Demain

Le Jour d’Après

C’est la fin du monde…

(…)

Mais mon génial ami @MonPsyvite aka Yves Hirschfeld a prévu le jour d’après…

 


CINEMATOC (saison 2) : LE JOUR D’APRES par guybirenbaum

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (9)

    > Déposer une réclamation
    • Roland Emmerich dit :

      Creat! I hafe a jop für Sie!

    • NK dit :

      Très touché par ce tweet de Bernard Pivot, daté d’hier :

      “Les pauvres gens qui mourront réellement demain, partiront-ils avec la conviction que le monde et eux ont disparu ensemble ?”

      * * *

      … Quant à ce film de @MonPsyvite aka Yves Hirschfeld… c’est du grand, du très grand art ! :-)

    • NK dit :

      * … Pivot s’est peut-être plus ou moins inspiré de Shakespeare : quand Timon d’Athènes est en train de se laisser glisser, il s’écrie :

      “Je meurs, Soleil cesse de briller !”…

      (fin de la parenthèse – et encore Bravo à Yves Hirschfeld pour ce film ! !)

    • J'attends mon vortex dit :

      Shalespeare OK, mais pourquoi citer Roland Emmerich ? Lars von Trier (Melancholia) c’est quand même mieux non ?

    • J'attends mon vortex dit :

      Fin du monde VTCN ce soir…

    • poisson dit :

      La fin du mondeVTCN est en différé alors? J’espère que Guy Birenbaum fait semblant de recevoir des tweets très réactifs des téléspectateurs pendant l’émission :-) comme Bourdin fait semblant d’avoir une question de Giulia? Je ne crois plus à rien. Si c’est un faux prénom, probable que c’est une fausse question, pire si ça se trouve elle n’est même pas d’Annemasse.

    • ezra dit :

      Monsieur Guy B.,
      pourquoi, vous comme d’autres journalistes, vous vous faites prendre à la dernière manipulation de Bernard Tapie ?
      Il suffit de voir en détail l’opération: Bernard Tapie est le faux nez de Philippe Hersant, qui ne pouvait directement racheter 285 ME de dettes à 15% de leur valeur, soit 50 ME. Il a été impliqué dans cette affaire par son avocat de toujours, Me Maurice Lantourne, autre spécialiste des affaires en difficulté et en morale à géométrie variable.
      La dette rachetée va être, pour être annulée, compensée et transformée en capital… mais sur sa valeur faciale (285 ME) et non sa valeur d’achat : les deux notions sont dissociées dans ce type d’opération.
      Au bouclage de l’opération, on généré ainsi d’énorme comptes courants d’associés, et on peut piocher dans la bête tant qu’on veut, y compris si les fonds propres sont négatifs (ce qui ici ne sera pas le cas) – c’est la loi.
      Bref, Tapie finance en partie et obtient un magnifique rendement de ses fonds (vous pouvez comptez sur 25% à 30 de TRI). Quand il aura fini son tour de piste, miracle, on verra que PH. Hersant aura tout récupéré.
      Belle opération de desossage d’un groupe par son taulier qui en principe, ne le pourrait pas.
      Bref, fouillez un peu svp.
      Commencez donc par obtenir les détails de l’opération ; vous allez commencez à y voir clair.

    • Guy dit :

      Je ne suis pas journaliste. Et je ne me laisse prendre par rien du tout puisque je n’ai pas évoqué ce sujet…

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis