WOW

L’incroyable rencontre en photo

C’est F. qui me l’a envoyée…

(…)

Sans raison.
Je l’ai trouvée dans ma boîte au réveil…

Je vous la livre comme je l’ai reçue.

Brut…

Ça scotche non ?

Le crédit :  Photo de Chuck Berry et du premier ministre Français Raymond Barre en 1978 /Maral Binh, AFP/Getty Images.

La source est ce diaporama de l’Express.

Je vous avoue que je n’en suis pas encore remis.
J’ai un peu fouillé sur le Web. Quelques sources racontent cette rencontre improbable ; notamment Basile de Koch ou un commentateur sur ce blog.

J’ai voulu partager avec vous cette image.

Si vous avez connaissance d’aussi incroyables rencontres qu’une photo ou une vidéo illustre, je suis preneur !

À vous …

Be Sociable, Share!

    , ,

    RÉCLAMATIONS (24)

    > Déposer une réclamation
    • politeeks dit :

      Raymond Barre était il un fan de musique ? si oui ça s’explique. Ce sont des gens un peu comme nous. Enfin sauf, qu’ils accèdent à des gens célèbres et respectables avec plus de facilité que nous.

    • Justin Destailles dit :

      @ politeeks. Non, Raymond Barre n’était pas connu pour sa connaissance du rock’n’roll de l’Age d’or en général, et de Chuck Berry en particulier. Mais il était notoire qu’en marge d’une robuste culture classique, “le meilleur économiste de France” était surtout un érudit pour tout ce qui concernait le western et pouvait disserter sans fin sur chaque plan de “Rio Bravo”.

    • Albatros dit :

      désolée mais pas encartée sur le huf et donc, je viens de lire votre billet….

      Vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère, quescedoncque les vapoteursfumeurs peuvent bien réveiller en vous pour les attaquer et les ridiculiser ainsi, j’avoue ne pas comprendre votre croisade…j’espère que vous nourrissez les mêmes inquiétudes ( et ^m plus grandes) pour

      le diesel
      la mal bouffe
      le paraben
      les composants plastiques hautement cancérigènes, perturbateurs endocriniens, etc etc, qui chaque jour, empoisonnent sûrement et efficacement votre vie comme la notre avec la bénédiction des pouvoirs publics et des lobbies…

      Bref si danger il y a pour nous et notre société, c’est pas la cigarette électronique qui me viendrait tout de suite à l’esprit ….et m^me j’y vois là une bonne façon de casser l’industrie du tabac ,qui elle, selon une étude très poussée dans le Monde de l’été 2012 aura fait pour ce siècle plus de morts que toutes les guerres réunies

    • lovely dit :

      Dans quelques années on nous montrera des images du chat de la copine de Mosco nageant dans la baignoire, et on cherchera une raison au maintien de ce gars à Bercy. Après des rencontres improbables comme celle de VGE s’invitant chez les Français moyens remplissent la Vème d’incongruité et de folklore.

    • As dit :

      @Albatros.

      J’ai été surprise moi aussi de ce billet.
      Et puis j’ai ri parce qu’un homme qui va régulièrement faire un jogging dans les vapeurs de diesel ne pouvait pas faire du “bashing” sur de la vapeur d’eau à moins de vouloir pourfendre indirectement le lobby du tabac.

      Mais si l’épicier est légitimement inquiet pour sa santé, je lui conseille de s’intéresser de près à l’eau du robinet avec le scandale de l’aluminium utilisé par des régies privées avec la bénédiction des services sanitaires. Ou d’indices de radioactivité dans l’eau dite “potable “à cause des rejets boueux industriels mais aussi à cause de traitements médicaux contre le cancer.
      On a laissé un enjeu de santé publique à des entreprises privées et elles nous empoissonnent avec la cécité bienveillante de l’Etat.

      Des scandales sanitaires qui foutent vraiment la pétoche, il y en a des wagons.

      Alors le “VapoGate”, pensez, si j’ai bien ri.
      C’était rafraîchissant comme une bouffée de vapeur mentholée.

    • Guy dit :

      Pour ceux qui me parlent des vapoteurs…

      Je vais déroger exceptionnellement à ma ligne héritée de la Reine Victoria : Never Explain. Never Complain. On a les références que l’on peut. Ou plutôt que l’on veut.
      J’ai moqué depuis des années nombre de “tribus” et des comportements sur Internet. J’adore ça et il arrive que je sois récompensé par quelques remarques amicales lorsque je me livre à ce genre d’exercices de style.
      De la fête des voisins à la Saint Valentin, rebaptisée Saint Imodium, en passant par la fête de l’école, les fumeurs (déjà), la fête du beaujolais…
      Le ressort . L’outrance, le second degré, la mauvaise humeur, la mauvaise foi… L’idée étant de faire sourire. Si je souris à mes propres conneries et trouvailles, généralement les effets fonctionnent.
      Mais je dois avouer que quasiment jamais jusqu’ici je n’avais lu tant de réactions au premier degré suite à un papier de ce genre. Généralement, il y a toujours un moment où le pire troll finit par piger (ou faire semblant) et se dit “ce gars est en train de m’embarquer”.
      Mais là, carton plein, notamment sur Twitter où un gars plein de bonne volonté me fait le leçon et m’explique le e- de e- cigarette comme s’il parlait à mon père (coucou papa, je sais que tu vas me lire).
      Sans parler de ceux qui m’insultent. Question d’habitude.
      Comme si le vapotage était un sujet sérieux, grave qui ne tolère donc pas qu’on ose s’en saisir sur le mode que j’ai choisi. Comme si certains vapoteurs étaient encore plus cons que le beauf que j’aime à incarner. En fait, la prochaine fois que je déciderai de dézinguer une engeance, promis les gars, le “héros” vapotera comme un fou, en souvenir de nos échanges riches et variés.

    • lovely dit :

      Guy ou les volutes de la discorde. Quelqu’un peut m’expliquer, je ne fume pas. Merci.

    • As dit :

      Ne vous méprenez pas j’ai beaucoup ri.
      La mode ou les tribus que vous pourfendez (j’en suis toujours la première réjouie), ce billet en était l’exact miroir.

      C’était tellement saisissant que j’en ai lâché mon vapo saveur coco (qui m’a fait cessé le tabac et perdre mon haleine de chacal. Mon mari pourtant athée a allumé un cierge pour Sainte-Vapo de la Miséricorde)

      Sur la vacuité des choses ou de certains comportements qu’ils soient individuels ou communs.

      Sur le choix que nous faisons de nos indignations. Indignez-vous qu’il disait mais peut-être pas n’importe comment. Les conséquences qui en résultent sont parfois plus ridicules ou plus néfastes que les causes en elles même.

      Voyez où vous m’avez emmené dans ma réflexion tout ça à partir d’un billet sur de la vapeur d’eau.
      Vous êtes plus percutant que vous ne croyez quand vous jouez les grincheux.
      Alors les retours sont souvent primaires mais ça finit toujours par infuser.

      J’adorerai que vous nous décriviez un héros, e-cigarette au bec, pourfendant castes et préjugés.
      Je vais vapoter ma noix de coco dehors.

    • albatros dit :

      J’avoue que votre billet je ne l’ai pas lu au second degré. …mais bon cette fois vous sembliez tant vous exprimer au premier…

      Sans doute aussi, aujourd’hui plus qu’hier, le sentiment de se faire b…est omniprésent et, on en oublierait presque qu’on peut rire de tout….

      Bon promis je vais tenter de plus oublier. .

      PS : Pour autant comme le rappelle As, joggez avec un masque..

      Ont aimeraient pas que vous vous fassiez enfumer=))

    • lovely dit :

      Ne pas fumer tue aussi.

      J’ai lu le post sur le “Huff”, bref Guy ne fume pas, n’a jamais taffé un pétard, so what ? Moi aussi je n’ai jamais de ma vie fumé un joint, une Malboro, ou autres trucs, mais bon quoi développer une congrégation des non fumeurs ? On s’en fout, le sex friend qui fume, il descend tout seul chercher ses clopes, s’il ne remonte pas, moi je me couche ou je regarde les Experts, et je blackliste le naze en manque de nicotine. Dans les séries américaines plus un acteur n’est filmé avec une clope, mais leurs névroses (nombreuses) sont disséquées sur un format court. Même dans les téléréalités on ne voit personne avec une clope, mais on voit des gros seins siliconés, des mecs en rut, des pétasses du nord, du sud, ils causent toute la journée sur leur envie de niquer le voisin ou la voisine, l’étalon se casse de l’aquarium sans prétexter un désir de clopes, mais une envie de respirer Donc, ce n’est pas la fumée qui gène, mais les autres, quoi, allo, l’enfer c’est les autres, c’est pas la clope, la clope c’est un prétexte Guy.

    • As dit :

      Bien vu @Lovely

      C’est tout le paradoxe du fumeur: s’enfumer pour enfin respirer.

    • el Charlot dit :

      Je “vapote” aussi, mais par pitié, arrêtez d’appeler cela “de la vapeur d’eau”, c’est un mensonge éhonté !

    • As dit :

      @el Charlot

      Je sais mais c’était pour forcer le trait de mes propos.
      Elle contient de la nicotine (ou pas) et certaines traces de substances toxiques (en des quantités très très inférieures à celle du tabac).
      Pour moi la e-cigarette doit être un outil pour les fumeurs et pas un nouveau mode de consommation pour de futurs fumeurs.
      Hors de l’effet de mode car il ne s’agit pas d’induire de nouveaux besoins et dépendances mais il me semble (de par mon expérience perso) qu’il peut être un bon outil pour enfin cesser de fumer et d’enfumer.
      J’étais à 1 paquet par jour et j’avais essayé toutes les conneries disponibles pour arrêter. Rien sauf mes grossesses n’ont pu me faire stopper de manière durable.
      Cela fait 6 mois que je n’ai effleuré une tige. L’odeur du tabac commence à m’ecoeurer et le phénomène de manque est beaucoup moins présent. Je ne sens pas en colère ou frustrée.
      Bref, Sainte vapeur d’eau nicotinée devrait être certes bien mieux réglementée mais j’espère bien qu’elle va m’aider à arrêter définitivement de fumer.

      De toute façon avec le pognon qu’on me prend, c’est devenu compliqué de s’acheter sa dose de goudrons.
      Alors je vapote gaiement et je ne crache plus mon poumon droit chaque matin.

    • Guy dit :

      Ce sujet provoque une hystérie inattendue. Je m’en félicite.

    • lovely dit :

      Pourquoi qualifier d’hystérique nos répliques ? Le souvenir de vos déambulations dans la nuit froide pour trouver des clopes à une nana vous rappelle l’odeur du tabac froid imprégnant la chambre après des ébats peu glorieux ?

    • Guy dit :

      Je ne parle pas de vous. Ici on a l’habitude…

    • lovely dit :

      Une discrimination aux lecteurs du “Huff” et les autres ou le sectarisme des causeurs… Guy vieillit et se edwyplénelise…

    • phil dit :

      C’est plus cool avec les pavoteurs…

    • Guy dit :

      Non, parce que moi, je vous donne tous mes contenus… Aucun abonnement pour me lire…

    • poisson dit :

      Ce matin pour la première fois j’ai vu un gars vapoter dans un wagon de métro. Juste un coup, assis sur son strapontin.

    • Dominique Godin dit :

      Je reviens au sujet, si vous le permettez. Avec une et même des rencontres dont on dira peut-être demain qu’elles étaient incroyables :
      http://allainjules.com/2013/07/10/monsieur-poisse-nicolas-sakozy-les-a-tue-tapie-faudel-miss-dominique-doc-gyneco/

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis