NO !

Taratata, c’est notre patrimoine !

Pas question !

(…)

Taratata doit évidemment continuer.
Il n’y a pas d’autre émission où l’on puisse entendre en live les plus grands musiciens et artistes.

Ni l’argument de l’audience (à l’heure à laquelle débute l’émission, en quatrième partie de soirée, il n’est pas étonnant qu’elle souffre !), ni l’argument économique ne sont recevables, lorsque l’on parle de culture et de musique.

Nous parlons ici d’un programme historique d’une télévision de service public que nous payons tous avec nos redevances. La culture est au centre des missions de service public. Il suffit de lire la Charte des antennes de France Télévisions pour en être convaincu.

Il serait donc incompréhensible qu’une telle émission s’arrête (pétition ici).

La preuve par Bowie…

 

DISCLAIMER Je ne connais pas spécialement Nagui. Ni personne parmi les gens qui bossent avec lui. Je ne suis qu’un téléspectateur.

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (20)

    > Déposer une réclamation
    • Fred dit :

      L’audience de cette émission est nulle ou quasi nulle pour un coût astronomique. Et si c’est le cas en 3ème partie de soirée, c’était pareil en 2ème partie de soirée et même en prime.
      Taratata c’est comme Arte : tout le monde adooooore, mais personne ne regarde. Bon débarras!

    • Guy dit :

      Oui vive l’audimat ! Quelle pauvreté d’argument…

    • Fred dit :

      Ah l’audimat, l’argument par excellence. Mais c’est quoi l’audimat sinon les téléspectateurs qui regardent?!? Oh, faire de la télé pour que des gens la regardent, c’est révolutionnaire!

      On préfère employer le mot d’audimat pour faire comme si c’était une puissance extérieure alors que le mot exact serait public. Donc oui, vive le PUBLIC! Quand on fait une émission de télévision c’est pour que le public regarde, sinon, on s’organise des projections privées si c’est juste pour son plaisir personnel ou celui de sa famille!

    • As dit :

      Je comprends pas cette décision autrement que par le prisme odieux de la rentabilité.
      J’aime pas Nagui mais j’ai toujours adoré et respecté le travail incroyable de cette émission.
      J’ai assisté à de purs moments, planquée dans le salon parental, en cachette à cause de l’heure tardive. Pleins de souvenirs, de moments magique que je prends souvent plaisir à regarder de nouveau via la Toile.
      Suis grave dépitée.

    • Trust dit :

      Au pire, ce sera repris par une des nouvelles chaînes de la TNT avec un budget moins conséquent. Ce sera quand même un succès. Vu l’attachement des français à cette émission, on peut s’attendre à la poursuite de l’aventure comme pour 30 millions d’amis qui a disparu de TF1 en 2003 et est toujours à l’antenne sur France 3.

    • Virginia L dit :

      Vraiment dommage

    • @ Fred,

      oui, il faudrait aussi bruler :
      les livres qui ne sont pas vendus au Carrefour du coin.
      Les disques qu’on n’entend pas sur NRJ.
      Les films peu ou pas distribués (Mocky par exemple).
      Etc.
      Font chier tous ces pseudos créateurs qui ne rencontrent pas Le Grand Public.

      Aberrante réaction !
      Je ne suis pas un fan de Taratata, mais supprimer cette émission au prétexte qu’elle ne fait pas d’audience est incroyable.
      Je n’ai pas envie de voir, de lire et d’écouter que des choses Grand Public.
      Ou alors mettons TF1, M6 et D8 sur toutes les chaines, ça sera plus simple.

    • Eric Perrin dit :

      36402 signatures avec la mienne, ce n’est qu’un début continuons le combat :) .

    • Camille Kissinger dit :

      Taratata, ce n’est pas mon patrimoine. Taratata est une fausse émission culte qui survit depuis des années uniquement grâce aux réseaux de Nagui et à son copinage onctueux avec les artistes et les maisons de disques. Taratata est une émission d’un ennui abyssal ou tout le monde sonne pareil : Vanessa Paradis sonne comme Tom Waits qui sonne comme M qui sonne comme Bowie, qui sonne comme Vanessa Paradis, beurk ! Ce son feutré et médium fait pour la télé et pour ne pas te déranger dans ton salon entre deux bavardages à reluire, beurk ! Les Français attachés à Taratata ? Quelle blague ! Crève, Taratata, tu as fait trop de mal à la musique live, le public ne veut plus de toi, et ce depuis des années, même si aujourd’hui une pétition tambourine pour ton retour en contrebande. RIP, mais surtout en silence.

    • poisson dit :

      Camille Kissinger regarde sans doute taratata avec le casque branché sur un ipod de démonstration ou quoi, par inadvertance, alors forcément tout sonne pareil. Celui qui a fait cette blague de bidouiller la prise casque de sa télé n’est pas cool.
      Tom Waits, avec ses cordes vocales frottées une à une à la colophane, ne sonnerait nulle part à la télé, sans taratata.
      Mais personne, ni taratata, ni Danièle Gilbert, etc. ne peut cependant réclamer l’éternité télévisuelle. Tiens, faudrait qu’ils arrêtent Drucker plutôt tant qu’à renouveler…

    • Jeremy Desaix dit :

      Certaines réclamations me surprennent un tantinet… Pourquoi tant d’aigreur ? Quand toutes les émissions produites en France auront disparu, nous pourrons enfin laisser le champ libre aux excellentes séries US telles que les Experts, Mentalist et autres Dr House (?!?).

      Bon, régalez-vous avec ce flash-back : http://youtu.be/1FS86NJyeGM

      Et merci à Taratata pour le passé, le présent et, nous l’espérons, le futur.

      Disclaimer : je ne connais pas Nagui non plus :) mais c’est quand il veut que je fais un déj’ avec lui :)

    • Alain dit :

      Taratata à ses débuts:

      4 minutes de live
      3 minutes d’applaudissements
      2 minutes de “quel honneur pour nous, merci d’être là”
      1 minute d’applaudissements
      10 minutes de “c’est quoi tes influences”
      2 minutes d’applaudissements

      (il m’arrive de m’applaudir, je ne suis pas un phobique de la claque)

      Quant à la réalisation, jamais plus de 3 secondes par plan: TÉTANIESQUE ! (et vraiment lourdingue)

      Insupportable, cette émission [était].

    • PMB qui se marre dit :

      Mon commentaire, après avoir été publié, a disparu.

      Le robot anti-spam qui gère ce site est-il allergique à mon éditeur, l’Harmattan ?

      Je précise que ce blogue est le seul à me bloquer comme ça.

      (Le seul, non, il y a aussi certains blogues du Nobs, où je reçois des messages de la modo comme quoi je fais du spam, des messages publicitaires et répétés toussa. Reçois, non, recevais : je n’y poste plus)

    • Guy dit :

      Il n’est nulle part…

    • PMB qui se marre dit :

      Erreur de ma part, c’était sur l’article à l’idée :-(

      Mande pardon au robot…

    • Guy dit :

      Voilà…

    • Fred dit :

      @FreeCasaBabylon, il y a une différence entre grand public et pas de public du tout. C’est marrant, la pétition va bientôt recueillir plus de signataires qu’il n’y a de téléspectateurs de l’émission. Un comble, non?

    • Nino dit :

      Desproges : “La télévision, d’Etat ou pas, c’est quand Lubitsch, Mozart, René Char, Reiser, ou n’importe quoi d’autre qu’on puisse soupçonner d’intelligence, sont reportés à la minuit pour que la majorité puisse s’émerveiller dès 20 heures 30, en rotant son fromage du soir, sur le spectacle irréel d’un béat trentenaire figé dans un sourire définitif de figue éclatée, et offrant des automobiles clé en main à des pauvresses arthritiques sans défense et dépourvues de permis de conduire.”

    • Armand dit :

      @Nino Ca c’était avant le magnétoscope. D’ailleurs en 1982 les socialo-communistes avaient essayé d’empêché le prolétariat d’y consacrer leur augmentation de pouvoir d’achat en les contingentant à Poitiers.
      Bon maintenant avec internet il me semble que c’est un combat d’arrière-garde. Si on prend l’exemple des anciens pays communistes on pouvait avoir un public pour des films difficiles car il n’y avait rien d’autre et l’Etat derrière. Le problème de la télévision est que les gens pouvaient l’éteindre et baiser s’ils étaient désoeuvrés (voir Milan Kundera). Si vous mettez du Godard et du Philippe Garel à 20h30 les gens iront sur le net ou se mettront un DVD.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis