Le bon chemin

Vu

Je ne sais pas si vous avez remarqué ça…

Je ne sais pas si vous avez remarqué ça…

(…)

Je passe mon temps à observer les gens dans la rue.
J’adore ça.
Ce matin, une jeune femme, un peu perdue, demande son chemin à un monsieur, près de chez moi.
Et là, il est arrivé ce qui arrive toujours et que j’ai remarqué, voire vécu moi-même…

Lorsque quelqu’un demande son chemin dans la rue, la personne qui le renseigne commence toujours par regarder dans la direction opposée à celle qu’il va indiquer (quand il connaît la route à suivre, bien sûr).

C’est inouï !

Vous l’avez remarqué, vous aussi ?

Je me demande comment on pourrait appeler cette habitude.

En attendant…

 

9 Commentaires

  1. Rapport au post precedent.
    A partir de 6’08…Celui qui ne connaissait pas ça, n’était pas digne -)

  2. halalala ça faisait longtemps; très longtemps que je ne l’avais pas écoutée…

  3. Je trouve ces deux « toujours » bien hardis.

  4. Je soumets une hypothèse de travail, Dr Birenbaum : la personne interrogée arrivant, la plupart du temps, du sens opposé de la personne qui interroge, elle a tendance, avant de répondre, à visualiser le chemin parcouru par icelle. Façon Mappy.

  5. Je me demande…

  6. Je crois que c’est parce que l’indicateur commence par se repérer mentalement depuis ses lieux habituels de départ vers la destination demandée.

  7. Possible quand la personne qui renseigne doit faire un effort de réflexion. Sinon je ne crois pas que ce soit notable.

  8. nous sommes tous un peu dys, un peu là ou les autres ne sont pas ( enfin e le souhaite aux clients) et chercher c’est pour moi un signe de fiabilité sans compter que celle, celui qu’on interroge est forcément ailleurs il lui faut se géolocaliser pour répondre, en résumé il cherche « dans » sa droite et sa gauche le sens de la direction interrogée….perso in the street, en ne sais jamais ou je suis par rapport à l’autre mais toujours le sens ou le vais…que je prends
    Si quelqu’un vous demande ou « taitoi », par le même principe de pensée ailleurs, susmentionnée, je pense que vous feriez un mouvement à 360 avant d’affirmer<…là

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Déc, 2013

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

« Un nouveau Gallimard »

« Un nouveau Gallimard »

Il est midi. Il est allongé de tout son long. Conscient. Mais incapable de se relever. La quarantaine. Nous sommes dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale  : devant la Banque de France, au coin de la rue de Sèvres et du boulevard Raspail. Je me suis...

Une journée ratée

Une journée ratée

Ce matin, au Parc de Saint-Cloud, mon chien et moi, nous avons croisé une bonne sœur qui faisait de la marche nordique. Je n'avais pas mon appareil photo. Je refuse de prendre des photos avec mon smartphone. À quoi tient la réussite ou l'échec d'une journée ? Tout ça...