guillaume

Les Enfants du Paradis

C’était en septembre 2003. Je sortais en librairies mon bouquin Nos délits d’initiés. L’une de premières émissions de télévision à laquelle j’ai participé s’appelait “On ne peut pas plaire à tout le monde”. J’avais privilégié Marc-Olivier Fogiel à Thierry Ardisson pour être en direct et éviter ainsi que mes propos ne soient charcutés au montage. Je suis entré en plateau, tout à la fin de l’émission. Il devait être bien plus de minuit. Je suis arrivé pendant un sujet concernant la parution de mon livre. Quelques minutes au cours desquelles je me faisais consciencieusement massacrer par quelques biens pensants dont j’ai préféré oublier les noms.

Entrez…

Expertise

Comment envoyer un signal fort aux marchés ?

bûche

Avez-vous déjà relevé un homme avec une jambe de bois ?

Dans ma quête pemanente de l’aventure au quotidien, – la seule qui vaille à mon sens –  il me faut impérativement vous narrer l’épisode surréaliste que je viens de vivre. Quasiment en temps réel.

Entrez…

Globe

Quinze ans… Une vie

http://www.dailymotion.com/video/x6qy1p

En avril 1993, je travaillais rue de Solférino. Au siège du Parti socialiste. J’étais alors, depuis quelques mois, l’un des rédacteurs en chef d’une revue qui se nommait Vendredi-Idées. N’étant pas parvenu à être nommé à l’Université (ma nomination date de l’année d’après, à Montpellier I), j’avais été “récupéré”, alors que je me préparais à chercher du travail dans la “vraie vie”, par Henri Weber, bras droit de Laurent Fabius, alors premier secrétaire. Il m’avait demandé de créer une revue d’intellos en compagnie de Gilles Finchelstein.

Entrez…

caravane

Le rallye Dakar-Clermont…

Et tous les ans ça recommence… Je ne sais même plus depuis quand cette sale habitude a été prise. Une trentaine d’années, je crois bien. Peut-être même 1978 justement. Voilà encore un truc qui ne me rajeunit pas, tiens.

Entrez…

taxi

La croisée des chemins

Hier soir mon chauffeur de taxi avait “la rage”. Il le répétait à l’un de ses amis au téléphone quand je suis monté à son bord.  J’ai rapidement compris qu’Ali (j’ai modifié son prénom) habitait Villiers-Le-Bel. Tout prêt de l’immeuble du plus jeune des deux enfants morts, ce dimanche, dans cette tragique collision qui occupe depuis tous nos médias.

Entrez…

ficelle

I would prefer not to

Hier. Elle était devant moi dans la boulangerie. Avec son petit garçon dans les bras. Très Parisienne, tendance 18ème ou 20ème arrondissement. Très bobo, juste arrivée en vacances au bord de la mer.  Avec ses lunettes bien trop rectangulaires “règlementaires”. Son trench avec un étrange gros bouton solitaire dans le dos. Ses jambes nues. Et, touche finale, ses tongs*.

Entrez…

DEAUVILLE

Baywatch