Vidéo

Annoying Politics

Cette petite américaine m’a fait marrer…

(…)

Pas besoin d’un DEA d’anglais pour comprendre (je dis ça pour les râleurs…)

 

 

Visiblement, elle débute : theburstofneon

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (34)

    > Déposer une réclamation
    • kzyh dit :

      pas AMÉRICAINE !
      ÉTASUNIENNE.

    • Guy dit :

      La remarque la plus idiote depuis longtemps. Bravo.

    • Geeko à queue feuillue dit :

      “Rendez-nous Le Post!”
      -En français dans le texte.

    • iban dit :

      moi ,c’est les témoins de Jéhovah qui m’ont éclatés
      en anglais sans l’etre
      http://www.youtube.com/watch?v=NZ2U6y3Xw1o&feature=player_embedded

    • Danielle V dit :

      Merci pour les râleurs mais pas tout pigé….on peut-être râleur et pas malin, n’est-ce pas Guy ?
      Vous devriez essayer de faire votre chronique en Anglais, sur Europe …ça serait rigolo ! non ??? Dommage.

    • As dit :

      Si c’est pour démontrer que les français sont des nouilles en anglais, c’est parfait.
      Je comprends quasi rien et je ne sais pas si je dois féliciter les prodigieuses méthodes éducatives de l’E.N ou ma fainéantise.
      Avant, savoir parler français était considéré par les hautes sphères comme un atout. Langue diplomatique par excellence, elle était aussi le plus beau langage de l’amour.
      Maintenant nos élites et médias se roulent dans un franglish ou usent de l’anglais comme d’un ultime snobisme.

      D’ailleurs, j’en utilise aussi à mon grand désespoir. Je ne suis pas braquée non plus, il faut qu’une langue reste vivante et évolue mais cette manie de l’anglais partout, tout le temps.
      C’est épuisant et un peu démoralisant d’avoir le nez mis aussi régulièrement dans son caca d’ignorance

      Cette remarque ne vous est pas spécifiquement adressée Guy, elle est générale et rebondit sur le message de Danielle.

    • Guy dit :

      … Ça m’évite d’être désagréable.

    • sacha du 16 dit :

      Hors sujet mais quand même :

      L’émission d’hier soir avec Bruce Toussaint était bien pourrie.

      Ces applaudissements continuels, les brouhaha des chroniqueurs qui parlent les uns sur les autres, le vide sidéral du contenu…

      Mais qu’allait-il donc faire dans cette galère ?

      PS: désolé, je n’ai de references que Françaises.

      Tout comme ”As” je trouve ridicule cette mode qui consite à se pousser du col parce qu’on parle Anglais. Après la boboïtude, la normalitude, voici venir maintenant la ridiculitude.

    • Raymondb dit :

      Même un très bon élève ayant bénéficié d’un bon prof d’anglais NE PEUT PAS COMPRENDRE LA TOTALITE DE CE PROPOS, à cause de l’accent. En revanche, il le lirait et le comprendrait facilement. N’attendons pas de l’E.N. plus qu’elle ne peut donner. Mais si l’on regarde souvent des séries ou des films américains en VO, ça aide énormément. Et un séjour de 6 mois aux States, ou en Grande-Bretagne, bien plus encore.

    • Guy dit :

      Sacha… Qui se pousse du col ? Surtout qui vous oblige à venir ici ? À pourrir tout ce qui s’y dit ? Le masochisme ? Une forme d’addiction ? Une pathologie idiote ? Je ne comprendrai jamais les gens qui perdent du temps à venir dire qu’ils n’aiment pas quelque chose que personne ne leur impose. Idem pour la télévision : quelqu’un vous oblige à regarder ? Vous ne savez pas changer de chaîne ? Personnellement je ne la regarde pas. Faites comme moi, vous serez moins sur les nerfs…

    • poisson dit :

      Son petit langage par geste à la fin? Ça veut dire?

    • As dit :

      Merci Raymondb, ce n’est donc ni la faute de l’E.N ni la mienne mais celle de son accent pourri.
      6 mois dans un pays anglo-saxon? J’en rêve! Mais la vie, cette chienne, ne permet pas tous les rêves. Je reste donc à la méthode “Where is Brian? He’s in the kitchen.” ou alors je cherche un mari british pour enfin comprendre. Grave Dilemme.

    • Danielle V dit :

      Perso. je viens ici sans que personne ne m’y oblige mais parce-que j’aimais beaucoup la “ligne jaune” …je recherche dans ce blog le “vent” qui soufflait à ce moment là et parfois je le retrouve.
      Suis-je désobligeante ?

    • Malbrouck dit :

      Très drôle cette jeune américaine ! ;-)
      Son propos semble venir relayer le thème de la critique ! J’entends ça dans son “don’t vote” : si ça ne vous plait pas n’allez pas voter !
      Et pour rester dans l’anglais on devrait parler de “bashing” bien plus que de critique dans certaines situations !
      Hier soir dans l’émission de Ruquier ce “pauvre” Dany Briant était bien embêté et n’avait que répondre aux deux “charmants” tweets qui lui étaient adressés…
      Ruquier choisit deux gentils et deux méchants tweets et demande à l’invité de choisir deux avatars au hasard : manque de bol pour les invités ils tombent presque tous sur les tweets méchants, qui ne sont pas des critiques mais des remarques désagréables dans la pure tradition du bashing (dénigrement)…
      Je ne sais pas si c’est l’époque qui veut ça mais j’observe qu’il y a un glissement qualitatif notable de la critique (au sens constructif du terme)vers le dénigrement pur et simple sous l’empire du lolisme (un bon lol est supposé amortir le dénigrement qui vous sera adressé) !
      Dont acte ;-)

    • Malbrouck dit :

      Qui aime bien, châtie bien mais n’exagérons pas le châtiment tout de même :-)
      Je ne suis pas sur que j’apprécierais beaucoup les critiques si j’exerçais un métier se prêtant à de la critique ! J’essaierais cependant d’en faire quelque chose !
      Par contre je n’accepterais certainement pas le dénigrement, qui à la limite de la méchanceté gratuite et de l’insulte, viendrait régler ses comptes avec la société à travers ma personne ! Il y a des limites même à la tolérance : même un maso se donne au moins le pouvoir de choisir le sado qui lui conviendra :-)

    • Malbrouck dit :

      Et cette question de l’anglais, de la langue, est récurrente en France : il y a 30 ans on parlait de langage international, universel du commerce !
      Je ne suis pas certain que les résistances aient rendu grand service à la société et je me demande à quel point les français ne sont pas les derniers de la classe mondiale : la mauvaise maitrise de la langue anglaise continue à être un sujet de dérision !
      Alors bien sur 30 ans plus tard, technologies de l’information et de la communication aidant, beaucoup de français se sentent largués dans le village global internet qui parle anglais lorsqu’il s’agit d’avoir à s’ouvrir au monde !
      On peut faire mine de militer pour la langue française et la francophonie ça n’explique pas pour autant notre grave déficit dans la maitrise de l’anglais !
      L’école de la république est supposée avoir appris l’anglais à tout citoyen et on peut donc se questionner sur cet investissement lourd de l’éducation nationale qui n’a pas donné les fruits attendus !
      Une spécificité française ?
      Un élément parmi d’autres qui peut aussi expliquer la perte de vitesse économique !

    • Malbrouck dit :

      Je suis pour la formation continue tout au long de la vie et j’accepte mal cette idée bien française de se présenter comme “nul” dans tel ou tel domaine !
      Personne n’est nul dans rien : on est soit fainéant, soit complètement fermé à un domaine faut il encore en assumer les conséquences ! On ne peut pas présenter comme un état de fait, presque naturel, de ne pas savoir maitriser un minimum d’anglais par exemple : si c’est un problème on apprend la langue (rien de sorcier) ou alors on assume de dire qu’on a choisi délibérément de se couper du monde en notre mini-village gaulois !
      Un vrai débat de fond cette histoire d’english :-)
      Conclusion : bonne nouvelle, personne n’est nul, mauvaise nouvelle, nous sommes plutôt rois-fainéants (sauf raison médicale sur le plan cognitif, autre question) ;-)

    • Malbrouck dit :

      Je vais envoyer un tweet à mon Mazerolle du dimanche pour qu’il questionne Vincent Peillon à se sujet :
      “à défaut d’avoir fabriqué des citoyens français suffisamment républicains, est il encore possible d’en faire au moins des anglophones Mr le Ministre ?” :-)

    • sacha du 16 dit :

      Guy, vous qui passez votre temps à dénigrer la droite, qui vous oblige a vous préocuper d’eux ? Ils n’ont plus aucun pouvoir, aucun poste influant.

      Par ailleurs, quand France2 met à l’antenne une telle nullité, je me sens fondé à donner mon avis…

      Tenir un blog c’est aussi donner son avis sur tout, tout le temps. La tolérence à la frustration consiste à recevoir la contradiction avec bienveillance et éventuellemnt à y répondre poliment.

      Dans le cas contraire, achetez un beau cahier, notez vos impressions et vous ne serez jamais démenti, ni contredit.

      Vous passez vos journées sur les ondes à distribuer des bons ou mauvais points de morale à tout ce qui bouge.

      Vous pouriez avoir la modestie de comprendre que quand on publie, on s’expose…

    • Guy dit :

      Sacha, votre avis essentiel passionne tout le monde, n’ayez crainte.
      Ma seule interrogation concernait l’intérêt qui est le vôtre à vous faire tant de mal. Vous détestez ce que j’écris, ce que je fais, ce que je dis.
      Vous n’avez pas mieux à faire que de venir me dénigrer tous les jours ? Prenez l’air. Allez lire des gens d’accord avec vous !
      Le Web est infini.
      Pourquoi perdez vous tant de temps ?
      Quant aux leçons de blog, pardonnez moi mais j’ai appris en bientôt 7 ans à gérer mes rapports sans aucun souci avec les lecteurs honnêtes et généreux et pourtant parfois critiques sévères voire impitoyables
      Mais vous n’êtes ni honnête. Ni surtout généreux. Et ça pour moi c’est une faute impardonnable.

    • Malbrouck dit :

      Sacha

      Vous avez des fantasmes bizarres tout de même !
      Je pense que vous voyez du Guy Birenbaum partout : même un Pujadas n’est à l’antenne que 15 mn par jour 5 jours sur 7 !
      Et en matière de contenu où voyez vous la critique de la droite dans une courte chronique “internet” ?
      Ce n’est plus de l’amour mais de la rage :-)

    • Guy dit :

      Non Malbrouck c’est pathologique et malheureusement récurrent. Une fixette maladive.

    • Malbrouck dit :

      Oui ça existe aussi malheureusement, je sais bien !

    • Guy dit :

      Non Danielle aucun souci. Mais je fais exactement ce que je veux. Et ça ne va pas s’arranger.

    • Malbrouck dit :

      :-)

    • Danielle V dit :

      moit aussi !

    • Guy dit :

      Moite ?

    • Marc dit :

      Guy ! Deviendrais-tu irascible ? Je te trouvais un peu plus tolérant que tes amis de gauche et j’apprécie que tu n’aies pas une multitude de ciseaux ou une madame Anastasie. Je n’ai pas eu l’occasion de regarder l’émission de Toussaint, je vais la regarder en replay.
      Je veux voir si tu t’es bien tenu à l’antenne ;-)

    • Danielle V dit :

      Hum ! passons…..

    • Guy dit :

      Si j’étais irascible, les commentaires ne seraient pas libres.

    • As dit :

      C’est ce qu’on aime ici d’ailleurs.
      On peut s’étaler, ronchonner et faire des hors-sujets.
      On peut même gueuler très fort pour peu qu’on ne soit pas trop vulgaire.
      J’aime bien, c’est pas courant.

    • Guy dit :

      You’re welcome.

    • Bonjour,
      L’ émission télévisée de dredi soir était, je trouve, navrante; sauf deux interventions celle de Guy B. qui de toute manières vu le peu de temps qu’ elle a duré et le garçon(!)ne pouvait pas être mauvaise et le super beau-gosse(son nom?) qui avait le rôle du Guillon-Bedos-Lemoine-Lambert dans une chronique caustique et drôle. Le gratin du pire de la crème pour Mâm Colmant avec sa rubrique “mode_people-au-secours!” absolument sidérante de nullité.
      One again, je réclame une posologie de B. Pivot pour un “créneau” qui se dirait littéraire et culturelle °) /que ça nous caresserait un tantinet le cerveau, SVP, please♫☼!!!
      “Dites trente-trois”
      Kenavo.

    • Lord Nithorynque et sa fixette dit :

      Jusqu’ici, la petite Américaine, c’était Mary Pickford dans un film muet (mineur) de Cecil B. De Mille :

      http://www.youtube.com/watch?v=npvS1n1UIWs

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis