Culot

Une bonne archive…

Je suis un fouineur…

(…)

Alors forcément, je fouine…

Vous savez que le site de l’ina est ma folie.

Donc je rentre des noms, des dates.

Pour voir.

Je remonte.

Je descends.

Ils devraient me donner un abonnement professionnel, vu la pub que je fais pour eux !

Alors, là, donc je fouillais…

Et  soudain, vers 1 minute 40, dans une vidéo, je tombe sur un député socialiste qui a un avis, et qui le donne, sur la démission de Roland Dumas du Conseil Constitutionnel (avant sa comparution devant le tribunal correctionnel dans l’affaire Elf).

Nous sommes le 1er mars 2000…

 

C’est bien… Mais des fois, c’est moche les bonnes archives, non ?

(Si cette archive est déjà connue, n’hésitez pas à me le dire).

  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Blogplay
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • Technorati
  • Tumblr
  • Twitter
  • Wikio IT

,

RÉCLAMATIONS (21)

> Déposer une réclamation
  • [...] « sa présence finissait par rejaillir sur… » admin 6 avril 2013 16 h 10 min Vidéos Guy Birenbaum est tombé sur une archive, et parfois, ça fait mal…Il raconte sa chute : « Je suis un [...]

  • Maître Etalon, avocat à la cour dit :

    La prescription en matière de paroles publiques de députés étant de 13 ans (art. 175-3 du code de bonne conduite de l’Assemblée Nationale), Jérôme Cahuzac n’est plus tenu d’agir selon ses propres dires depuis mars de cette année. ;-)

  • Malbrouck dit :

    Si j’étais l’avocat de Cahuzac je lui recommanderais de prendre son poste de député qui lui revient de droit et j’organiserais sa défense sur le thème d’un système immoral, sans digue aucune, ayant acculé mon client au mensonge érigé telle une norme aux intérêts bien compris adossée au sentiment de toute puissance que permet ce système infâme ! Le système a broyé un homme, un de plus ! Ni responsable, ni coupable mon client est victime d’un système qui se défausse de tout ! A peine complice à l’insu de son plein gré, on est venu chercher mon client, on l’a convaincu qu’il était meme pièce maitresse d’un dispositif ! :-)

  • Salut,
    vrai que “sa présence finissait par rejaillir sur…” c’ est une formule un peu étrange;
    Dumas c’ est celui qui est toujours encore et en 2013 invité par exemple dans mon téléviseur par Laurent Michel Druckier payé par ma redevance à raconter des sornettes et lustrer fauteuils et canapés ?! (…)// Après l’ allocution de moi-n-anaphore-président ce que j’ ai apprécié c’ est le commentaire de celui-là du Front de Gauche qui disait “il nous a envoyé un baril de chloroforme dans la figure”. sic.
    L’ an passé je réclamais l’ exil aux Kerguélen pour Ni. S. et ses sbires, avec le “changement normal” c’ est toute l’ Assemblée Nationale qu’ il faudrait envoyer en pension/retraite chez les pingouins du Pôle Sud.
    C’ est Mélenchon qui a raison avec son Qu’ ils s’ en aillent tous” !

  • Malbrouck dit :

    Je suis une sorte de Cassandre contrariée par les évènements : du genre à se faire rouspéter pour propos catastrophistes jusqu’au moment où les catastrophes annoncées ne sont rien comparées à la réalité ! La réalité ne dépasse pas seulement la fiction, elle lui fait de l’ombre :-)

  • Faber33 dit :

    Tiens, au fait, en parlant de Dumas, rappelons-nous
    la tribune d’Arnaud Montebourg dans Le Monde du 12 novembre 1998 (deux ans avant qu’enfin, ce dernier démissionne) : http://miroirs.ironie.org/socialisme/www.psinfo.net/entretiens/montebourg/dumas.html

    2 ans, c’était finalement très rapide par rapport aux autres lièvres levés par le “turbulent” (rapport sur les paradis fiscaux, critique de la 5ème république, danger et conséquences de la crise de subprimes, etc.).

  • Pyrrhon dit :

    L’année dernière, cher “Malbrouck / Cassandre”, vous nous avez gavés pendant des mois avec vos autosuffisantes “prédictions”, concernant le triomphe annoncé de Jean-Luc Mélenchon…
    Mais hélas, la réalité fait parfois de l’ombre à votre propre mégalomanie.
    Heureusement que le pouvoir de divination sur le Net peut compter sur le droit à l’oubli.

    Quant à répéter en boucle (quel que soit le sujet) que tout va de plus en plus mal, avec force “smileys” et points d’exclamation… alors là d’accord, je m’incline devant votre représentation si subtile, si pénétrante du monde… (laquelle ne doit rien, bien sûr, à vos propres frustrations, angoisses ou échecs personnels…)

    Vous avez l’immense mérite, il est vrai, d’user de votre télévision comme d’une boule de cristal, et d’en rapporter parfois de véritables “scoops”, comme l’inquiétante poussée du FN… (que vous avez ensuite tout loisir de marteler ici – des fois qu’on serait pas au courant – puis de commenter bien gentiment sur Twitter avec des militants d’extrême-droite, entre autres)

    Cher “Malbrouck /Cassandre”, n’oubliez pas cependant une chose : les faits, passés ou à venir, sont d’abord des prétextes qui nous servent à justifier ce qu’on a décidé de croire. Et plus encore, des prétextes qui nous servent à projeter une certaine image de soi, lorsqu’on éprouve le besoin par exemple d’être reconnu et de rappeler qu’on existe…

    Mais votre mode de lecture que vous aviez eu la modestie, jadis, de qualifier “d’intérêt général”, est en réalité bien commun. Et tristement banal. C’est plutôt votre propre “schizophrénie”, qui est originale, et même fascinante (sans verser dans la psychanalyse de comptoir, j’épargnerai ici au lecteur un florilège de vos propos gravés sur la Toile depuis des années).

    Cela dit, je ne cherche pas à entrer une nouvelle fois ici en “discussion”, car la cause est entendue : vous n’êtes à l’aise que dans le monologue… et je m’en voudrais de contrarier vos petites habitudes de génie solitaire incompris.

    Mais – et j’en arrive enfin au sujet qui m’amène – vous venez à l’instant de vous plaindre, encore une fois, d’avoir été “rouspété”… alors que personne n’avait parlé de vous ici, depuis un bon moment ! … (mais il est vrai que tout “prophète” qui se respecte se doit d’être un peu persécuté…)

    La dernière fois, c’était moi (c’est pour ça que j’écris ce commentaire). J’avais souligné en effet votre catastrophisme mis-à-toutes-les-sauces, votre manie de détourner n’importe quel sujet pour tout ramener à vos Visions Extra-Lucides, votre mépris du genre humain (qui vous le rend bien ?), vos appels larvés à la guerre civile… (à laquelle, bien sûr, vous ne participerez pas vous-même, pour cause “d’agoraphobie”…)

    Permettez-moi donc, simplement, de replacer dans leur contexte vos jérémiades :

    http://guybirenbaum.com/20130309/de-lavilissement-de-la-personne-en-matiere-de-presse/#more-17320

  • Malbrouck dit :

    Pyrrhon,

    Restons plus simples :-) Je ne suis et reste qu’un simple citoyen internaute parmi la masse et mon propos n’est lié à aucun pouvoir sinon celui de la possibilité de s’exprimer !
    Je suis adhérent du PS et à peine militant acharné !
    Je suis français par naissance et résidence en France, je suis algérien par la binationalité !
    Je suis homosexuel canal historique (grande méfiance à l’égard du gayisme normatif) et je me suis converti au travestissement sur le tard ! Je revendique une vie en marge !
    J’ai toujours rêvé d’une France républicaine qui parvienne à réussir son pari libertaire, égalitaire, fraternel et laïque !
    J’ai longtemps dénoncé l’exclusion de masse, en particulier la France des ghettos et des banlieues !
    J’ai vu comme le racisme ordinaire, l’échec de l’intégration, ont largement participé à la dérive communautariste et au repli identitaire en particulier dans la population musulmane !
    Je me suis donc toujours intéressé à l’évolution du FN et à toutes ses strates connexes dont le bloc identitaire, ou la propagande d’Alain Soral, ou le site Français de Souche (et j’en passe)
    Je suis spectateur désarmé d’une longue déliquescence de notre république dont les responsables politiques viennent à nouveau de nous démontrer leur désintérêt total et l’irresponsabilité qui les caractérise !
    J’ai vu comme les thèmes de l’immigration, de l’insécurité ont été sciemment amalgamés et utilisés à des fins politiciennes sordides durant 40 ans !
    Dans un contexte économique et social épouvantable je continue à craindre une grave explosion sociale dont je ne connais pas la tournure sauf à m’interroger sur l’éventuel choc inter-identitaires, inter-ethnique qui viendrait sceller le sort de mon idéal !
    J’ai mal à la république pour les questions qui nous occupent en ce moment : la cooruption, le système mafieux ! J’ai mal à la république parceque j’ai toujours estimé qu’une politique libérale était autant inconstitutionnelle qu’anticonstitutionnelle ! Et j’ai mal à la république parceque je crois observer que meme une révolution citoyenne viendrait se prendre les pieds dans le tapis dans un pays où la dérive communautariste peut virer à un drame national !
    Ai je le droit d’exprimer mes inquiétudes tout en gardant distance et bonne humeur dans l’ensemble ?

  • Malbrouck dit :

    Et à propos de Mélenchon je rappellerais simplement que je rêvais à voix haute, sur le del à l’époque, de l’émergence d’un “Le Pen” de gauche en capacité de barrer la route au FN (d’en limiter la progression) ! J’avais vu le rôle pour José Bové à l’époque !
    On m’avait lu au premier degré et peu m’importe !
    Je continue à voir Mélenchon tel un socialiste qui s’est mis au service de son pays pour offrir un autre visage à la contestation inéluctable et grandissante que celui du FN ! Ses 11% c’est déjà énorme !
    Et au sujet de mon utilisation de Twitter, comme partout ailleurs, je ne vais certainement pas me limiter à discutailler de manière auto satisfaite qu’avec des twittos de gauche (souvent très ennuyeux et souvent sots d’ailleurs) ! Toute la bande de Français de Souche ou par ailleurs la bande à Barjot m’intéressent au plus haut degré ! Deux fois plutôt qu’une ! Permettez que je n’aille pas me limiter à leur envoyer d’idiotes et stupides insultes (comme le font certains) là où il s’agit pour moi d’essayer de saisir les fondements d’une vague de fond !
    Je vous épargne ici la narration de mes fréquentations sur paltalk et désormais sur violvocal (jusqu’où tous ces no life ne sont ils pas représentatifs de “quelque chose” là est ma question)
    Je ferme la parenthèse !

  • Pyrrhon dit :

    Ne vous justifiez pas !

    Vous pouvez échanger des papouilles avec qui vous voulez sur le Net, ça vous regarde (mais ça laisse des traces…)
    Et plus généralement, de la même manière, vous pouvez continuer à pratiquer l’hypocrisie et le double discours comme bon vous semble !

    Mon propos était le suivant :

    Vous êtes venu vous plaindre qu’on vous “rouspète”, alors que personne ne parlait de vous…

    Le 9 mars dernier, il est vrai, j’ai pris le temps pour ma part de souligner votre “catastrophisme” de mégalomane.

    En découvrant tout à l’heure votre posture de persécuté, j’ai donc simplement remis “catastrophisme” dans son contexte, en indiquant le lien.

    Basta

  • As dit :

    N’écoutez pas les chafouins Malbrouck. Si vous emmerdez certains, d’autres apprécient de vous lire y compris quand vous partez dans vos délires.
    Je suis pas adhérente au PS (Pouah) ni à aucun autres (re Pouah) surtout parce que je n’ai jamais supporté d’être esclave d’une idéologie quelconque. Et je déteste le militantisme forcené.
    Pourtant j’aime échanger avec vous parce que vous n’êtes pas du tout comme les habituels moutons des partis qui préfèrent se mordre les joues que d’admettre l’idée que leur champion se gaufre comme une merde, plutôt que d’admettre qu’il y a quelque chose de bien pourri dans le royaume du Danemark.

    Mon coeur penche naturellement à gauche mais à l’heure actuelle, je suis blasée du monde politique en général et du PS en particulier.
    Plus de colère tonitruante, plus de désespoir, plus d’indulgente lassitude.
    Une profonde indifférence pour ce pitoyable spectacle de gouvernants qui ne savent rien sur rien, de ministres pitoyables et de politiques professionnels de la profession.
    J’ai même plus de honte, ils ont tout bu jusqu’à la lie.
    Je ne sais même pas si je retournerais voter un jour, je n’ai plus l’impression d’être dans une république démocratique.
    Je suis dans un espèce de royaume où on prélève la dîme chez les pauvres pendant que les nobles se gavent sous les Ors de François III dit Pépère et de la sainte-Trinité (Au nom du libéralisme, du technocrate et de l’optimisation fiscale)(Amen).

  • As dit :

    En fait j’ai encore l’impression d’être en Sarkozie.

  • Dominique Godin dit :

    Pour les amateurs d’archives ayant accès à l’INA, ce serait intéressant de chercher dans les JT de FR3 Bordeaux Aquitaine de décembre 1986. Vous y trouverez un Jean-Michel Aphatie barbu et avec des cheveux (et de gauche), porte-parole du mouvement étudiant contre la loi Devaquet.
    Une image tirée de l’un de ces JT :
    http://www.wepix.net/image/n4vEtQf9/manifestation-etudia.jpg

  • Malbrouck dit :

    Oui As : votre sensation d’être encore en Sarkozie risque d’être partagée par bien du monde !
    Je ne sais pas ce que pourra produire une telle nausée !
    J’en suis à espérer uniquement que le printemps arrive enfin pour qu’il nous réchauffe au moins les os ! Toute autre espérance relève d’une imagination inconsidérée :-)

  • Malbrouck dit :

    Pyrrhon,

    Pour conclure je trouve dommage que vous continuiez à me réserver vos insultes en voyant chez moi un hypocrite au double langage ! Je préférerais que vous réserviez vos commentaires acerbes vis à vis de ceux qui détiennent le pouvoir et qui ont eux une influence directe sur votre existence !
    Je contribue modestement à réfléchir à voix haute jusqu’à ce que vous osiez y voir un double langage (que j’espère suffisamment visible et transparent pour être discuté d’ailleurs) : je serais bien en peine de vous taxer de double langage là où je n’ai pas cru lire le bout du début d’un seul langage pour ce qui vous concerne :-) Quel culot ces internautes tout de même !

  • Xiphophore Niepce dit :

    Saperlipopristi plus de quatre-mille clients !!!
    S’ il revient à l’ Assemblée il sera interressanr de voir comment sa présence rejaillira sur tous ces copains députés. Environ 50 paradis fiscaux sur la planète ça fait presque 25 pourcent des pays; j’ imagine les proportions de députés “garnis” ou pas à peu près semblables…

  • Pyrrhon dit :

    As,

    Il se trouve que les écrits de Malbrouck m’intéressent aussi, ou du moins, m’ont assez intéressé pour qu’un jour me vienne la curiosité d’aller fouiner dans les archives de l’Épicerie… ainsi que de son ancêtre, le DEL, et enfin sur Twitter, pour mieux connaître le personnage.

    J’ai été stupéfait par ce que j’ai découvert (en faisant des “contrôle + F“, afin de le localiser plus rapidement).

    Certains estimeront peut-être que j’ai perdu pour rien cette petite heure de ma vie.…
    mais j’aime savoir à qui j’ai affaire, et éventuellement, j’aime aussi savoir de quoi je parle.

    Spécialement quand il s’agit d’un être complexe, au demeurant sympathique, en tout cas digne d’observation.

    Je note au passage que vous qualifiez ses propos de “délires”, mais dans ce contexte il est permis de supposer que la connotation était positive (“ouah, trop délire…”…=> pardon).

    Je n’irai pas prétendre pour autant que mon point de vue est supérieur au vôtre, comprenez-moi bien, mais jamais je n’utiliserais le terme “délires” pour qualifier les propos de notre ami, qui selon moi est au contraire tout à fait mentalement responsable de ce qu’il écrit (et c’est précisément pour ça que je me permets d’y donner suite).

    Par ailleurs, le “chafouin” vous remercie, mais je ne suis pas – du tout -militant socialiste… et quand bien même je le serais, je ne vois pas le moindre rapport avec ce que j’ai dit à Malbrouck.

    Vous y avez sans doute vu une belle occasion en tout cas de chanter le petit refrain du « Hollande = Sarkozy »… et j’en suis ravi pour vous. Hors sujet quand même.

    A ce propos, vous qui affirmez ”détester les moutons”, permettez-moi de vous dire que cette notion est toute relative… En effet, quoi que l’on puisse penser des deux personnalités politiques citées plus haut, il ne faut pourtant pas être un “aigle“ (histoire de filer la métaphore animalière) pour percevoir malgré tout quelques nuances… Si elles vous échappent, et si ce début de quinquennat vous apparaît strictement identique au précédent (2007-2012), alors je ne peux que me démarquer, sans honte, de votrein-différence.

    (J’en profite pour citer ici la récente formule de l’excellent Nain_Portekoi, sur Twitter : “On détestait Nicolas Sarkozy pour ce qu’il faisait. On n’aime plus François Hollande pour ce qu’il ne fait pas.“… Je trouve que c’est une très bonne base pour réfléchir, ou en tout cas, déjà, pour ne pas perdre totalement la mémoire quand on est de gauche)

    Ainsi de mon point de vue, malgré toute votre sagacité, votre verve que souvent j’apprécie, il peut vous arriver aussi, selon moi, de bêler à votre tour… comme il a pu vous arriver au cours de ces derniers mois, toujours à mon humble avis, de vous faire enfumer (comme ça peut arriver à n’importe qui), dans certains cas sur lesquels je ne reviendrai pas.

    Aujourd’hui vous défendez Malbrouck, je le conçois, et quitte à me retrouver à ”deux contre un”, je trouve même plutôt réconfortant d’observer des manifestations de solidarité à l’heure du chacun-pour-soi-devant-son-écran.

    L’ennui, c’est que vous avez répondu très vite, sans prendre le temps apparemment d’examiner ce dont il était question, et saisissant surtout cette accroche pour écrire ce que, de toute façon, vous aviez en tête à ce moment-là.

    C’est pas bien grave, tout ça, et je suis content en fait que vous soyez intervenue, car vos commentaires en général sont loin d’être le pire de ce que j’ai pu lire parfois ici. Bien au contraire.

  • Pyrrhon dit :

    (pause)

  • Pyrrhon dit :

    Malbrouck

    Vous dites que je ne risque pas le double langage, car vous n’avez pas vu “le bout du début d’un seul langage pour ce qui [me] concerne ».

    Mais c’est que vous êtes drôle, ma parole !

    Seulement, si vous n’avez rien vu, c’est peut-être qu’à chaque fois vous étiez bien trop occupé à commettre votre petit hold up sur le billet du jour (billet soit dit en passant dont la plupart du temps, vous semblez vous soucier comme d’une guigne, ou comme d’un simple tremplin pour accomplir vos pirouettes et autres cabrioles de compétition).

    Pour ma part, j’apprécie les sujets proposés par GB au point de laisser parfois un modeste clin d’œil, un petit grain de sel complice pour participer au ”jeu”, dans cet espace où il m’est arrivé si souvent de pouvoir respirer… sans y entendre ces sempiternels lieux communs (dénonciations & ruminements divers) que vous aimez tant relayer, délayer, cuire au four de votre passion, en y ajoutant votre petite sauce maison.

    Contrairement à vous, je ne me répands pas sur la Toile. Je n’ai pas de message politico-politicien à faire passer, et pour citer un mot célèbre, je ne pense pas non plus faire partie de ces gens ”qui se pressent vers la lumière, non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller».

    Mes petits commentaires n’avaient pas eu, jusqu’à présent, l’insigne honneur d’apparaître dans votre champ de vison, ni dans votre précieux radar ? … J’en suis très triste… si si, vraiment….

    A ce propos, je ne pense pas que les politiques dont vous parlez aient du temps à perdre pour nous lire, pas plus que je n’en ai à tenter de les changer, ni même encore à les fustiger, en ajoutant mon bruit au leur…
    Car c’est précisément ce qu’ils attendent de nous, bordel de merde !

    Pendant qu’on a les yeux braqués sur leurs petites bisbilles (concoctées par des communicants…), on en oublie trop souvent de s’instruire, de s’aérer les méninges, de constater que parmi les distractions les plus saines en ce bas-monde, la plupart est souvent gratuite !

    A force de regarder tous ces grands personnages de petit écran, on veut les imiter… Jouer les orateurs politiques, faire preuve d’opiniâtreté… alors que la leur, d’opiniâtreté, est si souvent factice ! … Des personnages de cirque dont nous prenons les pires grimaces… Seulement nous, c’est dans notre vraie vie ! sur le Net ou ailleurs !

    En revanche, l’humour, la culture, les savoirs m’intéressent.
    C’est d’ailleurs précisément ici ce que je viens chercher (en complément des livres de la bibliothèque, des discussions IRL, des autres contenus du Web), et non pas une quelconque tribune politique pour venir faire tous les jours de longs discours.

    Pour être précis, je m’étonne d’ailleurs à ce propos qu’une parole de gauche digne de ce nom puisse faire l’impasse sur l’éducation, l’instruction publique, la culture, les savoirs… tant la Gauche, historiquement, est née de cette idée, s’est développée avec elle, et tant la chute de la gauche est ensuite allée de pair avec celle de l’école républicaine, du goût de l’instruction et de la transmission… au profit de la télévision (ce “chewing-gum pour l’œil“, cette machine “à fabriquer de l’oubli”).

    Lorsque ce sujet est abordé ici, il se trouve que vous le détournez immédiatement, en enchaînant trois ou quatre pavés sur la Fin du Monde ! Dressant même volontiers l’un contre l’autre les mots “populaire“ et “intellectuel“…

    Je pense pour ma part que le jour où les gens arrêteront de regarder des conneries à la télé, de rêver de s’en acheter d’autres qui coûtent la peau du cul, lorsqu’on ne verra plus un seul dossier de surendettement directement lié aux écrans de télévision géants, aux consoles de jeu et autres conneries obsolescentes programmées, quand on se mettra tous à lire des bouquins, à penser un peu contre soi-même, contre ses propres réflexes, contre sa petite image narcissique de soi, lorsque l’on ressortira pour se balader, pour apprendre sans idéologie pré-mâchée, alors peut-être que votre fameuse “révolution“ aura un sens…

    … cette révolution, je le rappelle, que vous appelez de vos vœux, en évitant souvent de préciser qu’il n’est pas question pour vous d’en faire partie… car vous êtes ”misanthrope et agoraphobe”.

    Mais ce qui est sûr, c’est que ça vous fera un joli feu d’artifice à regarder, sur votre canapé, devant la télé.

  • Armand dit :

    J’ai bien ri, merci.

  • Pyrrhon dit :

    Je tiens juste à rappeler que ce n’est pas moi qui ai cherché l’embrouille…

DÉposer une RÉCLAMATION

Souscrire à ces commentaires.

*

*Champs Requis