Impliqué

Quelqu’un a un identifiant et le mot de passe ?

Grande est ma frustration…

(…)

En fait, je suis jaloux.

Je rêve de faire des conf. comme ça, avec des exemples super perchés et des managers sans cravates qui m’écoutent…

 

 

Bon et pour le mot de passe, je fais comment ?

 

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (14)

    > Déposer une réclamation
    • nonolimit dit :

      on est mal Barré!

    • Malbrouck dit :

      C’est d’un pathétique ;-)
      Je préfère encore me mettre à l’esprit que ce sont des escrocs parmi tant d’autres, ici anciens VRP devenus chômeurs peut être, et qui essaient de faire leur trou dans la pseudo-formation “managériale” en ligne ! Le MBA de prisunic si vous préférez !
      On se souviendra des années Tapie et son esprit d’entreprendre à la française !
      Ils m’ont tout l’air d’être “impliqués” ;-)

    • Loïc Vatar dit :

      Cher Malbrouck,pour votre information,
      Bertrand Barré dirige depuis 20 ans une des agences de design les plus innovantes dans la région de Lyon, il intervient dans toute l’Europe et son agence est à l’origine d’innovations qui s’exportent dans le monde entier, notamment dans le domaine du sport, de la santé,de l’alimentation etc.
      Peut-être que cet extrait ne vous convainc pas, alors je le regrette car c’est moi qui l’ai réalisé mais je vous assure que le personnage est intéressant et que son discours, non conventionnel est une vraie source d’inspiration
      Cordialement
      Loïc Vatar
      Directeur de Palmis TV

    • Albertkader dit :

      En tout cas ce qui est CERTAIN c’est que vous êtes TRÈS impliqué dans la musique de vos clips : c’est entraînant, dynamique, moderne, ça fait turbiner mes p’tits neurones. J’ai l’impression d’avoir déjà tout compris avant même d’avoir écouté la conf. Il a été prouvé que plus un clip se rapproche musicalement du standard en la matière que sont les vidéos éducatives en cours de bio, plus mieux il apprend encore davantage plus.

    • […] l’épicier GuyBirenBaum chez qui j’ai trouvé cette vidéo, je suis jaloux. Il faut croire que je suis passé trop […]

    • gb dit :

      Merci pour les codes cher Loïc, dès que je peux,je regarde l’intégrale !

    • Marc dit :

      Loic Vatar !
      Je ne connais pas votre méthode, mais vous avez fait une erreur avec ce bout de clip, il vous dessert. Dans une formation de management c’est un package complet et montrer une minute prise au hasard, cela ne convainc pas !

    • tasmant dit :

      “On ne demande pas aux gens ce qu’ils pensent, on regarde ce qu’ils font!”
      Wwwwwaooou!
      Je pense au cul de la princesse de mes rêves, à ses rêves, à ses pensées.
      Je pense à comment je vais réagir quand je serais pour la centième fois cocu par un connard à grande gueule.

      Quoique… Il n’y a plus de princesse.

      Je pense à Freud, alors, celui qui a su le mieux monter une escroquerie en épingle.

      Tiens, je pense à Philippe Val, une grosse victime de Freud.
      Qui vient de me traiter de connard d’extrême droite.
      Parce que même si je suis pas d’accord avec Onfray, ni avec le livre noir, sur pas mal de point qu’il faudrait relativiser, moi, j’ai pas d’idole, ni de pote pédophile.
      Je suce pas les boules de Sarko, non plus.
      Et j’ai pas le mot de passe pour la rupture de la nouvelle gauche.
      Je suis même pas de gauche, ni de droite.
      Mais j’ai une grosse colère contre le massacreur de Charlie, celui qu’a les mots de passe de cette m…

      On va vous rompre l’oignon!
      Ca va faire mal, sur France-Sarko!
      Joffrin est content!
      La vie est belle!

      (je ne suis pas du tout un pote de Soral le gourou débile, au fait, mais là! Service publique, ce matin! Ouaaaaaa!)
      :(

    • tasmant dit :

      Sinon, ce que je fais?
      Des chantiers, des chantiers…
      Pas le temps de faire du cul, pas le temps de penser à baiser mon père, à tuer ma mère, pas le temps de réaliser qu’une femme manque de teub pour être un être humain (Karl Abraham et Freud)
      Et c’est tant mieux.
      Tu peux regarder ce que je fais, la plupart des gens qui voudront le faire sont condamnés d’avance à une mort certaine et rapide.
      Et je ne fais que des toits.
      :D

    • Malbrouck dit :

      Loïc Vatar

      Merci de m’apprendre qu’il n’y a donc aucune circonstance atténuante et que je reste encore bien naïf à m’imaginer que de pauvres chômeurs en errance étaient à l’origine de ce genre de caricature en matière de formation en management !
      C’est donc du plus lourd, une vraie affaire, un vrai business :-)
      Et en effet tout se respecte dans le fond meme si je reste convaincu que c’est un piège à gogos qui répond à un système fort bien huilé ! Dans tant de domaines on nous ressert depuis plus de 30 ans des pédagogies nouvelles : la canadienne, la belge, la japonaise…
      J’ai réagi de manière épidermique parceque ça m’a rappelé les séminaires en entreprise toujours plus révolutionnaires les uns que les autres avec toujours le bon nouveau gourou ! Ça fait secte :-) Oui on se sent complément transformé à l’issue du “truc” sans doute par un mimétisme collectif d’autosuggestion ! (je suis d’un rabat-joie à la limite du nihilisme notez le bien)
      Je n’aime pas ce monde là sans doute parceque je n’aime pas le monde tel qu’il fonctionne ! Ceci dit soyez tous rassurés mon avis n’a aucune espèce d’incidence ni d’importance sur quoi que ce soit ! Tout reste en ordre :-)

    • Malbrouck dit :

      Et puis je peux aussi rajouter que d’un point de vue philosophique, politique ça ne me convient pas de savoir que ce genre de management a pour objet de vendre à tout prix en étudiant presque à leur insu les comportements des individus ! Le coté ethnologue, anthropologue est très flippant et cette manière d’insister sur l’idée que la pensée du citoyen a moins d’intérêt que le comportement c’est un parti pris qui pose question !
      Le comportement au sens des besoins ? Des besoins eux mêmes suggérés ?
      Ce marketing scientifique dont nous sommes tous les otages conscients et inconscients moi ça me fait flipper !
      Le plus comique c’est que je ne serais pas surpris qu’on me déroule in fine une éthique du développement durable qui m’avait échappé : je connais aussi la chanson de l’entreprise citoyenne et touti quanti !
      Quand je vous dis que je suis rabat-joie, faut me croire :-)

    • Malbrouck dit :

      Et pour conclure en bons termes je me dois d’avouer que je suis un as de la pensée oblique et je me dois de proposer gracieusement à la Zébra Company d’André Barré l’idée du lancement d’un saucisson multiculturel, multiethnique tenant compte du monde mixte de demain : un saucisson proprement séparé en trois part ; une part hallal, une part porcine et une part de ce qu’on voudra ! C’est cadeau :-)
      Succès mondial garanti qui aura pour avantage de permettre à quiconque de gouter en secret le produit éventuellement interdit sans que son passage à la caisse ne puisse être suspect ! Le saucisson multi-confusionnel :-)

    • As dit :

      “C’est l’Ethnomarketing”
      (Consommateurs, vous êtes des êtres primitifs qu’on étudie derrière des glaces sans tain)

      “On ne demande pas aux gens ce qu’ils pensent, on regarde ce qu’ils font!”
      (Ne cherchons pas le vrai progrès mais encombrons le quotidien de besoins inutiles en l’enveloppant de termes fédérateurs et positifs suivant le coeur de cible)

      Ah ouais quand même!

      Et il y a des gens qui payent pour assister à ce genre de truc? Contre un bon café et une part de tarte de citron, je peux vous faire un bel exposé sur la science des pubards et des marketeux qui aiment nous prendre pour des cons à moindre coût. Je n’ai jamais beaucoup aimé ces péteux mais leur cynisme quand il est bien présenté peut être rafraîchissant

      Là, j’ai l’impression d’être à une séance de rédaction de CV à Pôle Emploi (et ceci n’est pas un compliment).

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis