Sociologie

Zemmour et “La réalité telle qu’elle est”…

Qui peut prétendre cela ?

(…)

Je lis dans le Figaro qu’Eric Zemmour, poursuivi en Justice, après ses propos sur les noirs et les arabes, se serait défendu mardi devant le tribunal correctionnel de Paris d’être un “provocateur” ; préférant se définir comme un journaliste décrivant “la réalité telle qu’elle est”.

Il aurait ajouté : “Je dis ce que je pense, ce que je crois, ce que je vois”.

Au passage, “ce que je pense, ce que je crois, ce que je vois”, ce n’est déjà plus du tout la même chose que “la réalité telle qu’elle est” !

C’est que personne sur cette maudite terre ne décrit et ne décrira jamais la “réalité” telle qu’elle est.

Si Zemmour avait lu un peu de sociologie, et un peu moins d’auteurs rances, il saurait bien que la réalité n’est qu’une construction.

Chacun d’entre nous ne fait donc que la décrire – cette “réalité” – telle qu’il la voit ou la perçoit, telle qu’il la pense, telle qu’il l’énonce et surtout telle qu’elle est construite, socialement, idéologiquement, culturellement, politiquement, religieusement, etc

Voilà un débat de fond qui ne relève, évidemment pas, pour moi, du tribunal.

Post scriptum Pour être cuistre jusqu’au bout, je conseille à tous ceux que cette question infinie passionne de lire La construction sociale de la réalité de Peter Berger et Thomas Luckmann (The Social Construction of Reality, 1966).

Ici quelques brèves notations sur le constructivisme social.

Be Sociable, Share!

    , , , , ,

    RÉCLAMATIONS (60)

    > Déposer une réclamation
    • Veig dit :

      Avec les sondages putassiers qui sont sortis ces derniers temps, on pourrait parler plus particulièrement de construction médiatique de la réalité…

    • Zackatoustra dit :

      Merci de cette cuistrerie!
      J’en retiendrai que “les quarks, comme les délinquants, noirs et arabes, sont socialement construits”…

      La réalité n’est donc bien qu’une construction, autant soumise au subjectif qu’une lampée de jus de citron sur une langue.
      Et, comme le dit aujourd’hui Schneidermann, ce “ilsuffisme” EST une régression du débat public.

      Faut-il, pour autant, considérer qu’il ne relève pas du tribunal?
      Je ne pense pas: on a le droit de “décrire la réalité telle qu’elle est” au bistrot. Pas dans les médias. Rien que pour cela, le tribunal a/devrait avoir un rôle à jouer, et un message à faire passer.

      Pourquoi pensez-vous que ce débat de fond n’a pas sa place au Tribunal?

      (ilsuffisme: http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=10054)

    • Valdo dit :

      en effet, “La réalité telle qu’elle est, c’est constater le matin que la Terre est plate et que le soleil tourne autour… Le pseudo bon sens poujadiste a toujours fait deux avec la réalité!

    • Certes, Monsieur Birenbaum, la réalité perçue est subjective, mais l’on peut se poser la question suivante : de quoi est elle le fruit ?
      De notre éducation, celle dispensée par le système scolaire, tronc commun que nous sommes censés tous partager (ce qui est loin d’être la cas, l’analphabétisme a encore de beaux jours devant lui)et celle dispensée par l’entourage, famille, entre autres, et de notre expérience.
      Cette éducation constitue une “civilisation” ou une “culture”, c’est selon, aussi variée que le sont nos sensibilités.
      La questioàn qui se pose alors, c’est : est ce que Monsieur Zemmour est un cas isolé, auquel cas il faut donner une importance modérée à ses propos, ou est ce qu’il représente une partie non négligeable de notre civilisation Française (pardonnez moi le terme, je simplifie) auquel cas une condamnation de Zemmour serait une condamnation d’un pan de notre identité ?
      Je crois que j’ai été un peu long et pas très clair…

    • […] This post was mentioned on Twitter by guybirenbaum, guybirenbaum, Valérie de Saint-Do and others. Valérie de Saint-Do said: RT @JCFeraud: RT @guybirenbaum : Zemmour et "la réalité, telle qu'elle est"… http://bit.ly/eXvOeI Petite leçon de sociologie au polémi … […]

    • Tout ceci me parait bien intello…

      S’il faut attendre les sociologues pour avoir un avis, on n’est pas sorti de l’auberge, mon cher Guy.

      Et quand je les consulte, je me dis qu’on ne vit pas vraiment dans le même monde !

      Tu déclares : “C’est que personne sur cette maudite terre ne décrit et ne décrira jamais la “réalité” telle qu’elle est.”

      Bien sûr, c’est exact dans l’absolu mais j’ai envie de te dire, alors restons couchés, toute expérience est inutile, tout combat politique est absurde.

      Mais bon.

      Ah ! L’intelloFrance…

    • Guy dit :

      Je ne vois pas en quoi ce que je dis est compliqué. Je ne vous pas pourquoi il faut attendre les sociologues pour avoir un avis. Je pointe juste en quelques mots la prétention abyssale de celui qui prétend décrire la réalité tout en expliquant dans le même mouvement de menton qu’il dit ce qu’il pense, ce qu’il croit, ce qu’il voit.Et donc pas la réalité mais des constructions et des représentations !

    • MHPA dit :

      Et personne n’a jamaiis songé à lui foutre son pied au cul, au Zemmour ?(en guise de débat avec ce lémurien, je pense que ça suffirait largement)

    • gill68 dit :

      @LeNouvelObs 5:42 PM Jan 11th
      La présidente à #Zemmour : vous n’avez pas tenté de revenir sur vos propos plus tard pendant l’émission ?

      @LeNouvelObs 5:44 PM Jan 11th
      #Zemmour : mais madame la présidente, chaque fois que je parlais il y avait un tollé !

      (le rapport des experts psychiatres devrait effectivement conclure que le cas Zemmour n’a pas à être traité dans un tribunal… / Affaire suivante: “faites entrer les employeurs de Zemmour!” )

    • oui dit :

      Pourquoi il propose pas sa candidature au fn ??
      Faut aller jusqu’au bout zemmour pas comme l’ump !

    • Mon cher Guy,

      Zemmour ne connait pas la banlieue. Sa seule expérience, selon ses assertions, c’est d’avoir vécu à Montreuil 93100 dans un HLM pendant son adolescence, il y a 30-35 ans.

      Bon.

      Je veux bien, mais comme observation, on peut trouver mieux, non ?

      En vérité, Zemmour n’a que très peu d’expérience des banlieues alors qu’il en parle comme un vieux briscard. On lui accorde un crédit médiatique incroyable alors que je sais très bien qu’il raconte des tas de conneries.

      Je fais un blog pour combattre ce genre d’ineptie et cela n’intéresse personne. C’en est à désespérer !

    • Dante Haguel dit :

      Belle tribune offerte à Z. et à ses thèses, en tout cas. Bravo les zantiracistes !

    • Antigue dit :

      “La réalité n’est qu’une construction.” Certainement. Et pourtant, M. Finkielkraut lui-même, qui n’a certainement pas lu que des ouvrages rances (en a-t-il écrit ?), considère qu’il aurait fallu ne pas abandonner “le monopole du réel” au FN quant à cette surreprésentation des noirs et des arabes dans la délinquance. Si même les meilleurs esprits du pays… Peut-être les passions (tristes en l’espèce) sont-elles les biais ultimes. On trouve pas mal de croyants en cette doctrine chez les Républicains radicaux, par exemple http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2011/01/07/eloge-des-frontieres.html

    • Albatros dit :

      l’histoire est remplie de vérités vrais cela va sans dire,… qui n’ont plus cours.
      QUe de haine, que de morts que de mensonges sont pourtant venus nourrir cette vérité.

      et comme disait si poétiquement Joyce, il n’y a que les fleurs qui ne changent jamais….

      le jour ou les hommes n’auront plus besoin de gourous

      ils seront comme les fleurs…

      http://www.youtube.com/watch?v=oP2SS8ggLtU

    • Albatros dit :

      C’est trop beau je vous doit de vous soumettre le texte en entier :

      ” Aujourd’hui, comme au temps de Pline et de Columelle, la jacinthese plaît dans les Gaules, la pervenche en Illyrie, la marguerite sur les ruines de Numance, et pendant qu’autour d’elles ces villes ont changé de maîtres et de noms, que plusieurs sont entrées dans le néant, que les civilisations se sont choquées et brisées, leurs paisibles générations ont traversé les âges et sont arrivés jusqu’à nous, fraîches et vivantes comme aux jours des batailles. “

    • Albatros dit :

      dois

    • Anthropia dit :

      La contradiction est l’indice de la vérité. Hegel

      http://anthropia.blogg.org

    • @ Antigue

      Finkielkraut, “un des meilleurs esprits de ce pays” ?

      Dans 20 ans votre “meilleur esprit” aura disparu dans les catacombes de l’oubli vu la vacuité de sa pensée et son manque de perspectives intellectuelles… Pauvre France réac !

      J’espère que vous faites dans l’humour, Antigu ?

      Tu as de ces lecteurs, Guy !

      Par contre j’aime assez la citation d’Hegel proposée par Anthropia mais elle peut être utilisée à double tranchant…
      Sans rancune.

      J’ai trop ouvert ma gueule : je me casse. Salut.

    • milton dit :

      Zemmour a truqué sa réalité. Pour en avoir le coeur net:
      http://miltondassier.over-blog.com/article-comment-zemmour-a-truque-la-verite-en-sa-faveur-47548902.html

      vidéos et verbatims à l’appui, observez comment Zemmour change de réalité d’une émission à l’autre

    • catnatt dit :

      ““ce que je pense, ce que je crois, ce que je vois”

      Il voit quoi ? Où ? Il habite en banlieue ? Il croise chaque soir une bande qui le menace dans un hall d’immeuble ?Il souffre quotidiennement de la délinquance entre le plateau de France 2 et sa diarrhée verbale sur RTL ?

      C’est là tout le problème de sa phrase. Il aurait du s’arrêter pour être crédible à “ce que je pense, ce que je crois”

      En fait la vie de Zemmour, c’est un genre de code quantum. Le mec vivait dans les années 50 et il s’est retrouvé coincé en 2010.

      Et là, c’est le drame…

      Ce type n’a jamais supporté ses deux échecs à l’ENA. Quand on s’y présente, en général, c’est pour faire de la politique, on ne va se leurrer. Las, Eric Zemmour s’est tourné vers le journalisme, un genre de lot de consolation.

      Enfin plutôt sur “la description d’une réalité à travers un miroir grossissant de type réac”

      Il m’énerve à un point inimaginable. Mais Guy sait déjà que j’aime m’énerver toute seule lol.

    • borneo dit :

      puisque on est sur le thème de “ce que je crois”

      “Je dis ce que je pense, ce que je crois, ce que je vois”

      Je ne crois pas un seul instant que Zemmour, comme Copé lorsqu’il tente de relancer le débat sur le voile islamique, croient à autre chose qu’au profit électoral possible pour la droite dans la manipulation de ce nouvel épouvantail.

      Le chiffon rouge communiste n’ayant plus grand d’effet, c’est juste le chiffon vert de l’Islam et de l’immigration qui vient en substitution.

      J’ai pour habitude de respecter les auteurs d’opinions divergentes des miennes pour peu qu’elles soient soutenues par un minimum d’honnêteté intellectuelle.

      Dans le cas de ces personnages, ils ne sont pas les seuls, ayons une pensée émue pour Estrosi, ce sont à mon sens juste de petits escrocs minables, mais à l’industrie profitable.

    • Mad-Dog dit :

      “Si Zemmour avait lu un peu de sociologie, et un peu moins d’auteurs rances,”

      Il a au moins le mérite de se relire…

      Sinon vous savez très bien, Guy, pour vous avoir vu interviewer le môsieur, qu’Eric Zemmour a un profond mépris pour la sociologie. Celle-ci n’abonde pas dans son sens, et prenant les individus dans leur globalité, selon leur milieu et invite (tout comme la philosophie) à ne pas faire une généralité d’un cas particulier. Tout le contraire de ses raisonnements empiriques.

    • Mad-Dog dit :

      @ Catnatt :
      “En fait la vie de Zemmour, c’est un genre de code quantum. Le mec vivait dans les années 50 et il s’est retrouvé coincé en 2010.”

      En tant que grand fan devant l’eternel de Code Quantum je ne peux vous laissez dire ça : Dans Code Quantum, Sam est du futur et il est coincé dans le passé. L’inverse, c’est hibernatus.

      (Sinon, je suis d’accord avec vous ma chère.)

    • Antigue dit :

      « J’espère que vous faites dans l’humour, Antigu ? [sic] »

      Oui. Mais apparemment, chacun le sien.

    • martingrall dit :

      Du zemmour ? c’est nouveau? ça ressemble à quoi? Je vais en prendre un très fine tranche que je ferai goûter à mon chat, quoique j’y tiens, ou l’inverse, pour le bocal a poisson, ben non y arien demandé y est responsable de rien. Ben non. Une tranche, très épaisse de Saul Alinsky. Seulement en France au début du 21°s, dans ce miasme parisien, “On est ce que l’on projette”

    • Thalasrum dit :

      Pour faire simple, Zemmour a dit une ânerie de plus, une ânerie de trop, & au moment de prendre la gifle qu’il mérite, il convoque LA Vérité, qui n’est que la sienne…
      Vous avez raison de renvoyer à la sociologie, même si M.Zemmour n’en lira jamais… son créneau, c’est faire du bruit ! J’en avais traité sur mon blog là http://0z.fr/tgeqr

    • Karim Guellaty dit :

      zemmour déjà condamné… par lui-même. Il est ridicule, et il le sait…http://www.karimguellaty.com/2011/01/zemmour-deja-condamne.html

    • Pat dit :

      Borneo,

      C’est effectivement le coeur du sujet, selon moi : l’industrie de ces personnages en quête d’électeurs leur est “profitable”. La déclaration de Zemmour, effectivement insensée -au sens propre et en référence aux travaux de sociologie et de psychologie cognitive – est une illustration de son habileté (ou celle de son avocat) pour retourner la situation et se poser en victime. La boucle est bouclée, l’industrie sera à nouveau profitable médiatiquement parlant…
      Il suffit par exemple de lire les “indignations” de JP Chévènement à ce sujet… Tout simplement ahurissant.

    • catnatt dit :

      @mad dog

      hé bien écoutez très cher, vous venez d’attribuer le plus beau surnom à Zemmour : Hibernatus. Adopté !

    • Guy dit :

      Pas mal !

    • borneo dit :

      @Pat
      Ce qui ne fait aucun doute, c’est la population pour laquelle on s’efforce de dépénaliser les délits les plus fréquents, non, je n’évoque pas là l’amendement Copé Jacob, mais les détournements de biens sociaux, les malversations de certains syndics de copropriété, les usages établis de ne plus restituer une caution quand le locataire semble ne pas être de taille à faire valoir ses droits, les marchés découpés attribués de gré à gré et les cuisines toutes équipées en authentiques panneaux de particules vendues aux prix du design italien à des populations captivées par le taux plusieurs usuriers qui leur est consenties sans de plus amples enquêtes et qui faisaient le bonheur voilà peu des gestionnaires de produits financiers.

      Essayez seulement d’alerter les services du procureur, on vous renverra systématiquement vers la procédure civile, le délinquant de qualité n’intéresse pas, surtout lorsque les victimes appartiennent aux gens de peu et que l’indélicat cultive les mêmes réseaux que les auxiliaires de Justice
      Et puis on saura bien, victoire de la sociologie moderne, inscrire au rôle d’un juge qui entend bien ne pas bousculer les valeurs établies, quand la comparution semblera inévitable pour un type d’affaire dont on soulignera que l’auteur n’est pas un habitué du banc.
      Alors disons clairement, ce que monsieur Zemmour aura bien démontrée, c’est que la bourgeoisie, elle, prend la lutte de classe au sérieux et c’est même sur sa combativité sur ce front que ses représentants médiatiques et politiques entendent être juger par leurs pairs.

    • Albatros dit :

      Je crois que Zemmour est le symptome de quelque chose qui lui échappe, la mondialisation des identités et sa fièvre crie son désespoir face à l’inéluctable
      ses enfants vivront- ils en Chine épouseront- ils un Camerounais ou un Coréen possible sinon eux ses petits enfants ou encore ses arrières petits enfants….

      Les plaques sont en mouvement, Zemmour vacille mais les Alpes et les volcans du massif centrale, ne lui on pas demandé son avis…

      Bref qu’il se shoote à l’aspro (vieille marque qui a du bon ) et à la vitamine c.

      et qu’i se souviennent des Italiens dans les années 50 et des espagnols et des portugais…c’était les voleurs les violeurs etc etc….

      Castro, l’architecte, et beaucoup avec lui comprenaient il y a 30 ans la monstruosité des ces projets, ils s’éleva contre ces ensembles et les dénonça sur plans, bien avant le parcage des résidants victime de l’épuration des villes.

      Les bourgeois réintégraient les villes et les centres, les étrangers et les pauvres qui le peuplaient, furent envoyés dans ces ensembles mortifères ou la violence ne pouvait que se développer…

      Les chiens aboient mais la caravane de la vie passe….

    • martingrall dit :

      Ben puisqu’il faut bien le lui dire, puisqu’à l’évidence il le souhaite pour faire martyr parisien, à l’olive, zemmour se traduit par olive en Français, qu’il retourne chez chez parents, en berberie juive!
      Et d’ailleurs je viens de recevoir un prospectus réservé au gens de son espèce, le concept Nadlan, en dehors qu’il soit un pays, Nadlan, un séfarade, il fait aussi “Gindi tel Aviv” – le projet du siècle – Qui révolutionne l’immobilier résidentiel. Et c’est pas cher
      Appartement 100m2 net, 12m2 terrasse, à partir de 2,060 000 shekels, et avec le shekel israélien à 0,215373522 euros en utilisant la mini palette qui va avec 445887.44€ soit pour l’époque à zemmour 2 924 829.91 Francs nouveaux. Et pour cent dinars j’offre
      1.3619 €

      Parce qu’il faut bien le dire un jour, comme Jean-Luc Mélanchon, non c’est pas lui, mais bon. N.S je sais plus, a tous les zemmouriens et zemmouriennes, si la France qui les a reçu et qui nous les a fait considéré comme nous,et nos ancêtres, avec le même droit républicain, si cela ne leur convient pas, ailleurs la terre est plus blanche.
      Et autant le dire ici, avant les zemmouriens et les zemmouriennes nous vivions heureux et autant le dire il n’est pas question que cela change.
      Mais à force, peut-être ferons nous une entorse à ce droit. Beaucoup trop de gens d’ailleurs, et toujours les mêmes veulent changer ce droit, s’ils le demande gentiment on fera une exception pour eux, les autres n’ont rien demandé.

    • martingrall dit :

      Mais heureusement. Les séfarades ne représentent qu’un peu moins de 1% du peuple élu. Peuple élu ne représentant qu’un petit 1% des peuples élus. Donc zemmour ne représente que lui-même, rien. Quoique!
      lorsque chévénement, le ressuscité,vole au secours de zemmour et prouve ses accusations
      “Il suffit, comme j’ai eu l’occasion de le faire de consulter les listings de la Direction centrale de la Sécurité publique du ministère de l’intérieur, pour constater que plus de 50% des infractions constatées étaient imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine” je ne vais pas me salir à vérifier son état-civil, parce que J.P Chévènement fait porter le chapeau de son incompétence chronique à des français! Quelque soit leur origine, leur opinion, leur religion! Et pour un revenant ce n’est pas chrétien. Comment même lucifer n’en a pas voulu de cet homme qui ne voyait en ces créatures que de petits chenapans!

    • martingrall dit :

      P.S. The Social Construction of Reality, s’applique aux États-Unis à la totalité de sa population immigrée, et prouve ses limites. En 2007 82% des américains étaient blancs, étude du gouvernement américain transmise par le secrétariat d’État. Et ‘la réalité est celle que je partage avec les autres’ ne peut s’adapter à la sociologie Française, dont la réalité quotidienne est le tronc et ses racines.Et nos racines sont “Si un homme ne partage pas c’est que nous avons failli”

    • Guy dit :

      J’ai pas tout pigé Martin…

    • Albatros dit :

      Les misérables

      Les hommes et les femmes issus de l’émigration incriminés ont aussi leurs responsabilités.

      Ils devraient prendre le devant de la scène envahir les presses pour dire la VERITE sur leurs parcours de réussites sans passer par la case prisons, professeurs, artistes, scientifiques entrepreneurs éducateurs médecins ingénieurs assistantes sociales coiffeuses vendeuses fleuristes chauffeurs de taxis informaticiens sage femmes infirmiers infirmières journalistes scénaristes pharmaciens écrivains élus maçons énarques économistes sociologues femmes de ménages, ils sont, des républicains qui payent des impôts, font la France sans chercher à nécroser la société en érigeant des ennemis de l’intérieur….sortez de votre réserve dites et montrez la France et les français issus de cette diversité loin très loin des clichés fantasmes qui voudraient que la misère et la violence soit le fait d’une racine, d’une culture qui ne produirait que du mal ….la violence et je laisse à la loi le propos de la sanction n’est que l’expression de la misère ;

      Zemmour ce Javert des temps moderne ?

    • koramarok dit :

      Autre surnom de Zemmour possible : Marthy MacFly (Thats the poooower of looove…)

    • lovely dit :

      Il faut s’interroger sur la sur représentation des Noirs et des Arabes dans les commissariats de police. Tout simplement parce qu’ils sont contrôlés plus que les autre et ne bénéficient pas de circonstances atténuantes qui allégeraient leur placement. Pour cela il suffit d’observer les interpellations dans les grands magasins, on parlera de malentendu pour un Blanc et l’affaire sera réglée à l’amiable (remboursement de l’objet volé), s’il s’agit d’un non Blanc les services de sécurité maintiendront le voleur jusqu’à l’arrivée de la police. Après le racisme ordinaire dans les commissariats permet aux flics de se défouler par une violence verbale, des humiliations, des toilettes sans porte, des menottes aux poignets, les seuls Blancs interpellés sont des alcooliques placés en cellule de dégrisement.

    • Virginie dit :

      Vu depuis la Suisse : (blog répertorié dans Google Actualités)
      http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/01/12/eric-zemmour-a-dit-la-verite.html

      “Au point où dire la vérité est devenu une pratique à risque, qui au mieux vaut le déni, au pire le tribunal. Le soviétisme de l’Etat et le terrorisme intellectuel d’une certaine intelligentsia sont connus de longue date.

      “Aujourd’hui, au prétexte d’éviter toute tentation de racisme, parler d’une origine nationale ou ethnique est devenu non seulement un tabou mais criminel. Je note cependant que cela ne concerne que les personnes originaires du maghreb ou d’Afrique noire, puisque l’on peut continuer à parler de la mafia slave sans s’attirer les foudres de SOS Racisme. Ce qui est de toute évidence une discrimination ethnique.”

      Lu dans l’article du Parisien http://www.leparisien.fr/faits-divers/chevenement-et-des-deputes-de-droite-a-la-rescousse-de-zemmour-12-01-2011-1224109.php

      Chèvènement : «Sans doute M. Zemmour a-t-il, dans le feu de la discussion, utilisé une formulation excessivement brutale mais il n’a hélas, pas dit une chose matériellement inexacte, estime Chevènement. Il suffit, comme j’ai eu l’occasion de le faire, de consulter les listings de la Direction centrale de la Sécurité publique du ministère de l’Intérieur, pour constater que plus de 50% des infractions constatées sont imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine ». L’ancien ministre socialiste ajoute craindre «que le politiquement correct ne finisse par tuer le débat républicain»

      Lionnel Luca (UMP)«Aujourd’hui, on met en cause la liberté d’expression dans notre pays. C’est la société orwellienne que certains veulent organiser !»

      Véronique Besse (UMP) s’est «inquiétée que la France ne soit plus aujourd’hui le pays de la liberté d’expression mais celui de la surveillance généralisée de la pensée».

      l’avocat général à la cour d’appel de Paris, Philippe Bilger de défendre l’idée que «la plupart des trafiquants sont des noirs et des arabes», en acceptant toutefois de nuancer ces propos.

      Dans Marianne2 : “Poursuivant sa contre-attaque, Eric Zemmour a estimé que « l’anti-racisme est le cache-sexe de la soumission de la gauche au marché, à la mondialisation libérale ». « J’ai rompu avec la gauche à cause de Sos Racisme (…) l’universalisme républicain, ils l’ont foulé au pied avec le droit à la différence ». Le chroniqueur au Figaro magazine a dit lui venir « d’une gauche laïcarde et républicaine qui refuse le différentialisme ».”
      http://www.marianne2.fr/Proces-Zemmour-plus-pertinent-a-la-barre-qu-a-la-tele-_a201594.html

    • Virginie dit :

      Pourquoi ne pas légaliser les fichiers mentionnant les caractéristiques ethniques des délinquants comme aux Etats-Unis ?

      Ce serait la preuve INDISCUTABLE que Zemmour a tort…

    • poisson dit :

      Les noirs et les arabes ont déjà du mal à rentrer tous dans mon métro, si on essaye de les faire rentrer tous dans le commissariat et puis ensuite tous dans les prisons, ça va coincer, ah! alors là Zemmour merci bien!

      (dites quand je mets le curseur sur le mot métro de mon commentaire, j’entends la messagerie de téléphone de Guy Birenbaum, c’est dingue le progrès)

    • rimbus dit :

      Un beau post !
      Si on faisait un procès à tous les gens qui ne pensent pas comme soi, on passerait sa vie au tribunal. Laissons Zemmour délirer, la diversité des opinions c’est la richesse des démocraties.
      Comme toi, je pense que la réalité n’existe pas au singulier.
      Quant à Chevènement, dans la ligne de Chomsky, il rappelle que “la liberté d’expression n’a pas besoin d’être inutilement corsetée par des interdits judiciaires”, et il a bien raison.

    • poisson dit :

      Rimbus: une autre méthode alors? pour se préserver du prosélytisme insidieux, par manque de pluralité, de diversité de pensée dans la télé “de tous les jours” que j’ose fréquenter “en famille” (même si en solitaire je préfère Taddéi et LCP public sénat).

    • lovely dit :

      à Rimbus: en banalisant les discours de Zemmour on fait des raccourcis qui conduisent à des dérives. Zemmour à une audience nationale sur une télé de mission de service public, en cela il doit s’attacher à respecter les codes de déontologie et modérer ses propos. Il dit des banalités que connaissent bien ceux qui en souffrent au quotidien des blagues potaches et des discours racistes. Peut-on s’interroger sur ce que ressent Ahmed de la compta générale ou Blaise de la maintenance informatique ?

    • rimbus dit :

      Hey les filles, on est d’accord, mais ceux qui déconnent c’est ceux qui donnent une audience à un con, plus que le con lui-même. Rioufol est parfois appelé à s’exprimer aussi, heureusement qu’il y a Guy pour le renvoyer parfois dans les cordes.
      C’est comme ça, la démocratie, tout le monde devrait avoir le droit de s’exprimer, perso je trouve ça très bien.

    • Albatros dit :

      ce n’est pas ce qu’il dit qui pose problème, mais bien, le fait qu’il n’y ai pas de place équivalente pour une pensée différente sur les médias populaires.

      C’est pas pour nos oreilles qui savent rétablir la fréquence qu’il y a risques.

      Je me passerai volontiers de cette pub faites à certaines idéologies via les tribunaux mais comme je m’efforce de trouver le revers à cette fâcheuse posture, alors, j’y vois le moyen formidable, pour des contradicteurs, par nature discrets, de replacer le curseur sur l’avant scène, en médiatisant, les études, réflexions, analyses, dépassionnés, defantasmés, qui, de manière factuelle et loin du buzz des petites phrases, permettrons, de recentrer le débat sur non pas la vérité mais sur la réalité concrète avec une radiographie qui contredirait, et ou donnerait une autre grille de lecture, que ce ” climat ” univoque que distillent sur les plateaux télés, les chroniqueurs spectacles, nous offre ou nous propagandise.

      Oui débattons c’est une chance, plutôt que de tourner le dos, montrons une autre vérité..

    • Albatros dit :

      ” 20 ans d’idées le basculement”,http://www.scienceshumaines.com/1990-2010-le-basculement-des-idees-special-20-ans_fr_394.htm est le numéro anniversaire sciences humaines,qui vient de paraitre, indispensable je le pense pour avoir sous la main de quoi comprendre et entrevoir le monde en mouvement…

      Danillo Martucelli sociologue est certainement un intellectuel dont les travaux, sur ce ces sujets, devraient dépasser la sphère universitaire.

      http://www.revue-emulations.net/interviews2/danilomartuccelli-sociologieindividusepreuves

    • Jack dit :

      Zemmour, un monsieur né en Algérie, visiblement arabe et de confession juive, qui n’en fini plus de donner des leçons d’identité nationale française.
      Dans ma famille alsacienne, composée en grande partie de petits blancs racistes et vaguement antisémites, ce monsieur est une icône. Allez comprendre!

    • martingrall dit :

      jack, zemmour est né en France, certes les frontistes se reconnaissent entre eux, chacun son icône, surtout e-cone pour zemmour.

    • martingrall dit :

      @ Guy, pas Pigé la 1, la 2, la 3, faut dire que moi non plus! C’est que zemmour est le contraire(verbal et rémunéré) absolu de ce que nous sommes gratos. “l’autre est ce que nous sommes” puisque contrairement aux États-unis, nous sommes la nation réceptrice de tronc et de racines, et à l’étranger, toujours seul, il faut donner les codes parce que sa réalité est un mélange de ce qu’il quitte,sa construction sociale et de ce qu’il projette de la France obligatoirement erroné. Ensuite la première génération née sur le sol, à juste titre reprend la construction sociale de ses parents, et construit la France erronée. Or dans les codes il y la nation, je vais mettre une majuscule, Nation, cette réalité que je partage avec les autres, il y a la Patrie, cette réalité que nous défendons et imposons aux autres. Dans les codes il y a obligatoirement le respect de l’autre dans son intégralité. Lorsque je vois l’étranger comme je suis,il ne peut pas être délinquant. Et ça ne marche jamais dans l’autre sens, parce qu’il n’y a pas d’autre sens.

    • Nemo dit :

      Ce que je constate, c’est que ce sujet est un terreau pour déchaîner les passions d’un côté comme de l’autre. Aussi bien les “professionnels de l’indignation” qui sont à l’origine de cette plainte pénale, que les théories les plus fumeuses et nauséabondes que l’on ne va pas reprendre.

      Malheureusement, j’avoue que je ne peux que m’étonner quand on a un tant soit peu de sens critique et d’objectivité scientifique, que l’on pousse des cris d’orfraies à la seule évocation de l’existence de “races”. Faut-il reprendre le préambule de notre chère Constitution et surtout la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen pour y relire:

      “Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d’asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés.”

      Il n’y a absolument rien de choquant, quoiqu’en dise le Président de SOS Racisme, à ce que l’on évoque l’existence des races au sein de la famille humaine. Ce qui serait inacceptable c’est de les hiérarchiser.

      En ce qui concerne les propos rapportés, bien que je reproche à Zemmour de ne pas avoir suffisamment développer son idée et rappeler que ce n’est pas la race qui conditionne la délinquance, mais bel et bien la condition sociale, je reste ébahi devant tant de surdité et d’indignation déplacée.

      Qu’il y ait une surreprésentation de la population d’origine maghrébine ou africaine dans les statistiques de la délinquance et de la petite criminalité n’est que le révélateur d’une même surreprésentation de ces populations dans les catégories sociales les moins favorisées du pays pour de diverses raisons. Car chacun sait depuis Victor Hugo que c’est bien la condition sociale qui favorise avant toute chose la propension à la délinquance.

      Ce ne serait pas plus choquant de rappeler que la criminalité en col blanc est majoritairement l’oeuvre de représentants de la race blanche.
      Là aussi, ce n’est que le révélateur de l’échec fracassant des politiques d’urbanisation et d’intégration depuis les années 60 qui réduit toute forme de mixité sociale (et malheureusement ethnique) à une forme d’alibi collectif (mettre un beur par-ci, un noir par là…)

      Ce n’est qu’en réduisant:
      1. Les inégalités économiques et sociales d’une part
      2. Les ghettos urbains d’autre part (interdire la concentration d’HLMs serait un bon départ)
      que l’on pourrait faire en sorte de diminuer la délinquance mais surtout que celle-ci ressemble plus fidèlement à la population française.

    • Guy dit :

      Race blanche ? Connais pas…

    • poisson dit :

      Nemo: l’objectif qui serait d’avoir une délinquance représentative.. C’est une déviance, une dérive vers l’absurde puissance 10! C’est rigolo votre société idéale.

      Tous les délinquants financiers sont riches: il faut y remédier!

      Entre les deux propositions suivantes:
      Tous les délinquants ont moins de 25 ans.
      Tous les moins de 25 ans sont délinquants.

      Dites si il y a:
      – une relation d’égalité.
      – une relation de contraire.
      – aucune relation significative.

      Peut-on trouver la solution à la délinquance par ce constat?

    • Pat dit :

      Une trentaine de députés UMP, membres du “Collectif parlementaire pour la liberté d’expression”, soutiennent Zemmour :

      http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/01/13/une-trentaine-de-deputes-apportent-leur-soutien-a-zemmour_1465347_3224.html

      Décidément, je me suis amphigourée de planète !!! Si Eric Zemmour est le seul os à ronger de ces chantres de la liberté d’expression, je ne peux que faire ce constat… Affligeant.

    • martingrall dit :

      @Guy, génétiquement les races existent. Et génétiquement les civilisationS existent.Et il y a une différence entre l’origine ethnique et la race. Et la race, toujours, prédispose à l’orientation sociale. Le nier est faire de l’élevage de zemmour en batterie sur le toit des H.L.M.de régression sociale.L’échec français vient de là. Parce qu’aujourd’hui, l’exception française est la culture du racisme. Dans aucun pays occidental, le racisme a pour seule origine l’appartenance épidermique. Et, bien sûr, par contamination prévisible, en France, aujourd’hui son appartenance cultuel, (davantage que religieuse) Et lorsque une minorité, impose la politique de la minorité dans son sur-droit, c’est à dire l’illégalité, contre l’intégralité de la majorité de droit, il n’est plus question de revenir au temps de la réalité que l’on partage avec les autres. Il est question de la reconquête. Et racialement, ce qui est pris par la force est détruit par la force. Ce qui est pris par l’argent est détruit par l’argent. Les civilisations ne sont que ça.

    • Nemo dit :

      @Guy,
      On peut ergoter à loisir sur l’existence d’une race blanche, indo-européenne ou caucasienne voire de ses subdivisions, cela ne disqualifie pas pour autant l’ensemble de mon propos sauf à verser dans le sophisme.
      Méfions-nous de ceux qui érigent l'”uniformisme” en valeur cardinale en nous remémorant les errements de régimes totalitaires de gauche.
      Dans ce débat, beaucoup trop semblent se perdre en amalgamant uniformité et universalité, valeur républicaine des plus fondamentales.
      Le problème n’est pas de souligner qu’il existe des différences de races, d’ethnies, de cultures, de religions ou autres mais serait de prôner des droits et obligations distincts en fonction de ces différences.
      Or, il me semble qu’à ce jeu là, plus on interdit d’évoquer ces différences raciales, ethniques, etc. plus elles deviennent un tabou, faisant paradoxalement le lit d’idéologies nauséabondes.

      @Poisson,
      Vous avez l’art de détourner le propos de sa substance.
      L’objectif n’est pas de tout mettre en oeuvre pour que la délinquance ressemble plus à la morphologie française (ce qui j’en conviens avec vous, serait une hérésie) mais bel et bien d’endiguer celle-ci d’une part, mais surtout d’autre part, de créer toutes les conditions de la mixité sociale qui est le facteur principal, voire le pêché originel à mon sens qui a abouti à cette absence d’intégration des populations issues de l’immigration maghrébine et africaine post années 60.

      En conclusion, quitte à reprendre un lieu-commun, “la richesse est dans la diversité”. Regardons froidement les faits tels qu’ils sont et tirons-en les conclusions qui s’imposent. Il semble qu’il y ait effectivement une forte surreprésentation des populations d’origine maghrébine et africaine au niveau de la délinquance et de la petite criminalité. Pourquoi? Parce que ces populations sont fortement surreprésentées au niveau des classes sociales les plus défavorisées. Pourquoi?
      Pour diverses raisons historiques et socio-économiques (importance de la vague d’immigration, différences culturelles importantes, relations houleuses de la France avec leur pays d’origine, politique urbaniste du ghetto, etc.) Mais encore une fois, pour tirer ces conclusions, il faut déjà dresser un constat objectif et dépassionné sur cette réalité qui est: “oui, les trafiquants sont majoritairement noirs ou arabes”.

    • Pat dit :

      C. Vanneste député membre du “Collectif parlementaire pour la liberté d’expression”, soutien d’E. Zemmour, serait heureux que Le Monde disparaisse (2’54) :

      http://www.bakchich.tv/Les-deputes-tirent-leur-chapeau-a.html

      Paradoxe ? Pfff, escroquerie intellectuelle plutôt …

      Arf !

    • Robert Marchenoir dit :

      “Pourquoi ne pas légaliser les fichiers mentionnant les caractéristiques ethniques des délinquants comme aux Etats-Unis ? Ce serait la preuve INDISCUTABLE que Zemmour a tort…”

      Hahaha, mais LOL, quoi….

      Les statistiques ethniques de la délinquance américaine, qui sont accessibles à tout un chacun, montrent, de façon absolument indiscutable, une énorme sur-criminalité des Noirs.

      Les statistiques ethniques françaises, qui existent aussi (bien qu’elles soient en principe interdites), et qu’il faut aller chercher avec une fourchette à escargots, montrent la même chose : une sur-criminalité africaine.

      C’est pareil dans tous les pays occidentaux.

    • Have no a lot of cash to buy a house? Don’t worry, just because it’s possible to take the mortgage loans to work out all the problems. Thus take a financial loan to buy all you require.

    DÉposer une RÉCLAMATION

    Souscrire à ces commentaires.

    *

    *Champs Requis