Conte

Faute d’un clou, Nicolas Sarkozy n’a pas raccroché les raquettes…


C’est la phrase du jour…

(…)

Elle est signée NKM dans Le Figaro à propos de Nicolas Sarkozy :

“Nathalie Kosciusko-Morizet, après un récent entretien avec lui, confie qu”à (s)on avis, il n’a pas raccroché les raquettes'”.

Lui/Il = Sarkozy.

L’expression ne peut pas me laisser indifférent.

Lorsque l’on questionne Google sur “raccrocher les raquettes“, c’est évidemment de tennis qu’il est question.

Je me sens donc concerné au premier chef.

Ce d’autant que je ne peux pas imaginer que l’excellent Charles Jaigu, Sarkologue distingué et auteur de l’article, ait mal entendu ce que lui a susurré NKM.

Qu’il ait confondu, par exemple, avec “raccrocher les rackets” qui ne se dit pas.

Surtout je n’ai jamais vu Nicolas Sarkozy en rackets !

En revanche, il y a un petit doute avec “raccrocher les roquettes”… Ou avec “raccrocher les rockets”.

Ou avec “raccrocher les claquettes”, qu’on peut employer à dessein à propos des nageurs. Mais Nicolas Sarkozy n’est pas vraiment nageur.

Sur “raccrocher les croquettes”, pas de problème, personne n’utilise ce terme, même sur les Internets, où, pourtant, les chats sont légion(s).

Ni “raccrocher les barquettes”.

Encore moins “raccrocher les maquettes”.

Donc j’en conclus que le Jaigu a raison et que, d’après NKM, Nicolas Sarkozy n’a effectivement pas “raccroché les raquettes”.

Reste à savoir pourquoi.

Si tout le papier tend à prouver que ce peut être par ambition d’un retour, je me dis qu’il peut aussi y avoir une autre raison.

Bien plus simple.

Nicolas Sarkozy n’a tout simplement pas de clou(s) pour raccrocher ses raquettes !

Et donc…

Faute d’un clou...

Un marchand avait fait de bonnes affaires à la foire; toutes ses marchandises étaient vendues, et sa bourse remplie d’or et d’argent. Comme il voulait se mettre en route pour arriver avant la nuit, il serra son argent dans sa valise, la chargea derrière sa selle, et monta à cheval.

A midi, il s’arrêta dans une ville; il allait repartir, quand le valet d’écurie qui lui amenait son cheval lui dit ; “Monsieur, il manque à votre cheval un clou au fer du pied gauche de derrière.

    — C’est bien, répondit le marchand ; le fer tiendra encore pour six lieues qui me restent à faire. Je suis pressé.”

Dans l’après-midi, il descendit encore pour faire manger un peu de pain à son cheval. Le palefrenier vint le trouver et lui dit : “Monsieur, votre cheval est déferré du pied gauche de derrière. Faut-il le conduire au maréchal?

    — Non, c’est bien, répondit le maître; pour deux lieues qui me restent à faire, mon cheval ira encore ainsi. Je suis pressé.”

Il remonta et partit. Mais peu après le cheval commença à boiter; un peu plus loin encore il se mit à broncher; mais il ne broncha pas lontemps, car il tomba bientôt avec une jambe cassée. Le marchand fut obligé de laisser là la bête, de détacher sa valise, et, la prenant sur son épaule, de gagner à pied son logis, où il n’arriva que tard dans la nuit.

    “Ce maudit clou qu’on néglige, murmurait-il en lui-même, est cause de tous les malheurs.”

    Hâtez-vous lentement.

Contes choisis des frères Grimm

La vérité est toujours dans les (vieux) livres…

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (18)

    > Déposer une réclamation
    • Eric Perrin dit :

      Oui en clair ça veut dire que Nicolas Sarkozy ne vaut pas un clou, mais ça on le savait déjà :)

    • Digan dit :

      A mon sens elle aurait plutôt voulu dire ” Il n’a pas rasé ses rouflaquettes “. Donc tant qu’il ne se rase pas le matin, il n’y pense pas. CQFD

    • Tirésias dit :

      Sarko toujours très en … pointe ;-) normal pour une … pointure !

      Après avoir racketté les français au profit de ses copains/copines, le voilà qui veut récidiver !
      Et dire que Taubira veut alléger la peine pour les récidivistes !

    • iban dit :

      Qu’il est beau!!!
      Le regard fixé sur la balle…

    • Digan dit :

      @ Iban
      Le style c’est l’homme.

    • frida dit :

      moi je pense au “décrochez-moi ça”….
      Gainsbourg aurait pu chanter “des petits clous, des petits clous”

    • Charles dit :

      ;-) ;-) ;-)

      Si ‘Nicolas Sarkozy n’a tout simplement pas de clou(s)”, c’est qu’il lui manque un clou… (à son armet!?).

      Cà, on le savait effectivement qu’il lui faut un clou à Nicolas Sarkozy.

      Charles.

      Je les trouve gentil voire un peu attristants les Peltier, Buisson, Juppé, NKM à rallumer de temps en temps la flamme du laveur de carreaux inconnu de la base 117.

    • Virginia L dit :

      Plusieurs mois après, il fait parler de lui. Rasage,clou, raquettes… Il ne laisse pas les gens indifférents.

    • Malbrouck dit :

      Chacun y va de son couplet pour agiter ici et là le possible retour de Sarkozy : depuis son épouse Carla jusqu’à leur célèbre ami publicitaire Jacques Séguéla…
      Son épouse “voit” un duel Hollande/Le Pen que seul son mari pourrait épargner au pays (lu sur atlantico)
      Séguéla utilise quant à lui un slogan “ce n’est pas le candidat du retour mais celui du recours” : dans une France en crise sociale épouvantable (comprenez surtout après 5 ans d’Hollandisme) les français appelleront presque Sarkozy à leur secours (si j’ai bien compris le propos) :-)
      Je veux bien croire qu’il y ait une part de stratégie de communication de la part de Sarkozy : il faut bien tâter la température et ne pas se faire oublier au cas où !
      J’y vois aussi un très utile moyen de la part de “ses amis” qui cherchent à se neutraliser en utilisant la statue du commandeur au moindre signe de velléité de l’un ou de l’autre :-) Aucun ne s’aventure au droit d’inventaire pour l’heure !
      Le clou est peut être dans sa chaussure ? (je n’ai pas parlé de talonnette : je précise par anticipation) :-)

    • poisson dit :

      Il y a d’autres sortes de raquettes
      http://www.cats-events-monaco.com/nature-attitude/images/stories/virtuemart/product/raquettes_neige.jpg

      Cette photo de tennisman date mais on jurerait qu’il avait un contrat nike..

    • Malbrouck dit :

      HS
      Djamal Chaab, un chômeur en fin de droit d’indemnisation de 43 ans, a mis fin à ses jours mercredi 13 février à Nantes en s’immolant par le feu devant l’agence Pôle emploi de son domicile après s’être aspergé d’essence !
      C’est dramatique d’en être arrivé là d’autant que c’eut été évitable à bien y réfléchir !
      Il a fait l’objet d’une double peine qui m’apparait absurde (autant que son geste qui en a découlé) parce qu’on ne lui a pas octroyé un droit au motif qu’il était redevable (non déclaration de travail alors qu’il percevait les assedic) : on peut tout de meme estimer que le travail qu’il n’avait précédemment pas déclaré n’a pas pu faire l’objet d’une prise en charge (perte de droit pour le salarié donc “gain” pour les assedic)! On pouvait donc également réfléchir à un étalement de sa dette en recalculant l’ensemble des périodes travaillées y compris les non déclarées (un remboursement qu’il aurait pu faire tôt ou tard par une retenue puisqu’il semblait pouvoir ouvrir droit aux ASS en dernière instance)
      Ce qui est insupportable dans ce cas de figure c’est la rigidité et le zèle d’une administration face à une personne qui à l’évidence ne restait pas les bras croisés et vis à vis de laquelle il sera difficile de parler d’assistanat ! Quand une fausse déclaration permet de percevoir indument des assedic à un moment T, Pole Emploi a d’autres moyens de récupérer son du que cette infâme double peine à l’origine de ce suicide ! L’administration se doit de revoir sa grille de lecture sur ce qui s’apparente à priori à de “la fraude” surtout vis à vis des usagers dont le profil solvable à moyen ou long terme permet un compromis ! Le zèle teinté de suspicion primaire a eu raison de la vie d’un travailleur !

    • Guy dit :

      Si vous aviez tourné les yeux à droite, vous auriez écouté ma chronique… Rayon Vrac… La rage du Web…

    • belliqueux dit :

      Twitter c’est mal passque ça encourage le lynchage en meute. Mais la radio (publique) c’est bien passque les journalistes au chaud derrière leur micro savent ce qui est juste et bon, mieux que ces vandales de syndicalistes.
      http://www.acrimed.org/article4003.html

    • sovietis dit :

      il faut qu’Il Sarko revienne : ne serait ce que pour l’épanouissement de l’expression de certains et certaines
      parce qu’avec l’Actuelle Blague de Fin de Banquet en poste, il semblerait qu’ils/elles s’auto-baillonnent sans que cela ne leur procure jouissance.

    • Malbrouck dit :

      Oui Guy j’ai vu la vidéo après sinon je l’aurai mentionné dans mon commentaire personnel sur cette question : j’ai la fâcheuse tendance à utiliser votre blog comme une sorte de mémoire centrale surtout lorsqu’un sujet d’actualité si grave appelle à commentaire ! Je m’arrange pour ne pas en abuser sinon n’hésitez pas à me le faire savoir :-)

    • enzooo sellers dit :

      lopin compris, c’est du québécois cette feinte. Les raquettes, ils les a gardées aux pieds alors qu’il n’y a plus de neige.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis