Guaino dans un cagibi !

Dépression

Henri Guaino me fait de la peine…

Henri Guaino me fait de la peine…

(…)

Je lis – tardivement – ses propos dans le Jdd :

« Dépressif, moi? Pas du tout ! Et pourtant, je pourrais l’être quand je vois le cagibi dans lequel je travaille !« 

Un cagibi, le pauvre…

Un placard à balais, probablement ; l’Assemblée en regorge.

C’est vrai, quoi, c ‘est tellement dur la vie de député.

Il y a des coups de pied(s) au cul qui se perdent !

13 Commentaires

  1. c’est sur qu’après l’Elysée ou place Bauvau, ça lui fait tout drôle
    et encore , c’est pas un box dentretien à Pole Emploi

  2. Il porte bien son nom ! Gai ? NO…

  3. Louons cette sincérité sur un fait qui ne doit pas être unique pour d’anciennes manettes à manipuler le peuple.

  4. Le billet est tout petit lui aussi.

  5. « If swimming is such good exercise how come whales are so fat ? (Si la natation est un si bon exercice, pourquoi les baleines sont elles si grosses ?) »

    Mais les baleines flottent, elles ne nagent pas !

    Et je ne parle même pas des baleines de mon parapluie, qui, elles, sont minces.

  6. Un journaliste suffisamment curieux serait bien inspiré d’aller y voir de plus près histoire de prendre aux mots Henri Guaino : il faut rendre compte publiquement de sa complainte 😉
    La droite UMP est si désespérée qu’on a eu droit à plusieurs tweets auto-satisfaits de Christian Estrosi (très appuyés par Morano) pour se féliciter de la victoire olympique des nageurs niçois (et donc de la prestigieuse natation niçoise)…
    Si nos champions français ont des chances naturelles d’être reçus à l’Élysée je me demande jusqu’où il n’y aura pas une « réception bis » à Nice (et si Sarkozy n’y sera pas président d’honneur) ! Je suis persuadé qu’Estrosi y a songé !

  7. Sur le donf il n’a pas tort, c’est un commis de l’Etat habitué à penser dans des grands espaces ministériels et élyséens. Les bureaux à l’Assemblée Nationale sont petits en comparaison, ils ont été pensé comme une halte anecdotique dans la vie tumultueuse des cumulards.

  8. Incriminer la plume « d’oie cri-aille » de notre ancien président, ce n’est pas très diplomatique pour ce confectionneur de discours présidentiels.
    Après cela, comment voulez-vous que les oies du Capitole puissent voler au secours de Nicolas et de l’UMP ?. L’ex-épistolier élyséen, monsieur le député Henri Guano, serait-il déjà rebuté par manque d’intérêts dans ce palais Bourbon ?.
    Pour combler son manque d’entrain, il pourrait nous pondre un projet de coupe franche du nombre de parlementaires ; ça ferait une sacrée économie pour les fonds publics ?.

  9. Quand on a essuyé ses Church’s dans les tapis de la savonnerie des Gobelins… La moquette propylène de Mondial Moquette c’est dur.

    Je compatis !

    PG

    P.S. Excellent blog de Libé sur la masturbation en cliquant sur mon nom (n’en déduisez pas que je suis un branleur, ce serait un peu hâtif !)

  10. Comme par hasard, tombé sur ça, aujourd’hui même :

    « C’est dans les lieux clos que se brûle l’enclos du moi, et que l’échappée vers un ailleurs devient possible. […]

    « Délimitation et élévation s’appellent l’une l’autre. Sans enceinte, pas de verticale; sans verticale, pas d’enceinte. […]

    « Coffrez n’importe qui, pendant des années, au fond d’une jungle, caserne ou prison : il va prier. Avec des extases et des visions dont il devra faire son deuil une fois dehors – mais dont il ou elle se souviendra assez pour, le restant de ses jours, changer de vie, ou d’attitude devant la vie, quitte à nous fatiguer quelque peu avec ses actions de grâces. »

    (« Le moment fraternité », R. Debray, Gallimard, 2009, p.90-92)

    … Courage Riton, c’est toi le meilleur !

  11. Riton Guaino mérite les huées de l’Assemblée après avoir déclaré : « J’espère que vous avez enfin compris mon action »

  12. et personne sur ce blog,n’a une pensée pour françois fillon qui s’est lamentablement vautré en scoot’ à Capri.Invité du president de Ferrari il est actuellement soigné dans une clinique du sport.
    Bande d’ingrats…

  13. Capri c’est fini 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 Juil, 2012

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Un nouveau Gallimard »

« Un nouveau Gallimard »

Il est midi. Il est allongé de tout son long. Conscient. Mais incapable de se relever. La quarantaine. Nous sommes dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale  : devant la Banque de France, au coin de la rue de Sèvres et du boulevard Raspail. Je me suis...

Une journée ratée

Une journée ratée

Ce matin, au Parc de Saint-Cloud, mon chien et moi, nous avons croisé une bonne sœur qui faisait de la marche nordique. Je n'avais pas mon appareil photo. Je refuse de prendre des photos avec mon smartphone. À quoi tient la réussite ou l'échec d'une journée ? Tout ça...