Envol

Intime Tour

Je l’ai retrouvé plié dans la poche de mon blouson…

Je l’ai retrouvé plié dans la poche de mon blouson…

(…)

Je ne peux pas vous raconter le concert de Christophe, samedi soir, Salle Pleyel.

Je ne peux pas.
On ne peut pas raconter une telle émotion musicale.

Je ne sais pas les mots bleus.

J’espère simplement que le concert a été filmé.

Je crois bien que oui.

C’était…

Je ne peux pas.

Heureusement , je l’ai retrouvé plié dans la poche de mon blouson…

Ce texte, écrit pour l’occasion, et pour Pleyel, par l’excellent Bertand Dicale était distribué à tous les heureux spectateurs présents.

Il était dans ma poche…

Je vous laisse avec lui.

Il dit infiniment mieux les choses que je ne peux le faire…

Photo partagée par @messotresor sur Instagram.

 

Disclaimer Je n’étais pas « invité ».

Si vous voulez le voir :  Christophe

16 Commentaires

  1. Chanteur pour midinettes à couettes il est devenu une icône adulée des pères de famille.

  2. BLA BLA BLA

  3. Fachez pas Guy!

    Lovely a un peu raison. Moi, j’aimais Christophe à 16 ans (Señorita) je l’aime toujours autant aujourd’hui et j’aurais terriblement aimé être à ce concert.

    Toutefois, il est vrai qu’il est devenu une icone comme Baschung, Higelin etc… Patrick Capdevielle deviendra peut être aussi un  »intouchable » post mortem.

    En attendant, j’aurais payé cher (!) pour être à ce concert…

  4. Et Patrick Abrial Stratagème Groupe vous connaissez ?

    Le Pacifique Jojo…

    Lui on en parlera hélas pas.

  5. Christophe ! qu’ est ce qu on peut dire , il tient
    la corde , du bon coté ! pour ados attardés

  6. Avoir vu Christophe sur scène est un de mes plus beaux souvenirs …

  7. Hors sujet complet (j’avoue que je suis peu sensible à la poésie de Christophe) mais on reste dans la musique.

    Ce matin, en regardant la boucle frénétique des chaînes d’infos, je ne peux m’empêcher de fredonner ceci:

    http://youtu.be/UK5X_Mb9daM

    Comprenne qui pourra.

  8. Demain on aura droit aux larmes après un concert de Salvatore Adamo… devenu un symbole iconique hype et scénique… une source d’inspiration pour les causeurs.

  9. Non lovely, désolé.

  10. Alors on aura droit à une énième déclaration d’amour pour les Beatles.

  11. One of the best, tout simplement et, petit bonus, un mec cool dans la vraie vie.

  12. Lovely : touchez pas aux Beatles please…

  13. J’ai pensé à toi ce matin.

  14. Merci

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Oct, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Un nouveau Gallimard »

« Un nouveau Gallimard »

Il est midi. Il est allongé de tout son long. Conscient. Mais incapable de se relever. La quarantaine. Nous sommes dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale  : devant la Banque de France, au coin de la rue de Sèvres et du boulevard Raspail. Je me suis...

Une journée ratée

Une journée ratée

Ce matin, au Parc de Saint-Cloud, mon chien et moi, nous avons croisé une bonne sœur qui faisait de la marche nordique. Je n'avais pas mon appareil photo. Je refuse de prendre des photos avec mon smartphone. À quoi tient la réussite ou l'échec d'une journée ? Tout ça...