« Toutes les histoires sont vraies »

Le 9 septembre je publie mon premier roman aux éditions Braquage.

Voici le texte de la quatrième de couverture.

Dans une suite de textes fulgurants, véritable puzzle qui donne à ce roman cousu main des allures de fausse autobiographie (où tout serait vrai), Guy Birenbaum traverse les époques et dresse un tableau poétique, social, nerveux, tendre et nostalgique, d’une France qu’il a connue ou approchée, dans des heures terriblement sombres et d’autres parfaitement lumineuses. Cet ensemble doux-amer, mais souvent drôle, caresse des souvenirs heureux, des rencontres insensées, les souffrances et les joies d’un enfant terrible, mais fait surtout écho à ce qui nous rassemble tous : l’amour du vécu.

Intervieweur à la radio et à la télévision (Europe1, France Info, RTL), moniteur de tennis, chercheur, enseignant, éditeur, chroniqueur, auteur, blogueur, Guy Birenbaum a fait tout ça. Mais ce qu’il préfère dans la vie c’est sa famille, son chien (un berger australien de 35 kilos) et les plages de Trouville et Deauville. Il aime aussi prendre des photos et raconter des histoires. « Toutes les histoires sont vraies » est son premier roman.

Publier aux éditions Braquage, qui ont notamment édité le livre remarquable de J-D Beauvallet Passeur, c’est faire le choix de la petite édition artisanale et indépendante. Il est donc important que dès maintenant ceux que le livre intéresse le précommandent. Quasiment par militantisme. Pour les remercier de cette démarche ils auront un cadeau, puisque nous offrons la photo de couverture en tirage original, numéroté et dédicacé. Une photo que j’ai prise en août 1981. Par ailleurs, ils recevront le roman un peu avant sa sortie.

C’est par ici pour commander le livre

 

6 Commentaires

  1. Mazal Tov!

  2. 😉

  3. Grande joie!

  4. 😉 😉

  5. Bonjour Guy,

    Oui, les vacances je sais.

    Sempé, New Yorker…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

26 Juin, 2022

Épicerie ouverte

Prenez votre temps…

Conserves

« Y’en a un peu plus, je vous l’mets quand même ? »

Sondages, Web, audiences… des chiffres sans valeur

Sondages, Web, audiences… des chiffres sans valeur

Les acteurs et les observateurs de la présidentielle sont coincés dans un système d'analyse de la future élection quasiment uniquement basé sur des chiffres qui n'ont que peu de valeur et ne permettent absolument pas de prédire ce qui va se passer, d'ici le premier...