#geonpi

“Cette loi de finances, c’est le sida des start-up”

Il y a des mots et des images que personne ne devrait jamais utiliser…

(…)

Le papier de Libération est titré  “Jean-David Chamboredon: pigeon sauce chasseur”

 

 

No comment…

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (9)

    > Déposer une réclamation
    • GdeC dit :

      @guy B. : te sachant sensible à la cause des blogueurs, et notre mouvement ne me semblant pas sans lien avec le sujet de ton billet du jour (Chappaz n’est-il aps un #geonpi revendiqué ?), je te propose de relayer notre initiative ou et quand tu veux, au moins en acceptant les deux liens qui suivent : http://gauchedecombat.com/2012/10/22/touche-pas-a-ma-blogosphere/ et https://bembelly.wordpress.com/2012/10/22/tribune-la-blogosphere-cest-le-media-de-ceux-qui-nen-ont-pas-touchepasmablogo/

      Une fronde de blogueurs en écho à une fronde de p^seudos #geonpi, coilà qui a dus ens, non, cher collègue… plus médiatique. Au plaisir.

    • As dit :

      si je me souviens bien, on ne meure pas du sida mais d’une infection opportuniste qui achève le corps affaibli par le virus. Mais je ne suis pas une experte et mea culpa d’avance si je me trompe.
      Pas d’inquiétude pour le reste, j’ai mon diplôme en sécurité et prévention. Je suis issue de la génération qui a grandi avec l’émergence du sida et la constatation de son potentiel de propagation mortifère.
      La découverte de ma sexualité s’est faite sous le spectre de cette menace.
      La capote comme réflexe non plus de la liberté à disposer de nos corps mais comme protection contre la mort. Qu’il a fallu d’expériences et d’imagination pour trouver de l’amour dans un petit bout de latex!
      Je m’inquiète surtout pour la génération nouvelle bourrée de trash porns, inculte de son propre corps et qui pense que la capote c’est naze et que le sida “ça se soigne bien maintenant”…(sic)

      Sinon que répondre à un homme qui compare ses potes morts “du sida” avec des start-up?

      -Qu’il n’a pas le sens du propos?

      -Que l’outrance bien qu’efficace en termes d’impact et de symbolique peut se révéler une arme à double tranchant?

      -Que j’aimerai pas être son “pote”?

      -Que si ce monsieur est un “pigeon”, l’artisanat et l’ensemble des petites PME (qui forment le frais tissu économique et social de notre pays) sont alors de belles dindes qu’on aime fourrer de taxes sans que le reste du bestiaire s’en émeuve?

      -Qu’il est c#n?

    • Fred-Lille dit :

      Lui, je ne lui souhaite quand même pas de tomber gravement malade, mais il devrait réfléchir avant de raconter de telles conneries!

      De tels propos sont honteux! Et je m’arrête là avant de devenir malpoli!

    • Malbrouck dit :

      Le climat social est épouvantable et chaque corporation y va de son couplet…depuis que Hollande a eu le malheur de mettre un pied à l’Élysée !
      C’est quand meme extraordinaire que durant le quinquennat ultra-réformiste de Sarkozy on n’ait pas assisté au meme phénomène !
      Il y a eu des manifestations syndicales d’importance lors de la réforme des retraites par exemple, certes, et pourtant, j’observe une psychologie de foule tout à fait différente depuis que les sociaux démocrates sont au pouvoir !
      Comme si le libéralisme hardcore s’imposait plus naturellement que le libéralisme agrémenté de justice sociale (minimum syndical qui plus est) !
      Une défiance très inquiétante s’installe vis à vis de cette nouvelle gouvernance et nous n’en sommes qu’à quelques petits malheureux mois de pouvoir ! Le temps de ramener les cartons si j’osais dire !!!
      C’est quand meme fort de café que par “petits groupes” informels s’additionnant les uns aux autres on en arrive presque à une crise de régime là où l’hyper présidence Sarkozyste a réussi à imposer son rythme infernal à tout le monde !
      La seule analyse rationnelle c’est que Hollande paye peut être le contre-coup de la politique Sarkozyste à effet retard ?
      Ici des “jeunes” qui appellent à “dégager” du pays, là des grosses fortunes qui menacent d’exil fiscal, là des pigeons, ici des moutons et autres dindes qui se ferait plumer plus que de raison !
      Tout le monde perd la tête voilà mon impression !
      J’en conclue donc que la gauche sociale libérale ne doit jamais se presser de revenir aux affaires et je conseille une cure de Sarkozysme de 10 ans d’affilée pour qu’éventuellement on finisse par accepter un peu d’oxygène !! C’est un monde quand meme ce pays !!

    • Malbrouck dit :

      Et les américains en grosse crise de manque d’ultra-libéralisme, ne sont pas loin d’élire Mitt Romney (et un Paul Ryan hyper-libéral bien plus apprécié qu’on ne pense) !!
      Les citoyens du monde adooooooooooooooooorent la cravache libérale qui fait rêver de consommation !
      Justice sociale ? Quelle est donc cette marque étrange et de quel produit s’agit il ?
      Qu’on aille tous au diable :-)

    • poisson dit :

      Une petite touche de goudron sur une molaire, et une plume.
      C’est pas la peine d’en faire des tonnes.

    • NK dit :

      C’est ce qui s’appelle pisser sévèrement à côté du plat
      Avec un tel avocat, la “cause” n’a plus vraiment besoin de procureur.

    • rions un peu dit :

      Les Espagnols aussi disent n’importe quoi.

      Même si l’UCI a retiré lundi à Lance Armstrong ses sept Tours de France, Miguel Indurain, quintuple vainqueur de la Grande Boucle, a affirmé mardi sur une radio espagnole qu’il croyait encore à l’innocence de l’Américain. «Jusque là, je crois à son innocence, il a toujours satisfait à tous les contrôles. Et tous les procès qu’il a eus, il les a gagnés», a précisé Indurain sur Radio Marca. A nouveau recordman des victoires sur le Tour aux côtés de Merckx, Hinault et Anquetil (5 fois), l’Espagnol s’est aussi dit étonné de la procédure engagée par l’USADA et l’UCI contre Armstrong.

      «Je suis un peu décontenancé. C’est étrange que cela se fasse seulement à partir de témoignages. Des règles étaient en place et maintenant, il semble qu’elles aient changé, a ajouté Indurain. Il a toujours été un battant. Ce qui me surprend, c’est qu’il ne continue pas à lutter (…) Je pense qu’il fera appel et tentera de démontrer qu’il a bien travaillé durant toutes ces années». (Avec AFP)

    • Tirésias dit :

      J’aurais bien vu la plume qu’il a au bec placée ailleurs ;-)

      Cela dit, tant que la loi interdira de publier les déclarations d’impôts sous peine d’une forte amende, ces soi-disant créateurs de richesses feront avaler des couleuvres au commun des mortels qui eux sont les vrais pigeons, les moutons de Panurge!

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis