Quand la dictature socialiste ne s’était pas encore imposée dans les médias !

Quart d'heure

Quelle perle !

Quelle perle !

(…)

« Un quart d’heure tous les trois mois » !

C’était le 12 octobre 1972…

 

2 Commentaires

  1. La victimologie… Avant « La Tentation de l’Innocence » de Pascal Bruckner ! Poilant !

  2. Et quelle vérité !!

    Celle que le PS des années 2000 qui s’installent progressivement mais surement dans la romanophobie, l’islamophobie ici et partout en Europe…

    Les valeurs humanistes, la vérité socialiste coulent inexorablement comme ces pauvres corps au large de Lampedusa …F MItterant avec Helmut Kocl nous ont-ils ouvert les portes de l’enfer ?

    « L’Europe abstraite, forme géométrique dessinée sur un papier blanc, c’est la caricature qu’en donnent ses détracteurs. La véritable Europe a besoin des patries comme un corps vivant de chair et de sang. Ses fondateurs l’ont souhaitée ainsi. Ses fidèles ne l’aimeraient pas autrement. […] Une France nationaliste oblige ses partenaires ou bien à l’imiter et donc à s’isoler, ou bien à s’abolir dans un atlantisme qui, sous le couvert du « plus grand occident », étouffera ce que la civilisation de l’Europe contient d’irremplaçable.  »
    Le Coup d’État permanent, François Mitterrand, éd. 10/18, 1965, partie 2, chap. II, p. 103
     »

    Mais aussi :
    « […] Mais l’Afrique aime la France et espère d’elle son unité, son équilibre, son idéal. En soudant nos possessions continentales, la bataille de Kousseri, l’une des plus décisives de notre Histoire, a rendu possible une construction homogène. Tout est à faire cependant et tout de suite. Deux pays protégés, deux pays sous tutelle, douze territoires d’outre-mer, trois départements réclament une économie complémentaire, une société harmonieuse, des institutions réalistes et libérales. De nouvelles métropoles s’éveillent, telles qu’Abidjan, Fort-Lamy, Douala, et prétendent à la direction de vastes régions adaptées aux besoins économiques mieux que les fédérations actuelles, étalées sur des distances excessives. […] Le fer, le manganèse, le charbon, l’or, le diamant, le cuivre, la bauxite, les salines, les phosphates, peut-être l’uranium, peut-être le pétrole, dictent à l’Afrique noire ses premiers refus. Pendant des siècles on lui a volé ses hommes et ses biens. Maintenant, elle veut vivre à égalité. »

    Aux frontières de l’Union française, François Mitterrand, éd. Rencontre, 1982, p. 33

    Et pour finir :

    La liberté est une rupture. Elle n’est pas une affaire de courage, mais d’amour.
    Ma Part de vérité. De la rupture à l’unité, François Mitterrand, éd. Fayard, 1969, p. 20

    Et oui vous avez bien lu et il y en a tant d’autres ici :source :http://fr.wikiquote.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Mitterrand

    On en rêve plus…on en vomit.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 Oct, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Un nouveau Gallimard »

« Un nouveau Gallimard »

Il est midi. Il est allongé de tout son long. Conscient. Mais incapable de se relever. La quarantaine. Nous sommes dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale  : devant la Banque de France, au coin de la rue de Sèvres et du boulevard Raspail. Je me suis...

Une journée ratée

Une journée ratée

Ce matin, au Parc de Saint-Cloud, mon chien et moi, nous avons croisé une bonne sœur qui faisait de la marche nordique. Je n'avais pas mon appareil photo. Je refuse de prendre des photos avec mon smartphone. À quoi tient la réussite ou l'échec d'une journée ? Tout ça...