#OLD

Ça fait vendre !

On sait que la presse papier va mal…

(…)

Très mal.

À cause de cette cochonnerie d’Internet notamment.

Mais il faut vendre !

Des solutions, il faut trouver.

En plus des aides publiques.

Et pourtant, LA recette existe.

Elle est simple.

Connue.
Ancienne.

Facile…


Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (29)

    > Déposer une réclamation
    • Oblivion dit :

      Ouf ! j’ai eu peur en cliquant !
      J’ai cru qu’après avoir demandé hier à Poisson de rédiger un billet, vous lui ayez demandé de poser nue aujourd’hui !

    • Le foot, autre recette d’une presse que je tiens de plus en plus à distance car pieds et poings liés au fric.

    • Albatros dit :

      Ils ont fait vendre

      En m^me temps c’est pas James Dean, Paul Newman et encore moins Marlon et si on pose la question à Roselyne elle nous trémolerait sa joie du calendrier….
      http://www.youtube.com/watch?v=UqhXBSW0Zns

    • poisson dit :

      Dis donc là, Oblivion. Non mais dis donc là. Oh Eh.

      Si une fille nue fait vendre, c’est qu’il n’y aurait que des hommes qui achètent? Enfin quand on pense que la tête à Sarkozy, ou même d’autres hommes politiques, faisait vendre parait-il c’est pas très concluant pour savoir si c’est flatteur pour la fille nue.

    • Oblivion dit :

      Mais euh… c’était pas méchant, euh… je faisais semblant de craindre ton exploitation par Guy. Rien d’autre.
      :)

    • Virginia L dit :

      Les Italiens eux l’ appliquent, sans se poser de questions dans leur Panorama ou Espresso avec la fille nue et faux seins. C’ est d’ un goût…

    • ALAMO VALERIE dit :

      Eric SCHULTHESS : même SO FOOT?

    • Malbrouck dit :

      Je pense que les chiffres et les études sur ce sujet sont là : http://www.ddm.gouv.fr/chiffres.php3?id_mot=22

    • Raymondb dit :

      La Promo “Muerte de Antoñito el Camborio”.
      Seule consolation, il n’aura pas le chagrin de voir l’Espagne se déliter … on ne sait jusqu’où.

    • Malbrouck dit :

      On évoque la question de la mutation technologique mais s’il est avéré que la presse people, la presse à scandale se portent bien on peu aussi parler d’une évolution culturelle (ou d’une régression selon les points de vue) !
      Nous sommes sur informés tous médias confondus ; les infos de base de presse écrite sont distribués gratuitement dans les rues et les transports en commun ! Les citoyens ont donc sans doute de bonnes raisons de réserver leur maigre pouvoir d’achat à une presse écrite plus légère, plus croustillante voire plus “putassière” !
      Personnellement je n’ai pas les moyens de m’abonner à quoi que ce soit (presse écrite ou presse en ligne) surtout lorsque gratuitement j’obtiens un minimum d’information en temps réel gratuitement (abonnement opérateur internet, tv)…
      Je sais qu’il existe une sorte de presse en ligne payante s’appuyant sur je ne sais quel militantisme d’initiés mais au delà du fait que ça participe à en exclure les plus démunis ça me laisse songeur sur les grandes réponses ou les grandes réflexions tenues secrètes et censées nous transformer la société :-)
      Ça me rappelle ma vieille époque où j’essayais de déchiffrer les complexes concepts développés par les grands penseurs de la bande du monde diplomatique ! N’est pas Champollion qui veut !
      On se donne l’illusion d’être plus intelligent qu’un autre sauf que ça ne change en rien la société !
      J’ose cependant espérer que celui qui détiendrait la solution miracle pour sortir tout le monde de la prostration collective nous le ferait savoir gratuitement si possible ! Ils sont marrants nos initiés ! ;-)

    • lovely dit :

      C’est un plaidoyer pour le mariage pour tous ?

    • poisson dit :

      La couverture de charyl hebdo avec une fille aux seins nus et colorés (les femens ne colorent pas leurs seins, une idée du dessinator?) n’utilise pas vraiment le sexe pour faire vendre. Elle est racoleuse pour tous les sexistes car elle donne une image du féminisme castrant les hommes.
      Est-ce la principale revendication des femens? Franchement je n’arrive pas bien à savoir de quoi il retourne avec les femens.
      En renvoyant aux hommes leur sexisme, en coïncidant avec l’image que les misogynes ont de la femme féministe, les femens sont prises au premier degré. Quel effroi de la part des hommes on peut lire dans cette couverture!
      Une fille à poil qui fait vendre c’est ça:
      http://www.live2times.com/imgupload/event/10681/160810140227/normal/demain-myriam-enleve-le-haut-myriam08-.jpg
      ça se moque gentiment des hommes mais ça dit la même chose que les femens que les hommes sont trop bêtes pour être dangereux? Qu’on peut les manipuler avec nos attributs féminins? Les femens le disent sans ambigüité par rapport à l’affiche “j’enlève le haut/le bas”, elles ne veulent pas que les hommes bêtes les aiment quand même, elles. Grâce aux lecteurs de charbly hebdo, bien ciblés par la couverture, le tri est encore mieux fait pour révéler le sexisme!

    • Malbrouck dit :

      Je n’ai pas vu la une avec des “femen” et ici l’exemple des années 70, au poil, semblait jouer sur les mots en montrant une caricature d’homme poilu destiné à émoustiller les femmes branchées “poil” ! Un peu comme la pub de l’homme à poils concepteur des “poêles” :-)
      Très fashion l’homme barbu : les femmes à poil adorent ça ! Et à propos des femen autant je n’accepte pas les violences brutales à leur encontre autant je les trouve idiotes d’aller faire de la provocation dans des lieux dédiés au sacré !
      Je suis toujours très embêté lorsqu’on aborde la question de la dérive pornographique de nos sociétés ! J’ai toujours la désagréable sensation qu’on emboite le pas aux illuminés de tout poil justement !
      Il y a la nécessité absolue de protection de l’enfance pourvu que ça ne vienne pas masquer la pudibonderie galopante me rappelant étrangement des concepts droits sortis de la charia !
      Pas aussi simple ces histoires là !

    • Malbrouck dit :

      Tous ces “djihadistes” dans le monde utilisent beaucoup l’idée d’un Satan occidental décadent transformant toutes les femmes en putes dénudées et les hommes en homosexuels ! C’est dans ce contexte là qu’il s’agit aussi de réfléchir désormais !
      S’il y a à porter critique sur la pornographie à tous les étages, on doit garder à l’esprit le juste équilibre entre “liberté” et morale publique !
      Je n’accepterais jamais de donner raison aux intégristes sous prétexte que nos libertés, y compris décadentes”, seraient à l’origine de la montée de l’ intégrisme ! La charia comme solution universelle ça sera sans moi !

    • Schmoutz dit :

      Non au racolage facile !
      Oui au retour d’une presse papier de qualité !

      http://infosdumonde1994.centerblog.net/rub-infos-du-monde-numero-19-.html

      … et VIVE REISER

    • poisson dit :

      Bien dit Malbrouck.
      Pendant la république de Venise, il y avait tant et tant d’hommes homosexuels qu’il a été obligatoire aux prostituées d’exposer leurs seins aux fenêtres pour faire changer leurs goûts. C’est la légende de l’origine du nom de la “via delle nene”. Se non é vero é ben trovato.
      Vu que nene ne veut pas dire sein je pense que c’est une pure invention qu’on m’a conté.

    • Malbrouck dit :

      Le racolage pas facile c’est le monde diplomatique si j’ai bien suivi :-)
      Ce débat mérite toujours qu’on s’y arrête tant on laisse supposer que le citoyen est un être primaire, somme toute fragile et dont les bas instincts se laisseront toujours racoler à l’insu de son plein gré ;-)
      C’est qu’il s’agit de nourrir la plèbe d’idées intelligentes et de bonnes informations face à quoi l’immonde, l’infâme et diabolique pornographie risque de le détourner ! Cette manière de présenter le bien et le mal porte en elle l’illusion d’un homme propre et si parfait :-)
      Tout comme ce sempiternel débat relatif à la manipulation des masses au détour duquel on ne m’a toujours pas expliqué l’irrépressible et quasi naturel sens unique manipulatoire ! Mystère et boule de gomme !
      On parviendrait donc à manipuler QUE pour “le mal” et on n’y parviendrait donc jamais pour “le bien” ! C’est pas de bol cette histoire :-)
      C’est tout notre rapport à la liberté derrière tout ça puisqu’il semble convenu que la liberté doive suivre un certain chemin si possible contraire à toute pulsion animale, bestiale, corps étranger venu de je ne sais où !
      J’y crois pas au long fleuve tranquille qu’on tente de me dépeindre !

    • Armand dit :

      L’histoire de la couverture qui fait vendre (ressortie récemment par Laurent Joffrin pour justifier la couverture Iacub du Nouvel Obs) ne date en tout cas pas de l’internet, de même que la crise de la presse.

      Les déclencheurs d’achat des gens restent les mêmes : l’argent, le sexe, la santé, et on retrouve des couvertures liées à chacun de ces 3 thèmes dans les fameux “marronniers”. S’ajoute peut-être l’insécurité sous toutes ses formes inclusivement le fait de côtoyer des arabes ou des noirs ayant réussi socialement (pour l’antisémitisme l’internet a été en revanche un facteur de libération puisqu’interdit dans ses aspects extrêmes ou a-germanopratins dans la presse-papier).

      Pour la presse l’intérêt d’internet est de télescoper le syndicat du livre. Quand en plus on arrive à faire payer le contenu, c’est le loto pour les actionnaires puisque les journalistes ont intériorisé qu’ils ont déjà bien de la chance s’ils gagnent plus du smic.

    • Schmoutz dit :

      Pour info, la “manipulation pour le bien”, comme dit Malbrouck, a été théorisée et pratiquée avec un énorme succès par l’inventeur des “Relations publiques”, Edward Bernays.

      Sacré filou, sacré petit bouquin, et vraie religion : “Propaganda”… Pas le temps de citer des extraits de ce texte assez court qui posait en 1928 les bases du “monde de l’information” dans lequel on vit encore aujourd’hui.

      http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/2/1/0/9782355220012.jpg

      Pour le reste, je réagissais juste au dessin du génial Reiser, au moyen d’un petit lien potache vers un fameux journal parodique des années 90. Je ne vois pas le rapport avec “le monde diplomatique”, mais je laisse qui le désire prendre la tangente… D’ailleurs mon train arrive.

    • Malbrouck dit :

      Schmoutz,

      Je veux croire que je sois autant manipulé pour le bien que pour le mal puisque nous sommes tous déterminés par un champs de croyances divers et variés ! Ce qui m’a toujours fait sourire c’est qu’in fine on a le fameux libre arbitre, la fameuse autonomie qui offre quelques indicateurs sur la manière dont on préfèrera se projeter (à moins que là encore on se fasse manipuler puisqu’on n’est jamais là, totalement soi meme dans l’histoire) :-)
      Bref c’est jamais nous ! Très pratique j’admets !

    • Schmoutz dit :

      Ce n’était pas mon propos, Malbrouck

      désolé mais vous venez par deux fois de rebondir un peu de traviole
      je suis prêt à reparler de ce livre quand vous l’aurez lu.

      Pour le reste, vous n’avez pas spécialement besoin d’interlocuteur et je vous laisse entre de bonnes mains (les vôtres) ;-)

    • Malbrouck dit :

      Je prenais pour exemple symbole le monde diplomatique pour grossir le trait : ce journal n’attirera pas des nouveaux lecteurs assidus et gourmands de théories conceptuelles (à n’en plus finir) en foutant une pin-up en couverture ! ;-)
      Si une partie de la presse écrite verse de plus en plus dans le people, dans le racolage c’est donc une manière de se repositionner en s’adressant à une clientèle plus friande de ce genre de choses ! C’est un autre métier dans le métier !

    • Schmoutz dit :

      Merci de clarifier car c’était assez compréhensible en effet ;-)

    • Schmoutz dit :

      * incompréhensible ;-)

    • Armand dit :

      A la 17ème minute de cette photo une journaliste de “Libé” explique comment a pu être débattu de mettre en “une” la photo de Florence Rey (adolescente impliquée dans un quadruple homicide) :

      https://www.youtube.com/watch?v=ahsGwS7oN0Q

      Ce qui manque c’est le “score” : est-ce que cette “une” a particulièrement bien marché ou non ? D’après le blabla de la journaliste ça a probablement été le cas.

    • Armand dit :

      lire : de cette video : pas de cette photo

    • Armand dit :

      A la 58ème minute de cette video, le procès arrivant, on voit les avocats riposter à la photo de l’identité judiciaire prise en garde à vue publiée en “une” des journaux juste après les faits : ils diffusent une photo d’une Florence sexy, souriante, d’avant le drame. En parallèle “Libération” édifie les lecteurs en leur indiquant que Florence Rey fait du théâtre en prison.

      Sur les relations presse/justice le top du top ce sont les bouquins d’Alan Dershowitz “the best defense” et “reversal of fortune” (procès Von Bulow début des années 80). Traduits en français je l’espère.

    • Malbrouck dit :

      Schmoutz,

      Désolé si ma façon d’écrire a le don de fabriquer du malentendu ;-)
      J’avais fort bien compris votre commentaire très pertinent relatif à la propagande au sens large !
      Je rebondissais d’ailleurs dans votre sens en reconnaissant volontiers que la propagande, la manipulation des foules peuvent contribuer positivement comme négativement à notre développement “cognitif” ! J’osais rajouter avec humour qu’en dernier ressort on peut se targuer, en bon homme libre, responsable, et indépendant qu’il nous reste le libre arbitre ! ;-)

    • Schmoutz dit :

      Malbrouck,

      Cette pseudo “contribution positive” de la propagande est précisément exposée sous toutes ses formes et déclinée de la façon la plus cynique, par Bernays, en 1928… avec une telle duplicité que ça en devient presque drôle. Je recommande donc pour l’occasion à tout(e) citoyen(ne), à chaque consommateur/trice, la lecture de ce petit ouvrage simple et accessible comme une brochure publicitaire – filouteries et rhétorique comprises -, qui m’a appris bien plus de choses sur le sujet que n’aurait pu le faire mon auto-proclamé “libre arbitre”… Étonnant d’ailleurs qu’il ne soit pas davantage lu, repris et commenté. Car c’est sûrement l’un des textes fondateurs de notre ère de “communication” moderne, malgré son apparente simplicité (à des années-lumière de ces “théories conceptuelles” que vous moquez plus haut chez certains journalistes, mais auxquelles il peut vous arriver, soit dit en passant, de vous livrer à l’occasion ;-))

      Pour le reste, je ne trouve pas que vous ayez vraiment “rebondi dans [mon] sens”, comme vous dites, puisque mon petit propos se contentait d’embrayer dans la bonne humeur grâce à Reiser, en montrant de façon potache que ce n’est pas seulement le “Q” qui est racoleur, tant sont variés les raffinements disponibles en kiosque… (voyeurisme, misérabilisme, fascination pour le dieu Pognon, objets de croyances diverses, fausses sciences, conseils Beauté absurdes, et surtout : scandales, menaces, catastrophes…)

      http://infosdumonde1994.centerblog.net/rub-infos-du-monde-numero-19-.html

      … Alors bien sûr, je ne vous fais pas le reproche de votre digression, notez bien ! et au contraire, en tant que lecteur curieux de tout, je vous en remercie ;-) Mais vous avez reconnu avoir utilisé mon clin d’œil pour donner libre cours à votre propre fantaisie, si je puis dire, et je me devais simplement de rectifier un peu ma “position”… (désolé pour ce dernier mot, mais il paraît que c’est vendeur ;-))

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis