Cash-Cash

IRFM : j’ai LA solution !

C’est pas compliqué…

(…)

L’indemnité représentative de frais de mandat est de 6 412 euros brut.

Elle sert, à “faire face aux diverses dépenses liées à l’exercice” du mandat de député “qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l’Assemblée”. Versée sur un compte séparée, l’IRFM vient en plus de l’indemnité parlementaire de 7 100 euros brut et du crédit pour l’emploi de collaborateurs (9 138 euros brut) plus les moyens matériels mis à leur disposition pour travailler.

La commission des finances de l’Assemblée a donc rejeté, mercredi 11 juillet, la proposition du député centriste Charles de Courson (UDI) de fiscaliser la part de l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) non utilisée à des fins professionnelles.

Depuis 24 heures j’entends des députés de droite, de gauche, de partout et d’ailleurs, s’insurger contre cette demande apparemment extravagante.

Ils n’ont qu’un mot à la bouche : il ne veulent pas de cette foutue “transparence” qui mettrait en danger leurs super gros secrets de députés.

Je me demandais de quel genre de secrets il s’agissait…

Quand j’ai entendu un ou deux de nos élus expliquer très sérieusement que nul ne doit savoir avec qui ils déjeunent ou dînent, quand ils ont un rendez-vous qui doit rester confidentiel. Ni où. 

Ah c’est ça.

J’avais cru un instant qu’il y en avait quelques-uns qui se servaient du pognon pour des raisons persos !

Je suis dingue moi !

Eh bien, si c’est que ça…

J’ai LA solution.

J’y ai réfléchi pendant tout mon footing (8 kilomètres en 50 minutes ce matin).

Ça colle.

Les gars, les filles (oui, c’est un peu familier) vos rendez-vous confidentiels vous n’avez qu’à les avoir en dehors des heures de repas !

C’est lumineux non ?

De rien.

Pour les honoraires (fiscalisés) voyez avec mon agent.

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (12)

    > Déposer une réclamation
    • Phildepalma dit :

      Ils y a des retraités à la vie plus ou moins bien remplie d’expérience, de culture et d’argent qui offrent leur temps tout en maintenant un lien social, à des associations. Pour beaucoup moins de conditions financières qu’un élu, un individu qui propose de se faire choisir à un suffrage populaire. Il y a donc une catégorie de personnes qui s’imposent sans choix populaire pour mener une action sociale sans contre partie financière (la vie passée ayant théoriquement contribué à garantir une survie de retraité), une autre catégorie qui, par notre accord, se voit gratifier d’une rétribution pour un rôle civique.

    • Phildepalma dit :

      La deuxième catégorie étant en général souvent mieux lotie d’une vie “laborieuse”.

    • pop_pop dit :

      8 km en 50′
      belle moyenne!

    • (ne pas confondre) dit :

      C’est marrant, aux USA depuis le mois de mars, grâce à Obama, l’agenda de la Maison Blanche est public, et avec lui la liste des participants à tous les rendez-vous et déjeuners… De plus, la liste des personnalités reçues à la Maison Blanche est croisée avec les informations concernant leurs éventuelles activités de lobbying, ainsi que le montant des sommes qu’ils ont versé à tel ou tel parti politique ou candidat. Cela s’appelle la transparence.

      Mais les parlementaires français ont sans doute raison : peu importe s’ils renforcent la méfiance du peuple et l’antiparlementarisme de l’opinion. Le plus important, c’est qu’ils conservent leurs revenus (la crise qui touche le reste des Français ne doit pas les toucher) et l’opacité autour de leurs activités (une fois élus, ils n’ont pas à rendre des comptes, ils font ce qu’il veulent). Capice ?

    • Charles dit :

      Oui c’est assez risible, si ce n’est scandaleux.

      Risible parce que Charles de Courson aurait pu faire ce type de propositions quand c’était l’UMP qui était aux manettes.

      Scandaleux parce que le gouvernement PS réduit les salaires des ministres (même si leur nombre est pléthorique). Mais les députés PS, eux, maintiennent leurs indemnités. Pendant que les Français voient leurs impôts augmentés et le chômage se poursuivre.

      Charles.

    • Digan dit :

      Pour le coin sport de l’épicerie:
      6’15 au kilomètre, sans être en allure course, plutôt aux limites supérieures de la régénération (soit juste sous les 140 pulsations/minute vu l’âge du coureur ), ça doit nous donner une VMA d’environ 14.2 km/h, le marathon en 3h53 environ, pulses moyennes à 149 dans de bonnes conditions, et le 10 km en moins de 50 minutes, 48 minutes un bon jour, pulses 166. Progression possible si perte de poids, mais vu le gabarit je n’y crois guère. Il reste le fractionné 30/30, soit 118 mètres en 30 secondes, récupération active trottée; à répéter 6 fois pour commencer, puis 8 fois et ensuite plus si affinités en deux ou trois séries.
      Bravo, bonne continuation.

    • Marc dit :

      J’ai entendu Hervé Mariton (UMP) qui était contre et son argument était le suivant: “Quand je dîne avec un syndicaliste, on ne doit pas connaitre le prix du repas et avec qui je suis..”
      Mais ils sont fous, ces gens là, on ne leur demande pas avec qui ils vont dîner, mais un justificatif comme j’en ai fourni toute ma vie. Il prétendait que demander une note c’était une perte de temps ! Ils sont fous ces gens là.
      Si je comprends bien, eux sont au dessus des lois ?

    • lovely dit :

      Roselyne Bachelot qui siège à la commission de la moralisation de la politique doit avoir une idée précise sur la question. Avec son sourire qui la caractérise elle expliquera les avantages à salarier son fils aux frais du contribuable.

    • David Burlot dit :

      la solution pour le repas pourquoi pas…
      mais l’hotel, qui va payer l’hotel ?

      Parce que quand meme, on ne laisse pas la dame payer la note !

    • MHPA dit :

      J’adore le terme “indemnités”, savait pas que tous ces connards pleins de blé étaient au chômage. C’est vraiment triste. J’espère bien qu’ils s’en sortiront.

    • Serept dit :

      L’image que j’avais est celle du débat public :

      http://blogs.lexpress.fr/cuisines-assemblee/2012/07/20/largent-des-deputes/

      La vôtre est plus inquiétante, et peut-être moins naïve. Il est possible aussi que l’assemblée n’est pas autant homogène que votre billet semble l’indiquer.

      Reste à voir si il y aura d’autres actes que cet amendement, notamment des questeurs…

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis