STOP

T’as rien dit sur Zemmour ?!

T’as rien dit sur Zemmour ?

(…)

T’as bien un avis ? C’est dingue ça…

Tout est parti de ce tweet, en fait…

 

Qui connaît mon avis ?

Mais le souci c’est que comme  les “autres” en parlent tous, bloguent, tweetent, facebookent, ont un avis, le donnent aux autres…

Parce qu’ils pensent qu’ils savent et parce que ça fait du clic.

C’est normal. C’est le jeu. C’est LE sujet.

On est désormais sommé.

Et quand tu ne dis rien, du tout, ton avis est présumé…

Sauf que non…

Je n’ai rien écrit ou dit nulle-part.

Ni par lâcheté, ni par indifférence.

Mais tout bêtement j’ai fini de me polluer la tête, comme de vider celle des autres, en sur-réagissant à la vitesse de Guy l’éclair à des épiphénomènes médiatico-politiques.

Les moments d’excitation collective ne m’intéressent plus du tout.

Ou plutôt comme objets pathologiques… Comme sujets d’observation. Des délires collectifs en temps réel.

J’ai déjà donné. Beaucoup. Trop. Beaucoup trop.

Je suis ailleurs désormais.

Loin.

Totalement, pleinement, entièrement.

Quelque part entre distance, dédain et consternation. Oui, je sais le dédain c’est mal, mais je préfère vous écrire la vérité (elle sera beaucoup dans mon prochain livre, en avril, cette vérité-là).

Bien-sûr, j’ai une opinion personnelle sur le sujet, mais je ne pense plus qu’elle intéresse les autres.

Je ne suis plus persuadé qu’elle ait de l’intérêt ou de la valeur. Oui parlons plutôt en terme de valeur.

Je n’ai plus envie d’avoir publiquement un avis sur tout.

Je suis guéri du sale mal du siècle : la réactionnite instantanée.

L’actualité ne me démange plus, ni ne me gratouille.

Les chemins qu’empruntent les autres, je les évite désormais pour des sentiers de traverse.

Je n’irai plus là où ils vont, tous.

Fini de courir derrière ou devant eux.

Fini de précéder ou de pister, au quotidien,  le mouvement perpétuel ; celui du hamster dans sa roulette… (oui roulette).

 

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (23)

    > Déposer une réclamation
    • Stephanie A. dit :

      Cette distance, elle me fait penser illico à celle dont parle Raymond Depardon. Les heures passées à m’expliquer sa démarche…qui ressemble à celle que j’entends là!

      La 4ème de couv d'”errances” le dit bien, je trouve:

      “J’ai le pressentiment que quelque chose ne sera plus comme avant, C’est peut-être là la vraie définition de l’errance, de sa quête, avec sa solitude et sa peur. C’est le désir que je cherchais, la pureté, la remise en cause, pour aller plus loin. au centre des choses, pour faire le vide autour de moi. Je me dois de me laver la tête… pour rencontrer le centre d’une nouvelle image, ni trop humaine ni trop contemplative, où le moi est aspiré par les lieux quand le lieu n’est pas spectacle, ni surtout obstacle. Il me faut vivre cette quête qui est la mienne… Elle arrive à un moment, ni bon ni mauvais, elle est nécessaire… Pour être juste, cette errance est forcément initiatique… Mon regard va changer… Cette quête devient la quête du moi acceptable.”
      Voilà voilà… Ça me paraît flagrant; j’espère que ça te parle… un peu

    • Guy dit :

      Ah oui absolument…

    • champignon98 dit :

      De toute façon, s’exprimer sur des trucs comme ça, c’est les renforcer. Alors qu’il s’agît justement d’un amas savamment agencé de contre-vérités avec quelques vérités légitimatrices.

      Quand l’idéologie est revendiquée sur les vérités factuelles, en passant sous silence les manips de chiffre et de données, quand les détracteurs présentés se refusent à dénoncer les faussaires pour rester tranquillement sur un “débats d’opinion”, quand on n’arrive plus à imposer les vrais sujets dans le débat, mieux vaut en effet prendre le large, Guy.

    • Ervé dit :

      Un site web sur lequel vous animiez une émission, en parle beaucoup. Trop.

    • Charles dit :

      Avant tout, il faudrait le retour de Stéphane Guillon sur France Inter. Il se fait rare sur Libération.

      Charles.

    • salam93 dit :

      Lis-tu encore l’avis des “autres” ou ton éloignement est total ?

    • Guy dit :

      Je ne les lis pas, non…

    • tasmant dit :

      “Dans les dédales vertigineux
      Et séculaires de ta mémoire
      Tu froisses un vieux cahier poisseux
      Plein de formules d’algèbre noire
      A quoi peut ressembler ton spleen
      Ton désespoir et ton chagrin
      Vus d’une des étoiles anonymes
      De la constellation du chien ”

      HFThiefaine

      Il est mon “idole”, mon chemin de vie, my way of life, Thief…
      Il est pas con.
      THE last poet, in french, but!

      Franc comptois?
      Pas breizhoneg, en tout cas!
      Mon autre idole, c’est Sid Vicious, qui est totalement débile et con.

      Et toi, mon Guy, t’es pas mon idole, je te connais pas!
      Mais je subodore que tu aimes tes gosses.
      Je subodore que tu es un mec sympa.

    • tasmant dit :

      Tu me censures pas souvent…
      Pour ainsi dire jamais…
      Mais l’autre fois, je t’ai dis que j’écoute les débats même quand c’est Zemmour qui cause.

    • tasmant dit :

      J’en ai absolument rien a foutre de l’antisemitisme ou du lovesémitisme, si c’était la question.
      Dieudo est plus paumé que le pire clodo que je connaisse.
      Tous les monothéistes et les monomaniaques se valent, à mon pauvre niveau.

    • tasmant dit :

      Je pose ma pèche d’anti-tout, mais BZH anar, amoureux de la poésie mondiale et de Thief, et de Voltairine de Clayre…
      Je suis constant.
      Personne n’est d’ac avec moi.
      Rien a carrer.Je ne demande à personne de me suivre.
      Follower?

      Tu sais que je suis ce que je suis. 3mn de google. Je te regarde du haut du clocher. Depuis 20 ans.

      Mais maintenant je suis juste une pauvre merde handicapée.
      Même si…

    • tasmant dit :

      Censure, Guy, please! Tout ce qui est au dessus.
      J’étais fatigué.
      Zemmour “l’homme qui ne s’aimait pas”
      https://www.youtube.com/watch?v=XQfMC6AeUhY
      Et Zemmour n’est RIEN, sans ça, parce qu’il fait une “quazi psychanalyse de Chirac” et que Zemmour se défend de la Psychanalyse, avec Onfray?
      Parce que quoi?
      Parce que ce machin soigne Guy Birembaum?
      Heuuu?
      Tu te crois le coté noir de la démocratie?

    • tasmant dit :

      Un type seul qui n’a aucun ami!!!
      L’aventure personnelle qui n’a aucun avenir?

    • tasmant dit :

      Et si Zemmour vient se comparer à moi, tu sais bien Guy, c’est la course à Notre Dame.
      Moi, je vais, par la sainte trinité, malgré mon dos, malgré mes épaules, changer le paratonnerre.
      Et si, malgré sa foi, il le fait pas, j’y coupe les boules ou y ferme sa gueule.

    • Albatros dit :

      Bonnes fêtes de fin d’année G.B.
      A vous et à ceux qui vous lsent

    • sacha du 16 dit :

      Bonjour l’épicerie,

      Non j’ai besoin de rien, c’était juste pour vous souhaiter un joyeux Noel.

    • poisson dit :

      “Guy éclaire au café” pourrait être un bon titre… de votre chronique…

      euh enfin surtout dans libé quoi, si il y avait un bout de p’tit article sur vous… on n’y échapperait pas.
      Le double jeu de mots (et sans oublier l’a-plat rouge, noir ou même blanc sur la couv’), = pâmoison du responsable (?) de libé.

    • Varlin dit :

      Ben faut changer de boulot, mon gars. Parce que dans la boite à cons et dans les boxons où tu turbines, c’est ça qu’ils veulent, de l’instantané, de la course à l’échalote, du péremptoire, du périssable…
      Tu veux plus marcher dans le truc. T’inquiètes, y-aura toujours des Roger-Petit ou autres cuistres pour mettre cent balles dans le nourrain.

    • Eureka dit :

      Bonjour Guy,

      Tout est dit, l’instantanéité tue la réflexion. Une info chasse l’autre. On oublie la première en découvrant la seconde, etc.
      Zemmour,il vaut mieux le laisser dégoiser à souhait pour mieux le combattre (et je suis très très loin de partager ses idées) que de l’enfermer dans une tour d’ivoire où il jouera les martyres de la démocratie.

      Très bonnes fêtes de fin d’année.

    • Sacha du 16 dit :

      Après le point Godwin, je propose le point Marine.

      Concept:
      Dans une discussion, à un certain moment, l’un des interlocuteurs va dire à l’autre: ”avec des raisonnements comme ça, vous faites monter le FN”

    • Grumpf dit :

      Itélé est le pigeon de l’embrouille pour avoir réagi trop vite.
      Moi je dis.

    • sacha du 16 dit :

      Bon, je vois que l’épicier joue les lointains…
      Chut, il écrit…

      Alors à tous, et un peu en avance, je vous souhaite une bonne année 2015, pleine d’engueulades et de disputes sympathiques.

    • Varlin dit :

      J’ai quand même quelque chose à dire sur le vidage de Zemmour. Pourquoi le virent-ils alors qu’ils l’ont embauché pour faire de l’audience avec ses saloperies ?
      À quoi ça rime d’en faire une victime, au risque d’augmenter son audience ? Les médias ont fait de Zemmour une vedette. Il avait micro ouvert partout. Comment ils vont faire pour faire rentrer le dentifrice dans le tube ?

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis