Hot Dog

“Les chiens de l’émotion”

Ouaf…

(…)

Je suis un chien de l’émotion…

C’est écrit sur le site de RTL “Affaire Leonarda : les chiens de l’émotion sont lâchés” ; c’est Éric Zemmour qui le dit…

Donc Ouaf !

Be Sociable, Share!

    ,

    RÉCLAMATIONS (17)

    > Déposer une réclamation
    • Dominique Godin dit :

      Mais quand va-t-on lui fermer son claque merde ? C’est pourtant pas difficile. Il suffit de pointer sa malhonnêteté intellectuelle. Comme, par exemple, lorsqu’il parle des dizaines de milliers de Roms qui envahissent les villes. Ou lorsqu’au regard des 13 000 immigrés clandestins expulsés par an il évoque les 100 000 arrestations d’étrangers. Comme s’il y avait 100 000 clandestins qui entraient en France chaque année (depuis le temps, les étrangers seraient aussi nombreux que les “souchiens”).
      Déjà, il avait fait le coup avec son syllogisme boiteux à propos des noirs et des arabes en prison, laissant sous-entendre qu’il y aurait des populations (des “races” oserait-il) criminogènes qui infiltreraient notre peuple sain.
      Honte à RTL de recruter de tels bas du front.

    • Pierre dit :

      l’emotion a du chien que l’aigreur n’a point.

    • Digan dit :

      Tant que la police française ira chercher un enfant à l’école, quelle qu’en soit la raison, je continuerai à aboyer. Et si ça perdure, attention aux morsures. C’est indigne, indécent, inhumain, contraire à toutes nos valeurs.

    • Moz dit :

      “Il y a plus d’humanité dans l’œil d’un chien quand il remue la queue que dans la queue de Zemmour quand il remue la bouche” (détournement).

      Cet immigré-là est un envahisseur qui a pris ses risques : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Omidyar

    • ALBATROS dit :

      “nourris logés aux frais de la république…”

      de mieux en mieux il ferait un excellent 1ER ministsérable de la lepen…allez, les faibles profiter de la crise pour imposer étendre sur les tribunes, et sur les ondes vos idées noirs …si les uns utiliseraient le registre de l’émotion, mais que fait cet indigne individus sinon que d”émouvoir les bons les vrais francais qui en bavent… surfer, frapper, planter son verbe haineux, sur leurs difficultés à vivre et ou survivre, alors que ces vilains roms viennent se chauffer, manger et “voler” gratis sous la protection bienveillante de la république…s’ils est des chiens, ils y a aussi des catégories…
      je suis un de ces chiens pétrit d’émotion, de ceux qu’on enverrait aboyer pour les roms, les gays, les minorités, les noyés…
      il est une de ceux de ceux qui plantent les crocs si une main, un pied venait à frôler sa pitance…

      Leo Ferre Je suis un Chien (magnifique)

      http://www.youtube.com/watch?v=piPxjgHtG38

    • ALBATROS dit :

      …NOUS SOMMES DES CHIENS et les chiens, quand ils sentent la
      compagnie,
      Ils se dérangent et on leur fout la paix
      Nous voulons la Paix des Chiens
      Nous sommes des chiens de ” bonne volonté ”
      El nous ne sommes pas contre le fait qu´on laisse venir à nous
      certaines chiennes
      Puisqu´elles sont faites pour ça et pour nous

      Nous aboyons avec des armes dans la gueule
      Des armes blanches et noires comme des mots noirs et blancs
      NOIRS COMME LA TERREUR QUE VOUS ASSUMEREZ
      BLANCS COMME LA VIRGINITÉ QUE NOUS ASSUMONS
      NOUS SOMMES DES CHIENS et les chiens, quand ils sentent la
      compagnie,
      II se dérangent, ils se décolliérisent
      Et posent leur os comme on pose sa cigarette quand on a quelque
      chose d´urgent à faire

      Même et de préférence si l´urgence contient l´idée de vous foutre
      sur la margoulette
      Je n´écris pas comme de Gaulle ou comme Perse l
      JE CAUSE et je GUEULE comme un chien

      JE SUIS UN CHIEN

      (superbe)

    • sacha du 16 dit :

      Vous vous placez du coté des ”chiens de l’émotion”, c’est plus confortable. On est toujours mieux du coté des gentils.

      Votre engagement est majoritaire… dans le monde des médias.

      Les besogneux, les petits, les sans grade, eux, semblent penser autrement. Mal, mais autrement.

      Comme vous l’écrivez modestement dans le Huff, il vous faut continuer votre travail de ”conviction et d’éducation” ainsi que ”d’information”.

      Conviction : un nombre conséquent de Français ont de mauvaises pensées, il faut les détromper. Mais d’ailleurs, pensent-ils réellement ?

      Education : bien qu’adultes, ils sont sots, n’ont rien compris. Il faut donc les éduquer.

      Information : il ne savent rien, ne lisent pas, n’ont pas d’yeux ni d’oreilles. Il est impératif de les informer de ce qu’est la réalité de la vie.

      Cela me rappel les éléments de langage des politiques quand un projet de loi est contesté : ”nous devons faire preuve de pédagogie”.

      Traduction: ces ânes n’ont pas compris, il faut reformuler et ré-expliquer.
      A aucun moment ils ne se disent qu’on a parfaitement compris mais qu’on n’est tout simplement pas d’accord.

    • Guy dit :

      Eh non vous n’avez pas compris sacha, as usual. Je m’adresse justement aux journalistes qui traitent le sujet, puisque la méthode que je préconise les concerne eux… Travailler, écouter, lire le programme, décortiquer les faux arguments, la démagogie, et ensuite informer, éduquer, convaincre quand eux-même auront cessé de se passionner pour les buzz en 140 signes. Comment faites-vous pour toujours tomber à côté Sacha ? C’est dommage…

    • lovely dit :

      Léonarda est comme Cahuzac: les yeux dans les yeux l’émotion est à son comble. Riches ou pauvres l’instinct de survie est le même dans une dictature de l’émotionnel. La fin justifie les moyens: les caméras permettent à chacun de manipuler la larme à l’oeil. Il y a peu une mère pleurait devant les caméras sa souffrance de la disparition de sa fille, des marches blanches à n’en plus finir, des reportages sur la vertu des parents, le beau-père avait pris la place du père biologique. Et puis quelques mois plus tard, la gêne, la honte, par la main de la mère et du beau-père l’enfant était morte. Une gouvernance dans l’immédiatité, où les lois s’adaptent à l’agenda des communicants, riche ou pauvre, les associations décident du sort des pauvres, selon les subventions.

    • ALBATROS dit :

      Eric Zemmour repris par f.desouche pour sa chronique quelle consécration.
      C’est pas à la portée de n’importe quel clampin que d’être cité sur ce blog de superfachos….

    • iban dit :

      Papy voise ,ça c’était de l’émotion saine et virile.
      De plus en plus ,je souhaiterais que des Zemour et autres, nous disent à quelle France si vertueuse ils se réfèrent.

    • sacha du 16 dit :

      Oups !

      Trop prompt à m’indigner, j’ai peut être manqué la marche…

      Je relirai tout ça a tête reposée.

    • sacha du 16 dit :

      Toutefois, ”as usual” peut avantageusement être remplacé (!) par ”comme toujours” voire pour les plus téméraires ”comme d’hab”.

      Angliciser ses écrits n’ajoute rien à son propos.

    • Guy dit :

      J’anglicise ce que je veux. Vous pouvez pas arrêter de faire la police de ce qui se fait ? Vous voulez un képi pour noël ;-) ?

    • sacha du 16 dit :

      Alors là ! Être qualifié par Guy Birenbaum de donneur de leçon est un honneur. Vous connaissez le dossier.

      Mais rien sur le fond.

      Ca sent bon, je passe à table.

      A bientôt si vous m’y autorisez…

    • Gru dit :

      Et quoi de mieux pour susciter l´émotion que des références indécentes et extravagantes á la rafle du Vel d´ hiv. Il a pas tort.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis