Archive

Le FN en tête au premier tour dans un sondage ? #OLD !

Ce matin c’est la panique !

(…)

Le Front national est en tête au premier tour dans un sondage !

Caramba !

Plusieurs mois avant l’élection concernée (les européennes).

Surtout, je lis partout cette même phrase dictée par les sondeurs :

Pour la première fois dans un sondage d’intentions de vote portant sur une élection à caractère national, le FN devance nettement à la fois le PS et l’UMP”.

Vous allez l’entendre et la lire partout…

Ici ou .

Partout !

Alors forcément, moi, ça m’a rappelé quelque chose.

Un sondage paru en mars 2011.

Où l’on constate à l’œil nu que le candidat du FN, la candidate plutôt, devançant nettement à la fois le PS et l’UMP (leurs candidats), dans un sondage d’intentions de vote portant sur une élection à caractère national, bah, ce n’est pas une première…

Tenez…

Il est là.

On lisait ceci : “Coup de tonnerre sur la présidentielle ? Selon un sondage réalisé par l’institut Harris Interactive pour Le Parisien-Aujourd’hui en France, à paraître ce dimanche, Marine Le Pen arrive en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle avec 23%. Elle devance Nicolas Sarkozy et Martine Aubry  crédités tous deux de  21%.”

C’était même la “une”…

 

 

Alors pitié.
Il faut arrêter de recopier ce que vendent et dictent les sondeurs.
Et de toujours croire aux sondages, aussi.

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (12)

    > Déposer une réclamation
    • Claudius dit :

      Faut faire du titre, faut qu’un journal se vende, pour ça faut qu’une Une frappe ou sente mauvais
      Comme le gazouille Le Gorafi
      “Flash: Toujours plusieurs centaines de journalistes français prisonniers des sondages des élections européennes.”

    • Pierre dit :

      On attend avec impatience les declarations sur les valeurs européennes du FN

    • Chasse-spleen dit :

      La chasse aux leurres est ouverte !
      “Fais-moi peur , sondage sondage sondage !”

    • iban dit :

      oui!mais à force.

    • Dominique Godin dit :

      “Il faut arrêter de recopier ce que vendent et dictent les sondeurs”.
      Euh, Guy, faudrait peut-être d’abord que les journaux arrêtent de les commander, ces sondages bidon. ils les achètent, c’est pas pour ne pas les publier.

    • Guy dit :

      Oui, nous sommes d’accord.

    • Eric Perrin dit :

      La sondageocratie, la nouvelle dictature…

    • albatros dit :

      Le commentaire que je viens de rédiger était si triste que je l’ai suppt…..pour celui ci…Biz.. c est encore plus triste

    • Albatros dit :

      le biz est en trop erreur frappe visibilité tel portable…comme en politique restreinte…..

    • Dominique Godin dit :

      Il serait peut-être bon de préciser que Damien Philippot, le frère de Florian Philippot, n° 2 du Front national, est le directeur des études politiques de l’IFOP.
      Il n’est peut-être pas non plus indifférent de savoir que Marine Le Pen a rencontré pour la première fois les frères Philippot en mai 2009, par l’entremise de Paul-Marie Coûteaux (souverainiste de droite qui a soutenu la candidature de Chevènement en 2002), à l’occasion d’une émission de radio Courtoisie.
      Ni de savoir que Florian Philippot, ancien chevènementiste a probablement dissimulé pendant deux ans le fait qu’il collaborait avec Marine Le Pen.
      Pour compléter, Florian Philippot est le dirigeant masqué d’un site de (faux) “débats”, le vrai debat.com, qui n’a pas manqué, le 20 février 2011, d’analyser un sondage qui donnait Marine Le Pen à 20 %. Et pour mesurer la réalité électorale derrière ces chiffres, le site de Florian Philippot n’a pas manqué d’interroger Damien Philippot, du département Opinions de l’IFOP à propos des intentions de vote publiées l’avant veille, 18 février, dans France Soir.
      Première question posée par “le Vrai Débat”, pour mesurer “les dynamiques à l’œuvre dans l’électorat” :
      – L’Ifop a publié vendredi dans France Soir un sondage qui a fait beaucoup de bruit. Dans l’hypothèse d’une candidature de Martine Aubry pour le PS, Nicolas Sarkozy arrive à peine en tête au premier tour, suivi de très près par la candidate socialiste et par Marine Le Pen. Peut-on assister à un 21 avril bis ?”

      À la lecture de cette interview plutôt complaisante effectuée par le site de son frangin, on peut légitimement se poser la question de savoir si Damien Philippot, de l’IFOP, ne travaillerait pas lui aussi pour Marine le Pen (et pour son frère par la même occasion).

      Je précise qu’une des sources de ces infos, trouvée sur le net, c’est le douteux Jean Robin, animateur d’un site dont je m’abstiens de donner le lien. Robin est un personnage douteux (à mes yeux, par les idées qu’il défend), mais relativement honnête en ce qui concerne le factuel.
      En ce qui concerne le site de Florian Philippot, il a été fermé, mais on peut retrouver l’interview dont je cause sur un blog de Médiapart :
      http://blogs.mediapart.fr/blog/christianepicurien/200211/marine-le-pen-20-derriere-les-chiffres-quelle-realite-electorale

    • Gorfou breizhou dit :

      Quand David Douillet est élu député à l’ Assemblée Nationale avec un pourcentage de soixante-cinq pourcent d’ abstentionnistes.
      Trugarez kenavo.

    • […] Obs (chez Elie Arié) annonce 24% d’intention de vote pour le FN, sondage vite raillé par GuyBirenbaum qui nous rappelle qu’avant la dernière présidentielle, on lisait dans la presse: “Pour la […]

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis