Histoire

Aux origines de la quenelle

J’ai trouvé…

(…)

Le Cid Pierre Corneille
Acte 1 , Scène 4

Don Diègue

Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Mon bras qu’avec respect toute l’Espagne admire,
Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire,
Tant de fois affermi le trône de son roi,
Trahit donc ma quenelle, et ne fait rien pour moi ?

 

 

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (17)

    > Déposer une réclamation
    • frida dit :

      et vous n’avez pas honte ?!!!

    • Guy dit :

      Si si, à mort…

    • Marielle dit :

      Déjà le premier acte sde RUY BLAS décrit avec précision la gloire et la chute de DSK.
      Autre portrait de DSK dans Les Tontons flingueurs, décrit par son fils Claude Rich à Lino Ventura admiratif…

    • Roméo dit :

      Anelka a fait une quenelle lors d’un match en Angleterre…

      Anelka, symbole de la décadence française lors d’une compétition de balle au pied, exécute le même geste que Le Pen et Gollnish qui lui vomirait dessus si l’occasion se présentait… La quenelle réunirait donc le vieux facho old school et le banlieusard basané convertit à l’Islam.

      Et l’avocat de Dieudonné est un indien !

      La quenelle, un salut nazi black blanc beur !

      Quel bordel !

    • Revillug dit :

      Voir aussi :

      Corneille, Polyeucte, acte I,scène 1, vers 41-42 …

    • Guy dit :

      Revillug poste ce à quoi tu penses !

    • Manureva dit :

      Quand on est au bout du bout de notre monde, à certains endroits, il est bon de rire parfois…

      Merci Guy.

    • Jeremy Desaix dit :

      Bataille !

      Jean de la Fontaine : livre XII, Fable 8

      LA QUENELLE DES CHIENS ET DES CHATS
      ET CELLE DES CHATS ET DES SOURIS

      La Discorde a toujours régné dans l’univers ;
      Notre monde en fournit mille exemples divers :
      Chez nous cette Déesse a plus d’un tributaire.
      Commençons par les éléments:
      Vous serez étonnés de voir qu’à tous moments
      Ils seront appointés contraire (1).
      Outre ces quatre potentats,
      Combien d’êtres de tous états
      Se font une guerre éternelle ?
      Autrefois un logis plein de Chiens et de Chats,
      Par cent arrêts rendus en forme solennelle,
      Vit terminer tous leurs débats.
      Le Maître ayant réglé leurs emplois, leurs repas,
      Et menacé du fouet quiconque aurait quenelle,
      Ces animaux vivaient entre eux comme cousins ;
      Cette union si douce, et presque fraternelle,
      Édifiait tous les voisins.
      Enfin elle cessa. Quelque plat de potage,
      Quelque os, par préférence, à quelqu’un dieudonné,
      Fit que l’autre parti s’en vint tout forcené
      Représenter un tel outrage.
      J’ai vu des chroniqueurs attribuer le cas
      Aux passe-droits qu’avait une Chienne en gésine (2).
      Quoi qu’il en soit, cet altercas
      Mit en combustion la salle et la cuisine ;
      Chacun se déclara pour son Chat, pour son Chien.
      On fit un règlement dont les Chats se plaignirent,
      Et tout le quartier étourdirent.
      Leur Avocat disait qu’il fallait bel et bien
      Recourir aux arrêts. En vain ils les cherchèrent.
      Dans un recoin où d’abord leurs Agents les cachèrent,
      Les souris enfin les mangèrent.
      Autre procès nouveau. Le peuple Souriquois
      En pâtit : maint vieux chat, fin, subtil, et narquois,
      Et d’ailleurs en voulant à toute cette race,
      Les guetta, les prit, fit main basse.
      Le Maître du logis ne s’en trouva que mieux.
      J’en reviens à mon dire. On ne voit sous les cieux
      Nul animal, nul être, aucune créature,
      Qui n’ait son opposé ; c’est la loi de Nature.
      D’en chercher la raison, ce sont soins superflus.
      Dieu fit bien ce qu’il fit, et je n’en sais pas plus.
      Ce que je sais, c’est qu’aux grosses paroles
      On en vient sur un rien, plus de trois quarts du temps.
      Humains, il vous faudrait encore à soixante ans
      Renvoyer chez les Barbacoles.

    • D2R2 dit :

      G. et son pote Nell, MK2 Quai de Loire, samedi 19h:
      “La queue, Nell, est trop longue (et la vie trop courte) j’me casse bayer aux corneilles”

      Le gars G. est bon, non?

    • Raymondb dit :

      Tant de fois affermi le trône de son roi,
      M’offre un simple quenelle, et sa sauce nantua ?

    • phil dit :

      Des quenelles de j’y-vois-des-nazes…

    • phil dit :

      Ou des quenelles de nazis-vois-je, c’est comme on veut…

    • Patrice Guyot dit :

      Tu supposes qu’on ne connaît pas le texte original ? T’es gonflé, on va te quereller un jour !

    • lovely dit :

      C’est délirant cette histoire de quenelle, c’est parti de Yann Barthès qui lui-même pratique le geste. On a touché le fond en matière de récupération politique, et puis une anecdote, une quenelle, une banane, un battement de cil dynamitent l’information. C’est effarant.

    • Albatros dit :

      Interdire,
      quand on ne sait plus quoi dire, quoi, faire…., cette polémique autour de dieudonné et sa clique prends des allures grotesques et parasitaires. Elle empêche le raisonnement, la discussion et sa controverse, pour démontrer ce qui il y de potentiellement grave dans les dérives de dieudonné.
      ( et plus, pour certains qui le suivent avec leurs idéologies crasses)
      Autrement, venant de valls, j’ai pas envie de prendre position entre la peste et le choléra, valls n’est pas le donneur de leçons que j’ai envie de suivre…

      On trouvera toujours d’autres gestes d’autres “maux” pour la haine, le rejet, l’injustice…quand je vois l’état du monde, (comme pour la pétition au sujet de la défense des animaux ), je pense, que j’ai d’autres chats a fouetter, et l’antisémitisme en France n’est pas la priorité, si il demande naturellement, notre vigilance, elle est à mettre, au m^me niveau de vigilance et d’inquiétudes, pour toutes les atteintes, faites, à la dignité de l’Homme, femmes, enfants en France et dans le monde.

      Le doigt et la lune.

    • Gru dit :

      Ca veut dire quenouille ici je crois. Ou pas.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis