Révolution

Qu’est devenu Claude ?

Regardez…

(…)

Nous sommes le 15 septembre 1970.

43 ans. Jour pour jour.

Prenez une grosse minute trente.

Vous allez voir…

Claude, 19 ans, se livre dans “À armes égales”…

 

Il est si touchant.

Qu’est devenu Claude ?

Il a 62 ans aujourd’hui.

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (13)

    > Déposer une réclamation
    • chris dit :

      Quel contraste ce jeune homme , son discours et en plein milieu de la vidéo,juste au moment ou il parle de ne travailler à la chaine que 4 à 6 heures, BAM!la pub version 2013 pendant 30secondes et hop retour au jeune Claude…très parlant!

    • David dit :

      Les dernières secondes m’émeuvent particulièrement…surtout cette dernière phrase qu’il semble retenir et qu’on ne connaîtra jamais

    • chris dit :

      C’est vrai cette pensée restée en suspens à jamais…

    • Eric Perrin dit :

      A son âge j’étais au PCI et très actif à l’alliance des jeunes révolutionnaires alors on ne se moque pas :)

      Si si on peut :)

    • Memo1418net dit :

      Touchant mais si pitoyable dans sa vision maximaliste et binaire. Il doit avoir un peu honte… D’autres n’ont sans doute pas de tels scrupules et courent encore. Ils n’ont toujours rien compris au film même s’ils font mine d’avoir changé leur fusil d’épaule : Sollers, BHL, Glucksmann, Kouchner, Kessler, Plenel, etc. Tous ces mecs vivent dans une psychose depuis qu’ils sont nés. Les bons contre les méchants, la quête obsessionnelle de la pureté en politique.

      Effrayant.

    • Thomas dit :

      Très émouvant !

    • Charles dit :

      Très émouvant…

      Et peu de choses ont finalement changé… ou plutôt tout a changé en pire: les patrons de syndicats “à tu à toi” avec Nicolas Sarkozy dans les restos chics et les employés/salariés lâchés par ces leaders syndicaux.

      Les corporations (sous l’Ancien Régime) assuraient une vraie formation, une protection pour le travailleur… Et finalement la transcendance qu’il y avait avec les saints patrons de corporation c’était pas mal non plus. Aujourd’hui, il y a quoi? Les pompiers qui fêtent la sainte Barbe. Les mineurs n’existent plus en France donc ne fêtent pas la sainte barbe… ou plutôt ils existent encore en Afrique là où ils sont exploités par nos groupes nationaux au profit du nucléaire français, là où nos soldats sont dépêchés pour protéger nos intérêts commerciaux.

      Le Claude de votre vidéo, Guy, a peut-être été plus fidèle à ses engagements qu’un Daniel Cohn-Bendit… En cela, votre Claude a réussi sa vie.

      Charles.
      http://charles.hautetfort.com

    • iban dit :

      Du moment qu’il ne vote pas FN.Car là, il aura raté sa vie.Rolex ou pas!
      Effrayant le discours de MLP.
      Guerre civile a été prononcé.Il faut dire qu’ils ont toujours fantasmé dessus les extrémistes de droite.A quand la proposition du “coup d’État “une autre de leur specialité.
      Pour la balle dans le dos,c’est déjà liké.

    • iban dit :

      Charles.
      Les corporations utilisaient les saint patrons pour cacher d’autres croyances bien plus ancestrales.Vous n’aurait pas manquer de savoir que ne pas être catholique,sous le régime des capets pouvait être chaud brulant !!!

    • Jeremy Desaix dit :

      Avec ce lien, je vous offre la révolution de JMJ de 1990 : https://www.youtube.com/watch?v=rFgZge8SZys

      J’ose et j’assume. Il est de bon ton de moquer cet artiste aujourd’hui. Or, tout clavieriste qui se respecte a, lors de son apprentissage des synthés, appris à jouer “Oxygène” (dans son intégralité) ou “Rendez-vous IV”.

      Écoutez de niveau, vous serez surpris. 1990 !

    • Charles dit :

      @ iban,
      Jeanne d’Arc ça été chaud brûlant aussi “quoique bonne chrétienne” comme dit la chanson.
      Sous Henri IV ça c’est calmé… grâce à son esprit de tolérance, notamment acquis dans la “république du béarn”.
      La révocation de l’Edit de Nantes était une erreur fatale.

      @ Jeremy Desaix, Merci pour le rappel de JM Jarre. A l’époque, parlait-on déjà de “world music”?

      Charles.
      http://charles.hautetfort.com

    • Raymondb dit :

      Et Sanguinetti dont on aperçoit le visage au début. Incontournable à l’époque sur les plateaux TV. Je l’avais oublié.

    • Dominique Godin dit :

      Claude a 62 ans aujourd’hui. Certes, il a un peu changé physiquement, mais on peut le reconnaître dans sa soif d’idéal et son esprit révolutionnaire. Personne n’a oublié son combat pour que les élus ne soient pas obligés de déclarer leur patrimoine. Il s’agit bien sûr de Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis