Manu du Bac

L’écrivain, la passerelle & Emmanuel Macron

Le problème avec certains écrivains, c’est que quand ils sortent de la fiction, ils écrivent parfois n’importe quoi…

(…)

Alors que je lisais Libération, je découvre ce texte de Thomas Clerc (je ne le connais pas, je n’ai rien lu de lui).

Libé - idées

Je suis en terrain de connaissance.

Trouville c’est ma maison, mes amis…

Voilà le passage qui m’a fait sursauter !

capture-decran-2016-09-10-a-18-11-14

Il faut que vous sachiez qu’il y a deux moyens de traverser la Touques pour, notamment, se rendre à Deauville.

Le Pont de Belges, à un bout de la ville, et donc le bac ou la passerelle, à marée basse, près du casino et de la plage.

D’abord, personne n’est obligé de passer par le bac ou la passerelle payants pour traverser la Touques. Il s’agit d’un raccourci très pratique, puisque, à marée haute, le bac, et à marée basse, la passerelle, sont deux moyens (qu’il faut entretenir…) qui font gagner un  gros quart d’heure aux piétons pressés de traverser.

Il se trouve – d’où mon courroux – que c’est un ami à moi qui tient et (entretient) le bac et la passerelle.

Mon ami Manu.

img_9586

Depuis  33 ans…

Puisqu’il a commencé ce boulot à l’âge de 13 ans, avant de devenir son propre patron (et de créer des emplois)

Si j’ai décidé de “voler à son secours”, c’est parce que l’écrivain dit une très grosse bêtise lorsqu’il affirme qu’on peut “désormais” traverser la Touques à pieds.

“Désormais”…

Un clic sur le web – un seul, pas deux… – ou une question posée aux intéressés [parce qu’éventuellement, même quand on est un écrivain ça peut aider de parler avec ceux sur lesquels on prétend écrire dans la presse…] -  lui aurait permis de se rendre compte que ce qu’il découvre et qualifie de “droit de passage piéton (…) beau comme du Macron” existe depuis… 1889

Tiens, camarade écrivain, une petite archive à propos de la passerelle à marée basse

6b63c942-a6eb-4c74-aad2-82992e14561c

Tout semble indiquer que le sémillant Emmanuel Macron n’est pas du tout contemporain de ce cliché…

Ce n’est donc pas son social-libéralisme échevelé et blâmable, forcément blâmable, qui a inspiré cette “innovation” puisqu’elle date du 19ème siècle.

Voilà, tout ça n’est pas bien grave et je passe sur d’autres erreurs, comme la confusion entre les mouettes et les goélands…

Simplement, je n’aime pas du tout qu’on dise des bêtises sur mes amis les plus chers…

Encore moins qu’on en écrive.

Be Sociable, Share!

    RÉCLAMATIONS (40)

    > Déposer une réclamation
    • Doncpourquoipas dit :

      “Un migrant qui meurt sur une plage, c’est terrible, il y en aura d’autres.”
      De nos jours, lire Libé c’est devenu un sacerdoce, ou une pénitence.

    • Sacha Nikhopole dit :

      Et puis la Touques, nous les terriens, les ceux qui sont loin de la mer (60 km a vol d’oiseau, c’est une trotte) on la passe a gue, ou a pied, ou en tracteur. Y-en a meme qui l’on traverseee en moto pour une epreuve du championat de france, c’est dire.

      Le journaleux qui ne sait pas de quoi il parle, il ne connait certainement pas ces endroits de la france profonde, de cet orne desertifie, et c’est tant mieux ! Pas un parisien, pas un touriste. On n’entend que les vaches, les tracteurs et les oiseaux.

      Parce que la Touques, elle est longue et elle a une histoire, des truites et des trous ou que certains se sont noyes.

      Ch’uis bien d’accord M. Guy, y-en a des qui feraient mieux de se renseigner avant d’ecrire. Et puis vot’ copain, y-avait un sujet sur lui a Thalassa. Et c’etait bien interessant.

      Quand un journaleux parle de la Touques, il ferait mieux de la respecter et de ne pas parler de Macron.

    • Varlin dit :

      Si les journalistes devaient parler que de ce qu’ils connaissent, les journaux seraient bien maigres. Pour les plumitifs et autres folliculaires payés à la ligne, c’est bien plus rentable de publier une info bidon suivie d’un démenti.

    • […] du paysage politique. Manuel Valls enjoint ses soutiens de « cogner Macron« . Le jeune rival n’est pas un problème pour 2017. Valls pense à 2022. A gauche, Mélenchon accumule tranquillement ses […]

    • Varlin dit :

      Je vais faire un hors sujet, mais je ne vois pas trop où je pourrais dire ce qui m’a frappé en regardant l’émission politique sur France Info avec comme invité Florian Philippot. J’ai trouvé que cette émission, c’est pain béni pour lui, avec 3 contradicteurs qui cherchent à le coincer à chaque question. Seul contre 3, avec le chien de garde Aphatie parmi les trois, automatiquement il passe pour une victime et il ne peut que s’attirer la sympathie des auditeurs. D’autant qu’il est pas maladroit, le bougre.
      Subsidiairement, j’ai pas bien vu quel était votre rôle particulier dans ce dispositif.
      Je suppose qu’on ne choisit pas forcément ce qu’on veut faire quand on bosse à France Info, en ce qui me concerne, servir de supplétif à Aphatie, j’aurais beaucoup mal.

    • Elphie dit :

      Ce qui me frappe le plus, c’est que les journalistes ont tous une oreillette (dis lui ceci, dis lui cela) alors que Philippot se ballade souverainement (si j’ose dire) et sans notes.
      La joute verbale, comme le reste, c’est un art, et là, les journalistes neutres de gauche du service publique ont trouvé à qui parler. Ils le savaient sûrement, le craignaient peut être même.
      Quand on reçoit NV Belcacem, C Taubira ou encore M Valls c’est facile, on est de la même famille mais là, c’est un peu plus délicat.
      Ne nous leurrons pas, personne ne convaincra personne. Cela ne sert qu’à renforcer chacun dans ses positions.
      Par ailleurs, il faut bien remplir l’antenne et tout le monde doit gagner sa vie.

    • Guy dit :

      Ah il y a bien longtemps que je n’avais pas reçu une leçon de journalisme. Plutôt que de répondre, je vous soumets un cas pratique qui a été plutôt remarqué.
      Regardez à quoi peut servir ce que vous nommez un “supplétif”…

      Voilà quant à tout le reste du propos, tant sur la couleur politique des uns que sur l’utilité réelle de l’oreillette, c’est époustouflant de méconnaissance.
      Personnellement quand je ne sais pas de quoi je parle, je me tais, mais vous faites comme vous voulez et vous avez la liberté de dire et d’écrire n’importe quoi sans aucune autre limite que celle de la politesse. Bonsoir.

    • Varlin dit :

      C’est marrant, vous répondez à deux commentaires comme s’ils n’en faisaient qu’un seul. Pas d’amalgame, SVP, Guy.
      Et c’est pas parce que vous avez répondu fort justement à cette s… de Marion Maréchal Le Pen, que ça change quelque chose au fait que Philippot, celui qui a l’oreille de la patronne du FN, s’est frisé les moustaches (virtuelles) lors de son passage à France Info.

    • SACHA DU 16 dit :

      Bonjour à tous,

      Effectivement, supplétif c’est inutilement blessant et injuste.

      Pour avoir vu jadis Guy animer la Ligne Jaune, je pense qu’il serait apte à mener l’entretien tout seul.

      C’est ainsi, tu fais ce que ta hiérarchie te demande de faire. Moi-même à l’usine, il me semble que je pourrais avantageusement remplacer mon chef. Mais bon…

      En revanche, je retiens deux choses de ces échanges :

      1: JM Aphatie et Guy Birenbaum n’ont jamais caché leur sensibilité de gauche (je ne connais pas la journaliste ni l’autre intervenant).

      2: Que la présentatrice ait une oreillette me semble normal et évident pour le conducteur de l’émission mais pour les garçons, je ne vois pas trop la raison. Guy, si vous voulez bien nous éclairer…

      Et enfin, cette oreillette est tellement visible que ça semble presque fait exprès pour la caméra…

    • Guy dit :

      “C’est marrant, vous répondez à deux commentaires comme s’ils n’en faisaient qu’un seul”.
      Oui c’est courant, Varlin.
      Par ailleurs, je ne suis pas d’accord avec vous, à mon sens il ne s’est pas du tout “frisé les moustaches” mais vous avez le droit d’avoir vu autre chose.

      SACHA DU 16
      Non je ne fais pas ce que ma hiérarchie me demande de faire. J’aurais pu refuser ! Je suis ravi d’être face aux politiques qui comptent à la veille de la Présidentielle. C’est une opportunité offerte par Laurent Guimier et je la saisirai aussi souvent que possible.

      Par ailleurs Aphatie a toujours expliqué qu’il vote blanc. Quant à moi,ma “sensibilité de gauche”, si vous voulez (je la cherche de plus en plus, vu la gauche de ce pays…) ne m’empêche jamais de secouer tous les invités à l’identique avec un goût particulier pour ceux qui nous gouvernent ! J’ajoute que je voterai blanc ou nul à la présidentielle.
      Quant à l’oreillette, trop visible effectivement à mon goût, elle nous permet de communiquer avec la régie pour l’envoi des images et des sons et il faut que nous soyons tous à égalité. Je n’entends pas Fabienne et Jean-Michel s’ils me parlent en plateau. J’entends dans l’oreillette ce qui s’échange et ça me permet de savoir ce que nous envoyons. J’ajoute qu’un bouton coupe mon micro et me permet de parler à la régie, il faut donc qu’ils puissent me répondre. Ce sont des dispositifs classiques à la radio, vous avez oublié que nous sommes en direct à la radio…
      Voilà. Autre chose ?

    • SACHA DU 16 dit :

      Ben non, rien d’autre, j’ai tout compris.

      Une émission de radio, maintenant, c’est la NASA.

      Si je voulais être taquin, je dirais : comment faisaient vos collègues il y a dix ans ? mais je ne le dirai pas car c’est sympa d’avoir pris quelques instants pour nous expliquer les choses.

      Un beau dimanche de vendange s’annonce à Cognac… pas beaucoup de volume mais du sucre…

      Amicalement

    • Guy dit :

      bah non SACHA, juste avant vous ne la voyiez pas… Mais le casque en radio ça existe depuis des lustres, voyons !

    • Varlin dit :

      G B : “Quant à moi,ma “sensibilité de gauche”, si vous voulez (je la cherche de plus en plus, vu la gauche de ce pays…).”
      Rassurez-vous, Guy, la gauche, la droite, c’est des valeurs, c’est pas des étiquettes de partis sclérosés.

    • martingrall dit :

      J’aime assez Philippot faisant le frisé devant la maréchal en fridoline.

    • Caroline dit :

      Guy n est pas de gauche. Il est surtout convaincu de sa relation avec Isabelle Balkany

    • Guy dit :

      Chère Caroline, Isabelle, en fait, je laisse ce message sur ma “relation” avec madame Balkany, au vu de tous, pour qu’ils mesurent votre degré de toxicité.
      Si je vous ai évincé de tous les lieux où je publie (instagram compris), c’est qu’en dépit de mes avertissements, vous ne cessez pas de me harceler avec des messages ineptes.
      Comme je suis un garçon élégant, je ne publie pas vos mails, complètement déments voire légèrement inquiétants.
      Je vous remercie donc d’avoir la courtoisie de cesser de m’importuner avec vos conneries multiples
      Bien le bonsoir.

    • Caroline dit :

      Vous êtes carrément insultant. Pour vous harceler il faudrait que je puisse le faire. Ce n est pas un message dans la semaine qui me mènera devant les tribunaux. Quant à mon mail dément comme vous dîtes, celui où je vous demandé pour quelles raisons obscures David Abiker et vous mêmes reprenez mes propos ou y faites allusion par médias interposés (surtout David) et auquel vous n avez bien sûr pas répondu. Ce serait trop de respect sans doute. Et pourquoi publier mon mail ? Vous me respectez vous dites mais je ne vous autorise pas à le faire. Pour ma toxicité je la préfère de loin à celle d Isabelle Balkany. Ce qui vous insupporte c est vous même

    • Caroline dit :

      Il s agit effectivement d une relation au moins épistolaire et qui s affiche sur Internet voire amical. Ce n est pas bien de cacher ses amis

    • Caroline dit :

      Vous ne supportez pas parce que vous n aimez pas votre visage dans le miroir. Moi aussi j y ai cru. Vous affichez une image d homme de gauche alors que vous êtes à 2 doigts de voter Sarkozy

    • Guy dit :

      ;-) Oui oui ;-) je laisse ces messages brillants ici mais les prochains ne passeront pas. Pas la peine d’ennuyer les malheureux qui s’égarent. Merci pour la rigolade.

    • Martine dit :

      @Guy,
      Voui, je viens déposer réclamation, kesako de vouloir métamorphoser EZ en Martine? Au secouours…2
      Je pense un trait d’humour qui se pratiquait il y a entre huit et six ans sur le web, tellement usité qu’il fait splash.
      J’ implore pitié pour les Martine

    • sacha du 16 dit :

      Guy, vous n’avez pas besoins de mes conseils bien sûr mais, à votre place, il y longtemps que j’aurais bloqué les posts polluants.

      Je sais que vous vous ”flattez” (pas trouvé le mot juste) de laisser une totale liberté d’expression dans l’épicerie mais du coup, c’est bien casse pied…

      Pour vous éviter une réponse : oui, c’est pas mes oignons.

    • Guy dit :

      Oh Sacha je ne vais pas passer mon temps à surveiller des comm. grotesques…

    • Marcel dit :

      C est vrai que c est grotesque Isabelle Balkany embauchée depuis 1968 à Europe 1

    • As dit :

      Pourriez-vous arrêter de nous gonfler avec Isabelle Balkany s’il vous plaît?

      On s’en branle, ou plutôt, JE m’en tamponne, je m’en moque, je m’en fous, je m’en câlisse, je m’en bats les reins et je m’en torche des 2 mains.

      Bref, les insinuations malveillantes, qui ne sont suivies d’aucuns arguments clairs et étayés, ne peuvent être assimilées qu’à des chiures de bidet.

    • Marcel dit :

      C est marrant cette vulgarité

    • As dit :

      Mieux vaut la vulgarité que la grossièreté.

      La vulgarité ne s’embarrasse pas de la délicatesse bien qu’elle en connaisse parfaitement les codes.
      C’est un outil efficace pour faire passer des messages aux mal-comprenants.

      La grossièreté ne s’embarrasse de rien puisqu’elle ne maîtrise rien d’autre que ses propres vices.
      C’est un état d’esprit ne cherchant qu’a blesser.

      J’use volontiers de la vulgarité (c’est extrêmement réjouissant) quand on me gonfle avec des conneries sans arguments mais j’évite d’être grossière en vomissant à longueur de posts des assertions sans queue ni tête sur des prétendus liens secrets entre Balkany et mr Birenbaum.

      C’est ma limite à moi.

    • Guy dit :

      Je me demande sous quelle identité elle va réapparaître ;-)

    • Marcel dit :

      Oui vous avez raison. Votre vulgarité n est la que pour vulgariser la fulgurance de vos pensées

    • As dit :

      Non, ma vulgarité se réduit plus simplement à vous envoyer chier avec un peu de vocabulaire.

    • Marcel dit :

      Je dirais que chez vous c est une seconde nature et étant donné la violence de vos propos on imagine que dans la vie, les coups vont avec.
      Isabelle Balkany est directrice de la communication d Europe 1 depuis 1968. Bien sûr que GB la connaît. Ils sont amis sur Facebook et en lien sur instagram. Ici il lui offre les droits d une de ses photos. Et la il propose de lui présenter son chien. Avec les quantités d affaires qui la suivent. Une fraude fiscale qui porte préjudice à l ensemble des français, Isabelle Balkany semble nous provoquer à chaque instant. Mais pour GB c est quelqu un de tout à fait fréquentable contrairement à moi et à Caroline, simples mortels qui ne méritent que des injures

    • Guy dit :

      Cher Marcel/Caroline/Isabelle, pour que les lecteurs de ce blog sachent exactement à quel genre de personne ils ont affaire, je publierai ici votre dernier mail demain…
      Si vous continuez à polluer ce blog. Il ne tient qu’à vous d’éviter ce désastre personnel en cessant d’importuner tout le monde. Bonne soirée ;-)
      J’ajoute qu’il faut que vous informiez aussi Europe 1 que madame Balkany travaille toujours à la communication de la station, je crois que personne n’est au courant !

    • Schmoutz dit :

      si y’en a qui savent pas nager, il existe un troisième moyen de traverser la Touques ;-)

    • Albatros dit :

      Touques toc toqués
      Ravie de vous relire Guy…Cette Touques visiblement inspire les toqués

      Salut Martin toujours aussi pertinent…

    • sacha du 16 dit :

      Ca y est, nous sommes demain.

      Le mail !!! le mail !!! le mail !!!

      Une ‘tite tarte sur le groin (sans méchanceté), ça remet les idées en place et ça calme.

    • Guy dit :

      Non sacha, j’ai dit uniquement si elle me cassait encore les bonbons…

    • sacha du 16 dit :

      Et voilà, c’est malin ”Marcel/Caroline/Isabelle” vous nous l’avez fâché !

      C’était bien la peine que la dame du parc se décarcasse…

      Pour de rire :
      https://www.youtube.com/watch?v=1loepBhTs-M

    • Guy dit :

      Pas fâché du tout.

    • sacha du 16 dit :

      La source est tarie, vivement les pluies d’automne…

    • Fox dit :

      La joute verbale, comme le reste, c’est un art, et là, les journalistes neutres de gauche du service publique ont trouvé à qui parler. Ils le savaient sûrement, le craignaient peut être même.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis