsion des français issus de l’immigration ? révision du code de la nationalité ? état policier ? rétablissement des frontières françaises ?
      Personne n’est clair dans le fond ;-)

    • Marc dit :

      Malbrouck
      La situation n’est pas si compliquée que cela, il suffit de stopper l’immigration clandestine et étudier les cas des sans papiers et les expulser le cas échéant, mais ce qui me plairait le plus, c’est que les Français d’origine musulmane fassent passer le drapeau français avant un drapeau étranger. Ils sont Français comme vous ou moi, mais pas Français exclusivement pour les avantages. Par contre je suis à fond pour un contrôle aux frontières, quelqu’un écrivait que c’était un retour en arrière, je luis fais remarquer que l’Europe est en train de s’écrouler et elle s’écroulera complètement avant deux ans… Ou alors il fallait faire comme les états unis une république fédérale composée d’états fédérés, ce que personne ne veut, donc l’Europe est morte… Et en ce qui concerne le racisme, étudiez d’abord le racisme musulman qui ne tolère aucun mariage mixte.

    • Malbrouck dit :

      C’est dans les crises que l’Europe a toujours été contrainte à aller de l’avant et cette crise de l’euro peut éventuellement contraindre tout ce beau monde au fédéralisme (pour des souverainistes c’est plutôt cocasse) ! :-)
      En te lisant je songeais à l’avenir du FN au sein duquel des militants modérés dans ton genre peuvent aussi transformer de l’intérieur ce parti !
      Tout le monde doit se rendre utile à l’intérêt général : c’est toujours ça de pris !
      Regardons “la baie d’Alger” sur France 2 pour réfléchir davantage notre histoire tumultueuse :-)

    • areuh dit :

      @ marc: vous les trouver où vos chiffres sur l’immigration ? Comment estimez-vous le nombre de sans-papiers ? Pensez-vous qu’il y en ait plus en France que de Turcs en allemagne, d’immigrés en italie ou en angleterre ? A part de construire un mur, isolant complétement la france, comment comptez-vous régler ce problème ? Et ce mur, qui le construira puisqu’il n’y aura plus la main d’œuvre adéquat ?? Quand vous aurez démontré tte cette haine de “l’arabe” à qui achèterez-vous votre pétrole ??

    • poisson dit :

      @ Marc
      Si je peux me mêler de votre conversation avec Malbrouck, je me demande si vous connaissez les données de l’immigration.
      De ce que je sais, les sans-papiers ne sont pas majoritairement des nouveaux arrivants. Ce sont souvent des personnes présentes depuis un nombre d’années qui correspond à l’expiration de leur carte de séjour (5 ans, 10 ans).
      A-t-il été décidé une sorte de flux tournant avec les pays d’origine? Des négociations ont-elles marchandés des visas et on joue sur la durée pour éviter d’accueillir réellement des populations? Des populations, cherchant une implantation transitoire mais à durée incertaine et libre, sont de fait des exilés et non pas des immigrés au sens où on l’entend.

      Ce ne sont pas les décisions de politique intérieure française qui régissent les arrivées des étrangers en France, mais les politiques de chaque pays concernés, souvent assez malheureuses pour les populations. Avec un effet indirect des grandes décisions internationales, donc de la politiques extérieure de la France.

      Tout le monde parle en leur nom, mais on n’écoute jamais la parole des immigrés. Pas d’échange, pas de débats, ils ne sont jamais mis face à leurs contradictions, et donc on ne leur permet pas de les surmonter.
      Les musulmans nous inquiètent car nos modes de vie semblent en conflit avec les leurs. Mais plus ils sentent une hostilité (grâce au FN entre autre mais pas que) plus ils affichent leurs signes distinctifs qui nous heurtent, un peu au delà du rationnel ou à juste titre selon les circonstances. Donc que faire? Je crois qu’ils n’ont aucune chance de nous contaminer et de faire que nous nous habillions toutes en sainte vierge. Il faut tenir bon, préserver l’école et l’instruction, socialiser les enfants musulmans. Après, chacun vit à sa façon, comme toujours, mais en respectant et en acceptant les comportements des autres.
      Je ne vois rien dans le programme du FN qui permette d’améliorer l’ambiance et de diminuer l’immigration (sauf de croire à la magie?). Je crains qu’il pousse vers un état de crise exacerbée sur le sujet de l’immigration, qui ne peut rien résoudre.
      Et vous montrez, Marc, que même sans parler de résoudre, le FN ne pose pas le problème dans les bons termes.
      Ce n’est que du rejet, du repli, de l’expression d’un “ras le bol”, on ne sait pas forcément de quoi, de la parano, de l’inquiétude, de l’incapacité à se recentrer sur soi pour identifier les vraies menaces de perte de son intégrité, l’envie d’éliminer cette lourdeur sombre dans notre champ de vision, qu’on pourrait aussi bien ne plus voir rien qu’en n’y accordant moins d’importance.

    • Marc dit :

      Au sujet de l’immigration, il y a quelque chose dont vous ne tenez pas compte, c’est l’intégration ! Il y toujours eu des immigrants en France, les italiens, les espagnols, les polonais etc.. Mais ces gens se sont toujours intégrés et sont devenus des Français à part entière, on ne fait plus de différence, contrairement aux maghrébins qui eux à cause de leur religion ne veulent surtout pas s’intégrer, ils veulent du communautarisme et cela je ne l’admet pas, car tous les problèmes viennent de là ! Avec leur religion ils veulent nous imposer leur mode de vie et de culture et je pense qu’ils vaudraient qu’ils vivent dans leurs pays comme cela ils pourront suivre leur religion et la charia sans problèmes.

    • Esther dit :

      Marc te fais pas de soucis, tu n as pas vécu l intégration de ces polonais espagnols etc mais elle était autant détestée par les gens comme toi que celles des maghrébins aujourd’hui peut l être.

      Moi ce que je trouve pénible c est ton côté bobo de droite (oui ça existe) : à quoi on reconnaît un bobo de droite ? Ben il assume pas ce qu il est.
      Par exemple tu n arrives même pas à t assumer raciste, islamophobe.

      Tu devrais pourtant car c est ce que tu es. Il n y a pas 36 définitions du raciste et tu entres en dedans sans aucun soucis. Alors où est le problème ? Pourquoi tu n assumes pas ?
      Parce que t’as ce côté bobo qui t empêche de voir qui tu es réellement. Comme tous les bobos en général, tu te fantasmes dans une sorte de grandeur politique idéologique intellectuelle majeure alors qu au fond tu représentes une degradation pur et dur de la pensée politique. Dégradé et dégradant, comme savent l être aussi les bobos de gauche.

      Et puis, pour préciser un truc (un deta de l histoire) les gens dont tu parles comme des “immigrés”sont sans aucun doute plus français que toi.

      Prend n importe quel maghrébin de France demande lui d’où il vient. Il te répondra qu Im est né en France. Et s’il te dit l’Algérie ? Il y a deux cents ans elle était française.
      Donc, fais le calcul de frontiste : son arrière arrière grand père était français, son grand père aussi pareil pour les grands mères et je parle pas des parents. Idem.

      Ces gens que tu penses, que tu veux “intégrer” sont français depuis au moins 5 générations.
      Ils sont donc chez eux ici en France et si tu n es pas content de cette France, quitte la. Car tu n as aucune légitimité face à eux (je serais pas étonnée que t aies des parents polonais ou espanols donc rien a voir avec la France mais alors strictement rien !).

      À moins que tu ne puisses fournir un arbre généalogique de tes deux parents issus de familles franco françaises depuis plus de 300 ans, je ne vous pas en quoi tu serais plus légitime qu eux.

      Et vraiment défais toi de ta condition de bobo de droite qui se regarde avec angélisme. Dis écris ” oui je suis raciste, oui, je suis islamophobe et xénophobe”.

    • Mary Vaut dit :

      Marc, apportes nous la preuve que tu as des gènes de Cro-Magnon, il est nous dit on l’homme connu comme le plus vieux français. Et là hop ! plus de doutes possibles.

    • Marc dit :

      Esther et Mary c’est pour vous les deux “intellectuelles bobos” de gauche :L’humour est une idiotie intelligente, mais pour cela il faut avoir de l’humour, ce que vous n’avez pas, donc je ne répondrai pas à vos messages simplistes. Je sais que les idiotes croient qu’elles sont intelligentes, et bien je vous laisse à vos croyances..

    • Esther dit :

      Ça n est pas de l humour gros raciste.

      Je Suis sérieuse : file tes ascendants pour que je puisse vérifier d où tu parles et en quoi tu serais plus français que les français d’ascendance maghrébine à qui tu veux donner des leçons et dont les parents, les grands parents, arrière grands parents étaient TOUS FRANÇAIS et ont travaillé pour la France toute leur vie.

      Ma famille maternelle est en France depuis au moins le 12 eme siècle, elle est répertoriée. Identifiée. Et je te parle du centre de la France donc autant dire l origine, le terreau.

      Elle a construit ce pays à une époque où les lepen n existaient pas sur le territoire. Même pas en rêve.

      Donc en tant que française de souche pure, je demande à savoir qui me parle de
      MON pays et au nom de quoi.
      T es qui ?

      La France c est moi et l histoire de France mes ancêtres l’ont façonné, labouré. C ‘est pas des immigrés récents de ton genre qui vont décider de comment mon pays doit fonctionner et à quoi il doit ressembler “marc”.
      Si t’es pas content, tu dégages et tu rentres dans ton pays d origine.
      Merci d avance.
      Et ça n est pas de l humour.
      Et si tu ne sais pas quoi répondre à part mentir sur ton identité et bien en effet : tais toi.

      J en ai assez de tous ces ploucs venus d’on ne sait trop où. Qui n ont rien de français et qui viennent expliquer ce pays dont ils ne sont même pas issus !

    • Esther dit :

      …. (même pas issus depuis deux cents ans. Comme je le suis ou comme tous les francais maghrebins d ascendant le sont).

    • Marc dit :

      “Celles qui rament dans le sens du courant font rire les crocodiles”

    • Marc dit :

      Guy !
      Quand tu veux de l’animation, préviens moi je viendrais apprendre la politesse à certaines et à certains, par contre avec d’autres j’ai plaisir à échanger même si nous avons des opinions différentes.
      “Brebis bêlantent attire le loup”

    • Esther dit :

      Quelle belle chaîne de l’amitié que voilà…
      Le bobo et l électeur frontiste main dans la main dans un grand élan de compréhension mutuelle….. Mdr.

      Et marc qui veut m apprendre la politesse (si bien sur gb son meilleur ami lui demande smack/smack) marc si beau, avec son paternalisme dégoulinant sous les aisselles.

      J adore. Maintenant svp, échangez vos culottes en signes d amitié à la vie à la mort.

    • Esther dit :

      J en viens du coup à me demander… Est ce qu un frontiste qui se reproduit avec un bobo, ça donnerait pas un Malbrouck ?? Est ce que ça serait pas ça le secret de sa fabrication ?
      Parce que tout à coup, en imaginant vos deux semences mélangées, ça m est apparu comme une évidence et finalement est ce que ça n est pas la vraie conclusion qu il faut tirer de ce faux débat généré par une fausse note ? Sur un faux besoin ?

    • Esther dit :

      La vraie question reste quant à elle totalement entière et imposée : qui osera tuer marc le jour où ça sera nécessaire pour des raisons politiques ?

    • Marc dit :

      Esther :
      On m’appelle Simplette
      L’Innocente du village
      Douce comme une tigresse
      Je mène la vie d’une extravertie
      Chantant lugubrement
      Moi, j’emmerde tout le monde…
      Je dois tout ça
      Aux conseils de mon papa
      Je garde son secret
      C’est mon seul héritage
      Mon bonheur est complet
      On m’appelle Simplette…

    • tasmant 7 bitch dit :

      @Marc
      “Ma famille est en France depuis au moins le 18 eme siècle, elle est répertoriée. Identifiée. Et je te parle du centre de la France donc autant dire l origine, le terreau.

      Elle a construit ce pays à une époque où les lepen n existaient pas sur le territoire. Même pas en rêve.

      Donc en tant que française de souche pure, je demande à savoir qui me parle de
      MON pays et au nom de quoi.
      T es qui ?

      La France c est moi et l histoire de France mes ancêtres l’ont façonné, labouré. C ‘est pas des immigrés récents de ton genre qui vont décider de comment mon pays doit fonctionner et à quoi il doit ressembler “marc”.
      Si t’es pas content, tu dégages et tu rentres dans ton pays d origine.
      Merci d avance.
      Et ça n est pas de l humour.
      Et si tu ne sais pas quoi répondre à part mentir sur ton identité et bien en effet : tais toi.

      J en ai assez de tous ces ploucs venus d’on ne sait trop où. Qui n ont rien de français et qui viennent expliquer ce pays dont ils ne sont même pas issus !”

      Je suis breton, c’est important pour moi, d’origines espagnoles, du XVIII°
      Pour le bobo, t’es mal tombé, je suis une brute, je suis brutal, (je cogne pour de vrai et je prend l’apéro avec des électeur du FN) je suis artisan, je travaille comme un jap, ancien ouvrier, méchant comme un chien enragé et je copie Esther, qui me déteste et que je lui pas des choses gentilles.

      Mais ton genre, c’est vraiment ce qu’elle dit “Bobo de droite”
      Bobeauf, quoi!
      :/

      @Malbrouck
      Merci!
      J’adore quand tu réfléchis à voix haute!!!
      je bosse trop, j’ai pas le temps de te répondre correctement, mais le cœur y est! Je te dirais pourquoi je suis d’accord, pourquoi je suis pas d’accord, mais en ce moment, c’est pas possible!
      Rien que lire tout le monde, j’ai du mal!
      ;)
      @Esther
      J’ai rien à te dire!!! :(
      De mal.
      ;)

    • Esther dit :

      Je m oppose à cette théorie du j emmerde tout le monde, elle est fausse ! Change
      cette partie du poème.
      Et aussi la vie d extraverti hum, je vois pas du tout ça chez moi. Change. Sinon le reste c est bien.

    • tasmant 7 bitch dit :

      Bourge-beauf qui récite les litanies de Zemmour, pour accentuer la vanité de son bagage intellectuel qui ne le tire que vers la haine…
      Bobeauf!
      T’es tellement ça, Marc!
      :D

    • tasmant 7 bitch dit :

      Je suis Esther, haineuse! Où voir la vérité?
      Je suis folie, raison, et qui donc douterait?
      Je poursuis tous les “je”, sur Guy et sur ta raie
      Du cul, connard! Hey, toi, tu sens l’aspérité?

      Déjà, tu fais des alexandrins, des césures à six pieds, et tu ramène ta tronche, bobeauf!
      “l’innocente du village”
      T’es mort sur un “e” muet!
      Tu sais pas causer la langue!
      Tu dégages, Marc!
      :D

    • tasmant 7 bitch dit :

      Moi je suis breton, j’ai appris à causer ton bâtard de latin, ta prose que tu prends pour de la poésie, apprends à faire des rîmes en Espagnol… Ça vaudra mieux.
      :D

    • tasmant 7 bitch dit :

      Pour la rime riche, je suis blindé, ducshmoll!
      :D
      :D
      :D

    • Marc dit :

      Il y a quelques frustrés ici, en général ce sont des primitifs qui ne peuvent être que frustres et grossiers.
      Vraiment la grossièreté est une plaie coûteuse des bobos gauchistes et ces “guignols” osent évoquer la démocratie..
      Vous êtes bien à l’image de votre représentant le soviet-cubain Mélenchon: même état d’esprit, je dirai même sale état d’esprit, des petits dictateurs en puissance ! En puissance simplement, car on aurait vite fait de les faire rentrer dans le rang.

    • Esther dit :

      Le “soviet cubain melenchon” là, j ai explosé de rire. :-)

    • tasmant 7 bitch dit :

      Mais Marc, je ne suis ni Gogochiste, ni frustré.
      Un machin comme toi me donne le goût de vivre et surtout de rire.
      Je ne suis pas du tout d’accord avec Méluche.
      Je suis la bête noire de l’Esther à qui tu envoie un poème d’amour pur et sincère.
      Pour elle, je suis une sale merde évidemment misogyne!
      Mais c’est toi le guignol bobo facho, soi disant intello, dans le coin, qu’es pas capable de causer proprement un poème dans sa propre langue.

      T’es tout juste capable de cracher ta haine.

      Pauvre de toi!

    • Esther dit :

      Moi je dis rien depuis que je suis enceinte je n ai plus le droit de créer des conflits. C est mon médecin de famille qui m a conseillé en me disant que tel que je me comporterais tel je transmettrais.
      Et si je voulais un enfant normal je devais être apaisée. Et gentille. Etc

    • Esther dit :

      :-)

    • Esther dit :

      Ommmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm

    • tasmant 7 bitch dit :

      Tu seras jamais qu’une hyène agressive.
      Tu me pardonneras jamais, tu n’accepteras jamais mes choix.
      Tes enfants seront peut être plus réfléchis et plus modernes.
      Tes enfants seront peut être méchants.
      Ils me parleront peut être autant que tu me craches à la gueule.
      Ils s’amuseront de nos conneries avec les miens…
      Ou il deviendront pire!

      Ils vont écouter Marc!!!

      C’est tellement simple et crétin, avec lui!

    • tasmant 7 bitch dit :

      Je te parle comme un père potentiel qui a peur d’une secte, du FN, d’un Marc.

      Finalement, un Marc, je le bute. Toi, je te pardonne. Mais un Marc, avant qu’il approche mon gosse, j’ai juste envie qu’il souffre longtemps… Avant que je le prenne pour une taupe.
      Si un Marc s’approche de ce que j’aime…
      Je risque d’être plus que méchant.
      Ceux qui seront survivants n’ont pas la moindre idée de ce que je suis. Je suis ce que je suis.

    • Galahad dit :

      Jospin 29/09/2007: “Il n’y a jamais eu de risque fasciste en France. C’était du théâtre”.

      Et ça continue, avec son lot d’anti-facistes, ou plutôt de gens qui se rêvent comme tel, s’admirant devant la glace “Miroir, miroir en bois d’ébène, dis-moi, dis-moi que je suis le plus beau des résistants”.

    • Esther dit :

      Jospin n’ est pas une flèche en matière d analyse politique.
      La France contient sont lot de fascisme et il s’exercera quand plusieurs pays européens se lanceront. Ce qui ne devrait plus trop tarder avec notamment une amplification de groupuscules autonomes. Puis des élections etc …

      Après résister ou pas. Se fantasmer résistant fait parti des données qui peuvent en effet aider à justement résister. Quand on fait l armée, on apprend à se fantasmer héros et soldat prêt au sacrifice pour ses idées politiques. On conditionne le soldat au sacrifice.

      Si cette donnée narcissique n était pas enclenchée dans la psyché personne n irait se battre.
      Se fantasmer résistant est donc très nécessaire.

      Le plus difficile reste de ne pas trop le montrer quand on est civile.

    • Esther dit :

      Il faut savoir s aimer pour faire de la politique, il faut aussi savoir se penser indispensable avec un destin de héros. Il faut vraiment bcp d ego pour devenir résistant au préalable.
      L humilité est une donnée extérieure qui se crée à posteriori quand on subir les conséquences de son engagement : l emprisonnement la mort de proches ou de gens comme soi qui résiste.

      Mais l ego est indispensable si ces elts d origine narcissique ne sont pas engagés dans la psyché, l individu ne s engage pas.

    • Marc dit :

      tasmant !
      Gauchiste : synonyme de branquignol et de nigaud. Ah ! tu es beau dans ton rôle du petit méchant d’opérette, tu ne ferais même pas peur à un gosse de 10 ans! Quelle belle brochette de comiques, vous pourriez tourner un film : les nigauds se font peur…

    • Esther dit :

      Mon pauvre marc faut il que tu sois un con fini pour t imaginer que ce qui se dit sur internet soit le réel… Je suis pas plus enceinte que toi et débattre avec toi lol…………… T es vraiment naïf et surtout bon public………. Essaye de trouver mes autres pseudo. Si ça se trouve je suis aussi Malbrouck ? Hihi.

    • Esther dit :

      Et d ailleurs tasmant le coup de la piscine, le maillot de bain rouge etc mdr

      La dernière fois que j ai acheté un shampoing à la pomme je devais avoir 11 ans et j ai jamais eu de maillot de bain rouge.
      Au passage 90 b c est pas gros seins. T As vraiment du sortir qu avec des toxico cachetiques pour finir par développer une théorie pareil. On parle de gros seins à partir d un bonnet c et donc bonnet d et e f et g.

      Le a et b seins petits moyens. Et mon vrai tour de poitrine c est z.

    • areuh dit :

      Je vis à Toulon, seule “grande” ville à avoir élue un maire fn (32% des voix ds une triangulaire où la gauche s’était maintenue malgré aucune chance de passer) Je suis né ds cette région et j’ai vu la progression du fn. Pour l’odeur, je dirai que c’est celle du pastis, le pastaga que déverse le patron de bar. les amuse-gueules ont été remplacés par des réflexions racistes qui ont un franc succès auprès de la clientèle. J’ai constaté que le racisme a connu une progression exponentielle à partir des années 63, 65, coïncidant avec le retour des rapatriés. Un racisme ciblant majoritairement les arabes et en particulier les algériens. Donc, odeur du front : pastis et merguez. Désolé de ne point faire dans la dentelle mais ces gens là le font-il ??
      J’ai un oncle qui était à la LCR dans sa jeunesse. Il habite un village du var, sa villa avec piscine est entourée d’autres villas avec piscine dont les proprios sont tous des pieds-noirs. A leur contact (car ce sont de « bons vivants », méchouis, merguez, blagues…) il vote maintenant fn… Lui, dont le père a fuit l’Italie de mussolini… et s’est fait traiter de « macaroni » par les bons français de l’époque pour qui il s’est brisé le corps en construisant des barrages ds les alpes.

    • tasmant 7 put dit :

      @Esther
      J’ai jamais calculé ce que les femmes que j’ai aimé avait dans le sous-tif.
      J’ai jamais rien compris à leurs problèmes de taille.
      J’aimais être aimé et j’aime toujours ça.
      Pour la merde que je suis.
      Je ne suis pas DSK, je ne suis pas un winner, un as du football, un kador de la justice, un dirigeant de start-up, un Well Beck, ou une connerie dans le genre…
      Je suis juste aussi minable que moi. Amoureux bêtement d’une femme qui ne mérite pas une tare de mon niveau.
      Qui m’aime bien comme un chien enragé et incontrôlable.
      Sinon ça fait 25 ans que je dégrafe tous les types de fermetures de soutien-gorge de la main gauche en faisant des trucs pas catholique de la main droite.
      En même temps que je pense aux résultats du LHC et à la sexualité de ma grand mère (110 kg, 1m47)
      Pour pas me répandre avant l’heure, dans mon fut.
      Un sein, bordel, c’est un sein, si c’est pas un truc énorme, gonflé au silicone, je vais pas flipper!
      Si il y en a 2…
      J’ai aucun complexe d’infériorité mâle!
      Et quoi t’assume tes nibards?

      @Marc
      Je te pisse à la raie.
      Mon pote qui vote FN risque de te casser la gueule pour trois raisons, la première, je peux te le dire, les deux autres, c’est parce que tu es ce qu’il déteste.
      Je peux te le présenter.
      C’est pas un intello.

    • tasmant 7 put dit :

      @Marc
      Moi, il m’aime bien parce que je suis anarchiste, intello, je lui annonce la couleur.
      Toi, il cherche à te butter parce que tu le manipules.
      Et quand tu le réinterroges tu comprends la blague.
      Des mecs honnêtes comme lui.
      Des sales putes comme toi.

      J’aurais jamais aucune hésitation à te tirer une balle de ping-pong dans la tronche, mother-fucker, si ça se termine entre toi et moi et @Esther
      J’ai jamais calculé ce que les femmes que j’ai aimé avait dans le sous-tif.
      J’ai jamais rien compris à leurs problèmes de taille.
      J’aimais être aimé et j’aime toujours ça.
      Pour la merde que je suis.
      Je ne suis pas DSK, je ne suis pas un winner, un as du football, un kador de la justice, un dirigeant de start-up, un Well Beck, ou une connerie dans le genre…
      Je suis juste aussi minable que moi. Amoureux bêtement d’une femme qui ne mérite pas une tare de mon niveau.
      Qui m’aime bien comme un chien enragé et incontrôlable.
      Sinon ça fait 25 ans que je dégrafe tous les types de fermetures de soutien-gorge de la main gauche en faisant des trucs pas catholique de la main droite.
      En même temps que je pense aux résultats du LHC et à la sexualité de ma grand mère (110 kg, 1m47)
      Pour pas me répandre avant l’heure, dans mon fut.
      Un sein, bordel, c’est un sein, si c’est pas un truc énorme, gonflé au silicone, je vais pas flipper!
      Si il y en a 2…
      J’ai aucun complexe d’infériorité mâle!

    • Esther dit :

      C était juste une précision technique. Si tu dis à une femme qui fait 90 b qu elle a des gros seins, elle va vraiment te prendre pour un gol et elle aurait pas tord.

      Laisse marc tranquille, il est trop mignon. T es passé de mode tasmant . De 77 à la fin 2000 ton comportement anti frontiste aurait était in mais là, la tendance c ‘est de discuter, débattre et tenter de comprendre le frontiste. Morano attitude !!

      Bobo attitude. Les bobos de gauche aiment fraterniser. Et développer la sensation de respect de l autre. Le respect c est son trip. La diabolisation pour lui c est un processus de primitifs.

      Regarder les bobos discuter avec les frontistes c est un peu comme regarder du porno. Y a pas longtemps alors que je passais une soirée tranquille chez des bobos de gauche pur jus, j ai du me taper le débat stérile (aussi stérile que celui plus haut) sur l humanité d hitler etc.

      Humaniser . Tous ces bobos laïques sont des purs mère Thérèsa. D ailleurs tu l es toi aussi. Boire des verres avec des votant fn…

      Moi je suis passée par circonstances à la case supérieur. Marc c est du pipi de chat et tes copains fn aussi. L été je mange avec des neonazis….. Les cousins germains de marc.

      C est trendy. Mais mes amis branchés m ‘ont toujours dit que j étais plus branchée qu eux au fond. Je suis snob. La tendance c est trop mainstream pour moi.

      Sur ce je vais vomir. Être enceinte c est sexy.

    • Esther dit :

      Ps: les Neo nazis sont vraiment passionnants… Marc tu vas avoir une sacrée concurrence dans quelques années quand ils émergeront. :-( parce qu en plus ils sont bio jeunes et beaux. Et quand ils parlent, c est toujours passionnant…. Eux sont charismatiques.
      Du coup tu deviendras has been comme tasmant et comme tu l es déjà pour moi. Pauvre chouchou :-(((( mais bon t auras eu ton heure de gloire 2012 à 2017 et un peu plus , c est déjà pas mal ….

    • tasmant dit :

      Mais c’est complètement hasbeen de faire un chiard!
      Déjà, les deux gosses qui me disaient “papa”, elles me demandaient de revenir avec leur mère, parfois deux ans plus tard…
      C’est relou!
      Moi j’y suis pour rien, si des mecs ont le courage de larguer des meufs enceintes.
      Je veux bien changer des couches et faire les devoirs, mais faudrait pas tomber dans l’affectif! Merde, quoi!

      On se fait du bien pendant la copulation, et puis on fait des gosses qui vont vivre au milieu de néo-nazi et de F.Haine. C’est un concept.

      Maintenant, c’est obligatoire de leur adresser la parole, alors qu’ils ont un sou de conscience.

      Perso, je fréquente des crétins FN, et je leur reproche rien.
      Les intellos FN (oui, je sais, mais il y a des intellos monothéistes, et des gens qui se masturbe avec d’autres sectes), mon flingue est chargé.
      On va pas me traiter de résistant de la 25°heure, d’accointance avec le traité Le Pen- heu… Hittler-Staline…
      Ces deux là, ils ont flingué mon grand oncle à Barcelone.
      J’ai pas apprécié.
      Je suis pas gôgôchiste.
      Je suis pas gentil.
      J’ai aucune illusion.
      Ni sur le passé.
      Ni sur l’avenir.

    • tasmant dit :

      Marc
      15 juin 2012 à 08h08

      tasmant !
      Gauchiste : synonyme de branquignol et de nigaud. Ah ! tu es beau dans ton rôle du petit méchant d’opérette, tu ne ferais même pas peur à un gosse de 10 ans! Quelle belle brochette de comiques, vous pourriez tourner un film : les nigauds se font peur…

    • tasmant dit :

      Marc

      T’es juste à la droite d’Hitler.
      Je ne suis pas de gauche, du tout.
      Mais j’ai étudié les discours d’Hitler, en 32! (recherche google)
      T’es trop mignon, tellement tu lui ressembles, pour essayer d’être respectable!

    • tasmant dit :

      En 31-32, Adolph, il a tout copié sur Marine!
      Elle devrait demander des droits d’auteur!
      Zutr, quoi!

    • Seb dit :

      @Marc

      “La situation n’est pas si compliquée que cela, il suffit de stopper l’immigration clandestine”

      Si elle est clandestine, c’est qu’elle est illégale. Et jusqu’à preuve du contraire, les forces de l’ordre ont pour job d’empêcher ou de réprimer l’accomplissement d’actes illégaux. Le trafic de drogue est aussi un acte illégal, et malgré le taf des flics et autres, ça continue. Donc annoncer benoîtement “suffit d’empêcher les gens de faire des actes illégaux” c’est quand même faire preuve d’un angélisme qui confine à la lobotomie…

      “et étudier les cas des sans papiers et les expulser le cas échéant”

      Voyons voyons, ce n’est pas déjà le cas? Si? Ah merde. Raté. Même joueur joue encore.

      “mais ce qui me plairait le plus, c’est que les Français d’origine musulmane fassent passer le drapeau français avant un drapeau étranger.”

      Aïe. Un français d’origine musulmane. C’est quel pays la Musulmanie? Donc un français maghrébin (je présume que c’est ce que tu as voulu dire, avec un gros mélange musulman/maghrébin) mais athée, lui, il a le droit de brandir un drapeau étranger? Et un Corse catholique? Un Breton protestant?

      “Ils sont Français comme vous ou moi, mais pas Français exclusivement pour les avantages.”

      Pas compris.

      “Par contre je suis à fond pour un contrôle aux frontières, quelqu’un écrivait que c’était un retour en arrière, je luis fais remarquer que l’Europe est en train de s’écrouler et elle s’écroulera complètement avant deux ans…”

      Tiens, madame Irma est de retour. On se revoit dans deux ans?

      “Ou alors il fallait faire comme les états unis une république fédérale composée d’états fédérés, ce que personne ne veut, donc l’Europe est morte…”

      Ce que personne ne veut? Merde alors, les Delors et consorts (et leurs supporters) n’existent pas? C’est une invention des Illuminatis?

      Et pourquoi l’emploi du passé? Ce qu’il fallait faire. Pourquoi ne pas envisager le futur: ce qu’il faut/faudra faire? Sans doute parce que le repli identitaire et le “moi moi moi” sont plus simples. Oserais-je dire que c’est l’axiome préféré du FN?

      “Et en ce qui concerne le racisme, étudiez d’abord le racisme musulman qui ne tolère aucun mariage mixte.”

      Ah. Du racisme religieux. Mon pauvre vieux, tu nages en pleine confusion mentale… L’intégrisme musulman, d’accord. Qui ne vaut pas mieux que l’intégrisme chrétien ou juif.

      Mais je parle dans le désert: dès qu’on pose une question “concrète”, y’a plus personne. Et c’est cette idéologie qui soutient mordicus avoir les réponses aux problèmes concrets des français.

      Pitoyable.

      Et nauséeux.

    • tasmant dit :

      @Seb,
      Je suis à peu près d’accord, mais je bosse trop, pour des réponses élaborées.
      Et quand je bosse plus, à 8 heures du soir, un ami qui vote FN passe chez moi.
      On parle de cul, de famille, de taf…
      Et on a décidé de plus causer de politique.
      Jusqu’à la la quatrième bouteille de pif!
      A ce moment là, il m’a assuré qu’en cas de victoire de Marine, il va “tous” les tuer! Et puis que je serais dans le prochain wagon.
      Et il m’aime beaucoup, mais…
      Il aura pas le choix!
      Moi, je sais où il y a un flingue, des fusils, des choses pas catho… Je connais les centres de pouvoir.

      La guerre civile, tu as pas le temps de la voir venir.

      Marine 2017, il y a un paquet de gens qui sont prêts à faire partie de la milice. Je parle du bas-peuple, pas des intellos comme Marc.

      Si il pointe un flingue sur moi, j’irais vers lui et je me collerais le canon au fond de la gorge ( c’est pas un désir de fellation homo, c’est juste la façon de pas se louper)
      Mais je le flinguerais pas, ni lui, ni sa famille.
      Par contre, je suis entrainé à survivre, en cas de guerre civile.
      Et je risque de tuer un mec qui lui ressemble.
      Et pas qu’un.
      Je sens que je vais chialer, après.

      Des Marc, ce sera avec autant d’émotion qu’un bestiau que je bouffe. Un poil de culture qui arrive à ça…
      A bullet in your fucking head.

      C’est comme ça qu’on se cause, avec mon pote FN, il me manque pas de respect, il est dangereux, il sait que je suis dangereux.
      Nous sommes des ouvriers, des manuels.
      On connait les flingues et la baston.
      Je connais la guerre.
      Je sais le moment où il n’y a plus de civilisation et plus de raison.
      Mais parfois je peux me tromper!
      Sauf si la date de la guerre civile est programée!
      Marine 2017.
      Bonne idée

      Tu vas voir la tronche du gauchiste, connard!

    • tasmant dit :

      Je suis pas un bisounours gauchiste avec des bons sentiments, Marc.
      Je cause de rien avec des salopards bouffés par ton idéologie sectaire.
      Je parle de tout avec leurs victimes.
      Je ne joue pas du violon.
      Je ne suce pas l’imam.
      Le salafiste, l’intégriste, le gros con de colon juif, il a la même odeur que toi.
      J’aime l’odeur de la femme, je déteste pas l’odeur de l’humain, mais toi, tu sens grave la merde.
      Et ton déodorant, ça marche pas.

    • […] rappel de la nature  non démocratiques des propositions du FN, lire ce billet de Guy Birembaum de Juin 2012 qui écrit notamment: "les idées présentes du Front national et notamment […]

    • […] la démocratie en Europe. Humeurs Numeriques, De quoi le FN est-il le nom ? | Humeurs Numeriques. Les voix des électeurs du Front national ont-elles une odeur. Comptes de Sarkozy 2007: la justice ordonne la transparence. […]

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis