Manif

“Avec les Anti-Mariage Gay”

Le point rouge…

(…)

John Paul et ses copains dans la manif pour tous…

Le lien.

La vidéo…


Le Point Rouge avec les Anti-Mariage Gay par latelelibre

 

 

 

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (51)

    > Déposer une réclamation
    • lovely dit :

      Guy vous êtes un propagandiste. Vous savez pertinemment que derrière le mariage homo on ouvre la porte à la gestation pour autrui pour pallier au déficit d’enfants adoptables (dans le sens eugénique: beau, sain et blanc). Le pacs couvrait largement les demandes en matière de succession et de reconnaissance des couples de même sexe. Le faible nombre de gays pacsés démontrent bien que la relation affective ne les intéresse pas, c’est la filiation qui les motive. Après comment peut-on mettre sur le même plateau égalité des hommes blancs homosexuels et inégalité des femmes indiennes pauvres qui vendent leur ventre pour un millier d’euros ? Peut-on parler d’avancée dans les droits des homos quand on régresse ceux des femmes des pays pauvres ? Le jour où votre épouse, votre soeur, votre fille louera son ventre pour un de vos amis homosexuel je réviserai ma pensée. En attendant ce qui se passe me dégoûte. On est revenu au siècle de la colonisation avec des hommes blancs homosexuels.

    • Guy dit :

      Il faut rajouter odieux avant propagandiste pour être crédible me concernant.

    • lovely dit :

      Pour aller plus loin demandez à vos copains gayfriendly de faire un reportage sur la déchetterie à Bombay qui recueille les bébés nés avec une malformation rejetés par les homos.

    • Guy dit :

      … Allez boire un verre lovely et revenez nous de meilleure humeur.

    • Guy dit :

      Ouais tout est de leur faute.

    • Charles dit :

      J’aime bien JPL, mais presque 30 minutes, ce soir pour moi, c’est trop long. Je suis rendu à 16,30 minutes au moment où le gars de Témoignage Chrétien, et sa tête de croque-mort, s’exprime. Je croyais que c’était fini ce journal, moins de 5000 abonnés ou un chiffre comme cela. Je verrais la suite demain.

      Charles.

      Les arguments de Lovely sont intéressants. Je les transmettrais à Patricia, qui ne m’avait pas évoqué çà, elle, pour aller manifester. Lovely, vous m’avez presque convaincu à participer à la prochaine manifestation de Frigide Barjot, je n’avais pas pensé que cela pouvait amener à l’exploitation de l’homme par l’homme.

    • lovely dit :

      Cette obsession douteuse à nous vendre le mariage entre personnes de même sexe occulte son corollaire: le divorce. Aux Etats-Unis, présentés comme un exemple phare du droit des homos, les divorces entre homos avec enfants conçus par procréation médicalement assisté et gestation pour autrui inquiètent la Cour Suprême qui relève des arguments hallucinants de ceux et celles qui divorcent. Pour écarter le paiement d’une pension alimentaire, de continuer à éduquer les enfants, tous les arguments sont bons. Y’en a même qui réclament le remboursement des frais engagés pour la gestation pour autrui en Inde au motif que ce n’était pas leur sperme ! Les lesbiennes ne sont pas en reste, celles qui n’ont pas portés l’enfant divorcent avec la femme et rejettent les enfants. L’angélisme autour de l’idée que les homos sont bons, généreux et attachants annihile toute critique sur l’intérêt même de l’enfant. Au nom d’égalité artificielle la société fabrique des choses qui portent le titre d’enfant. Pour s’en convaincre il faut se rendre sur les pages people, où les nombreuses stars hollywoodiennes consomment de la gestation pour autrui et de l’adoption comme des séances de botox, et puis après un divorce, une séparation, elles disparaissent de la rubrique people, le conjoint homme ou femme disparaît également sans demander la garde de l’enfant. Les enfants ne sont plus exhibés comme des trophées, ils finissent entre les mains d’une nounou latino. La reine de ces excès Madonna a adopté pour coller à l’air du temps, mais au moment de poser en fin d’année dans Vanity Fair cela se fera avec ses enfants naturels, les adoptés noirs c’est pour le politiquement correct mais ce n’est pas très esthétique.

    • flippante vidéo…

    • V. dit :

      Entièrement d’accord avec Lovely. D’ailleurs, une partie de la gauche est contre. Que ce soit des associations comme celles figurant dans le collectif Manif pour tous http://www.lamanifpourtous.fr/-les-associations-co-organisatrices-5- ou des cadres socialistes. Étonnant qu’on ne parle pas plus…

      Et pour Charles et ceux qui veulent des arguments en voici d’autres à ajouter à ceux de Lovely : http://pourlhumanitedurable.com/mediatheque/Argumentaire%20et%20r%C3%A9ponses%20aux%20objections.pdf

    • V. dit :

      *”n’en” pas “ne”

    • Stephane dit :

      J’ai grandi sans père, et ce témoignage traduit exactement ma pensée :
      http://www.lamanifpourtous.fr/j-ai-ete-eleve-par-deux-femmes
      J’ai également le sentiment que l’Etat institutionnalise une situation qui a été le drame de ma vie…

    • Pyrrhus dit :

      Merci pour ce documentaire qui autorise la nuance et laisse parler chacun dans le calme… (et qui présente à mon avis bien plus d’intérêt que la plupart des commentaires déposés plus haut, soit dit en passant).

    • Pyrrhus dit :

      * PyrrhON

    • poisson dit :

      Ouais, Lovely, fonçons dans le tas, on aurait une chance de faire le procès des usa (Madonna & l’adoption) et de sauver les femmes indiennes, rien qu’en s’opposant à une proposition de loi et on n’en profiterait pas! Ce serait trop bête.
      Le drame de ma vie, dit Stéphane, quelle complaisance envers soi-même, saisir l’occasion pour se lamenter sur son sort. Encore un pas, et vous allez rendre obligatoire la présence d’un père, on va en coller un nommé d’office quand il le faudra.

      Personnellement je suis pour qu’on supprime tous les droits liés au mariage, pas pour qu’on les élargisse. Mais j’ai du mal à comprendre ce que cette loi enlève à ceux qui manifestent contre. Et à croire à leurs prédictions horoscopiques et délirantes sur les conséquences tragiques qu’elle aurait.

    • lovely dit :

      Depuis plusieurs années je blogue chez Guy avec une seule ligne directrice: me moquer des dirigeants politiques. Mais depuis que la taulier fait du Huffington Post je ne transige pas: non la femme n’est pas un ventre à louer comme ses bras à l’usine, non l’enfant n’est pas une chose qu’on s’approprie à coups d’euros.

      On ne peut pas imposer à des enfants des fantasmes d’adultes frustrés par ce qu’ils ne peuvent pas obtenir naturellement sans mesurer les conséquences de ces constructions tordues. On pourra toujours nous abreuver de reportages complaisants de lesbiennes heureuses entourées de petits brésiliens, ou de gays penchés sur un berceau, ou des enfants devenus adultes jouant à la guitare épanouis dans un loft, il n’empêche que cela restera une communication médiatique.

      Il sera répondu aux observateurs critiques qu’il faut légitimer ces situations existantes, en somme c’est un chantage: imposer puis légiférer. Si on suit ce raisonnement entonné par la puissante association LGBT il s’agira à terme également de légitimer le socle familial des bisexuels en couronnant le mariage entre un homme + un homme / une femme ou une femme + un homme / une femme, sur le mode de la résidence alternée pour le bien être des enfants, car oui la bisexualité est une réalité sociale, une sexualité indécise qui doit être juridiquement protégée. Ainsi, le bisexuel pourra se marier avec un homme et une femme et vivre avec chacun d’eux une semaine sur deux, et partager l’enfant sur ce mode.

      Plus classiquement un hétérosexuel pourra revendiquer l’amour à plusieurs, dans la mesure où 6 pays dans le monde reconnaissent le mariage homo, et plus de 50 pays reconnaissent la polygamie, il serait équitable d’ouvrir le mariage polygame au nom de l’égalité et des droits des polygames à convoler avec plusieurs femmes, de même que la polyandrie permettra à une femme d’avoir plusieurs maris.

    • Boustrophedon breton dit :

      Bonjour,
      trente minutes de film c’ est beaucoup trop, m’ enfin même trois c’ était pareil.
      Par contre les commentaires de Lovely me font dire qu’ effectivement et d’ un point de vu féministe peut-être c’ est “se tirer une balle dans le pied” que d’ être pour cette loi, dont le caractère “universel” depuis le début m’ échappe.
      L’ adoption du vote des “etrangers” aux élections municipales eût été, à mon idée, meilleur message.
      La baguette à deux francs !!!
      En vous remerciant.

    • Malbrouck dit :

      Le principe d’égalité me parle et j’avoue être bien embêté avec ce débat auquel je ne m’attendais pas vraiment (je pensais que c’était derrière nous) !
      Ça a pris de telles proportions !
      Au détour de ce droit à accorder aux homos les mêmes droits qu’aux hétéros on découvre un attachement à l’institution de la famille qui dépasse presque l’entendement (avec des aspects exagérément normatifs dont nombre d’hétérosexuels semblaient pourtant s’être eux mêmes libérés)!
      Je ne suis pas satisfait d’avoir à observer une si grande fracture dans la société française surtout parce qu’elle s’était faite sourde, silencieuse, masquée jusque là !
      De mon point de vue c’est un indicateur supplémentaire attestant du fait que notre société française ne se porte pas bien du tout !
      Je n’ai jamais fait du mariage homo et du droit à adopter un cheval de bataille et je vois plutôt d’un bon œil qu’on étende ce droit à tous ceux qui le désirent ! Ma position n’était pas plus compliquée jusqu’à ce que je me sente pris en otage par un débat qui me dépasse complètement !
      C’est pénible parceque j’aurais voulu me tromper lorsque je gardais dans le coin de mon esprit l’idée d’une illusion libertaire, d’une parodie droit de l’hommiste qui finit toujours par abattre ses cartes pour nous donner le visage d’une France réactionnaire !
      Que cette France soit majoritairement réactionnaire je l’ai toujours subodoré : ce qui m’agace c’est cette capacité à se dissimuler, à faire illusion jusqu’au moment fatidique de vérité où il s’agit de se démasquer ! Je préférerais presque des réacs à temps plein qui nous donne la vraie température tout le temps ! :-)
      Et en bon vieux provocateur je proposerais presque un débat de société sur le droit à l’homosexualité (carrément, reprenons depuis le début)! J’estime que là aussi il n’y a jamais eu vraiment débat :-)
      A ce tarif là on peut parfaitement dire que les français n’ont jamais été sollicités pour donner leur avis sur cette question là après tout ! Zut à la longue !

    • Albatros dit :

      Lovely serait crédible si il appliquait la m^me moralité justice, éthique, etc etc… quand au “bonheur” supposé de l’enfant, si toutefois, il appliquait cette vision “bonheuriste” pour tous.

      Partant de là, je pense, et cette excellente radio trottoir ( comme toujours) le démontre bien, cette homophobie ou plus joliment cette incapacité ( ce qui n’est pas une faute ou une attaque) à admettre, accepter voir m^me juste tolérer cette vision de deux hommes, femmes en couple sexuellement, est CULTURELLE.

      Elle est peut être compréhensible, mais la loi est là pour dire ce qu’il faut corriger ce qui est inacceptable au regard des droits individuelles, en dépit des croyances des volontés de quelques uns m^me majoritaire et pour moi surtout si ils sont majoritaire proprement, sur ces sujets .

      Si la loi de 1981 dit que l’homosexualité n’est plus un crime (j’avais oublié qu’il l’était c’est honteux il y a si peu de tps), je ne vois pas juridiquement ou est l’impensable et la cause de l’enfant c’est juste l’objet du déni, le voile pudique posé par les anti, il évite de se poser la seule question qui vaille, deux hommes deux femmes peuvent ils avoir des relations sexuelles.

      Pour la cause des enfants ici et dans le monde, au delà des quelques faits divers cruels je veux bien qu’on s’y intéresse.
      Il y a du boulot et du dur, pour la protection de l’enfance ici et dans le monde, l’importance des crimes,
      des manquements odieux, sont tristement si fréquents trop, au regard de ces quelques faits divers vrais ou faux, médiatiques cités sur cette page….

      Révolutionnaire et Juste pour de vrais.

      Je propose de réunir tous ces opposants à une énorme manif sur l’enfant, l’ado et la maltraitance ici et partout ailleurs….ils seront je le crains si peu à battre le pavé…..et pourtant cette fois j’y serais, allez Frigide à vo’t bon cœur

    • Guy dit :

      Un débat à l’ancienne dans l’épicerie. Les plus “anciens” me comprendront.

    • Raymondb dit :

      En tant qu'”ancien”, j’apprécie ce débat.
      Je penche pour le mariage homo, surtout par rejet des participants à la manif. Mais je ne suis pas sûr de moi à 100 % et certains arguments des opposants (comme Lovely) méritent considération.
      …. De même que je ne suis pas sûr à 100 % de l’innocence totale de Florence Cassez.

    • Malbrouck dit :

      :-)

    • Malbrouck dit :

      Et pour être parfaitement honnête je trouve la situation absurde et d’autant plus grotesque que nous en sommes à défendre le droit pour des homosexuels de rentrer dans le rang, dans une sorte d’ordre social héritée d’une vision plutôt archaïque que défendent les anti :-)
      C’est tout de meme extraordinaire ! C’est d’un ubuesque le plus abouti !
      Moi qui rêvait d’avoir à défendre, un jour, (dans mon monde imaginaire) le droit pour tout homosexuel de subvertir tout hétérosexuel dans sa ligne de mire (sans se faire casser la gueule ou trucider en retour) me voilà contraint à défendre une communauté gay enfermée entre elle, auto-incarcérée, et ayant pour ultime projet le mariage et la fondation d’un foyer familial ! C’est un monde quand meme ce binz !
      Non seulement je dois tout revoir à la baisse mais de plus j’ai à constater un rejet inattendu à l’intégration à une norme ! C’est le bouquet !
      Je suis en décalage complet avec l’ensemble des protagonistes ! Je suis hors concours :-)
      J’ai à faire le deuil définitif de l’expérimentation homosexuelle à grande échelle, ce droit inconditionnel à la subversion qui m’aurait permis de voir ce que ça aurait pu donner de mesurer une homophobie à transformer sur la durée ! Aucune de mes expériences humaines envisagées ne verra le jour :-)

    • Albatros dit :

      ben oui Malbrouck, vous ne vivrez et ne connaitrez jamais le gout de la partouze mondialisée ( je ne le regrette pas initier ou dénier dans ce domaine sont tout aussi préoccupants)mais cela n’exclut pas le bordel…paradoxe…

    • Malbrouck dit :

      :-) meme pas sur que l’orgie aurait eu lieu ! Je pense au contraire que l’expérience de la liberté en confiance aurait pu produire cohérence et stabilité ! Une sorte d’équilibre débarrassée de quelques névroses !
      La peur du “bordel” est sans doute un fantasme qui nous renseigne sur notre rapport à la liberté et tous les aprioris qu’on lui prête !

    • Albatros dit :

      De la dépénalisation des pratiques entre adultes…

      Cette liberté en confiance à laquelle tu te réfères,je la partage totalement intellectuellement et/ou “fantasmement”, à ceci près, sur ce point, justement:

      l’entente sexuelle entre adultes consentants, c’est à l’évidence, une affaire personnelle, privée, hors champ du droit, de ce point de légalité ou légalisation (horreur) qui déplace les “gens” parce que (heureusement) au contraire du mariage, il ne sollicite pas la lois fort heureusement…
      et il existe des maisons pour cela…ou chez toi.
      :-))

    • iban dit :

      nous avons les sacrifices des bebes de bombay,cherchons le complot des gays et friendly et nous aurons les nouveaux “protocoles des sages du Fion”
      Malbrouck “même pas en rêve” !!! -:)

    • iban dit :

      un peu de mal avec les smileys
      ~8}

    • Guy dit :

      “protocoles des sages du Fion”, je crois que ce ne sera pas dépassé iban….

    • lovely dit :

      Aux Etats-Unis l’enfant obtenu par gestation pour autrui est un objet contractuel, il suffit de regarder Elton John marié à son compagnon accueillir son deuxième garçon commandé à une mère porteuse. Les stars sont un miroir déformant de ce que la société nous offre. Comment trouver apaisant qu’un mec de plus de 60 ans paye le ventre d’une femme pour jouer à la poupée avec son mec ? Vous pouvez me taxer d’homophobe pour vous rassurer, mais les faits sont glauques.

      La question homosexuelle n’est pas le débat, en matière d’adoption c’est pareil, pour s’en convaincre il faut regarder notre gloire nationale Johnny Halliday, avec de la thune et l’appui de Bernadette Chirac il a acheté pour Laeticia deux poupées asiatiques.

      Lorsque la nature interdit à un couple gay ou hétéro d’enfanter naturellement tous les moyens sont bons pour obtenir comme sur un catalogue l’objet de ses rêves. Et la mode s’en mêle avec des figures pathétiques comme Angélina Jolie qui trouve dans l’adoption une rédemption. Mais les journaux ne s’y trompent pas, ce qui fait vendre c’est Angélina en Une avec ses enfants naturels blonds et angéliques. Les adoptés ne posent pas, pas vendeurs.

      En ouvrant le mariage pour tous on ouvre la vanne des procréations monstrueuses et tarifées.

    • Malbrouck dit :

      Albatros,

      Le droit à la vie privée porte en lui tant de choses informelles, relevant du non dit qu’il devient fort commode pour une société de se déresponsabiliser de tout ! On laisse entendre ou on fait croire que toute liberté est acquise pourvu qu’elle se retrouve dans ce monde invisible et quasi occulte de la vie privée ! C’est très pratique comme système !
      Et un beau matin on découvre au détour d’un projet de loi que la liberté supposée était une sorte de trompe l’œil hypocrite juste destinée à fabriquer une image libertaire publique tronquée !
      Là où je te rejoins c’est que cette question, comme tant d’autres, est culturelle ! Sans passer par une conquête culturelle collective sur les choses toute liberté supposée, renvoyée expressément à l’espace privé, m’apparaitra toujours suspecte !
      La vie privée a toujours eu bon dos pour éviter de mener pédagogie sociale et culturelle sur les libertés communément admises et tolérées ! On se refuse à faire le travail de fond !
      J’ai toujours pensé que le droit à l’homosexualité portait en lui quelque chose de trop informel et qu’il a été plaqué dans un cadre homophobe qu’on n’a pas voulu bousculer et questionner !
      J’ai horreur des faux droits, des compromis hasardeux !
      C’est comme si on prenait plaisir à tout falsifier : on aime l’illusion de liberté jusqu’à ce que cette dernière vienne nous sortir du sommeil dans les faits ! ;-)

    • gwadanata dit :

      bonjour;
      “les sages du fion”…..les coincés du c.l oui!
      j’ai du mal à comprendre le probleme….
      en dehors du fait que je ne m’interresse pas à la sexualité de mes concitoyens, c’est quoi qui coince?
      le mariage? tout les antis disent que le pacs suffisait, c’est pareil!!!! même droits, aucun problème!
      l’adoption est déjà autorisée aux célibataires, donc pas de problème non plus!
      alors?
      alors, on s’en fout que les gosses (de bombay, où d’ailleurs) soient adoptés par des cons, tant que c’est des cons heteros!
      on s’en fout que les homos se pacsent, tant que c’est “discret” pas devant le fronton de nos mairies….
      alors, à tout ce petit monde, gris et aigris, allez donc priez pour nous.
      et si j’avais pû j’aurais prétés mon ventre, je n’ai jamais rien vu de dégradant là! ni d’humiliant, ou alors, on arrete aussi les dons de sperme, d’ovocyte,etc..
      j’arrete, çà m’enerve, deux poids, deux mesures!

      bonne journée!

    • Albatros dit :

      Lovely
      un infanticide ne fait pas de tous les parents et ou homoparents des criminels retomber sur terre…

      vous qui êtes si souvent cohérent m^me si je ne partage pas vos idées, là sur ce sujet bizarrement ce sont vos arguments plus que votre-position qui laissent perplexe….le sujet mérite réflexion et débats certainement, mais vous le condamnez bien avant la possibilité contradictoire et vous y mettez tant d’émotion là ou il faudrait de la distance…surprenant venant de vous.
      Et puis l’homme, l’être humain n’est pas humain loin s’en faut, seul la loi l’humanise…et si peu…

      Moi mère j’ai été une femme porteuse consentante de deux enfants “offerts” par amour et dans le mariage à mon mari, leur père qui n’avait pas d’utérus…
      Demain si je meurs ou si je divorce, elles auront un père de droit…

    • Albatros dit :

      retombez

    • Charles dit :

      Ce que je retiens, c’est la langue de bois de la député PS.
      Et c’est la conclusion donnée par Elise: les enfants de divorcés ont morflé (et morflent encore du divorce de leurs parents?), les enfants de couples gays morfleront à leur tour. C’est triste.

      Charles.

      Partant pour manifester avec Malbrouck pour la protection de l’enfance. Et partant pour la prochaine manifestation de Frigide Barjot.

    • Malbrouck dit :

      Lovely,

      On peut au contraire imaginer que le droit au mariage pour tous sera suivi par ailleurs d’une sérieuse réflexion sur la question de l’adoption et de la PMA etc…(tant à l’endroit des homos que des hétéros)…
      Je ne serais pas surpris qu’un cadre plus strict et éthique que celui d’aujourd’hui soit finalement proposé ! C’est à suivre…

    • Albatros dit :

      Malbrouck

      Persiennes, pèresiennes

      Je tiens à ma liberté donc je défends ma sphère privée j’aime les jalousies, jealousy, elles couvrent, couvent la vie du dedans en laissant passer le jour, sans atteinte à mes nuits, mes jours.

    • lovely dit :

      1- Si toutes les mères, les soeurs, les filles des partisans du mariage pour tous acceptaient de devenir des ventres pour servir les homos je m’inclinerai.

      2- Si tous les enfants adoptés, nés d’une PMA, nés d’une GPA accédaient à leurs origines je m’inclinerai.

      3- Si les médias n’étaient pas verrouillés par les lobbys gays je m’inclinerai.

      4- Si les dirigeants politiques ne faisaient pas du clientélisme je m’inclinerai.

      5- Si les Indiens, les Latinos rémunéraient le ventre d’une femme blanche je m’inclinerai.

      6- Si les Africains, les Asiatiques adoptaient des petits enfants blancs je m’inclinerai.

      Je le dis et je le répète, il s’agit bel et bien d’un changement de civilisation, plus exactement d’un retour au colonialisme avec un visage gay friendly, en pompes branchées, tee-shirt moulant et jeans slim.

    • lovely dit :

      @ Charles

      Oui ouvrons au nom du principe d’égalité avec les enfants divorcés un droit à la souffrance des enfants adoptés, nés d’une GPA, et nés d’une PMA.

      Mettons de l’égalité partout, parce qu’un enfant de divorcé souffre, les homos et les lesbiennes ont le droit de fabriquer des enfants en souffrance.

    • Albatros dit :

      Pour le droit au origines je suis sur ce point d’accords avec vous et c’est complexe j’en conviens, pour le reste c’est une histoire de lutte des classes ni plus ni moins, la douceur de vivre sans les emmerdes, l’indigne, l’injuste etc etc c’est pas pour demain la veille, je ne vois qu’un lieu, le paradis, et m^me à cela je ne crois pas….l’enfer c’est les autres…

    • Pyrrhon dit :

      Il va de soi que tous ces pavés à répétition balancés par Lovely (tout en retenue, ne cédant jamais à la tentation de l’amalgame) n’ont rien à voir, eux, avec une quelconque “propagande” !

      Et en vérité, je vous le dis, c’est plutôt à nous de nous incliner devant une telle humilité, malgré sa totale maîtrise du sujet… Moi qui pensais pour l’avoir souvent lue, depuis qu’elle “blogue chez Guy” (sic), que sa “ligne directrice” consistait surtout à parler chiffons (de luxe), ragots (de caniveau) ou kilos en trop (des autres)… Décidément, il faut des occasions comme celle-ci pour voir les grands esprits sortir du rang et révéler au monde leur infinie sagesse.


      NB : comme Raymondb, je ne suis jamais sûr de rien à 100%, et encore moins ici, face à un « buzz » aussi complexe, aussi clivant, qui ne date pas de la veille -pour une fois- et n’aura certainement pas sombré dans l’oubli dès demain …

      En revanche, il me semble passionnant de scruter aujourd’hui avec soin les prises de parole des uns et des autres – et de chacun(e), plus précisément… Notamment à travers cette salutaire petite promenade au Champ de Mars, dont certains esprits curieux, je l’espère, auront peut-être visionné jusqu’au bout la retransmission.

    • Malbrouck dit :

      il s’en passe derrière vos persiennes chère Albatros :-)
      (j’adooooore ce genre de débat qui me donne à vérifier comme notre société est éparpillée façon puzzle)
      Il a fallu attendre que ces homosexuels aient pour projet de fonder famille légale pour qu’on découvre une France très attachée aux valeurs de la famille quand bien meme cette dernière n’a cessé de se modifier depuis plus de 40 ans ! Je ne conteste pas du tout l’attachement aux valeurs familiales telles qu’elles semblent être décrites : je me questionne sur cette soudaine volonté de reconquête d’un modèle ! Je comprends que meme un Hollande prenne le temps de s’y arrêter ;-)
      On peut se demander jusqu’où ce débat ne concernera pas davantage les hétérosexuels potentiellement invités à revoir leur façon de vivre !
      Et à ce propos, si on estime communément que la fidélité totale et absolue est une valeur sure, ce serait dommage de ne pas la rendre obligatoire ! On peut refaire tout le film d’ailleurs : un seul mariage à vie pour le meilleur comme pour le pire, aucun divorce possible au nom de l’harmonie familiale et du bien être des enfants ! Le grand défi de notre civilisation est de rendre la charia complètement ringarde :-)

    • Albatros dit :

      Rien d’enivrant pour autrui mais si personnellement intime, ma vie, simplement la mienne…

      Enfin ce grand défi civilisationniste ( le correcteur me propose à la place, conspirationniste, et mieux assimilationniste, je prends bien sur…les 2) , qui parait-il serait une remise en cause de nos racines gauloises depuis leur(s) origine(s), si l’on pousse un peu, cette remise en cause de notre “pure civilisation”,chez nos voisins, il n’a rien révolutionné du tout, dans l’Espagne puritaine et non plus chez nos amis belges …
      La France est elle une exception ?

    • lovely dit :

      On pensait en avoir fini avec les années Mitterrand et nous voilà propulsé dans les années 80 avec les mêmes protagonistes avec le financier Pierre BERGE en gourou:

      http://www.leparisien.fr/societe/trierweiler-valls-et-vallaud-belkacem-annonces-a-la-soiree-pro-mariage-gay-26-01-2013-2514597.php

      Ils ont vieilli mais ils continuent d’alimenter le contenu des informations, impulser aux dirigeants politiques les choix sociétaux.

      On n’entend pas Ségolène ROYAL sur ce sujet, pourtant elle si bavarde et si désireuse de monopoliser les débats. Elle est entretenu par son mécène Pierre BERGE, il a financé son association Désirs d’Avenir, il paye son loyer de la rue Raspail. Son silence répond donc à cette réalité qui confond intérêts privés et publics dans le souci de servir les financiers homos.

    • Charles dit :

      Une chose est sûre, les propos récents de Pierre Bergé sur les opposants au mariage au gay me révulsent.

      Puisqu’on en est à la reductio ad hitlero, moi, je vais lui rappeler que la dépénalisation de l’homosexualité, c’est François Mitterrand, décoré de la Francisque.

      J’ajouterais, pour me mettre au niveau de Pierre Bergé que tous les SA dans l’Allemagne nazie étaient des personnes homosexuelles et que bon nombre de SS étaient bi.

      Et que des hommes comme Denoix de Saint Marc (demandez, Guy, à Beccaria) étaient stupéfaits de découvrir lors des premières commémorations des camps de concentration des étoiles roses, les personnes homosexuelles n’ayant pas été arrêtées pour leurs préférences sexuelles, mais pour d’autres motifs.

      Charles.

    • Malbrouck dit :

      En attendant qu’on atteigne les sommets dans ce débat des plus anachroniques j’ai une pensée émue pour les premiers divorcés homosexuels qui ne manqueront pas de faire la une des magazines le moment venu :-)

    • christopher dit :

      Aujourd’hui les manifestants contre le mariage pour tous sont soit des personnes qui n’ont rien d’autre a foutre dans leur vie ou soit des catholiques qui n’ont pas évoluer depuis l’an 0. Allons, sortez les balais de vos culs, il y a pire que le mariage homo. Par exemple les catholiques qui s’enculent tous dans la maison close qu’est le vatican. Ils se privent du mariage mais font appel à des réseaux de prostitutions homos ou a des petits enfants c’est dégueulasse. Bref, selon des études de psychologues les plus homophobes sont souvent ceux qui n’acceptent pas leur homosexualité… A méditer entre vous, j’espère que le temps vous fera évoluer parce que la je crois que vous avez atteint le summum de la connerie.

    • alain Rioux dit :

      Le texte du mariage pour tous permet aux couples homosexuels résidant dans le territoire de se marier. En conséquence de quoi, ils pourront adopter un enfant (adoption conjointe ou celle de l’enfant déjà né du conjoint). Les unions précédemment célébrées à l’étranger seront reconnues. visitez mon site pour d’autre info sur la famille.

    • Franck MASSON dit :

      Je ne retrouve plus sur internet un magnifique pictogramme signifiant homosexualité interdite
      Merci à celui qui le retrouvera de me l’envoyer à
      delavant@sfr.fr

    • mehdi assem dit :

      Le mariage gay est un crime a l’époque de prophète Abraham ALLAH a exterminer une population homosexuel par un volcan et les météorites c’est logique aujourd’hui ALLAH extermine les pays qui ont adopter le mariage gay par ces punitions d’ALLAH volcan tsunami grondement ouragan les tornades les inondations les séismes les foudres grêlons les météorites astéroïde incendie de forêt aux homosexuels de mettre fin a ce crime pour éviter leurs morts par arrêt cardiaque sida tumeur accident de la route train crash d’avion naufrage un homme avertit en vaut deux

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis