Soliste

Ceci n’est pas un danseur

Normalement, je n’aime pas ça…

(…)

Je ne supporte pas la danse.

J’avoue…

Ça ne m’intéresse pas du tout, du tout, du tout.

Mais lui, ce n’est pas un danseur.

Jorge Donn, vingt ans déjà…

 

 

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (14)

    > Déposer une réclamation
    • Albatros dit :

      Sign_e_ifiant_ifié_

      Normalement _ un mot que je déteste aujourd’hui infiniment plus qu’hier dans ce cloaque planétaire puant, mais certainement annonciateur d’autres normes.

      Et puis dire la danse je n’aime pas c’est comme entendre dire la politique je n’aime pas ….
      les lecteurs auront la lecture qu’ils veulent….qu’ils peuvent.
      Normalement un mot que l’on attend pas chez vous, ….normalement.

      PS :
      normalement je ne devais plus poster, mais qui peut signifier la/sa norme_malité

    • Guy dit :

      Normalement vous avez plus de discernement ;-)

    • mané dit :

      les uns, les autres

    • poisson dit :

      Ça ne se commande pas… : je n’aime pas trop ce bolero.
      Par contre j’aime beaucoup la danse des fois, dans le soleil de nuit (white night ) avec Barychnikov et Gregory Hines.

      http://www.youtube.com/watch?v=Eq9m-bZ6SAQ

      Et dans son interview dans “square” (émission d’arte toute récente) J.L. trintignant parle d’un danseur ami de lui Jean Babilé qui a presque 90 ans (le vieil homme et la vie) et qui a crée “le jeune homme et la mort” et on en voit un extrait sous le regard de JLT, qu’on peut voir aussi là http://www.youtube.com/watch?v=R_vUkwQckkE

      trop de liens.., personne ne va regarder.., mais bon ce bolero m’a lassé à force.
      Ravel a fait cette musique pour de rire!

    • frida dit :

      je dois dire que je ne peux pas entendre le Boléro de Ravel sans penser à Jorge Donn. Je suis donc comme Guy Birenbaum ! pourtant j’ai “du mal” avec les danseurs sur pointes…

    • Albatros dit :

      That true

      But

      The grocer’s shop is the only one or ” one of the rare” place frequentable,which gives rise in of virtuous contradictions

      (outil reverso)

    • Danielle V dit :

      Un BEAU souvenir, merci Guy. Même réaction que frida.

    • lovely dit :

      J’attends avec impatience le prochain post moins énigmatique.

    • As dit :

      Je suis comme les autres, je ne peux écouter le Boléro de Ravel sans me rappeler la grâce de Jorge Donn.
      Et pourtant cette musique a subi la salissure des mises en attente et des musiques d’ascenseurs.
      Heureusement la magie des images nous ramène au plaisir originel de l’expression des corps grâce à la musique.
      Etre de nouveau fascinée par le mouvement, par ses mains qui effleurent et tourbillonnent autour de ce corps qui bouge sous la cadence militaire.
      On souffre, on jalouse physiquement de ne pas être ses mains comme pourvues d’une vie propre qui s’épanouissent sur la mélodie.
      Petit à petit, les mains rejoignent le corps à mesure que la cadence augmente.
      Se défiant et s’unissant pour créer le mouvement parfait unissant rythme et mélodie, corps et intellect.

      On frémit en attendant l’assaut final, au triomphe ultime qui nous laisse pantelant avec comme une brûlure au creux du ventre mais heureux.

      Jorge Donn avait la capacité d’interpeller les âmes et les corps.
      20 ans après sa disparition, la force de son don reste intacte.
      Ce qui rappelle aussi combien le Sida fut dévastateur dans les années 90 . L’année suivante, c’était Noureev qui disparaissait.
      On a perdu de belles personnes à cause de cette saleté.

    • Malbrouck dit :

      Ce type de ballet c’est comme une sorte de graphique onirique de volume en 3D : Jorge Donn était autant danseur qu’hyptnositeur ! Bel hommage en cette journée mondiale de lutte contre le sida ! ;-)

    • Malbrouck dit :

      (hypnotiseur c’est mieux) ;-)

    • Dominique Godin dit :

      Je comprends celui qui ne comprend pas. Dire “j’aime pas la danse”, c’est un peu puéril. Ça me fait penser à l’enfant qui dit “j’aime pas les légumes”. Bien évidemment, il n’a pas goûté tous les légumes.
      Il fut un temps, j’étais persuadé de ne pas aimer l’opéra. Avant d’en voir un.
      Si Guy a aimé Jorge Donn, aucun doute qu’il pourrait aimer d’autres danseurs… s’il les connaissait.

    • Malbrouck dit :

      Cette “discussion” autour de la danse m’a fait éclater de rire !-) J’aurais bien du mal à imaginer Guy Birenbaum danser la “zumba” ! Jouer au tennis, faire du rugby je veux bien l’entendre mais alors la danse ce serait un sacré scoop !
      Au bout de quelques années de fréquentation d’un blog on finit tout de meme par percevoir quelques traits du caractère de son auteur ! :-)

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis